Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:52
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:52

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 22 : Double usurpation
Tsubasa serra le poing sur le bureau. Jamais elle n'aurait pensé que le cyber-terroriste qu'elle avait affronté auparavant referait soudainement surface comme si de rien n'était. Ethergeist venait en effet de se connecter sur le Réseau Codélia, dans une petite ruelle déserte de la cité Codélienne. Aucun utilisateur n'avait encore remarqué sa présence, ce qui pourrait causer un sacré grabuge vu que son apparence était connue de tous depuis l'épisode du Festival Numérique.

Jusqu'à présent, les Proxys n'avaient sévi que durant les soirées et maintenant que la compétition numérique avait pris fin, cela pourrait s'avérer risqué pour elle. D'autant plus qu'ils devaient maintenant être au courant qu'Axerola se trouvait en possession de CE-01, Ethergeist ne pouvait pas être là pour le rechercher. Sa présence à un tel timing était donc bien étrange. Mais le fait qu'il puisse s'agir d'un piège ne traversa même pas l'esprit de Tsubasa, qui sentait encore qu'elle perdait le contrôle de ses émotions.

- Tu vas laisser cette Codéwatch sur la table bien sagement, déclara Victoria d'un ton ferme, ayant parfaitement compris ce que sa partenaire comptait faire. Pas de connexion sur le Réseau Codélia pour toi, ce n'est pas le moment. On en a déjà parlé.

- Mais Ethergeist vient d'apparaître ! Je dois y aller pour en finir avec lui. Il m'a atomisé la dernière fois mais ça ne se passera pas de la même façon cette fois-ci. Je n'ai pas eu l'occasion de l'interroger sur l'Incident Effacé, répliqua la brunette en lâchant une grimace, un flash lui revenant en mémoire.

- Il reste caché en évitant les utilisateurs, c'est évident qu'il s'agit d'un piège. Le Cercle des Proxys sait déjà qu'Axerola est une hackeuse talentueuse. En restant hors de portée comme ça, Ethergeist doit se dire que tu seras la première à remarquer sa présence et que tu sauteras sur l'occasion. Un peu étrange certes mais je pense qu'à ce stade, ils sont prêts à tout.

La main toujours posée sur sa Codéwatch, Tsubasa la retira à contrecœur. Laisser Ethergeist en liberté comme ça alors qu'elle avait les moyens d'aller le retrouver et lui botter les fesses se révélait incroyablement frustrant pour elle. Mais d'un autre côté, son professeur d'informatique soulevait des points intéressants. Un joueur lambda n'allait jamais noter la présence du Proxy tant qu'il serait masqué au sein de la ruelle sombre.

Seuls des hackeurs pouvant analyser le Réseau Codélia pourraient en être capables, tout comme le CNI. Maintenant qu'Ethergeist était à présent connu de tous, le fait que la société n'agisse pas était tout aussi mystérieux. Des techniciens devaient pourtant surveiller la dimension numérique à toute heure. Certes, ils ne pouvaient pas observer tous les recoins en même temps mais cela restait louche. Tout portait à croire qu'il s'agissait d'une tentative désespérée d'attirer Axerola.

- On va donc le laisser se cacher là ? demanda la brunette en s'asseyant à nouveau sur son fauteuil. Si le CNI n'intervient pas, c'est pour une bonne raison, non ?

- C'est moi qui vais aller lui rendre une petite visite vu que notre ami n'attend que ça, répondit Victoria en prenant sa propre Codéwatch. En attendant, tu vas rester sagement ici et surveiller que tout se passe comme sur des roulettes.

Tsubasa pensait avoir mal compris en premier lieu mais ne tarda pas à se rappeler des événements de la semaine dernière. Madame Victoria comptait certainement se connecter sur le Réseau Codélia en activant son petit utilitaire. Ce n'était pas Deltaziroh qui rendrait visite à Ethergeist mais Unknown, l'avatar qu'elle avait monté à la va-vite pour ne pas se dévoiler aux Proxys. Cela permettrait de ne pas dévoiler la partenaire d'Axerola au grand jour.

