Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 16/07/2015 à 04:28
» Dernière mise à jour le 21/08/2015 à 16:24

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XLVII : La Guerre Froide [1/2]
_____L'accueil réservé aux aventuriers ne fut pas des plus chaleureux. Étendant ses magnifiques ailes bleues qui avaient presque complètement guéri des blessures infligées par Cresselia pendant leur affrontement, le cri strident qu'Artikodin poussa laissa présager le pire. Et pour cause, son envol déclencha immédiatement une violente attaque Blizzard doublée d'un Vent Arrière qui mit à mal ses adversaires. 


_______Ne le perdez pas de vue, il cherche à se dissimuler dans la tempête qu'il a déclenchée ! Il est plus faible physiquement que mentalement, c'est pour cela qu'il cherche à instaurer une distance, avertit Porygon-Z qui, même s'il était affaibli par sa téléportation longue distance, restait alerte comme il se devait de l'être en tant qu'espion du gouvernement. 


_____En parfait analyste, il avait déduit les faiblesses de l'oiseau de glace et avait boosté sa puissance d'attaque, son étrange organisme se gonflant de puissance autant que faire se peut. Cependant le maître des lieux n'avait pas l'intention de le laisser réfléchir à sa guise car Éclats Glace perça au travers du terrible rideau de neige soulevé par les bourrasques. 

_____Ayant pressenti le danger, Damon attrapa par la queue Raichu et effectua une roulade derrière la prison gelée de la Pokémon Lunaire qui leur servit de bouclier. Bien que la manœuvre ait été plutôt douloureuse pour la souris, celle-ci évita de se plaindre, jugeant qu'il valait mieux se faire traîner par cette partie sensible de son anatomie plutôt que finir empalé par les stalactites qui tombaient sur le champ de bataille. 

_____L'asgo quant à lui usa de Hâte pour relaxer son corps et zigzaguer bizarrement au travers de la pluie mortelle. Quand celle-ci prit fin, il s'apprêta à riposter dans la direction d'où provenaient l'offensive quand tout à coup un objet long et effilé effleura son visage pour percuter le Laser Glace qui était sur le point de l'atteindre. Cela ne fit que légèrement dévier sa trajectoire mais ce fut suffisant pour qu'Évoli, caché dans un Tunnel jusqu'à présent, surgisse d'une Vive-Attaque pour écarter l'agent. 

_____Ils roulèrent auprès de leurs équipiers, se trouvant ainsi dans une situation peu confortable, tous contraint de se protéger tant bien que mal derrière un unique obélisque alors que les prochaines offensives pourraient survenir de n'importe où. 



_______Rosélia, il faut rester éveillée maintenant, si tu t'endors tu ne te réveilleras probablement pas.


_____Célia lui avait annoncé cela d'une voix grave pour que le message soit le plus clair possible. Mais elle arborait tout de même un petit sourire pour signifier que les choses pouvaient se passer de la meilleure façon qui soit tant que la situation était gardée sous contrôle.

_____La plante, positionnée assise dans un tas d'aiguilles de pin, près d'un petit feu de camp, acquiesça sans un mot, comme pour économiser son souffle raréfié par le climat. Ses petites mains entièrement dévoilées à cause de la chute de ses pétales de rose étaient attaquées par ce qui pourrait s'apparenter à des engelures, mais les autres soigneurs présents l'avaient déjà noté et travaillaient à réchauffer son petit corps à l'aide de diverses préparations à base de baies.


_______Je me sens si... si...


_____Elle acheva sa phrase par un soupir, la pseudo humaine tenta de comprendre.

_______Tu te sens lourde ? Faible ? Vidée de toute énergie ? Tout ceci est normal, mais comme je le disais, il ne faut pas céder à la fatigue.

_______C'est pas ça ! s'énerva soudainement la fleur, du moins, autant qu'elle le pouvait dans son état. C'est pas ça...


_____La jeune femme pinça les lèvres non pas de colère, mais davantage pour exprimer son impuissance. Au fond elle se doutait que ce que voulait dire l'adolescente n'était pas en lien avec son état physique actuel. Psychologiquement, elle devait être beaucoup plus atteinte. Aussi ne fut-elle pas surprise quand enfin sa patiente alla au bout de ses propos :


_______Je me sens... inutile...



_______Raichu, il faudrait que tu réussisses à le foudroyer. Légende ou non, Artikodin reste un oiseau. L'électricité lui cause des dommages non négligeables.

