Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:32
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:32

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 14 : La Haute-Vitesse des Proxys
- Il faudrait que ce bonus Codélien parvienne à me sauver la mise, souffla Elkira tout en attrapant la sphère lumineuse flottant devant elle à l'aide d'une pirouette particulièrement habile.

La vraie finale du Festival Numérique ne tournait clairement pas en faveur de la fille ninja aux cheveux noirs de jais. Même si jusqu'à présent, la bataille s'était déroulée plus ou moins à sens unique, avec Elkira qui naviguait devant son adversaire, agrippait les bonus et multipliait les offensives, Cataclysme semblait bel et bien avoir repris les choses en main. Armé de son calme naturel, le champion du Réseau Codélia montrait pourquoi il occupait la première place du classement.

- Alors ? Quel bonus Codélien as-tu attrapé ? demanda-t-il, sa chevelure blanche se baladant dans le vent alors que Galopa trottinait en sa compagnie. Quelque chose qui puisse te permettre de revenir dans la course, j'ai bien peur que tu ne sois arrivée à tes limites.

- Meijin m'a appris qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et savoir prendre des risques, affirma la numéro deux en se rappelant les propos tenus par son confrère lors de l'édition précédente.

Elle ne le montrait pas, peut-être parce qu'elle n'était pas capable. Mais à ce stade avancé de l'affrontement, remonter la pente relevait de l'impossible. Elkira était quelque peu ennuyée par la tournure de ce match, qui échappait à ses calculs. Depuis l'apparition éclair de Cataclysme au sein du Réseau Codélia, quelques mois auparavant, elle n'était jamais parvenue à le vaincre une seule fois. Elle avait continué à multiplier les défaites contre lui.

Mais elle affrontait Cataclysme dans un combat Haute-Vitesse, un domaine où la demoiselle se sentait vraiment avec facilité. Son aisance à évaluer les trajectoires et les emplacements des bonus Codéliens lui rendait grandement service en temps normal. Mais contre le numéro un et son talent monstrueux en dressage, cela ne servait à rien. La sphère lumineuse qu'elle venait d'attraper lui serait inutile, Cataclysme allait simplement continuer de la contrer encore et encore.

- Doubler la puissance de la prochaine attaque, murmura Elkira, pensive. Si je mixe ça avec Luminocanon, est-ce que je peux faire trembler Galopa ? Après tout, j'ai pris la peine de lancer un Vampigraine dès le coup d'envoi. Depuis le temps, cela a dû drainer une bonne partie de son énergie.

Humble et loyal, Cataclysme ne lançait pas la moindre offensive pendant les instants de réflexion de son opposante. Il savait que le match entrait dans sa phase terminale et préférait donc laisser à la fille ninja toutes ses chances de se tirer du pétrin dans lequel elle se trouvait actuellement. Il naviguait même à l'arrière au sein du circuit Haute-Vitesse pour la laisser attraper tous les bonus Codéliens qu'elle souhaitait sur le trajet.

Telle était la façon de procéder du champion incontesté de la plate-forme. Bien loin de son état d'esprit passé, lorsqu'il opérait sur son premier compte. A cette époque remontant déjà à plus de quatre ans, il recherchait la victoire à tout prix, n'hésitant pas à écraser ses adversaires pour apporter un spectacle digne de ce nom à son public. Avec le temps et suite à un événement passé, il avait changé d'optique et marchait à présent sur le chemin de la noblesse.

- Alors ? intervint-il de son habituel ton posé, n'entendant plus les analyses poussées d'Elkira. Tu es prête à passer à l'action ?

- Bien sûr, confirma son interlocutrice, découragée mais jugeant qu'il valait mieux tenter le tout pour le tout dans cette situation. Avec ce bonus Codélien, je peux doubler la puissance d'une capacité que possède Noacier. Le dernier dont tu t'es servi qui t'a permis d'augmenter l'attaque est toujours en place, pas vrai ?

- Effectivement, répondit le champion. Je comptais mettre un terme à l'affrontement et confirmer à mes admirateurs que je suis toujours le meilleur dresseur du Codélia. Voyons si ce coup de pouce offensif que tu as reçu peut fonctionner.

