Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 27/10/2013 à 08:26
» Dernière mise à jour le 25/05/2018 à 23:12

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 197 : Les Méchas aquatiques
Mercutio tâcha de garder son calme face à D-Pingoleon. Le souvenir de ses coups était encore cuisant, autant physiquement que mentalement.

- J'aurai pensé que tu t'étais assez défoulé sur moi la dernière fois. Pourquoi vous ne me ficher pas un peu la paix ?!

- Tu me dois un bras, demi-portion, gronda le Méchas. Tu te rends pas compte de l'humiliation que j'ai subi quand je suis apparu devant mes frères mutilé de la sorte ! Tu vas payer, oh que oui...

Comprenant que les Méchas étaient spécialement venus ici pour Mercutio, Miry et Seamurd sortirent de leur cachette pour encadrer celui qu'ils devaient protéger. Les Pokemon Méchas ne faisant pas parti du gouvernement, les combattre directement n'était pas contraire à leur souci de neutralité. Tous les autres membres de la X-Squad vinrent aussi, se regroupant face aux Méchas. Two-Goldguns, lui, semblait assez perdu, et un peu frustré d'avoir perdu l'attention de la X-Squad.

- Gné, qu'est-ce qui se passe ici ? C'est encore ces Pokemon robots ?

- Fous le camps, humain, ordonna D-Pingoleon. C'est entre moi et le Mélénis, ainsi que ses compagnons que je me ferai une joie de tuer !

Two-Goldguns fronça les sourcils.

- Alors là, on va pas s'entendre, tas de ferraille, gné. Non mais c'est vrai quoi, le mec il débarque ici alors que je me fendais la gueule en plein combat, et prétend me voler mes cibles ?!

- C'est vous qui étiez les nôtres, riposta Zeff. Et sans ces clowns métalliques, on vous aurait eu.

Comme Tuno avait rappelé son Magneti, Ujianie était libérée du Magnépiège et avait rejoint son coéquipier. Elle aussi fixait les Pokemon Méchas avec dégout. Seul Goldenger, qui n'avait pas encore rencontré de Pokemon Méchas, ne savait plus trop où donner de la tête.

- Ces êtres sont-ils des ennemis de la justice et de la paix ? Demanda-t-il en aparté à Galatea.

- On peut dire ça oui...

- Plus que les Shadow Hunters ?

- Probablement.

- Je vois...

Il fit tournoyer sa lance en direction des Pokemon Méchas.

- Alors changement de cible !

Comme si ce fut un signal, tout le monde bougea, chacun choisissant sa cible. Alors que D-Pingoleon fonçait sur Mercutio, Galatea le rejoignit naturellement, mais son frère secoua la tête.

- Non ! J'ai déjà Miry et Seamurd. Il n'y a pas besoin de quatre Mélénis pour ce gus. Va plutôt aider les autres.

Se faire renvoyer de la sorte était insultant, surtout quand elle voulait seulement aider. Elle avait soigné les blessures que Mercutio devait à ce Méchas, elle savait donc qu'il ne devait pas être commode. Mais c'est vrai qu'avec ses deux gardes du corps Mélénis, Mercutio devrait s'en tirer, ou alors il était plus nul qu'elle le pensait. Elle alla donc aux cotés de Goldenger qui faisait face à D-Sharpedo. Ce Pokemon Méchas était bizarre dans le sens où il n'avait pas de jambes, se contentant de flotter un mètre au dessus du sol. Après ça, c'était une bonne représentation du Pokemon requin qui hantait les mers, si ce n'était que ses nageoires et son ailerons étaient accrochés à son corps par des chaînes de tel sorte qu'il pouvait les faire bouger tout autour de lui. Inutile de préciser que c'étaient de vrais lames d'aciers, et que sa dentition avait l'air de pouvoir dévorer un Steelix sans problème.

