Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:20
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:20

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 8 : Rencontre fatidique
- Est-ce que je prends mes lunettes d'aviateur ? Comme c'est un élément majeur de mon avatar, peut-être que ça l'aiderait à me reconnaître quand nous nous retrouverons... je mets du maquillage ? Je n'aime pas ça du tout…

Deux jours s'étaient écoulés depuis la première finale du Festival Numérique et sa rencontre imprévue avec Deltaziroh. En pleine après-midi, peu de temps avant qu'elle ne quitte le studio pour partir au rendez-vous, Tsubasa avait perdu une heure entière de son temps dans la salle de bain pour se préparer. Mais à force de réfléchir sur son apparence, un aspect dont elle ne se souciait pas en général, elle risquait d'être en retard pour la pizzeria choisie comme point de rendez-vous.

La brunette passa de l'eau sur son visage pour se changer les idées. Contrairement aux autres filles de sa classe, elle n'avait jamais vraiment été coquette. Elle méprisait les jupes et se contentait de pantalons et ne mettait jamais aucun vêtement de couleur rose. Son apparence physique habituelle lui suffisait amplement, elle ne cherchait pas à attirer l'attention de qui que ce soit. Coiffer correctement sa chevelure en double couettes lui prenait déjà trop longtemps.

- Deltaziroh est une femme adulte... je ne sais pas si elle est suffisamment riche pour se mettre sur son trente-et-un mais tant pis, autant y aller au naturel ! soupira-t-elle en notant tout de même la présence de poches grandissantes sous ses yeux à cause de ses crises.

Tsubasa n'aurait su dire pourquoi elle prenait si longtemps à réfléchir sur son physique, elle qui avait toujours été garçon manqué. Peut-être que le fait de ne pas connaître Deltaziroh dans la vie de tous les jours entrait en jeu. Après tout, son amie virtuelle pouvait parfaitement être un mannequin, elle n'avait jamais pris la peine de préciser sa profession. Elle décida d'arrêter de se prendre la tête et de s'y rendre comme elle se rendrait à n'importe quel rendez-vous.

- Une chance que Stella couvre la vraie finale du Festival Numérique ce soir, elle serait inquiète à l'idée de me voir enfermée autant de temps dans la salle de bain. En temps normal, je me contente de me battre avec cette énigme naturelle qui me sert de chevelure…

Prenant une décision radicale, la jeune fille opta pour une simple chemise à carreaux bleue et blanche ainsi qu'un pantalon parfaitement banal. Selon elle, cela ferait amplement l'affaire. En revanche, elle décida de prendre avec elle les lunettes d'aviateur qu'elle conservait précieusement afin de faciliter les recherches. Un cadeau de sa mère décédée dont elle ne gardait malheureusement que peu de souvenirs. En dehors de son ordinateur, il s'agissait là du seul objet auquel elle tenait réellement.

- Tiens, mon portable vibre, constata-t-elle en sentant l'appareil s'agiter dans la poche de son pantalon.

<< Dennis Keyton >> Passe un bon moment à ton rendez-vous avec Deltaziroh. Si jamais cela ne dure pas trop longtemps, tu pourras toujours me rejoindre au studio pour regarder la fin du match. Je vais être tout seul ce soir comme d'habitude. Mon frère est bien trop occupé au CNI pour rentrer à la maison.

<< Tsubasa Albiki >> Je préfère ne rien te garantir, je ne sais pas encore combien de temps je vais rester avec elle. Mais promis, si jamais je ne peux pas rentrer à temps, je regarderai le prochain Festival Numérique avec toi en entier. Je m'excuse encore de te poser un lapin ce soir, je me rattraperai.


En acceptant la proposition de rencontre de Deltaziroh, le soir de la vraie finale, Tsubasa avait complètement oublié sa promesse envers Dennis d'assister au match ensemble. Elle avait malheureusement jugé que retrouver son amie virtuelle pour peut-être avancer dans son enquête des Proxys demeurait prioritaire. Restant polie, elle avait quand même pris la peine de se justifier auprès de Dennis au sujet de Deltaziroh, sans rentrer dans les détails concernant les terroristes.

