Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Codélia Network T.1 : La justicière virtuelle de Kazumari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Kazumari - Voir le profil
» Créé le 13/03/2019 à 13:18
» Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 13:18

» Mots-clés :   Action   Aventure   Région inventée   Science fiction   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 7 : Unknown
- CE-01 ? Comment peux-tu connaître son existence ?

- Cette fille est dangereuse, on ne peut pas la laisser s'échapper !

La finale du Festival Numérique avait finalement débuté, les acclamations de tous les utilisateurs pour supporter Elkira retentissant à travers la cité virtuelle. Mais dans un recoin sombre de la ville, trois membres du Cercle des Proxys faisaient face à un problème imprévu. Tous dissimulés grâce au programme masquant leur identité, le fameux manteau à capuche signature du groupe, leurs recherches de l'intelligence artificielle les avaient mené à une mystérieuse personne.

Une femme étrange s'était mise en travers de leur route. Elle passait difficilement inaperçu avec un avatar aux vêtements en soie violet brillants, sans parler de sa longue chevelure qui ne comportait pas moins de quatre couleurs différentes, rappelant un arc-en-ciel. Sortant de nulle part, l'inconnue s'était aussitôt mise en tête de barrer la route aux terroristes, les questionnant au sujet de CE-01, l'objet de toutes les convoitises. L'existence de l'IA demeurait pourtant soigneusement cachée au public depuis sa création.

- Vous n'avez pas l'air de pouvoir me renseigner, constata la nouvelle venue avec déception. Vos supérieurs ne vous donnent pas de détail sur ce que vous recherchez ?

- Personne ne t'a demandé ton avis ! s'exclama l'un des Proxys, agacé. C'est un honneur pour nous de servir la cause du Cercle, qui sauvera notre monde de la destruction. Tu es plutôt culottée de tenir de tels propos alors que tu perds ce combat !

La demoiselle qui leur faisait face, en infériorité numérique, luttait difficilement dans un combat à trois contre trois. Mais là où les terroristes ne s'occupaient que d'un seul Pokémon chacun, son attention devait être décuplée pour que ses trois propres partenaires puissent gérer convenablement l'affrontement. Si jusqu'ici, elle s'était plutôt bien défendue, elle commençait à montrer des signes de faiblesse. En tant que dresseuse, elle surpassait largement chacun de ces encagoulés mais la situation actuelle ne tournait pas en sa faveur.

Ténéfix, Félinferno et Akwakwak du côté des Proxys luttaient face aux Cryptéro, Noctali et Roserade adverses. Une intense bataille toutefois couverte par l'omniprésence du combat effectué par l'actuelle numéro deux de la plateforme, la fille ninja Elkira. Mais l'inconnue aux fortes couleurs savaient qu'un match de finale serait le moment rêvé pour chasser du terroriste et obtenir les informations qu'elle recherchait. Obtenir des détails concernant CE-01 était sa priorité absolue.

Dans un monde tel que celui-ci, régulé par les combats Pokémon, celui qui remportait la victoire obtenait tous les droits. Sentant la défaite approcher, l'inconnue hésitait à prendre la fuite, même si l'idée en elle-même la dérangeait au plus haut point. Tout n'était pas perdu après tout, il restait encore la vraie finale dans deux jours où elle pourrait continuer à collecter des informations. Lorsque le Festival Numérique aurait pris fin, ce serait toutefois plus compliqué de mettre la main sur ces maudits terroristes.

Quand Roserade, le moins endurant de son trio, commença à montrer des sérieux signes de faiblesse, l'utilisatrice colorée attrapa d'un geste fébrile l'une des Pokéball accrochées à sa ceinture. Ce n'était pas le moment de rester digne, elle ne souhaitait pas que son destin soit le même que celui d'Alphamarie, de son vrai nom Héléna Viltrust. Cependant, lorsque le Ténéfix s'apprêta à asséner le coup de grâce au Pokémon Bouquet, un jet de flamme sortant de nulle part le frappa violemment pour stopper ses actions.

- Mais qu'est-ce que... balbutia le dresseur de Ténéfix, pris par surprise.

