Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 25/09/2013 à 11:01
» Dernière mise à jour le 21/05/2018 à 23:39

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 191 : La loi des forts
Depuis cette dernière année, Mercutio avait utilisé quatre fois le Septième Niveau. Il l'avait également utilisé deux fois auparavant, contre Zelan puis contre Esva Nuvos. Après la première utilisation, il fallait en moyenne deux mois à l'utilisateur pour recouvrer le plein usage de son Flux. Heureusement, ce délai diminuait progressivement plus on se servait du Septième Niveau. Après sa dernière utilisation, Mercutio avait dû attendre seulement une semaine pour récupérer son Flux de base, et une seconde pour l'ensemble. Cette fois, le délai serait encore plus court, il pouvait donc se le permettre. De toute façon, c'était tout ce qu'il avait contre les Pokemon Méchas.

Son Flux, devenu bleu et épais, prenant la forme d'un immense feu, le recouvrit totalement, jusqu'à former une espèce de géant avec des ailes et une queue, tenant une épée et un bouclier, tous les deux fait de ce Flux bleu brûlant. Mercutio sentait l'énergie le traverser, portant à incandescence chaque cellule de son corps. Le Septième Niveau était très puissant, mais dangereux à employer trop longtemps, car le Flux était si intense qu'il pouvait causer des dommages au corps de l'utilisateur. D-Pingoleon n'avait pas reculé, mais, bien que ce ne fut guère voyant sur son visage figé, il paraissait surpris.

- Oh ? Voyez-vous ça ! Superbe transformation, dis donc ! Ça rendra peut-être le combat un peu moins morne !

Il activa ses canons en haut de ses jambes, qui lancèrent sur Mercutio six jets d'eau à haute pression. L'équivalant d'une attaque Hydrocanon. Mercutio ne prit pas la peine de se protéger. Cette eau s'évaporait dès qu'elle touchait le corps de Flux de Mercutio.

- Pas mal, avoua D-Pingoleon. Mais que dis-tu de ça ?!

À la grande surprise de Mercutio, le Pokemon Méchas sauta vers lui, ses immenses bras levés comme pour l'assommer. Était-il fou ou bien ignorait-il la puissance du Septième Niveau ? Si tel était le cas, il allait vite l'apprendre... Mercutio repoussa le Pokemon Méchas avec son bouclier, et condensa tout le Flux dans son épée, jusqu'à la rendre très fine, mais très matérielle. Une pure ligne bleue, tel un laser, qui pouvait trancher n'importe quoi. C'était ainsi qu'il avait vaincu le 13ème lors de la bataille contre Zelan. Et ce fut ainsi qu'il trancha de façon nette et précise le bras droit de D-Pingoleon, aussi facilement que du beurre. Ce fut si rapide que D-Pingoleon mit un certain temps à s'en rendre compte. Et quand il le fit, il rugit. De fureur, et non de douleur. Mercutio doutait que ces gars là puissent la ressentir.

- Mon bras ! MON BRAS !! Salopard ! Vermine d'humain ! Comment as-tu pu ?!

Derrière lui, D-Suicune secouait la tête, comme accablé par la bêtise de son sbire.

- Tu es désespérant. N'as-tu donc pas mesuré la puissance de cette attaque ? À quoi bon avoir un cerveau électronique supérieur à toute chose si tu ne t'en sers pas ?

- Mais je... Je pensais qu'il ne pourrait rien me faire ! Chef, vous aviez pourtant dit que le Flux ne peut rien faire au Sombracier !

- Au Sombracier pur, crétin. Seuls Père et notre oncle D-Darkrai ont une armure faite à 100% de Sombracier. Si eux sont totalement invulnérables, ce n'est pas notre cas. Surtout à toi, qui n'arrive qu'à 40% de Sombracier. Réfléchis. Comment auraient-ils pu vaincre D-Deoxys, qui était pourtant à 60% ?

