Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 07/02/2008 à 20:36
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:01

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 05 : Un match injuste
Le lendemain, alors qu'il était en train d'étudier à l'académie, Zen entendit la voix du proviseur à travers les haut-parleurs.

- Chers élèves, nouveaux et anciens, commença la voix généreuse de Kurosaki, l'heure est venue de vous informer d'un événement important qui commencera dans environ deux semaines : le tournoi inter académies annuel homologué par la Ligue pokémon. Chaque étudiant sera tenu d'y participer avec trois de ses pokémons. J'entend déjà des nouveaux me dire que j'aurais pu vous prévenir plus tôt mais sachez qu'à partir d'aujourd'hui, les emplois du temps des étudiants seront modifiés pour se concentrer principalement aux entraînements. Lors de ces deux semaines, vous aurez largement le temps de choisir quels seront les trois pokémons qui vous accompagneront lors du tournoi et d'élaborer des stratégies de combat. De nouveaux stades seront aménagés afin qu'un maximum d'étudiant puisse s'entraîner en même temps.

Le monologue du principal prit fin sous les bruits de pas des élèves qui se précipitèrent au gymnase. Zen et Mika étaient parmi le groupe de ceux qui arrivèrent les premiers.

- Mais c'est archi-génial ça ! s'écria Mika en sautillant sur place. C'est un excellent moyen de se faire connaître dans la région.
- Mouais...
- Et aller ! Je sens que tu n'es pas du tout enthousiaste Zen, reprit Mika, pourtant tu devrais et d'après ce que je vois - Il regardait la ceinture de son ami - tu as réussi à capturer un autre pokémon, mais il t'en manque encore un.
- Pas vraiment en fait, dit Zen d'une voix distante.
- Aaah ! J'ai compris, tu l'as laissé à la maison c'est ça ? Mais je suis trop curieux, je veux savoir quel est ce pokémon que tu as capturé !
- Tu le verras si je fais un match d'entraînement.

A vrai dire, Zen n'était pas du tout enthousiaste de devoir faire combattre Tarsal contre les autres, d'autant plus qu'elle était un pokémon très rare et il devait être le seul élève de l'académie à en avoir un ; de même pour Feuforêve, il savait que personne dans la région n'en possédait un. Il se demanda quelle serait la réaction des autres. Ses réflexions furent interrompues par un professeur qui vint le voir.

- Zen, viens par ici mon garçon. Afin de te donner un bon coup de boost, tu vas te battre en premier contre Masato.
- Hein ? Mais professeur, Masato est...
- Pas de mais qui tienne, répondit sèchement le professeur, c'est à toi de jouer.

L'enseignant emmena Zen vers un stade où plus d'une centaine d'élèves s'étaient rassemblés. L'adolescent se sentait mal à l'aise et lorsqu'il fut à sa place, des murmures s'élevaient déjà, sans doute parce qu'il n'avait que deux pokémons et qu'il avait réussi après tout ce temps à enfin en capturer un second. Ignorant les chuchotements, Zen fit face à son adversaire, Masato. Ce dernier faisait bien une tête de plus que lui. Il était massif et portait un kimono de karatéka. Les élèves tout autour du stade l'acclamaient.

- Trop facile, dit Masato avec assurance, c'est une séance d'échauffement pour moi... Que dis-je, ce n'est même pas un apéritif.

Zen ne dit rien car il savait que Masato était l'un des meilleurs dresseurs de l'académie et qu'il possédait des pokémons surpuissants. C'était David contre Goliath en quelque sorte.

- Chaque combattant a droit à un maximum de trois pokémons, annonça l'arbitre, la victoire reviendra à celui qui mettra hors combat les trois pokémons adverses ! Que le match commence !
- Aller, dit Masato en envoyant une poké-ball sur le terrain, Maganon, c'est toi que je choisis !

Une créature incandescente apparut, ses deux bras se terminant par des canons. Certains élèves acclamèrent l'arrivée du pokémon feu, d'autres observaient Zen avec un sourire moqueur. Maganon étant un pokémon feu, l'adolescent ne pouvait pas envoyer Mysdibule qui se ferrait certainement laminer, mais il ne voulais pas non plus envoyer Tarsal face à un adversaire aussi redoutable. Il était furieux et décida de la jouer d'une manière bien particulière.

- Go !

