Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les légendes de l'océan de LG-Nimbus



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : LG-Nimbus - Voir le profil
» Créé le 28/04/2007 à 16:37
» Dernière mise à jour le 28/04/2007 à 19:40

» Mots-clés :   Action   Aventure   Hoenn   Présence de personnages du jeu vidéo

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Guerre Climatique et Furies Célestes
Des centaines, peut-être même des milliers de dresseurs s'amassaient sur les côtes Est d'Hoen, scrutant avec inquiétude les nuages sombres, lourds de menace qui progressaient, dans le ciel tourmenté, en direction du continent.

La Team Magma connaissait la menace. L'organisation avait alerté la population dés l'apparition de l'anomalie météorologique.

Les membres de l'organisation criminelle, rejoints par une partie des habitants, formaient une ligne de défense côtière, occupant les plages et les falaises.

Devant eux, la tempête avait créé une gigantesque muraille noir et argent. Curieusement, les nuages semblaient contenus, comme par une force invisible, à la limite des côtes. Au dessus du continent, le ciel restait d'un bleu azur éclatant, et le soleil matinal faisait monter la température au sol jusqu'à ce qu'elle devienne caniculaire.

L'activité du mont Chimnée devenait préoccupante : une immense colonne de feu, fusant de la cime du volcan, éclairait de teinte rouge sang un nuage de cendres et de roche qui s'élevait peu à peu dans le ciel.

La Team Magma venait d'évacuer d'urgence son Quartier Général dissimulé dans une caverne du volcan.

La menace de nuée ardente avait poussé les habitants de Vermilava et Autéquia à évacuer dans les plus brefs délais. Les villes furent bientôt soumises à un incessant bombardement de roches incandescentes. Pour certaines villes, on craignait l'arrivée de coulées de lave.

Dans toute la région l'air tremblait d'inquiétants grondements : mélanges entre le tonnerre qui vibrait dans un ciel noir de tempête, le fracas des vagues déchaînées qui venaient exploser contre les récifs acérés et enfin les terribles détonations qui rugissaient du sommet embrasé du Mt Chimnée.

En mer, à l'Est de Nénucrique, la quasi totalité des agents de la Team Aqua était réunie sur la forteresse d'acier mobile et sur les navires qui l'escortaient.

Un déluge déferlait sur les silhouettes obscures de cette armada. Albert et sa fille Glacia, trempés jusqu'aux os, restaient à l'extérieur pour guetter l'apparition de Kyogre, mais avec cette pluie torrentielle, il leur était difficile de discerner quoi que ce soit.

La tempête s'intensifia encore, des colonnes sombres apparurent entre le ciel et la mer déchaînée. Des tornades dévastatrices s'étaient formées avec la violence des vents. Elles encerclaient la flotte de la Team Aqua, mais ne semblaient pas la mettre en danger, elles semblaient contrôlées par une force invisible qui les empêchait de s'approcher des navires.

La foudre tombait de plus en plus fréquemment, mais par contre, elle n'épargnait pas l'armada, et un feu avait dû être éteint sur un des navires. Quelques fumeroles s'en échappaient encore, balayées par la violence des vents.

Soudain, sous les yeux stupéfaits des deux observateurs téméraires, une lueur aveuglante perça l'océan déchaîné. L'acier se mit à vibrer dans toute la forteresse, comme s'il entrait en résonance.

_ Qu'est-ce qui se passe ?!! S'écria Albert dans son talkie-walkie à l'adresse de Selena.
La commandant analysa précipitamment les informations fournies par le sonar et en tira la conclusion qui s'imposait:
_ Le fragment de cristal a fusionné avec Kyogre!

A mesure que la lumière s'approchait de la surface, les vibrations s'intensifièrent et une lueur d'un bleu céleste s'étendit autour des bâtiments flottants de l'organisation.

Étrangement, la mer, l'averse et le vent commencèrent à se calmer dans le dôme d'azur, mais en regardant attentivement autour d'eux, les marins s'aperçurent que les fines gouttelettes d'eau de l'averse semblaient flotter en suspension dans les airs, défiant ainsi les lois de la gravité. C'était comme si une force invisible avait pris leur contrôle.

Toute l'eau présente dans le champs de force lumineux se mit en mouvement, convergeant vers l'intense lueur sous-marine qui commençait à émerger.

L'éclat devint si intense qu'il transperça les ténèbres de la tempête et des tornades noirâtres jusqu'à éblouir le continent, pourtant ensoleillé.

Il y eut un hurlement assourdissant qui déchira la furie de la tempête. Quelques secondes s'écoulèrent avant que cette lumière ne s'atténue et les marins, les yeux encore éblouis virent une gigantesque créature, dont le corps bleu étincelait comme le saphir.

