Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 03/11/2013 à 09:28
» Dernière mise à jour le 25/05/2018 à 23:22

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 198 : Elu des Ténèbres
Mercutio devait avouer que D-Pingoleon avait retenu des erreurs qui avaient causé la perte de son bras la dernière fois. Il se montrait maintenant plus prudent, observant plus les actions de Mercutio avant d'attaquer. Ça n'aurait pas changé grand-chose si Mercutio était repassé en Septième Niveau, mais il s'y refusait. Il ne pouvait pas se passer du Flux alors qu'ils étaient en pleine confrontation contre les Shadow Hunters. Vaincre un Pokemon Méchas sans le Septième Niveau était dur, mais pas impossible. Ils avaient bien vaincu D-Deoxys, censé être plus puissant que D-Pingoleon. Certes, il avait Galatea à ses cotés alors, mais cette fois c'était Miry et Seamurd qui le couvraient. Ce dernier usait de tout son Flux pour maintenir un puissant bouclier de Flux autour de Mercutio, et Miry était en train de faire ce à quoi elle était le plus douée : les invocations de sortilèges.

Quand Mercutio avait appris que sa garde du corps y était compétente, il lui avait demandé de lui apprendre comment faire. Après avoir vu Maître Irvffus lancer des trucs incroyables, Mercutio rêvait de pouvoir un jour faire pareil. Hélas, il s'était vite rendu compte qu'il ne comprenait rien à la technique des invocations. Déjà, les longues explications de Miry concernant l'utilisation des sorts lui avait causé un sacré mal de tête. Puis la pratique s'était révélée être des plus désastreuses.

Non, les sortilèges de Flux n'étaient pas son truc. Mais il se consolait en songeant que Seamurd lui aussi n'était pas plus doué que lui. Apparemment, ça dépendait des Mélénis. Seamurd avait expliqué que c'était un « truc d'intello ». Galatea aussi avait essayé, et avait eu un peu plus de succès que Mercutio. Elle parvenait à invoquer deux trois sortilèges basiques, mais rien de plus. Miry lui avait dit qu'elle n'était pas encore Maître et pas compétente pour lui enseigner des sorts plus complexes, car c'était un art très dangereux. Pourtant, elle s'y adonnait avec grâce en faisant apparaître autour d'elle une dizaine de petits éclairs.

- J'invoque la Foudre Pieuse.

En tapant de la main au sol, les éclairs se précipitèrent sur D-Pingoleon, qui se protégea avec l'une de ses ailes semblable à des boucliers. Mais le courant passa quand même, et paralysa un moment le bras du Pokemon Méchas. Mercutio endurcit son épée avec le Flux et chargea du coté exposé de D-Pingoleon. Essayer de taper sur son armure blindée au sombracier avec son épée, même avec tout le Flux qu'il voulait, n'aurait servi à rien. En revanche, il existait des parties plus faiblement protégées, notamment les jointures entre les différents membres. Mais D-Pingoleon était un cas un peu à part. Il était assez lent, dans ses gestes comme dans ses attaques, mais en revanche son corps était un vrai tank, fait essentiellement pour encaisser. Quand il voulut trancher l'extrémité de son bras droit avec son épaule, pour faire tomber l'agaçante aile qui lui servait de bouclier, il ne parvint qu'à enfoncer sa lame à peine au quart.

Mercutio dut forcer pour retirer son épée, et ce court laps de temps suffit à D-Pingoleon pour l'attraper par le derrière du cou. Il lui donna ensuite un terrible coup de tête qui aurait probablement arraché celle de Mercutio sans le bouclier de Flux de Seamurd. Mercutio, à travers la brume de douleur, ouvrit la paume de sa main pour lancer une attaque de Troisième Niveau sur le visage du Méchas à bout pourtant. Il relâcha assez sa prise sur son cou pour que Mercutio puisse se libérer.