Zen envoya sa poké-ball et ce fut Mysdibule qui en sortit. Masato et la plupart des autres élèves éclatèrent de rire.

- Hahaha ! Mais quel gros nul ! dit Masato en se moquant comme il le pouvait. Il envoie un pokémon de type acier face à Maganon ! Tu es pressé de perdre on dirait.
- Silence ! hurla Zen avec assurance, je sais ce que je fais ! Mysdi, attaque-le avec Feinte !

Mysdibule effectua une attaque très rapide qui toucha Maganon tout en évitant d'être brûlée par le corps incandescent du pokémon feu.

- Te laisses pas faire Maganon ! fit le karatéka. Utilise les boules de feu pour l'envoyer au tapis !

Le pokémon pointa ses deux bras en avant, qui s'ouvrirent, et il se mit à viser avec précision la pokémon acier.

- Mysdi, évite l'attaque en utilisant Reflet !

Maganon tira alors de nombreuses boules de feu sur Mysdibule qui se démultiplia au même moment. Les copies touchées disparurent avant de réapparaître aussitôt.

- Ah, elle veut jouer à ça hein ? Mais moi, je veux en finir vite avec ce pré-apéritif. Maganon, Déflagration !
- Merde ! Mysdi !

Le pokémon feu s'enveloppa dans une boule de feu géante avant que celle-ci n'explose, provoquant un déluge de feu sur toute la surface de combat. Mysdibule ne parvint pas à se mettre à l'abri et fut touchée, mais elle était encore en état de se battre. Zen réfléchissait à la fois rapidement et prudemment. Comment se débarrasser de ce gros canard enflammé ? Il eut soudain une idée.

- Attaque-le à la tête avec Machouille !
- Quoi ? S'étonna Masato.

Le pokémon acier ouvrit sa mâchoire en grand et bondit pour mordre Maganon à la tête.

- Peuh ! Regarde, ton pokémon est en train de souffrir de la chaleur dégagée par le corps de mon pokémon. Maganon, tu vas...
- Ultralaser ! s'écria Zen.

Une boule d'énergie se forma dans la mâchoire de Mysdibule avant d'aller frapper le pokémon feu de plein fouet, qui s'écroula par terre, inconscient.

- Que... Que s'est-il passé ? se demandait encore Masato qui n'avait rien compris à ce qu'il venait de se produire.
- Maganon est hors-combat, annonça l'arbitre, Mysdibule remporte la manche !
- Ouf, ça a marché, soupira Zen.

Il était satisfait d'avoir pu vaincre un pokémon aussi puissant avec un pokémon normalement inférieur ; néanmoins, il avait peur pour la suite car il vit que Masato était très furieux d'avoir perdu une manche contre lui. Il rappela son pokémon avant d'en envoyer un autre.

- La plaisanterie à ses limites ! hurla Masato. Rhinastoc, en avant !

Une créature cornue d'environ deux mètres quarante de hauteur et se tenant sur ses pattes arrières apparut. Il était couvert d'une armure de pierres et ses bras ressemblaient un peu à ceux de Maganon.

- Rhinastoc, utilise Furie !

Le pokémon chargea Mysdibule qui l'évita au dernier moment, mais le pokémon de roche avait d'excellents réflexes et asséna un violent coup de poing à Mysdibule, puis il enchaîna sur un autre, puis encore un autre. Un véritable massacre. La pokémon acier reçu en tout six coups et fut expulsée aux pieds de Zen. Ce dernier était figé de terreur devant la puissance de son adversaire.

- Mysdi, non !

Il prit dans ses bras la petite pokémon inconsciente et la regarda d'un air désolé avant de la faire rentrer dans sa poké-ball.

- Mysdibule est éliminé ! annonça l'arbitre, Rhinastoc remporte la manche !
- Tu es le meilleur Rhinastoc ! dit Masato avec fierté.

Le pokémon émit un puissant rugissement sous les applaudissements des élèves. Zen était terrifié à l'idée d'envoyer Tarsal à une défaite certaine. Sa main tremblait, il n'osait pas se saisir de son autre poké-ball.

- Zen, dit l'arbitre, dépêchez-vous d'envoyer votre prochain pokémon sinon vous allez perdre par abandon !

Des élèves se mirent à rire. D'autres commencèrent à penser que Zen était une poule mouillée. Ce dernier décida à contre-cœur d'envoyer Tarsal au combat et lança son autre poké-ball.

