Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:38
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:38

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 16 : Fuite inopinée
- Les essais n'ont pas été très concluants jusqu'à présent. Le sujet numéro un ne semble pas répondre aux attentes que nous avons fixées. Peut-être que le choix de cette fille pour servir d'Origine à une entité Cybérienne n'était pas le plus judicieux.

- Poursuivez les tests jusqu'à l'obtention d'un résultat !




***


Axerola ouvrit lentement les yeux. Visiblement, quelqu'un était penché sur elle mais sa vision trouble l'empêchait de mettre un nom sur ce visage. Même ses souvenirs paraissaient flous. La jeune fille se rappelait de sa confrontation contre Ethergeist, ce type qui appartenait au Cercle des Proxys. Mais à partir d'un certain stade de la confrontation, c'était le trou noir complet. Que s'était-il passé au cours de ce match ? Elle ne semblait pas vraiment blessée physiquement.

Ses premières constatations en émergeant de sa torpeur fut que sa position était allongée mais surtout qu'elle souffrait d'un atroce mal de crâne. Son instinct lui soufflait qu'elle n'avait pas quitté le Réseau Codélia après avoir sombré dans l'inconscience. Jamais elle n'aurait accepté de se déconnecter en combattant une de ces ordures des Proxys, même sans être pleinement en possession de ses moyens. Elle rêvait depuis tellement longtemps de se venger d'eux.

- Tout va bien ?

Contrairement à la première pensée qui lui était venue, la personne penchée sur elle n'était pas madame Viltrust, qui avait peut-être rallié le camping-car depuis le temps. Posant son regard sur la chevelure noire de jais qu'elle possédait, elle eut rapidement sa réponse. La finaliste du Festival Numérique et numéro deux de la plate-forme Elkira se trouvait actuellement en sa compagnie. A en voir l'expression de son visage, elle ne paraissait pas vraiment inquiète.

Ayant pleinement repris le contrôle de ses sens, Tsubasa bougea brusquement. Couchée sur une planche qui continuait de traverser le circuit, c'était Elkira qui la maintenait en équilibre pour éviter qu'elle ne glisse et ne tombe par inadvertance. Accroupie depuis sûrement plusieurs minutes, la fille ninja comprit qu'elle pouvait cesser de plier les jambes et se remit debout. Une chance pour les deux utilisatrices que leurs gabarits ne soient pas trop importants, les planches n'étant pas faites pour accueillir plus d'une personne.

- Tsubasa ! Tu es enfin réveillée !

Elkira ne pouvait pas l'entendre mais Axerola ressentit une certaine appréhension en entendant la voix de son professeur. Cela lui avait pris un petit moment mais elle avait terminé de transporter le véritable corps de Tsubasa à travers l'entrepôt pour retourner au camping-car. Pour le coup, sa voix n'était pas teintée de colère mais plutôt d'inquiétude. L'institutrice avait probablement imaginé le pire en remarquant que son élève restait inconsciente.

- Qu'est-ce qui s'est passé ? murmura Tsubasa davantage pour Elkira que pour Victoria, ne pouvant pas converser librement avec cette dernière à l'heure actuelle.

- Je pense que c'est plutôt à toi de me répondre à ce sujet, répondit simplement Elkira. Tu peux t'estimer chanceuse que je dispose d'une bonne vue. Autrement, je ne t'aurais pas aperçue en train de chuter du circuit à presque cinq cents mètres de distance. Si mon Métalosse n'avait pas été assez rapide, tu en aurais gardé des séquelles importantes.

- Une chute ? Je vois... j'ai vraiment foiré en combattant ce Proxy alors…

Se rappelant de l'existence d'Ethergeist, elle regarda autour d'elle pour tenter de le localiser. Hélas, il ne se trouvait pas dans les parages. Étrangement, la même chose pouvait être dite au sujet de Cataclysme, l'autre finaliste. En dehors d'Elkira, seul Roussil figurait dans son champ de vision. Le Pokémon Renard semblait rassuré maintenant que sa dresseuse avait repris ses esprits. Nul doute qu'il devait s'en vouloir pour avoir empêché Tsubasa d'esquiver correctement le Ball'Ombre.

