Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Une amitié à toute épreuve de Skyla



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skyla - Voir le profil
» Créé le 01/12/2014 à 05:28
» Dernière mise à jour le 01/12/2014 à 05:28

» Mots-clés :   Fantastique   Présence de personnages de l'animé   Présence de personnages du jeu vidéo   Présence de poké-humains

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 24 : Chez les Iroko
- Allez, Zébibron, on recommence ! Cette fois, on essaie d'aller plus vite !

- Zébi !

Briac était chez les Iroko depuis un mois. Tyna et les autres étaient repartit vers Hoenn deux jours plus tôt. Zahir et la demi-Carmoko avait pris plusieurs semaines de repos bien mérité avant de rentrer au bercail. Seule Ileana était restée avec lui, prétextant vouloir étudier les Elfes de foudre et le ramener aux autres après son entraînement.

Lorsque le groupe était arrivé avec les Elfes qu'ils avaient croisés, Briac, Zahir et Tyna furent conduit à Maelissia, la chef des Iroko. Après les paroles d'usage, Maelissia emmena le nouveau Gardien à son père, Nowaki.

Les Iroko vivaient au cœur du Bois aux Chênes, cacher de la vu des humains par leur magie. Leurs maisons étaient construites dans les arbres et reliés entre elles par des ponts de bois. Des enclos au sol abritaient des Pokémon électriques tel que des Zéblitz, des Raichu, des Élecsprint, leurs sous-évolutions et bien d'autres encore. Chaque Elfes de foudre se voyait attribué l'un de ces Pokémon une fois que ses pouvoirs s'éveillaient. D'ailleurs, le Zébibron de Briac lui avait été offert par son père. Maelissia lui avait laissé son Pichu, puisqu'il l'avait attrapé dans une pokéball et de toute façon, il y avait eu un surplus de bébé cette année-là.

Briac partit à courir, aussitôt suivit par le Pokémon Étincélec. L'un des pouvoirs des Iroko était leur incroyable vitesse sur de courte distance, puisqu'ils n'avait pas l'endurance des Elfes combat. Son Zébibron étant pour l'instant moins rapide que son Voltali, c'est lui qu'il tentait de battre à la course, en vain. Ileana les chronométraient, à la demande du jeune homme.

Lorsque le Gardien et le Pokémon passèrent la ligne d'arrêt, le demi-Iroko se tourna vers la demi-Noriko.

- Trente-cinq secondes six pour Zébibron et quarante-deux secondes neuf pour toi.

- Mais bordel, j'y arriverais pas …

- Bien sûr que tu y arriveras. Il suffit de garder patience et de te pratiquer encore et encore.

Briac prit une gorgée d'eau de sa gourde et remplit un bol de bois, qu'il posa par terre, pour son Zébibron. Après tout, lui aussi avait soif. Puisque la nuit tombait, les deux Gardiens rentrèrent, le Pokémon Étincélec sur les talons. Le jeune homme remit son petit zèbre à la famille d'éleveurs, car même s'il était à lui désormais, tous les Pokémon devaient vivre dans les enclos. Le seul qui faisait exception à la règle était son Voltali, car il était son Compagnon, et surtout pour que le lien s'installe entre eux. C'était la même chose pour Ileana et sa Leuphorie.

Après le repas, Briac s'enferma dans sa chambre avec Ileana et ses deux jeunes frères pour les leçons du soir. Béato et Lydéric avaient respectivement seize et douze ans. Le plus vieux avait les yeux vert forêt comme Briac et leur père, tandis que le cadet avait les siens noirs comme sa mère, Valna. Les trois garçons avaient les cheveux communs à tous les Iroko, soit une couleur grise aux mèches blond-blanc. Les deux plus âgés ayant leurs pouvoirs éveillés, ils avaient reçus le tatouage de leur race, c'est-à-dire un éclair sur le devant de leur épaule gauche. Briac avait également adopté le style vestimentaire des Elfes de foudre : un pantalons ample de couleur kaki, un haut semblable au T-shirt moderne de la même couleur et des bottes de cuir noires qui lui remontaient jusqu'aux genoux.

Briac et Lydéric s'installèrent en tailleur sur le sol, une planche de bois sur les genoux. Chacun mirent une feuille dessus et prirent leur calame, attendant la leçon donné par Ileana et Béato. Voltali s'était tranquillement couché près de son maître.

- C'est quoi le sujet de se soir, questionna le Gardien.

- Cela fait un mois que nous étudions notre race, dit Béato. Nous pourrions parler de l'une des autres.

- J'en sais déjà un peu sur les Atiko, les Carmoko, les Pinalati et les Romiko. Zahir et Tyna m'en ont parlé. Ileana m'a également enseigné quelques trucs sur les siens, ainsi que des Daïko et des Ticaloti.

- Tu veux choisir lesquels dans ce cas ? À moins que je laisse Lydéric choisir ?

- J'aimerais bien que l'on parle des Kornic.