La brunette se sentait tout de même gênée de lui fausser compagnie, lui qui aimait tant passer du temps avec elle malgré ses problèmes psychologiques. Tsubasa comptait tout de même rattraper le coup et avait lancé un enregistrement du match sur le téléviseur du studio afin de le regarder tranquillement pendant la semaine suivante. Cela lui permettrait d'en discuter ensuite avec Dennis pendant les cours à l'Université Vermillion.

Elle avait aussi l'intention de suivre son conseil et le rejoindre si jamais elle en avait le temps mais doutait fortement d'y arriver. Deltaziroh et elle allaient forcément se connecter sur le Réseau Codélia pour enquêter, la vraie finale du Festival Numérique était l'occasion rêvée de tomber sur des Proxys, avec le niveau de modération au plus bas. Peut-être que ce soir, elle allait enfin découvrir la vérité sur l'Incident Effacé et son passé.

<< Dennis Keyton >> Je ne t'en veux pas, je sais très bien que Deltaziroh est une correspondante de longue date, c'est normal que tu veuilles la voir en vrai. D'ailleurs, je suis persuadé que tu as lancé un enregistrement du match pour te faire pardonner, ce n'était pas vraiment la peine tu sais ? On peut facilement retrouver des vidéos des matchs sur Internet. On les regardera ensemble donc ne te préoccupe pas de ça et file à ton rendez-vous !

Heureusement que son camarade n'était pas présent dans la pièce pour l'observer car Tsubasa venait de rougir pendant l'espace d'une seconde. Embarrassée, elle ne fut pas capable de lui écrire une réponse immédiatement. Décidément, Dennis parvenait à lire en elle comme dans un livre ouvert, difficile de lui cacher des choses. Encore heureux qu'il n'ait pas découvert son enquête personnelle contre les Proxys. Avant de sortir, elle se promit d'éteindre son enregistrement, histoire de ne pas lui donner raison plus tard.

Attachant ses précieuses lunettes d'aviateur autour de sa tête, la jeune fille jugea qu'il valait mieux éviter de rentrer à des heures impossibles. Non pas par crainte que Stella ne découvre quelque chose mais surtout parce que l'idée de traîner à travers les rues d'Ebravia en pleine nuit la dérangeait. Surtout qu'elle ne connaissait pas à la perfection le secteur quatre où se trouvait le point de rendez-vous. Elle comptait se servir de la géolocalisation de son portable pour trouver la destination.

<< Deltaziroh >> Je viens de me mettre en route. Normalement, je serai sur place d'ici une quinzaine de minutes.

<< Tsubasa Albiki >> Entendu, je pars de chez moi à l'instant. Je vais tâcher de faire vite.


Sans perdre une seconde supplémentaire, l'élève de l'Université Vermillion termina d'attacher ses cheveux bruns pour qu'ils forment les habituelles couettes qu'elle appréciait. Elle quitta ensuite rapidement la salle de bain et se dirigea vers la porte de sortie du studio, oubliant déjà d'éteindre l'enregistreur. A ce moment-là, Tsubasa ne pouvait pas se douter que cette rencontre avec Deltaziroh allait lui apporter quelques surprises, bonnes comme mauvaises.



***


- Bonsoir à tous et à toutes ! Nous nous trouvons actuellement devant le stade de la cité Codélienne où aura lieu bientôt la vraie finale de cette édition du Festival Numérique. Elle verra s'affronter les deux meilleurs utilisateurs de la plateforme, à savoir le grand Cataclysme et la discrète Elkira !

L'immense colisée connaissait ses meilleures périodes de fréquentation lorsque des compétitions virtuelles battaient leur plein. Toujours très à l'aise devant la caméra grâce à son expérience dans le métier, Stella Wilson s'adressait à plusieurs dizaines de milliers d'internautes grâce à son reportage. Shironeko était une personnalité importante du Réseau Codélia, aussi connue que les dresseurs les plus puissants et très appréciée par les passionnés de la dimension numérique.

