Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 12/02/2008 à 22:47
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:11

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 07 : Tour préliminaire
Zen et Q-Ice se tenaient immobiles. Tout autour d'eux, des centaines d'autres dresseurs se tenaient également immobiles, ne regardant qu'une estrade située devant eux. Tous les participants étaient rassemblés dans le stade Pokémon. Les spectateurs étaient venus en nombre, ils devaient être des dizaines de milliers. Un homme moustachu monta sur l'estrade, accompagné d'un Porygon Z.

- Chers dresseurs venus de toute la région, bienvenu au tournoi inter académie de Grandegemme. J'espère que tous et toutes, vous nous offrirez du grand spectacle. Sachez que les huit meilleurs dresseurs recevront un prix exclusif offert par la Poké-Search & Co. SA.

Le nom de l'entreprise résonna aux oreilles de Zen. Si la Poké-Search offrait des prix aux vainqueurs, cela voulait dire que certain de ses membres devaient observer le tournoi.

- Mais nous n'allons pas vous faire attendre plus longtemps, annonça l'homme. Dresseurs, vous êtes exactement mille vingt-quatre participants. Pour le premier tour, vous allez combattre en double avec un partenaire choisi au hasard. Ce seront des matches à élimination directe. Chaque participant possède un numéro qui lui a été attribué lors de son inscription au tournoi.

Q-Ice observa son numéro. Il avait le six cent dix-sept et son ami avait le numéro six cent seize.

- Le tirage au sort a déjà été effectué. Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, le premier combat en double du tournoi opposera les numéros trois cent quarante-sept et six cent dix-sept aux numéros soixante dix-sept et huit cent neuf.
- Quoi ? Je passe en premier ? s'étonna Q-Ice.
- Bonne chance vieux, lui dit Zen.

Il s'en alla dans les tribunes réservées aux dresseurs pendant que son ami et trois autres dresseurs allèrent prendre place sur le terrain. Q-Ice serra la main de sa partenaire, une dénommée Arisu. Cette dernière était plutôt svelte et était coiffée de deux longues nattes brunes.

- J'espère que nous allons faire un bon match, dit amicalement Q-Ice.
- Oh, moi aussi, jeune homme, répondit Arisu avec un sourire, je n'ai pas envie de perdre dès le premier tour.

Dans les tribunes, Zen ne cessait de penser à la victoire de son copain. Un arbitre prit la parole.

- Dresseurs, chacun d'entre vous ne pourra utiliser qu'un seul pokémon. La victoire reviendra à l'équipe qui parviendra à mettre hors combat les deux pokémons adverses. Le match durera cinq minutes. Si les pokémons de chaque équipe sont encore debout à la fin du temps réglementaire, c'est le pourcentage de santé accumulé des pokémons d'une équipe qui déterminera le vainqueur. Messieurs, mademoiselle, commencez !

Un coup de gong retentit. Q-Ice et Arisu firent face à leurs adversaires, deux garçons.

- Givrali, je te choisis ! annonça le dresseur des neiges en lançant sa poké-ball
- Vas-y Cotovol, s'écria Arisu.
- Pour ma part, je choisis Tartard !
- Et moi, ce sera Ossatueur !

Les quatre pokémons se firent face.

- Cotovol, attaque Ossatueur avec une Giga-sangsue !
- Givrali, lance Poudreuse sur Tartard !

L'attaque plante toucha lourdement le pokémon sol tandis que l'attaque glace emporta son adversaire.

- Ne te laisse pas faire Tartard, utilise Mitra-poing sur Givrali.
- Ossatueur, envoie Jet de sable sur Cotovol et utilise ensuite Charge-os !

Le pokémon eau / combat fonça sur Givrali qui ne put esquiver que le premier d'une série de coups de poings dévastateurs. Cotovol fut aveuglée par la poussière envoyée par Ossatueur et retomba au sol pour tenter de se nettoyer les yeux, mais le pokémon sol en profita pour charger le pokémon plante.

- Bon, ça suffit ! s'écria Q-Ice, Givrali, Blizzard !

Le pokémon glace lança une véritable tempête sur Tartard qui se la prit de plein fouet et qui s'évanouit sur le coup, mais Ossatueur avait disparu.

- Tunnel ! s'écria son dresseur.

Le pokémon sol réapparu sous les pattes de Givrali qui n'eut pas le temps d'esquiver l'attaque.

- Givrali !

La créature bleue fut touchée et avait du mal à tenir sur ses pattes. Ossatueur lui fonça dessus pour l'achever, mais il fut atteint par une autre Giga-sangsue de Cotovol. Le pokémon sol s'écroula lui aussi.

- Et c'est une victoire rapide pour les dresseurs trois cent quarante-sept et six cent dix-sept, annonça l'arbitre.