- Vas-y, dit-il d'une voix faible.

La petite créature blanche aux cheveux verts de quarante centimètres apparut sous les yeux médusés des élèves. Comment Zen avait-il pu capturer un pokémon aussi rare que Tarsal ? Les murmures reprirent de plus belle. La petite pokémon vit son adversaire six fois plus grand qu'elle, prit peur, et se réfugia sur la tête de son maître. Certains élèves surpris se mirent à rire.

- C'est une vraie femmelette, s'écria un élève, tout comme son dresseur finalement !
- Ouais, enchaîna un autre élève, il fait style d'avoir un pokémon rare, mais il est peureux comme tout !

Zen leur lança un regard mauvais qui fit taire ceux qui l'avait vu. Il déposa Tarsal à terre puis il s'agenouilla.

- Ecoute Tarsal, tes chances de gagner contre ce monstre sont quasi-nulles, mais essaye quand même de lui résister.

La petite pokémon tremblait comme une feuille mais elle acquiesça d'un signe de tête et finalement, elle s'avança face au Rhinastoc. Masato éclata de rire.

- Ahahah ! On va en finir très vite ! Écrase-là Rhinastoc !

Le pokémon massif leva son pied avant de le rabattre sur Tarsal mais celle-ci se téléporta au dernier moment et réapparut sur la tête du pokémon adverse.

- Choc mental !

Tarsal se concentra, mais ne réussi pas à faire suffisamment mal à Rhinastoc. Ce dernier secoua vivement la tête avant de se la gratter, comme s'il avait subit des picotements.

- C'est d'un ridicule ! Mais je n'ai vraiment plus envie de jouer ! Rhinastoc, reviens !
- Quoi ? s'étonna Zen.

Masato rappela son pokémon avant de sélectionner une troisième poké-ball.

- Ectoplasma, en avant !

Une créature violette semblable à un démon sans ailes apparu alors. Zen serra les dents, il savait que les pokémons de type spectres pouvaient battre sans problème ceux de type psy, mais il se demandait pourquoi Masato avait changé de pokémon. Sa réponse arriva plus vite qu'il ne l'aurait crut.

- Ectoplasma, Regard noir !

Ectoplasma fit apparaître des yeux noirs qui se dispersèrent autour de Tarsal. Celle-ci voulut se téléporter, mais elle n'y arriva pas. Le Regard noir était une technique redoutable qui empêchait les pokémons de s'enfuir.

- Tarsal !
- Bien, et maintenant Ectoplasma, reviens...
- Waouh, s'exclama un élève, c'est la combo préférée de Masato ! Il va gagner !
- Rhinastoc, c'est de nouveau ton tour !

Le pokémon spectre disparu pour faire place au pokémon blindé de rochers.

- Finissons-en ! Rhinastoc, Ultralaser !

Zen était figé, il ne savait pas quoi faire, mais Tarsal allait être gravement blessée par l'attaque du Rhinastoc, peut-être même qu'elle n'y survivrait pas étant donné la puissance du pokémon adverse. Il ne voulait pas la perdre, il ne voulait plus qu'il ne lui arrive que des malheurs. Il souhaitait un miracle... Rhinastoc envoya le rayon destructeur droit sur Tarsal, qui disparut dans la lumière aveuglante. Plus personne ne pouvait voir la pokémon psy. Puis le rayon disparut, signe que l'attaque était terminée. De la fumée s'élevait de la surface de combat, cachant encore la petite pokémon. Zen scrutait avec angoisse tout le terrain, jusqu'à ce qu'il aperçoive la petite pokémon agenouillée sur elle-même, tremblante de peur, mais miraculeusement épargnée. Comment étais-ce possible ? Était-ce encore les pouvoirs de Tarsal qui l'avait sauvée ? Personne ne bougea, pas même Masato.

- Humain - La voix de Mewtwo résonnait dans la tête de l'adolescent - J'ai dressé un bouclier autour de Tarsal pour la protéger, elle n'a rien... Et elle va arriver, elle vient juste de se réveiller.
- C'est... C'est vous qui l'avez protégée ? demanda Zen pour lui-même. Je ne vous remercierai jamais assez... Attendez ! Qui va arriver ?