Ainsi, la jeune fille décida d'enfin prendre les devants et ordonna au Pokémon Boule Épine de lancer le Luminocanon prévu, dont la force de frappe s'en retrouvait augmentée considérablement. Cataclysme se prépara comme il se doit pour encaisser ce nouvel assaut. Demandant à Galopa de répliquer avec Lance-Flamme afin que les deux offensives, toutes deux améliorées par un bonus Codélien, se retrouvent confrontées mutuellement.

Afin de ne pas se retrouver emporté par l'impact entre les capacités, le champion du Codélia releva légèrement sa planche afin de ralentir et se rapprocha de l'une des parois invisibles sur les côtés du circuit Haute-Vitesse. Il n'oubliait jamais la règle d'or qui entraînait une élimination directe en cas de chute de la planche. Cataclysme préférait tout de même perdre un affrontement où il aurait donné son maximum plutôt que sur un mauvais contrôle.

Et ce fut à ce moment précis que l'imprévisible arriva. Lorsque le Lance-Flamme se frotta au Luminocanon, Cataclysme se retrouva légèrement secoué sur la droite. Pensant que la paroi le retiendrait pour l'empêcher de tomber, sa surprise fut grande en constatant que cette protection n'existait apparemment plus. Le numéro un fut projeté hors du circuit Haute-Vitesse et entama une chute libre à travers la cité Codélienne, plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol.

- Ce n'est pas normal ça ! s'exclama Elkira, sortant de son ton neutre habituel pour la première fois de la soirée. Où sont passées les parois ?

Tout le monde au sein du Réseau Codélia était au courant de ce détail. Si l'avatar recevait de graves dommages, il y avait des répercutions sur le corps réel de l'utilisateur. Un algorithme de la dimension numérique permettait aux dresseurs de ne pas être blessés par les attaques lancées par leurs Pokémon. D'autant plus que l'incident récent de l'Alphamarie avait permis de sensibiliser le public sur le fait qu'il ne fallait pas plaisanter avec ça.

La dernière chose que vit Cataclysme avant de fermer les yeux fut le regard détresse de son Galopa qui continuait d'avancer derrière Elkira. A cause de la vitesse de sa chute, le champion du Codélien ne parviendrait pas à ouvrir le menu tactuel et forcer une déconnexion avant d'attendre le sol. Peut-être que l'heure était venue pour lui de tirer sa révérence ? Il ferma donc les yeux, attendant que son destin funeste vienne à lui.

Un destin funeste qui ne vint finalement pas, ce qui se révéla perturbant. Finissant malgré lui par ouvrir les yeux au bout d'un moment, Cataclysme put constater qu'il ne se trouvait plus en chute libre. Il était sur la tête d'un Métalosse l'ayant intercepté avant qu'il ne s'écrase sur la terre ferme. Le numéro un de l'univers numérique ne tarda pas à le reconnaître. Il s'agissait là de l'un des membres de l'équipe personnelle d'Elkira, composée uniquement de Pokémon Acier.

- Elkira... vient de me sauver la vie ?

Métalosse transporta avec aisance le champion en titre jusqu'à sa planche personnelle, qui avait poursuivi sa route sur la mer de données même en l'absence de son propriétaire. Cataclysme fut ensuite déposé dessus dans le silence le plus complet, ce dernier toujours perplexe par ce sauvage effectué par la personne la moins sensible qu'il ait jamais rencontré. Par la suite, le Pokémon Pattefer retourna auprès de sa dresseuse et de Noacier.

Elkira, toujours à l'avant, ne tourna pas la tête vers son adversaire de la finale. Un silence gênant s'installa entre eux, qu'elle ne chercha pas à briser. En ce moment-même, les internautes devaient certainement être partagés entre l'inquiétude suite à la disparition des barrières et l'admiration pour l'action entreprise par la ninja. Ce n'était pourtant pas pour sa propre réputation qu'Elkira avait sauvé la vie du numéro un. Finalement, ce fut ce dernier qui mit un terme à son mutisme le premier.

- Je ne comprends pas pourquoi…

- Cataclysme, je n'ai pas prévu dans mes calculs que tu allais mourir pendant ce match. Mon objectif est de remporter le combat à la loyale…

- Je parlais des barrières de protection. Je ne comprends pas pourquoi elles ont disparu, termina-t-il, comme si de rien n'était.