Mais D-Pingoleon n'attendit pas que la fumée de l'explosion sur sa tête disparaisse pour attaquer à nouveau. Ses canons au niveau de la taille firent exploser trois attaques Hydrocanon. Miry parvint à en dévier deux, et Mercutio évita juste à temps le dernier, avant de tirer une seconde attaque de Flux, précisément sur les canons de D-Pingoleon. Les trois de droite furent détruits. D-Pingoleon grogna, et tendit son aile gauche pour tirer ce que Mercutio reconnu comme une attaque Luminocanon. Miry répliqua par un autre sort :

- J'invoque l'Us-Nouvel.

Des petites boules rouges fumantes s'échappèrent des mains de la Mélénis pour rencontrer l'attaque acier. Quand les deux s'entrechoquèrent, ça provoqua un beau déluge de vapeur. Mercutio se fondit dedans et se servit du Flux pour accroitre sa vitesse et tourner autour de D-Pingoleon. Il l'accablait de petites attaques qui ne lui firent pas grand-chose, mais au moins il l'occupait et le rendait furieux à esquiver chacune de ses attaques bourrines et immensément lentes.

Sauf que... Il apparut que D-Pingoleon avait aussi des attaques rapides en réserve. Une sorte de chemin d'eau se créa sous ses pieds. Mercutio eut tout juste le temps de reconnaître l'attaque Aqua-jet avant que le Pokemon Méchas ne lui rentre dedans. Mercutio parvint à se réceptionner dans les airs, mais voilà que D-Pingoleon s'adonnait à présent à l'attaque Hâte pour augmenter sa vitesse. Mercutio dut changer de tactique, et préférer la défense à l'esquive. De son coté, Seamurd en fit tout autant.

- Miry, on échange, dit-il à son amie. Occupe-toi du bouclier de Flux autour de Mercutio. Tes sorts ne servent pas à grand-chose face à lui.

- Et puis-je savoir ce que toi tu vas faire ? Demanda la jeune femme, perplexe.

- Le Septième Niveau, répondit l'adolescent en invoquant tout son Flux.

Miry soupira.

- Pourquoi je pose la question ? Tu ne peux t'empêcher de t'en servir au moindre petit problème...

- Il est là pour ça, riposta Seamurd. Et plus je m'en servirai, plus le temps d'attente entre chaque utilisation diminuera.

Ses bras furent plongés dans une couche de Flux orange, et aussitôt que le Mélénis pointa son bras droit sur D-Pingoleon, le Pokemon Méchas fut immobilisé, et il se retrouva à genoux comme si ses jambes n'arrivaient plus à le soulever. Ce qui était le cas. Le Septième Niveau de Seamurd contrôlait la masse. Il pouvait soit alourdir grandement une cible, soit l'alléger de la même façon.

- Allez-y, pendant qu'il ne peut plus bouger ! Cria Seamurd à Miry et Mercutio.

Les deux Mélénis produisirent une attaque de Sixième Niveau à l'unisson, qui combinée provoquèrent une explosion satisfaisante et un cratère qui l'était encore plus. Sauf que D-Pingoleon était encore entier. Son armure métallique luisait d'une façon qui laissa peu de doute à Mercutio sur ce qu'il avait fait.

- Cette ordure a utilisé Mur de Fer. Sa défense a monté d'un cran.

- Essayons autre chose alors, fit Seamurd.

Il changea de bras. Ce fut maintenant le gauche qu'il pointa sur D-Pingoleon. Mercutio comprit et ne perdit pas de temps. Le Pokemon Méchas avait désormais perdu sa masse. Il était temps de lui donner un coup qui l'expédierait en orbite. Sauf que D-Pingoleon le fit à la place de Mercutio. Il utilisa son attaque Hydrocanon sur le sol pour s'envoler si haut que Mercutio le perdit de vue en un instant.

- Wow ! Il mettra un moment à retomber là...

- Vu que je ne le pointe plus du bras, il a retrouvé sa masse normale, fit Seamurd. Mais oui, il risque de prendre son temps pour redescendre.

