Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:29
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:29

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 13 : Cybéria Entity 01
L'une armée de sa lampe torche et l'autre de son téléphone portable, Tsubasa et Victoria tentaient de fouiller les anciens locaux du CNI à la recherche d'un ordinateur encore allumé. Pour ne pas se perdre et s'éviter des frayeurs, elles tâchaient de rester à proximité. Heureusement pour les deux compères, la superficie de cet entrepôt ne représentait pas grand-chose par rapport à celui de l'immeuble actuel appartenant à l'entreprise.

En atteignant le troisième étage, Tsubasa et Victoria entrèrent chacune dans une pièce. La brunette nota alors, dans un recoin, un écran allumé mais qui n'affichait rien. Son cœur battant lourdement dans sa poitrine, elle comprit qu'elle touchait enfin au but. Elle tenta toutefois de rester discrète pour éliminer le dernier obstacle dans la progression de son enquête. Elle souhaitait transférer CE-01 sur sa Codéwatch pour que Victoria ne puisse pas l'empêcher de l'utiliser contre les Proxys.

- Tu t'en sors de ton côté ? demanda la voix lointaine de son professeur depuis la salle voisine. Je crois que je ne suis pas dans la bonne pièce... j'espère que CE-01 n'est pas au tout dernier étage, ce serait bien qu'on le récupère avant la fin de la finale.

- Oui madame Victoria, vous pouvez venir ! répondit-elle après avoir sorti un câble de la poche interne de sa chemise pour brancher sa Codéwatch à l'ordinateur.

La brunette avait vu juste. Même pas une minute après avoir établi la connexion, la Codéwatch s'alluma aussitôt pour effectuer une installation. CE-01 venait d'être transféré en son sein, l'opération n'ayant même pas pris une dizaine de secondes. Lorsque Victoria la rejoignit enfin depuis l'autre pièce, elle nota que son élève avait pris les devants alors qu'elle comptait initialement récupérer l'intelligence artificielle sur sa propre Codéwatch.

- Tsubasa... c'est très irresponsable de ta part, tu sais ? soupira-t-elle en se frottant le visage. Je te l'ai pourtant déjà dit, je n'ai pas l'intention de te laisser participer à cette petite guerre contre les Proxys. C'est beaucoup trop dangereux pour quelqu'un de ton âge. Je veux bien que nous nous entraidions mais je souhaite être celle qui prend les risques pendant que tu me soutiens de l'extérieur.

- Madame Victoria, je veux vraiment que vous et moi devenions des partenaires mais je ne vais pas me mettre en retrait. Le Cercle des Proxys a détruit mon enfance et je souhaite découvrir tous les aboutissants de cette affaire. Donc nous allons venger votre sœur et me venger moi-même ensemble, que vous le vouliez ou non !

La femme blonde lâcha un soupir. Décidément, elles avaient le pire des points communs toutes les deux. Elles étaient bornées. Malgré tous les efforts qu'elle mettait en place pour tenter de protéger son élève, elle continuait de vouloir s'impliquer. Mais d'un autre côté, elle ne pouvait pas lui en vouloir. De ce que Takeru lui avait raconté de l'Incident Effacé, vouloir se venger et apprendre la vérité sur cette affaire était une réaction parfaitement logique.

Une mystérieuse créature ni humaine ni Pokémon apparut sur l'écran de la Codéwatch de Tsubasa, commençant à se demander où elle se trouvait et comment elle avait pu atterrir ici. CE-01 disposait d'un corps similaire aux êtres humains avec une tête, deux jambes et deux bras. En revanche, son corps était entièrement noir, parsemé de multiples rayures violettes. Il possédait également deux lumières jaunes à la place des yeux et son visage montrait l'absence d'une bouche ou d'un nez.

- Tu te trouves actuellement prisonnier de ma Codéwatch, déclara alors Tsubasa, cernant que CE-01 était désorienté. Est-ce que tu pourrais te présenter à nous ?

- Tu es... mon Origine ? Non, je ne vais quand même pas me présenter à des inconnus qui me retiennent captifs. Vous me prenez pour qui ?

- Madame Victoria, cette IA me tape déjà sur les nerfs !

