Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Après la fin de Cyrlight



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Cyrlight - Voir le profil
» Créé le 11/09/2017 à 16:07
» Dernière mise à jour le 11/09/2017 à 16:14

» Mots-clés :   Action   Drame   Fantastique   Mythologie   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 20 : Lève-toi
« Et tiens encore le coup, non, n’abandonne pas,
Tiens jusqu'au bout et surtout n'oublie pas
Que ton chemin n'est fait que de tes pas
Et la victoire est au bout de nos voix »


Lève-toi - Grégoire



- Moi qui pensais que nous en avions fini avec toute cette histoire et que les quêtes les plus difficiles qu'il me restait à accomplir étaient d'aider Emily à attraper des shiny... Je me trompais.

Esméralda affichait une expression désabusée au moment de remonter ses cheveux noirs, qui commençaient à se clairsemer de fils d'argent, sur son crâne, pour les enrouler dans son turban. Des rides creusaient son visage aux commissures des lèvres et des yeux, et son teint mat avait perdu son éclat. Les années avaient laissé leur trace sur elle.

- Il est important que tu te joignes à nous pour combattre cette menace grandissante, déclara Marion. Et pas seulement toi. Sais-tu où nous pouvons trouver Marco ?
- Nous nous sommes croisés il y a quelque temps, à Doublonville. Si ma mémoire ne me joue pas des tours, son cirque devrait se produire à Oliville, actuellement.
- Je suppose que ta Gardevoir peut nous téléporter jusque là-bas, n'est-ce pas ?
- Elle sera ravie de faire un peu d'exercice, assura Esméralda. Mes pokémon manquent cruellement d'entraînement, ils ne sortent presque pas de leur pokéball lorsque je suis en tournée, hormis Meditikka.
- C'est parfait. Sortons dehors, nous aurons plus d'espace.

La voyante acquiesça et se dirigea vers l'épais morceau de velours qui condamnait l'accès à sa tente. Elle le saisit par le rebord et le repoussa, avant d'inviter Marion et Tina à la précéder de l'autre côté. Elles attendirent patiemment qu'Esméralda les rejoigne, la ball de Gardevoir à la main.

Elle était sur le point de la jeter en l'air quand un bruit assourdissant retentit. Un rugissement féroce les fit sursauter, tandis que le sol se mettait à trembler. L'atmosphère de la foire, grouillante de monde, changea du tout au tout. Forains aussi bien que visiteurs se mirent à pousser des cris de panique et à courir dans tous les sens pour échapper au danger, quel qu'il soit.

- Qu'est-ce qui se passe ? interrogea Esméralda.
- Nous allons très vite le savoir. Roucarnage !

L'oiseau se matérialisa aussitôt devant Marion. Elle aurait pu utiliser ses gants de combat pour léviter, mais elle n'avait aucune envie d'employer son don en public. Une femme capable de voler, même dans la panique, ne passerait pas inaperçue. Elle s'installa à califourchon sur le dos de son pokémon et celui-ci prit de l'altitude.

Les gens se pressaient dans tous les sens, se bousculant, afin de se mettre à l'abri au plus vite. La Ranger distingua rapidement la cause de cette folie : trois pokémon avaient pénétré le périmètre de la fête foraine et étaient en train de saccager ce qui se trouvait sur leur chemin. En plissant les yeux, Marion put identifier un Oniglali, un Corboss et un Nidoking.

- À mon avis, ils viennent pour nous, conclut-elle après avoir sauté à terre et informé ses consoeurs de ce qu'elle avait vu.
- Marion, cet endroit grouille d'humains ! s'exclama Tina. Il faut faire quelque chose !
- Leur cible, c'est nous. Ils n'en ont pas après les autres. Si nous partons, ils n'auront aucune raison de s'attarder ici, du moins je l'espère. Tu es la plus rapide d'entre nous, tente de les éloigner de la foire.

Tina acquiesça d'un hochement de tête et fit appel à ses pouvoirs pour rejoindre les robots. Noyée au milieu de la masse, personne ne remarqua la vitesse extraordinaire à laquelle elle se déplaçait. De son côté, Marion céda son Roucarnage à Esméralda, tandis qu'elle-même prenait place sur son Étouraptor.

- Attention, petite !