Kyogre venait de revenir à la vie! La plupart des marins exultèrent de joie en le voyant.

Des ondes d'énergies intenses s'échappaient de la créature. Dans la lueur bleue qui enveloppait encore tous les navires, de fines particules d'eau cristallisées s'élevaient peu à peu de la mer. Tels des cristaux de glace reflétant l'énergie mystique de Kyogre.

Au sommet de la montagne en feu, les détonations se faisaient de plus en plus rapprochées. Une explosion plus importante que les autres pulvérisa un pan du volcan. Accompagnée d'une secousse sismique qui affecta toute la région, une coulée de lave se déversa peu à peu dans la direction d'Autéquia, dévastant les habitations et les plantations sur son passage dans un magma infernal.

Sur la crête Est du cratère volcanique, une silhouette titanesque semblait se hisser au travers des nuées incandescentes qui s'élevaient dans le ciel.

Puis le nuages de cendres s'estompa, la coulée de lave se cristallisa dans sa totalité, laissant apparaître une veine de basalte noir. Les explosions cessèrent comme si l'activité du volcan semblait revenu à la normale ou plutôt sous contrôle.

L'éclat solaire s'intensifia, si bien que chaque arbre rayonnait d'une lueur ardente et vivace.

Une immense créature venait d'apparaître au sommet du volcan.
Groudon venait de s'extirper des entrailles infernales de la terre et s'était posté sur la crête du volcan. Sa carapace rouge était si brillante qu'on aurait pu la confondre avec un rubis.

Une flaque de magma émergea du sol sous ses pieds. La chaleur qui entourait la créature devint si intense que l'air se distordait comme s'il s'agissait d'un mirage. Des flammes géantes enveloppèrent le titan. Sa puissance devait être telle que l'énergie qui l'habitait était impossible à contenir et se dispersait dans un rayonnement brûlant surnaturel.

Son regard de braise se tourna vers la mer, la tempête, et vers Kyogre, créature qu'il ne pouvait discerner du fait de la distance, mais dont il ressentait l'aura énergétique s'étendre jusqu'à lui.

Les deux créatures qui venaient de réapparaître presque simultanément se laissèrent emporter par leur colère et s'apprêtaient à s'affronter car les pouvoirs de l'un et l'autre s'opposaient.

Au sommet du pilier céleste Roigada observait la scène: le volcan enflammé d'où rayonnait un éclat brûlant, la mer sous la tempête illuminée de l'intérieur par un scintillement mystique, le retour des deux titans, créateurs des océans et continents.

Roigada retourna à l'intérieur du temple et dans l'amphithéâtre. Ce dernier abritait un grand nombre de dragons qui s'agitaient dans l'impatience du débat qui était sur le point de s'ouvrir : la communauté des dragons allait-elle, oui ou non, intervenir dans le conflit?


Roigada s'assit sur son siège de traducteur. Le sol s'ouvrit, laissant percevoir une colonne vide qui reliait tous les étages de la tour et qui permettait à tous les dragons présents d'assister au débat.

Roigada attendit le silence de l'assemblée puis prit la parole:

_ La situation est grave. Vous avez probablement tous ressentit l'état de tourmente qui agite la nature. Groudon, le créateur des continents vient de renaître et Kyogre créateur des océans a ressurgi des profondeurs abyssales. Ces événements sont les prémices d'un conflit dévastateur pour les hommes et les pokémon.

Alors, allons-nous rester fidèles à nos coutumes pacifistes ou allons-nous intervenir pour empêcher une catastrophe provoquée par les humains?

Suite à cette déclaration de vives réactions agitèrent l'assemblée.



CHAPITRE IX

GUERRE CLIMATIQUE

FURIES CELESTES


Albert cria des ordres à Kyogre, mais celui-ci les ignora.

Soudain, une alarme retentit dans la forteresse. Selena informa son supérieur, Albert que les prisonniers, Marco et Poupe venaient de s'évader de leur quartier de détention. Glacia se sépara de son père pour retrouver les fuyards.

Survolant l'océan déchaîné, Akinari et moi, accompagnés de nos Lugia et de Rayquaza, nous rapprochions de l'épicentre de la tempête. Nos créatures luttaient contre les bourrasques de vent.

Nous foncions droit vers une multitude de tornades sombres, mais nous n'avions aucun moyen de les contourner. Nous devions passer au travers, ce qui était extrêmement risqué.

