Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Une amitié à toute épreuve de Skyla



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skyla - Voir le profil
» Créé le 03/03/2015 à 04:14
» Dernière mise à jour le 03/03/2015 à 13:20

» Mots-clés :   Fantastique   Présence de personnages de l'animé   Présence de personnages du jeu vidéo   Présence de poké-humains

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 27 : Le Gardien Bunic
- On est arrivé.

Luana releva la tête. Devant elle se trouvait la ville de Parsemille. Le groupe était arrivé à Unys à la fin du mois de Manaphy à Volucité, la plus grande ville de la région. À peine avaient-ils mis pieds à terre que le quatuor avait pris la direction du nord. À Port-Yoneuve, ils firent une halte pour trouver le demi-Mirnassati, le Gardien des Elfes de type sol, mais ce dernier était en voyage et ne reviendrait pas avant la fin du mois d'Arceus. Ne pouvant attendre aussi longtemps sans rien faire, le groupe avait continué sa route jusqu'à la ville suivante.

La Gardienne du feu suivit les autres, qui posaient des questions aux passants sur un garçon, probablement de l'âge des plus vieux, et qui serait de grande taille. Tous les dirigeaient vers l'arène de la ville, qui se trouvait à l'aéroport. Zahir prit les devant et les filles les suivirent. Sur place, le groupe s'installa dans les gradins pour étudier les adversaires de la championne locale : Skyla*. Plusieurs passèrent avant qu'ils ne voient entrer un jeune homme mesurant près de deux mètre et demi.

- C'est lui, dit le demi-Atiko.

La championne envoya un Rhinolove, tandis que le géant libéra un Noarfang, qui ne fit pas long feu. Le demi-Elfe envoya ensuite un Étouraptor. Bientôt, le Pokémon Cupidon fut vaincu. Skyla lâcha son Déflaisan.

- Ça va se corser, je crois.

Adriana avait raison, car les deux oiseaux s'avouèrent vaincus en même temps. La championne relâcha un Lakmécygne, tandis que le futur Gardien libéra un Gueriaigle d'un bleu royal. Luana, peu attentive au début, fronça les sourcils avant de sortir son pokédex. Elle chercha le Pokémon aigle.

- « Gueriaigle. Pokémon Vaillant. Forme évolué de Furaiglon. ** Un chevalier du ciel, brave et intrépide. Pour les siens, il combat au mépris du danger, sans jamais fléchir**. *** Plus son corps porte de cicatrices, plus il est respecté de ses congénères***. Son plumage habituellement rouge prend une teinte bleu royal lorsqu'il est chromatique.»

Elle indiqua cette dernière information aux autres, leur montrant ainsi qu'il avait eu la même chance qu'elle et Pyroli.

Le combat fut difficile. Gueriaigle et Lakmécygne ne cessaient d'enchaîner les attaques sans que l'autre ne capitule. Lorsque les coups finirent par enfumer le terrain, tous les spectateurs étaient à l'affût. Enfin, ils purent voir le gagnant : le Pokémon Vaillant. De justesse, car il s'écroula à son tour quelques instant après le cygne. Le demi-Elfe remporta tout de même le badge de l'arène.

- Les filles, allez l'attendre à l'entré, je vais essayer de le croiser avant. Utilisez votre pokénav au cas où je n'y arriverais pas. J'utiliserais le mien pour vous prévenir si je le trouve.

Quelques minutes suffirent avant qu'Adriana n'appelle Zahir pour lui dire que celui qu'ils cherchaient était en route pour le Centre Pokémon. Sur place, le Gardien de l'eau vit Mélodia au centre du cercle formé par Luana, Adriana et le futur Gardien, effrayé et tenant son Magby et son Évoli dans ses bras. Les Gardiennes avaient leur Compagnons près d'elles et un Dracaufeu se trouvait près du demi-Elfe. Une quinzaine d'hommes et de femmes, vêtus de noir et masqués, les menaçaient de leur Pokémon, principalement des Miradar et des Léopardus.

- Donnez nous vos Pokémon et aucun mal ne vous sera fait.

- Jamais, répliqua Luana.

- Que ce passe-t-il, questionna le demi-Atiko.

Une femme se retourna vers lui.

- Nous sommes la Team Plasma, fier défenseurs de l'égalité entre Pokémon et humains. Tu es dresseur ? Donne-moi tes pokéball, finit-elle en voyant les balles à sa ceinture.

- Pas question !

Zahir libéra Aquali et Laggron, prêt à se défendre. La police arriva au même moment, accompagné de nombreux Caninos et quelques Arcanin. Les sbires déguerpirent sans demander leurs restes. La demi-Daïko remercia les agents et suivit le groupe. Il était temps d'annoncer au géant qui il était. Ce dernier avait déjà confié ses Pokémon à l'infirmière et lisait un magasine en attendant.

