Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 21/09/2014 à 09:30
» Dernière mise à jour le 08/03/2019 à 23:42

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 246 : Mister Smiley et Lady Venamia
Les Rockets se mirent instantanément sur leurs gardes, Siena empoigna Ecleus sous forme d'éclair, Ithil ses poignards et Tuno son pistolet. Galatea fit monter son Flux en elle et Vilius se préparait à se servir de ses brassards de Sombracier. Le professeur Natael, lui, se dépêcha de se réfugier derrière eux.

- Vous... fit Galatea en reconnaissant Mister Smiley. Les Agents de la Corruption !

- Quelle déduction incroyable, se moqua l'homme masqué. La Team Rocket ne cesse de nous épater par son intelligence supérieure. Mais je ne devrais pas me moquer. Vous avez bien trouvé ce laboratoire.

- Comment êtes vous entrés ? Miry et Seamurd...

- Oh, vous voulez parler des deux Mélénis à l'entrée ? Ils sont occupés, pour le moment, dans mon univers à moi. Mais ne vous inquiétez pas. S'ils se souviennent de comment il fonctionne, ils devraient en sortir dans pas trop longtemps.

Galatea se souvenait que trop bien de « l'univers de Mister Smiley ». Ce type pouvait créer des espèces de mini-dimensions dans lesquelles il pouvait donner vie à tout ce qui touchait à l'imagination de ceux qui y étaient enfermés. C'est ainsi que Galatea avait dû ré-affronter Trutos, Vriffus et D-Deoxys dans cette dimension des ombres. Comme en effet Miry et Seamurd avaient été avec elle ce jour ci, ils devraient s'en tirer. Vilius, qui ne connaissait pas bien les Agents, s'avança et déclara avec autorité :

- Ce lieu est à présent sous la juridiction de la Team Rocket, et du Protectorat de Kanto. Qui que vous soyez, vous allez vous rendre bien gentiment pour qu'on puisse vous interroger.

- Quelle arrogance ! Digne de vous, Agent 003. Ce laboratoire est nôtre depuis des années maintenant, et Pixagonal m'obéit. C'est vous les intrus ici. D'autant que nous sommes à Johto et non à Kanto.

- Vous prétendez donc être affiliés au gouvernement de Johto ?

- Agent 003, ce sont les Agents de la Corruption, intervint Tuno. Ils servent Horrorscor, le même Pokemon que servait Zelan. Et ce crétin masqué, il a tenté de capturer Kyria par le passé, pour le compte de Nuvos l'Infini.

Vilius dévisagea les deux nouveaux venus d'un air nouveau.

- Je vois. Si vous êtes des potes à Zelan et à Nuvos, forcément que vous n'êtes pas les nôtres.

- Zelan Lanfeal et Esva Nuvos étaient nos pions, pas nos amis, rectifia Mister Smiley. Vous aussi, mes chers Rockets, vous nous avez servi de bien des façons...

Tuno tira sur Mister Smiley, au niveau de la tête. La balle se contenta de le traverser et alla toucher un des flacons de formule Sygma derrière qui explosa.

- Allons allons, pourquoi tant de violence, colonel Tuno ? Vous me sembliez être pourtant quelqu'un de relativement réfléchi.

- Et d'où vous me connaitriez, au juste, qui que vous soyez derrière votre masque ? Demanda le colonel.

- Nous te connaissons, gronda l'homme brûlé. Bien plus que toi tu ne te connais.

Tuno frissonna. Cette voix, pourtant rauque à cause de ses cordes vocales endommagées, Tuno la connaissait. Ou pensait la connaître. Il baissa son arme.

- Vous... Vous ne seriez pas...

- Assez de tout cela, décréta Venamia. On n'a pas besoin d'interroger ces idiots. Eliminons-les !

- Toujours aussi sauvage, aussi indomptable, aussi avide de sang, susurra Smiley. J'adore cela chez vous. Tu te souviens de cette jeune dame, mon bon Vrakdale ?

L'homme au visage brûlé hocha la tête.

- Elle était l'une des esclaves de la Team Freedom. Une des rares qui a survécu.