Mais Mewtwo ne répondit rien. Le jeune homme se précipita vers Tarsal et la prit dans ses bras. Il vit qu'elle était en train de pleurer.

- Là, là, c'est fini, tout va bien, ne t'en fais pas, dit doucement Zen tout en câlinant sa pokémon.

La pokémon psy tremblait encore mais elle était déjà plus soulagée. Masato parvint à reprendre ses esprits.

- Que s'est-il passé ? Comment a-t-il pu résister à l'attaque dévastatrice de mon pokémon ? Rhinastoc, tu ne l'as pas ratée pourtant !

Masato était déjà prêt à reprendre le combat mais Zen le regarda d'un air vraiment sombre. Le karatéka recula, effrayé. Il n'avait jamais vu un regard aussi haineux.

- Zen ! cria l'arbitre, le combat n'est pas encore terminé ! Renvoyez Tarsal sur le terrain ou déclarez forfait maintenant.
- J'en suis sûr, dit un élève, il va abandonner maintenant ce lâche ! Il n'osera jamais renvoyer son pokémon de chochote au combat.

D'autres murmures s'élevèrent parmi les spectateurs, et le jeune garçon ne voulait plus continuer.

- Je... Je vais déclarer...

Mais au moment où il prononça ces mots, l'atmosphère devint lourde et glaciale, ce qui l'empêcha de terminer sa phrase. Soudain, un élève poussa un cri d'étonnement.

- Là, regardez !

Il pointait du doigt quelque chose qui venait de rentrer par une fenêtre haute et qui se dirigeait droit vers Zen.

- Mais, c'est... S'étonna un autre élève, on dirait...

L'adolescent vit la créature arriver devant lui. Ses cheveux violets flottaient sans même qu'il n'y ait de vent et ses perles rouges étincelaient.

- Feuforêve, murmura le jeune homme.
- Vous avez vu ça ? questionna un élève, un Feuforêve, ici ?!
- Combien c'est possible ? demanda un autre élève, et pourquoi il s'est approché de Zen ?

La créature s'arrêta à quelques centimètres du visage de Zen. Tout les deux se dévisagèrent intensément.

- Tu es, commença l'adolescent, venue pour m'aider ?

Feuforêve acquiesça d'un signe de tête puis elle lui murmura quelque chose à l'oreille.

- Je vois. Tu veux bien m'aider à vaincre ce type ? demanda le jeune homme avec plus d'assurance.

La pokémon spectre acquiesça d'un autre signe de la tête.

- Dans ce cas, je continue le match et je choisi Feuforêve comme pokémon !
- Heu... D'accord, annonça l'arbitre.

Mais personne ne disait plus rien. D'abord Tarsal, et maintenant Feuforêve, certains se demandaient comment Zen avait-il pu se faire venir en aide par un tel pokémon ? Les murmures avaient cessé et tous les regards étaient tournés vers le match.

- Je ne sais pas ce que tu as fait pour que ce pokémon te vienne en aide, dit fermement Masato, mais je peux t'assurer qu'il ne va pas faire long feu ! Rhinastoc, utilise Griffe ombre !

Rhinastoc fonça toutes griffes dehors sur Feuforêve, qui ne bougea pas. Ses yeux s'illuminèrent soudainement et elle lança une Rafale psy sur son adversaire, qui s'écroula d'un seul coup, complètement assommé.

- Waouh, quelle puissance, se dit Zen pour lui-même.
- Comment c'est possible ? Rhinastoc, non !

Masato était paniqué. Son deuxième pokémon surpuissant venait d'être mis hors combat.

- Ectoplasma, vas-y !

Le pokémon fantôme apparut alors. Deux pokémons du même type qui allaient s'affronter, cela promettait d'être palpitant car tout le monde savait que le type spectre était affaibli par des attaques du même type.

- En avant ! Ectoplasma, Poing-Ombre !
- Feuforêve, Ball-Ombre !

Feuforêve lança une boule d'énergie noire sur Etoplasma qui l'arrêta avec son poing. Les deux créatures enchaînèrent les attaques sans que l'un ou l'autre ne se démarque. Feuforêve prit alors une profonde inspiration.

- Non, ne l'utilise pas maintenant, résonna la voix de Mewtwo dans la tête de la pokémon spectre, laisses-le gagner, il ne faut pas qu'on voit que tu es très puissante.

La pokémon s'arrêta en plein élan et fit mime de s'essouffler.