La fille aux couettes bleues ne se doutait pas que quelque chose avait dû arriver après sa perte de connaissance. Un coup d’œil rapide à sa Codéwatch lui confirma que CE-01 se trouvait toujours à ses côtés. L'intelligence artificielle préférait opter pour le mutisme afin de ne pas trahir sa présence auprès de personnes non impliquées dans l'affaire. Mais puisque Ethergeist n'avait pas effectué la capture de l'envoyé du Cybéria, où était-il passé ?

- Un homme étrange a foncé sur nous il y a quelques minutes, juste après que mon Métalosse t'ait sauvé la vie, expliqua la fille ninja. Il a alors sorti toute une armée de Pokémon Spectre pour nous combattre en simultané, Cataclysme et moi. J'ai réussi à vaincre l'un d'entre eux mais je ne pouvais pas me battre correctement en restant concentrée sur ta sécurité.

- Je suppose que Cataclysme... commença Axerola alors que sa planche se digitalisait sur la mer numérique pour qu'elle puisse quitter celle de son interlocutrice.

- Il l'a attiré avec lui un peu plus loin sur le circuit. D'après les dires de cet homme, tu ne pourras pas te déconnecter tant que votre combat n'aura pas pris fin, ou s'il décide lui-même de partir le premier. Il compte probablement écraser Cataclysme et effectuer une boucle pour revenir jusqu'à nous et t'achever.

- Cataclysme affronte Ethergeist en ce moment-même... et c'est entièrement de ma faute... balbutia Tsubasa, prenant conscience de la gravité de la situation. J'espère qu'il ne va rien lui arriver. Moi qui ne voulait pas impliquer des innocents…

- Ethergeist, c'est son pseudonyme ? J'entends ce pseudonyme pour la première fois. Mais de la part d'un Proxy, c'est guère surprenant. En tout cas, je ne pense pas qu'il y ait besoin de s'inquiéter pour Cataclysme. Ses probabilités de perdre sont proches du néant absolu. Nous pouvons encore les rattraper si tu t'en sens capable. A l'heure où nous parlons, Cataclysme doit être en train de conclure.

Contrairement à son ami Dennis, Tsubasa ne connaissait pas grand-chose des meilleurs utilisateurs du Codélia. Certes, elle avait vu une poignée de leurs matchs mais ne s'était pas perdue pendant des heures à faire défiler leurs historiques sur le site officiel. La jeune fille ne doutait pas que Cataclysme comme Elkira soient des dresseurs bien plus dangereux qu'elle ne l'était. Eux avaient l'habitude de livrer des batailles alors que dans son cas, elle n'avait considéré ça que comme un simple passe-temps jusqu'au mois dernier.

Avant de partir à la poursuite des deux autres, Tsubasa tenta de rappeler son Roussil à l'intérieur de sa Pokéball. La surprise fut grande en constatant que le rayon lumineux touchait le corps du Pokémon Renard mais que la sphère rouge ne s'ouvrait pas pour l'absorber à l'intérieur. Décontenancée, la jeune hackeuse secoua la Pokéball, pendant que cet étrange phénomène était dû à un dysfonctionnement. Mais cela ne changea rien.

- Un bug du Codélia peut-être ? rouspéta-t-elle sans comprendre.

- Cet Ethergeist a utilisé un algorithme sur toi, rappela calmement Elkira. Si tu ne peux pas te déconnecter, il est également possible que tu ne puisses pas rappeler ton Roussil tant que votre affrontement ne se sera pas terminé. Ethergeist doit perdre pour résoudre ce problème. On peut donc en conclure que Cataclysme ne l'a pas encore vaincu.

- Dans ce cas, nous ferions mieux de ne pas perdre de temps !

Axerola et Elkira prirent appui sur leurs planches respectives afin d'accélérer. La jeune hackeuse jetait fréquemment des coups d’œil à sa Codéwatch. D'un côté, elle trouvait reposant de ne pas se faire insulter par l'intelligence artificielle mais de l'autre, ce silence se révélait inquiétant. Sans l'aide de CE-01 dans la manœuvre de sa planche, elle serait tombée bien plus tôt et n'en aurait pas réchappé. Elkira avait peut-être une bonne vue mais même cet aspect avait des limites.

