Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Gemini Soul T.1 - Dans l'Ombre du Futur de Caelys



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Caelys - Voir le profil
» Créé le 26/07/2017 à 22:50
» Dernière mise à jour le 26/07/2017 à 22:50

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre VII - Créhelf
Réunis sur la Grand-Place du village central d’Inversia, un lucario et une cressélia attendaient. Ils attendaient l’arrivée de leur deux derniers équipiers : Samaël & Shinobu. C’est d’ailleurs celui-ci qui les avait enrôlés. Il ne voulaient reprendre dans sa team, des enfants qu’il verrait, impuissant, se faire massacrer sous ses yeux. À la place, le ninja avait donc opté pour des adultes qu’il savait capable de se défendre seuls.

– Aaron, commença la cressélia pour rompre le silence. Toi qui connais Shinobu de longue date, sais-tu dans quelle mission nous nous embarquons ?

Le dénommé Aaron soupira longuement avant de répondre :

– Il est vrai que nous sommes des amis de longue date mais ce n’est pas pour autant que je suis dans sa tête, Lua.

– Donc tu ne sais pas non plus… Espérons, qu’on ait plus trop à attendre, en ce cas.

Quelques minutes plus tard, l’amphibien et l’humain arrivèrent enfin, côte à côte. Il faut dire que si le garçon était capable de rivaliser avec Shinobu à la course, c’est parce qu’il s’était entraîné avec lui depuis son plus jeune âge, à chaque qu’il était disponible.

– Bien… Maintenant que nous sommes tous là, fit l’amphinobi, je vous fais un bref topo et nous partons. On a déjà assez perdu de temps.

Ses trois coéquipiers s’approchèrent et Shinobu reprit :

– Sage nous a apprit que la PTP vint de la destruction de la Tour du Temps et que pour en savoir plus, il fallait se rendre au Lac Céleste…

Le ninja remarqua nettement l’air absent d’Aaron, qui comme lui il y a une douzaine de minutes, devait s’être plongé dans ses vieux souvenirs de l’expédition. Il réprima un sourire et continua :

– ...mais nous ne savons pas si Yami & Nayati ont entendu cela. Donc il faut s’y rendre, immédiatement. Sans quoi, Tero Nova restera figé pour l’éternité !

Chacun affichèrent une mine grave, tous avaient compris l’enjeu de la mission.

– Je vous retrouve là-bas, annonça-t-il en levant bien droit et bien haut son bras gauche où le Anneau Magique créer par Hoopa lui-même se déploya au dessus de lui. Tero Nova, Caelestis, Lac Céleste !

Aussitôt, l’artefact divin avala Shinobu tout entier et disparut. Sans hésitation Aaron puis Lua firent de même. Ne resta alors plus que Samaël… lequel ne semblait pas vraiment décider à suivre ses aînés.

– Pardonne-moi Shinobu…, murmura le garçon, mais les Luxen sont une grande famille. Et dans une famille, on abandonne personne.

Son Anneau Magique étant installé à sa cheville gauche, il leva sa jambe gauche comme donné un coup. Son artefact se déploya devant lui, formant un cercle parfait de 2 mètres de diamètre. Il tourna la tête en direction de la maison de ses parents d’un air désolé puis s’en retourna à son anneau pour annoncer sa destination :

– Tero Nova, Tempora, Tour du Temps.

Et sans aucune hésitation, il plongea dans le portail de son Anneau Magique.

***
Premier arrivé sur le plateau du Lac Céleste, Shinobu fut vite rejoint par Aaron et Lua. Ils n’eurent pas le temps de jeté un œil au paysage que déjà le gardien des lieux s’approcha d’eux.

– Bienvenue, Luxen. Cela fait bien longtemps que je vous attend…

– Excuse-moi, Créhelf, intervint Lua, mais on est un peu pressé par le Temps. Si tu vois ce que je veux dire…

– Je comprends parfaitement. Pour commencer, sachez que la destruction de la Tour du Temps a été causé par des êtres épris de vengeance…

Des êtres épris de vengeance ? Mais contre quoi ? se demandèrent Shinobu & Aaron. Lua, restée en retrait, fit de gros effort pour garder une expression neutre. Elle savait parfaitement à qui le dieu de la connaissance faisait allusion.

– …si vous désirez en savoir plus sur eux, creusez du côté de l’hybride.

– L’hybride ? Qui est-ce ? Demanda le loup bleu.

Shinobu n’en pensait pas moins mais il remarqua une réaction étrange chez la nymphe lunaire. Cela ne dura que trois secondes mais Lua avait écarquillé les yeux avant de reprendre une expression placide. La cressélia en savait plus qu’eux, c’était certain ! L’amphinobi se promit donc, une fois rentré à Inversia, d’avoir une discussion avec elle.