- Laisse-moi faire…

Tsubasa tendit l'appareil en forme de montre à son professeur qui tenta une approche plus calme et diplomate auprès de CE-01, lui expliquant la situation actuelle. Comme il fallait s'y attendre, l'intelligence artificielle sembla plus enclin à la conversation auprès de Victoria, ce qui ne manqua pas de vexer l'élève de l'Université Vermillion. Pour une hackeuse, le fait qu'un programme puisse la contredire et lui manquer de respect était quelque chose d'impensable.

CE-01, en revanche, ne fut pas capable de beaucoup les éclairer. Apparemment, ses données ont été effacées en grande partie ce qui a affecté sa mémoire. En dehors du fait que son nom signifiait Cybéria Entity 01, il put leur expliquer que le Cybéria était un univers dissimulé au sein même du Réseau Codélia. Comme il en avait scellé l'accès avant de le quitter, tout le monde le poursuivait en ce moment pour obtenir un moyen de rejoindre ce lieu secret.

Victoria tenta d'étudier ces dernières données. Un univers à part qui serait caché dans la dimension numérique ? Cela paraissait étrange mais pas invraisemblable après tout. Le Codélia Network Industries et le Cercle des Proxys devaient tout deux être au courant de son existence, il n'y avait pas d'autre raison qui pouvait les pousser à récupérer l'intelligence artificielle. Lorsque le professeur lui demanda qui l'avait programmé, CE-01 ne fut pas capable de répondre.

- Cela doit bien faire un mois que j'erre sur le réseau en tentant de rester discret. Y a des gens malintentionnés qui ont l'air de vouloir me récupérer. Je dois protéger les autres entités Cybériennes du danger. Au moins, CE-03 aura une raison d'être fière de moi cette fois…

Tsubasa se rappela alors pourquoi elle avait fait en sorte que l'IA termine sur sa Codéwatch personnelle. Peut-être que le Proxy dont elle avait fait la rencontre peu avant n'avait pas encore quitté le Réseau Codélia. Maintenant qu'elle disposait d'un fort moyen de persuasion, ce ne serait qu'une question de temps avant qu'elle ne puisse tirer les vers du nez d'un Proxy qui aurait les bonnes informations. Elle allait commencer avec ce type à la cape et aux cheveux rouges ardents.

- Tu peux être certain qu'aucun mal ne te sera fait tant que tu te trouveras en notre compagnie, assura le professeur d'informatique en tendant la Codéwatch à Tsubasa. Contrairement à eux, nous ne sommes pas spécialement intéressés par l'idée de rejoindre le Cybéria. Bref, toute cette opération m'a donné soif. Dépêchons nous de retourner au véhicule que je me prenne une bonne bière !

- Madame blonde est si gentille, aussi douce que CE-03…

- Je me rends sur le Réseau Codélia, madame Victoria, intervint alors la brunette.

Alors qu'elle avait tourné le dos pour rejoindre la sortie de la sombre pièce, l'institutrice pivota de nouveau pour refaire face à son élève. Même si elle avait anticipé que Tsubasa souhaiterait mettre à profit l'intelligence artificielle au plus vite, elle aurait au moins préféré attendre qu'elles aient rejoint le camping-car afin d'en discuter. La jeune fille avait beau être bornée, Victoria gardait encore l'espoir de la dissuader de se mettre en danger.

Avant que la femme n'ait eu le temps de lui répondre, Tsubasa lui indiqua aussitôt qu'il faudra ramener son corps physique dans le véhicule et qu'elle comptait sur son professeur pour le faire. Elle appuya alors sur le bouton de connexion de son appareil et tomba sur le sol, endormie. Son corps s'enveloppa alors d'une très légère aura lumineuse, qui permettait aux gens du monde réel de distinguer quand la personne était connectée sur la dimension numérique.

- Tu n'es vraiment qu'une idiote, Tsubasa... soupira-t-elle en posant sa lampe torche encore allumée sur l'un des bureaux couverts de poussière.