Tout aussi perdue, l'adversaire des Proxys tourna la tête pour voir arriver de l'une des ruelles voisines une utilisateurs qui ne semblait pas apparentée au groupe de terroristes. Accompagnée par son Roussil, responsable du sauvetage de Roserade, un sourire apparut sur ses lèvres à la vision des manteaux portés par les terroristes. Décidément, il se passait bien des choses dans les coins reculés de la cité Codélienne lorsque le Festival Numérique battait son plein.

- Tu es... commença la fille aux cheveux arc-en-ciel, se stoppant brutalement dans sa phrase.

- Axerola... grogna le terroriste, faisant machinalement un pas en arrière alors que la nouvelle venue entrait dans l'avenue.

- Tu ne serais pas le Proxy que j'ai affronté l'autre jour ? demanda l'intéressée, reconnaissant la voix du Proxy malgré son apparence dissimulée. Super, on dirait bien que ma chance joue contre moi. Je sais déjà que tu ne peux pas me renseigner sur l'Incident Effacé. Mais peut-être que tes deux copains le peuvent ?

Tsubasa songeait avec amertume que les simples sbires du Cercle des Proxys ne devaient pas être aussi nombreux que ça pour tomber deux fois de suite sur le même. Comme l'apparence des trois terroristes était absolument identique, elle doutait réellement que les autres présents disposent d'informations sur le sombre événement. Son attention vira aussitôt sur l'ennemie des Proxys. La jeune hackeuse ne s'attendait pas à croiser d'autres personnes qui tenteraient publiquement de défaire ces gens-là.

Si Axerola ne doutait pas de ses capacités en tant que dresseuse, elle ne surestimait pas pour autant. Face à trois opposants en simultané, même affaiblis par une précédente bataille, elle ne pourrait certainement pas s'en tirer. Elle allait vraiment devoir se pencher sur la question d’agrandir son équipe dans les semaines à venir. Si sa guérilla atteignait de plus grosses proportions, son Roussil ne suffirait jamais. D'autant plus que les supérieurs de ces simples sbires devaient être de formidables dresseurs.

L'affrontement en trois contre trois brutalement stoppé, la fille aux doubles couettes bleues se plaça aux côtés de la mystérieuse utilisatrice colorée, comprenant qu'elle ne serait pas son ennemie pour le moment. Les vagues murmures des trois encapuchonnés permirent à Axerola de cerner que rester dans cette avenue ne serait qu'une perte de temps. Elle était davantage intriguée sur la fille et ses raisons de tenir tête aux Proxys. Une autre victime de l'Incident Effacé ? Après tout, Tsubasa savait qu'elle n'était pas seule.

- Un Pokémon de plus ou de moins, ça ne change à rien à la situation. Écrasons ces filles pour les dissuader de nous déranger à nouveau !

- Axerola est puissante, il faut se méfier d'elle…

- Prépare-toi à rappeler tes Pokémon dans leurs Pokéball et à prendre la fuite, je serais juste derrière toi, souffla la concernée à l'intention de sa camarade du moment, suffisamment bas pour que seule elle puisse entendre ses propos.

Le trio des Proxys ne tarda pas à repasser à l'attaque, bien décidé à en terminer avec les Pokémon fatigués de la dresseuse arc-en-ciel et le Roussil fraîchement arrivé. Sans crier gare, Axerola ordonna à son partenaire enflammé de lancer Zénith. Le Pokémon Renard s'exécuta, attrapant le bâton en bois soigneusement rangé dans sa queue touffue. Il l'agita pour faire apparaître un soleil artificiel juste au-dessus de l'avenue, aveuglant les terroristes pendant l'espace d'une seconde.

L'inconnue comprit qu'il s'agissait là du signal pour prendre la fuite. A la vitesse de l'éclair, ses trois Pokémon furent tous renvoyés dans leurs Pokéball avant qu'elle ne s'engouffre dans la ruelle qui se trouvait dans son dos. Elle fut très rapidement suivie par Axerola et son Roussil qui ne souhaitaient pas s'attarder ici. Peut-être que d'autres Proxys se trouvaient dans les parages et parmi eux, un qui saurait quelque chose sur l'Incident Effacé. Sa recherche ne faisait que commencer.