_______J'aimerais bien mais où tu veux que je vise ? Il est invisible dans cette tempête ! Seul Coud'Jus pourrait l'avoir mais vous seriez blessés aussi !


_____Damon se mordit la lèvre alors que la souris lui rappelait leur problème principal : la trop grande compatibilité entre leur terrible adversaire et l'environnement, qui par conséquent était devenu à son tour un ennemi à part entière.


_______Ce pilier ne nous protège que sur un front alors qu'il peut nous attaquer par tous les côtés. Autant dire que nous sommes sans défense.

_______Et pourtant il nous laisse le temps de discuter, cela n'augure rien de bon.


_____Porygon-Z, à l'origine de cette remarque, réfléchit intensément en regardant le pilier retenant Cresselia prisonnière, tandis qu'autour du groupe des bourrasques assourdissantes n'ont de cesse de souffler.


_______Ce doit être une attaque ultra-puissante qui a pu faire ça ! gémit Évoli. C'est dressé en un seul bloc !

_______Oui mais si on regarde bien, on peut voir que l'agent 507 est déjà bien amochée à l'intérieur, donc cette capacité doit être la carte maîtresse d'Artikodin, celle qu'il ne sort que lorsqu'il pense avoir toutes ses chances de terminer le combat.

_______Protégez vos têtes ! Reflet Magik !


_____La protection lancée par l'asgo laissa passer la vive offensive du seigneur des glaciers, une simple attaque Poudreuse qui pourtant n'a rien à envier à Blizzard. Cependant, la barrière eut un effet notoire : elle renvoya soudainement un vent glacial qui, sans être capable de geler la créature des neiges à cause de son Type, parvint à le déstabiliser dans son vol et à laisser apparaître sa silhouette vacillante à travers les flocons hurlants.


_______Maintenant Raichu tu le vois ?

_______O-oui ! Tonnerre !


_____L'éclair de sa queue étincela et le rayon chargé en jaillit. Sa puissance était discutable mais il eut le mérite de l'atteindre à l'aile, le faisant basculer davantage. Un cri strident déchira les cieux. Tout à coup perça au travers de la tourmente le corps majestueux du Légendaire, qui avait abandonné l'idée de parvenir à redresser son vol, piqua dans leur direction, entouré d'une Tornade renforcée par des caillasses emportées par la force de sa psyché sous la forme d'un Pouvoir Antique.


_______Abri !


_____Évoli dressa une coupole englobant toute son équipe, or au moment où les roches envoûtées la frappèrent, elle vola quasi-instantanément en éclats. Vulnérables, les cibles ne purent qu'esquiver plus ou moins adroitement, hélas aucun n'en sorti indemne.

_____Une pierre de la taille d'un ballon de football percuta le flanc du pseudo humain qui s'écroula dans la neige, rougie par du sang frais, en gémissant. Il eut cependant le réflexe de rouler de côté afin de se cacher près de l'obélisque, dans un angle mort. Il rattrapa d'une main la souris – ses trente kilos furent tirèrent tout de même douloureusement sur son bras – qui n'en avait pas mené plus large et avait été projeté en arrière. Une belle bosse était née sur son front.

_____Dans la confusion, Givrali s'était faufilée jusqu'à son maître, sonné, pour l'attraper et l'attirer à elle afin de lui servir de protection vivante et quasiment invisible dans la tempête. Quant à l'asgo, il faisait preuve de témérité afin de tenter d'appliquer un début de stratégie à laquelle il venait de penser, sans avoir eu le temps d'approfondir néanmoins.

_____Lévitant entre les projectiles, il se rapprocha d'Artikodin qui achevait sa piquée. Ses yeux jaunes cerclés d'anneaux noirs rougirent un instant, mais dans le même temps le corps du volatile le percuta de plein fouet, serres en avant ; celles-ci l'attrapèrent et le secouèrent avant de le balancer dans le vide à une grande vitesse. Confus, le pauvre Pokémon virtuel ne sut se rétablir et il s'écrasa contre la prison gelée de Cresselia. Il ne l'entama pas d'un centimètre, rebondissant lamentablement pour finir dans un tas de neige à proximité de la souris et du jeune homme, lequel y plongea sa main pour le dégager.