Difficilement, Victoria tenta de placer le corps immobile de son élève sur son dos afin de pouvoir la transporter. Le pauvre professeur n'était pas un monstre au niveau de ses muscles et ressentait pleinement le poids de Tsubasa mais elle ne pouvait pas vraiment se plaindre. Personne ne l'entendait et elle n'allait tout de même pas la laisser dans un vieil entrepôt abandonné en pleine soirée, malgré l'action complètement irréfléchie qu'elle venait de commettre.

Après avoir récupéré sa principale source de lumière, Victoria se dirigea lentement mais sûrement vers la porte de la pièce en serrant les dents. Plus vite, elle rejoindrait l'ascenseur et mieux ce serait pour son pauvre dos. Elle comptait bien sermonner Tsubasa une fois qu'elle en aurait terminé avec ses affaires, en espérant qu'il ne lui arrive rien de grave. Après tout, la brunette comptait retrouver un Proxy. En voyant ce qui était arrivé à sa sœur cadette Héléna, cela ne présageait rien de bon.

- C'est mon téléphone qui vibre ? songea-t-elle pendant sa traversée de l'entrepôt en sens inverse.

<< Takeru Lerendal >> Désolé de ne pas répondre à tes appels, je suis débordé ces derniers temps à cause de mes révisions. Je ne peux même pas regarder le match, je l'ai juste mis en fond sonore. Promis, je t'appelle la semaine prochaine.

Victoria lâcha un sourire en appuyant sur le bouton du rez-de-chaussée. Il s'agissait là de sa première interaction avec son meilleur ami depuis un bon moment. Mais comme Takeru avait complètement négligé ses études au profit du Codélia pendant trop longtemps, il devait rattraper son retard en plus de préparer ses concours, ce qui avait conduit son temps libre à complètement disparaître. L'institutrice souhaitait l'interroger sur l'Incident Effacé mais ne voulait pas le presser.

- Peut-être que Takeru pourra t'aider avec tes problèmes mieux que moi, murmura Victoria à l'intention de la Tsubasa inconsciente qu'elle transportait. Mais ça risque de prendre du temps avant que je puisse organiser une rencontre entre vous deux…



***


- Madame Victoria va m'assassiner quand je vais me déconnecter mais c'est pour la bonne cause…

Pour la deuxième fois depuis le début de la soirée, Axerola posait les pieds dans la cité Codélienne. Elle s'était connectée directement sur le toit de l'un des nombreux bâtiments qui composaient cette ville virtuelle. En levant les yeux vers le ciel, elle pouvait apercevoir le circuit Haute-Vitesse qui flottait au-dessus d'elle, le fameux champ de bataille où Cataclysme et Elkira se rendaient mutuellement coup pour coup en ce moment même.

Malheureusement pour Tsubasa, elle ne venait pas assister à la rencontre. Maintenant que l'intelligence artificielle était en sa possession, elle devait régler ses affaires concernant le Cercle des Proxys, en se frottant à eux en la mettant en jeu. Victoria ne l'aurait pas approuvé, raison pour laquelle elle ne lui avait pas laissé le temps de réagir avant de revenir sur la plate-forme numérique. Tant qu'elle ne serait pas revenue au camping-car avec le corps de son élève, elles ne pourraient même pas converser.

- Où peut bien être passé le Proxy de tout à l'heure... soupira-t-elle en restant à l'affut. J'espère qu'il ne s'est pas déjà reparti. Dis-moi le programme, tu n'aurais pas les capacités de le localiser, par hasard ?

- Je ne parlerai qu'en présence de la gentille femme blonde !

La relation entre Tsubasa et CE-01 ne démarrait pas vraiment dans les meilleures conditions. Le comportement hostile de l'intelligence artificielle à son égard l'irritait quelque peu. Mais pour le moment, elle préférait ne pas se battre avec un simple ramassis de lignes de codes, quelque chose qui n'était même pas vivant, afin d'obtenir les renseignements qu'elle demandait. A contrecœur, elle opta donc pour une approche plus cordiale.

- Sa majesté CE-01 pourrait-elle faire preuve d'une extrême gentillesse envers ma petite personne et collaborer pour faire avancer la situation ? déclara-t-elle alors sur un ton qui ne lui ressemblait pas.

- Sa majesté numérique transcendante et toute puissante CE-01 fera l'affaire je pense, pas la peine d'en rajouter, rectifia le programme.

