Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Bienvenue à Yanago de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 28/02/2015 à 01:58
» Dernière mise à jour le 28/02/2015 à 01:58

» Mots-clés :   Cross over   Humour   Région inventée   Slice of life

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
043 : Si on ne peut plus vous accueillir de manière amicale
Siège de la Ligue Pokémon de Kalos

Le jour J était arrivé, le Gala de présentation n'allait pas tarder à commencer. Ysta, alors déguisée en hôtesse d'accueil, s'occupait de recenser les représentants des autres Ligues.

- Alors, mademoiselle Risa, maîtresse de la Ligue de Yanago, et professeur Enka, Professeur Pokémon de la même Ligue, nous vous attendions.
- J'espère qu'il y aura au moins du pop-corn sucré d'offert... annonça la fille à la robe en zigzag tout en soupirant.
- Je ne sais pas si nous pourrons accéder à votre demande, cher Maître.

Risa se contenta de soupirer une fois de plus tout en ayant le regard dans le vide. Elle se demandait juste quand est-ce que les choses allaient devenir un peu plus intéressantes.

C'est alors qu'on entendit une violente explosion, suivie par une voix masculine visiblement très en colère.

- Bon sang, je vous offre des vacances, et vous trouvez encore le moyen de glander comme pas possible !!
- Mais heu, quand on part en vacances, on en profite pour jouer aux dominos et à dormir à longueur de journée.
- Ou alors on peut discuter sur Skype LOL !
- Je suis déçue de ne pas avoir trouvé de jeunes dresseurs avec qui boire le thé...
- Mais ça va pas de nous attaquer avec ton Métalosse ? Je peux choper une crise cardiaque je te rappelle !
- LA FERME !!

Tout le monde se retourna pour apercevoir Pierre Rochard, maître de la Ligue de Hoenn, avancer en compagnie de son Pokémon préféré Métalosse. Ce dernier était en train de tirer les membres de son Conseil des 4 qui affichaient des mines dépitées. Ysta observa avec surprise la scène, ne sachant pas trop quoi dire.

- Mon... Monsieur ?
- Pierre Rochard.
- Mais nous attendions un certain monsieur Marc...
- Ce bellâtre prétentieux est sûrement en train de se pavaner dans une salle de Concours d'Hoenn ! Vous devriez suivre l'actualité mademoiselle, j'ai toujours été le Maître de Hoenn. Marc ne m'a remplacé que pour une courte période car j'étais parti en expédition pour trouver des pierres rares dans une région éloignée.
- Ouais, et cette région c'était la mienne d'abord ! annonça Risa d'une voix forte.

La Maîtresse de Yanago se jeta dans les bras de son homonyme hoennien, qui passa en une fraction de seconde de la colère noire à une joie intense.

- Pieeerre ! Ça faisait si longtemps !
- Oh Risa, tu ne sais pas à quel point ça me fait plaisir de te revoir !
- J'étais surprise de ne pas t'a voir vu ces jours-ci.
- Bah que veux-tu, il fallait bien que quelqu'un traîne ces quatre boulets jusqu'ici.

Damien, Spectra, Glacia et Aragon poussèrent plusieurs gémissements plaintifs.

- Et c'est un otaku geek qui nous force à venir, paye ton paradoxe... dit simplement Damien.
- Contrairement à vous quatre, moi je sais gérer ma passion et mon boulot, et je ne me plains pas d'abord ! Ah Risa, comme je t'envie et que j'aimerais avoir un conseil des 4 aussi sage que le tien.
- Je te rappelle que j'ai un marionnettiste plus que flippant, un fermier avec un accent bien prononcé, une narcoleptique fan de Vocaloïd et un perpétuel anxieux qui tient presque du stalker vu le nombre de fois où il se fait du soucis pour moi.

À Yanago, les personnes concernées éternuèrent à tour de rôle. Le conseil des 4 de Hoenn se sentait limite fier sur le coup.

- Héhé, admet quand même qu'on sait faire notre job aussi ! annonça Damien.
- Mouaaais, répondit Pierre d'un air plus que septique.

Spectra s'approcha de Risa avec son air toujours aussi joyeux.

- MDR Risa, t'as pas pris un seul centimètre depuis la dernière fois LOL.

La professeur Enka se figea de terreur. La jeune tahitienne venait d'aborder un sujet tabou de manière insolente. Risa observa Spectra d'un air mauvais.

- Et... Et alors ? Je suis bien dans ma peau tu sais... balbutia la Maîtresse Pokémon de Yanago d'un air gênée.
- Qu... Mais Risa ! s'exclama Enka d'un air affolé, vous nous avez pourtant interdit de nous moquer de votre taille.
- C'est bon Enka, je tolère ça UNIQUEMENT quand c'est mes amis de Hoenn qui me le font remarquer.
- Tu sais Risa, tu as le droit de nous crier dessus aussi, répondit Pierre en souriant tout en caressant la chevelure de la Maîtresse Pokémon comme si c'était un animal.