Akinari transmit un ordre à son Lugia, celui-ci lança un puissant Aeroblast sur la tornade la plus proche. Le tourbillon de ténèbres se disloqua juste avant que nous passions au travers.

D'autres tornades apparurent derrière la première. Rayquaza projeta aussitôt sur celles-ci un Ultralaser éblouissant qui balaya trois colonnes sombres d'un coup, perturbant le flux d'air tourbillonnant et les vaporisant avant que nos créatures s'en approchent.

Enfin, après avoir franchi le mur de tornades, nous survolâmes toute l'armada de la Team Aqua. Une centaine de navires baignaient dans une lueur d'azur mystique. De fines poussières cristallines scintillaient dans cette atmosphère sous le contrôle de Kyogre.

La Team Aqua déclencha l'alerte générale sur tous ses navires dés qu'ils virent nos créatures les survoler. Chaque pokémon qui le pouvait envoyait ses attaques les plus puissantes dans notre direction.

Des centaines d'attaques, nous étant destinées, déchirèrent l'atmosphère sombre de la tempête. Mais notre équipe continuait de progresser vers Kyogre en les esquivant.

Nos pokémon ripostaient quand ils en avaient l'occasion et détruisirent plusieurs navires grâce à leur Ultralaser.

Nous n'étions pas assez nombreux pour lutter contre une armée entière, mais nous étions là, et nous devions tenir notre position jusqu'à l'arrivée des renforts.

C'est alors que nous aperçûmes une onde d'énergie se propager sur l'eau. Émise par Kyogre, elle prenait la direction des côtes.

A mesure que l'onde se rapprochait du continent, une vague d'une amplitude colossale s'éleva de l'océan. D'une vingtaine de mètres de hauteur, elle broyait tout sur son passage.

Tous les dresseurs présents sur les plages Est d'Hoen ordonnèrent à leurs pokémon de projeter leurs plus puissantes attaques en direction du tsunami pour ralentir sa progression et l'annihiler.

Des milliers d'Ultralaser, Lance-Soleil et autres, percutèrent la vague dans de terribles détonations. L'eau de mer vaporisée constituait une brume brûlante qui précédait le passage de la vague. Celle-ci était à moins de cent mètres des plages de Nénucrique qui seraient les premières dévastées.

Malgré tous les efforts fournis par les dresseurs et leur pokémon, ils n'avaient put enrayer la progression du raz-de marrée. Alors que certains pensaient vivre leurs derniers instants d'existence, tous se tournèrent vers le Mt. Chimné, au sommet duquel Groudon brillait d'une lueur si intense qu'on aurait cru que le soleil lui-même s'était niché dans le cratère.

Groudon cracha toute sa furie dans un rayon Lance-Soleil visant la vague.

Le trait de lumière qui traversa l'atmosphère était si intense qu'il brûlait l'air sur son sillage. Le rayon déchira la lame géante avec un grondement assourdissant et quand l'eau atteignit la côte, elle n'inonda que la plage.

Le Lance-Soleil, dont la trajectoire était maîtrisée par Groudon continuait sa progression vers le cœur de la tempête. Après avoir disloqué le tsunami sa nouvelle cible était Kyogre lui-même.

Le maître des eaux percevant l'approche de l'attaque chargea son corps d'une énergie si intense qu'on aurait pu croire cette fois que le soleil était posé au cœur de l'Océan.

Enfin, Kyogre cracha un Ultra-LaserGlace* (*combinaison d'Ultralaser et Laserglace) afin d'intercepter l'ardent Lance-Soleil.

A mi-chemin entre les côtes et la forteresse les deux rayons s'entrechoquèrent dans une explosion de lumière éblouissante. La déflagration diffusa un nuage de vapeur sombre éclairé de l'intérieur par la lueur des attaques.

Kyogre et Groudon puisaient dans toutes leurs forces pour alimenter leurs attaques aussi longtemps que possible. Si un des deux abandonnait, il se savait menacé par l'attaque de l'autre.

Le nuage de vapeur changea peu à peu de forme, et lorsque Kyogre et Groudon, à bout de force, cessèrent leur attaque, une colonne sombre d'air tourbillonnant était apparue entre les deux adversaires. Une gigantesque tornade noire reliait les nuages de tempête à une mer déchaînée. La base de ce mini-cyclone faisait plus d'une centaine de mètres et labourait l'océan déchaîné par des forces infernales.

On devinait les formes de ce colossal monstre des vents lorsque la foudre éclairait par intermittence la tempête. Les vents se déchaînaient de plus en plus violemment si bien que les dresseurs qui avaient défendu leur plage durent quitter leur poste pour s'abriter.