Ayant déjà affronté d'autres Pokemon Méchas dans le passé, Galatea pouvait en quelque sorte ressentir leur résistance au Flux, plus ou moins forte selon les cas. Celle de D-Deoxys était très prononcée, par exemple. Ce D-Sharpedo paraissait bien moins puissant et résistant. Galatea pourrait sans doute lui causer des dégâts en utilisant de fortes attaques de Flux. En revanche, inutile d'espérer l'entraver ou le bouger avec le Second ou le Quatrième Niveau. Le Flux cernait très mal le Sombracier.

- Prépare-toi, monstre de métal, lui lança Goldenger. Je vais appliquer sur toi la justice de mes attaques.

Le Pokemon Méchas le regarda d'un air qui se voulait bizarre, bien que ce soit dur à remarquer avec leur visage figé dans l'acier.

- Tu es quoi toi au juste ? Un humain ou un Pokemon ?

C'était vrai que pour ceux qui ne connaissait pas la forme héroïque de Goldenger, la question pouvait se poser, étant donné que sa silhouette était parfaitement humanoïde.

- Je suis Goldenger, ou actuellement Méga-Goldenger sous cette forme. Je suis le Héros Pokemon à la classe folle.

Se faisant, il remonta ses lunettes de soleil triangulaire d'un air inutilement m'as-tu-vu.

- Je t'en prie, Galatea, laisse moi me charger de lui tout seul, demanda-t-il. Je dois lui montrer la puissance de ma justice à ce squale lobotomisé !

- Dis pas de conneries, protesta Galatea. Ces types là ne sont...

Mais Goldenger était déjà parti, et d'un seul coup de poing, avait envoyé voltiger D-Sharpedo plusieurs mètres plus loin, arrachant au passage quelques tuiles métalliques. Galatea s'en voulu. Elle avait tellement l'habitude de Goldenger sous sa forme normale, inutile et faible à souhait, qu'elle en avait oublié sa puissance réelle sous sa forme héroïque.

- Oh, en effet, ils sont solides, fit Goldenger en secouant son poing ganté. Normalement, j'aurai du le transpercer.

D-Sharpedo revint vers eux, mais l'air plus tout confiant.

- Qui... qu'est-ce que tu es ?! Balbutia-t-il à l'adresse de Goldenger.

- Allons donc, je viens de te le dire. Mais je peux ajouter mon type. Je suis Dragon/Combat, et je sais que les Sharpedo sont en parti Ténèbres, donc craignant le Combat. Ajoutons à cela que tu es fait d'acier, sur quoi le Combat est aussi très efficace... Je ne conne pas cher de ta ferraille face à moi.

Galatea se dit que Goldenger maîtrisait la situation et qu'elle devait plutôt aller aider Tuno ou Djosan. Mais alors que Goldenger fanfaronnait, son corps s'éclaira un moment, avant de rétrécir à vitesse grand V, jusqu'à redevenir le petit Pokemon idiot et maladroit que Galatea connaissait bien. Sauf que Goldenger, lui, n'avait apparemment rien remarqué.

- Ah ah ah ! Oh oh oh ! Eh eh eh ! Tu es fini pour sûr, méchant requin, continua-t-il à l'adresse de D-Sharpedo. Je vais te faire du détruisage en moins de deux !

- Crétin, soupira Galatea. Tu t'es bien regardé...

Surpris, Goldenger s'exécuta. Puis il sauta d'horreur et de surprise, juste au moment où D-Sharpedo fit surgir un jet d'eau haute pression de sa gueule. Goldenger alla démolir une des rares maisons encore debout avant de s'arrêter sur la façade à moitié détruite de l'église derrière. Il ne semblait pas blessé, mais était épouvanté.

- Ah mais alors ! J'ai fait du redevenage en petite forme ! Où qu'il est passé mon beau et puissant corps pour sûr ?!

- Le prof Natael avait bien dit que ta transformation était limitée dans le temps. Recule et laisse-moi faire.

Elle fit face au Pokemon Méchas qui étrangement parut plus rassuré d'avoir un humain face à lui.

- Ah, vous les humains, je sais tout de vous. La faiblesse de votre corps est accablante.

Avec une attaque Aqua-jet, il fonça jusqu'à Galatea. Celle-ci se laissa faire tout en utilisant le Flux derrière elle pour ralentir la charge du Pokemon Méchas. Pour se faire, elle mit un de ses bras dans sa gueules.