La fille à la robe en zigzag se mit à ronronner devant l'air ébahi de son Professeur Pokémon.

- Il faudra que vous me détailliez plus en détail vos relations avec les autres Ligues.
- Herm herm herm, toussota Ysta pour se faire entendre, n'oubliez pas que je suis là et que vous vous trouvez dans le hall de la prestigieuse Ligue Pokémon de Kalos, un peu de tenue je vous prie !
- Excusez-nous dans ce cas, annonça Pierre, nous allons patienter calmement jusqu'à ce notre hôte arrive.

C'est alors que deux autres silhouettes se dessinèrent à l'entrée. Tout le monde peut se rendre compte qu'il s'agit de Goyah et d'Iris, le prédécesseur et l'actuel Maître de la région d'Unys.

- Et bien et bien, je vois que nous sommes finalement arrivés...
- Mais Goyah, c'était relou de monter toutes ces marches !
- Voyons Iris, tu ne dois pas te comporter tout le temps comme une princesse. Entretenir sa forme physique est essentiel.
- Hé Maître Goyah, ne lui en demandez pas trop, elle pourrait être décoiffée rien qu'en levant la tête, s'écria Risa d'une voix moqueuse.

La jeune Maîtresse d'Unys tiqua. Il faut dire qu'entre elle et son homologue de Yanago, c'était comme chien et chat.

- Tu peux parler planche à pain ! Moi je n'ai pas eut besoin de m'entraîner pendant dix ans pour mériter mon rang.
- Oooh, tu me cherches ? Fais gaffe, tu pourrais te prendre les pieds dans ta robe ridiculement grande !
- C'est sûr que moi au moins, je ne risque pas de laisser trainer des poils de Zigzaton partout.
- Grrr !
- Grrr !

Iris et Risa se dévisagèrent comme deux chiens qui venaient de se rencontrer, au grand dam de Goyah qui s'excusa platement auprès d'Ysta.

- On règlera nos comptes après ce gala, miss fourrure bas de gamme !
- Pas de problèmes, je te prend quand tu veux tortue ambulante, répondit la Maîtresse de Yanago avec un ricanement moqueur.

Goyah dû s'interposer pour éloigner Iris le plus possible de Risa. Cette dernière se contenta de soupirer avant d'afficher un sourire plus sincère une fois sa collègue hors de portée.

- Ouais, je lui montrerais que ce n'est pas la taille et le talent inné qui comptent !
- Mademoiselle Risa, vous avez décidément de drôles de relations avec les autres Maîtres ! s'exclama le prof. Enka.
- Et encore, tu n'as pas vu ce que ça donne avec Cynthia, Peter et Blue.

Quelques instants plus tard, les autres Maîtres arrivèrent à leur tour. Cynthia était accompagnée par son conseil des 4, composé d'Aaron, Terry, Adrien et Lucio, tandis que Peter et Blue étaient quand à eut tout seuls. La Maîtresse de Sinnoh, d'habitude si fière d'elle se fit toute petite quand Risa la salua. Elle avait toujours en mémoire les défaites humiliantes qu'elle avait subit contre son homonyme de Yanago à l'époque.

- Alors comment tu vas copine ? s'écria Risa d'une voix joyeuse et innocente.
- Bi... Bien...
- Allons allons, vous dérangez notre Maître, annonça Lucio d'une voix autoritaire, veuillez la laisser en paix.

La fille à la robe en zigzag fit la moue avant de se planter devant Peter et Blue.

- Coucou !
- Waaargh ! s'écria le Maître de Johto en reculant, tu es finalement venue espèce de démon !
- Oh voyons Peter, ton compliment me va droit au cœur <3.
- Et bah dis donc, elle lui reste encore en travers de la gorge sa dernière défaite contre toi, annonça Blue en rigolant.
- NE REMUE PAS LE COUTEAU DANS LA PLAIE ! répondit Peter d'une voix presque suppliante.
- C'est bon c'est bon j'arrête. Si on ne peut plus vous accueillir de manière amicale...

Les uns après les autres, les grands noms scientifiques des principales régions arrivèrent à leur tour. Le professeur Enka en profita pour aller saluer les professeurs Sorbier et Seko, tandis que Risa repoussait le professeur Platane qui tentait désespérément de lui faire la cour.

- Bas les pattes, séducteur du Dimanche ! C'est pas parce qu'on se connait à peine depuis que vous m'avez envoyé les starters de votre région il y a quelques temps que vous pouvez vous permettre de tenter de me séduire !
- Oooh quel dommage mademoiselle, une personne aussi jolie que vous ne devrait pas se comporter de la sorte.
- Et arrête le ton charmeur avant que je te fasse manger tes mèches de cheveux couvertes de gel là !

