Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Corporation de Skriff



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skriff - Voir le profil
» Créé le 08/07/2016 à 19:52
» Dernière mise à jour le 08/07/2016 à 19:52

» Mots-clés :   Action   Drame   Présence de poké-humains   Présence de transformations ou de change   Sinnoh

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Prologue
« Mon nom est Kahel. Kahel Swenders. J'ai 16 ans, et j'ai bientôt fini mes études. Je suis né à Sinnoh, qui est une île assez grande perdue au milieu d'un immense océan. Découpée en deux verticalement par une montagne nommée le Mont Couronné, il s'agit d'une région assez froide, mais malgré tout très peuplée et très agréable à vivre. Ici, on y rencontre toutes sortes de gens, de personnes... Ainsi que de Pokémon. Connaissez-vous les Pokémon ? Il s'agit de formidables créatures douées de pouvoirs surnaturels. Bien que certaines soient assez intelligentes, elles ne sont cependant pas capable de communiquer par le langage avec l'être humain. Mais les chanceux qui ont la chance de tisser des liens avec eux trouvent alors les plus fidèles alliés : sincères, protecteurs, et surtout, puissants.

Certains les conservent pour avoir compagnie et protection ; d'autres, comme créatures pour combattre. Le combat de Pokémon est très apprécié, mais c'est une discipline très réglementée, autant pour la sécurité des Pokémon que des humains. Il est très important de répertorier les Pokémon vivant avec nous afin que la police puisse nous protéger du mieux qu'elle le peut. Depuis tout petit, je suis passionné par eux. Par leurs capacités formidables, par les liens qu'on peut tisser avec eux, par tout ce qui les concerne. Bien que cela fasse des siècles qu'humains et Pokémon partagent le même territoire, nous les connaissons si peu... Il y a tant d'espèces de Pokémon que nous ne les connaissons même pas toutes ! Chaque semaine, une nouvelle espèce est découverte...

J'ai grandi dans une école spécialisée dans l'élevage et le dressage de Pokémon. J'ai appris à reconnaître les Pokémon, les avantages et les faiblesses de chacun d'entre eux, les résistances ou désavantages de certains types -j'y reviendrai plus tard-, comment bien s'en occuper, comment vivre avec eux au quotidien. À côté, je suivais un enseignement assez basique -langue, mathématiques, histoire & géographie, toutes ces matières que vous connaissez si bien. Il faut savoir que, dans ma région, tout n'est pas si libre et désordonné que dans d'autres. Ici, tout est fixe, ordonné, bien rangé. Seuls ceux ayant suivi un enseignement adapté ont le droit de posséder des Pokémon. Il faut avoir un permis pour cela. Et oui ! Ce sont de dangereuses créatures, mine de rien. Il faut faire extrêmement attention, car certaines sont réellement puissantes.

Pour les jeunes comme moi, qui avons grandi sous la régence du Conseil, il faut obtenir les meilleures notes possibles dans toutes les matières pour avoir, enfin, notre premier Pokémon à l'âge de 16 ans. En fonction de ces résultats, nous obtenons un Pokémon plus ou moins puissant et intéressant ! C'est pour ça que je travaille aussi dur : je veux avoir le meilleur compagnon possible ! Passé cela, nous disposons de plusieurs choix. Ou nous partons à l'aventure avec notre fidèle compagnon, ou nous continuons nos études afin d'obtenir plus de permis de possession de Pokémon. La capture est aussi réglementée, il ne faut pas capturer certains Pokémon pour éviter de dérégler l'écosystème. Et puis, si tout le monde capturait tous les Pokémon qu'il voulait, oh là là, ce serait le chaos !

Chaque Pokémon possède un ou deux types déterminés. Il y en a 18 ; il s'agit de "l'élément" de la créature. Certains ne sont pas très dangereux, comme le type Normal, qui regroupe ceux qu'on croise le plus souvent. D'autres, comme le type Psy, Dragon, et Spectre, sont interdits car trop dangereux ! Nous avons aussi les trois types élémentaires classiques : Eau, Feu, Plante. Il y en a tellement ! Pour ma part, aujourd'hui, c'est mon dernier jour. C'est aujourd'hui, enfin, que tout mon travail arrive à son accomplissement ! Je vais enfin savoir quel Pokémon je possède, quel avenir je vais pouvoir choisir ! Je suis si impatient... Les gens pourraient trouver ma vie déprimante et ennuyeuse ; mais pour moi, il s'agit d'une vie où je suis épanoui. Je ne pourrais pas rêver de mieux ! »