- Mais en tant qu'Unknown, vous n'avez pas fait grand-chose, non ? Je ne suis pas sûr qu'Ethergeist va s'intéresser à vous…

- Enfin Tsubasa, je ne vais pas y aller avec cet avatar bâclé. Je comptais prendre ton apparence et apparaître sous les traits d'Axerola. Les hackeurs n'y verront que du feu. Seuls les plus talentueux d'entre eux pourront briser le programme et cela leur prendra tellement longtemps que je me serai déjà déconnectée.

Tsubasa trouvait cette idée ingénieuse, bien que périlleuse. Elle eut aussitôt une petite pensée pour Stella, qui allait encore penser qu'elle se mettrait en danger alors que ce ne serait pas le cas. Sa tutrice devait se trouver à son bureau de journalisme en ce moment. Si jamais la rencontre de Victoria avec Ethergeist dégénérait au point de provoquer un autre combat à la vue de tous, Stella allait forcément le remarquer. Et cette fois-ci, Tsubasa n'échapperait pas à la colère de la demoiselle.

La femme blonde demanda alors à Tsubasa de lui prêter son Roussil, afin d'améliorer encore plus son immersion. Si cette fausse Axerola combattait avec le même Pokémon que lors du Festival Numérique, cela permettrait de ne pas éveiller les soupçons. Si la brunette fut hésitante pendant l'espace de quelques instants, elle savait bien que son institutrice était digne de confiance. Elle accepta donc de lui confier la Pokéball de son partenaire enflammé.

- Vous êtes vraiment certaine que ce ne serait pas mieux de l'ignorer pour le coup ? questionna Tsubasa, finalement calmée et capable de réfléchir. Si c'est vraiment un traquenard, nous ne sommes pas obligées de nous jeter dedans…

- Je ne me connecte pas avec Cyby et je vais être protégée par mon programme. Nous n'avons rien à perdre dans cette histoire et c'est peut-être l'occasion d'apprendre quelque chose concernant le Cercle des Proxys. Peut-être même sur ton incident. Vois ceci comme une possibilité de prendre l'avantage sur eux. Le seul risque que je prend est que mon programme peut être contourné par une personne extérieure qui apprendrait pour Deltaziroh.

- Je suis là pour bloquer les hackeurs au besoin, assura la jeune fille. Si une tentative de cracker le code est effectuée, je m'occuperai d'écarter les gêneurs. En attendant, bottez bien les fesses de ce type pour moi, s'il vous plaît !

Victoria se contenta de répondre par le biais d'un sourire. Pendant le Festival Numérique, après avoir rapporté le corps de son élève inconsciente dans le véhicule, elle avait pu étudier le style de combat d'Ethergeist. Dans la situation où elle devrait se résoudre à l'affronter, elle pourrait certainement monter une stratégie pour le contrer. Elle connaissait les différentes capacités du Roussil de Tsubasa et saurait s'adapter rapidement à lui. Le Pokémon Renard était docile et s'était déjà habitué à elle.

Si son ami Takeru avait promis de l'appeler au cours de la semaine, il n'avait toutefois pas donné un jours précis. Pour le moment, Victoria évitait de mentionner le garçon quand Tsubasa était dans les parages, pour éviter de faire resurgir les mauvais souvenirs de l'incident. Connaissant son ancien camarade de classe, il allait certainement essayer de la contacter le dimanche soir. Après autant de temps passé à ignorer ses concours, le pauvre n'avait plus de temps libre.

Sans perdre davantage de temps, Victoria prit place sur son fauteuil et activa sa Codéwatch. Même si elle se trouvait toujours dans la pièce unique du camping-car, sa consciente était à présent au sein du Réseau Codélia. Même prévenue au préalable de ce programme, la brunette ne put que se montrer étonnée de voir surgir son propre avatar sur le navigateur avec ses informations. C'était comme si Deltaziroh avait cessé d'exister, ce qui pouvait faire froid dans le dos.

- Heureusement que Vicky est là pour réfléchir sinon on ne serait vraiment pas sortis de l'auberge, nota Cyby qui intervenait toujours au bon moment. Ton attitude à vouloir te jeter tête baissée dans tous les pièges évidents qui se présentent à toi est vraiment fascinante.

