Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

La naissance d'une Légende de Light the Cursed Absol



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Light the Cursed Absol - Voir le profil
» Créé le 29/04/2017 à 12:31
» Dernière mise à jour le 29/04/2017 à 12:31

» Mots-clés :   Action   Aventure   Présence de personnages du jeu vidéo   Slice of life

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 03: L'école
-Lied Nazael?
-Présente!

De retour à l'école, Nazael s'était faite harcelée par Isley et Micaiah pour qu'elle leur dise ce que lui voulaient Cynthia et Flo et pourquoi elle avait été emmenée à part. Elle leur avait expliquée ce qu'il s'était passé.

-Hé, Nazael? Murmura Micaiah, assise à ses côtés. Pourquoi il a dit Lied et pas Anaë?
-Je sais pas...
-Présente! Fit plus fort la petite.
-Sinon, toi, ton week-end?
-Rien. On s'est amusé, avec Isley. T'as ratée quelque chose!
-J'étais en plein déménagement. Si on avait pas fini dans la matinée, Lydia brûlait mes affaires!
-Non?
-Si! Samedi on a fini les papiers pour l'adoption, même si j'ai rien compris, et hier on déménageait tout. On a dû faire appel à des connaissances à Flo pour tout transporter dans la matinée. On était cinq et on a pu tout transporter en un seul voyage.
-Tu avais beaucoup à prendre?
-Des livres, des trucs que j'avais réussi à cacher, un peu d'argent, mes affaires d'école, mes vêtements et un meuble.
-Oh... Et...
-Silence, Parec et Lied.
-Désolée! Firent les deux petites.
-Je disai donc: Vous avez rencontrés la Maîtresse pokémon de Sinnoh. Mais pouvez-vous me dire quels sont ceux des autres régions?

Peu de mains se levèrent. Quand leur enseignant en histoire, Mr Viron, interrogea une élève, elle répondit faux. Nazael leva à son tour la main mais l'adulte ne la vit pas.

-Personne?
-Si, moi. Fit Nazael.
-Je vous écoute.
-A Kanto, c'est Peter. Pareil à Johto. Pour Hoenn, c'est Pierre Rochard. À Unys, Goyah et à Kalos Dianthéa, l'actrice hyper connue.
-Exact. Et, juste comme ça, connaissez-vous les étoiles montantes du dressage de chaque région?

La petite eut un moment de doute. Elle ne lisait pas les magazines sur le dressage, uniquement des livres. Cependant, Flo lui avait parlé de trois dresseurs prometteurs.

-Euh... à Sinnoh, il y a un certain Louka, qui à déjà battu les Arènes de Charbourg, Vestigion Voilaroc. Il y a aussi Barry, qui à les mêmes badges mais avec celui de Verchamps en plus. Et il y a Aurore, qui a les mêmes badges que Louka. Après... Je sais pas...
-C'est déjà bien. La félicita l'enseignant. Quelqu'un sait?

Personne ne sut répondre. Mr Viron allait parler quand la sonnerie retentit. Il leur souhaita bonne journée et les libéra. Nazael suivit Isley et Micaiah dans la cours. Elle s'apprêta à leur demander ce qu'ils voulaient faire quand le mégaphone annonça :

-Lied Nazael est demandée dans le bureau de madame Baude. Lied Nazael dans le bureau de madame Baude
-Ah... Je dois y aller.
-D'ac! Reviens vite!

Nazael s'éloigna en courant en direction du bureau de la principale. L'école était un grand bâtiment avec deux étages. Le système de classe était à la fois simple et compliqué. Il y avait trois niveaux, dans cette école, comme dans toutes les écoles du pokémonde: la première année, la seconde et la troisième. Seule la première était obligatoire. Si on avait réussi l'épreuve de fin d'année, on avait deux choix : passer en classe supérieure ou se lancer dans le dressage. L'un n'excluait pas l'autre mais les études devaient rester prioritaires si on choisissait les deux. Nazael était en première année mais des enfants de six à quatorze ans pouvaient s'inscrire à l'école.
Le bâtiment était réparti en trois niveaux : le rez de chaussée servait de lieu d'étude pour les première année. On y trouvait aussi la bibliothèque et le réfectoire. Au premier étage était destiné pour les deuxième année. Il contenait également le bureau de la principale et la salle des professeurs. Les troisième année étudiaient au second étage, qui avait également la salle informatique et les salles d'études, pour les classes n'ayant pas cours durant au moins une heure. Le toit servait d'espace de détente.
Tout autour du bâtiment se situait la cour. Le côté portail était l'endroit où les enfant faisaient leurs récréations. À l'arrière se situaient les terrains de combat, réservés à ceux qui étaient en seconde et troisième classe. C'était un endroit réservé aux cours de dressage. Sur le côté gauche se situait les terrains de jeux et sur la droite ceux de sports, autres que le dressage.
Nazael monta donc les escaliers quatre à quatre jusqu'au premier étage et se dirigea vers le bureau de la principale, qui était quasiment en face des escaliers. Lorsqu'elle toqua, un « entrez » se fit entendre et la petite ne se fit pas prier.