Le professeur Platane finit par s'éloigner pour de bon tandis que la Maîtresse remarqua alors un Miaouss et un Feurisson parmi la foule. Le Pokémon félin avait un appareil photo dans les mains tandis que son confrère de feu avait un chapeau visé sur la tête.

- Et bien ? Ils recrutent des Pokémon comme journalistes pour couvrir les évènements maintenant ?
- Sachez mademoiselle que nous sommes des Pokémon très sérieux. Nous prenons à cœur notre métier de journalistes ! annonça le Miaouss.
- ... Ah oui quand même, vous parlez carrément le langage humain. Je peux savoir d'où vous débarquez ?
- Nous venons d'un endroit dont nous ne pouvons rien dévoiler si ce n'est que nous travaillons dans le journal « Poké-news » et que nos lecteurs sont autant des humains que des Pokémon, répondit le Feurisson.
- Minute, il me semble avoir déjà lu un sujet sur les Pokémon mal-aimés, s'exclama la Maîtresse de Yanago.
- Oui, il s'agissait d'un article que nous avions publié il y a quelques années de cela.
- Aaaah, c'était donc ça ! Et bien, j'espère que vous arriverez à écrire quelque chose sur ce Gala.

Risa salua les deux Pokémon journalistes avant d'aller retrouver le professeur Enka. De nombreuses personnes arrivaient à présent au siège de la Ligue. Ysta avait annoncé que l'évènement serait aussi ouvert au grand public.

Parmi la foule, la fille à la robe en zigzag crû distinguer Ryusuke, un ancien dresseur de passage qui était venu à Grandegemme il y a deux ans, qui était accompagné de sa partenaire Clemona, une Gardevoir aux cheveux rouges et à la robe noire ; mais également Raishini, toujours drapé dans son costume noir, qui était accompagné de deux autres personnes qui n'étaient autres que Srithanio et Malak ; et elle resta bouche bée quand elle se rendit compte qu'au milieu de la foule se trouvait Chuck Norris lui-même, accompagné par... Un squelette humain sur lequel était accroché une pancarte avec l'inscription Oops!... I Did It Again.

- Hummm bon, j'ai un marionnettiste flippant chez moi, alors Chuck Norris avec un squelette gratifié d'une pancarte, c'est normal.

De son côté, Ysta avait dû se munir d'un micro pour pouvoir se faire entendre, car il y avait à présent un monde fou dans le hall d'entrée.

- Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, votre attention s'il vous plaît. Il va bientôt être l'heure du Gala. Veuillez avancer dans la grande salle qui se trouve droit devant.

Dans un grand bruit de foule, les personnes rassemblées dans le hall s'avancèrent. Risa était limite entraînée par les mouvements.

- Hé, ne poussez pas, j'ai besoin d'aller rejoindre ma Professeur Pokémon !

Mais personne ne l'écoutait, et Risa ne voulait pas s'imposer par la force. C'est alors qu'elle fut soulevée par quelqu'un.

- Kyaaa, qu'est-ce qui vous prend ?! C'est gentil de vouloir m'aider mais...
- Mademoiselle, vous savez que nous sommes dans un bain de foule, n'essayez pas de vous échapper.
- Ah...

Risa reconnu immédiatement la voix masculine qui venait de s'adresser à elle. Tournant la tête, elle se retrouva nez à nez avec un jeune homme aux cheveux noirs parsemés de mèches de plusieurs nuances de bleu.

- Vous avez du cran pour m'attraper en plein public Xez.
- J'en suis navré mademoiselle, on m'a payé pour accomplir une mission, et je ne peux pas la compromettre maintenant. Laissez-vous faire et je vous garanti que tout se passera bien.
- Comme vous voulez, mais attention, mon absence sera très vite remarquée chez moi.
- J'en suis conscient.

Xez emmena Risa vers une porte de service tandis que la foule commençait à se masser dans une immense salle de réception. À peine le jeune homme eut-il refermé la porte qu'un homme drapé dans une cape brume sauta sur Risa et lui colla un chiffon imbibé de chloroforme sous le nez. La Maîtresse de Yanago s'évanouit en quelques secondes.

- Ce n'est pas ce qui était prévu dans notre contrat patron, annonça Xez d'une voix agacée.
- La ferme ! On n'est jamais sûr de rien avec cette pimbêche, je préfère prendre mes précautions ! s'écria Cyril. Amenez-là croupir avec les autres otages le temps que tout soit prêt. N'oubliez pas de la ligoter et de lui passer une camisole de force !
- Si vous n'étiez pas intervenu de la sorte, j'aurais pu la soumettre sans heurts ni violence.
- Oh la barbe avec vos principes à la noix. Je vous rajouterais un extra sur votre salaire pour compenser.