Kyogre dû intensifier son champs énergétique pour préserver la flotte de navire de l'ouragan.

Rayquaza, le gardien céleste, conscient de la gravité de la menace nous abandonna et fila tel un éclair vert émeraude vers l'oeil du cyclone. Affrontant des vents d'une violence terrifiante, il tenta de déchiqueter le tourbillon noirâtre à l'aide de son Ultralaser, mais le volume d'air en mouvement était trop important pour être affecté par un « simple » Ultralaser.

Rayquaza s'élança et disparut en plongeant dans la colonne de ténèbres. Très vite, celle-ci prit une teinte verte comme l'émeraude.
Le dragon usait de son ultime pouvoir, celui d'apaiser les tourments du climat. Peu à peu le vent semblait s'affaiblir.

Poupe et Marco, accompagnés dans leur évasion par Damien et Spectra, jaillirent précipitamment d'un des bâtiments d'acier, mais Glacia apparut devant eux, leur barrant le passage. Un combat s'engagea entre les anciens équipiers.

Les pokémon ténèbres et spectres de Damien et Spectra s'entraidèrent pour affronter l'équipe de Glacia.

Une orbe d'énergie sombre explosa contre un Laserglace. Les épines de glace éclatèrent en fragment tranchant.

La lutte allait être rude !

*
* *


Selena observait les écrans sonar et radar avec inquiétude. Bien que ceux-ci soient brouillés par la tempête, elle avait cru voir une nuée d'objets volants non identifiés s'approcher de la forteresse. Mais les seules créatures qu'elle discernait dans les airs étaient deux Lugia.

Dans la salle de commandement une radio grésilla.

_ Commandant! Commandant Selena… navire attaqué! …. Aide…

La transmission était brouillée.

Selena repéra les coordonnées du navire en difficulté, au Sud de la forteresse. Elle ordonna aux deux navires les plus proches de se rendre sur place, pour venir en aide au navire attaqué. Puis elle ordonna au Cyber-Lugia de trouver les assaillants et de s'en débarrasser.

Mon Lugia changea brusquement de direction, en allant lui aussi vers les navires au sud de la forteresse. J'eus alors un flash, je revis la capture de la mère de mon Lugia. Ce devait être un message télépathique de mon Lugia pour m'expliquer que sa mère se trouvait là-bas. J'avais promis que je l'aiderais à la sauver.

Akinari nous suivait, nous devions constamment esquiver les attaques qui nous étaient destinées. Si nous nous laissions toucher, s'en était fini.

Il y eut deux nouvelles explosions, deux navires en feu, c'est alors que je reconnus les assaillants : un Lugia monté par Steven et Marc, et le Suicune d'Eusine et Ondine, qui s'élançait dans les airs à grande vitesse à chaque fois qu'il bondissait de l'océan.

Il y eut une explosion derrière moi puis une force invisible me heurta et déséquilibra mon Lugia. Deux Ultralaser semblant sortis de quelque part au-dessus de moi frolèrent le Lugia de Steven et Marc ainsi que Suicune.

Quand mon Lugia reprit le contrôle de sa trajectoire, Akinari revint à ma hauteur. Son pokémon semblait très affaibli et avait dû recevoir une des attaques de plein fouet d'après les traces de brûlures qui recouvraient son corps. Une force invisible percuta Suicune.

Nous ne pouvions voir l'agresseur, mais mon Lugia me fit partager quelques instants sa perception extrasensorielle me permettant de distinguer les spectres psychiques de toutes les créatures. Les spectres de Lugia étaient bien plus visibles que ceux des humains, certainement parce que leurs capacités psychiques étaient plus développées. Mon Lugia m'expliqua par télépathie que c'était sa mère, et en effet grâce à lui je percevais un troisième Lugia, qui était invisible à mes yeux d'humain. Le Cyber-Lugia se dissimulait à l'aide du camouflage optique dont était équipé son armure.

Le petit Lugia ne comprenait pas pourquoi sa mère nous attaquait et ne pouvait communiquer par télépathie avec elle.

J'avais promis au petit que je l'aiderai à retrouver sa mère et à la sauver. Il était temps d'honorer cette promesse.

J'expliquai à Akinari et aux autres la complexité de la situation, et qu'ils pouvaient poursuivre leur périple vers Kyogre car je me chargerai du Cyber-Lugia.

Alors que le groupe se frayait un passage entre les navires à coups d'Ultralaser et de Laserglace, j'étais confronté à la créature invisible.

Grâce à la vision que me transmettait mon Lugia, je pouvais percevoir la forme du Cyber-Lugia malgré son camouflage optique.