- Excuse-moi.

Le jeune homme blond aux yeux bleu océan releva la tête.

- Je me nomme Adriana et voici Zahir, Luana et Mélodia.

- Je m'appelle Falko.

- Tu as quelques instants à nous consacrer ?

- Dès que mes oiseaux iront mieux.

Une heure plus tard, le groupe était chez le géant. Falko salua rapidement son père, mais ce dernier ne répondit pas. Comme toujours, Patrick, le père du jeune homme, était assis dans son fauteuil au salon, torse nu et une énième bière à la main. Tous montèrent donc à la chambre du futur Gardien, ignorant l'alcoolique ronflant devant la télévision.

À peine Falko avait-il refermé la porte qu'il demanda au groupe s'ils étaient des Gardiens. Les demi-Elfes et la fillette se regardèrent, étonnés que le géant en connaisse déjà l'existence. Le futur Gardien fouilla un peu, avant de trouver une enveloppe jaunie par le temps qu'il donna à Zahir, qui en fit la lecture.

« Vingtième jour de Kyurem 1994

Falko,

Si tu lis cette lettre, écrite le jour de ta naissance, c'est que tu l'as enfin trouvé. Je me devais de la cacher, car ton père l'aurait probablement détruite. Il te fera certainement la vie dure, mais malheureusement, je n'y peux rien. Lorsque tu auras six mois, je devrais partir pour retourner parmi les miens. Car il y a une chose que dois savoir, et qui j'espère, ne t'effrayeras pas : tu n'es pas entièrement humain. Tu es à moitié Bunic, un demi-Elfe de type vol si tu préfères. J'ai été envoyée parmi les hommes pour concevoir le prochain Gardien. Les Gardiens sont des demi-Elfes ayant certains pouvoirs de leur race respectives, car oui, il y a plusieurs race d'Elfes, pour nous protéger des hommes. J'ai donc quitté l'Île Guimauve, dans l'Archipel Orange, pour te trouver un géniteur. Longtemps, j'ai cherché, sans succès. Lorsque je tombai sur Patrick, il me sembla être parfait pour la conception. C'était un jeune homme charmant qui venait de terminer ses études en mécanique aéronautique et qui avait eu un poste à l'aéroport de Parsemille. Peu de temps après la découverte de ma grossesse, il perdit ses parents dans un déraillement de train dans le nord. Il a vite sombrer dans l'alcoolisme, et je n'ai rien pu faire pour l'en sortir. Ton père est bon au fond de li, mais j'ignore comment il réagira à mon départ. Mais une chose est sûre : il ne doit rien savoir de ton sang elfique pour le bien de notre peuple.

Lorsque tu en auras le courage, viens me rejoindre dans l'Archipel Orange et je pourrais te donner ta formation de Gardien. En attendant, je ne cesserais jamais de t'aimer.

Ta mère, Adirael. »


Le Gardien de l'eau rendit la lettre à Falko. Sa mère avait pris un grand risque en lui écrivant, mais cela les avantageaient quant à la prise de décision du demi-Bunic.

- Vous êtes venu pour moi, n'est-ce pas ?

- Oui, Falko. Nous sommes présentement à la recherche de tous les Gardiens pour que nous ayons tous notre formation et pour protéger nos peuples respectifs.

- Moi, t'en que je peux quitter cette vie, je suis partant !

Le jeune homme fit rapidement son sac et écrivit une note à son père qu'il laissa sur la table de la cuisine. Comme le groupe ne pouvait partir dans les Îles Orange, le demi-Atiko proposa un tirage au sort pour savoir qui suivrait le nouveau Gardien. Luana se porta volontaire. Zahir et Adriana reprirent donc la route vers Port-Yoneuve pour y attendre le prochain demi-Elfe, tandis que Falko, la Gardienne du feu et sa sœur allèrent vers l'aéroport.

- Je peux te demander une chose, demanda Luana, alors qu'ils faisaient la queue devant le guichet.

- Bien sûr.

- Ça te dérange si on fait escale à Hoenn avant ? Je ... J'ai besoins de voir ma mère ...

- Non, ça ne me dérange pas. Au pire, tu commenceras ma formation.

Soulagée, la jeune femme acheta trois billets pour Nénucrique. Ils enregistrèrent leurs bagages avant de monter à bord de l'hydravion. De là, ils utiliseraient les Pokémon oiseaux du demi-Bunic pour se rendre à Bourg-en-Vol.

* : bon, je sais que c'est le nom anglais de Carolina, mais je préfère son nom anglais. De toute façon, c'est probablement le seul chapitre où vous la verrez, et c'est le seul champion qui n'aura pas son nom français ^^ En même temps, cela vous permet de connaître l'origine de mon pseudo pour ceux qui l'ignorait ;)
** extrait prit dans le Pokédex 3D PRO
*** extrait prit dans Pokémon Blanc