Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 24/02/2008 à 16:08
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:21

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 09 : La vengeance, un plat qui se mange chaud
Le "boss" observait d'un regard haineux les trois adolescents enfermés dans un cercle de racailles. Ses mèches blondes avaient été repliées derrière afin qu'il puisse bien voir ses futures victimes.

- Toiii, misérable cafard ! fit-il en désignant Zen, je vais te tuer et je récupérerais ton pokémon rare !
- Franchement Cyril, je trouve que tu vas trop loin, répondit l'adolescent.
- Ta gueule ! Ne parle pas ! Je déteste ta voix et je te déteste tout court même ! Par ta faute, j'ai été exclu du tournoi inter académie.
- C'est toi qui l'as cherché, rétorqua Q-Ice, je t'ai vu tenter de t'acharner sur mon copain... Tu n'es qu'un taré !

Cyril n'arrivait visiblement pas à contenir sa colère.

- Vous... Vous, je vais vous tuer ! Metalosse, tu peux arrêter ton attaque Entrave.

Le pokémon robotique fut happé par un rayon rouge et retourna dans sa poké-ball.

- Laisse partir ma soeur triple abruti, elle n'a rien à voir avec tout ça !
- J'ai dit TA GUEULE !

Zen se tut, Kat était en train de pleurer et Q-Ice avait la haine. Mais à trois contre cent, le combat était vraiment inégal, surtout si l'un des adversaires avait un Metalosse, Un Tyranocif et un Drattak.

- Cependant, dit le dresseur aux mèches blondes d'une voix plus calme, avant de te tuer, je vais prendre ma revanche sur toi. Faites de la place, vous autres !

Les racailles reculèrent, laissant suffisamment de place pour qu'un combat puisse avoir lieu.

- Ne vous en faites pas, c'est inutile de crier, dit Cyril d'une voix moqueuse, j'ai rassemblé toutes les racailles de la ville et j'ai graissé la patte des flics qui étaient censés patrouiller dans le secteur.
- Tu n'es qu'un salopard ! hurla Zen, tu es prêt à tout pour parvenir à tes fins et tu uses des pires moyens pour cela.
- C'est vrai ! En plus, je ne suis pas loyal ! Ce sera un six contre quatre. Ma défaite est inenvisageable !
- Et si je refuse le duel ?
- Je te tue toi et les deux autres immédiatement !

Zen fulminait, il était obligé d'accepter ce duel déséquilibré.

- Attend ! Je vais combattre avec toi ! s'écria Q-Ice.
- Tu es sûr ?
- Ouais, mes pokémons glace viendront à bout des siens.
- Ne me fait pas rire, pauvre nul, ricana Cyril, que vous soyez deux, trois ou quinze mille, je vais vous exploser ! Si tu as gagné face à Drattak, c'est parce qu'il n'avait pas récupéré d'un entraînement intensif ! Je suis Cyril, le meilleur dresseur de tout la région et six fois vainqueur du tournoi inter académie de Grandegemme.
- Arrête de te la péter, tu m'énerves ! hurla Q-Ice.
- Toi, t'es mort ! dit Cyril en s'emparant d'une poké-ball, Metalosse, à toi de jouer !

L'imposant pokémon robot apparut. Son regard était très intimidant, mais Q-Ice était déterminé.

- Je commence avec Farfuret ! Go !

Le pokémon ténèbres et glace apparut alors.

- Pathétique ! Il ne vaincra jamais mon Metalosse ! Psyko !

Mais l'attaque n'affecta pas plus Farfuret que ça.

- Pour un type qui se prétend quasiment invincible, ça me surprend que tu attaques un pokémon ténèbres avec une attaque psy.
- Oooh, pardon... Psyko !

Metalosse envoya une autre attaque psychique sur Farfuret qui ne ressentit rien. Q-Ice s'énerva vite.

- Bon allez ! J'ai envie de rentrer à la maison et de dormir ! Farfuret, Feinte !

Le pokémon noir attaqua vivement le pokémon métallique mais il fut attiré sous l'une des pattes de son adversaire.

- Quoi ? Farfuret ! s'écria Q-Ice.
- Hin hin... Poing météore !