- Très bien, sa majesté numérique et toute-puissante CE-01 ! Pourrais-tu me donner des informations sur ce Proxy qui était dans le bâtiment tout à l'heure ? Depuis l'ordinateur de l'entrepôt, tu as pu nous voir discuter, non ? questionna la jeune fille en se retenant d'arracher la Codéwatch de son poignet pour la jeter au sol.

- Ethergeist qu'il s'appelait. Le reste de ses données étaient masquées par du hacking extérieur.

- Ethergeist…

Même en fouillant sa mémoire, ce pseudonyme ne lui était pas familier. Mais les connaissances de la demoiselle concernant le Réseau Codélia n'avaient jamais été très étendues, après tout. D'autant plus que les Proxys n'allaient pas s'amuser à se populariser sur la plate-forme. En revanche, l'un de ses amis se tenait constamment informé des actualités concernant la dimension numérique. Nul doute qu'il pourrait peut-être la renseigner au sujet de cet Ethergeist si elle le lui demandait directement.

Elle se sentait mal de demander conseil à Dennis après lui avoir posé un lapin pour regarder ensemble ce dernier match du Festival Numérique mais la situation actuelle se révélait critique. D'autant plus que les messages qu'il lui avait envoyé sur le trajet de l'entrepôt n'étaient pas emplis d'animosité. Elle lui expliquerait correctement ce qui se passait la prochaine fois qu'ils se verraient en tête à tête. Dans la limite du possible, histoire de ne pas impliquer Dennis dans ce conflit qui prenait forme.

<< Axerola >> Dennis, j'aurais besoin de ton aide. Pour le moment, ne me pose pas de questions indiscrètes au cas où cette conversation serait interceptée. Je promets de t'en parler plus tard. Est-ce que le pseudonyme d'Ethergeist te dit quelque chose ? Si c'est le cas, pourrais-tu me donner toutes les informations que tu connais à son sujet ?

Tsubasa ressentit une certaine impatience en attendant que la réponse de son ami ne lui parvienne. Elle commença à enrouler l'une de ses couettes, devenues bleues sous les traits de son avatar, autour de son doigt machinalement. Elle préférait ne pas entamer une nouvelle conversation avec l'intelligence artificielle pendant ce laps de temps, pour éviter de désagréger davantage son humeur. Si la recherche d'Ethergeist ne donnait rien, elle aurait tout le temps de questionner CE-01 au sujet de l'Incident Effacé une fois dehors.

<< Brave >> Ethergeist ? J'ai regardé rapidement dans les dernières nouvelles mais je ne vois pas qui c'est. En tout cas, il n'a pas participé à ce Festival Numérique. Dans ce cas, je ne te demande pas pourquoi tu poses de telles questions mais j'espère bien que tu me tiendras au courant. Tu n'as pas répondu à mon message de tout à l'heure, ta rencontre avec Deltaziroh se passe bien ?

<< Axerola >> Faudra que je lui demande si je peux te révéler son identité mais c'est quelqu'un de notre entourage. J'étais vraiment surprise quand je l'ai découvert.

<< Brave >> D'ailleurs, pourquoi tu m'envoies un message avec ta Codéwatch plutôt que ton portable ? Tu es dans le Codélia en ce moment ?

<< Axerola >> Pas pour très longtemps mais oui. Profite bien du match en attendant !


La jeune fille préféra s'asseoir sur le rebord du toit, faisant balancer ses pieds dans le vide. Elle qui pensait retrouver assez rapidement le Proxy de tout à l'heure se retrouvait aussitôt stoppée dans son élan. Si même Dennis ne pouvait pas la renseigner sur cet Ethergeist alors personne ne le pourrait. Pour le moment, tout ce que Tsubasa savait était la présence d'une cape sur l'avatar de ce type ainsi que des cheveux rouges. Et un avatar pouvait être changé à volonté si l'on avait les pièces dans son inventaire.