- Vous n'avez pas pu terminer votre propre match, je suppose... demanda l'élève de l'Université Vermillion pendant le trajet. Initialement, mon projet était de combattre le Proxy sur la terre ferme mais il m'a pris de court en s'infiltrant ici.

- Je n'ai pas à en avoir honte mais sans votre intervention, j'aurais perdu. Cataclysme est terriblement doué pour surpasser mes compétences de calcul. Je pense que la finale sera reprogrammée pour qu'on ait un vainqueur officiel, ça me donnera une autre chance…

Elles ressentirent alors l'impact d'une attaque qui fit trembler légèrement leurs planches. Le combat se poursuivant toujours s’intensifiait au fur et mesure de leur traversée du circuit Haute-Vitesse. Visiblement, les deux autres utilisateurs présents sur l'amas digital ne se trouvaient plus très loin. Et en effet, il ne fallut qu'une poignée de secondes supplémentaires avant que Tsubasa ne puisse apercevoir les silhouettes d'Ethergeist et de Cataclysme.

Seulement deux Pokémon se trouvaient là avec eux. Un Grodrive, probablement le même que Tsubasa avait affronté auparavant ainsi que le fidèle Galopa du champion incontesté. Si l'expression d'Elkira n'était pas aussi imperturbable peu importe la situation, elle aurait sûrement lâché un sifflement d'admiration. Cela voulait dire que le numéro un avait vaincu quatre Pokémon d'Ethergeist à lui seul. Peu de personnes pouvaient se vanter d'une telle prouesse en si peu de temps.

- On dirait bien que la cavalerie arrive, commenta l'homme aux longs cheveux blancs, portant son regard vers l'arrière. Tu es certain de ne pas vouloir te rendre ? Cela nous faciliterait grandement la tâche, tu sais ?

Le sourire moqueur que le Proxy avait continuellement arboré pendant son affrontement avec Axerola était maintenant de l'histoire ancienne. Lui qui pensait pouvoir vaincre la détentrice de l'intelligence artificielle avant leurs retrouvailles avec les finalistes avait dû passer au plan B. Mais même faire appel à l'intégralité de son équipe de type Spectre n'avait servi à rien. Une fois de plus, le numéro un du Réseau Codélia démontrait sa supériorité absolue.

A cause de son algorithme, Ethergeist se retrouvait affecté en partie par les mêmes problèmes qu'Axerola. La déconnexion lui était interdite sans annuler les désagréments de cette dernière, qui pourrait aller partir à son retour et rejoindre le monde réel sans qu'il ne puisse la retrouver. Il devait également garder constamment au moins un Pokémon en dehors de sa Pokéball sous peine de perdre son avantage. Accepter la défaite et annuler le programme était une solution. Mais il ne souhaitait pas en arriver là.

- Ethergeist ! s'emporta Tsubasa, rapidement animée par sa hantise naturelle des Proxys. Il est temps de régler nos comptes à présent, je ne vais pas pardonner ce que tu m'as fait tout à l'heure !

Le Proxy avait tout simplement fait une erreur de calcul et commençait à éprouver des regrets. C'était lui qui avait entraîné Axerola avec lui sur le circuit Haute-Vitesse en sachant pertinemment que les finalistes s'y trouvaient encore. Mais comme la jeune hackeuse l'avait directement défié, il pensait qu'elle disposait d'un excellent niveau. Mettre toutes les chances de son côté avec les bonus Codéliens lui avait paru plus sage, afin de ne pas perdre sa chance de récupérer CE-01.

Mais pourtant, à sa grande surprise, la détentrice de l'intelligence artificielle du Cybéria ne dépassait pas le stade du médiocre. Ethergeist aurait parfaitement pu l'abattre sans passer par un affrontement Haute-Vitesse. Et malheureusement pour lui, ce problème ne pourrait plus être corrigé à présent. Avec Cataclysme et Elkira sur le dos, récupérer CE-01 relevait de l'impossible. D'autant plus que presque toute son équipe avait été décimée par le numéro un.