Mercutio partit à l'attaque. Mais cette fois, D-Pingoleon évita son épée en visant de ses canons aquatiques le sol pour se propulser dans les airs. De cette hauteur, il laissa libre court à sa colère, en envoyant diverses attaques, certaines de type eau, mais aussi de type acier, comme Luminocanon, et même aussi quelques missiles. Ceci en hurlant des obscénités à l'adresse de Mercutio, relatant avec force d'imagination sa race, sa famille et ses habitudes hygiéniques. Mercutio se contenta de lever son bouclier de Flux, qui ne laissa rien passer. De toute façon, même sans ça, Mercutio doutait qu'aucune des attaques de D-Pingoleon aurait pu lui faire quelque chose.

Une fois passé l'assaut du Pokemon Méchas, Mercutio s'envola à sa rencontre. Il invoqua une boule de Flux pur via le bras droit de son géant de feu bleu, et l'envoya sur D-Pingoleon. Ce dernier la bloqua avec son bras restant, mais subit quand même un choc important qui le fit retomber par terre avec force. Il tenta de l'écraser en lui retombant dessus, mais le Pokemon Méchas se protégea une nouvelle fois avec son bras-armure. Peu importe, il ne pouvait plus bouger. Mercutio leva son épée, prêt à en finir. Mais quand il l'abattit sur D-Pingoleon, il ne put la baisser davantage. D-Suicune venait de surgir, et avait arrêté l'épée. D'une seule main ! Mercutio avait beau user de toute sa force et de tout son Flux, il n'arrivait plus à la bouger.

- Même si c'est un idiot, je préférerai que tu ne le détruises pas, lui dit le Pokemon Méchas. Le Sombracier est rare et précieux.

Mercutio ne put que dissoudre son épée de Flux pour retrouver son mouvement. La différence de puissance entre ces deux Pokemon Méchas était-il si grande ? D-Pingoleon se releva difficilement.

- Vous n'aviez pas à intervenir, patron. Je lui aurai montré, à ce petit merdeux d'humain !

Pour toute réponse, D-Suicune donna un coup de bras transversal à son acolyte. Mercutio l'avait jugé de faible puissance, mais D-Pingoleon fut quand même largement propulsé vers l'arrière. Oh que oui, ce D-Suicune était fort. Trop fort...

- Qu'est-ce qui vous prend, patron ?! Gémit D-Pingoleon.

- Silence, incapable. Tu me fais honte. Pourquoi t'ai-je amené avec moi, je me le demande... Ce n'est pas avec toi qu'on va vraiment mesurer le niveau de pouvoir de ce Mélénis. Reste là et tais-toi !

D-Pingoleon tremblait visiblement de rage, mais n'osa pas désobéir. Son « patron » semblait lui inspirer une crainte révérencielle. D-Suicune se retourna vers Mercutio.

- Bien, à nous deux, jeune humain. Montre-moi donc ce que tu sais faire, mais sache que mon niveau est tout autre que cet idiot de D-Pingoleon, que des Pokemon Méchas ratés qui servaient D-Deoxys, et même que D-Deoxys lui-même. Je suis la seconde création de Père, et le pourcentage de Sombracier dans mon armure s'élève à 70.

Mercutio le sentait, ça n'allait pas être facile. Miry avait du le sentir aussi, car elle lui envoya pas mal de Flux en réserve. Mercutio l'utilisa pour reformer son épée à puissance maximale. Après quoi il cracha une roue de Flux bleu qui entoura D-Suicune. Puis, comme le Pokemon Méchas restait immobile, Mercutio abattit son épée hyper concentrée de toutes ses forces. Cette fois, l'épée le traversa. Totalement. Si totalement qu'il y avait un problème. Le D-Suicune que Mercutio venait de détruire n'était qu'une illusion, qui partit en fumée. Le jeune Mélénis grinça des dents. Il n'avait pas besoin qu'on lui explique. Selon les légendes à son sujet, le légendaire Suicune provoquait des illusions de brumes qui avait son image. Apparemment, sa réplique mécanique avait le même pouvoir. Le véritable D-Suicune était derrière lui.