_______J'ai... utilisé Verrouillage... Je peux l'atteindre mais j'ai besoin de temps... pour me remettre et charger mon attaque... Il est nécessaire... de lui infliger de sérieux dommages... expliqua la créature informatique, plaintive.

_______Je vais vous soutenir, annonça Évoli en jaillissant d'un Tunnel sous la neige – sans sa partenaire évidemment. Quand vous serez prêt j'utiliserai Coud'Main.


_____Raichu et Damon, comprenant qu'il fallait gagner du temps et protéger les deux autres, se placèrent en bouclier vivants entre le maître du Mont Avalanche et leurs partenaires. Ils n'avaient hélas pas la moindre idée de la façon dont ils s'y prendraient pour les protéger sans se sacrifier au passage.


_____« C'est triste à dire, mais si Raichu et Porygon-Z n'étaient pas venus, j'aurais pu reprendre mon apparence initiale pour combattre à pleine puissance sans me soucier de mon identité... Dans l'état actuel des choses, je suis d'une inutilité totale... » songea amèrement Darkrai en maudissant ses muscles transis de froid, son flanc ensanglanté et sa tempe qui l'élançait encore, faussant son équilibre.


_______Tu pourrais toutefois être plus efficace si tu cessais de te soucier des autres et que tu te battais vraiment pour sauver notre peau... commenta méchamment sa double-personnalité.


_____Un cri strident empêcha l'intéressé de rétorquer, et une voix télépathique glaciale s'éleva :


_______Allez-vous-en... ALLEZ-VOUS-EN...


_____La neige tombante se mua en grêle, puis en grêlons, les vents redoublèrent si bien qu'ils forcèrent les quatre victimes des forces de la nature à se ramasser sur eux-mêmes pour tenter de se protéger de cette véritable exécution par lapidation, tout en reculant, encore une fois, derrière le prisme géant dans lequel gît la Pokémon Lune. Au cœur du cataclysme, le Légendaire semblait préparer une capacité redoutable, à en juger le halo bleu de givre l'enveloppant, figeant l'atmosphère autour de lui. L'explorateur débutant se mordit la joue et serra ses petites pattes avant.


_______Je vais... utiliser Onde de Choc. Même si ce n'est à l'origine pas très fort, je vais vraiment vider toute mes batteries, je vais tout donner. Je... Je ne suis pas assez compétent pour gaspiller mon énergie dans des attaques qui ne toucheront pas... Alors autant tout miser sur une compétence qui frappera quoi qu'il arrive. J'espère au moins que ça vous aidera à l'achever...

_______Raichu, si tu sacrifies toute ton énergie et que tu te retrouves incapable de poursuivre le combat... je ne suis pas sûr que nous pourrons assurer ta sécurité tout en nous battant, annonça gravement le faux Gallame en le fixant de son œil teinté de rouge par sa Lentilscope. C'est très dangereux.

_______Si t'avais une autre idée tu l'aurais déjà proposée ! s'énerva subitement la souris électrique. C'est vrai quoi... C'est toujours toi ou Cresselia, ou Gardevoir qui avez des plans... Même Rosélia et Évoli parfois... Mais là... Cresselia a perdu... Gardevoir n'est pas là... Rosélia est mal en point... Évoli ne propose rien, et toi... toi non plus. Je suis venu pour aider ! Je croyais pouvoir aider mais mes gadgets sont inutiles ici ! Laisse-moi croire que je peux aider autrement !


_____Damon pinça les lèvres et du coin de l'œil observa l'oiseau des glaciers augmenter sa rage et son pouvoir de dévastation, protégé par l'altitude et le climat de toute attaque frontale. Il pouvait à loisir emmagasiner toute la puissance désirée pour les réduire à néant. Seule la nymphe lunaire, sa sœur psychique, Porygon-Z ou lui sous sa vraie forme auraient pu l'atteindre dans cette situation. Or l'une est vaincue, l'autre absente, l'un à terre et nécessitant du temps qui filait à toute allure. Quant au dernier, soit lui-même... bloqué en position de faiblesse.