- Idiote ! Cracha D-Sharpedo. N'ai-je pas parlé à l'instant de la faiblesse de votre misérable corps humain ? Je vais le prouver en t'arrachant le bras comme si de rien n'était !

Il refermait ses mâchoires mécaniques et tranchantes sur le bras de Galatea, qui invoqua le Quatrième Niveau du Flux pour endurcir son membre au plus haut point. Ça faisait quand même sacrément mal, mais elle sera les dents et se permit un sourire à l'adresse du Pokemon Méchas qui ne comprenaient pas pourquoi il n'arrivait pas à déchiqueter ce simple bras de chair et d'os.

- Eh bien ? Tu ne devais pas me l'arracher comme si de rien n'était ? J'ai juste l'impression d'avoir passé mon bras dans une tapette à souris géante.

- Im-impossible !

- Tss... les sbires de D-Deoxys étaient bien plus chiants que toi. À moins que ce soit moi qui soit devenu trop forte ? Va savoir. En attendant...

Elle enfonça son bras aussi loin qu'elle le put dans le corps du requin métallique, et invoqua une attaque de Troisième Niveau à l'intérieur. Contre la carapace, ça n'aurait peut-être fait grand-chose, mais dans le cœur de ces circuits, ça fit une explosion satisfaisante avec des débris d'acier qui volèrent un peu partout. Goldenger en profita pour s'approprier l'aileron central, comme pour preuve de sa victoire imaginaire.


***


Djosan tapa des poings à l'adresse de D-Crapustule. Le Pokemon était assez répugnant, et le voir en robot n'arrangeait pas les choses, car Djosan n'appréciait guère ces machines sensées agir comme des êtres vivants. C'était trop... contre-nature pour lui, même s'il n'était pas comme l'un des anciens Vriffiens qui considéraient comme un blasphème l'existence même d'un pistolet. Ils n'auraient pas appréciés Two-Goldguns alors, qui était en train de jongler avec ses deux en or tout près d'eux.

- Gné... Je dois intervenir, ou non ? Et si j'interviens, je me battrais contre qui ? Pfff, réfléchir comme ça, c'est chiant, gné.

- Tu peux venir si tu veux, fit D-Crapustule d'une voix aussi écœurante que son look. Un humain de plus ou de moins ne changera pas grand-chose !

- Souffrez que vous vous occupassiez d'abord de moi, machine boutonneuse !

Djosan s'élança contre le Pokemon Méchas, son poing droit en avant. La force et la stature de Djosan faisait que son poing pouvait bien briser tous les os d'un corps humain, mais là en l'occurrence, ce fut lui qui se brisa les os de la main en tapant sur D-Crapustule. Au moins put-il le faire reculer de plusieurs mètres, mais il ne l'aurait pas comme ça. Le robot ouvrit grand sa gueule pour lui cracher dessus une eau maronnée et boueuse. Une attaque Tir de Boue, assurément. Djosan se demanda vaguement comment une machine dans son genre pouvait faire sortir autant de boue de son corps. Bon, après tout, il ne savait pas non plus comment les Pokemon faisaient.

L'attaque allait à une telle vitesse de jet qu'il aurait inutile d'essayer d'esquiver, d'autant que Djosan n'était assurément pas le plus rapide. Sa robustesse fit qu'il ne recula pas face au jet de boue, mais cette gadoue sur son corps n'avait rien d'agréable, et rendait ses gestes encore plus lents. Puis D-Crapustule tira quelque chose de long et de mécanique de sa bouche, qui s'enroula autour de Djosan. Le chevalier se rendit compte avec dégout qu'il s'agissait de la langue du Pokemon Méchas. Enfin, si tant est que les Pokemon Méchas aient besoin de langue pour parler...

- Je t'ai attrapé, humain, ricana D-Crapustule.

- C'est fort regrettable, répliqua Djosan. Car c'est le contraire.

Djosan banda ses muscles et se libéra un bras en arrachant au passage une partie de la longueur mécanique. Puis il attrapa ce qui restait avant que le Pokemon Méchas n'ait pu la rappeler dans sa bouche.

