Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Mauvaise Pioche de Skytcho



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skytcho - Voir le profil
» Créé le 10/10/2015 à 20:42
» Dernière mise à jour le 10/10/2015 à 20:42

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
03- Un conseil inattendu
Après s'être remis de ses émotions, le garçon sécha ses larmes et fit les cent pas dans sa chambre, réfléchissant à un moyen d'entraîner ce compagnon si peu pratique. La seule solution qui lui vint était de trouver un deuxième Pokémon. Mais où. Et comment ? D'un autre côté il voulait quand même connaître toutes les compétences de son compagnon bleu.

- Seb ? lança une voix grave derrière la porte.
- Tu veux quoi, lui répondit-il sèchement.
- Tais-toi et viens.

Il se fit traîner dans l'entrée, et les deux frères sortirent par l'ascenseur, pour finalement se retrouver dans le jardin de l'immeuble. Il était plutôt grand et peu de gens avaient le temps de se relaxer dedans. Sébastien venait souvent y jouer tout seul, mais c'était la première fois qu'il s'y trouvait avec son frère. Avant qu'il n'ait pu poser la moindre question, Joseph envoya une Pokéball par terre. D'une lumière blanche éblouissante, une grosse boule blanche avec quatre petites pattes noires sortit. Il avait un regard méfiant, découvrant une nouvelle personne de ses yeux jaunâtres. Il vit son dresseur, et se dirigea vers lui sans rien dire, se frottant contre lui.

- Qu'est-ce que c'est ? questionna son frère.
- Un Drackhaus, répondit-il. C'est un Pokémon de type Dragon. C'est la pré-évolution d'un vrai dragon surpuissant. Mais je ne veux pas le faire évoluer, en tout cas pas encore.
- Oh, mais il n'a pas l'air très puissant.
- Ha. Ne te fie pas aux apparences, et il est bien plus fort que le tien. Mais c'est justement pour ça que je t'ai dit de venir ici.
- Oh, tu veux bien m'aider ?

Sans même répondre, il prit la Pokéball de Sébastien et la lança par terre, ce qui fit apparaître Okéoké dans le jardin. Ce dernier fût pendant quelques secondes étonné de voir une nouvelle personne, mais il souriait quand même, ne comprenant pas la situation mais la trouvant amusante.

- C'est un Okéoké, commença Joseph. Un Pokémon très résistant qui a pour particularité d'être incapable d'attaquer son adversaire directement. J'avais un bon ami qui en possédait un, et il l'a relâché, ignorant ses capacités. J'ai fait des recherches, et si tu l'utilises bien, ce truc peut devenir un vrai monstre, une terreur.
- Sérieux ? Mais s'il peut pas attaquer directement, comment c'est possible ?
- Je vais t'expliquer ça. Tout d'abord, il possède une grande endurance. Même bébé, il supporte très bien les coups, donc imagine un peu à un haut niveau. Et, même s'il ne peut pas attaquer directement, il a un talent incroyable. N'importe quel Pokémon, en le voyant aura peur de s'enfuir. Me demande pas comment ça fonctionne, je n'en sais absolument rien, c'est comme ça. Les Pokémon ont chacun une sorte de pouvoir comme ça qui leur permettent de faire des choses très intéressantes.
- Ah oui, je crois qu'on m'en avait déjà parlé. Mais ça sert à quoi s'il ne peut pas attaquer ?
- Hm. L'idéal serait que tu te trouves un deuxième Pokémon. L'intérêt d'Okéoké est le support en combat double.
- Ah, mais pourquoi on est dans le jardin ? Et ça veut dire que tu vas me passer un Pokémon ?
- Non, ne rêve pas. Je vais juste t'aider vite fait. Et on est dans le jardin juste parce que c'est calme, tranquille et que l'on peut sortir les Pokémon.

Joseph retourna alors vers l'entrée de l'immeuble et prit l'ascenseur pour rentrer dans son appartement. Seb ne comprenait pas tout au niveau des conseils, mais savait qu'un deuxième Pokémon était nécessaire. Il se dirigea vers la grille pour se balader dans la ville. Il acheta une glace Volute avec le peu d'argent qu'il possédait et réfléchissait au Pokémon qui lui serait utile. Ne connaissant ni les Pokémon d'Unys, ni leurs talents, il alla chercher conseil à Oryse, une scientifique célèbre de Volucité qui avait trouvé un moyen d'utiliser les rêves des Pokémon. Sébastien ne comprenait pas trop comment le tout fonctionnait mais il trouvait ça incroyable et savait qu'elle pourrait l'aider.

Il entra dans son immeuble, en pénétra dans l'ascenseur. Pendant ce temps-là, il réfléchissait à la meilleure façon de lui poser la question. Il décida d'employer la méthode de flatterie, étant sûr qu'elle fonctionnerait. Il entra dans la pièce, salua Boletta et interrogea la concernée.

- Bonjour madame ! Vous qui êtes si forte en Pokémon, vous pourriez m'aider ? S'il vous plaît ?
- Ah, bonjour Sébastien. Bien sûr, tu veux que je t'aide sur quoi en particulier ?
- Eh bien, en fait j'ai reçu un Pokémon, nommé Okéoké, et j'aimerai bien l'utiliser. Mon frère m'a conseillé d'utiliser un deuxième Pokémon pour bien l'utiliser. Seulement je ne sais pas comment je pourrais faire, et j'aurais besoin d'aide.
- Je vois… Pourrais-tu me le montrer ?

