Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

La douleur d'un père (OS) de PikaChill91



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : PikaChill91 - Voir le profil
» Créé le 18/01/2017 à 04:01
» Dernière mise à jour le 21/04/2019 à 04:38

» Mots-clés :   Drame   Kanto   One-shot

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Un deuil impossible à faire
Une seule vision de ton visage me fait regretter ton départ. Je ne peux pas concevoir que plus jamais, je ne pourrai entendre tes rires. Mon âme est tachée de douleur par ta perte. Peu importe si je devais me donner entier au Diable, je le ferais qu'importent les heures, les minutes ou les secondes que je pourrais avoir avec celle que j'aime.

Aujourd'hui était un grand jour pour l’équipe scientifique de la Team Rocket. Angoisse, euphorie, confusion, toutes les émotions existantes avaient été vécues durant le projet M2. Le spécimen était enfin prêt pour l'homme le plus craint de la région de Kanto. Ainsi Giovanni pourrait satisfaire ses ambitions démesurées avec sa nouvelle marionnette. Le scientifique en chef avait réussi à créer le Pokémon le plus puissant de la planète mais il avait échoué dans le projet le plus important à ses yeux, recréer sa fille. La peine et le désespoir étaient en train de le tuer à petit feu, elles avaient déjà fait éclater en mille morceaux son mariage. Alors pourquoi l’homme était-il si obsédé à la ramener ? Peut-être qu'il se sentait coupable, peut-être qu'il voulait prouver qu'il était capable de tout pour elle ou bien que son sourire résonant de bonheur lui manquait.

Un an après sa mort, le généticien de renommée avait démissionné de son emploi car plusieurs de ses collègues avaient eu vent de ses projets de clonage. Le docteur Fuji était un des plus grands spécialistes en génétique de son époque. Il avait fait de nombreuses découvertes concernant le génome des Pokémon et sur le domaine du clonage. Oui, le professeur était aimé de tous, un homme simple au grand cœur. Quand la nouvelle de la mort d'Amber se répandit au bureau, des pleurs et une immense tristesse transformèrent l’atmosphère joyeuse des environs. Quand le choc de la nouvelle fut digéré, ses mêmes collègues avaient tenté de lui changer les idées en lui conseillant de prendre congé. Dr Fuji débuta son projet dans le secret le plus total. Cependant, le projet vint à l’oreille du conseil. La direction du centre avait été catégorique, le projet du professeur était de la pure folie, jamais la communauté scientifique n'approuverait le clonage humain. Lors de son départ, ses collègues l'implorèrent de faire son deuil et de mettre fin à son projet non éthique.

À la maison, l’atmosphère était très tendue, sa femme lui en voulant encore de la mort de leur fille mais bien sur elle le lui cachait. Chaque soir, il descendait au sous-sol dans l’espoir de trouver une solution pour la ramener mais pour cela il lui fallait un laboratoire. Son épouse avait fait le deuil de leur fille et pensait même à avoir un autre enfant. Comment pouvait-elle oublier son enfant et penser à le remplacer ?! Alors de nombreuses disputes eurent lieu à ce sujet. Elle lui lança alors un ultimatum : soit faire son deuil de leur enfant soit laisser sa peine le consumer avec des projets irréalistes. Le père attristé tenta en vain d’expliquer à sa femme qu'il était possible de ramener leur fille parmi eux. Comme ses collègues, sa femme lui dit qu'il était malsain de penser de cette façon et que jamais une copie de leur fille défunte ne pourrait remplacer l’originale. Devant son refus, son épouse de toujours partit sans le prévenir lui laissant seulement son alliance.


En regardant son œuvre, un puissant Pokémon Psy, il se dit qu'il pouvait encore tenter de la ramener à nouveau. Avec son produit en main, le patron de la Team Rocket pourrait lui octroyer à son équipe de nouveaux financements pour d'autres projets. Avec espoir et sans trop penser à ce qui allait se produire, le chef du projet répondit aux questionnements de sa création.

- Tu es Mewtwo, le Pokémon le plus puissant jamais créé.