Venamia cligna des yeux, et se souvint. En effet, il y a dix ans, elle avait été capturée par une Team se nommant Freedom. C'était à cette occasion qu'elle avait rencontré Zelan, et qu'il avait été possédé par un des fragments d'Horrorscor. Et le leader de cette Team était bien un homme gravement brûlé du nom de Vrakdale. Venamia serra les poings, se sentant trahi.

- Qu'est-ce que ça veut dire ? Fit-elle par pensée à Horrorscor. La Team Freedom travaillait pour toi ?!

- Bien évidement, répondit le Pokemon de la Corruption. Vrakdale est le plus loyal serviteur du Marquis des Ombres. Il recherchait à l'époque l'une de mes Pierres d'Obscurité, et a crée cette Team pour cela. Bien sûr, comme tu le sais, c'est ton cher ami Zelan qui la trouva en premier.

Venamia savait depuis longtemps qu'Horrorscor lui cachait nombre de choses, et qu'il avait ses objectifs propres, mais elle avait fait avec, car le pouvoir qu'il lui donnait compensait toutes les manigances qu'il pouvait faire à son insu. Pourtant, au fil du temps, Venamia en était venu à considérer le Pokemon désincarné comme un bon conseiller, voire un partenaire. Elle n'avait jamais pensé qu'il aurait pu être responsable de ce qui lui était arrivé il y a dix ans.

- Tu es en colère, constata Horrorscor. Ça se comprend, tu as beaucoup souffert là-bas. Mais je ne faisais que ce qui était nécessaire pour survivre, et accomplir mon destin. Tu fais pareil. Mes Agents de la Corruptions ne sont pas tes ennemis.

- Ils se mettent sur mon chemin. Ça suffit pour en faire mes ennemis.

Elle invoqua une salve d'éclair via Ecleus et la projeta sur Vrakdale. L'Agent de la Corruption recula à peine.

- Tu perds ton temps, grimaça Galatea. Selon Eryl et les Gardiens, ce mec est totalement invincible !

Venamia était embêtée. L'un était invincible, et l'autre passait à travers de toutes les attaques. Mais même si elle ne pouvait pas les blesser, elle doutait qu'eux puissent le faire sur elle. Avec son bouclier d'Eucandia et sa vision Futuriste, il n'y avait plus beaucoup de personne qui pouvait l'inquiéter. Donc, ils étaient dans une impasse, surtout si les Agents voulaient le laboratoire entier, ce qui n'était pas son cas. Mister Smiley semblait être arrivé à la même conclusion.

- Bon, j'imagine que la situation va être compliquée. Je ne veux de mal à aucun d'entre vous, vous nous servez tous si bien, de façon indirecte. Tant pis pour le laboratoire. Je vais tâcher d'emmener quelque formules Sygma. Vrakdale, tu gagnes du temps, pour permettre à nos sujets de fuir.

- Vos sujets ? De quoi parlez-vous ? Voulu savoir Vilius.

Mister Smiley se contenta de claquer des doigts. Aussitôt, Pixagonal lança un rayon violet cubique en direction du seul mur vide d'étagères de la pièce. Le mur sembla se dissoudre sous l'action du rayon, révélant derrière une salle cachée. Il y avait à l'intérieur une dizaine de cuves, dans lesquelles flottaient des hommes et des femmes endormis. Presque tous avaient des malformations sur leurs corps : des membres de Pokemon, de la peau de couleur différente, des visages pas tout à fait humains...

- Je vous présente les Sygmus, déclara Mister Smiley. Ce sont nos cobayes les plus évolués pour la formule du professeur Lirian. Après des années de recherches, nous avons réussi à l'implanter dans des humains sans que ceux-ci ne meurent directement. Oh bien sûr, ceux-là finiront par mourir un jour ou l'autre, et c'est pourquoi nous les conservons bien. Mais avant, ils auront l'honneur de servir la grande cause du Marquis des Ombres !

Venamia grimaça de dégout à la vue de ces êtres pitoyables à peine humains. Ithil grimaça aussi, mais plutôt à l'encontre de Smiley.

- Vos actions vont à l'encontre de la justice. Jouer ainsi avec la vie humaine avec vos expériences démentes... C'est le mal !