- Piètre attaque, fit-il. J'ai scanné sa puissance avec mon servomoteur. Elle ne m'aurait pas entaillé de plus de deux centimètres. Allons, tu ne peux pas faire mieux que ça ?

Mercutio leva les bras, pour faire apparaître une dizaine de boules de feu bleus, toutes autoguidées vers D-Suicune. Après qu'elles eurent explosés dans un torrent de Flux concentré, Mercutio utilisa tout son Flux restant pour une dernière attaque. Il se servit du Flux qui le recouvrait pour créer une énorme sphère de feu bleu, qu'il envoya vers le cratère encore fumant où se trouvait D-Suicune. L'explosion réduisit en cendre une bonne partie du champ du professeur. Avant que la fumée ne fut dissipée, Mercutio tomba à terre, épuisé, et désormais incapable de tirer de l'énergie de son Flux. Il savait qu'il avait perdu, car il sentait encore la présence froide et vide du Pokemon Méchas. En effet, il était par endroit un peu roussi, mais totalement intact.

- Hum... C'était donc ta meilleure attaque ? Je vois...

Il eut un soupir artificiel, comme s'il était déçu.

- Ton niveau est encore rudement faible. Es-tu vraiment le fils du dieu Elohius ? J'ai peine à le croire. Je me demande ce qu'attend Père d'une larve comme toi ! Enfin...

Il se retourna vers son compagnon.

- D-Pingoleon, défoule-toi un peu si tu veux. Mais ne lui fait rien de permanant. Puis on rentre.

- Avec plaisir patron !

Le gros Pokemon Méchas avança d'un pas lourd vers lui. Miry et Eryl commencèrent à arriver, mais Mercutio les arrêta d'un geste.

- Non ! Laissez...moi. Il ne va pas me tuer. Vous... ne pouvez rien contre eux !

- Je ne puis vous abandonner, Seigneur Mercutio ! Protesta Miry.

- C'est un ordre ! Ramène Eryl au labo. VITE !

Il mit tant de volonté dans cet ordre que Miry sursauta. Elle hésita un moment, puis, avec un cri de désespoir, prit une Eryl rétive dans ses bras, et s'envola jusqu'au laboratoire. Mercutio soupira de soulagement. La douleur, il pouvait l'encaisser, s'il s'avait que les filles ne risquaient rien.

- T'es pas con d'avoir dégagé ces deux là, remarqua D-Pingoleon. Si elles m'avaient embêté, je les aurai tuées. Maintenant, tu vas payer pour mon bras.

Et il commença à le piétiner, à le cogner, à lui casser les os, sans que Mercutio ne puisse bouger. Il ne put que contenir ses cris, tandis que le méchas s'amusait en hurlant de son rire mécanique. Quand il se lassa, Mercutio se demanda si les ordres de D-Suicune de ne pas le tuer avaient bien été respecté. Quoi qu'il aurait préféré que D-Pingoleon l'achève. La douleur était insupportable. Il ne sentait plus aucun membre de son corps, et ses yeux étaient obstrués par son propre sang. Il put tout de même voir les yeux rouges de D-Suicune qui le regardait au dessus de lui.

- Quel déception. Je crains que Père ne doive encore attendre longtemps avant que tu ne serves ses projets. Nous nous reverrons sans doute, quand tu seras autre chose qu'une misérable larve qui attend impuissamment la mort.

