Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Grand-frère de Dagyne



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Dagyne - Voir le profil
» Créé le 31/03/2019 à 19:58
» Dernière mise à jour le 31/03/2019 à 19:58

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Des retrouvailles explosives
« Ce garçon manque cruellement de style à n'en point douter, marmonna Juan.

-C'est moi où il porte une veste rose ? enchérit un passant.

-FERMEZ-LÀ ! Et puis d'abord, c'est couleur saumon, pas rose ! Et j'ai bien le droit de porter c'que j'veux d'abord ! »

Des murmures s'élevèrent de l'assistance. En un sens, il n'avait pas entièrement tort.

« Quoiqu'il en soit ! Vous réagissez de façon bien étrange pour des gens qui viennent de perdre leur musée. Je disais donc ! Vous pouvez m'appeler « Futur Maître du Monde et Dieu Incontesté », je ne vous en tiendrai pas rigueur !

-Ou juste Crévis. »

C'était Elliot. Il avait fait un pas en avant, furieux. Maëlle observa tour à tour les deux jeunes hommes. Cette scène lui paraissait familière, elle avait déjà vécu quelque chose de similaire. Le dénommé Crévis fit un large sourire, sauta du toit et atterri au sol sans la moindre blessures avant de se relever et d'écarter les bras dans un geste théâtrale.

« Mon cher Elliot ! Cela faisait si longtemps, je me languissais de te retrouver ! Et OH ! que vois-je ? Maëlle est là elle aussi ! »

La jeune femme fit un pas en arrière en se mettant sur la défensive. Crévis. C'était bien ce nom qu'elle avait entendu ce jour-là, dans son rêve. Le blond fit craquer ses doigts, prêt à sortir les griffes à n'importe quel moment. Alors que la jeune amnésique s'attendait à un combat au corps à corps entre les deux adversaires, ils prirent chacun une ball dans leur main droite.

« Mes Pokémon sont devenus bien plus forts depuis la dernière fois, Elliot. J'espère qu'il en va de même avec les tiens !

-Tu m'as pris pour qui honnêtement, hm ? »

Un nouveau sourire qui faisait froid dans le dos se dessina sur le visage du jeune délinquant. Il lança la ball en l'air en criant. Un lézard noir et violet en sortit et siffla. Le blond quant à lui fit sortir une sorte de furet au corps violacé et rouge.

« Eh bien, la dernière fois, ton Dimoret s'est lamentablement fait défoncer, tu crois vraiment avoir une chance cette fois ?

-Moins de parlotte et plus d'actions, Dimoret, utilise Vibrobscur ! »

Le furet chargea de l'énergie ténébreuse entre ses griffes avant de l'envoyer sur le lézard. Celui-ci se baissa et fit un bond sur le côté pour esquiver l'attaque. Maëlle observait le combat sans vraiment y faire attention. La très grande majorité des spectateurs ne semblait pas vouloir interférer. Cependant, un petit groupe était parti chercher les policiers. Ils devraient revenir d'ici peu d'ailleurs. Elle hésitait entre rester ou s'éloigner, après tout, elle n'était d'aucune utilité ici en ce moment et elle ne voulait pas non plus risquer d'être une gêne dans un futur proche.
La jeune femme décida donc de s'éloigner. Elliot pouvait bien se débrouiller tout seul face à ce dénommé Crévis. A priori, ce n'était pas la première fois qu'ils s'affrontaient.

Maëlle ne voyait plus du combat qu'une masse informe de spectateurs alors qu'elle contourna le Marché en plein air pour se diriger vers la plage et le port de Poivressel. Elle aperçut les deux mêmes drôles d'oiseaux qu'elle avait vu sur le bateau et se cacha à l'angle d'une maison. Le Démolosse renifla et tourna la tête dans sa direction, les oreilles pointées en avant.

« Il lui prend quoi à ton cléb' ? lança l'homme en rouge en haussant un sourcil.

-Je t'ai déjà dis de pas l'appeler comme ça, Cerbère n'est pas un simple « cléb' », et à mon avis, il a senti une odeur inconnue.

-Pff, m'est d'avis que c'est juste un passant un peu trop curieux. »

Les deux acolytes s'échangèrent un regard avant de tourner la tête dans la même direction que le Pokémon.

« Raison de plus pour aller vérifier », clamèrent-ils en chœur. Maëlle se plaqua contre le mur en retenant sa respiration. Elle fit quelques pas pour essayer de s'éloigner d'eux mais elle sentit une poigne forte se fermer sur son avant-bras et grimaça. Elle tourna la tête et aperçue la Dresseuse du Démolosse. Celui-ci d'ailleurs avait retroussé les babines dans un grognement. Nul doute qu'il avait reconnu son odeur.

« Dis donc petite fouineuse, que faisais-tu là, hm ?

-Je venais juste voir le port comme à mon habitude. »

L'autre s'approchait en tapotant un document qu'il tenait dans sa main gauche.

« Eyla, j'crois bien qu'c'est la gamine qu'on est censé ramener au boss. »

Maëlle déglutit. Elle venait de se faire griller en à peine cinq minutes, en déduisant que leur boss devait aussi être Crévis. Il fit un sourire qui s'étendit jusqu'à ses oreilles en levant un regard perçant vers elle.