Le Cyber-Lugia cracha un Ultralaser surpuissant dans notre direction, mon Lugia plongea vers la mer, prenant de la vitesse et faisant du rase-motte pour esquiver l'attaque qui nous poursuivait et qui provoquait une traînée d'explosions dans notre sillage en rencontrant l'océan glacé.

Heureusement, le petit était suffisamment agile et véloce pour eviter le rayon brûlant. Ma monture prit alors la direction du mur de tornade. Le Cyber-Lugia nous poursuivait. Il était extrêmement rapide et nous rattrapait sans difficulté. Une tornade surgit juste devant nous. Le petit fonça au plus prés de la colonne tourbillonnante et la contourna en évitant de se faire happer par celle-ci. Le Cyber-Lugia, furieux projeta un nouveau Ultralaser dans notre direction, celui-ci vint disloquer la tornade et le souffle de l'attaque nous malmena un bref instant.

Une course poursuite s'engagea entre nous et l'oiseau robotisé, nous slalomions entre les tornades. Cramponné à mon Lugia, j'essayais de ne pas me laisser emporter par la force des bourrasques.

Le Cyber-Lugia était impossible à semer, son casque cybernétique lui fournissait une vision thermique qui lui permettait de percevoir notre chaleur même au travers des tornades.

Que faire? C'était pourtant évident : affronter la créature. Mais je ne pouvais pas demander à mon Lugia de s'attaquer à sa propre mère.

C'est alors que j'aperçut un petit îlot rocheux émergé de l'océan déchaîné.

Nous étions cernés par trois tornades, la foudre frappait sans cesse…

Le Cyber-Lugia surgit derrière nous, une boule d'énergie dans la gueule. Mais j'avais un plan pour le combattre. En un éclair, j'ordonnai à mon Lugia de prendre de l'altitude. Nous devions nous élever au-delà des nuages.

Mon Lugia monta à pic, suivi par le Cyber-Lugia qui cracha son Ultralaser dans notre direction.

Cette fois nous ne pouvions l'esquiver. En un instant mon Lugia créa un bouclier psychique autour de nous pour nous protéger. L'Ultralaser explosa contre la barrière invisible. Le choc, violent, accéléra notre ascension.

Enfin nous entrâmes dans la noirceur du nuage de tempête. La température chuta rapidement, l'eau de pluie qui ruisselait sur nos corps se gelait, et l'air se raréfiait avec l'altitude. Je restais conscient des risques de la manœuvre que j'avais improvisée.

Finalement, nous perçâmes les nuages en haute altitude, laissant tournoyer des volutes blanches dans notre sillage. Les rayons chauds du soleil firent rapidement fondre le givre dont j'étais recouvert.

Nous étions éblouis par le soleil, mais je comptais bien là-dessus. Le Cyber-Lugia perça à son tour la surface de la tempête, pendant quelques instants il serait également ébloui. C'était peut-être notre unique occasion de l'atteindre, il fallait profiter de sa cécité temporaire pour frapper vite et bien.

Mon Lugia lu dans mon esprit la manœuvre que j'avais imaginée et l'exécuta. Il se renversa en arrière, décrivant un demi-looping dans le ciel azuré, pour faire volte-face à notre poursuivant, aveuglé, avant de lui décocher un redoutable Ultralaser. L'attaque explosa sur le casque d'acier du cyborg. J'espérais qu'ainsi nous pourrions endommager les composants qui contrôlaient l'esprit de la créature.

Je n'avais pas anticipé la suite des événements… nous plongions maintenant vers notre adversaire, et la chute que nous avions entamée nous avait fourni trop d'élan pour pouvoir éviter l'autre créature. Nous le heurtâmes si violemment que je ne pus m'accrocher au cou de mon pokémon. Nous chutions tous les trois à moitié conscients.

*
* *

Les milliers de pokémon présents sur les navires attaquaient Akinari et ses équipiers pour les maintenir à distance de la forteresse et de Kyogre.

La tempête, dont la noirceur était aussi sombre que le désespoir, se constella de centaines de rayons éblouissants qui percèrent les ténèbres de l'ouragan et vinrent s'abattre sur la flotte de la Team Aqua en un bombardement de larmes de lumière qui mit feu à toute l'escadre en quelques instants.

Une nuée de dragons, rejointe par d'autres créatures ailées, apparut dans les airs : des Dracofeu, Libégon, Drattack, Altaria, et bien d'autres pokémon. La communauté des dragons avait finalement décidé de participer à la bataille et avait rejoint l'escadron mené par Aragon.

Une fantastique bataille s'engagea entre les équipages des navires endommagés et les créatures qui les survolaient. Chaque vaisseau manœuvrait pour éviter les tirs ennemis.