-Bonjour et bienvenue, Nazael.

La principale était une femme d'environs trente ans que la petite aimait bien. Elle lui devait son entrée à l'école, car si son père était d'accord, sa belle mère, en revanche, y était farouchement opposée, étrangement.

-Ma cousine m'a dit que tu avais enfin été libérée de Lydia. Fit la femme en souriant.
-Oui ! Je suis vraiment contente ! Lança Nazael en souriant aussi.
-Je m'en doute ! Bienvenue dans la famille, Nazael !
-Merci madame !
-Oh, quand on est toutes les deux, n'hésites pas à m'appeler Kaede !
-D'accord !

Kaede Baude était en fait la cousine de Florence Anaë. Si la Championne avait trente cinq ans, Kaede, elle, en avait en réalité vingt neuf. Nazael avait confiance en la principale, qui s'est toujours révélée être un soutient important, quand la petite était au plus bas.

-Sais-tu ce que cela risque d'entraîner à l'école ? Demanda la femme avec un air soudainement sérieux.

La petite, bien plus mature que son âge ne le laissait penser, hocha la tête. C'était quelque chose qu'elle qu'elle voulait à tous prix éviter.

-Les autres élèves risquent d'avoir peur de moi, car je fais partie de la même famille que la principale, et de me rejeter.
-Bien. Je sais que tu as déjà vécue ça à plus grande échelle mais je sais aussi que l'école te permettait aussi de changer d'air. Veux-tu quand même que nous l'annoncions ou que nous nous contentions de changer ton nom sur les listes ?
-Je m'y suis préparée, ce week-end. Ça ne me dérange pas si vous l'annoncez.
-Quand on est toutes les deux, tutoies-moi.
-D'accord.
-Sinon, c'est pas trop dur de te forcer à ne pas paraître trop mature ?
-Un peu mais bon... J'ai pas le choix... Si je veux continuer à avoir des copains.
-Malheureusement...

La sonnerie retentit. La récréation se terminait.

-Tu as quoi comme cours ? Demanda la principale en haussant un sourcil.
-Français.
-Et tu étudies quoi en ce moment ?
-La grammaire. Soupira Nazael. Mais je sais déjà tout ce que madame Dubois nous montre, grâce aux livres.
-Donc si tu sais tout, restes donc un peu avec moi, Flo doit arriver d'une minute à l'autre. Je te ferais un mot de retard, expliquant qu'on parlait de choses importantes pour ta future carrière.
-Donc je dois me décider maintenant ?
-Non, tu diras juste qu'on a évoquée des possibilités, vu ton niveau.
-D'accord. Mais, c'est vrai que tu n'es pas très forte en dressage ? Demanda la petite avec curiosité.
-Oui.

On toqua à la porte.

-Entrez !

Flo entra, suivi d'Isley.

-Oui ? Qu'y a-t-il... Isley, c'est ça ? Le délégué de la 1-3.
-Oui. Répondit le petit. Madame Dubois m'envoie prévenir que Nazael n'est pas... Tiens ? Tu es là Naza ? Qu'est-ce que tu fais là ?
-Nous sommes en train de discuter de sa... Commença Kaede.
-Il est au courant ! Intervint Nazael en interrompant sans le vouloir la principale.
-Vraiment ? Je suis surprise que, malgré les risques, tu aies décidée de le lui dire.
-Je ne veux rien cacher à mes copains !

Kaede et Flo se regardèrent et éclatèrent de rire. La Championne posa une main sur la tête de Nazael et sorti :

-C'est une bonne mentalité. Mais méfies toi quand même. Être honnête peut parfois t'apporter plus d'ennuis que de bonnes choses.
-Je sais. Répliqua la petite en faisant la moue.
-Elle est là parce qu'elle à été... Qu'est-ce qu'elle a dit, déjà ? Apodtée ? Adpodée ?
-Adoptée. Fit Nazael. Oui c'est pour ça. Mais, s'il te plaît, dis à madame Dubois qu'on est en train de parler de ma carrière.
-Tu veux être dresseuse ? Demanda le petit, curieux.
-Je sais pas...
-D'accord ! Donc pour ta carrière ! Tu vas revenir pendant le cours ou pas ?
-Non. Répondit-elle après un coup d’œil à la principale.
-D'accord ! À tout à l'heure !
-À toutes !
-Au revoir Isley. Firent les deux femmes.