La dresseuse aux cheveux noirs de jais prêtait bien attention à naviguer en se tenant au centre du circuit Haute-Vitesse. Malgré sa situation personnelle, elle ne pouvait pas confirmer qu'elle survivrait à une telle chute. Pour le moment, impossible de savoir si l'incident était dû à un bug prématuré ou si les barrières avaient vraiment été retirées. Un événement sans précédent dans l'histoire du Festival Numérique. Rappelant son Métalosse dans sa Pokéball, Elkira ne savait pas si le combat était toujours d'actualité.

- Des intrus viennent de pénétrer dans le circuit Haute-Vitesse, déclara une voix robotique du système de surveillance. Veuillez faire attention à ne pas vous percuter les uns les autres pour votre propre sécurité.

- Des intrus ? répéta Elkira, pensive. Qui peut bien avoir l'envie d'entrer sur le circuit pendant la finale ? Le Réseau Codélia ne dispose pas d'un algorithme qui empêche les interférences ?

- Normalement oui mais s'il s'agit d'un Proxy, il n'est pas surprenant qu'il ait pu passer le système de sécurité sans problème. Fais attention, Elkira. Logiquement, ces intrus ne devraient pas tarder à arriver jusqu'à nous.



***


- Il semblerait que le circuit Haute-Vitesse soit contaminé par un programme étrange qui a supprimé les murs de protection ! s'exclama l'un des commentateurs de la finale.

- Cataclysme sauvé de la catastrophe par l'intervention d'Elkira. Nous ne savons pas encore si la finale va pouvoir se poursuivre mais l'utilisation de Métalosse ne sera pas pénalisée, ajouta un autre.

Tiraillée par la fatigue, Stella était constamment sur le point de s'endormir dans le local du stade réservé aux analystes. Assise en retrait à l'arrière, elle baillait constamment et peinait à garder les yeux ouverts. Le déroulement de la finale lui importait peu mais elle souhaitait pouvoir obtenir un entretien avec le vainqueur de la rencontre lorsqu'elle serait terminée. Si elle y parvenait, nul doute que sa promotion serait à portée de main.

Mais ce coup de théâtre sur le circuit Haute-Vitesse venait de la ramener brutalement à la réalité. Ce n'était pas tous les jours qu'il se passait quelque chose sortant de l'ordinaire au cours d'un Festival Numérique, elle pourrait peut-être en tirer un reportage intéressant. Tsubasa serait bien contente de pouvoir acheter un ordinateur plus performant si Stella pouvait tirer quelque chose de ce mystérieux phénomène. Sa fatigue envolée, elle tâcha de rester lucide.

- Tiens, il semblerait effectivement que des intrus aient pénétrés sur le circuit ! Un avatar féminin et un masculin. Chercheraient-ils à saboter cette finale ? Se pourrait-il que la disparition de la sécurité soit de leur fait ? Nous allons essayer de vous tenir au courant.

Perplexe, Stella reporta son attention sur les multiples écrans qui flottaient dans le local, montrant plusieurs points stratégiques du circuit Haute-Vitesse et permettant aux commentateurs de ne pas perdre une miette des rencontres. Elle laissa échapper un soudain cri de surprise en reconnaissance Axerola qui naviguait sur sa planche en compagnie d'une personne qu'elle ne pouvait pas identifier. Qu'est-ce que sa petite protégée faisait là à un moment pareil ?

- Un problème, Shironeko ?

- Non... tout va bien... balbutia la concernée, peu habituée à laisser échapper des émotions sur le cadre de son travail. Je suis juste un peu fatiguée…

- Je viens de récupérer des informations, annonça l'un d'entre eux, coupant brièvement la communication avec les internautes. L'avatar féminin est celui d'Axerola, une dresseuse qui n'a pas l'air de combattre souvent dans des confrontations publiques. En revanche, je n'ai rien pu trouver concernant le masculin…

- Il n'existe qu'une seule catégorie de personnes qui supprime de telles informations censées être publiques pour tous. Mais pourquoi cette Axerola se retrouvait-elle en compagnie d'un Proxy ? Dans le cas où elle ne serait pas elle-même un Proxy, il faut lui apporter de l'aide au plus vite. Il est possible qu'il dispose d'un programme bloquant la déconnexion. Pour le moment, nous pouvons lui attribuer la cause de la disparition des protections.

- Commentons ce qu'il y a à commenter et laissons le CNI régler les problèmes qui lui incombent. Nous n'avons pas à nous impliquer dans ces affaires qui ne nous concernent en aucun point !