Puis, comme ils étaient arrivés, les deux Pokemon Méchas repartirent, se propulsant dans les cieux à vitesse folle vers une destination inconnue. Mercutio ne sut pas trop ce qu'il se passa après ça. Il croyait entendre les voix d'Eryl, de Miry et de Chen, mais elles furent très lointaines. Il dut perdre connaissance plusieurs fois, et fut prisonnier de plusieurs rêves, aussi étranges que terrifiants. Il voyait une sorte d'Arceus mécanique qui faisait disparaître l'image de sa mère devant lui. Ensuite, une silhouette humaine, mais faite d'ombre, dont la seule lumière était ses yeux comme de l'or en fusion, ricanait, se moquant de lui et de son impuissance. Il voyait sa sœur Siena, emprisonnée dans une espèce de cage noire tandis qu'une ombre aux yeux rouges tourbillonnants éclatait de rire. Puis toutes ces visions cessèrent, tandis qu'un petit garçon aux cheveux blancs apparut à lui. Il lui sourit d'un air amical.

- Ah, je te rencontre enfin ! Tu t'es bien fait avoir par D-Suicune hein ?

Le gamin ricana. Pas un ricanement méchant, mais quand même moqueur. Mercutio voulu parler, lui demander qu'il était, mais aucun mot ne sortit de sa bouche, à supposer qu'il avait un corps dans ce monde nébuleux qui semblait être son subconscient. Le garçon ne le quittait pas des yeux. Des yeux gris acier, profonds et froids.

- Ne parle pas Mercutio. Nous aurons très bientôt l'occasion de nous parler de vive voix. Il faut juste que tu saches que j'existe. C'est normal, après tout. Nous sommes complémentaires, toi et moi. Tu ne peux exister sans moi, et je ne peux exister sans toi, Elu de la Lumière...

Mercutio ne comprenait rien. D'ailleurs, l'image du garçon commença à disparaitre, et les voix du monde réel à se faire plus distinctes, signe que Mercutio devait émerger de son inconscience tourmentée. Le garçon eut juste le temps de lui sourire une dernière fois et de dire :

- À plus tard, cousin. Notre jeu va bientôt commencer. Essaie juste d'avoir un Flux meilleur d'ici là. C'est que je ne voudrai pas gagner trop facilement...

Quand Mercutio ouvrit les yeux, il était à l'intérieur du laboratoire du professeur, allongé sur un lit, les visages anxieux d'Eryl et Miry le regardant.

- Mercutio, fit sa petite amie, presque les larmes aux yeux. C-Comment tu te sens ?

- Comme quelqu'un qui serait passé sous un troupeau de Tauros...

- Miry a utilisé ses pouvoirs pour te porter les premiers secours. Le professeur est parti chercher un docteur. Surtout ne bouge pas.

Mercutio s'abstint de lui dire que même s'il voulait, il n'aurait pas pu. Superbes vacances. Il était promit à des bandages et des plâtres pendant un certain temps, et en plus, il n'avait plus le Flux pour un moment. Tender allait être ravi d'apprendre tout ça... Mais il y avait quelque chose qui chagrinait encore plus Mercutio. Il s'était fait étaler par ce D-Suicune comme un moins que rien, alors même qu'il était au Septième Niveau. Outre la honte, c'était la peur qui dominait dans son esprit. Si D-Suicune était si fort, qu'en était-il de son fameux père, ce Diox-BOT ? Les humains avaient-ils la moindre chance contre les Pokemon Méchas ? Au final, cette guerre contre les Dignitaires servaient-elles à quelque chose alors que de pareils monstres attendaient leur heure dans l'ombre ?


***


Tous les enfants de D-Arceus étaient désormais équipé d'un émetteur en eux qui les localisait partout où qu'ils soient, justement pour éviter le genre de trahison qu'avait perpétré D-Deoxys. Ce même émetteur servait aussi à ramener les Pokemon Méchas sur D-Rayquaza, la base mobile de D-Arceus, constamment en orbite autour de la terre. Aucun radar des humains ne pouvait repérer D-Rayquaza, pourtant énorme. Père l'avait fabriqué pour ça. Une technologie furtive qui pouvait tromper même les Pokemon spatiaux, à supposer qu'il y en avait.