- Le mal ? Ricana Smiley. Que voilà un concept intéressant. Qu'est-ce que le mal ? Qu'est-ce que le bien ? Peut-on les juger, et qui le peut ? Des questions passionnantes. Ce n'est que dans le monde d'Horrorscor que l'on pourra y répondre. En attendant, je vous souhaite à tous une bonne journée.

Mister Smiley ouvrit une de ses portes d'ombre, dans laquelle il commença à faire passer les cuves de ses Sygmus. Les Rockets s'avancèrent pour l'arrêter, mais Vrakdale se plaça devant eux. L'homme brûlé s'apprêtait à lever le poing, mais Smiley l'arrêta.

- Evite ça ici, mon cher. Cet endroit, et ses occupants, peut encore servir. Ne fais pas tout sauter.

- Très bien, fit l'Agent de la Corruption en baissa le bras. Pixagonal, tu t'occupes d'eux.

- Ordre confirmé, maître. Procédure de défense activée.

Le Pokemon artificiel se divisa en plusieurs cubes qui tous lancèrent diverses attaques psychiques. Galatea et Ithil les dispersèrent conjointement avec le Flux et des attaques spectres. Venamia tira un éclair sur Pixagonal. Ça le toucha et sembla l'affecter, mais il avait vraisemblablement pris peu de dégâts.

- Vous perdez votre temps, leur dit Vrakdale. Pixagonal a été crée par le professeur Lirian par ordinateur. Il a axé toutes ses données sur les seuls PV. Il en a exactement deux milliards trente-trois millions, à quelques milliers près...

Venamia retint une exclamation. Un tel chiffre devait représenter les PV de plus de six millions de Pokemon réunis. C'était tellement loufoque qu'elle ne parvenait pas à le croire. Pourtant, elle avait beau utiliser les attaques foudres d'Ecleus à la suite, ainsi que ses propres lasers d'Eucandia, le Pokemon restait inlassablement debout. Il ne cherchait pas tant que ça à les attaquer, mais défendait Mister Smiley et Vrakdale qui s'occupaient de transporter leurs G-Man artificiels et autant de flacon de formule Sygma qu'ils pouvaient. Galatea avait fait appel à son Galladiateur et Tuno à son Crimenombre, essayant de prendre Pixagonal sur plusieurs flancs pour pouvoir le déborder et attaquer les Agents de la Corruption. Venamia approuva la tactique. S'ils ne pouvaient pas infliger de dommages aux Agents non plus, au moins pouvaient-ils détruire le fruit de leurs recherches.

- En combattant les Agents de la Corruption, c'est moi que tu combats, fit Horrorscor en elle. Et donc, indirectement, toi-même.

- Nous sommes des compagnons d'infortune, pas des alliés, rétorqua mentalement Venamia. Tes projets ne sont pas les miens. Avec cette formule et ces cobayes, tes Agents représentent une menace pour moi.

- Nulle menace si tu comprenais le bien fondé de la corruption.

- Je ne veux pas de la corruption. Je veux l'ordre. Mon ordre.

Tandis que Vilius occupait Pixagonal avec ses attaques déchainées grâce à la puissance de ses brassards en Sombracier, Venamia lança son éclair au dessus de lui, puis se projeta sur sa trajectoire avec son gant magnétique. Elle passa donc au dessus et atterrit juste devant Mister Smiley. Elle détruisit l'une des capsules des Sygmus qu'il était en train de déplacer jusqu'à sa porte des ombres. Toute l'eau s'échappa et le cobaye contrefait gesticula au sol dans des derniers spasmes d'agonie. Puis Venamia transperça Mister Smiley de son éclair, mais il aurait très bien pu n'être qu'un hologramme.

- Allons, je pensais que depuis le temps, vous auriez retenu les propriétés de mes clones d'ombres... colonel Crust, susurra Mister Smiley juste pour elle-même.

Cela faisait un moment que Lady Venamia n'avait pas ressenti ça : ce froid qui parcourait tout le corps d'un seul coup, et qui faisait tourner le cerveau au ralenti. Une pure et franche stupeur, mêlée à de la crainte. Il n'y avait qu'une seule personne au monde qui appelait encore Venamia "colonel Crust". Et une seule personne à la connaissance de Venamia qui savait créer des clones de lui-même.