Alors qu'ils attendirent, tous les autres groupes à part Tuno vinrent vers eux.

- Vous avez déjà vaincu vos Pokemon Méchas ? S'étonna Mercutio.

- Ils n'étaient pas bien effrayants, commenta Zeff. Et le tien ?

- En haut ?

Tous levèrent la tête en même temps. D-Pingoleon commençait à être en vu. Alors que tous préparer une attaque pour le recevoir, Mercutio distingua que le Pokemon Méchas chargeait lui aussi quelque chose. Une lumière bleue brillait en face de son bec métallique.

- Ah ah ! Vous allez déguster, les humains ! S'exclama D-Pingoleon. Déguster ma plus puissante attaque ! Elle va même creuser un trou dans la croute terrestre !

- Ça craint ! Fit Mercutio. Il prépare une attaque Hydroblast !

Hydroblast passait pour être la plus puissante des attaques eau. Lancée à cette hauteur, et surtout avec la puissance de D-Pingoleon, Mercutio n'arrivait pas à imaginer quel dégât cela pourrait causer. Mercutio, Galatea et Miry combinèrent leur Flux pour lever un énorme bouclier, et Zeff y ajouta son argent, mais ils doutaient que ça suffise. Mais d'un coup, D-Pingoleon s'immobilisa. Mercutio, pensant à un piège, resta sur ses gardes, mais apparemment, le Pokemon Méchas n'arrivait tout simplement plus à bouger, et était bloqué dans les airs. Avec le Flux, Mercutio sentit une pression terrible et sombre entourant D-Pingoleon. Pour ce dernier, l'incompréhension se substitua à la rage.

- Que...?!

- Ah la la, fit une nouvelle voix. Tu as causé un beau bazar, D-Pingoleon. Je crois que ça serait bien si tu te calmais maintenant non ?

Un silhouette arriva de par les airs. Mercutio avait reconnu la voix, car cette personne lui avait parlé dans ses songes, après sa défaite contre D-Suicune. C'était un petit garçon d'une dizaine d'année. Il avait le visage pâle, les yeux gris et les cheveux totalement décolorés, d'un blanc nacré. Il souriait tranquillement à tous le monde, en particulier à D-Pingoleon. Ce dernier était toujours paralysé, mais Mercutio soupçonnait que ce soit plus cette fois à cause de la peur que d'autre chose.

- On-oncle Yonis ?! Balbutia le Pokemon Méchas.

- Qui c'est c'morveux ? Demanda Zeff à haute voix.

Les quatre Mélénis présents échangèrent un regard. Car tous avaient bien évidement senti le Flux si terrible qui se dégageait de cet enfant. Un Flux noir, vorace, oppressant, et incroyablement puissant. Mercutio en avait des frissons dans tout le corps. Comprenant les réactions de ses compagnons, Zeff fronça les sourcils.

- C'est un Mélénis ?

- Oui, mais il ne vient pas du Refuge, c'est une certitude, frissonna Seamurd.

- Je ne l'ai jamais vu, ajouta Miry. Quel Flux incroyable...

Le dénommé Yonis atterrit juste à coté de D-Pingoleon qui était retombé au sol. Ce dernier semblait avoir retrouvé sa motricité : il recula de plusieurs pas devant le garçon.

- Qu-que faites-vous là ?

- Ce n'est pas évident ? Sourit Yonis aimablement. Mon frère est très en colère contre toi, D-Pingoleon. Non seulement tu es parti sans autorisation pour combattre des personnes qui ont de nombreuses places dans les projets de mon frère, mais en plus tu as entraîné là-dedans tous tes camarades, qui ont tous été détruit. Pauvre D-Suicune... Que va-t-il dire ?

- Mais Maître D-Ho-oh m'a dit que...

- Tu t'expliqueras à la base, le coupa le Mélénis. Je suis venu te chercher.