A l'arrière, Stella tenta de rester silencieuse pour dissimuler au mieux son inquiétude. En ce moment-même, Tsubasa naviguait sur le circuit Haute-Vitesse de la finale en compagnie d'un membre du Cercle des Proxys. Elle risquait sa vie pour une raison inconnue. Sa tutrice ne pouvait que croiser les doigts pour que sa petite protégée s'en sorte sans dommages. Et dans cette situation, ce serait elle qui s'occuperait d'abréger les souffrances de Tsubasa.



***


Tsubasa se retrouvait mal à l'aise dans une telle situation. Certes, elle avait provoqué le fameux Ethergeist des Proxys en combat singulier mais elle ne pensait pas le réaliser sur le circuit Haute-Vitesse de la finale. Son idée initiale fut de le confronter directement sur les toits, le vaincre et lui soutirer toutes les informations nécessaires sur son groupe et l'Incident Effacé. D'ici peu de temps, ils allaient entrer en collision avec les deux finalistes qui se trouvaient un peu plus loin.

Le terroriste aux cheveux rouges naviguait devant elle, le sourire aux lèvres. Ils allaient pouvoir sortir leurs Pokémon de leurs Pokéball respectives afin d'entamer les hostilités. La jeune hackeuse ne comprenait pas pourquoi son futur adversaire semblait autant prendre son pied alors que la bataille n'avait pas encore débuté. Elle préférait donc rester sur ses gardes, ne doutant pas que les Proxys au delà du stade de simple sbire puissent se montrer retords pendant les affrontements.

- Axerola, est-ce que je peux te poser une question ? intervint CE-01 par l'intermédiaire de la Codéwatch de cette dernière.

- Je t'écoute…

- Pourquoi avoir provoqué le Proxy alors que tu pouvais nettement obtenir ce que tu voulais juste en m'utilisant comme otage ? Si jamais tu perds maintenant, nous allons tous les deux avoir de graves problèmes.

- C'est stupide, je sais. En fait, c'est ma fierté personnelle qui a parlé. Je veux savoir ce qui se trame mais je veux également éradiquer les Proxys donc j'ai décidé de faire une pierre deux coups.

Si CE-01 avait été un être humain, il aurait certainement plaqué sa main sur son visage en soupirant. Non seulement, Tsubasa semblait consciente de ce choix étrange mais en plus, elle prenait des risques inutiles. L'intelligence artificielle se sentait vraiment malchanceuse d'avoir atterri dans la Codéwatch d'une personne aussi irrationnelle. A ce rythme, les Proxys allaient faire main basse sur CE-01 d'ici quelques minutes. Et nul ne pouvait savoir ce qui allait arriver ensuite.

- Ethergeist, je vais aller droit au but. Est-ce que tu es responsable de l'accident impliquant Alphamarie ? Cela s'est passé il y a quelques jours. Ou peut-être que tu connais le membre de ta clique qui est concerné si ce n'est pas toi…

Ressentant tout de même une certaine culpabilité à cause de sa connexion irréfléchie, laissant tomber son professeur au beau milieu d'un entrepôt abandonné, Tsubasa avait donc décidé pour se racheter en partie de poser en premier les questions qui la concernait. Elle s'occuperait d'interroger Ethergeist au sujet de l'Incident Effacé une fois qu'elle en aurait terminé avec lui. Pour le moment, mettre un nom sur l'agresseur de Héléna Viltrust serait suffisant.

Son interlocuteur tenait déjà sa Pokéball dans la main, prêt à la lancer. Il ne s'attendait pas à ce que cette Axerola tente de converser avec lui alors que les hostilités venaient d'être lancées. Est-ce que cette fille avait un lien avec Héléna Viltrust ? Il ne comptait pas trahir Arisa mais cette information pourrait toujours lui être utile. La détentrice actuelle de CE-01 masquait son identité et il était très curieux à l'idée de découvrir qui se trouvait derrière cet avatar d'aviatrice.

- Alphamarie ? Ma foi, oui. Je ne suis pas responsable de ce qui est arrivé à cette pauvre fille mais je sais qui est derrière l'affaire. Mais il ne faudra pas compter sur moi pour dénoncer mes collègues. Mon objectif à moi est simplement de récupérer CE-01.

- Tu ne veux vraiment pas me révéler de qui il s'agit ? Quand je t'aurais vaincu, j'aimerais bien lui rendre une petite visite.