- Je ne me rappelle pas t'avoir demandé ton avis, code Cybérien de mes deux, grinça la jeune hackeuse.

Cette dernière en profita pour jeter un rapide coup d’œil aux différents travaux de madame Victoria, notamment concernant le programme de capture des Cybéri-attaques et celui de camouflage. Elle ne put que se montrer impressionnée par l'efficacité des codes de son institutrice. Une telle aptitude à pouvoir utiliser le Réseau Codélia pour inventer de nouveaux procédés n'était pas commun, même parmi la communauté des hackeurs.

Tsubasa elle-même, malgré ses talents dans le domaine, aurait bien du mal à altérer la nature du Réseau Codélia de cette manière. Elle se souvenait du programme lancé par Ethergeist pendant la finale. Celui qui empêchait la déconnexion tant que l'affrontement n'aurait pas pris fin. Sans parler de celui qui avait fait disparaître les barrières du circuit Haute-Vitesse. Un hackeur, ou peut-être davantage, avec le même niveau que Victoria figurait parmi les Proxys.

- Vu comment vont les choses, je suis en train de me faire complètement distancer par madame Victoria. Il va falloir que je m'entraîne pendant mon temps libre si je veux pouvoir moi aussi programmer des trucs sympas pour nous venir en aide sur le réseau…

- Tu as dit quelque chose ? s'enquit Victoria à travers l'écran d'ordinateur.

- Oh non, rien du tout. Ne vous souciez pas de moi, madame Victoria. Il ne faudrait pas qu'Ethergeist devine qu'Axerola a une assistance extérieure, je vous laisse gérer cette affaire.



***


En regardant ses mains, Victoria songea qu'elle aurait certainement besoin d'un petit temps d'adaptation. Ce n'était que la deuxième fois qu'elle se connectait sur la plate-forme en activant le programme permettant de falsifier toutes ses données. Maintenant, c'était comme si elle était la véritable Axerola. Elle possédait donc la fameuse chevelure en double couettes bleues caractéristique de l'avatar de son élève ainsi que ses lunettes d'aviateur fétiches.

Tout comme Ethergeist, elle avait pris la peine de se connecter dans la petite ruelle isolée histoire de ne pas attirer l'attention. Pour les prochaines minutes, elle était Axerola, l'utilisatrice la plus prisée de la dimension numérique à l'heure actuelle. Même si Tsubasa n'avait côtoyé le Proxy que pendant un court instant, Victoria savait qu'elle allait devoir tenter de reproduire son attitude et ses mimiques histoire qu'Ethergeist ne se doute de rien.

Remarquant l'arrivée d'« Axerola » dans la zone, Ethergeist cessa de croiser les bras et tourna la tête dans sa direction. Victoria n'avait pas eu l'occasion de le rencontrer en personne jusqu'à présent mais avait tout de même pu l'observer à travers les écrans pendant le Festival Numérique. Son avatar n'avait pas changé depuis la dernière fois, cette tenue simple mais pourtant accompagnée d'une cape ainsi que cette chevelure d'un rouge ardent.

- Te voilà enfin, nota-t-il avec calme. Je me doutais bien que tu surveillais le Réseau Codélia pour nous retrouver moi ou mes collègues. Je suis bien content que tu sois la première à venir ici avant que le CNI ne débarque... je suppose que tu sais pourquoi je souhaitais te voir.

- Toujours cette maudite intelligence artificielle, hein ? Je me doutais bien que vous n'alliez pas lâcher l'affaire. Mais moi aussi je suis là pour une bonne raison. J'ai envie de te botter les fesses, ça ne se passera pas comme la dernière fois ! s'exclama son interlocutrice, qui avait tenté de préparer mentalement ses répliques dans la minute précédant sa connexion.

- Je vois que tu n'as pas laissé tomber cette sacrée détermination... je te propose un combat sur le circuit Haute-Vitesse. Cette fois-ci, il n'y aura pas de Cataclysme ou d'Elkira pour te sauver la mise. Dans le cas où je remporte la victoire, tu me donneras l'IA. Si jamais tu gagnes, je te dirai ce que tu souhaites concernant le Cercle des Proxys. Je pense que c'est un pari équitable. Nous modifierons bien sûr nos avatars pour que la presse nous laisse tranquille pendant le match.