Les attaques des pokémon aquatiques explosaient au contact des attaques portées par les dragons. Le ciel de ténèbres était balayé par une multitude de tirs, d'explosions…

Les dragons blessés, ou tués, chutaient dans l'océan dont les eaux tourmentées avalaient les corps inertes.

Les flammes et la fumée avaient transformé les navires les plus touchés en carcasses embrasées qui sombraient dans la mer alors que leur équipage, prisonnier du feu, sautait par dessus-bord en espérant se sauver.

Aragon, monté sur son Libégon, emmena son escadrille jusqu'à survoler la forteresse et la bombarder d'Ultralaser pour faire un maximum de dégâts. Une de ses boules de feu dévasta le poste de commande, où Selena dirigeait jusqu'alors les défenses.

Le maître des dragons repéra Spectra et Damien qui tenaient bon, affrontant une quinzaine de marins et Glacia.

Aragon ordonna à son Libégon d'envoyer quelques boules de feu dans les rangs ennemis puis quelques dragons de son escadrille se posèrent auprès de Spectra et de ses compagnons afin de les secourir.

Aragon ordonna que Marco et Poupe soient évacués au plus vite du champ de bataille et emmené à l'abri vers le continent. Les dragons qui les transportaient s'éloignèrent.

Kyogre émis une onde d'énergie dont la lueur se propagea dans l'océan. Peu après, des milliers de pic de glace acérés jaillirent de l'eau et transpercèrent de nombreux dragons leur ôtant la vie en plein vol.

La forteresse, dont les structures d'acier étaient criblées de cratères d'impact, commençait à s'enfoncer en mer en dégageant une fumée opaque et des détonations inquiétantes.

Akinari, Steven, Eusine, Ondine et Marc rejoignirent Aragon, Spectra et Damien, ensemble ils firent face à Kyogre pour tenter de le vaincre. Chacun engagea dans la bataille son meilleur pokémon, respectivement, pour chacun d'eux : Lugia, Metalosse, Suicune, Leviator, Millobellus, Libégon, Ectoplasma et Absol pour Damien.

Tous s'élancèrent à l'assaut de Kyogre, crachant différentes attaques dévastatrices dans sa direction : Ultralaser, Hydrocanon, Ball'Ombre, Laserglace, Aeroblast…

Le bombardement incessant d'attaques enveloppa Kyogre dans une fumée de vapeur qui le dissimulait, si bien que personne ne pouvait voir s'il commençait à faiblir ou non. Puis il émit une lueur éblouissante, bien plus intense que toutes les autres attaques. Un souffle glacé jaillit de la créature, c'était sa plus puissante attaque : la Glaciation !!!

Conscient du danger, Metalosse qui de par sa composition était le moins sensible à cette attaque, tenta de protéger ses équipiers en créant un bouclier psychique autour d'eux. Cela réussit à ralentir la progression du vent glacial, mais la force qu'exerçait celui-ci sur le bouclier était trop puissante pour être stoppée par Metalosse.

Leviator, Libégon et Lugia utilisèrent leur Ultralaser pour aider à contrecarrer l'attaque. Ils étaient sur le point de repousser le front glacial quand Kyogre émit une nouvelle onde d'énergie dans la mer. Tous se figèrent en entendant un grondement s'élever de l'océan. Un mur d'eau contrôlé par Kyogre s'éleva à plus de dix mètres de hauteur autour d'eux, en leur fonçant dessus comme un mini-raz-de-marée. MiIobellus, et Suicune tentèrent de geler la vague à l'aide d'un Laser Glace mais ils n'eurent le temps que de stopper une partie. La vague les engloutit et Metalosse ne parvint pas à maintenir son bouclier psychique… l'eau qui se referma autour d'eux se transforma en prison mortelle de glace.

*
* *

Loin de la bataille, l'oeil du cyclone, à la teinte lumineuse comme l'émeraude, se rapprochait dangereusement des côtes. Rayquaza tentait toujours de l'annihiler. L'éclat qu'émettait l'utilisation de son pouvoir s'intensifia, le cyclone se disloqua libérant le dragon de son emprise, mais celui-ci, trop affaibli par l'effort qu'il avait fourni chuta, inconscient, jusqu'à plonger dans une mer déchaînée… une lueur engloutie… il s'était sacrifié…

*
* *

Je retrouvais mes esprits.
Peu à peu ma vue s'éclaircit, malgré le déluge qui brouillait tout.
Je me relevais avec difficulté. J'étais sur un îlot rocheux, celui que j'avais entraperçu plus tôt. Je me relevais avec difficulté. J'avais survécu à la chute. Le petit Lugia avait dû me sauver au dernier moment. Son corps gisait devant moi, encore inconscient.