D-Suicune et son acolyte furent attirés de la surface de la Terre vers D-Rayquaza, le quatrième fils de Père. Il était le plus grand des Pokemon Méchas, et sans nul doute le plus fort, mais en contrepartie, son intelligence artificielle était très inférieure à celle de ses frères, et son pourcentage de Sombracier dans son armure n'était que de 50%. Chose normale, car vu sa taille, Père n'aurait pu lui en donner plus sous peine de ne pas pouvoir créer d'autres méchas.

Tandis qu'ils avançaient dans l'allée centrale qui faisait une bonne partie du corps de D-Rayquaza, D-Pingoleon fulminait. Il ne se remettait toujours pas de la perte de son bras. Il pourrait le remplacer sans problème, là n'était pas la question, mais D-Pingoleon était très fier, et Mercutio Crust l'avait blessé dans sa fierté. D-Suicune l'avait laissé se défouler contre lui pour le calmer, mais apparemment ce ne fut pas assez. D-Suicune se retint de lever les yeux au ciel, un geste très humains. Peu après la destruction de D-Deoxys, Père avait amassé une jolie quantité de Sombracier grâce à son partenariat secret avec la Garde Noire de la région Mandad. Il y avait beaucoup de Sombracier là-bas. Ainsi, Père avait fabriqué son huitième fils en la personne de D-Giratina, mais même après ça, il restait du Sombracier. Il en avait donc donné à chacun de ses fils pour qu'ils se créés chacun des esclaves méchas, un peu comme D-Deoxys l'avait fait dans le plus grand secret.

Ainsi, la famille s'était agrandie. Chacun des sept enfants de Père s'étaient fabriqués cinq méchas, même ce balourd de D-Rayquaza. Ce qui faisait donc désormais quarante-quatre Pokemon Méchas, dont Père et l'oncle D-Darkrai. Mais si tout ce passait bien, il y en aurait bientôt encore plus. Le but était, après tout, de repeupler cette planète d'êtres supérieurs qu'étaient les Pokemon Méchas. D-Pingoleon avait été la première création de D-Suicune. Il s'était un peu planté quand il l'avait programmé. Il avait réglé la sauvagerie très haut, ainsi qu'une bonne autonomie personnelle.

Le résultat avait été un égo déplorable. Il avait vite revu ces statistiques à la baisse pour les quatre autre. Il n'empêche de D-Pingoleon restait sa création la plus puissante, celle qui possédait le plus de Sombracier. Arrivés dans la salle principale, siège de Père, les deux Pokemon Méchas s'agenouillèrent bien bas. La pièce était immense, et offrait une vue en trois dimension de la planète Terre, que Père surveillait constamment. D-Arceus siégeait sur son fauteuil surélevé et branché à divers câbles, lui fournissant un flux constant d'information. Car Père savait tout. Rien n'échappait à son entendement. Il avait le cerveau le plus évolué de l'univers.

- Nous sommes revenus, Père, fit D-Suicune.

Il était parfois nécessaire de signaler sa présence à Père. Diox-BOT avait tellement l'esprit occupé par tant de choses, son cerveau ultraperformant réfléchissant à tant de plans, que ce qui se passait dans le monde réel lui paraissait bassement matériel.

- Ah, D-Suicune, D-Pingoleon. Vous avez fait vite.

D-Suicune se demanda ce qu'était le plus impressionnant chez Père. Ses yeux verts qui vous foudroyez sur place, recelant une puissance illimité et une connaissance des choses infinies, ou alors sa voix synthétique et résonnante qui semblait provenir de la gorge d'une centaine de personne à la fois.

- Alors, qu'en est-il de l'Elu de la Lumière ? Ses pouvoirs sont-ils ceux à quoi nous nous attendions ?

- Je crains de vous décevoir, Père. Le jeune Crust semble détenir en effet un immense potentiel, mais sa puissance actuelle reste très limitée. L'heure n'est pas encore venue pour qu'il vous serve.

- Je vois, dit Diox-BOT d'un ton neutre.

Un rire s'échappa de l'ombre de la pièce. Bien évidement, D-Suicune avait senti dès qu'ils étaient entrés qu'ils n'étaient pas seuls.