Kahel posta enfin son message sur son blog, satisfait. Tout le monde n'avait pas la chance de vivre dans un endroit où les Pokémon vivaient ; beaucoup de ses abonnés venaient de régions où ils ne vivaient pas... Il sourit longuement en le relisant, puis, entendant sa mère l'appeler, éteignit son ordinateur, et se dirigea vers la sortie de sa chambre. Aujourd'hui, c'était le dernier jour où il était un humain normal... Bientôt, il serait un dresseur de Pokémon ! Il était si impatient d'enfin rencontrer son partenaire, celui qui l'accompagnerait dans toutes ses aventures ! En arrivant dans le salon, sa mère le salua. Elle buvait tranquillement une tasse de café tout en lisant le journal. Il s'assit à côté d'elle, se trémoussant presque sur sa chaise avec une impatience évidemment non contenue. Dans moins d'une heure, ce pour quoi il avait travaillé toute sa vie jusque là allait enfin arriver ! Il ne pouvait juste pas penser à autre chose...

« Kahel ?

- Oui Maman ?

- Il y a eu de nouveaux enlèvements, aujourd'hui... »

Un long silence s'étendit dans la pièce. Les enlèvements. Oui, depuis quelques temps -quelques mois déjà-, des humains et même certains Pokémon disparaissaient mystérieusement. D'après certaines enquêtes et au vu des indices trouvés, il semblerait que ce soit dû à des enlèvements... Pour le moment, aucune hypothèse n'était écartée cependant. Mais ce n'était sûrement pas de simples coïncidences...

« Il faudra que tu sois prudent, d'accord ? D'après les enquêteurs, n'importe qui pourrait être visé...

- Je le serai. Il n'y a pas de risques, après tout, non ? Tu peux me faire confiance. »

Kahel sourit de manière à rassurer sa mère. Après quelques secondes sans dire un mot, sa mère ferma les yeux et approuva muettement. Elle semblait d'accord. Après tout, le jeune garçon n'était pas le genre à commettre d'imprudences. Il savait se défendre, il savait quoi faire en cas d'urgence ; il n'y avait donc, logiquement, pas à s'inquiéter ! Et puis Kahel était optimiste.

« Ton frère est parti au travail ce matin sans un mot. Il n'a pas l'air d'aller mieux... »

Andrew était le frère de Kahel. Il avait sept ans de plus que lui, et était donc déjà adulte ; il travaillait dans une épicerie toute simple. Sans vie sociale particulière ni projet, il avait plus ou moins échoué ses études à cause d'un manque pur et simple de volonté de le faire. Il préférait passer son temps sur l'ordinateur, dans sa chambre, loin de sa famille qui l'aimait pourtant beaucoup... Son frère se faisait du souci pour lui. Il savait bien qu'Andrew ne rêvait que d'une chose, c'était partir loin d'ici, faire sa vie seul et indépendamment, et que c'était uniquement parce qu'il n'avait pas les moyens qu'il restait avec eux ; mais cela restait un membre de sa famille ! Il ne pouvait pas... Il ne pouvait pas le laisser aller aussi mal... En effet, depuis quelques temps, il était déprimé, allez savoir pourquoi.

« Je me fais du souci pour lui. » ajouta sa mère.

Le jeune garçon se frotta l'arrière de la tête, perplexe.

« Moi aussi. »

Sa mère finit sa tasse de café, posa son journal et se leva, afin de lui sourire tranquillement. Il venait de comprendre ! Ils allaient enfin y aller. Reprenant sa bonne humeur habituelle, sa mère déclara d'un ton enjoué :

« Mais aujourd'hui, c'est ton jour. Tu es prêt ?

- Plus que jamais !

- Alors allons-y ! Prépare tes affaires, on y va ! »

Attrapant son sac qu'il avait prudemment et bien préparé la veille, Kahel mit son écharpe et son bonnet et se mit en position à la sortie de la maison. Sa mère enfila ses escarpins et réajusta sa coiffure avant de le rejoindre et de sortir. Grimpant dans leur voiture, ils commencèrent à faire route vers l'école, où la remise des Pokémon allait avoir lieu. L'école où étudiait Kahel était une grande école de Féli-Cité, la capitale de Sinnoh. Il y était scolarisé depuis qu'il avait 5 ans... Et avait tout appris là-bas de la vie. Il avait tous ses amis, tous ses contacts, tout son passé, tout ce à quoi il pouvait s'accrocher... Et il savait qu'aujourd'hui était peut-être la dernière fois qu'il s'y rendait...