Le petit reparti et les deux adultes regardèrent Nazael.

-Tu as un bon ami. Fit Flo.
-Je ferais mieux de me méfier de ce petit chenapan, sorti Kaede en plissant les yeux. Oser dire à son amie qu'il va mentir à sa prof pour la protéger DEVANT la principale...
-Il es encore jeune et insouciant. Répondit sa cousine avec un grand sourire. Laisses le faire, après tout, c'est bien ce que tu as dis de dire à Nazael, non ? Je doute que, malgré sa maturité, elle ait pu inventer un mensonge pareil son âge !
-C'est vrai ! Fit la femme en explosant de rire.
-Hé ! Arrêtez de parler de moi comme si j'étais pas là ! Fit la petite en faisant la moue.

Elles rigolèrent ensemble durant quelques minutes avant de discuter de la scolarité de l'élève.

-Tes cours se déroulent bien ? Demanda Kaede.
-Oui.
-C'est quand, ton conseil de classe, déjà ?
-Euh... mercredi je crois.
-Le deuxième trimestre est passé tellement vite... Soupira Flo. Bientôt tu passeras en seconde année... Tu comptes continuer ?
-Oui ! Je veux faire mes trois ans !
-Dis moi, Nazael. Fit Flo en s'accroupissant à ses côtés. Ça te dit d'aller quelque part ce week-end ?
-Oui ! Répondit la petite en souriant de toutes ses dents. On va où ?
-Ça, c'est un secret ! Tu pourras emmener Isley, si tu veux. J'en parlerais à ses parents, si Kaede me donne leur nom et adresse.
-Alors il va falloir emmener Micaiah ! Isley ne fait rien sans elle ! Et moi non plus !
-Micaiah ? Demanda sa mère adoptive.
-La sœur jumelle d'Isley. Expliqua la principale. Un trio inséparable, de ce que j'ai compris. Rien que pour leur entrée à l'école, la fratrie était solide. Dans ce même bureau, quand la famille était là, le petit avait dit haut et fort « je veux pas être ici si je suis pas dans la même classe que Micah! » et la sœur à dit exactement la même chose en échangeant les rôles.
-De sacrés caractères !
-Tu l'as dis !
-Tu me donnes leur adresse ?
-Attends une seconde... Passes-moi le dossier vert, là bas, avec le numéro « 1-3 », s'il te plaît.
-Ils travaillent, maintenant ! Intervint Nazael. Le papa finit à huit heure et la maman à six heure !
-Ah, merci. Fit Flo en tendant le dossier à sa cousine. Je passerais après les cours, tu auras qu'à venir avec moi ! Je t'attendrais !
-D'accord !
-Origan... Fit Kaede en cherchant Isley dans le dossier. Paarat... Ah ! Voilà ! Parec Isley et Parec Micaiah ! Alors, ils habitent...

17h30, fin des cours
-Cool ! S'exclama Isley en se dirigeant vers le portail. J'espère que Papa et Maman vont être d'accord !
-Moi aussi !

Les deux étaient très enthousiasmés à l'idée de passer le week-end avec Nazael et la Championne de Vestigion. Ils étaient tous fous.

-Sinon, comment vous rentrez ? Demanda Nazael. Vous habitez à au moins une demie heure de marche non ?
-Comment tu sais ça ? Tu es jamais venue chez nous ! Fit Micaiah, étonnée.
-Parce que je le sais et que nous venons avec vous !

Le frère et la sœur ouvrirent des yeux ronds en voyant Flo, qui attendait accoudée au muret d'enceinte. Ils s'empressèrent de la saluer, comme beaucoup de passants, et elle y répondit par une caresse sur la tête.

-J'imagine que Nazael vous en a parlée. Ça vous tente ?
-OUI ! Cria le garçon.
-Mais... On va où ? Demanda sa sœur, plus calme.
-Ça, c'est une surprise !
-D'accord !
-J'allais demander à vos parents et je me suis dis que je pourrais passer prendre Nazael, vu qu'elle est aussi concernée et que... C'est quand même ma fille, maintenant !
-Mais... Pour l'internat ? Demanda l’intéressée.
-Kaede à déjà prévenue le surveillant de nuit. Tu dormiras à la maison ce soir. Je t'emmènerais demain matin.
-D'accord !

Le petit groupe partit en direction de la maison des Parec.