Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 09/06/2015 à 22:45
» Dernière mise à jour le 10/06/2015 à 00:30

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XLVI : La guerre des nerfs
_______J'aperçois la sortie ! s'écria Raichu qui pourtant ne parvint pas à accélérer le pas comme il le souhaiterait.

_______Enfin... Courage Rosélia, on y est presque... soupira Célia en ajustant sa veste autour du corps transi de froid de la pauvre fleur.


_____Celle-ci ne répondit pas, mais elle trouva la force nécessaire pour redresser la tête et lui accorder un tout petit sourire. En voyant cela la jeune femme ne put s'empêcher de se dire qu'étrangement, cette épreuve la faisait mûrir peu à peu. Soudain un vent froid et fortement désagréable se leva, et la neige fouetta son visage. Devant elle Raichu s'était malgré cela arrêté, ouvrant des yeux ronds. Elle put constater la raison de son étonnement. Une marée de Porygon, Porygon-2 et Porygon-Z se dirigeait vers eux dans un bruit d'ondes parasites.


_______Bienvenue à la maison, et bienvenue à tes amis, Porygon-Z !


_____Raichu ne put s'empêcher de murmurer à l'intention de la demoiselle :


_______Ils parlent bien du nôtre, hein ? Enfin, de l'agent...


_____Pour toute réponse elle rit, ses dents claquant en même temps. Cela lui fit du bien, en quelque sorte, de parvenir à se détendre après ces angoissantes heures à gravir le Glacier Tourmente. Finalement elle reprit son sérieux et se dirigea vers le groupe, décidée à trouver une équipe médicale.



_____L'atmosphère était glaciale, dans tous les sens du terme. Non seulement le froid s'insinuait à travers les vêtements, mais en plus la tension était palpable entre les trois voyageurs. Damon regardait droit devant lui, même s'il ne voyait pas très loin dans cette sombre grotte. Il s'efforçait de suivre Givrali qui zigzaguait entre les colonnes de glace avec aisance, l'air fascinée. Évoli quand à lui fermait la marche. Le jeune homme se sentait du coup pris au piège entre les deux ennemis. Cependant il gardait son calme. Montrer sa faiblesse n'est que rarement une bonne idée.

_____Pourtant au-delà de son calme apparent, il était extrêmement tendu et surtout, retourné par les derniers évènements. Notamment au sujet de Joëlle. Alors qu'il tente tant bien que mal d'en faire le deuil, celle-ci est réapparue dans sa vie de façon inattendue et particulièrement repoussante ; aux côtés de l'ennemi. Qu'a-t-il osé lui faire subir pour qu'elle soit réduite à cette condition misérable et indigne de la personne douce et pure qu'elle était ? Il n'essaie même pas de poser la question à Évoli, se doutant qu'il n'obtiendrait pas de réponse. Il n'est de toute façon pas sûr de vouloir en apprendre davantage sans rompre ensuite leur collaboration fragile et malsaine.


_______Faites attention, le sol est fragile par ici, ce n'est qu'une pellicule d'eau gelée, prévint tranquillement Givrali qui, grâce à sa légèreté et son agilité féline, était passée sans encombre.


_____Sous ses pattes, tel un linceul figé dans le temps, la glace protègeait l'étage inférieur et laissait entrevoir des stalagmites prêtes à empaler les imprudents.


_______Je suis trop lourd pour passer, cela semble évident, non ? marmonna Damon.

_______Tu pourrais faire un effort pour te débrouiller tout seul, humain... Allons bon... chuchota la créature des neiges en utilisant Laser Glace pour créer un passage étroit mais plus épais qui enjambe la zone dangereuse.


_____Sans résistance, refusant de montrer son désappointement, il traversa le pont en rampant pour répartir son poids, on est jamais trop prudent. Tout le trajet se passa ainsi, dans un calme lourd. Étrangement, ils ne croisèrent aucun adversaire rendu fous par le dérèglement temporel. Mais si l'on y réfléchissait, avec l'aura maléfique que dégageait en permanence le petit être derrière lui, il était naturel que personne n'osât les approcher. Le silence n'en devenait que plus pesant. Et la fin du Donjon ne soulagea pas le sentiment de malaise profondément enfoui dans le cœur du pseudo humain. Pourtant il dut mettre cela de côté pour se concentrer sur l'objectif : le Mont Avalanche était visible à présent, derrière le rideau de neige tourbillonnante qui transit ses muscles de froid.