Oui, Kahel rêvait de recevoir son premier Pokémon depuis qu'il était tout petit ; mais il avait aussi peur, car il savait qu'après cela, il n'y avait plus de retour en arrière. Et s'il avait un mauvais Pokémon ? Et si ses résultats n'avaient pas été assez satisfaisants...? Et si...? Tant d'interrogations qui torturaient l'esprit du jeune garçon et le condamnait à une réflexion inarrêtable. Avant qu'il n'ait eu le temps d'aller plus loin, il réalisa qu'il était arrivé. L'école avait revêtu ses plus belles décorations ; on voyait des ballons, des confettis un peu partout... Oui, c'était une véritable fête, une cérémonie, qui se tenait là. Après tout, la remise des Pokémon était un événement tellement attendu par tout le monde... S'avançant prudemment, suivi de sa mère, Kahel entra.

Plusieurs de ses camarades de classe l'accueillirent et le tirèrent avec eux, le séparant de sa mère. Ils firent tous ensemble le tour de leur école une dernière fois, discutant joyeusement, pariant sur le Pokémon des autres, laissant échapper des rumeurs au sujet de ceux qui allaient être donnés aujourd'hui... Oui, c'était un moment unique et complètement génial, bien que ce soit le dernier. La cérémonie commença. Bien habillé, le diplôme en main, Kahel se tenait en coulisses. Un peu comme à l'américaine, les élèves allaient monter sur une grande estrade décorée, devant tous les parents qui étaient assis en rang, et recevoir leur Pokémon, donné de la main du directeur. C'est là, devant tout le monde, qu'ils allaient découvrir, en même temps que tout le monde, leur Pokémon...

Kahel était si impatient ! Il allait bientôt savoir... La tension était à son comble... Il était le quatrième à passer. La première, une fille, reçut un adorable Laporeille. Le second eut un Ponchiot. Que des Pokémon normaux... La troisième, elle, eut l'honneur de recevoir ni plus ni moins qu'un Germignon ! Il s'agissait d'un Pokémon de type Plante, qui étaient parmi les plus difficiles à avoir parmi ceux disponibles... À son tour, il grimpa sur l'estrade. Presque tremblant, il aperçut le regard fier de sa mère, et son grand sourire rassurant. Dommage qu'Andrew ne soit pas là... Avançant prudemment vers le directeur, diplôme en main, il le vit soulever le micro pour s'adresser à la foule.

« Kahel Swenders... Aujourd'hui, tu reçois ton premier Pokémon... Et je vais t'annoncer enfin ta note finale, celle pour laquelle tu as travaillé si longtemps... »

Croisant les doigts, Kahel essaya de soutenir le regard du proviseur. Il sentait tous les yeux posés sur lui... Il avait tellement de pression, il aurait pu s'évanouir tant il était en proie au stress...!!

« Kahel, tu es notre meilleur élève de cette année. Avec une moyenne de 16,2 sur toute ta scolarité. Mes félicitations. »

Tout le monde applaudit dans la foule. Le cœur du jeune garçon bondit. Quelle... Quelle note absolument incroyable ! Jamais il n'aurait imaginé avoir autant... Il... Il était si heureux qu'il aurait pu fondre en larmes, de joie...! C'était impossible de décrire autrement l'euphorie qui l'envahissait en ce moment.

« Pour cette raison précise, tu seras le seul de cette année à hériter... D'un Pokémon de type Feu. Accepte celui-ci, et prends-en soin ; nous te faisons confiance. »

Un... Un... Un Pokémon de type Feu...? Il manqua de chavirer tant son émotion était forte. Un Pokémon Feu ! Ce n'étaient peut-être pas les plus forts ou avantagés, mais... Il s'agissait de redoutables Pokémon, avec un pouvoir de destruction qui n'était pas des moindres ! Ils étaient assez dangereux entre les mains d'un dresseur inexpérimenté, ce qui expliquait que les permissions étaient rarement distribuées... Mais là... Il n'avait tout simplement pas de mots... Il était digne... D'avoir un Pokémon de type Feu ! C'était tellement... Incroyable... Le proviseur fit alors amener une cage. Qui... Qui allait donc être son adorable compagnon ? Un mâle, une femelle ? Un agressif, un passif ? Quel genre de Pokémon était-ce ?! Oh là là, tellement de questions...!! Il ne pouvait pas retenir son excitation.