La Championne de Rivamar se jeta sur une fillette qui versait des larmes de terreur au moment où une tente oscillait dangereusement, prête à s'affaisser sur elle, à cause des vibrations provoquées par le Nidoking à chacun de ses pas. Grâce à son don, Tina parvint à la repousser juste à temps.

- Tu es toute seule ? s'enquit-elle précipitamment. Où sont tes parents ?
- Sais pas. Les ai perdus.

L'enfant tremblait, apeurée. Tina ne voulait pas la laisser là, paniquée et exposée au danger, mais elle n'avait pas non plus le temps de se mettre en quête de sa famille si elle voulait accomplir la tâche que Marion venait de lui confier. Au même moment, elle aperçut une femme qui tenait son fils par la main.

- Tu vois cette dame, là-bas ? s'enquit le glyphe électrique en la désignant d'un geste. Rejoins-la. Explique-lui que tu es seule et reste avec elle. Surtout, ne la quitte pas. Dépêche-toi.

La fillette la remercia d'un bredouillement avant de se mettre à courir. Tina espérait qu'en un tel moment, l'inconnue se montrerait solidaire et s'occuperait de la petite fille en détresse, même s'il ne s'agissait pas de la sienne.

La Championne n'attendit pas de s'assurer que l'enfant était entre de bonnes mains. Le mieux qu'elle puisse faire pour protéger tous ces innocents était d'éloigner au plus vite les créatures qui les menaçait. Quand elle fut presque parvenue à hauteur du trio robotisé, elle dégaina la pokéball de Luxray.

- Eh ! Bande d'imbéciles ! Par ici !

Elle poussa de grands cris en sautant sur place et en agitant les bras. Avec sa combinaison caoutchouteuse d'un jaune vif, elle passait difficilement inaperçue, aussi les faux pokémon la repérèrent-ils immédiatement. Ils fondirent sur elle tandis que Luxray les accueillait avec un Coup d'Jus, sans aucun effet.

- Fichus robots de métal ! pesta Tina. Filons, vite !

Elle s'élança à toute allure, son partenaire dans son sillage, pendant que les robots les prenaient en chasse. Le plan de Marion semblait fonctionner. Ils la suivaient vers la sortie de la fête foraine, que la foule était en train d'évacuer progressivement. Comme tous s'écartaient à la vue des monstrueux pokémon, Tina n'eut plus de mal à se frayer un passage, mais dut également se résoudre à ralentir l'allure pour ne pas attirer l'attention plus que de raison.

L'énergie dans ses gants s'amenuisait vite, toutefois elle en eut assez pour s'éloigner de la foire. Par chance, à Écorcia, elle n'était pas établie en centre-ville, comme c'était le cas à Doublonville, mais en bordure. Elle jouxtait presque la lisière du Bois aux Chênes, où Tina les attira. Dès qu'elle fut à bonne distance des regards, elle calqua sa vitesse sur celle de Luxray.

En dépit de cela, le trio continuait à la suivre de près. Chloé n'avait exagéré en rien lorsqu'elle avait évoqué leurs facultés hors du commun. La Championne cessa de courir, d'autant qu'elle avait presque épuisé toute sa magie, et se retourna pour se confronter à ses adversaires.

- Mâchouille ! ordonna-t-elle à Luxray.

Son pokémon pivota lui aussi sur lui-même pour attaquer. L'Oniglali étant le plus proche, ce fut sur lui qu'il fondit, la gueule ouverte. Il fut cependant neutralisé à mi-chemin par la Telluriforce du Nidoking, qui le mit K.O. d'un seul coup. Tina n'eut pas d'autre choix que celui de le rappeler avant que leur ennemi ne le piétine.

Elle éprouva une vague de soulagement lorsque Marion et Esméralda la rejoignirent, puis s'empressa de les mettre en garde :

- Une seule capacité suffit pour jeter nos pokémon au tapis. Il va vraiment falloir que nous soyons très prudentes.
- Comment sommes-nous censées combattre ces choses ? s'enquit la gitane.
- Selon Emily, la méthode la plus efficace, c'est le feu, mais en ce qui nous concerne, ça risque d'être plus compliqué.

Tout en parlant, Tina libéra son Élékid, qui avait l'avantage de connaître la capacité Poing de Feu, et lui intima d'attaquer le Nidoking qui avait terrassé son Luxray. L'extrémité de sa patte s'enflamma tandis qu'il chargeait. Marion s'occupa de faire diversion, ce qui fonctionna suffisamment longtemps pour permettre au pokémon jeune et noir de frapper sa cible à la tête.

