Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les étoiles d'Alola [song-fic] de Scorbunn



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Scorbunn - Voir le profil
» Créé le 07/11/2019 à 19:02
» Dernière mise à jour le 08/11/2019 à 21:23

» Mots-clés :   Alola   Slice of life   Song-fic

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Sur le mont Hokulani...
Chrys regardait le ciel sous la pluie de Météno. Le jeune garçon se souvenait de l'année passée et savait que tout allait recommencer ce soir. Ils retourneront tous dans le ciel… Après pourtant des heures de jeux pourtant si enfantins… Non, il ne voulait pas voir cela...

I knew that we'd become one right away, oh right away
Je savais immédiatement que nous ne ferions qu'un, oh immédiatement


L'ancien Capitaine du mont Hokulani avait voulu partir d'Alola pour ne plus jamais voir la triste disparition de ces Pokémon venus de l'espace, et il ne lui restait que quelques minutes avant de subir à nouveau cette douleur. Encore jeune, ces parents l'avaient confié à son cousin Molène pour ses vacances d'été, contre son désir.
Son premier et éternel ami tombé du ciel d'Ula-Ula l’avait regardé d'une façon telle que Chrys ne pourrait jamais l'oublier. Ils étaient faits l'un pour l'autre, et pourtant, la nature les a séparés brutalement, sans aucune pitié.

At first sight I felt the energy of sun rays
I saw the life inside your eyes

Au premier regard, j'ai senti l'énergie des rayons de Soleil. J'ai vu la vie dans tes yeux


Soudain, le jeune dresseur entend un grand bruit provenant d'un endroit à quelques pas de lui, et son Togedemaru s'approche de la source de celui-ci. Chrys ordonne à son Pokémon de revenir immédiatement vers lui, mais il n'obéit pas et pousse des petits cris en prononçant son nom.
L'ancien Capitaine se lève en poussant un soupir et aperçoit ce qu'il redoutait le plus. Non, ce n'était pas possible. Pas encore une fois. Le Météno coincé dans sa coquille le regardait fixement, le suppliant de l'aider.

Eye to eye, so alive.
Les yeux dans les yeux, si vivants


Togedemaru commençait à planter les épines de son dos rond dans la fissure de la carapace. Aussitôt Chrys le prend dans ses bras et le fait rentrer dans sa Pokéball. Une explosion allait se produire dans les plus brefs délais. Il fit sortir son Racaillou d'Alola et lui demanda, en tant que Pokémon Roche, de recréer une enveloppe pour le Météno.
Cette opération ne marche qu'à moitié, puisque certaines parties du noyau n'ont pas de carapace dure après. Ce n'est pas grave aux yeux du Pokémon météore, qui se jette dans les bras du jeune dresseur, reconnaissant de son aide.
Chrys se souvient et se met à apprécier son nouveau compagnon.

We're beautiful, like diamonds in the sky. Shine brigth like diamonds.
Nous sommes beaux comme des diamants dans le ciel. Scintillons comme des diamants.


Même si la séparation avait été rude, les moments heureux prenaient le dessus. Les yeux du dresseur habitant désormais à Hoenn brillaient de mille feux. Le dresseur, les pokémons jouaient ensemble en bons amis, en regardant la voûte céleste, sous les regards amusés de Solgaleo et Lunala.

Palme size to the universe
Les paumes tournées vers l'univers


Chrys regardait autour de lui. Tous les Météno qui éclairaient le ciel avaient disparu de son champ de vision. Seul son ami à noyau bleu permettait encore de voir clair, car il était près de minuit.

As we moonshine and molly, Feel the warmth , we'll never die
Alors que nous éclairons et illuminons, sentons la chaleur, nous ne mourrons jamais.


Épuisé par les jeux sur le mont Hokulani, où autrefois il exerçait sa profession de Capitaine du Tour des Îles, Chrys s'allonge dans l'herbe fraîche avec ses Pokémons.
Son Météno brillait plus intensément que l'astre argenté et produisait une chaleur tendre, presque réconfortante.

You're a shooting star I see
Tu es une étoile filante que je vois


Le jeune dresseur se souvient alors de ce que lui racontait son cousin Molène, désormais membre du Conseil 4, quand il était plus jeune. La rumeur courait que toute personne faisant un vœu lors d'une pluie de Météno le voyait réalisé. Chrys savait ce qu'il souhaitait : pouvoir garder son ami jusqu'à la fin des temps.
Il le serre dans ses bras, imité par son Togedemaru et son Lucanon. Il était tellement chaud que même un Pokémon feu ne l'égalait pas. Sa chaleur était douce…

When you gold me, I’m alive, a vision or ecstasy
Quand tu me serres dans tes bras, je suis vivant, une vision d'extase


Soudain, Chrys s'aperçut que son nouvel ami commençait à s’échapper de son étreinte, à s'envoler vers le ciel. Tout allait se répéter de la même façon que dans ses souvenirs. Non, ce n'était pas possible. Il l'avait pourtant alourdi, après avoir frôlé l'explosion, à cause de son Togedemaru. Le Météno le regardait fixement en partant vers les cieux.

Eye to eye, so alive
Les yeux dans les yeux, si vivants.


Le jeune dresseur, qui temporairement nommé Capitaine autrefois, avait reçu pour son anniversaire un cadeau tout particulièrement spécial pour attraper des alliés puissants, que l'on appelle Master Ball. Le nouvel habitant de la région d’Hoenn prend la Ball mauve dans sa paume de main et se prépare à la lancer. Les yeux de ses deux alliés brillent d'impatience pour la capture du Pokémon de type roche, contrairement à Chrys, qui était extrêmement nerveux.
Le jeune dresseur lance sa Master Ball en tremblant et l'envoie bien trop bas. Le Pokémon Scarabée se prépare, écarte ses deux mandibules et frappe la sphère, qui touche sa cible avant de retomber à terre. La cible n'était plus dans le ciel.
Lucanon et Togedemaru sautent dans les bras de leur dresseur, avant qu'il ne s'asseyent pour regarder les étoiles de la voûte céleste.

We're beautiful, like diamonds in the sky
Nous sommes beaux comme des diamants dans le ciel


Chrys , tout heureux, remercie chaleureusement ses amis et part annoncer ma nouvelle à son cousin.


Arrivé dans l'observatoire, il ouvrit l'objet. Seul de la poussière en sortit, poussière d'un Pokémon décomposé dans l'espace.

Le jeune dresseur fondit en larmes.