La cage s'ouvrit, et en jaillit alors un Pokémon brun. Kahel le détailla en moins d'une dizaine de secondes ; un quadrupède brun et beige avec de grandes oreilles rondes, et une touffe de poils rouges sur la tête... Oui, aucun doute, c'était... Un Hélionceau ! La petite créature se rua aux pieds du jeune homme, qui s'accroupit et commença à rire. C'était encore mieux que tout ce qu'il avait imaginé ! Un Hélionceau, rien que ça ! Si ses souvenirs étaient bons, Hélionceau était un Pokémon vivant normalement en meute, qui était d'un tempérament assez combattif généralement. Il avait une crinière chauffant en fonction de son excitation et de son estimation du danger de l'adversaire. Il utilisait l'énergie du soleil lui-même pour provoquer des décharges de feu... Waouh... C'était un Pokémon si adorable, mais aussi si puissant..!

« Il s'agit d'une petite femelle... Tu comptes l'appeler comment ? »

Une... Une femelle ? Oh ! Il n'avait pas vu, mais en effet, il reconnaissait très clairement les traits féminins de la petite Hélionceau, maintenant... Ni déçu ni content pour autant, il commença à réfléchir. Comment l'appeler...? Elle s'assit et commença à le regarder, à ses pieds, sage comme une image, attendant apparemment qu'il l'informe de son nouveau nom... Si seulement il avait une idée !

« Nora. Elle s'appelera Nora. »

La petite Hélionceau leva la tête, reconnaissant apparemment son nouveau nom. Un long sourire apparut sur le visage de Kahel, qui s'accroupit pour tendre sa main vers elle. Progressivement, elle s'approcha, et vint se frotter affectueusement la tête contre lui. Il sentit la chaleur agréable et douce de sa crinière envahir son bras, et il en fut amusé. Déjà, il sentait un lien se créer entre Nora et lui... Un lien affectif puissant, celui unissant Pokémon et humains jusqu'à la fin.

« Bien... Eh bien, Kahel... Nous te souhaitons de bien prendre soin de Nora, et de vivre heureux avec elle ! »

Et alors, la foule commença à applaudir joyeusement. Certains, emportés par l'euphorie, se levèrent même pour l'applaudir. Alors, Kahel et Nora échangèrent un regard, devant cet avenir qui leur tendait les bras. Oui, tout cela s'annonçait sous les meilleurs auspices. Il n'y avait pas à s'inquiéter. La vie était une aventure qu'ils allaient vivre ensemble ; et même si pour le moment ils ne se comprenaient pas encore vraiment, cela finirait par venir. Et ils seraient imbattables et inséparables.

~

« Nora, utilise Crocs Feu ! »

Enflammant sa gueule grâce à l'énergie qu'elle tirait du soleil, la petite Hélionceau, qui avait entre-temps beaucoup grandi, se jeta sur la cible -un pauvre ballot de paille innocent- et le mordit de toutes ses forces, l'enflammant brusquement. En utilisant le tuyau d'arrosage et en demandant à Nora de reculer, Kahel s'approcha et éteignit les flammes. Cela faisait déjà un bon mois que tous les jours, lui et elle s'entraînaient. Passant leurs journées ensemble à jouer et à combattre des cibles, il mettait en application tout ce qu'il avait appris ces dernières années. De temps en temps, un camarade de classe venait chez lui, apportant son propre Pokémon avec lui ; mais jamais ils ne combattaient, car ils n'en avaient pas l'autorisation. Les combats entre dresseurs étaient interdits sans un permis spécial... Et Kahel, très soucieux des règles, les respectait avec attention et soin. Même si ses camarades auraient bien souhaité le contraire, car ils savaient que Kahel était un redoutable combattant, et donc tout naturellement le meilleur adversaire pour progresser.