Yonis le toucha à peine, et alors le corps de D-Pingoleon commença à s'élever dans les cieux de plus en plus vite. Mercutio sentit que d'une manière ou d'une autre, le gamin aux cheveux blancs utilisait le Flux sur lui. Et que bizarrement, ça fonctionnait. Mais ce n'était pas l'élément le plus important pour Mercutio. Alors qu'il s'était tant battu contre cette ordure de D-Pingoleon, il refusait qu'il prenne la fuite maintenant !

- Tu fuis, pauvre lâche ?! Lui hurla Mercutio.

- Tsss, ne te fous pas de moi, humain, grinça le Pokemon Méchas. J'ai prouvé ce que je voulais prouver. Tu m'aurais peut-être eu avec l'aide de tous tes potes, mais tout seul, je t'aurai écrasé, et tu le sais. Tu n'es qu'un gros tas de merde, humain !

Puis D-Pingoleon fut hors de vue, et Mercutio serra les poing de colère. C'était vrai bien sûr. Tout seul, et sans le Septième Niveau, il n'aurait pas fait les poids face à lui. Et dire qu'il existait des Méchas encore plus terrible comme D-Suicune... Mercutio avait intérêt à vite s'améliorer, sinon ils étaient mal... Yonis se tourna ensuite vers lui, et son sourire s'élargit.

- Comme je te l'ai dit, on se rencontre enfin, cousin. Même si je pense que l'idiotie de D-Pingoleon a fait que c'était plus tôt que prévu.

- Cousin ? Répéta Galatea, perplexe.

- Ah, salut cousine. Je suis très heureux de vous voir tous les deux !

Le sourire de ce garçon était si sincère que Mercutio eut du mal à le considérer comme une menace. Pourtant, son Flux si pesant n'offrait que peu de doute.

- Tu vas nous dire qui tu es, à la fin ? S'énerva Mercutio. On ne te connait pas !

- Non c'est sûr, acquiesça Yonis. On ne s'est jamais vu avant. Pourtant, tu devais bien te douter que j'existais non, cousin Mercutio ? Toi et moi, nous sommes les faces d'une même pièce.

- Je n'ai aucun foutu rapport avec toi mon gars, répliqua Mercutio. Tu es de mèche avec les Pokemon Méchas !

- Oh, oui, si on veut. Ils sont un peu ma famille.

- Ces gars là détestent les humains, mon petit, dit Galatea. Je ne vois pas pourquoi ils en auraient adopté un, même un Mélénis.

- Ils ne m'ont pas adopté, répliqua Yonis. J'étais là avant la plupart d'entre eux. Je suis leur oncle.

Mercutio secoua la tête. Toute logique était en train de lui échapper.

- Tu te dis notre cousin, l'oncle des Méchas... Qui es-tu réellement ?

Mais Yonis répondit par une autre question :

- Tu es bien l'Elu de la Lumière, destiné à combattre l'Endless pour sauver l'univers cousin Mercutio ?

Mercutio se demanda comment il pouvait savoir cela, mais finalement, l'histoire de l'Elu de la Lumière devait être assez connue chez les Mélénis.

- Qu'est-ce que ça peut te faire ?

- Eh bien moi, je suis Yonis Feliser, l'Elu des Ténèbres, cousin. J'ai le même destin que toi. Même si notre but est commun - la destruction de l'Endless - nous entrerons en lutte pour savoir lequel de nous le détruira, afin que l'univers prenne la direction que nous avons choisi.

Mercutio en resta muet de surprise. Mais Miry, elle, répliqua avec force :

- Ce sont des mensonges ! Maître Irvffus ne nous a jamais parlé d'un Elu des Ténèbres !

Yonis haussa les épaules.

- Bien sûr que non. Il n'allait pas faire de la pub pour le camp adverse. Mais c'est ainsi. Il ne peut y avoir un Elu de la Lumière sans Elu des Ténèbres. Nos pères respectifs l'ont été en leur temps, Mercutio. Ils se sont affrontés pour savoir qui vaincrait l'Endless, mais finalement, c'est lui qui les a vaincus. J'espère qu'on fera mieux qu'eux.