- Une puissance actuelle très limitée ? Mes excuses, maître D-Suicune, mais le bras manquant de D-Pingoleon semble démontrer le contraire, non ?

L'insolent était D-Gallame, la première création de D-Mewtwo. Si D-Pingoleon souffrait d'un manque de discernement regrettable, D-Gallame était l'arrogance incarnée. Il rappelait à D-Suicune son défunt frère D-Deoxys. Il ne pouvait pas le sentir. Mais détruire la création de son frère passerait mal auprès de Père.

- D-Pingoleon a perdu son bras car il a foncé sans réfléchir, comme d'habitude, rétorqua D-Suicune. De plus, il n'est qu'à 40% de Sombracier. Le Flux du gamin, quand il est dans son Septième Niveau, peut aisément le trancher.

- Oh, alors c'est à cause de D-Pingoleon ? Ce n'est pas l'Elu de la Lumière qui est trop fort, mais lui qui est trop faible ? Mille excuses, maître D-Suicune, pour ma remarque stupide...

- Enfoiré, grinça D-Pingoleon. Même avec un seul bras, je te prends quand tu veux !

- Je m'en voudrais de battre un adversaire handicapé. Déjà que même avec tous tes membres, tu n'as franchement pas l'avantage...

- Répète un peu ?!

D-Suicune posa un bras sur l'épaule de D-Pingoleon pour le retenir. Il était vrai que lui et D-Gallame était rivaux, mais D-Suicune n'accepterait pas que sa propre création ne l'embarrasse en présence de Père.

- Assez, fit-il. D-Pingoleon a manqué de prudence, c'est un fait. Mais il n'en reste pas moins que le Flux de l'Elu de la Lumière est très destructeur. Il ne sait pas encore le contrôler parfaitement ou l'utiliser à son plein potentiel. Mais s'il survit, ce jour viendra. Nous devons attendre qu'il parte au Refuge des Mélénis pour apprendre d'eux.

- Mais pour cela, intervint D-Ho-oh dans un autre angle de la pièce, il faut que cette guerre entre la Team Rocket et le gouvernement de Kanto prenne fin. Nous l'avons faite durer bien assez.

- D-Zoroark ne se lasse pas de ses manigances avec les deux camps, ricana D-Dialga. Selon lui, les humains sont d'une bêtise déplorable. Il est certain de pouvoir faire encore durer la guerre un an si on le laisse faire.

Diox-BOT s'agita sur son siège, puis se leva.

- Nous avons provoqué et fait durer cette guerre selon les désirs de Yonis. Mon frère est en relation avec ces Agents de la Corruption, qui sont les premiers bénéficiaires de cette guerre. Leur chef, le Marquis des Ombres, compte s'en servir pour entraîner en leur sein un nouvel incubateur pour Horrorscor. Mais c'est vrai, tout cette mascarade a assez durée. Je ferai savoir à D-Zoroark qu'il est tant de clore tout ceci, et que la Team Rocket l'emporte.

D-Suicune ne voyait pas trop pourquoi ils devaient manœuvrer pour faire gagner la Team Rocket qui les avait défiés assez souvent dans le passé. Mais les plans de Père étaient calculés avec une précision sans pareille. Il savait ce qu'il faisait.

- Si les Agents de la Corruption se débrouillent bien, poursuivit Père, Horrorscor devrait ressusciter d'ici peu. Ça ne pourra qu'être bénéfique pour nous, car Horrorscor sert comme nous les projets de Dieu. Mais qu'il revienne ou non, ça ne change rien à nos plans à long terme : l'annihilation des humains et des Pokemon. Cette planète, c'est Dieu qui nous l'a offerte. Notre devoir est de nous en emparer. Car nous sommes forts, et les êtres vivants sont faibles. La loi du plus fort est la loi de Dieu.

Tous acquiescèrent. Oui, Père savait tout, car Dieu l'avait crée à son image.