Mais non. Le jeune homme ne comptait pas faire combattre Nora, du moins par pour le moment. Ce n'était pas dans ses projets et ça ne risquait pas de l'être avant un bon moment. Son objectif dans un premier temps, c'était de la rendre forte, et d'obtenir les autorisation afin de construire une équipe complète... Il y avait beaucoup réfléchi, et il en voulait trois : un pokémon Feu -Nora donc-, un pokémon Plante et un pokémon Electrique. Chacun ayant ses forces et ses faiblesses se complétant. Très honnêtement, il ignorait totalement lesquels il allait avoir au final ; tout ce qui l'importait, c'était d'avoir le droit d'en posséder d'autres. Mais pour cela, un seul moyen, malheureusement : obtenir les permis. Et pour obtenir les permis, il fallait avoir un bon Pokémon en bonne santé et bien entraîné. Avec ça, il aurait le droit d'en posséder deux autres, ce qui était, évidemment, son objectif premier pour le moment. Le reste viendrait plus tard, après tout.

Sa mère arriva, portant un plateau. Il y avait un verre de jus d'orange et un bol de piments, le plat préféré de Nora. Elle tendit le verre à Kahel, qui commença à boire tranquillement, et se baissa pour donner le récipient plein de légumes épicés à la petite Hélionceau, qui se jeta joyeusement dessus. S'asseyant dans l'herbe tout en la caressant doucement, le jeune garçon observa sa mère, qui semblait assez soucieuse. Il n'osa pas lui poser de questions, puis trouvant cela vraiment inhabituel, demanda :

« Maman, qu'est-ce qui se passe ?

- Je... Je suis inquiète. Pour ton frère...

- Pourquoi ça ?

- Il... Il n'est pas revenu hier soir... »

Kahel fut surpris. Nora leva la tête elle aussi, ayant apparemment compris ce qui se passait. Calmement, il prononça, avec difficulté malgré tout :

« Attends... Tu veux dire... Qu'il...?

- Il... Il est allé au travail, et... N'a pas donné de nouvelles... Depuis... »

Ravalant lentement sa salive, il réalisa qu'elle avait raison. Il fréquentait déjà assez peu son frère auparavant, mais encore plus depuis que Nora était entrée dans sa vie ; mais maintenant que sa mère lui disait cela, il se rendait compte qu'il ne l'avait tout simplement... Pas vu depuis deux jours. C'était... Inquiétant et terrifiant à la fois. Il ne pouvait pas s'empêcher de repenser à ces enlèvements... Et si... Et s'il avait été enlevé...? Et si Andrew avait été enlevé, lui aussi...?

« Au début je pensais qu'il ne m'avait juste pas dit qu'il dormait chez quelqu'un...

- Tu sais bien que ce n'est pas son genre...

- Je sais, mais ça valait mieux de me dire ça... C'est plus rassurant que d'admettre qu'il ait pu...

- Fuguer ?

- Il n'aurait pas laissé toutes ses affaires derrière... Et si... Si on l'avait enlevé, lui aussi...? »

Il y eut un long silence. Certains pourraient considérer qu'ils étaient plutôt insensibles à la disparition d'Andrew, qui restait quand même un membre de la famille... Mais il les avait tellement menacé de partir et de ne jamais revenir, et passait tellement de temps loin d'eux... Il ne mangeait même plus à table... Enfermé dans sa chambre, il sortait une fois par jour, embarquait un peu de nourriture et retournait s'enfermer... Sa famille avait finalement accepté quand elle avait réalisé qu'il n'y avait plus rien à faire... Mais... Malgré tout, ils ne pouvaient pas s'empêcher de se sentir mal. Certes, c'était déjà comme s'il était parti, mais... S'il lui était arrivé quelque chose de grave ? Ils restaient... Son frère et sa mère. Ils devaient faire quelque chose, le retrouver, même si lui-même ne voulait pas qu'on le retrouve. C'était leur devoir, celui que leur imposait le fait d'être de sa famille. Et pour cette exacte raison, ils devaient tout faire pour le retrouver... L'impossible, si besoin.

« Maman ? Va voir la police et passe son signalement. Je... Enfin, Nora et moi... On va faire le tour de la ville. Aller voir à son travail, visiter tous les endroits du coin... On va le retrouver. Je te le promets. »

Lentement, elle hocha la tête et essaya de sourire de manière rassurante. Rattrapant le bol que la petite Hélionceau avait vidé entretemps, et reprenant le verre naturellement, elle murmura :

« Je... Je vais y aller. Je suis... Un peu sous le choc, et je...