« On a détruit le musée ET trouvé la gamine, imagine la prime qu'on va se payer !

-Je te signale qu'on l'a pas encore réellement ramenée.

-Pff c'est qu'une formalité ça ! »

En baissant les yeux, elle remarqua Ahi, posté un peu plus loin du groupe. Il cligna des yeux, leva son postérieur et s'élança dans les jambes de l'homme. Ceci eu pour effet de le faire trébucher. Maëlle profita de la surprise générale pour se débattre et se libérer de l'emprise qu'Eyla avait sur elle. Le Démolosse commença à se propulser vers elle, la gueule ouverte, mais elle fit une esquive sur le côté et lui donna un coup de pied dans le ventre, le faisant valser un peu plus loin. Elle s'élança ensuite dans une course effrénée pour retrouver le carrefour près du Musée Océanographique. À mi-chemin, elle entendit les grognements et les jurons des malfaiteurs mais elle continua de courir.
Alors que Eyla et Cerbère allaient la rattraper elle percuta de plein fouet Juan qui maugréa. Maëlle se réfugia derrière lui tandis que les autres se stoppèrent à un mètre. Juan fit tourner son regard entre la jeune femme et les bandits.

« Donnez-nous la gamine et aucun mal ne vous sera fait, lança l'homme en rouge.

-Hm non, je ne sens pas la moindre bonne attention émaner de vous.

-Saauuuuf que vous avez affaire avec Eyla et Mike, deux génies des Néo-Magma ! »

Néo-Magma. Maëlle écarquilla les yeux. Néo-Magma. Ce nom lui semblait si familier. Néo-Magma. Il y a trois ans, les Team Aqua et Magma avaient retourné tout Hoenn en réveillant Kyogre, Groudon et Rayquaza. Néo-Magma. Ce nom tournait en boucle dans sa tête, si bien qu'elle ne faisait plus vraiment attention à ce qu'il se passait autour d'elle.


« ...viennent enfin d'être dissoutes avec l'aide notamment du Conseil 4 et des... »

Le reportage s'éternisait. Tout le monde était déjà au courant de tout ça. Elle voulait voir si son frère allait bien avec tout ce qu'il s'était passé. On ne déplorait aucune victime, aucun blessé, même dans les rangs des malfrats a priori. Tout du moins, aucun blessé grave. Parmi les images, elle tenta de retrouver la silhouette de son frère, sans succès. Le temps semblait passer au ralenti quand il était loin d'Unionpolis.

« … ne devrions plus entendre parler de la Team Aqua ni de la Team Magma... »

Néo-Magma. Ils étaient revenus et le reportage ne parlait pas d'eux. Non, le présent s'embrouillait avec le passé, le temps défilait plus vite que d'habitude. Les battements de son cœur s'accéléraient à mesure que la flèche du temps avançait et que les souvenirs remontaient à la surface pour se faire une place dans ce bric-à-brac.



Maëlle ouvrit les yeux dans un sursaut. Elle se rendit compte que Elliot la fixait intensément et réalisa enfin qu'il la tenait dans ses bras. Le calme semblait être revenu autour d'eux. Elle se redressa et se leva en s'appuyant sur lui avant de soupirer.

« Tout va bien Maëlle ? Juan m'a dit que tu t'étais évanouie en t'agrippant à lui. »

Elle songea un moment pour se rappeler de ce qu'il venait de se passer.

« Oui, je vais bien. Dis, où sont passés les autres ?

-Ils ont fuis, expliqua Elliot. La police est arrivée et a interrompue mon combat avec Crévis. Voltère aussi est parti. »

Maëlle tourna la tête vers le Musée Océanographique. Il n'en restait vraiment rien mais une équipe de journaliste tournait près des décombres. Elle détourna le regard quand elle s'aperçut que la présentatrice l'avait remarquée.

« Elliot, qui sont les Néo-Magma ? »

Il se leva à son tour et se posta face à elle, la fixant dans le blanc des yeux.

« Néo-Magma, ou la ''nouvelle Team Magma'', le nom est assez explicite, (il roula les yeux vers le ciel devant le regard insistant de Maëlle). Ça doit faire à peine quelques mois qu'ils existent. Autant dire que les blessures d'il y a trois ans ne s'étant pas totalement refermées, cela risque de donner une encore plus mauvaise image de la Team Magma. C'est dommage, leurs intentions étaient bonnes à la base. »

Les deux compères tournèrent la tête vers Juan d'un même mouvement. Ce dernier approchait d'un pas lent, les mains derrière son dos et le sourire aux lèvres. Il fit une courbette devant Maëlle.

« Ravi de voir que vous n'avez rien. Puis-je me permettre une petite suggestion ?

-Vous comptez suggérer d'aller trouver Arthur, n'est-ce pas ? »

Maëlle et Juan firent un regard surpris vers Elliot mais pas pour les mêmes raisons, l'une se demandant qui était Arthur et l'autre ne comprenant pas comment il venait de deviner ses pensées.

« En effet, puisque Team Aqua. Je ne pense pas qu'il rechignera à vous aider. Cependant, cela va faire près de deux ans que personne ne sait vraiment où il se trouve. »

La jeune femme ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Elle mit de l'ordre dans sa tête et reprit la parole.

« Illumis. »