Victoria l'avait remarqué mais préféra ne pas en tenir compte. Une pointe d'hésitation était clairement perceptible dans le ton d'Ethergeist, comme s'il cherchait ses mots et hésitait sur ce qu'il voulait dire ensuite. Visiblement, le Proxy n'avait pas encore remarqué que Cyby ne se trouvait pas à l'intérieur de la Codéwatch de la demoiselle. Si elle pouvait continuer à bluffer et lui extirper des informations utiles, elle avait tout à y gagner.

Le professeur d'informatique accepta donc la proposition et reçut immédiatement une invitation pour livrer un affrontement Haute-Vitesse. Si pendant le Festival Numérique, tous les circuits étaient réquisitionnés pour les matchs de la compétition, en temps normal ils étaient libres et utilisables par tous. Une infinité d'entre eux défilaient dans les cieux pour qu'un maximum d'utilisateurs puissent se combattre en même temps sans se gêner.

Victoria savait très bien que tout se passait bien trop facilement. A partir du moment où une branche des circuits Haute-Vitesse était demandée pour une bataille, un mot de passe était généré pour que seuls les deux compétiteurs puissent y entrer. Mot de passe qui changeait bien sûr à chaque fois. Ethergeist pouvait très bien partager ce mot de passe avec ses collègues Proxys pour la prendre en embuscade. Mais Victoria ne voulait pas hésiter.

Si la situation tournait mal alors elle se déconnecterait. Et si un programme discret empêchant de le faire était mis en place, comme le soir de la finale, alors Tsubasa et Cyby se trouvaient toujours en sécurité dans le monde réel. Il y avait peu de chances qu'Ethergeist fasse disparaître les barrières de protecteurs de l'amas de données numérique. Techniquement, malgré l'identité de son adversaire, ce combat ne devrait pas présenter de danger majeur.

- Vu que l'invitation a été acceptée, je pense qu'il est grand temps de cesser cette mascarade, annonça subitement le Proxy. Je ne suis pas vraiment Ethergeist.

- Qu'est-ce que…

En l'espace d'une seconde, l'avatar de l'ancien adversaire de Tsubasa se transforma en un autre que Victoria n'eut aucune difficulté à identifier. Ce trench-coat noir recouvrant tout son corps, cette longue chevelure blanche qui balayait le vent, cette taille absolument inégalable ainsi que ce visage calme et serein peu importe les circonstances ne pouvait tromper personne. Le numéro un du Réseau Codélia, le meilleur de tous les utilisateurs. Cataclysme en personne.

Victoria ne fut en réalité surprise qu'à moitié. Elle avait fini par se douter que cet Ethergeist n'était pas celui que son élève avait combattu la dernière fois. En revanche, elle n'aurait jamais pu deviner que Cataclysme puisse être la personne à l'origine de tout ça. La jeune femme songea alors à se déconnecter sans perdre une seconde, comprenant qu'elle n'obtiendrait pas d'informations sur le Cercle des Proxys mais se ravisa. Elle tenait à savoir pourquoi le champion du Codélia avait voulu attirer Axerola ici pour l'affronter.

- Alors ça c'est un développement inattendu... souffla Tsubasa qui avait compris également très rapidement que quelque chose clochait avec le Proxy, ayant directement interagi avec lui auparavant. Finalement, j'ai beau avoir refusé son combat, il y aura tout de même une Axerola pour l'affronter…

- Honnêtement, je suis quelque peu extérieur à cette affaire donc je vais pouvoir éclairer ta lanterne, Axerola. Je travaille en collaboration avec le CNI pour te dérober ton intelligence artificielle. D'ici peu, j'enverrai le mot de passe de notre combat au chef de la Sécurité pour qu'il puisse suivre notre confrontation sans avoir à nous retrouver. Si tu veux me dire quelque chose à l'écart des oreilles indiscrètes, c'est maintenant qu'il faut le faire.