- Tu es dos au mur, révèle-moi tout sur les Proxys ! s'impatienta Tsubasa, bien décidée à avoir le dernier mot. Donne-moi ta véritable identité, celle de tous tes collègues et l'emplacement de vos cachettes. Et précise-moi qui est derrière l'attentat d'Alphamarie. Et profite-en pour me dévoiler les secrets de l'inci…

- Tu te trompes sur un petit point Axerola, trancha Ethergeist, amer. Nous avions convenu que je délivre les informations à la condition que tu remportes le combat. Et jusqu'à preuve du contraire, mon Grodrive est toujours là. Je ne compte pas perdre maintenant !

- Et comment comptes-tu t'y prendre pour faire face à trois adversaire en même... commença-t-elle.

Sans laisser le temps à Tsubasa de terminer sa phrase, Ethergeist sauta brusquement de sa planche pour s'enfuir avec l'aide de son Grodrive. Comme les barrières étaient retirées, quitter le circuit sans recourir à la déconnexion se révélait une véritable partie de plaisir. L'élève de l'Université Vermillion n'en revenait pas. Comme la situation avait fini par tourner en sa défaveur, le Proxy optait pour la décision de prendre les jambes à son cou.

Ethergeist ne souhaitait pas tenter le diable. Cataclysme seul pourrait facilement battre le survivant de son équipe. Ramener CE-01 à son leader ne serait donc pas possible ce soir. Mais il comptait bien s'y reprendre à nouveau par la suite. Saovir qu'Axerola était l'utilisatrice en sa possession lui faciliterait sûrement la tâche. Il pouvait mettre un nom sur son adversaire, même sans savoir l'identité de la personne qui se trouvait derrière cet avatar.

Pour le moment, il prenait ses distances afin d'ouvrir calmement le menu tactile et annuler le programme qui bloquait la déconnexion. Ethergeist, de son véritable nom Ivan Malverik, disparut rapidement dans les cieux de la cité Codélienne, sans laisser pas la moindre trace. Il allait bientôt retrouver sa coéquipière Arisa et il comptait bien lui demander d'enquêter sur Axerola. Après tout, derrière son comportement à la limite de la folie se cachait l'une des plus redoutables hackeuses parmi les Proxys.

- Attends une minute, sale ordure ! s'emporta Tsubasa alors qu'Ethergeist disparaissait, se rapprochant des limites du circuit Haute-Vitesse. Tu ne vas pas t'en tirer comme ça, je te le garantis !

- Tu devrais arrêter, intervint Elkira, lui attrapant le bas. Tu vas tomber du circuit. Je ne peux pas constamment te surveiller pour te sauver la vie à la moindre bêtise.

- Elkira a raison, renchérit Cataclysme. Nous avons utilisé nos Pokémon pour te protéger de lui quand tu étais inconsciente. Il est retourné au monde réel, cette affaire est terminée.

La fille aux couettes bleues serra le poing, ressentant une intense frustration. Après un mois passé sans la moindre avancée sur son enquête, se retrouver en face d'un Proxy et ne rien en tirer ne lui plaisait pas du tout. Elle aurait pu découvrir tous les secrets concernant le Cercle et venir en aide à son professeur en découvrant l'identité de l'agresseur d'Alphamarie. Mais bien plus que cela, elle continuait son sur-place concernant l'Incident Effacé.



***


S'étant déconnectée aussi, la conscience de Tsubasa rallia aussitôt le monde réel. Comme elle s'y attendait, Victoria Viltrust avait ramené son corps à l'intérieur du camping-car lui appartenant. Elle se rappela alors des conditions de sa connexion dans l'entrepôt abandonné et ne doutait pas que son institutrice allait la sermonner méchamment pour son attitude. La jeune fille savait qu'elle avait agit de façon irréfléchie et en assumerait donc les conséquences.

Complètement éreintée, elle manqua de tomber du fauteuil où elle avait été installée, éprouvant des difficultés à retrouver ses repères. Il s'agissait certainement là des séquelles entraînées par le Ball'Ombre du Grodrive, celui qui aurait pu lui coûter la vie. Tsubasa allait nécessiter une bonne nuit de sommeil réparatrice pour récupérer toute son énergie. Avant que son visage ne rencontre brutalement le sol, elle fut rattrapée par la résidente du véhicule.