- C'est moi qui vous ai attrapé, sottard que vous êtes !

Et en effet, D-Crapustule essayait de se dégager, Djosan ne lâcha pas prise. Il tira même sur la langue, et le Pokemon Méchas fut entraîné. Djosan rappela à lui son fidèle Titank.

- Veille à faire de la bouillie de ce coprolithe, camarade.

Le Pokemon géant posa son pied sur le Pokemon Méchas immobilisé. Ce dernier leva ses petits bras comme pour se protéger, et étrangement, Titank eut du mal à le piétiner totalement. On pouvait voir que D-Crapustule résistait.

- Idiot ! Je suis partiellement fait de Sombracier, le métal le plus résistant au monde ! Ta chose ne pourra pas m'écraser !

C'est à ce moment que Two-Goldguns choisit d'intervenir.

- Et si tu tiens plus sur tes jambes, ça changerai quoi pour voir, gné ?

Il cribla de balles les deux jambes métalliques du Pokemon Méchas. Les balles spéciales de Two-Goldguns montrèrent encore une fois leur efficacité en transperçant totalement les membres inférieurs de D-Crapustule. Quelques instants plus tard, il tomba, et ne pouvant utiliser ses bras pour stopper la patte de Titank, se fit littéralement écraser en une gerbe d'éclairs.

- Que vous vous eussiez décidé alors ? Lui demanda aimablement Djosan.

- Mouais. J'aurai rien contre le fait de vous buter à vous, les emmerdeurs de la X-Squad, mais ces conneries de machines n'ont rien à foutre là, gné. Puis j'aime pas comment qu'ils se foutent de la gueule des humains. Alors, comme j't'ai aidé, le grand balourd, tu veux bien me donner quelque chose ?

- Ma vie, je présume ?

- Ça, on verra après. Non, je parle de ce que tu as dans la main, gné.

Djosan se rendit compte qu'il tenait toujours la langue de D-Crapustule. Il la lança à Two-Goldguns qui la fit tournoyer tel un lasso.

- C'est trop la classe, gné ! Une langue en acier appartenant à une machine crapaud ! J'aime les objets rares à trouver.


***


En regardant rapidement tous les groupes de combat qui s'étaient formés, Zeff se réjouit d'être le seul à affronter son Méchas en solo. Partager ses victimes, ce n'était pas son truc. Surtout que de son avis, son adversaire, D-Aquali, était celui qui en jetait le plus des cinq. Il était battit sur le même modèle que l'avaient été les D-Mentali et D-Noctali de D-Deoxys. Son armure d'acier bleu cristallin était franchement classe. Dommage que ces bestioles ne pouvaient pas être capturées comme de vrais Pokemon.

- Tu es Zeff Feurning, le Silvermod, dit D-Aquali.

- Ravi que tu saches à qui tu as à faire.

- Des cinq soldats de Maître D-Suicune, je suis celui qui réfléchit le plus. D-Pingoleon est peut-être plus fort, mais c'est un idiot. Il fonce tête baissée sans prendre le temps de se renseigner sur ses ennemis. Moi, je sais tout de vous, la X-Squad. Je vous ai longtemps étudié grâce aux données de D-Zoroark.

- Donc tu sais sans doute que t'es mal tombé en venant vers moi.

D-Aquali paru surprit.

- Ton argent ne pourra jamais venir à mon bout de mon alliage de Sombracier. Il est cent fois plus résistant !

- Qui se soucit de ce genre de truc ?

Zeff passa à l'attaque, sa vibrolame au poing, et en utilisant une partie de l'argent qui lui servait d'armure pour attaquer D-Aquali par derrière. Mais comme il l'avait prédit, l'argent ne lui causa à peine que quelques égratignures sur sa carapace. D-Aquali répliquait par différentes attaques eau que Zeff tâchait d'éviter le plus possible, mais le Méchas avait l'avantage.