- Vous... C'est vous...

Mister Smiley éclata de rire.

- Quel air ahuri vous avez, colonel ! Faites en sorte de cacher un peu plus votre surprise pour le moment. Si vous avez besoin de me parler, je suis toujours à la base.

Mister Smiley fit apparaître quelque chose de son portail d'ombre. Ça ressemblait vaguement à un nounours en peluche, mais habillé d'une combinaison militaire et tenant un fusil en plastique.

- Le Sergent Serial Bear Kill va vous tenir compagnie. À plus.

Avec un dernier rire, Mister Smiley disparu. Vrakdale resta là lui, observant de façon dégagé le combat contre Pixagonal. Galatea, Ithil, Tuno et leurs Pokemon avaient beau donner tout ce qu'ils avaient, rien ne semblait pouvoir venir à bout du Pokemon artificiel. Vilius, lui, s'était jeté sur le nouvel ennemi, le fameux Serial Bear Kill de Smiley. Encore abasourdie par la révélation qu'elle avait faite, Venamia mit un moment à reprendre ses esprits, et avant qu'elle n'ait pu se relancer dans le combat, Vrakdale vint lui parler.

- J'ai peine à vous comprendre, Siena Crust, fit-il en utilisant délibérément son ancien nom. Vous abritez les deux tiers de l'âme du Seigneur Horrorscor en vous, mais vous continuez à vous battre aux cotés des alliés des Gardiens de l'Innocence. Vous devriez bien savoir que si eux ou les Gardiens connaissaient la vérité sur vous, il vous détruiraient.

- Vous comptez le leur dire ?

- Absolument pas. Il n'est pas de notre intérêt que le Seigneur Horrorscor soit découvert si tôt. Il est en revanche du nôtre que vous vous éleviez de plus en plus haut. C'est pour cela que le Marquis s'est rapproché de vous, et vous a guidé dans les chemins tortueux de la corruption et du pouvoir.

Le Marquis... Ainsi donc, Silas, son ancien homme de confiance, n'était pas seulement un Agent de la Corruption, mais bel et bien le Marquis des Ombres ? Ça n'avait aucun sens. Si Silas était bien le Marquis, il devrait avoir le dernier morceau d'âme d'Horrorscor en lui. Et dès lors, obligatoirement, Venamia l'aurait senti, car elle vivait constamment avec Horrorscor. Mais Venamia décida de ne pas pousser l'ignorance de ce Vrakdale. Elle demanda plutôt :

- Si vous savez pour moi, pourquoi ne pas m'avoir tué, et pris le morceau d'âme ? N'est-ce pas ce que recherche Horrorscor, que tout son âme soit réunie en un seul hôte, pour pouvoir ressusciter ?

- Le temps n'est pas venu, Siena Crust. Vous n'êtes pas encore prête. Mais quand la corruption sera à son apogée, et quand vous aurez accepté votre destin d'Agent de la Corruption, alors vous pourrez affronter le Marquis. Le gagnant prendra le morceau d'âme de l'autre, et aura le privilège de ne faire plus qu'un avec notre Seigneur Horrorscor. Il utilisera alors le corps du gagnant pour revenir parmi nous. Votre chair deviendra la sienne, et vos âmes seront liées à jamais !

- Désolée, mais ça ne m'intéresse pas.

Elle approcha son laser d'Eucandia à bout portant sur le visage de Vrakdale, et tira. L'homme aurait dû avoir la tête totalement désintégrée, mais il n'en fut rien. Il n'eut même pas la plus petite brûlure ou marque. Et ce n'était pas le plus inquiétant avec ce Vrakdale. Venamia n'arrivait pas à lire les lignes de son futur avec Futuriste. Son avenir semblait comme figée. Elle ne pouvait rien prévoir de sa part, et en plus ne pouvait rien lui faire. Venamia ne s'était plus sentie aussi impuissante depuis qu'elle avait en elle Horrorscor. Son trouble dut se voir, car Vrakdale étira ses lèvres brûlées en une parodie de sourire.