Le Cyber-Lugia s'était également échoué ici, son camouflage optique avait était endommagé.

Je ne savais pas si c'était la vision de sa carcasse métallique brûlée ou la pluie, mais j'avais froid dans le dos.
L'oiseau sombre remua. Il reprenait conscience. Allait-il encore s'en prendre à nous? J'allais vite le découvrir.

L'imposante créature se remit sur patte avec un sombre bruit de crissement de métal. Il me dévisagea au travers de sa visière au reflet de rubis, en partie explosée. Il reprit aussitôt une attitude hostile. Il ouvrit la gueule et s'apprêtait à nous attaquer moi et le petit Lugia. Et cette fois, ce dernier, inconscient, ne pouvait plus me protéger. C'était à mon tour de le défendre.

Je fis appel à mon seul pokémon. Flobio s'interposa devant la menaçante silhouette noire.

Même si je savais mon pokémon infiniment plus faible que l'adversaire, je savais que c'était la dernière chose à tenter. Combattre par mes propres moyens, mêmes dérisoires, et espérer que cela suffirait et que je réussirai.

Le Cyber-Lugia projeta un Ultralaser dans notre direction. Le temps sembla se rallonger, comme si j'approchais de la fin. Je voyais peu à peu la lueur aveuglante fondre sur moi. Flobio croisa ses bras devant lui, c'est tout ce qu'il pouvait faire pour tenter de contenir l'attaque.

Dernier espoir.

Bientôt mon pokémon fut enveloppé de cette lumière aveuglante. Je fermais les yeux pensant ma fin proche. J'ignore combien de temps cet instant dura mais cela sembla être une éternité.

Finalement la lueur s'estompa. Et en rouvrant les yeux, je distinguais avec surprise les formes d'un grand pokémon bleu devant moi. Celui-ci m'avait protégé. Des fumeroles de vapeur s'échappaient de sa peau brûlée.

Il se retourna. C'était Flobio ! Il avait évolué pour me protéger.
_ Laggron ! Prononça-t-il en me regardant avec affection.
Peut-être avait-il aussi évolué parce que j'avais fondé mon dernier espoir sur lui.

Laggron était une créature bien plus robuste que mon Flobio adoré, mais même sous son ultime évolution, mon pokémon avait subi de graves blessures et ne résisterait pas à une autre attaque de ce genre. Mais au moins il avait essayé de me protéger et avait réussi, même si cela ne faisait que repousser l'inéluctable.

C'est alors que la chose la plus improbable se produisit. Il y eut plusieurs petites détonations dans ce qui restait du casque du Cyber-Lugia : des grésillements de circuits électroniques court-circuités par l'eau de pluie ou le choc de l'attaque qu'il avait subi.

La créature agita sa tête plusieurs fois, l'air hébété, jusqu'à ce qu'elle pousse un cri affectueux envers son petit, le reconnaissant. Il le prit sous son aile géante jusqu'à ce que le petit Lugia reprenne conscience.

J'étais soulagé, j'avais sauvé la mère. J'avais honoré la promesse que j'avais faite. Je sautais dans les bras de mon Laggron. J'étais si fier que mon pokémon ait ainsi évolué. Je me remémorais le temps où il n'était encore qu'un adorable gobou, lançant ses petits cris enjoués « gobou gobou ». Combien de fois on avait rigolé tous les deux… Et maintenant il avait tellement changé!

Malgré le déluge, le vent, la tempête, les éclairs, nous étions tous les quatre si heureux. Même la puissance des éléments déchaînés ne pouvait atténuer notre bonheur.

Puis, il y eut des détonations… furies d'une bataille lointaine portées par le souffle du vent.

Je devais aider mes compagnons. De plus, le Cyber-Lugia possédait une puissance de feu redoutable qui pourrait s'avérer comme un atout majeur sur le champs de bataille.

L'oiseau géant lu dans mes pensées, abaissa sa tête et m'invita à monter sur son dos. Je remis Laggron dans sa ball puis nous nous envolâmes vers les vestiges de forteresse embrasée, dont la lueur rougeoyante accentuait encore l'aspect terrifiant de l'ouragan.

La créature de métal obscur filait à quelques mètres au dessus de la surface de la mer.

*
* *

Selena, les vêtements brûlés et déchirés, apparut devant Kyogre. Les larmes aux yeux, elle parcourut du regard ce paysage dévasté. Cette guerre absurde avait plongé son monde dans le chaos : des navires en flamme, la forteresse en ruine, les corps agonisant de marins et de pokémon.