Zen soupira de soulagement. Arisu félicitait son pokémon tandis que Q-Ice s'était précipité vers le sien.

- Tu as souffert hein ?

La créature bleue émit un petit cri. Le dresseur se tourna vers sa partenaire.

- Merci de m'avoir aidé.
- De rien, c'est grâce à ton blizzard que j'ai pu achever Ossatueur.

Ils allèrent tous les deux s'asseoir dans les tribunes. Q-Ice alla retrouver Zen.

- Hé ben, ton Givrali a eu du mal.
- Ce n'était pas non plus des dresseurs débutants.
- J'espère avoir de la chance pour ma part.

D'autres combats s'enchaînèrent. Certains étaient vite terminés alors que pour d'autres, il fallait attendre la fin des cinq minutes pour déterminer un vainqueur. Quarante et un combats plus tard...

- Pour le prochain match, nous appelons les dresseurs numéros cent quatre vingt-trois et onze contre les numéros six cent seize et deux cent cinquante quatre.
- C'est à toi de jouer, dit Q-Ice en tapotant l'épaule de Zen.
- Souhaite-moi bonne chance.

L'adolescent avança d'une démarche hésitante jusqu'au stade, mais une surprise de taille l'attendait.

- Toi, je vais t'écraser comme un insecte !
- Et merde ! se dit Zen pour lui-même.

Pour un premier tour, il allait être servi. Cyril se tenait face à lui.

- Mais pourquoi tu me méprises ?
- Tais-toi ! Ne parle pas ! Ta voix m'insupporte !

Celui qui allait combattre aux côtés du dresseur aux mèches blondes ne semblait pas être très futé. Zen vit son partenaire arriver, un garçon en smoking noir. Visiblement, il devait être riche.

- Bonjour, j'espère que nous allons faire un bon match tous les deux, commença l'adolescent.
- Toi, t'es un pauvre, mais tu m'inspires de la sympathie.
- Merci, dit-il d'une voix blasée.
- Je peux m'occuper de ces deux-là sans toi, répondit le richard.

De l'autre côté du terrain...

- Toi, la vermine, tout ce que tu vas faire, ça va me gêner ! Ton pokémon minable restera derrière tandis que moi, je massacrerais ces deux larves !
- Ok ok...
- Messieurs, annonça l'arbitre, envoyez vos pokémons et commencez le match !
- Drattak, réduis-les en miettes ! dit fermement Cyril en envoyant sa poké-ball.
- Queulorior, go !
- Mysdibule, je te choisis, dit Zen.
- Et moi, j'envoie Oniglali, annonça le type en smoking.

D'entrée, le pokémon dragon de Cyril intimida tous les autres, y compris Queulorior.

- Mysdi, on s'est entraîné à fond durant ces deux semaines, montre-leur ce que tu sais faire !
- Drattak, pulvérise cette chose avec Draco-rage.
- Oh oh ! Oniglali, contre avec Blizzard.

Les deux attaques s'annulèrent.

- Peuh ! Ce n'est pas avec un pokémon glace que tu vaincras mon Drattak ! Je l'ai entraîné pour qu'il résiste à ce genre d'attaques.
- La situation est on ne peut plus catastrophique, annonça Zen à son partenaire.
- Ne t'en fait pas ! Je m'occupe de son Drattak et toi, tu t'occupes du Queulorior.
- Oh ok... Mysdi, attaque Morsure sur Queulorior !
- Queulorior, utilise Lance-flammes !
- Quoi ?!

Le pokémon peintre cracha un jet de flammes que Mysdibule évita de justesse.

- Que... Comment ton pokémon connait Lance-flammes ? demanda Zen, complètement surpris.
- Tu connais la capacité Gribouille ? C'est une super capacité qui copie n'importe quelle attaque que Queulorior a encaissé. Tiens regarde, Queulorior, attaque Poing-éclair !

Queulorior chargea son poing d'électricité et fonça sur Mysdibule qui ne fut pas trop affectée par l'attaque. Pendant ce temps, Oniglali ne cessait d'attaquer Drattak avec des attaques comme Poudreuse, Laser Glace ou Blizzard. Si Zen voulait espérer gagner, il devait prendre confiance en lui.

- Bon ok... Heu... Monsieur le riche ?
- Quoi ? demanda le richard.
- Vous pouvez immobiliser Queulorior je vous prie ? Je vais retenir Drattak pendant ce temps.

Oniglali dévia ses attaques sur Queulorior mais Drattak en profita pour lui foncer dessus. Il fut cependant contré par Mysdibule qui utilisa Étonnement pour attaquer le dragon.

- J'ai en assez ! Drattak, Guillotine !
- Oups... Mysdi, utilise Reflet.

La pokémon acier sembla se dédoubler au moment où le pokémon dragon l'attaqua avec violence, ce qui lui permet d'éviter le coup fatal.