- Je sais que le Seigneur Horrorscor peut offrir trois choses au choix à ceux dont il utilise le corps : sa puissance, son corps ou son pouvoir. En clair, ses attaques, son type ou son Talent. Il me semble évident que vous avez choisi la troisième possibilité. vous vous êtes montrée bien plus intelligente que ce crétin de Zelan ou ce Pokemon du Zodiaque, Ophiuton, qui ont exigé de lui sa puissance. Une puissance qu'au final ils n'ont pas su contrôler. La capacité spéciale Futuriste, en revanche, peut parfaitement s'adapter aux faibles humains que nous sommes. Mais sur moi, elle ne peut fonctionner. Je suis prisonnier du temps. Il ne vous montrera rien. Et même si c'était le cas, tous vps petits gadgets ne pourraient rien contre moi. Rien ne peut me blesser, à part le temps lui-même...

Passant outre le bouclier énergétique d'Eucandia de Venamia comme s'il n'avait jamais été là, Vrakdale attrapa la jeune femme à la gorge. Venamia sentit la chaleur brûlante de sa main, tout comme l'odeur infecte de brûlé de son visage horrible. Elle avait beau s'évertuer à tenter de trancher son bras avec Ecleus, rien n'y faisait. Cet homme semblait être fait de Sombracier.

- Vous puez l'ambition et l'amour du pouvoir, lui dit Vrakdale. Ces deux choses sont si fortes en vous qu'il ne reste pas de place pour la corruption pour le moment. Mais vous redescendrez bien vite sur Terre, vous qui utilisez un nom sur lequel vous n'avez aucun droit. Venamia est le monde de corruption ultime qu'a théorisé le Seigneur Horrorscor. Ce monde pour lequel nous autres, Agents de la Corruption, nous nous battons. Si nous vous laissons l'utiliser, c'est parce que vous êtes distrayante, comme gamine. Mais n'essayez pas de vous en prendre à des pouvoirs dont vous ignorez tout. Vous n'êtes qu'une mouche insignifiante face au Marquis. Et vous finirez par vous incliner devant la volonté du Seigneur Horrorscor.

Vrakdale lança Venamia contre le mur, où elle ne put que s'écrouler, impuissante. Puis l'Agent de la Corruption se tourna vers Pixagonal, qui continuait à poser de gros problèmes au reste du groupe.

- On s'en va, Pixagonal.

- Bien maître. Je me dois de vous signaler que mes radars internes ont repéré plusieurs formes de vie qui s'approchent du laboratoire.

- Probablement l'armée de Johto, ricana Vrakdale. Laissons nos amis Rockets régler ça. Leur guéguerre ne nous concerne en rien.

Pixagonal acquiesça, et entoura Vrakdale de petits cubes noirs tirés de son propre corps. Vrakdale sembla se dissoudre à l'intérieur, puis Pixagonal et ses cubes filèrent à toute vitesse, traversant les murs et se perdants dans la nature. Mais l'ours soldat en peluche de Mister Smiley, lui, était toujours là. Il tirait avec son fusil des balles en plastique, sans doute pas meurtrières, mais assez grosses pour faire relativement mal. Profitant du départ de Pixagonal pour changer d'adversaire, Galatea se servit du Flux pour stopper en pleine courses les balles et les renvoyer à l'expéditeur.

Ithil surgit, barrant le corps de l'ours de ses deux poignards. Le Crimenombre de Tuno utilisa sa puissante Griffe Ombre, et le Galladiateur de Galatea son attaque ultime Excalibur. Enfin, Vilius se chargea d'achever l'ours en le transperçant profondément avec ses bras recouverts du Sombracier qui décuplait sa force. L'ours gémit, puis se dissipa dans les airs, telle l'illusion qu'il était. Galatea put enfin s'asseoir pour reprendre son souffle un moment, quand Miry et Seamurd débarquèrent de dehors, l'air passablement hagard, mais leur Flux prêt à en découdre.

- Le type au masque ! S'exclama Seamurd. Il est ici !

- Merci de l'avertissement, sourit Galatea. Mais il a déjà filé.

Miry secoua la tête en se tenant le front.

- Il nous a pris par surprise. Il nous a emprisonné dans le même truc que la dernière fois, et on a du affronter des répliques de Nuvos l'Infini et de ses disciples Mélénis.