Écœurée, elle s'adressa à Albert d'une voie meurtrie par le chagrin :

_ Tout ça pour quoi ?

Étonné par la question, le boss garda le silence.

_ Nous faisions ça pour étendre le monde aquatique que nous aimions, et nous avons bouleversé l'équilibre climatique de notre monde. On ne respectait pas assez les autres écosystèmes. Nous étions sûrs que notre cause était juste. Mais Albert… regarde autour de toi, les ravages de cette guerre pour le contrôle du temps. Et si nous avions tort?

_ Nous n'avons pas le droit de douter, répondit Albert. Notre cause est juste parce que des pokémon et des humains y ont cru au point de sacrifier leur vie au nom de l'idéal pour lequel ils combattaient. Alors non! Après toutes ces années pour atteindre aujourd'hui notre but, je ne te laisserais pas cracher sur les convictions qui ont unifié des milliers d'amoureux des mers.

_ Regarde bien autour de toi. C'est pour ça que tu as combattu durant toutes ces années? C'est pour dévaster toute la région avec un cyclone, un raz-de-marée et un pokémon sur lequel tu n'as aucun contrôle !? J'ai été trop bête de croire en tout ça ! Mon rêve à moi, c'était que l'organisation préserve le monde marin et sensibilise le reste du monde à son respect! Mais aujourd'hui… aujourd'hui j'ai agi à l'opposé de ce rêve.

Elle tourna le regard vers les corps inertes de pokémon aquatiques flottant sur la mer, puis fondit en larmes devant ce spectacle macabre.

_ Regarde les ! Ceux que nous aimions nous les avons conduits à la mort ! Au nom de quelle folie ?! S'écria-t-elle submergée par la colère. Étendre les océans sur les continents… Nous avons été trop stupides de croire que ça améliorerait les choses. Et nous manquions de discernement pour imaginer vers quoi cela nous mènerait.

_ Nous avons agi de la façon le plus juste pour notre cause, répondit Albert sèchement.

Selena sortit une pokéball de sa poche.

_ Je suis peut-être la dernière qui puisse empêcher cette créature de dévaster le reste du monde, c'est peut-être sans espoir, mais je combattrai au nom de mon rêve. Staross GO !!! Attaque Cage-éclair !

L'étoile de mer tournoya quelques instants dans les airs puis s'entoura d'électricité statique et fonça sur Kyogre pour tenter de le paralyser, mais le champs de force de la créature repoussa l'assaut, et l'attaque n'eut pas le moindre effet.

_ Tu me trahis !? S'énerva Albert. Tu aurais dû comprendre mieux que les autres qu'il était inutile de s'opposer au nouvel ordre que nous allons établir. Tu vas périr! Kyogre, gèle-là sur place !!

Pour une fois, le pokémon sembla obéir, mais il agissait plutôt de sa propre volonté pour riposter à son opposant.

La gueule béante de Kyogre cracha un Laserglace en direction de Selena et de son pokémon. Staross fonça dessus en déployant une protection psychique, mais il fut balayé comme un vulgaire insecte par la puissante attaque.

_ Staross… Alors je mourrai au nom de mes rêves, murmura-t-elle résignée en voyant l'attaque fondre sur elle.

Mais, derrière elle, un cri strident déchira la fureur de la tempête. Un immense pokémon la survola, puis s'interposa pour dévier l'attaque à l'aide d'une onde psychique puissante. La rescapée grimpa aussitôt derrière moi sur le dos du Cyber-Lugia.

_ Cyber-Lugia que fais-tu !? S'écria Albert. Obéis à mes ordres et tues ceux qui sont sur ton dos!!

Mais le pokémon ne réagit pas. Il n'était plus sous l'emprise du contrôle mental de son armure.

Albert dégaina de son manteau une petite télécommande.

_ Si tu ne m'obéis pas tu ne m'es plus utile. Cette télécommande, m'a été remise par le concepteur de ton armure et me permet de te faire exploser à distance. Obéis ou bien je te détruirai avec eux.

En l'entendant, un frisson glacé parcourut mon dos.
Cyber-Lugia préférait mourir en combattant plutôt que de nous trahir et d'obéir, il s'apprêtait à balayer Albert d'un Ultralaser mais…

Il appuya.


************

Prochainement:

Nos derniers héros survivront-ils ? Comment arrêter les deux titans et le chaos qu'ils étendent sur le monde?

Vous le découvrirez dans l'ultime fin des Légendes de l'océan:

Le héros aux milles visages