Désespéré, l’homme brisé s'était plongé dans l’alcool pour tenter d’oublier sa douleur. Tout lui avait été enlevé : sa fille, son emploi et pour finir la femme de sa vie. Il s’en voulait horriblement de sa mort, s'il avait porté attention à l’automobile qui roulait trop vite vers elle, tout ceci ne serait pas arrivé.

Lors d’une sortie pour acheter un Pokémon à son enfant, il avait amené Amber à un centre d’élevage. Quand elle avait vu son Pokémon, Amber lui avait souri en lui disant.

- Papa, papa, c’est celui-ci que je veux car il est tout mignon !

- Tu as fait un bon choix, mais ne dis rien à ta mère sinon je risque de dormir sur le canapé ce soir.


Amber se mit à rire aux éclats, elle ne voulait pas que son père ait des problèmes avec maman. Après avoir payé le marchand, l'homme traversa la rue avec sa fille. En tentant de suivre son père, Amber échappa sa Poké Ball au milieu de la rue. Le scénario qu'aucun parent ne voudrait connaître se produisit au ralenti devant ses yeux. En voulant reprendre sa Poké Ball, sa fille ne vit pas arriver une voiture qui fonçait vers elle. Un bruit d’impact se fit entendre, le pire venait de se produire. Le père de famille se précipita vers sa fille qui gisait au sol, blessée grièvement. Il la pris dans ses bras, tout en hurlant pour que quelqu'un appelle les secours.

Malgré sa blessure, Amber réussit à lui parler.

- J’ai mal Papa, je me sens pas bien, j’ai froid !

- Ça va aller Papa est là, Amber, tiens bon jusqu'à l’hôpital mon ange.

il fit de son mieux pour ne pas craquer, mais des larmes commencèrent à se verser, l’une d’elles tomba sur le visage de sa fille.

- Papa ne pleure pas, je ne vais pas partir, je t’aime et je veux rester pour toujours avec toi.

Il prit la main de son enfant, espérant qu'elle survive, qu'elle tienne sa promesse de rester pour le reste de sa vie avec lui, mais le destin avait déjà pris sa décision. La vie avait déjà quitté Amber, sa main était en train de perdre sa chaleur.

Au bar où il avait l’habitude de tenter d’oublier son enfant perdu, un homme accompagné d’un Persian lui fit une offre qu'il ne pouvait pas refuser. L’offre était que l'homme de science constitue une équipe dans le but de créer artificiellement une version améliorée du légendaire Mew et de trois autres Pokémon. Il savait que cet homme était mauvais mais c’était la seule solution pour tenter de ramener son ange. Au milieu du projet, les cinq clones s’étaient connectés mentalement entre eux, ils étaient en symbiose. L'homme s'était toujours demandé s’ils discutaient entre eux, de quoi ils parlaient ou s'ils étaient heureux. Peu importe, il ne le saurait jamais car les clones n’avaient pas survécu seul Mewtwo avec ses puissants pouvoirs psychiques avait réussi à tenir le coup.

Au final, l'équipe avait réussi son pari, Mewtwo avait survécu. Bruits de bouchons de champagne, rires et joie étaient en train de remplir le laboratoire principal. Personne ne s’était rendu compte que les diagrammes de l’état mental de Mewtwo étaient dans le rouge. Le Pokémon psy fit exploser plusieurs ordinateurs tuant sur le coup plusieurs scientifiques. Pris de panique, les scientifiques tentèrent de le contrôler avec des bras robotisés mais ses pouvoirs étaient trop puissants. Des hurlements, des pleurs, des bruits d’os cassé et des éclaboussements de sang témoignèrent de la violence sans précédent du plus puissant Pokémon. L’homme était le seul survivant de ce carnage mais il savait que son temps était compté. L’énorme créature s’approcha de lui et frappa avec une puissante attaque psy. Au moment de l’impact, l’homme ferma les yeux de peur de souffrir, mais rien ne se produisit. Devant lui se tenait une petite fille aux cheveux verts qui lui présenta la main.

- Papa, je t’avais promis qu'on resterait pour toujours ensemble.