_______La demeure d'Artikodin... sourit la créature de glace en retournant auprès de son chef après avoir mené la marche tout le long de la Grotte Lézarde. Encore une fois il va nous falloir défier une déité pour parvenir à nos fins... Es-tu toujours des nôtres, mon beau ?


_____L'intéressé avait déjà pris la tête de l'expédition, décidé à retrouver sa partenaire d'antan. Il lui fallait se concentrer sur ce but pour occulter toutes les pensées sombres qui l'habitent, menant la guerre contre son sang-froid.



_______Le rouage n'est plus ici ?! Paniqua l'agent Porygon-Z tandis que toute sa famille grésille pour communiquer, rendant l'air étrangement électrique et quelque peu inconfortable.

_____À l'abri du froid et du vent dans une cavité formée par le glacier à son sommet, sous une Rune Protect commune lancée par deux d'entre eux, Célia s'affairait autour de Rosélia, avec l'aide des médecins présents, appelés en renfort. La pauvre plante ne grelottait même plus, son corps trop affaibli pour cela. Son état s'était stabilisé, mais cela ne signifiait pas qu'elle était hors de danger. Un relâchement des soins pourrait lui être fatal.

_____Raichu observait sans pouvoir apporter la moindre contribution ; ce n'était pas dans ses compétences après tout. Oreilles baissées par l'inquiétude, il en oubliait presque l'une des raisons pour lesquelles il est ici ; trouver un remède pour sa mère malade. Quand cela lui revint à l'esprit, il se rendit compte que la situation était déjà assez délicate comme ça sans en plus rajouter son grain de sel. Il verrait ça plus tard, quand tout sera arrangé... Car ça s'arrangera, pas vrai ? Il essaya de s'en convaincre.

_______Artikodin a longuement lutté contre le dérèglement temporel, il a tenté de protéger l'île de toutes ses forces. Malheureusement, elles ont fini par lui manquer, et maintenant ses actions deviennent contradictoires... Son désir de ne plus aggraver la situation le conduisent à croire qu'en conservant le Rouage du Temps et en empêchant quiconque de s'en emparer, les choses, à défaut de s'améliorer, n'empireront plus... se désola l'espion en faisant un condensé des informations que lui ont donné ses pairs.

_______Cresselia a dû s'apercevoir grâce au détecteur qu'Artikodin se déplaçait avec le Rouage qu'il venait de dérober, et elle a foncé bille-en-tête sans même nous prévenir, en déduisit l'humaine qui écoutait d'une oreille tout en surveillant la fleur allongée sur une couche de paille préservée du gel.


_____La blancheur extérieure se reflétait dans les grands blocs de glace qui les entouraient au creux de cette faille naturelle, si bien que la pureté environnante procure un sentiment d'apaisement mêlé à de la fascination. Or ils n'avaient ni le temps ni l'envie réelle de s'extasier face à la beauté des lieux. L'heure était trop grave.


_______Elle va se débrouiller, pas vrai ? s'inquiéta la souris électrique. Telle qu'on la connaît, elle a déjà écrasé Artikodin, hein ?

_______J'aimerais pouvoir l'affirmer... Toutefois il ne faut pas oublier qui est son adversaire... Et que celui-ci joue à domicile. Il est plus fort ici que nulle part ailleurs. À l'apogée de sa puissance, il est capable de modifier le climat de l'Île Blizzard à loisir, de la rendre plus froide et inhospitalière qu'elle ne l'est déjà, soupira la créature virtuelle.

_______Il faut la rejoindre pour l'aider ! s'exclama l'adolescent, joues crépitantes. Où est-elle ? Au Mont Avalanche, c'est ça ? J'en ai entendu parler à la Guilde, c'est là-bas que vit ce Pokémon Légendaire !

_______Raichu, calme-toi, c'est beaucoup trop loin, et quand bien même tu trouverais le moyen de t'y rendre, tu irais seul avec Porygon-Z... Je ne peux pas laisser Rosélia ici, elle a besoin de moi.