- Madame Victoria... murmura-t-elle, affaiblie. Contente de vous revoir. Désolée, je n'ai pas pu obtenir un nom concernant l'agresseur de votre sœur…

Tsubasa voyait trouble, comme au moment où elle avait émergé de sa torpeur sur le circuit. Même en discernant les contours de la silhouette appartenant à la femme blonde, elle n'aurait su dire quelle expression arborait son visage. De la colère très certainement. Après tout, elle venait de risquer sa vie malgré toutes les recommandations de Victoria concernant sa sécurité. Sans l'intervention d'Elkira, elle y serait probablement restée.

La brunette sentit alors les deux mains de son institutrice se placer derrière son dos pour la maintenir afin qu'elle ne s'effondre pas totalement. Quelque chose d'humide tomba directement sur la joue de la jeune fille. Elle ne tarda pas à comprendre, même sans y toucher, qu'il s'agissait de larmes. Elles tombaient directement des yeux de Victoria. Tsubasa s'était trompée, ce n'était pas à de la colère qu'elle avait affaire. C'était du soulagement.

- Tu n'es qu'une idiote ! s'exclama Victoria en serrant très fort son élève dans ses bras. Heureusement que tu n'as rien, qu'est-ce que j'aurais fait si ce Proxy avait vraiment réussi à te faire du mal ? Déjà que ma sœur est entre la vie et la mort à l'hôpital, j'aimerais bien éviter que tu subisses le même sort…

- J'ai agi comme une imbécile... quand nous avons obtenu CE-01, j'ai perdu le contrôle... je vous en ai parlé, je déteste ces types à cause d'un incident passé. L'Incident Effacé…

- Je souhaitais attendre un peu avant de t'en parler mais autant le faire maintenant, soupira la femme blonde en relevant son élève pour lui permettre de se rasseoir sur le fauteuil. Je sais ce que tu as traversé il y a douze ans, Tsubasa. Tu te souviens de l'ami dont je t'ai parlé tout à l'heure ? Il est lui aussi une victime de l'Incident Effacé.

Tsubasa ne manqua pas d'être surprise par cette révélation. Si elle avait toujours su qu'elle n'était pas la seule à avoir souffert de cette affaire, elle ne connaissait pas les autres victimes ni leur nombre. Pour que sa partenaire du moment soit l'amie de l'un d'entre eux, le monde était vraiment petit. Victoria ajouta que la personne en question était débordée pour le moment mais viendrait leur parler lorsque son emploi du temps serait moins rempli.

La jeune fille devait admettre qu'elle ne savait pas comment se comporter auprès d'une autre victime. Elle-même souffrait d'un trouble de stress post-traumatique mais ce n'était pas forcément le cas de tout le monde. Tsubasa doutait que l'ami de madame Viltrust n'ait que dix-huit ans. S'il était plus vieux que la brunette alors peut-être n'avait-il pas réagi de la même manière à cet enfer. Rien que d'y repenser suffit à Tsubasa pour avoir un flash rapide qui la désarçonna.

- Être enfermé dans la Codéwatch d'une fille pareille ne va pas être très plaisant, je dois bien l'admettre, intervint alors CE-01 en aparté. J'ai bien peur pour ma sécurité maintenant.

- Pour le moment, tu ferais mieux de rentrer chez toi, Tsubasa. Tu pourras revenir demain après les cours afin que nous puissions analyser correctement l'IA de fond en comble. Je pense qu'après une telle soirée, tu as bien besoin de repos. L'entrepôt est très proche de chez toi, tu as juste à longer la rue et prendre la première à droite.

La jeune hackeuse se rappela des propos tenus par Stella le lendemain de sa dernière crise. Après une conversation téléphonique avec leur thérapeute, il avait convenu que Tsubasa nécessitait quatre jours de repos pour se remettre complètement de cette crise supérieure aux précédentes. Cela voulait dire qu'elle n'avait pas besoin de se rendre en cours le lendemain, elle aurait tout le temps de se remettre de ses émotions du soir.

Retrouvant lentement ses forces, elle parvint enfin à se remettre sur ses deux jambes sans requérir l'aide de Victoria. Elle ne doutait pas que l'arrivée de l'intelligence artificielle dans sa vie était le commencement d'une longue aventure. Une aventure qui allait la confronter à son sombre passé mais également à son futur inconnu. En acceptant de rencontrer son amie virtuelle Deltaziroh dans le monde réel, elle venait de s'embarquer dans une guérilla bien plus importante que prévu.