- Finissons-en une bonne fois pour toutes ! Ectoplasma, lance l'attaque "Ténèbres" !

L'attaque toucha Feuforêve de plein fouet et elle s'écroula par terre, simulant son évanouissement.

- Feuforêve ! hurla Zen.

Il posa Tarsal au sol et se précipita vers la pokémon spectre pour la ramasser. Celle-ci lui fit un petit signe discret pour lui faire comprendre qu'elle allait bien.

- Le vainqueur est Masato ! annonça haut et fort l'arbitre.
- J'ai gagné ! Je savais que mon équipe était invincible !

Pendant qu'il exultait, Zen quitta silencieusement le gymnase avec Tarsal sur la tête et Feuforêve dans ses bras. Il aperçu un banc à l'ombre et alla s'y asseoir et fit rentrer Tarsal dans sa poké-ball. Tous ceux qui passaient devant lui le regardèrent étonnés. Mika s'approcha.

- Hey Zen, tu remontes dans mon estime là, tu nous as vachement surpris ! D'abord le Tarsal, puis ensuite ce Feuforêve... Ou as-tu eu ces pokémons ?
- Tu veux le savoir ? demanda Zen, j'ai rencontré Feuforêve dans les ruines hantées et Tarsal, c'était dans la forêt de Clairelune.
- Les... Les ruines hantées ? Mais tu es fou ! C'est un lieu maudit ! s'écria vivement Mika.

Un étudiant plus âgé qu'eux s'approcha. Ses mèches blondes cachaient son oeil droit. Son oeil vert fixait la pokémon spectre.

- Vraiment pathétique, dit-il d'une voix froide !
- Hey toi ! s'interposa Mika, t'as un problème ?
- Tais-toi misérable insecte ! Ton ami est indigne de posséder un tel pokémon !

Zen ne disait rien, Mika fulminait. Finalement, l'étudiant blond s'en alla, tout en méprisant les deux adolescents du regard.

- Qui c'est ce type ?
- Oh, tu ne le connais pas ? Il s'appelle Cyril. Il est en quatrième année et c'est le meilleur dresseur de pokémons de l'académie.
- Mais pourquoi est-il venu me parler, même si c'était pour dire des choses méprisantes ?
- A cause de ton Feuforêve sans doute...

Mais Zen avait déjà oublié Cyril. Il se demandait pourquoi la pokémon spectre avait volontairement laissé la victoire à son adversaire.

- C'est moi qui le lui ai dit, répondit Mewtwo mentalement, et tu veux savoir pourquoi ?
- Hein ? Heu, oui, je veux bien une explication, répondit l'adolescent.
- Je pense que tu le découvriras bien vite par toi-même.

Le jeune garçon resta assis sur son banc jusqu'à ce qu'il ne rentre chez lui. Kat l'attendait.

- Frangin ! Feuforêve s'est...

La jeune fille aperçut la pokémon flottant à côté de son frère.

- Ouf, soupira Kat, j'ai eu peur. Sur le coup, j'ai été très surprise car j'ai cru qu'elle avait disparu, mais en fait, elle t'a rejoint.
- Oui, et elle m'a été d'un grand secours, remarqua Zen en souriant à la pokémon spectre. Et tiens, tant que j'y pense...

L'adolescent fit sortir Mysdibule et Tarsal de leurs poké-balls et s'en saisit d'une troisième. Il la présenta à Feuforêve.

- Je te suis très redevable pour ce que tu as fait aujourd'hui, et comme c'est toujours le cas avec moi, je vais te laisser faire le choix.

La pokémon spectre sourit avant de toucher la poké-ball avec sa tête. La balle s'ouvrit et la pokémon disparut à l'intérieur dans un flash de lumière rouge. La poké-ball se referma et le témoin rouge vibra trois fois avant qu'il ne vire au blanc. Les deux adolescents poussèrent un soupir de soulagement et Zen fit immédiatement sortir Feuforêve de sa poké-ball. Celle-ci lui fit encore un sourire et alla rejoindre Tarsal et Mysdibule pour parler entre pokémons. Le Miaouss et le Voltali de Kat arrivèrent à leur tour et se joignirent au groupe. Zen et Kat étaient content. Dehors, sur le toit, Mewtwo percevait la bonne humeur générale et ne put s'empêcher de sourire à son tour.