_____Forcé d'admettre que la jeune femme avait raison, il se renfrogna. C'est alors que plusieurs Porygon-2 s'exprimèrent de vive voix :


_______En fait, si nous unissons nos pouvoirs, nous pouvons nous téléporter sur de longues distances. Cela devrait être possible de la mettre à contribution pour des êtres organiques, à condition de nous accorder le temps de nous préparer à user d'une telle capacité qui demande beaucoup d'énergie...


_____Le Pokémon Foudre considéra l'idée, front plissé.


_______Je dois y aller seul, c'est ça ?...

_______Je peux t'accompagner si je me téléporte par mes propres moyens, cependant je perdrai une certaine quantité d'énergie et ne pourrait alors que servir de soutien en cas de combat... ajouta le membre de l'ASGO.


_____Raichu s'enferma dans un mutisme nécessaire à ses réflexions. Dans l'éventualité où Cresselia aurait failli à sa tâche, serait-il capable de l'assumer, lui ? À part fabriquer des gadgets plus ou moins utiles, il n'était bon à rien... Alors un combat face à une Légende... Il leva les yeux et croisa le regard de Célia. Celui-ci, sans être complètement optimiste, portait le reflet de la confiance qu'elle était prête à lui accorder, tandis qu'elle prononça ces mots :


_______On compte sur toi.


_____Il se remit debout, pattes arrières un peu tremblantes mais sa petite patte avant droite serrée.


_______... Je... Je vais le faire.


_____Bien que sa résolution soit prise, il fallait maintenant faire face à l'une des pires épreuves : la patience, capable de venir à bout des nerfs de n'importe qui dont les doutes prennent l'ascendant sur le courage.



_______Oh ! Eh bien eh bien, quel spectacle ! Cela valait le déplacement ! Cette beauté figée dont les traits de souffrance ont été cristallisés pour l'éternité dans ce cocon de glace... s'extasia Givrali en tournant autour de la statue vivante érigée au centre du plateau que forme le sommet du Mont Avalanche.

_______Cresselia... ne put que murmurer Damon en posant la main sur sa froide prison.

_______Pas le temps de s'émouvoir, l'interrompit sèchement Évoli en regardant droit devant lui.

_____Le jeune homme fut forcé d'admettre qu'il avait raison. Face à eux, en train de soigner ses blessures avec lenteur, plongé dans son sommeil artificiel, le seigneur des lieux est leur priorité. Du moins, quand ils trouveront le moyen de détruire l'abri tranchant qu'il s'est construit.


_______Si Raichu était là, on aurait pu utiliser des explosifs. Car je crains que mon arme ne puisse pas venir à bout de cette carapace, nota l'humain.

_______On m'a parlé ?

_____Le petit chat et le pseudo humain firent volte-face tandis que la féline de Glace alla se cacher. Au cœur d'un amalgame étrange et lumineux de cubes pixelisés se matérialisèrent deux silhouettes, l'une plutôt atypique et l'autre dodue et reconnaissable : celle de Porygon-Z accompagné du Pokémon Électrique qui venait de répondre à l'appel.


_______Ouiii ! Grand frère à la rescousse ! lança joyeusement la créature chromatique en le voyant, jouant à nouveau le gentil petit matou.


_____Damon s'abstint de la moindre remarque à ce sujet et allait tout de suite engager le sujet principal avec l'arrivant quand soudain l'agent de l'ASGO cria :


_______Attention !


_____Luisant d'une énergie dégageant un souffle polaire, les prismes de glace s'animèrent et la plupart furent éjectées avec violence dans leur direction, sous forme de terribles projectiles qui les auraient probablement tués s'ils ne s'étaient pas jetés derrière l'obélisque retenant captive la demoiselle lunaire. À l'intérieur de la forteresse hérissée de pointes mortelles, les magnifiques ailes d'Artikodin se déployèrent.


_____« Plus la peine de songer à comment le faire sortir de son abri, il va venir à vous... » ricana mentalement Givrali, observant depuis sa cachette dans la neige.


Les yeux rouges brillants de rage du redoutable Artikodin se posèrent sur les intrus qui devinèrent que le combat était engagé.