Metalosse donna alors un violent coup de poing à son adversaire qui vola haut avant de s'écraser pitoyablement au sol, KO.

- Que... Que s'est-il passé ?
- Ahahahah ! Tu croyais que j'utilisais Psyko pour rien ? En fait, grâce à cette attaque, j'ai pu répandre une fine couche de métal aimanté sur ton pokémon et celui-ci s'est collé à Metalosse lors de son attaque, il ne me restait plus qu'à attaquer tranquillement avec une force de frappe bien plus importante !
- Merde...
- Attend, je vais prendre le relais, annonça Zen à son ami, Zigzag, vas-y !

Le pokémon raton sortit en montrant les crocs. Cyril éclata de rire.

- Tu te fiches de moi ? Ahahah ! Qu'es-ce qu'un ridicule Zigzaton peut faire contre Metalosse. Et en plus, il est Shiney... Quelle honte, c'est comme avoir un Rattata Shiney...
- Zigzag, Poursuite !

Zigzaton sortit les griffes et attaqua violemment son adversaire, lui causant quand même une égratignure.

- Tss ! Ridicule ! Metalosse, Psyko et enchaîne sur Ultralaser !

Le pokémon raton subit de plein fouet l'attaque psychique quand Metalosse ouvrit la bouche pour accumuler de l'énergie.

- Maintenant ! Poursuite des Dards-nuée !
- Quoi ?

Zigzaton envoya alors des dards noirs par dizaines dans la bouche de Metalosse, ce qui provoqua une explosion et la mise hors combat du pokémon robotique.

- Enfoiré ! hurla Cyril.
- Bah quoi ? Moi aussi j'aime les combos. Je savais que Zigzag ne pouvait pas faire grand chose contre Metalosse, mais avec ces dards imprégnés d'énergie des ténèbres, j'ai juste eu à attendre une ouverture.

Cyril s'empara d'une autre poké-ball.

- Tyranocif, réduis-les en bouillie.

Le terrifiant pokémon roche apparut.

- Lameroc !

Des rochers apparurent et foncèrent sur Zigzag qui fut assommé sur le coup.

- Fini de jouer l'insecte ! Tu restes dans le bac à sable pourri tandis que moi, je suis dans la cour des grands !
- Des fois, je me dis qu'il y a vraiment des cons sur terre, annonça Zen.
- Rigole tant que tu le peux, répondit son adversaire.
- Je continue, cria Q-Ice.
- Non, on la fait en double
- D'accord !

Les deux adolescents croisèrent leurs regards.

- Feuforêve, je te choisis !
- Jungko, c'est à toi !
- Oooooh, ce pokémon spectre sera à moi ! dit vivement Cyril.
- Dans tes rêves les plus fous, connard !

Feuforêve fit luire ses yeux avant d'attaquer directement Cyril. Ce dernier recula sous l'effet de surprise.

- Tu oses ! hurla Cyril, très bien, à moi tous mes pokémons !

Cyril envoya alors ses quatre autres poké-balls. Drattak, Carchacrok, Noctunoir et Magnezone apparurent alors.

- Je vais vous tuer maintenant ! hurla le dresseur aux mèches blondes.
- Oups ! Mysdibule, Tarsal, venez m'aider !
- Tant pis, tu ne me laisses pas le choix ! cria Q-Ice, à moi Givrali et... Momartik !

Les quatre pokémons apparurent devants leurs maîtres. Mais Zen était étonné par le pokémon spectre et glace de son ami.

- Mais... C'est aussi un pokémon qui ne vit normalement pas dans la région.
- Je sais, je sais, mais je me posais la même question avec Feuforêve, dit-il avec un clin d'oeil.
- Héhéhé ! Un autre pokémon rare qui sera à moi ! annonça Cyril.
- Mais je t'emmerde toi ! hurla Q-Ice, allez la Ice Team, Laser glace ! Et toi Jungko, Lamefeuille !
- Mysdibule, Ultralaser combiné avec Étonnement ! Tarsal, Choc mental !

Les attaques combinées frappèrent alors les pokémons de Cyril, ce qui provoqua une énorme explosion. Les racailles prirent peur et décampèrent tous sans demander leurs restes.

- On a gagné ? demanda Zen alors que la fumée n'était pas encore dispersée.