Le bruit des attaques Pokémon lui indiqua que Cataclysme et Elkira se trouvaient juste au-dessus d'elle en ce moment même. Décidément, l'affrontement entre les deux stars du Réseau Codélia semblait sans fin. La brunette ne doutait pas que Dennis soit en train de passer un excellent moment devant son écran de télévision. Si la situation avait été différente, peut-être qu'elle serait en sa compagnie, plaisantant en regardant les contre-attaque des deux finalistes alors qu'elle tentait d'oublier ses cicatrices psychologiques.

- Trouver cet Ethergeist est impossible... à quoi je pensais en me connectant sur le Codélia, sérieusement ? marmonna-t-elle, amère. Je ferais mieux de retourner au monde réel avant que madame Victoria ne se fasse un sang d'encre. Déjà qu'elle ne doit pas être rassurée sans pouvoir me surveiller…

- Ethergeist ? Se pourrait-il que tu souhaites me rencontrer ? demanda alors une voix familière derrière elle.

Prise au dépourvu, Tsubasa manqua de tomber à la renverse et de faire une sacrée chute. En se retournant, elle put en effet constater qu'elle ne se trouvait plus toute seule sur le toit du bâtiment. Un homme venait lui tenir compagnie. Un homme dont l'avatar comportait une cape. Un homme à la chevelure rouge flamboyante. Même si la luminosité dans le bâtiment de leur première rencontre ne fut pas très élevée, la jeune fille reconnut immédiatement cet Ethergeist.

Un sourire apparut sur les lèvres du Proxy lorsque lui-même comprit qu'il s'agissait d'Axerola. Par manque de temps, la pauvre Arisa ne fut pas capable de tracer correctement le point de transport avant sa disparition complète. Mais Ethergeist savait qu'Axerola avait probablement réussi à le faire. Comme il ne savait pas combien de temps ça lui prendrait pour aller physiquement chercher CE-01, il comptait attendre la fin de la finale avant de lui envoyer une bombe par message privé.

- C'est exact ! confirma Axerola en se relevant rapidement, prenant son courage à deux mains. Je te cherchais, Ethergeist. Je pense que nous allons enfin pouvoir parler affaires tous les deux. Je sais que toi et tes copains Proxys vous êtes à la recherche de ce truc. Je te conseille donc de collaborer avec moi où il se pourrait malencontreusement que je mette ce programme dans la corbeille de ma Codéwatch et que je clique sur « supprimer ».

- Hé, ce n'était pas ce qui était convenu ! s'exclama CE-01 depuis l'appareil, une pointe d'inquiétude perceptible dans sa voix pour la première fois.

- Oh oh... je vois que l'on a affaire à une battante, siffla Ethergeist avec amusement. Et quelles sont tes conditions, Axerola ?

- Tu vas m'affronter en combat singulier ici et maintenant. Le gagnant a tous les droits sur le Réseau Codélia après tout. Quand je t'aurais botté les fesses comme j'ai pu le faire à d'autres sbires, tu vas me donner tous les renseignements que tu détiens sur les Proxys. L'identité de chacun d'entre eux, où ils se cachent, tout !

CE-01 préféra se taire mais ne comprenait pas trop la stratégie employée par Tsubasa ici. Puisqu'elle détenait un moyen de pression pour forcer Ethergeist à collaborer, pourquoi ne pas lui demander directement les informations sans passer par un combat ? Les Proxys ne souhaitaient clairement pas la disparition du seul moyen disponible d'accéder au Cybéria. Il ne pouvait pas comprendre la fierté personnelle de l'humaine qui souhaitait pas que se venger verbalement.

Mais en tant qu'intelligence artificielle, Cybéria Entity 01 ne pouvait pas cerner parfaitement les logiques typiquement humaines. Tsubasa vouait une haine incommensurable envers le groupe de terroristes à cause de l'Incident Effacé. Maintenant qu'elle disposait d'une occasion de se confronter à quelque chose au-delà du statut de simple sbire ignorant, elle ne comptait pas vraiment laisser passer cette chance de s'imposer comme une dangereuse menace.

- Très bien, faisons un combat alors... répondit Ethergeist, lui-même perplexe sur cette demande d'Axerola. Je ne sais pas si tu as simplement trouvé cette IA par hasard ou si tu es son Origine... comme il faut des conditions équivalentes, tu me révéleras tout à ton sujet et je récupère le programme si je gagne !