- Quelle plaie, bougonna Axerola, lassée de tourner en rond dans son enquête.



***


Axerola et sa mystérieuse partenaire d'infortune continuèrent de courir pendant une bonne minute, à travers la sombre ruelle. Un simple coup d’œil vers l'arrière permit à la jeune hackeuse de vérifier qu'elles n'étaient pas suivies par ces Proxys inutiles. Amère à l'idée d'échouer à nouveau dans son enquête, Axerola espérait au moins que cette utilisatrice aux couleurs extravagantes possédait des informations inédites, histoire que sa soirée ne soit pas entièrement perdue.

- Je pense qu'on peut s'arrêter là, déclara l'inconnue en se stoppant subitement. Encore merci de m'être venue en aide, Axerola. J'ai bien cru qu'ils allaient me faire ma fête... ils sont peut-être nuls en tant que dresseurs mais leur nombre rend les choses plus compliquées.

- Comment connaît-tu mon pseudonyme ? Je ne me suis pas présentée…

- Je... j'ai regardé ton profil pendant qu'on prenait la fuite... admit-t-elle. Désolée, je suis peut-être un peu trop curieuse…

Axerola se maudit mentalement pour ne pas avoir pensé à le faire également. Elle était partie du fait que les ennemis de ses ennemis devenaient forcément ses amis. La jeune hackeuse aurait dû se montrer plus méfiante tant qu'elle n'aurait pas cerné les intentions de cette personne. Son pauvre Roussil, exténué par la course, ne tarda pas à rejoindre les deux dresseurs en tentant de reprendre sa respiration. Comprenant que la chasse aux Proxys allait être suspendue pour le moment, Axerola le rappela dans sa Pokéball.

Par la suite, elle entreprit de rectifier le tir et ouvrit le menu tactile principal devant elle pour analyser le profil de son interlocutrice. Mais tout comme elle se servait de ses talents de hackeuse pour masquer tout ce qui la concernait, mis à part son pseudonyme, Axerola ne put en tirer aucune donnée intéressante. Visiblement, elle avait affaire à une collègue informaticienne qui ne souhaitait pas trop se montrer non plus. Même son pseudonyme transpirait le mystère. Unknown. Une parfaite inconnue.

- Unknown... tu as créé ton avatar uniquement pour combattre les Proxys ? Normalement, il n'est pas possible de modifier son nom une fois rentré, nota Axerola, perplexe.

- On peut dire ça. Je cherchais à récolter des informations sur CE-01 auprès de ces sbires mais ça n'a rien donné. Ils ne sont pas au courant de quoi que ce soit…

- CE-01 ? Qu'est-ce que c'est ? Un programme ?

Très investie dans son enquête sur le Cercle des Proxys, Tsubasa demeurait persuadée de n'avoir jamais entendu cet acronyme auparavant. Contrairement à ce qu'elle avait soupçonné, il semblerait que cette Unknown ne soit finalement pas une des victimes de l'Incident Effacé. La jeune fille ne put s'empêcher de ressentir une intense frustration. Tomber sur une des personnes qui avait vécu le même enfer qu'elle aurait pu lui confirmer que le Cercle des Proxys était définitivement lié à l'affaire.

Unknown regarda rapidement de tous les côtés, afin de s'assurer que personne n'épiait leur conversation. Apparemment, elle préférait ne pas parler de ce CE-01 trop ouvertement. Axerola doutait que cette histoire l'intéresse vraiment, ce n'était pas ça qui la poussait à se battre. Mais en ce moment-même, quelqu'un d'autre qu'elle combattait les Proxys. Former une alliance pourrait leur être profitable à toutes les deux pour poursuivre leurs missions respectives.

- Il n'est pas impossible qu'un technicien du CNI finisse par tomber sur cette conversation, je préfère ne pas parler ouvertement de CE-01 ici. Ils sont très occupés par les derniers matchs du Festival Numérique, c'est sûrement ma paranoïa qui parle mais bon... autant rester prudents.