Yonis repartit dans les airs, non sans se retourner une dernière fois avec Mercutio et Galatea et leur sourire.

- Au revoir, mes cousins Crust. Nous nous reverrons avant qu'on ne fasse face à l'Endless. La partie entre la Lumière et les Ténèbres vient juste de commencer...

Dès que le Flux de Yonis ne fut plus perceptible, Mercutio put respirer normalement et prit une grande inspiration, comme si un poids gigantesque venait de disparaître de ses épaules.

- L'Elu des Ténèbres... Répéta Mercutio.

- Ne croyez pas sur parole ce que cet enfant a raconté, Seigneur Mercutio, protesta Miry. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un Mélénis Noir. Ils sont passés maître dans le mensonge et la tromperie.

- Pourtant, j'ai bien senti une espèce de lien entre lui et moi, répliqua Mercutio. Comme si... je connaissais ce gosse depuis toujours...

- Il nous a appelé ses cousins, et a mentionné nos père, intervint Galatea. Tu crois que ce Yonis serait...?

Mercutio sut où elle voulait en venir.

- On ne peut pas avoir de cousin du coté de notre mère, elle était fille unique. Or, on sait que notre père a un frère. Un tonton que je ne suis pas pressé de rencontrer, soit dit en passant...

Seamurd cligna des yeux.

- Vous suggérez... que ce Yonis serait le fils d'Asmoth, le dieu des ténèbres ?!

- Nous sommes bien les enfants d'Elohius nous, rétorqua Mercutio. Pourquoi Asmoth n'en aurait-il pas eu ? Et si l'Elu de la Lumière doit être le fils du dieu de la lumière, il doit en être pareil pour l'Elu des Ténèbres, non ?

Miry secoua la tête, bornée.

- Sauf votre respect, vous n'en savez rien, seigneur. Tout ceci n'est que supposition tant que Maître Irvffus ou le Seigneur Elohius ne nous ont rien confirmé.

- Mouais... d'ailleurs, ça fait un moment que je ne l'ai plus entendu dans ma tête, le vieux tout puissant, fit remarquer Mercutio.

- Les maîtres du Refuge nous ont dit que le Seigneur Elohius était occupé... Commença Seamurd.

- Oui, ça, il est toujours occupé, coupa Mercutio. Trop même pour ne serait-ce rendre visite à ses enfants qu'il investit de je ne sais quelle mission sacrée sans aucune explication !

Miry et Seamurd se turent, gênés. Mercutio tenta de se calmer. Ça ne servait à rien de pester contre son dieu de père maintenant. Ils avaient d'autre préoccupations actuelles. Comme les Shadow Hunters. Et en parlant d'eux, Two-Goldguns dévisagea le groupe de Mélénis avec stupeur.

- Je suis un peu perdu gné... C'est quoi vos histoires d'élus et de dieux là gné ?

- Ne cherche pas à savoir, répliqua Zeff. Moi-même j'y comprends rien. Reprenons nos occupations avant que les Méchas ne viennent foutre le merdier, tu veux bien ?

Mais Two-Goldguns secoua la tête.

- Nan, je veux pas, gné. J'ai vu que ma collègue Ujianie était hors jeu, et moi contre vous tous, c'est pas cool gné. De plus, faut qu'je raconte au chef ce qui s'est passé ici, les Méchas, le gamin non identifié, et nos têtes mises à prix par la Team Rocket.

- Que vous allassiez abandonner votre amie et fuir comme un couard ? S'indigna Djosan.

- Ujianie n'est pas mon amie. Trop coincée du cul, gné. Juste ma collègue, et encore... J'accorde plus d'importance à ma vie qu'à la sienne, et puis, comme j'ai dit, faut mettre l'patron au courant, gné. À plus !

Il esquiva l'attaque d'argent de Zeff et prit la poudre d'escampette avec sa vitesse impossible à suivre, même avec le Flux.