- Moi aussi, lança le gamin.

- Les Elfes dragon ? Pourquoi pas ? Ces Elfes sont les grands de notre peuple, de par la puissance de leur type. Les Kornic sont eux-mêmes dirigé par la grande-dirigeante Sheraeya. Ils sont reconnaissable à leur peau rugueuse comme celle d'un dragon.

- Ils s'habillent généralement de cuir, dans le style punk des humains, poursuivis Ileana. Ils sont souvent en noir, avec parfois des touches de brun ou de rouge, voir les deux, mais cela dépend de l'individu. Les hommes se rase le crâne, tandis que les femmes on leurs cheveux en général très courts.

Les deux garçons écrivaient leurs notes à une vitesse fulgurante.

- Où vivent-ils, demanda Lydéric.

- Dans une région abandonnée des hommes : Holon.*

- Holon ?

- Une petite région à l'ouest de Sinnoh. C'est une région majoritairement boisé. Il n'y a qu'une seule ville au cœur de la Forêt Mirage en forme de pokéball. En son centre réside la Tour de Recherche, lieu où le moindre détail qui aurait pu mener à Mew, la raison principal de la venue des hommes dans cette forêt. Non loin de là, au nord-ouest, se trouve un lac qui, comme le Lac Colère de Johto, abriterait un Léviator rouge. Il y a un grand marais dans le sud de la région, et une chaîne de montagne entoure une partit du lac.

- Et les Kornic, ils vivent où la-dedans ?

- J'y venais. Dans le lac, il y a deux îles. La première est l'Île aux Dragons. C'est dans la montagne en son centre que vivent les Elfes à la peau rugueuse. La seconde se nomme l'Île Mystérieuse. Cette île, selon la légende, contiendrait d'étranges Pokémon, car des gemmes anormales libéreraient des radiations qui changerait le type des Pokémon se trouvant sur cette formation rocheuse.

- Quoi ?!?

- C'est Pokémon sont nommé ''Pokémon Delta'', poursuivit le jeune Béato. Les Kornic surveille l'île de loin pour que personne n'y mette les pieds et viennent troubler l'ordre des chose. L'Île aux Dragons n'est qu'à quelques kilomètres de là. La région avait été colonisé par des hommes à la recherche de Mew, mais comme il n'ont rien trouvé, ils sont repartit.

- Hé bien …

Ils poursuivirent la leçons en parlant de la culture de la race des Elfes dragon et de la région d'Holon jusque tard dans la nuit. Valna finit par venir leur demander d'aller se coucher, car le lendemain serait le vingt-et-unième jour de Reshiram et que la prêtresse de leur peuple, Bella, détestait les retardataires. Tous se souhaitèrent bonne nuit et quittèrent la chambre du Gardiens de foudre. Ce dernier rangea ses notes avant d'éteindre les bougies et de s'installer sous les couvertures. Mais il ne trouvait pas le sommeil.

Il ne cessait de penser à l'Île Mystérieuse et ses Pokémon Delta. Il désirait l'explorer et capture l'un de ses fameux Pokémon, mais il se doutais que si la radiations des cristaux changeait le type de ses résidents, le siens risquait de subir la même chose, se qui finirait par lui causer problème.

- Briac, dors-tu, chuchota une voix féminine.

Se doutant que se n'était pas sa belle-mère, le jeune homme murmura le nom de la demi-Noriko. Cette dernière s'approcha et s'assit au pied du lit.

- J'ai eu une vision, chuchota-t-elle de nouveau.

C'était l'un des pouvoirs de sa race.

- C'était quoi ?

- Tu visitais une île avec d'étranges cristaux, comme ceux de l'Île Mystérieuse et …

Elle retint un sanglot.

- Et quoi ?

- Tu en mourrait …

Briac se rapprocha de la jeune femme et la prit dans ses bras. Elle posa sa tête sur son épaule et pleura.

- Ne t'inquiètes pas, j'étais encore en train de me demander si je tenais à y aller ou non, et je crois qu'avec ta vision, je n'irais pas. Je tiens trop à la vie et à toi pour risquer bêtement ma vie.

- Tu … tu tiens à moi ?

Il posa un tendre baiser sur ses lèvres. Elle alla en chercher un deuxième.

Le lendemain, ils furent réveillé par Nowaki. Briac avait gardé Ileana dans ses bras toute la nuit pour la réconforter. Rouge comme une baie Tamato, la demi-Noriko retourna à sa chambre pour se préparer. Le sourire sur le visage, le jeune homme fit de même. Après tout, il avait réussit à déclarer son amour naissant pour la jeune femme.



* Région exclusive au JCC. Certaines infos ont été prise sur Poképedia, d'autres ont été prises sur le même site, mais furent adapté pour ma fic ( comme les cristaux de l'Île Mystérieuse et la Tour de Recherche qui n'as pas tout à fait le même rôle ), et d'autres encore ont été complètement inventé ( comme le fait qu'elle soit à l'ouest de Sinnoh ).