- Où veux-tu en venir ? Tu veux qu'on se voie dans la vraie vie alors qu'on vient à peine de se rencontrer ? Excuse-moi de me montrer méfiante mais je pense que tu peux comprendre, non ? soupira Axerola, qui préférait envisager toutes les éventualités.

- Ah oui ! C'est vrai que tu n'as pas pu me reconnaître avec ce programme en marche... pardon, je vais rectifier ça tout de suite.

Ne comprenant pas où elle voulait en venir, la victime de l'Incident Effacé fit un pas en arrière par surprise quand le corps d'Unknown commença à se brouiller, comme s'il y avait un problème sur le réseau. En l'espace d'une seconde, son corps changea du tout au tout, de même que les informations affichées sur son profil personnel. Le cœur de Tsubasa commença à battre la chamade lorsqu'elle reconnut la personne qui se trouvait à présent en face d'elle.

Deltaziroh. Sa correspondante sur le Réseau Codélia avec qui elle passait le plus clair de son temps avant qu'elle ne devienne obsédée avec le Cercle des Proxys. Jusqu'ici, Axerola avait décliné toutes ses propositions de combat depuis un mois pour se consacrer à ses recherches, prétextant une vie scolaire compliquée. Jamais elle n'aurait pensé retrouver Deltaziroh dans la dimension virtuelle à cet instant précis. Pourquoi donc cherchait-elle les embrouilles avec les Proxys ?

Son amie virtuelle faisait une demi-tête de plus qu'elle, ses courts cheveux en bataille mélangeant jaune et rouge. Son avatar comportait également un kimono blanc et noir. Les lèvres de Deltaziroh s'étirèrent en un sourire amusé lorsqu'elle nota l'expression choquée d'Axerola. Même si elle savait pertinemment que son amie avait menti pendant un mois en se cherchant des excuses, Deltaziroh avait préféré ne pas la déranger. Mais elle n'aurait jamais douté qu'en réalité, sa camarade utilisait ce temps pour chasser du Proxy.

- C'est donc ça ton surplus de travail scolaire, madame Axerola, constata-t-elle sans la moindre once d'animosité. Tu dois être aussi surprise maintenant que j'ai pu l'être tout à l'heure en te voyant débarquer.

- Je... balbutia la jeune hackeuse, qui ne savait plus quoi dire. Désolée mais…

- Je me doute que tu as tes raisons. Moi aussi j'ai les miennes d'aller déranger ces terroristes. Du coup, je te propose qu'on se voie IRL. Peut-être que tu te méfiais d'Unknown mais tu ne vas pas refuser ça à ta vieille copine Deltaziroh, non ?

Axerola admit que ce serait difficilement refusable, surtout qu'avant le retour des terroristes, elles avaient discuté d'une possible rencontre dans le vrai monde pour en apprendre davantage l'une sur l'autre. Même si elle ignorait pourquoi son amie Deltaziroh semblait avoir également une dent contre les Proxys, elle se sentait plus à l'aise à l'idée de forger une alliance avec elle plutôt qu'avec la parfaite inconnue qu'aurait pu être cette Unknown.

Soudainement, le volume sonore de la cité Codélienne augmenta de plusieurs décibels d'un coup. Les deux dresseuses ne tardèrent pas à comprendre que la match de la finale venait de se terminer, certainement sur une victoire d'Elkira vu que tous les spectacteurs scandaient son nom. Même si Tsubasa doutait de pouvoir poursuivre son enquête ce soir, elle en avait maintenant la confirmation entière. Sans la finale pour servir de fond, les rues de la ville virtuelle allaient rapidement se remplir de nouveau.

- Personne ne doutait de la victoire d'Elkira après tout. Axerola, je te propose qu'on se retrouve dimanche, dans deux jours, avant le match de la vraie finale. Il y a une pizzeria sympa qui a ouvert pas très loin d'où j'habite, dans le secteur quatre. Ce sera plus simple pour discuter, personne ne pourra surveiller notre conversation.

- Je n'y vois inconvénient, approuva-t-elle, oubliant rapidement qu'elle avait promis à Dennis de regarder le match entre Cataclysme et Elkira avec lui. Ce n'est pas trop loin de chez moi en plus, je vais pouvoir m'y rendre à pied.