Celle-ci se décrocha du corps métallique et roula par terre, sans que le robot s'immobilise pour autant. Élékid s'apprêtait à réitérer sa capacité, sur ordre de Tina, mais il n'en eut pas le temps. Le Corboss fondit sur lui, les serres tendues, pour l'attraper. Marion envoya Étouraptor s'interposer, mais il ne fut pas assez rapide et le partenaire de la Championne fut projeté dans les airs. L'oiseau réussit tout de même à le rattraper.

- Aile d'Acier ! s'écria la Ranger.

Son Roucarnage fondit sur les restes encore vaillants du Nidoking, mais son vol fut interrompu par un Blizzard, qui gela ses plumes. Il s'écrasa sur le sol dans un nuage de poussière et, incapable de reprendre son envol, fut rappelé par Marion dans sa pokéball, pendant qu'Esméralda lâchait sa Gardevoir.

L'humanoïde déversa ses Feuillemagik sur leurs adversaires, mais cela ne causa que quelques entailles superficielles à leur cuirasse métallique. Aussi tranchantes soient-elles, cela ne suffisait pas à transpercer le métal.

Élékid, déposé par Étouraptor aux pieds de Tina, était prêt à reprendre le combat. C'était sans compter sur le Tranche-Nuit que lui infligea le Corboss. L'attaque lui infligea une estafilade sanguinolente en travers du poitrail et, à défaut d'avoir le temps de le soigner pour le moment, sa dresseuse sonna pour lui la fin du combat.

Il fut remplacé par Lainergie, que le Nidoking reçut avec une attaque Séisme. Le pokémon n'y échappa que grâce à l'oiseau de Marion, qui le souleva pour lui épargner les secousses. Les trois consoeurs, en revanche, perdirent l'équilibre, tout comme Gardevoir. Le Corboss saisit d'ailleurs l'occasion pour la jeter au tapis.

Esméralda grimaça. Ses pokémon étaient redoutables lorsqu'il était question d'employer des capacités psychiques, mais cela ne les avançait à rien durant un tel affrontement, car elles n'étaient d'aucune utilité face à des robots dépourvus d'esprit. Cela rendait son équipe presque impuissante. Quant à celles de Tina et Marion, elles peinaient à faire le poids, elles aussi.

Étouraptor concentra ses forces sur l'oiseau adverse et, au signal de la Ranger, déchaîna sur lui une Close Combat. Cela nécessita une grande partie de son énergie, mais le résultat en valait la peine. Les ailes tordues, le Corboss s'écrasa par terre, non loin du Mentali d'Esméralda. Après deux Queue de Fer, il réussit à sectionner le métal fragilisé et, par la même occasion, les circuits électriques qui permettaient au robot de fonctionner.

Il paya cher sa victoire quand trois Ball'Ombre successives le heurtèrent, crachée par l'Oniglali. Ses pattes s'affaissèrent sous lui et il s'effondra à son tour, inconscient. Étouraptor et Lainergie subirent le même sort, vaincus par l'attaque Tomberoche de Nidoking.

- Nous n'arriverons jamais à les vaincre ! s'inquiéta Tina. Nous n'avons eu qu'un robot, alors que nos pokémon tombent comme des dominos !
- Et nous ne pouvons pas non plus battre en retraite, renchérit Marion. Ils abattraient mes oiseaux en vol avec nous dessus. Quant à fuir par la terre ferme, ils nous rattraperaient en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Esméralda, qui commençait à se décourager, fit cette fois-ci appel à son Gallame. Marion orchestra une diversion avec son Canarticho et, d'un Poing Karaté, le double-type parvint à enfoncer une partie de la robuste anatomie du Nidoking. Il enfonça sa patte à l'intérieur, mais avant qu'il ait eu le temps de désactiver ses circuits, il subit une Mécacorne et s'écrasa contre un arbre, d'où il ne se releva pas.

Alors que tout semblait presque perdu, une idée germa dans l'esprit de Tina. Elle était complètement folle, mais au point où elles en étaient, cela valait la peine d'essayer. Elle se tourna vers Marion, une lueur déterminée dans le regard :

- Je dois tenter quelque chose. Je ne suis pas sûre que ça fonctionne, mais...
- Au point où nous en sommes, ça ne saurait être pire, répondit la Ranger. À toi de jouer, je te laisse carte blanche.