Sa véritable identité était toutefois dissimulée par le biais de l'avatar dont elle revêtait les traits. Si dans la réalité, ses cheveux noirs et blancs descendaient jusqu'aux épaules, au sein du Réseau Codélia seul le blanc prédominait et sa longueur augmentait pour rejoindre les omoplates. Elle disposait également de divers attributs félins tels que des oreilles lui sortant des deux côtés de la tête ou une queue blanche qui voyageait de gauche à droite dans son dos.

Connue sous le nom de Shironeko, il s'agissait à l'origine de l'avatar que Stella utilisait pour combattre ses amis de l'orphelinat dans des affrontements Haute-Vitesse. Mais à présent, la tutrice de Tsubasa ne se rendait dans la dimension virtuelle que dans le cadre de son travail. Même en fouillant dans sa mémoire, elle ne pouvait pas se rappeler de la dernière fois qu'elle avait livré un affrontement en bonne et due forme. L'emploi de journaliste n'était pas vraiment de tout repos.

- Plus que quelques heures avant le lancement du match que vous attendez tous, poursuivit Stella, toujours le regard porté vers la caméra. Et bien entendu, notre éternel détenant du titre Cataclysme est de la partie. Je me trouve justement en compagnie de sa future adversaire, qui a accepté de se confier à nous pour la toute première fois.

- Bonsoir…

- Chers internautes, Elkira est présente avec nous pour discuter avant son prochain match !

La fameuse Elkira, dresseuse qui s'était hissée avec brio à la deuxième place du classement général des utilisateurs du Réseau Codélia, venait d'entrer dans le champ. Malgré son regard peu enthousiaste et son visage dissimulé en partie par un masque de ninja, elle demeurait très populaire grâce au mystère autour de sa personne. Constamment suivie par bon nombre de fans souhaitant obtenir un autographe, des modérateurs, hommes de forte carrure, continuaient d'intervenir pour les empêcher de se jeter sur elle.

Malgré la place importante qu'elle occupait depuis un peu plus d'un an qu'elle avait fait son apparition sur le Codélia, il s'agissait là de la toute première fois qu'elle acceptait un entretien enregistré pour tous les internautes. Vêtue comme les kunoichi, Elkira avait de longs cheveux noirs cendrés attachés au niveau de son cou par une barrette rose, le reste divisé en deux tombant jusqu'au niveau de ses cuisses. Entre le thème ninja associé à son avatar et son attitude discrète, beaucoup aimeraient la connaître davantage.

- Comment te sens-tu quelques heures avant le grand match ? demanda Shironeko en lui tendant le micro. Inquiète, stressée, excitée ? Je suppose que tous tes fans sont également curieux de découvrir la réponse.

- Rien de particulier... murmura Elkira, toujours énigmatique.

- Lors du dernier Festival Numérique, tu as été éliminée pendant la première finale face à Meijin, rappela la journaliste pour les internautes. Il est l'utilisateur juste en-dessous de toi au classement. Meijin n'était d'ailleurs pas présent pendant l'édition en cours, est-ce que tu es déçue de ne pas avoir eu une chance de prendre ta revanche ?

Elkira ne répondit pas. Depuis le dernier Festival Numérique, elle avait rencontré Meijin dans la vraie vie et connaissait les raisons de son absence. Elle savait qu'il reviendrait bientôt et attendait son retour avec impatience. Mais comme à son habitude, exprimer ouvertement ce qu'elle ressentait représentait une épreuve compliquée qu'elle ne maîtrisait pas entièrement. Elle se contenta d'approuver en acquiesçant d'un signe de tête. Heureusement pour elle, Shironeko n'insista pas.

Meijin acceptait toujours les entretiens lorsqu'on lui en proposait, jugeant que c'était un excellent moyen de garder le contact avec ses fans. Contrairement à lui, Elkira ne se souciait que très peu de ce genre de choses. Elle n'aurait probablement même pas agréé à apparaître publiquement de la sorte ce soir si son camarade classé troisième ne l'avait pas poussé à le faire. Déjà que les interactions humaines n'étaient pas sa spécialité, parler face à des gens qu'elle ne pouvait pas voir rendait la tâche encore plus ardue.