_______... Je n'ai pas dit que je t'en empêcherai... Je rappelle juste les risques pour être sûr que tu en as conscience... Mais tu as raison... Je n'ai rien de mieux à soumettre, admit-il tristement.

_______Ce ne sera pas vain... Si tu l'atteins et que tu le déstabilises... J'en profiterai pour le foudroyer à mon tour... Avec mon Verrouillage, ça devrait aller... grogna l'espion du gouvernement.


_____Les joues de l'apprenti de la Guilde de Grodoudou crépitèrent plus intensément que d'habitude, signe qu'il était réellement déterminé à décharger la totalité de sa puissance pour leur permettre à tous une chance de renverser la tendance dans cette bataille mal engagée. L'éclair de sa queue n'avait alors rien à envier à la brillance d'un Pharamp. Et dans un cri pour se donner de la vigueur, il libéra le flux d'énergie brut sans restriction.

_____Comme le nom de l'attaque l'indique, une onde de choc se produisit et celle-ci, bien que définie comme étant focalisée sur la cible, fut d'un rayon suffisant pour également ébranler ses coéquipiers. Quand bien même le jeune Raichu est plutôt faible en affrontement régulier, dans ce cas précis où il va jusqu'à puiser dans ses dernières ressources en un unique coup... Il révèle son véritable potentiel encore inexploité.

_____D'une précision redoutable, infaillible malgré toutes les barrières indirectes placées pour la contrecarrer, l'onde frappa la Légende qui se tordit de douleur. De la fumée s'échappa de ses plumes tandis qu'il perdait de la hauteur. C'est alors que ces dernières luirent. Alarmé car ayant reconnu les prémices de la compétence régénératrice Atterrissage, l'agent gouvernemental s'exclama :


_______Évoli, c'est le moment !

_______Compris ! Coud'Main !


_____Revigoré temporairement par les encouragements spéciaux de la peluche chromatique, Porygon-Z fila en flottant au ras du sol pour se placer sous la silhouette en chute libre de la créature ailée. Suffisamment loin de ses alliés qui ne pouvaient plus que compter sur lui – Damon était à genoux et tenait dans ses bras le courageux Pokémon Électrique, à demi-conscient –, et ayant toujours le Verrouillage actif, il réalisa un magistral Coud'Jus digne d'un professionnel des forces spéciales de Magnézone. Il atteignit sans faute Artikodin dont les plumes perdirent instantanément toute lumière. L'espion s'écarta vivement, revint vers ses équipiers, puis s'affaissa auprès du chaton, son soutien prenant fin, tandis que la masse inanimée du seigneur de l'Île Blizzard s'écrasa.


_______On a... gagné ?... murmura faiblement Raichu.

Un silence inquiet s'installa. Damon fut le premier à le rompre, mais ce ne fut pas pour se montrer rassurant :

_______La tempête qu'il a déclenché... n'a pas cessé...


_____C'est alors qu'il repéra Givrali prête à bondir pour défendre son maître. Comprenant que les choses ne se passaient pas comme prévu, il s'écria sans grand espoir hélas :


_______Fuyons ! FUYONS TOUS !


_____C'était déjà trop tard. Ses jambes ne répondaient plus. Et à en juger le manque de réactivité de ses compagnons, il n'était pas le seul dans ce cas. Ils étaient tous si concentrés sur les cieux qu'ils n'en avaient pas regardé le sol. Sous le manteau neigeux, des nervures bleutées courraient. Un pouvoir de Type Glace horrifiant, pouvant terrasser une armée entière. Une capacité difficile à placer mais qui en cas de réussite condamne automatiquement à la défaite. Et qui mieux qu'Artikodin pourrait maîtriser cette faculté absolue... L'implacable compétence qui avait eu raison de Cresselia. Et qui allait avoir raison d'eux.

_____Glaciation.



_______Tu n'as plus vraiment le choix, siffla sa propre voix dans sa tête.


_____« ... Je sais. »


_____Une brume légère enveloppa Damon.