- Tant pis, soupira Mercutio. On se contentera d'Ujianie.

Tous retrouvèrent le colonel Tuno aux coté de la Shadow Hunter. Elle avait le visage pâle et une grosse blessure à la tête, étant donné tout le sang qui coulait.

- Elle a fait du mourrage, pour sûr ? Demanda Goldenger.

- Elle respire encore, aussi incroyable que cela puisse paraître, vu le coup qu'elle a pris... Galatea, tu veux bien essayer de la sauver ?

Cette dernière haussa les sourcils, surprise.

- Nous n'étions pas venu ici pour les tuer plutôt ?

- Elle ne pourra plus aller nulle part. Autant la capturer et l'interroger si elle s'en sort. Et puis...

Tuno hésita, puis repris.

- Si elle a cette blessure à la tête, c'est parce qu'elle a tenté de me protéger alors que nous affrontions D-Colhomard.

Zeff s'agaça de cette remarque.

- La belle affaire... Vous suggérez que vous avez une dette envers cette Shadow Hunter, colonel ? Elle n'hésiterait pas à vous poignarder une dizaine de fois si jamais elle se réveillait...

- J'en suis conscient. Mais comme j'ai dit, elle a plus de valeur vivante que morte. Et je prends la responsabilité de la garder en vie. Maintenant, Galatea, s'il te plait...

Obéissant, Galatea s'agenouilla auprès d'Ujianie et lui tâta son crâne. Puis elle fouilla dans son costume afin de lui retirer son morceau d'Ysalry qui la protégeait du Flux, sans quoi Galatea ne pourrait pas opérer. Pendant une dizaine de minutes, elle se servit du Flux médical. Toujours partante pour augmenter ses connaissances sur tous les domaines du Flux, Miry observa de très près. Elle avait toujours dit que le Flux médical de Galatea était tout bonnement exceptionnel. Quand Galatea eut fini, elle était couverte de sueur.

- Elle a une hémorragie crânienne et cérébrale, souffla-t-elle. J'ai fait ce que j'ai pu, mais... je ne peux pas garantir sa survie. Il faut vite l'amener en chirurgie.

- Merci pour tes efforts, dit Tuno. Allez les gars, on s'arrache. Je préviens le général.

Tandis qu'il sortait son comlink pour contacter la base, Galatea se chargea de faire léviter Ujianie dans les airs pour la transporter. Mercutio, lui, pensa à prendre un peu des restes des Pokemon Méchas détruits. Le professeur Natael serait content, et s'ils devaient encore combattre ces foutus robots, autant en savoir le plus sur eux. Finalement, cette mission ne s'était pas trop mal passée. Un Shadow Hunter de capturé, puis quatre Méchas de détruits, et aucune perte de leur coté. Tuno continuait à expliquer la situation à Tender via son comlink.

- ... de prendre toutes les dispositions pour le séjour de miss Ujianie dans notre base... Oui oui, général, je sais. Mais je vous assure qu'elle n'est pas en disposition de nous causer des problèmes. À vos ordres, général. Oui, mon général ?

Tuno fronça les sourcils tandis qu'apparemment Tender lui annonçait quelque chose. Mercutio vit son visage se peindre de stupeur, puis blêmir dangereusement. Mercutio pouvait sentir dans le Flux son trouble et sa tristesse.

- Hum... Je vois, fit-il finalement. Mon général, je... Oui, oui, bien sûr, nous y serons.

Tuno rangea son comlink à sa place, l'air toujours ahuri.

- Qui y'a-t-il ? Le pressa Mercutio, inquiet. Que s'est-il passé ?

Tuno le regarda. La douleur se lisait intensément sur ses traits.

- La GSR est tombée dans une embuscade des Shadow Hunters...

Mercutio sentit son cœur tomber sans son estomac. Vu le visage de Tuno, il se doutait plus ou moins de la suite.

- S-Siena ?

- Elle va bien. Mais Lusso Tender est mort.