- Maman, ne panique pas. Tout va bien se passer, on va le retrouver. »

Sans rien dire, elle fit volte-face et rentra dans la maison. Regardant son amie, Kahel montra la sortie du jardin.

« On y va ? On n'a pas de temps à perdre ! »

Aussitôt, le duo s'élança dans sa course. Ils devaient faire vite ; ils avaient déjà beaucoup de retard... Chaque minute qui passait, les chances de retrouver Andrew à temps diminuaient. Pourquoi à temps ? À temps avant qu'il ne lui arrive quelque chose. Traversant les rues et zigzaguant entre les trottoirs, Kahel et Nora visitèrent tous les endroits où pourrait se rendre son frère. L'épicerie, son lieu de travail ? Il n'était apparemment même pas arrivé, il y a deux jours. Ses anciens amis...? Pas de nouvelles... Après plusieurs heures à osciller entre les bâtiments et les différents lieux où il aurait pu se rendre, Kahel se rendit à l'évidence : son frère avait purement et simplement disparu. Alors qu'il avançait dans une rue, il entendit son téléphone sonner, et décrocha. Il s'agissait de sa mère.

« Des nouvelles ? Dit-elle avec empressement.

- Rien. Je n'ai rien trouvé... Personne ne l'a vu, personne... »

Il sentit Nora se frotter contre sa jambe, la réchauffant affectueusement. De l'autre côté du fil, sa mère soupira. Il crut l'entendre sangloter. Ça y est. Maintenant qu'elle comprenait ce qui se passait, les sentiments d'inquiétude et de panique qu'elle avait tenté de masquer remontaient à la surface. Ils étaient comme ça, dans la famille. Insensibles en apparence au début, mais petit à petit, leurs sentiments reprennent le dessus. Il savait que bientôt, ce serait lui qui commencerait à s'inquiéter. Pour le moment, ça allait encore.

« J'ai passé son signalement... J'espère qu'on... Qu'on le retrouvera...

- Il y a encore un endroit où je ne suis pas allé. Je vais y aller. Sois prudente et rentre bien. »

Il raccrocha immédiatement, ne supportant plus de l'entendre à bout de nerfs. Il commença à avancer vers ce dernier endroit, suivi de près par Nora, qui semblait très inquiète. Après de longues minutes de marche, ils arrivèrent au bord de l'océan, sur une falaise qui donnait sur la mer. Le vent soufflait fort, ici. Il sifflait entre les herbes, agrémentant la zone d'une délicate musique naturelle charmante. Quand ils étaient plus petits, Andrew et Kahel venaient ensemble ici. Ils parlaient de leurs rêves, de leurs espérances. S'asseyant sur un petit rocher, qui était toujours là d'ailleurs, ils s'imaginaient loin de Rivamar, de l'autre côté du monde, à la recherche de secrets et de trésors. Et puis un jour, quelque chose avait changé. Andrew s'était éteint, s'était renfermé. Il avait fermé la porte à sa famille, à ses amis, et se laissait décrépir seul, dans sa chambre, à l'écart. Il se souvenait des "et tu vois petit frère, de l'autre côté, c'est l'aventure !", ou bien de ses rêves à lui, tels que construire un bateau et partir de l'autre côté de l'océan...

La dernière fois qu'Andrew était venu ici, c'était peu avant qu'il ne change définitivement. Il avait disparu pendant une journée entière et Kahel l'avait retrouvé ici, assis sur le rocher. Toujours suivi de Nora, il s'approcha de ce dernier, et l'observa. Il y avait un peu de poussière dessus. Il prit place dessus et regarda l'océan, sentant le vent dans ses cheveux ; la petite Hélionceau s'assit à ses côtés. Il baissa les yeux et aperçut alors un objet doré dans l'herbe. Il se pencha et l'attrapa. Il s'agissait d'une chaîne argentée qui se reflétait à cause du soleil déjà assez bas. Kahel la reconnut immédiatement. Il s'agissait de la chaîne d'Andrew, celle donc il ne se séparait jamais... Il se souvenait encore du jour où son père le leur avait offert, et qu'il avait dit qu'il ne la quitterait jamais... Mais... Qu'est-ce qu'elle faisait là...? Est-ce que ça voulait dire que...?! Se relevant, il s'approcha du bord, et hurla alors, de toutes ses forces :

« ANDREEEEEEEEEEEEEEW ! »