- Comme tu es l'actuelle numéro deux, si tu parvenais à vaincre Cataclysme ce soir dans l'affrontement Haute-Vitesse, tu pourrais le détrôner pour siéger au sommet du Réseau Codélia. Je me doute que tu dois ressentir une certaine pression sur tes épaules, non ? questionna Shironeko, décidant de changer de sujet en notant qu'Elkira demeurait muette.

- Cataclysme est un dresseur très puissant, il n'y a aucune honte à perdre contre lui, répondit simplement la ninja, toujours peu expressive.

Disposant déjà de sa propre réputation, Elkira était également connue pour son efficacité remarquable pendant les affrontements Haute-Vitesse. Elle ne faisait aucun geste inutile pour attraper les bonus Codéliens, tomber de sa planche pouvant entraîner une élimination directe. Son style de combat froid et calculateur faisait fureur et tout le monde attendait au tournant à chaque fois la manière dont elle s'y prendrait pour bloquer son adversaire.

Depuis son arrivée sur l'environnement virtuel, Elkira n'avait jamais été vue s'écraser sur le circuit une seule fois. Cela ne prenait toutefois pas en compte ses affrontements privés à l'écart des médias, même si Elkira ne tombait jamais dans ce type de match non plus. La demoiselle parlait très peu de sa vie privée et même ses fans les plus assidus ne parvenaient pas à rassembler des informations sur son existence dans le monde réel. La star du Codélia ne glissait jamais le moindre indice qui trahirait son identité.

- Puisque nous parlons de Cataclysme, qu'est-ce que tu penses de lui ? Tout comme toi jusqu'à aujourd'hui, il est plutôt discret avec les médias. Toi qui a eu la chance de l'affronter à plusieurs reprises, as-tu des anecdotes à nous donner ?

- Il est honnête et très puissant, je n'ai rien d'autre à ajouter…

Très professionnelle dans son travail, Stella parvint à rester stoïque face au manque de coopération dont faisait preuve Elkira, qui semblait clairement regretter d'être là. Peut-être qu'elle avait l'habitude à force de fréquenter Tsubasa, une fille disposant de ses propres problèmes sociaux. La personne qui verrait Shironeko s'énerver à l'antenne n'était pas encore née. Elle décida toutefois de ne pas allonger cet entretien plus que nécessaire, surtout que la ninja devait se préparer pour sa prochaine bataille.

Notant que les modérateurs du Codélia éprouvaient de plus en plus de difficultés à retenir le fanclub d'Elkira, Stella décida d'en terminer dès à présent. La journaliste allait devoir rejoindre son local spécial où elle commenterait le match en compagnie de ses collègues. Quant à la dresseuse, elle disparut à travers un couloir secret du stade réservé aux participants du Festival Numérique où elle patienterait jusqu'au moment d'entrer sur le terrain en compagnie de Cataclysme, son adversaire.

Lorsque le caméraman stoppa la diffusion, Stella put se permettre de souffler un peu. Garder son sérieux n'avait jamais été très difficile pour elle, c'était un trait de personnalité qu'elle conservait depuis l'enfance. Mais même si elle préférait rester dans son personnage de journaliste tant que le Festival Numérique ne serait pas terminé, elle s'enthousiasmait d'avoir pu obtenir une interview avec Elkira, même aussi brève. Avec ça, ses chances d'obtenir une augmentation grimpaient en flèche.

- On ferait mieux de rentrer rapidement dans le stade, déclara-t-elle au reste de son équipe. Peut-être qu'avec un peu de chance, Cataclysme acceptera finalement un entretien après la fin du match. Je sens que ça va être une bonne soirée !



***


Tsubasa n'était clairement pas habituée à se balader seule en pleine ville, et encore moins au moment où le soleil commençait à décliner à l'horizon. En temps normal, elle restait chez elle pour pirater les systèmes gouvernementaux, ou élaborer des stratégies pour coincer les Proxys depuis quelques temps. Elle ne sortait généralement que si Dennis le lui proposait et la plupart du temps, ils recevaient trop de devoirs de la part de l'université, ce qui réduisait leurs excursions.