Mais des attaques Ultralaser, Fatal foudre, Vibrobscur et Draco-rage frappèrent alors les pokémons des deux adolescents.

- Non, J'AI gagné ! dit Cyril.

En effet, Zen et Q-Ice aperçurent tous leurs pokémons KO, mais Momartik et Feuforêve avaient disparues.

- Où sont-elles ?
- En avant ma Team, tuez-les tous les trois, faites-en de la bouillie, il ne doit rien rester d'eux.

Les cinq pokémons de Cyril foncèrent sur le petit groupe d'adolescents quand soudain, ils s'effondrèrent tous les cinq en même temps.

- Quoi ? s'écria Cyril d'une vive voix.
- Aaaah, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais c'est tant mieux, dit Zen, retournes-toi abruti !

Cyril se retourna alors et vit les deux pokémons spectres qui lui tiraient la langue.

- Vous... Je n'en ai pas encore fini avec vous ! hurla le dresseur aux mèches blondes.
- Mais qu'es-ce qu'on peut faire pour le faire taire ? demanda vivement Q-Ice à son ami qui était en train de réconforter sa soeur.

Le dresseur aux mèches blondes sortit un pistolet et le pointa sur Zen.

- Là, la situation s'enfonce encore ! cria l'adolescent.
- CRÊVEZ TOUS ! hurla Cyril en pressant la détente.

Zen ferma les yeux, s'attendant à mourir dans les secondes qui suivirent, mais rien n'arriva. Il ne ressentait aucune douleur pénétrant son corps. Que se passait-il ? Il rouvrit les yeux et fut stupéfait par ce qui se passait. La balle se trouvait devant lui, mais elle semblait être immobilisée. Une attaque psy probablement, mais qui ?

- RAAAH ! hurla Cyril en vidant son arme sur les trois adolescents.

Mais les balles furent stoppées à quelques centimètres des visages des trois dresseurs. Kat finit par reprendre ses esprits.

- Que... Que s'est-il passé ? demanda la jeune fille.

Zen et Q-Ice ne comprenaient pas ce qui se passait.

- Cet humain a dépassé les limites !

Les trois adolescents furent surpris, ils avaient tous entendu la voix dans leur tête. Cyril ne pouvait plus bouger, il était comme paralysé.

- Aaargh ! Qu'es-ce qui se paaaasse ?
- Il est temps de s'occuper de toi, mon coco, annonça alors une voix calme.

Tous cherchèrent du regard d'où la voix pouvait provenir, quand un jeune homme apparut au bout de la rue. Q-Ice s'étonna.

- Mais ? Ce type, il ressemble à...

L'inconnu portait des lunettes de soleil, avait des cheveux qui tombaient jusqu'aux épaules et il avait un tee-shirt noir avec une flamme rouge dessinée au niveau de l'abdomen.

- Alors ? reprit l'inconnu à s'adressant à Cyril, pas trop paralysé par ma Cage-éclair ?
- Qui es-tu ? Comment as-tu fait ça ? s'écria le dresseur aux mèches blondes.

Le mystérieux personnage se retourna vers les trois adolescents.

- Salut ! Mon nom est Daniel, mais on m'appelle Dan.
- Heu... commença Zen, bonjour.
- Je vous ai déjà vu dans un de mes rêves ! s'étonna Q-Ice.
- C'est vrai ? Ca veut donc dire que mes amis ont pris contact avec vous.
- HEY connard ! Comment tu peux me paralyser ? hurla Cyril.

Dan se retourna et laissa apparaître un Motisma qui s'était caché dans un réverbère.

- Ouah, qu'il a l'air mignon, dit Kat.
- Hé bien les jeunes, vous en avez eu de la chance, dit le dresseur à lunettes en attrapant les balles figées en l'air.
- C'est vous qui... ? commença Zen.
- Non, c'est mon copain. Et il est énervé contre ce type que j'ai paralysé. Vas-y, tu peux t'en occuper.
- Avec grand plaisir.

Tout le monde entendit la voix résonner dans leur tête.

- Qu'es-ce que ça veut dire ? Qui nous parle ? demanda Q-Ice.