- Je ne comprend pas, fit-il en bloquant nonchalamment les attaques de Zeff. Pourquoi insister ? Tu sais bien que tu ne pourras jamais me vaincre. Ton entêtement est illogique, irrationnel.

- Mec, si t'avais bien lu mon dossier, tu saurais que je me contrefiche de la logique.

Le Silvermod transforma une grande partie de son argent en une pointe très longue mais terriblement fine. Zeff avait compris qu'il n'aurait pas le Méchas en se contentant de taper fort. Il fallait plutôt qu'il passe entre les mailles du filet, autrement dit, entre sa carapace. Il y avait quelques endroits sur son torse qui n'étaient pas protégés, mais ils étaient extrêmement fins. D'où l'utilité d'une arme très fine. Mais D-Aquali vit le danger, et attaqua avec un puissant Hydrocanon avant que Zeff n'ait pu lancer sa pique. Zeff prit le contrôle des petites plaques d'argent qu'il avait intégré sous les semelles de ses bottes pour s'élever en l'air, évitant ainsi l'attaque eau. Au passage, il envoya la Pokeball de son fidèle Scalproie. Depuis que le prof Natael avait transformé une partie de l'acier dont son corps était conçu en argent, il devenait une source appréciable de métal à contrôler. Mais Zeff ne l'avait pas appelé pour se servir de lui.

- Scalproie, enchaîne les Danse-lames jusqu'à que tu ne puisses plus !

D-Aquali secoua la tête.

- Absurde. Même avec sa force augmentée au maximum, ce vulgaire Pokemon ne pourra rien contre moi, surtout que l'eau ne craint pas l'acier !

Comme Zeff l'avait espéré, D-Aquali ne s'occupa même pas de Scalproie, qu'il jugeait insignifiant, et se concentra sur Zeff. Des fontaines d'eau partirent de tous les cotés du corps du Pokemon Méchas, encerclant Zeff. Où qu'il aille, il s'en prendrait une. Alors autant ne pas éviter, et se concentrer sur l'attaque. Il invoqua tout son argent pour créer plusieurs piques très fines comme la première, et les envoya toutes sur D-Aquali au moment où les jets d'eau lui arrivèrent dessus. Il n'avait pas pris le temps de viser, et espérait que quelques unes de ses piques parviendraient à un endroit sensible. Vu que les attaques aquatiques cessèrent assez vite, c'était sûrement le cas. Quand Zeff se releva du sol, dégoulinant de flotte, il eut la satisfaction de voir D-Aquali figé en une position bizarre, grondant comme une voiture qui n'arrivait pas à démarrer. L'une des piques d'argent de Zeff s'était logée dans un petit trou de son armure, qui donnait sûrement sur sa mécanique interne.

- Eh bien, des problèmes d'articulations vieux ? Se moqua Zeff. Tu devrais consulter un kiné.

- Ton entêtement est ridicule ! Ta ridicule tige d'argent va vite céder, et je t'écraserais comme il se doit.

- Mouais. Sauf que tu auras perdu ta tête avant. Scalproie, prépare Guillotine.

Le Pokemon Acier croisa ses bras tranchants. D-Aquali garda le silence. Il ne s'était sans doute pas attendu à cette attaque, et Zeff devina qu'il était sans doute en train de calculer la puissance de l'attaque avec sa propre défense.

- Je vais t'épargner les calculs, lui dit Zeff. Scalproie a utilisé pas moins de trois danse-lame, ce qui signifie qu'il a multiplié sa force par 4,5. Comme ses bras sont maintenant en argent, je peux tout à fait lui ajouter plus de résistance, comme ceci.

Il claqua des doigts, et son propre argent se colla aux bras de Scalproie, les faisant devenir plus grands et plus tranchants.

- Oh, et au fait, conclut Zeff, Guillotine n'est pas une attaque acier. Si on additionne tout ça, combien de chances penses-tu avoir de conserver ta tête ?

D-Aquali devait avoir fait le calcul, car il tenta désespérément de bouger. Scalproie s'élança sur lui. Finalement, la pique de Zeff qui bloquait les articulations de D-Aquali fut coupée en deux... en même temps que la tête du Pokemon Méchas. Zeff la ramassa, s'amusant de constater que ses yeux étaient encore allumés. Puis il se rendit compte qu'il tuait couramment ses ennemis en les décapitant. Avait-il une préférence pour ce mode opératoire ? Il allait devoir y réfléchir...