Sen appuya sur le petit bouton circulaire blanc, et l'amusé bleu se posa sur le sol, découvrant avec joie ce laboratoire rempli d'appareils colorés. Il sautilla un peu de tous les côtés, et sauta dans les bras d'Oryse lorsque celle-ci lui fit signe de venir. Elle l'analysa rapidement et annonça :

- C'est un bébé, il est mâle et n'a encore aucune expérience, mais ses capacités sont déjà très développées au niveau de la résistance et de son talent. Je doute qu'un jour, un Pokémon puisse s'enfuir face à lui. C'est un sacré morceau, mais avec son niveau il sera incapable de se débrouiller tout seul. Ton frère a raison, il lui faut un coéquipier, c'est sûrement la meilleure solution.
- C'est justement pour ça que j'ai besoin de conseils. Où pourrais-je trouver un partenaire pour mon Okéoké ?
- Hm, je ne peux pas trop t'aider, je n'ai rien à te donner, et tu aurais sûrement beaucoup de mal à les élever de toutes façon. Je pense que tu devrais aller chercher un Pokémon sauvage, je suis prête à te donner des Pokéball.
- Oh, ce serait super ! Quel genre de Pokémon devrais-je prendre d'après vous ?
- Et bien, je n'en sais rien. Il y a des combos très efficaces avec ce Pokémon, mais ils sont généralement très durs à composer, et pour le coup, ce sera à toi de trouver qui te plaira.
- Ah, OK. Merci !

Après avoir Il quitta la salle, et sortit de l'immeuble en réfléchissant. Que devait-il privilégier ? Quel type, quel genre, quelle apparence, quel talent, quel capacités. Au bout d'une dizaine de minutes, voyant que ses réflexions ne le menaient à rien, il commença par choisir un lieu. Il se dirigea dans le centre Pokémon de Volucité et scruta la carte ; dans les destinations possibles, il y avait la forêt d'Empoigne, le désert Délassant, et les routes autour de Méanville. Il choisit rapidement la forêt, détestant les tempêtes de sable.

Il fit un rapide détour par son appartement, pour ranger ses balles bicolores dans son sac à dos, et se rendit vers Maillard. En un quart d'heure, il était de l'autre côté du pont Sagiciel. Cette fois-ci, il décida de faire plus attention. Si un autre Venipatte se pointait, ça deviendrait très difficile à gérer. Il passa vers l'allée principale, hésita un instant à cause des dresseurs mais décida d'y aller. Les personnes qui attendaient un combat en entraînant leurs créatures ne le remarquèrent même pas.

- Hé, petit ! cria un homme d'âge mûr.
- Ou. Oui ?
- Que fais-tu ici, ce n'est pas un endroit pour les gamins comme toi, tu n'as rien à faire ici sans Pokémon.
- Mais j'en ai un ! protesta Sébastien. Regardez !

Il sortit sa Pokéball et envoya Okéoké. Le dresseur parût très étonné. Ça devait être une des premières fois qu'il voyait un tel Pokémon. Avec des yeux écarquillés, il dit alors avec difficulté :

- Où, où as-tu trouvé cette merveille ?
- Bah, c'était à une sorte de chasse aux trésors. On devait chercher des Pokémon et je suis tombé sur lui. Mais, moi je ne l'aime pas vraiment.
- Et, est-ce que ça te dirait d'avoir un Pokémon très puissant en échange de celui-ci ?

Il était complètement pris au dépourvu. Jamais il n'aurait pensé que quelqu'un convoitait sa mauvaise pioche. Le fait qu'on lui proposait quelque chose en échange était encore plus étrange. Il voulait dire oui, mais hésitait. Était-ce vraiment la bonne solution ? Après réflexion, il trouva ça lâche de s'enfuir, en acceptant de la puissance gratuite comme ça. Il décida de refuser ;

- Vraiment ? lança le vieil homme avec étonnement ; C'est toi qui voit. Mais tu peux toujours revenir me voir si tu changes d'avis.
- Je ne compte pas changer d'avis, je ne m'enfuirai pas !

Après ces belles paroles, Seb était encore plus décidé à trouver un nouveau partenaire de combat. Il n'eût pas de problèmes jusqu'à la sortie, et décida d'aller se reposer à l'auberge de Maillard. Il n'avait pas d'argent, mais son âge lui avait permis un bon thé gratuitement. Après ce repos d'une demi-heure, il décida d'aller vers l'extérieur de la forêt, là où il n'y avait pas de dresseurs. Il s'aventura donc témérairement dans les hautes herbes, sans vraiment savoir où il se dirigeait.

Il s'arrêta net d'un coup. Tout pâle, il avait entendu des grognements. Mais, ils étaient bien trop graves pour être produits par des humains. Quelque chose se trouvait tout près de lui, mais il était incapable de savoir où. Les herbes recouvraient une grande surface et étaient suffisamment hautes pour cacher la majorité des Pokémon. Il prit son courage à deux mains et se mit à genou pour savoir d'où venaient ces bruits.

Il tomba à la renverse tout à coup, quelque chose l'avait percuté. Il ne voyait pas bien, il aperçut juste rapidement une silhouette rouge et blanche…