- Le CNI risque d'être déçu parce que je n'ai pas emporté CE-01 avec moi. En d'autres termes, cet affrontement que vous avez orchestré n'a plus aucun sens, avoua Victoria avec calme. Mais si tu es extérieur à cette affaire, je suppose que cela te fait ni chaud ni froid.

- En effet, confirma Cataclysme. En réalité, la branche où nous allons combattre a été modifiée par les techniciens de l'entreprise. Maintenant que tu as accepté l'invitation, nous ne pourrons pas nous déconnecter tant que nous n'aurons pas combattu pour déclarer un vainqueur. Même sans enjeu, tu as une occasion de combattre Cataclysme. Qu'est-ce que tu en penses ?

La véritable Axerola, peu intéressée par ce qui avait trait à l'actualité du Réseau Codélia, n'aurait pas été spécialement excitée à l'idée d'affronter le champion incontesté de la plate-forme. Mais ce n'était pas le cas de Victoria. Elle se trouvait actuellement en tête à tête avec le meilleur dresseur possible, c'était l'occasion rêvée d'apprendre auprès des plus grands. Le professeur d'informatique comptait donc en profiter pour tester son niveau de dressage.

- Comme convenu, il faut altérer nos avatars. Parfois la popularité n'a pas que du bon, avoua le premier du classement. Quoique, au rythme où avance les choses, tu pourrais bien finir par devenir encore plus populaire que moi, Elkira ou Meijin.

Il commença alors à appuyer sur l'écran de sa Codéwatch. Après avoir utilisé un programme mis en place par le Codélia Network Industries pour prendre l'apparence même d'Ethergeist, il retrouvait à présent les accessoires d'avatar qu'il avait lui-même acheté. Il changea donc de tenue pour quelque chose de moins voyant, modifia sa chevelure pour qu'elle devienne courte et noire. En revanche, il ne pouvait rien faire concernant sa taille hors-norme.

Victoria quant à elle, ne chercha pas vraiment à se compliquer la vie. Contrairement à son futur opposant, elle ne pouvait pas retirer son programme sous peine que son profil dévoile qu'elle n'était pas vraiment Axerola donc elle se contenta de modifier son apparence pour revêtir celle plus colorée d'Unknown. En revanche, elle conserva les données falsifiées du compte de Tsubasa histoire que cela ne pose pas de problème. Peu penché sur l'informatique, Cataclysme n'y vit que du feu.

- Ma foi, tu ne passeras pas inaperçue avec un tel choix de couleurs, fit remarquer le grand gaillard, amusé. Mais au moins, personne ne se doutera que tu es la grande Axerola, justicière virtuelle qui va tous nous sauver la menace des méchants Proxys.

- C'est trop d'honneur que tu me fais, Cataclysme, déclara Victoria qui savait pertinemment que Tsubasa écoutait leur conversation.

- Je n'aime pas vraiment ce nom qu'on me donne depuis la finale... justicière virtuelle... je n'ai pas l'intention de sauver le monde, je veux simplement me venger de terroristes qui ont détruit ma vie. Je suis bien loin d'être un super-héros, soupira la concernée.

Victoria ne pouvait pas lui répondre mais elle comprenait très bien ce qu'elle pouvait ressentir. Peut-être que d'ici quelques mois, si jamais tout se passait bien dans leur guérilla contre le Cercle des Proxys, Axerola pourrait retourner à nouveau dans l’anonymat. Mais pour le moment, la brunette avait d'autres soucis en tête qu'une simple appellation un peu mensongère. Puisque elles n'apprendraient rien sur les Proxys aujourd'hui, Tsubasa décida qu'elle entraînerait un peu à la programmation en suivant leur match.

La branche du circuit Haute-Vitesse où l'affrontement de Victoria et Cataclysme aurait lieu descendit pour leur permettre d'entrer à l'intérieur. Agrippant les planches qui venaient de se digitaliser juste devant leurs pieds, la fausse Axerola ainsi que le champion indétrônable du Réseau Codélia s'embarquèrent sur la mer digitale, Pokéball à la main. D'un côté, une Victoria soulagée par l'absence d'enjeu et de l'autre, un Virgil soulagé de ne pas avoir à se préoccuper plus longtemps du conflit opposant le CNI, les Proxys et Axerola.