***


Tuno avait décroché le D-Colhomard. Petit, le Pokemon Méchas n'en restait pas moins dangereux à cause de ses énormes pinces. Vu leur taille, elles devaient plus servir à assommer qu'à trancher. Si jamais Tuno se recevait sa sur la tête, elle exploserait sans doute comme un œuf. Ça enverrait du sang et des morceaux de cerveau partout, et probablement sur Ujianie qui se trouvait à ses coté. Tuno se refusait que cette belle femme se retrouve aspergée de toutes ces horreurs, aussi se jura-t-il de ne pas mourir. Un raisonnement infaillible de la part du gentleman qu'il était !

Et en bon gentleman, il avait laissé Ujianie commencer l'attaque sur D-Colhomard, mais ses couteaux avaient tous rebondis sur son armure, laissant la Shadow Hunter désemparée. Tuno songea qu'elle ne devait pas avoir l'habitude qu'un ennemi reste de marbre face à ses lames. Et Ujianie avait beau être forte, elle ne pourrait pas défoncer le robot à mains nues. Donc, il ne lui restait plus que de combattre aux cotés de Tuno, même si cette option devait lui couter question fierté. Le colonel attendit patiemment qu'elle en vienne à cette conclusion, et quand elle lui parla, ce fut comme si elle avait avalé un plat entier de punaises.

- Dites Rocket, le truc que vous avez utilisé contre moi... Ça marcherait contre ce tas de ferraille ?

- Le Magnépiège ? J'en doute, très chère. Certes, les Pokemon Méchas sont fait d'acier à 100%, mais leur mécanique est si puissante et résistante qu'il est inconcevable qu'un Magneti puisse les paralyser. Il faudra une dizaine de Magnezone, et encore...

- Vous supposez donc que je suis plus faible que cette machine ? cracha Ujianie.

- Pas plus faible, très chère. Mais vous êtes humaine. Votre force est limitée par vos muscles et vos os. Eux n'ont pas ce genre de limites.

Ujianie quitta des yeux leur adversaire pour dévisager Tuno.

- Tuno, c'est bien ça ?

- Pour vous servir.

- Appelez-moi encore une fois « très chère », et je vous tue sur le champ, même si je devrais me débrouiller toute seule contre cette chose après.

Le colonel ne douta pas un seul instant qu'elle fut sincère.

- Vous avez fini de palabrer, stupides humains ? Fit D-Colhomard. J'ai envie de sentir vos os craquer sous mes pinces...

Tuno réfléchit. Même si les Pokemon Méchas étaient tous fait d'acier, ils conservaient quand même une partie des types du Pokemon qu'ils imitaient, et les forces et faiblesses de chacun marchaient aussi, dans une certaine mesure, sur les Pokemon Méchas. Donc, ce D-Colhomard devait être de type Eau, Ténèbres, et Acier. Le Ténèbres et l'Acier craignant tous les deux le type combat, ça ferait une double faiblesse, donc quatre fois plus de dégâts. Et heureusement, Tuno avait un type combat sur lui, lui aussi possédant trois types d'ailleurs.

- Badapunk, en avant !

Badapunk était un Pokemon artificiel créé par la magie d'Esva Nuvos, un Mélénis déchu. Il avait été créé comme étant l'évolution de Baggaïd, un Pokemon Ténèbres et Combat. En jouant au dieu tout puissant, Nuvos lui avait ajouté le type Acier, et lui avait donné un look de racaille des plus ostentatoires. Mais Tuno l'aimait bien. Avec son Crimenombre, qui pouvait ressembler à la fois à un voleur, un mafieux ou un bagnard, ça donnait à Tuno une réputation de mauvais garçon. Réputation qui plaisait aux filles en temps normal. Et il fallait aussi ajouter son Lakmécygne, un Pokemon gracieux et pur. Ça contrastait avec les deux autres, comme pour dire que Tuno recelait en lui un éclat de pureté et de beauté enfoui sous ses airs de bad boy... Oui, très recherché !