- Ca y est ! Queulorior est neutralisé ! annonça le garçon en smoking.
- Merci ! Mysdi, Ultralaser sur Queulorior !

La mâchoire de Mysdibule laissa s'échapper un impressionnant rayon d'énergie qui frappa Queulorior. Le pokémon peintre s'évanouit, complètement KO.

- Une ouverture ! cria Cyril. Drattak, Ultralaser sur Mysdibule !
- Mysdi, attention !

Mais le rayon d'énergie frappa la pokémon de plein fouet dans une explosion incroyable.

- Et une larve de moins, dit Cyril d'une voix moqueuse.
- Oniglali, Glaciation !

C'était la plus puissante des attaques de type glace. Drattak n'aurait jamais dû résister à une telle puissance, mais c'est ce qu'il fit. Alors que la fumée de l'Ultralaser ne s'était toujours pas dissipée, le pokémon dragon, bien qu'affaiblit, utilisa une attaque Lance-flammes pour terrasser Oniglali.

- Oniglali ! Non !
- J'ai gagné ! dit Cyril d'une voix triomphante.
- A ta place, je ne parlerais pas trop vite, répondit Zen.
- Quoi ?
- Mysdi, Laser glace !

Un rayon glacé surgit du sol et gela la tête du pokémon dragon. Mysdibule se releva alors, visiblement blessée, mais encore en état de se battre.

- Ah oui, je vois, remarqua le richard, la fumée encore présente cachait Mysdibule...
- Exact, répondit l'adolescent, et ma pokémon a acquis une très bonne défense grâce à mon autre pokémon. Mysdi, termine-le ! Laser glace, fais-en une statue !

La pokémon acier semblait prendre du plaisir à finir de couvrir de glace le pokémon dragon qui ne pouvait plus rien faire.

- Et c'est une surprenante victoire des dresseurs numéros six cent seize et deux cent cinquante quatre, annonça l'arbitre d'une vive voix.
- Il a gagné ! Il a gagné ! criait Q-Ice.
- Incroyable ! Il a éliminé Cyril, dit un élève de l'académie de Mystifruit.

Le dresseur aux mèches blondes semblait être hors de lui.

- Drattak ! Mais quel gros nul ! Te faire battre par un insecte, tu me fais honte ! Je devais gagner !

Sa voix était remplie de haine.

- Du calme, dit l'arbitre, vous avez perdu, ce n'est pas la peine de vous mettre dans un état pareil...
- Taisez-vous sombre idiot ! Je suis Cyril ! Le meilleur dresseur pokémon de Mystifruit ! Et me faire sortir dès le premier tour par un minable, je ne peux pas l'accepter !

Deux vigiles arrivèrent et l'empoignèrent.

- Mais lâchez-moi !
- Non, vous devez vous calmer !
- Me calmer ? Me calmer ? Jamais !

Il se saisit de ses deux autres poké-balls et fit apparaître Metalosse et Tyranocif.

- Mais il est fou ! s'écria Q-Ice.
- Metalosse, Tyranocif, tuez-moi ce pokémon de pacotille !
- Mysdi, non !

Zen se dressa devant son pokémon, les bras écartés, mais les deux pokémons surpuissants de Cyril ne comptaient pas s'arrêter. L'adolescent ferma les yeux, s'attendant à être piétiné, mais rien n'arriva. Il rouvrit les yeux et vit que les deux pokémons étaient comme paralysés. Derrière lui se tenait l'homme moustachu qui avait présenté le tournoi, son Porygon Z était entouré d'une aura bleue.

- Jeune homme, dit-il à Cyril d'une voix calme, en tant que directeur du tournoi inter académie de Grandegemme, je me vois dans l'obligation de vous disqualifier immédiatement au vu de votre comportement antisocial.

Cyril était vraiment en rogne. Le président s'agenouilla devant Zen.

- Tout va bien mon garçon ?
- Je crois que oui.
- Je n'ai pas dit mon dernier mot ! hurla soudainement Cyril.

L'adolescent et le directeur relevèrent les yeux.

- Zen, sois sûr qu'un jour, je me vengerais !
- Emmenez-le, dit simplement l'homme moustachu, et que le tournoi continu !

Et tandis que les vigiles emmenaient Cyril, Zen alla s'asseoir dans les tribunes.

- Purée, il est flippant ce dresseur, remarqua Q-Ice.
- J'ai comme un mauvais pressentiment, j'espère ne jamais le revoir.
- Ca sera difficile, il t'en veux à mort on dirait.
- Il va falloir que je m'entraîne encore alors...

La suite du tournoi se déroula sans incident. Dix-sept autres combats eurent lieu avant que le tournoi ne s'arrête pour la journée. Demain, il y aurait en tout soixante-dix combats supplémentaires, mais Zen pensait plutôt à aller rendre visite à son ami Felixus.