En jetant un rapide coup d’œil à sa Codéwatch, elle put constater que la finale du Festival Numérique ne commencerait pas avant encore plus de deux heures. Avec un peu de chance, elle pourrait peut-être rentrer à temps pour regarder une partie du match en compagnie de Dennis. Tout dépendrait du temps qu'elle passerait avec Deltaziroh et la quantité d'informations qu'elles auraient à s'échanger. Si sa correspondante n'était pas reliée à l'Incident Effacé, elle pouvait toujours connaître quelque chose qu'elle ignorait à ce sujet.

Approchant de la fameuse pizzeria qui avait été définie comme point de rendez-vous, le cœur de la brunette commença à accélérer ses battements. Elle allait enfin découvrir à quoi ressemblait son amie Deltaziroh et ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Tsubasa préparait également mentalement des excuses pour l'avoir évitée pendant le mois passé pour privilégier son enquête. De l'autre côté, Deltaziroh devait sûrement être curieuse à son sujet.

- La seule chose qu'elle m'ait dite pour la retrouver est qu'elle est blonde. Si cette pizzeria est très fréquentée, cela ne va pas arranger mes affaires…

Comme pour répondre à ses prières, son téléphone portable se mit à vibrer dans la poche de son pantalon. Attrapant l'appareil dans sa main, elle put lire un message envoyé par Deltaziroh à l'instant. Cette dernière se tenait devant l'enseigne et portait un manteau en fourrure. Peut-être qu'avec cette donnée supplémentaire, Tsubasa parviendrait à la retrouver plus efficacement. La jeune fille atteignit le point de rendez-vous dans la minute qui suivit.

- Tiens madame Viltrust, qu'est-ce que vous faîtes là ?

Maintenant à proximité de la pizzeria, qui disposait déjà d'une sacrée file d'attente, elle croisa son professeur d'informatique. Tsubasa nota par ailleurs qu'elle semblait encore plus fatiguée qu'à l'accoutumée, les cernes sous ses yeux semblant plus larges que jamais. Son teint se révélait également très pâle, au point où elle pouvait donner l'impression d'être malade. Peut-être que cela avait un rapport avec ses absences de l'université pendant la semaine passée.

Contrairement à son élève peu frileuse qui osait se baladait en chemise alors que la température diminuait à vue d’œil, Victoria portait un manteau en fourrure pour se tenir au chaud. Son regard fatigué mais toujours brillant se porta alors brièvement sur la paire de lunettes d'aviateur que Tsubasa arborait sur son front. La femme blonde lui adressa ensuite un aimable sourire avant de finalement répondre à la question qui lui avait été posée.

- Tsubasa, charmantes lunettes... je ne pensais pas croiser une de mes élèves comme ça en pleine soirée. Tu te balades seule sans ton ami Dennis ? Tu devrais faire plus attention, il y a toujours des voleurs qui rodent la nuit.

- Ce n'est pas un problème, j'ai justement rendez-vous avec une amie. Est-ce que tout va bien de votre côté ? J'espère que vous avez abandonné votre envie de récolter des informations sur le Cercle des…

Tsubasa se stoppa aussitôt dans sa phrase. Ce ne fut qu'à cet instant qu'elle remarqua que son institutrice correspondait parfaitement à la description que lui avait fourni Deltaziroh pour la retrouver. Elle savait déjà que Victoria Viltrust éprouvait une hantise vis-à-vis des terroristes à cause ce qui était arrivé à Héléna Viltrust, désormais bloquée à l'hôpital dans un état entre la vie et la mort. Se pourrait-il que depuis le début, Deltaziroh soit en réalité…

- Dis-moi, Tsubasa, entama Victoria avec un air malicieux, cette dernière semblant avoir pleinement cerné la situation. Est-ce que le mot « Unknown » te dit quelque chose ?

- J'en étais sûre, souffla la brunette, lâchant malgré elle un sourire. Vous êtes Deltaziroh, n'est-ce pas ?