- Je vais l'envisager si tu me bats mais ce n'est pas prêt d'arriver !

Tsubasa comprit rapidement qu'Ethergeist ne comptait pas en révéler davantage pour le moment. Ce dernier lança enfin la Pokéball qu'il tenait depuis quelques minutes. Comme son pseudonyme le laissait supposer, le Proxy semblait avoir une passion pour le type Spectre, faisant apparaître un Grodrive au sein du circuit Haute-Vitesse. Le Pokémon en forme de ballon commença à flotter à proximité de son dresseur, le suivant sur la mer digitale.

La jeune hackeuse observa son futur adversaire d'un regard neutre, tentant d'analyser la situation. Elle devait vaincre ce Grodrive pour accéder aux informations cruciales, c'était sa mission à l'heure actuelle. Tsubasa libéra donc son fidèle Roussil. Son seul et unique Pokémon, celui qui pourrait la tirer de ce mauvais pas. Plus que jamais, elle songeait qu'agrandir son équipe allait se révéler primordial pour combattre les Proxys, elle ne pouvait pas continuer de se reposer sur le même équipier.

- Si je peux me permettre une petite suggestion, tu n'as pas l'air d'être à l'aise sur ta planche, Axerola, déclara CE-01 avec une pointe d'ironie.

- C'est le genre de données que tu pourrais garder pour toi, sale programme de mes deux ! marmonna-t-elle, ses cheveux bleus balayés par le vent. Tu veux qu'Ethergeist puisse profiter de mes faiblesses pour me vaincre ? Si tu ne tiens pas à ta sécurité, je peux te supprimer tout de suite.

- Tu ne me laisses pas finir mes phrases, organisme primaire sous-développé. J'allais te dire que je pouvais pallier ce problème avec mon algorithme de commande, cela permettra de modérer ton malaise. D'autant plus que contre un adversaire comme lui, les bonus Codéliens vont être primordiaux pour l'emporter.

CE-01 insinuait que Tsubasa n’aurait aucune chance de l’emporter en combattant comme elle le faisait habituellement. L’intelligence artificielle ne comprenait pas vraiment les concepts de chance ou de hasard et se basait sur des calculs complexes pour en arriver à des conclusions. Pour CE-01, la situation actuelle allait clairement en faveur du Proxy. L’envoyé du Cybéria ne cachait pas sa déception de dépendre d’une dresseuse de niveau moyen.

- Un dernier détail. Il semblerait qu'Ethergeist ait activé un programme lorsque vous avez pénétré sur le circuit Haute-Vitesse. Je ne prétends pas pouvoir en déceler tous les effets mais les parois de protection ne sont plus présentes. Fais attention aux impacts des attaques pour ne pas te retrouver en danger, Axerola ! Je t’assisterai dans les mouvements de ta planche pour éviter les désagréments.

- Je me doutais bien que nous ne ferions pas un combat à la loyale… j’espère que ce maudit Proxy ne s’est pas amusé à trafiquer d’autres choses pour me compliquer la tâche…

Tendue à l’idée de combattre un ennemi mortel, la jeune fille fit apparaître devant elle un plan du circuit Haute-Vitesse, afin de localiser où se trouvaient Cataclysme et Elkira par rapport à eux. Sa mission serait de terminer la rencontre avant qu’ils ne puissent les rattraper. Elle ne souhaitait pas s’attarder trop longtemps sur le circuit, histoire de ne pas trop s’exposer aux yeux de tous. D'autant plus qu'elle faisait de son mieux pour dissimuler son inexpérience de la Haute-Vitesse.

Tsubasa n’osait même pas imaginer la réaction que pouvait avoir Stella en ce moment. Après tout, cette dernière se trouvait toujours quelque part au sein du Réseau Codélia, à attendre le bon moment pour interviewer les finalistes après leur match. Sa tutrice légale allait probablement l’assassiner pour avoir osé se mettre en danger d’une telle manière, surtout que cela ne faisait que deux jours depuis sa dernière crise issue de son trouble de stress.

- Dans ce cas, il ne nous reste plus qu’à prier, soupira Axerola. Je vais faire de mon mieux pour attraper un maximum de bonus avant lui et prendre l’avantage. On va lui soutirer toutes les informations concernant les Proxys et l’accident d'Alphamarie.

- Les intelligences artificielles ne prient pas, elles se contentent de calculer les meilleurs moyens de gagner !