- Mais on s'est souvenu de comment on s'est débarrassé de ces illusions, la dernière fois, poursuivit Seamurd. Avec Miry, on s'est donc auto-assommés.

Galatea se souvenait que Miry lui avait fait perdre connaissance par un choc de Flux à la tête lors de cette fois, ce qui avait fait disparaître les illusions de Trutos, Vriffus et D-Deoxys. Comme Mister Smiley leur avait donné vie grâce aux souvenirs actifs de Galatea, si elle était inconsciente et donc ne pensait plus à rien, ils disparaissaient.

- Mais apparemment, on est resté dans les pommes un peu trop longtemps, reprit soucieusement Seamurd. Que s'est-il passé ici ?

- On vous racontera plus tard, dit Tuno. L'armée de Johto va arriver. Il faut filer.

- Hors de question !

Venamia venait de se relever en s'aidant de son éclair. Elle tenait à peine debout, mais ses yeux, le bleu comme le rouge, brillaient d'une lueur appelant le meurtre.

- Je peux, à moi toute seule, me prendre la totalité de l'armée d'Igeus ! Je ne fuirai pas devant eux. Ils ne doivent pas obtenir ce laboratoire. Je vais tous...

Vilius lui prit l'épaule comme s'il cherchait à la retenir.

- Dois-je vous rappeler, chère Agent 002, que nous sommes sur le territoire de Johto ? C'est nous les espions, et si combat il y a, ce sera nous qui déclencherons la guerre, ce que ni l'Assemblée ni le Chef d'Etat n'a autorisé. Vous voulez en prendre la responsabilité, peut-être ?

Venamia lui décocha un regard féroce en se dégageant de sa poigne. Mais elle savait que Vilius avait raison. 003 n'était pas contre, à terme, une guerre avec Johto pour la conquête de la région, mais il connaissait très bien la politique. Si la guerre éclatait par leur faute, Vilius et Venamia se retrouveraient sous le feu des critiques de Kanto, et seraient quasiment enterrés politiquement. La guerre était inévitable, mais ne devait pas avoir lieu en ces circonstances.

- Très bien, acquiesça-t-elle. Que personne donc ne réponde aux tirs, même si vous allez mourir.

Elle déploya Ecleus sous sa forme normale, celle d'un grand oiseau métallique jaune, et grimpa sur son dos.

- Je vous laisse trouver un moyen de filer. Vous êtes tous assez compétents pour ça, j'imagine.

Puis Ecleus tira une salve d'éclair contre le plafond, avant de s'envoler par le trou, laissant là les autres Rockets estomaqués par tant de désinvolture et d'égoïsme.

- J'y crois pas ! S'exclama Galatea. Quelle grande connasse arrogante et merdeuse à l'odeur d'un pet de Tadmorv !

Ni 003 ni Tuno ne la reprirent pour son insubordination, signe évident qu'ils devaient penser la même chose.

- J'imagine que notre appareil a déjà été découvert, fit Tuno. On ne peut pas compter la dessus. Mais vous autres Mélénis, vous savez voler non ? Vous pouvez prendre certains d'entre nous avec votre Flux.

- Un seul chacun, oui, confirma Miry. Mais vous êtes quatre.

- Pas besoin de vous déranger pour moi, fit Ithil. Au nom de la justice, je peux m'enfoncer dans le sol et bouger sans que personne ne me voie.

- Et moi j'ai mon Sombracier, ajouta Vilius. Grâce à lui, je peux sauter tellement haut et vite que je serai à Kanto avant vous.

Galatea empoigna donc le colonel Tuno avec son Cinquième Niveau, avant de l'utiliser sur elle-même pour voler. Miry fit de même avec Natael, et tous quittèrent le laboratoire du professeur Lirian, survolant l'armée de Johto qui tenta sans succès de leur tirer dessus d'en bas. Galatea s'inquiétait à propos de ce qu'ils avaient vu. Voilà que ces damnés Agents de la Corruption avaient avec eux un Pokemon quasiment invincible et plusieurs G-Man artificiels. Il serait vraiment temps de faire quelque chose contre eux, et contre ce type au masque qui n'arrêtait pas de se trouver sur leur chemin.