Même si cette rencontre avait lieu pour discuter des Proxys, Tsubasa devait admettre qu'elle ressentait une certaine excitation à l'idée de rencontrer l'amie avec laquelle elle avait passé de nombreuses heures au cours des mois passés. La seule information dont elle disposait concernant la personne derrière l'avatar de Deltaziroh était qu'elle se trouvait déjà dans la vie active. Bientôt, elle pourrait mettre un véritable visage derrière ce pseudonyme.



***


Maintenant que le match du stade avait pris fin, les utilisateurs quittaient le stade et les sommets des immeubles pour rejoindre la cité Codélienne, dont l'animation augmenta à toute vitesse. Comprenant que leurs opérations du soir ne pourraient pas se poursuivre, Axerola comme Deltaziroh avaient entrepris de se déconnecter pour retrouver le monde réel. Mais la cyber-chasseuse Mirage n'avait pas manqué la moindre miette de leur conversation.

Même si Charlotte n'y connaissait pas grand chose en informatique, elle avait un ami expert dans le domaine qui lui fournissait régulièrement des programmes très utiles dans sa profession. Comme celui qu'elle venait d'utiliser pour dissimuler sa présence. Après avoir retrouvé la trace d'Axerola, elle ne l'avait pas lâché d'une semelle. Certes, elle n'avait pas appris grand chose ce soir mais ce n'était plus qu'une question de temps à présent.

- La pizzeria du secteur quatre... c'est assez ironique qu'elles décident de se rencontrer à l'enseigne de Virgil. En tout cas, elles peuvent compter sur ma présence…

Même si son code d'honneur lui interdirait de fournir les véritables identités d'Axerola ou de Deltaziroh au CNI, ou même l'implication de cette dernière dans toute cette affaire, elle dénicherait sûrement des informations croustillantes qui lui permettraient d'obtenir la prime qu'offrait Edouard Keyton pour la mission. Deltaziroh connaissait l'existence de CE-01, peut-être qu'elle était parvenue à acquérir des données dont elle n'avait pas connaissance.

Charlotte se révélait très satisfaite du dénouement de cette soirée. Elle craignait qu'Axerola ne prenne pas la peine de se connecter même pendant la finale mais elle n'avait pas été déçue. Tout ce qui lui restait à faire maintenant était de ne pas la rater lorsqu'elle se rendrait à la pizzeria pour rencontrer Deltaziroh. Lorsqu'il s'agissait de se mêler de ce qui ne la regardait pas, la rejetée de la famille Linday était une véritable championne en la matière.

- Je pourrais te fournir des informations sur Axerola pendant le match de Cataclysme et Elkira, annonça-t-elle en entamant une communication avec son client. Tu peux donc te préoccuper tranquillement de ton scan du réseau pour localiser ton intelligence artificielle.

- Il s'est passé quelque chose ce soir ? questionna Edouard Keyton, soulagé que la cyber-chasseuse se montre toujours aussi efficace. Comme nous nous préparons pour le scan du réseau, nous ne pouvons pas nous montrer aussi vigilants qu'auparavant…

- Disons que j'ai croisé Axerola. Pour le moment, je n'ai rien d'intéressant à te dire mais la donne devrait changer dans deux jours. Tu peux déjà préparer le virement sur mon compte, le même que d'habitude.

Après avoir coupé le contact avec le chef de la Sécurité, Mirage jugea qu'elle pouvait se déconnecter également. Elle se trouvait actuellement dans un cyber-café mais maintenant qu'elle savait quoi faire, elle allait pouvoir retourner au manoir. Un petit frisson parcourut son échine à l'idée que Kohaku ait pu provoquer une explosion qui ait fait disparaître la demeure ou pire encore. Lisa la prévenait généralement lorsque sa sœur s'apprêtait à commettre des bêtises.

- Ce fut une bonne soirée, souffla Charlotte en caressant la tête de son Kravarech, qui l'accompagnait toujours au cours de ses opérations. J'ai déjà hâte d'être à dimanche.