- C'est quoi ce sourire débile ? Vous attendez quoi ? S'exclama Ujianie.

Tuno se rendit compte qu'il était resté immobile à penser à sa classe incroyable tandis que D-Colhomard avait déjà engagé le combat contre Badapunk. Tuno tâcha de se secouer. Il pourrait crâner auprès d'Ujianie après en avoir fini avec ce robot.

- Attaque Casse-Brique !

Badapunk se lança dans différentes prises de karaté tandis que D-Colhomard bloquait avec ses énormes pinces. Heureusement, quand il touchait Badapunk, le corps en acier de ce dernier lui évitait de trop grands dégâts. Quand il s'en rendit compte, D-Colhomard changea de cible et alla attaquer Tuno. Mais son attaque Pince-Masse fut déviée par l'arrivée d'Ujianie et de son coup de pied qui repoussa le Pokemon Méchas un peu plus loin.

- Mille merci, très ch... euh... belle demoiselle, sourit Tuno. J'aime quand les femmes prennent soin de moi comme ça...

Ujianie lui lança un regard de dégout.

- Ne vous méprenez pas. S'il vous tuait, votre Pokemon ne se battrait plus aussi bien, et je serai dans la mouise. C'est tout. Mais dès que ce sera terminé, nous reprendrons notre rencontre et cette fois, je vous arracherai le cœur de mes propres mains !

- Oh, pas besoin de me l'arracher. Je vous offrirai mon cœur bien volontiers...

- Dépêchez-vous d'en finir avec ce robot, soupira Ujianie. Vous me tapez sur le système.

- Un de mes grands talents avec les femmes.

Mais Tuno décida d'en finir. Casse-Brique n'était pas assez puissante, alors il fallait quelque chose au dessus. Badapunk avait bien Mitra-Poing, mais cette attaque mettait un certain temps à charger. Tuno devrait occuper le Méchas un moment. Ça ne devrait pas être trop compliqué, vu que D-Colhomard ne semblait vouloir que s'en prendre à lui.

- Badapunk, prépare Mitra-Poing !

Dès qu'il eut donné l'ordre, il empoigna son pistolet et tira sur D-Colhomard pour attirer son attention.

- Eh bien mon homard ? Tu ne devais pas sentir mes os craquer sous tes pinces ?

Le plan marcha. D-Colhomard se désintéressa de Badapunk pour se tourner vers lui. Sauf que Tuno était bien embêté maintenant. Il n'avait rien du tout pour lui résister. Il put se baisser une fois pour éviter un coup de pince qui démolit un mur entier, mais immédiatement après, D-Colhomard retomba sur lui en lui brisant sans doute au passage quelques os des jambes. Puis il lui empoigna la tête sous sa pince.

- C'est-ce que je vais faire, l'humain. Ne sois pas impatient...

Ujianie surgit une nouvelle fois, mais cette fois, D-Colhomard s'y était préparé. Avec sa seconde pince, il fit un beau retourné que la Shadow Hunter n'anticipa pas, et qui la toucha en pleine tête avant de l'envoyer plusieurs mètres plus loin, d'où elle ne se releva pas. Tuno grimaça. Après un coup pareil à la tête, il ne donnait pas cher de sa vie. Bizarre que ça l'attriste tant, alors qu'il était venu ici justement pour la tuer...

- À toi maintenant !

Tuno ferma les yeux, s'attendant à tout moment à ce que le Pokemon Méchas lui réduise le crâne en bouilli, mais ce fut lui qui fut réduit en bouillie, quand Badapunk lança enfin son attaque Mitra-Poing. Plus de la moitié du corps du Pokemon Méchas explosa, et Tuno se débarrassa de sa pince sur sa tête avant qu'elle ne se referme d'un coup sec. Il se releva difficilement, prenant appuis sur son Pokemon, et la première chose qu'il fit fut de se diriger vers la forme inconsciente - ou morte - d'Ujianie.