Une lumière blanche apparut alors, puis une créature se matérialisa dans la source lumineuse. Lorsqu'elle fut complètement visible, Zen, Kat, Q-Ice et Cyril en restèrent sans voix. La créature ressemblait à un humain de deux mètres, possédait deux petites cornes sur la tête et avait une énorme queue mauve. Sa peau était blanche avec une légère teinte de violet.

- Humain, dit Mewtwo en s'adressant à Cyril, tu devrais avoir honte de ce que tu as fait. Tu n'as aucune morale et tu es prêt à tout pour parvenir à tes fins. Il va donc falloir que je m'occupes un peu de toi...

Il leva un bras au-dessus de la tête du dresseur aux mèches blondes et ses yeux passèrent du violet au blanc complet.

- Aaaaaah ! Non pas ça !

Les trois adolescents observaient, inquiets.

- Ne vous en faites les jeunes, dit Dan, il est juste en train de lui effacer la mémoire. Il ne souviendra même plus qu'il soit dresseur et qu'il possède des pokémons puissants.

Quelques instants plus tard, Cyril partit d'une démarche hasardeuse. Il avait oublié qu'il était dresseur et il se demandait ce qu'il faisait ici, ne prêtant pas la moindre attention aux quatre personnes et au pokémon qui se trouvaient au milieu d'une ruelle sombre.

- Expliquez-moi pourquoi je vous ai vu dans mon rêve, demanda Q-Ice à Dan.
- Je te l'ai dit tout à l'heure, des amis à moi ont pris contact avec toi.
- Je voudrais savoir, continua Zen, comment il se fasse que Mewtwo soit avec vous.
- Nous sommes amis et aussi des coéquipiers, dit le pokémon d'une voix calme.
- Et surtout, pourquoi nous aider à nous ? remarqua Kat.
- Tu veux savoir pourquoi vous, jeune fille ? Hé bien, disons que Mewtwo était chargé de veiller sur une Feuforêve et sur une Momartik qui allaient plutôt mal. Et ton frère et ton copain ont recueilli ces deux pokémons.
- Mais alors, c'était toi dans les ruines hantées ? demanda l'adolescent au pokémon psychique.
- Oui, et c'est aussi moi qui ait envoyé les deux malfaiteurs vers d'autres cieux quand ils t'ont attaqué.
- Mais pourquoi avoir laissé Feuforêve seule dans ce château ?
- C'était dans le but de trouver quelqu'un qui serait capable de lui venir en aide, continua Dan, et c'était pareil pour Momartik qui s'était réfugiée dans une grotte.

Les trois adolescents n'en revenaient pas. Dans quoi avaient-ils mis un pied ?

- Je vous avais pourtant prévenu quand vous étiez sur le point de rencontrer vos pokémons. L'avenir incertain dont je vous avais parlé, vous n'allez pas tarder à l'affronter...
- Et es-ce que vous pouvez nous en dire plus sur ce fameux avenir incertain ? demanda Zen.
- Malheureusement non, continua Dan, nous ne sommes pas en mesure de vous dire quoi que ce soit sur le sujet. Si vous voulez en savoir plus, il faudra vous rendre sur l'île des trois esprits, après le tournoi, si vous voulez obtenir plus de réponses.
- Comment peut-on se rendre sur cette île et où se trouve-t-elle ? demanda Kat.
- Ca non plus, on ne peut pas vous le dire, non pas qu'on ne le veuille pas, mais parce que ma partenaire consentira davantage que moi à vous aider, dit le dresseur à lunettes.
- Une partenaire...dit doucement Zen, qui est-elle et comment peut-on la rencontrer ?
- Ca, dit Mewtwo d'une voix soupirante, ce sera en fonction de son envie à vous rencontrer, elle est incorrigible.
- Maintenant, nous allons poursuivre notre chemin. Nous nous reverrons sur l'île des trois esprits.

Mewtwo et Dan disparurent dans un flash de lumière blanche. Les trois adolescents restaient perplexes. Ils étaient abasourdis par ce qu'ils venaient d'apprendre. Ils décidèrent de rentrer à l'hôtel pour dormir, ils en avaient bien besoin. Sur le chemin du retour, les trois dresseurs décidèrent de davantage réfléchir à tout ça dès le lendemain et de n'en parler à personne.