– Mon rôle n’est pas de vous expliquer comment toute cette histoire à commencer. Vous le découvrirez un jour, peut-être.

Aaron croisa les bras, mécontent, mais invita le dieu à reprendre.

– L’un de ces êtres contrôle Dialga depuis maintenant 23 ans.

– Depuis l’arrivé de Yami…, fit remarquer Shinobu.

– Mais ceci, Luxen, n’est pas le plus important. Je connais votre objectif : vous voulez modifier l’Histoire ! Pour cela, il vous faudra revenir 723 ans en arrière et replacer dans l’autel de la Tour du Temps les six Rouages du Temps. Mais… ! Car il y a un mais… Il faut cependant que vous soyez bien conscient des conséquences : en cas de réussite, la PTP n’aura jamais existé ! Ce qui signifie que le Futur, notre époque, sera effacé de l’Histoire. Ainsi que tous ses habitants.

Créhelf se tut enfin, laissant à son auditoire le temps d’assimiler les lourdes informations qu’il venait de leur confier. Certes, il venait de leur apporter la solution mais elle signifiait en même temps la mort pur et simple de ceux qu’ils étaient devenus aujourd’hui. Ce futur évité, leur double du Passé ne deviendront jamais ceux qu’ils sont aujourd’hui. Cette solution, la seule qui existe était en réalité, un lourd sacrifice pour préserver les gens du Passé.

– …Nous n’avons que cette seule alternative ? Murmura Aaron, troublé. Disparaître de l’Histoire ou mourir dans ce monde mort ?

– Nous ne disparaîtrons pas complètement mais ceux que nous sommes devenu dans cette époque n’existeront plus jamais, affirma l’elfe psychique. Vos double du Passé deviendront d’autre personne.

– Alors, nous devons tenter cette solution ! Ne serait-ce que pour tous les enfants nés dans cette époque et qui n’ont jamais connu Tero Nova telle qu’elle était il y a 723 ans !

Shinobu savait que son compagnon de la Guilde Grondoudou pensait d’abord à Aurio en disant cela mais il ne pouvait qu’être d’accord. Si cette époque et tous ces habitants devaient disparaître pour éviter que l’Histoire ne se répète encore et encore… Il était prêt à l’accepter.

– Je vois que vous êtes déterminé, Luxen. Une bonne qualité pour mener à bien votre projet. Maintenant, venez avec moi au millieu du Lac.

– Pour quoi faire ? Demanda Shinobu.

– Pour vous montrer à quoi ressemble un Rouage du Temps.

– Parce qu’il y a un Rouage du Temps ici ? s’écria Aaron, surprit.

– Il y a un, confirma Créhelf, et j’en suis le gardien. Dialga me l’a confié il y a bien longtemps…

En silence, la divinité les conduisit au centre du Lac Céleste, là où c’était le plus clair. D’ailleurs, une grande sculpture partait de la surface figée du lac pour rejoindre le ciel. Et à l’intérieur, quelques mètres en-dessus, coincé dans cette eau figée, se tenait une étoile métallique à six branche semblable à un engrenage.

– Autrefois, le Rouage brillait de mille feux et de temps à autre, le geyser tirait son eau vers les cieux. Le tout, accompagné par les lumières des ballets aériens des mucioles, rendait ce spectacle féerique. J’aurai aimé partager avec vous ce moment mais ce n’est possible à présent…

– Le Rouage du Temps, s’enquit Aaron, c’est cette étoile en bas ?

– C’est cela. Et avec ceci, vous aurez deux emplacement de Rouages du Temps.

Créhelf confia à la grenouille shinobi un Frisme contenant le lieu – il le savait – de leur prochaine mission. Shonibu remercia la divinité et s’empressa de ranger la fleur de glace dans sa besace.

– On a ce pour quoi nous sommes venus. Il est temps de rentrer à Inversia !

Mais alors qu’il levait déjà le bras pour annoncer à son anneau sa destination, Yami & Nayati apparurent derrière eux, des sourires maléfique plaqués sur leur visage.

– Vous ne pensiez pas à partir, j’espère ? Souffla l’absol. Parce que nous venons tout juste d’arriver !

***
Après le passage de deux gardes de l’Armée de Dialga, un anneau surgit du néant et Samaël en sortit. Le jeune garçon avança de quelques pas dans le couloir pour s’assurer qu’il était bien seul, tendit son pied gauche en arrière pour récupérer son artefact qui revint de lui-même se remettre entour de sa cheville et partit au pas de course ! Il fallait qu’il trouve Alizée et Aoki avant qu’on ne remarque sa présence dans la Tour du Temps !