Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Une amitié à toute épreuve de Skyla



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skyla - Voir le profil
» Créé le 20/09/2013 à 16:08
» Dernière mise à jour le 28/09/2014 à 14:18

» Mots-clés :   Fantastique   Présence de personnages de l'animé   Présence de personnages du jeu vidéo   Présence de poké-humains

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 15 : Un pouvoir merveilleux
- Ilonara ! Ilonara !

La jeune fille avait fuit vers le lac et son ami tentait en vain de la rattraper.

- Ilonara, ne vas pas par là ! Tu vas tomber dans ...

Zahir se prit les pieds dans les joncs et tomba à l'eau.

- « Quelle ironie ... » , pensa-t-il. « Je tente de la prévenir et c'est moi qui tombe ... »

Ce qu'il ignorait c'est que les plantes aquatiques s'étaient enroulé autour de ses chevilles, se qui l'empêchait de remonter à la surface.

- « Mais ... mais qu'est-ce ... qu'est-ce qui se passe ? »

Plus Zahir tentait de se débattre et pire c'était.

- « Non ! Je ne veux pas mourir ... »

Son souffle commençait à lui faire défaut. Le manque d'oxygène lui donnait un mal de crâne épouvantable. Bientôt, le jeune homme finirait par perdre conscience et mourir noyer. Ses Pokémon aquatiques essayaient en vain de défaire les solides tiges qui le retenait prisonnier des eaux.

- « Non, je ne veux pas rejoindre Arceus maintenant ... je dois retrouver Luana d'abord »

*****

À la surface, la jeune fille avait entendu son ami tomber à l'eau.

- Zahir ?

Ilonara avait arrêter sa course de l'autre coté du lac.

- Zahir, ça va, tu n'as rien ?

Aucune réponse.

Inquiète, elle refit le tour de l'étendue d'eau et chercha son jeune ami. Les larmes lui montèrent aux yeux lorsqu'elle se rendit compte qu'elle ne le trouvait pas.

- On peut t'aider ?

La jeune prêtresse releva la tête. Deux Atiko d'environ quatorze ans la regardait chercher dans le lac.

- Des Elfes de l'eau ... euh, oui, bien sûr que vous pouvez m'aider ! Mon ami humain est tombé à l'eau et je ne le voit plus !

- Maylis, aide-la, je vais chercher les adultes !

- Tout de suite, Zephiral !

Alors que la fillette plongeait, le gamin, lui, partit rapidement vers le village.

- Tes pouvoirs sont-ils éveillés ?

- Oui. Je plonge pour voir si je ne trouverais pas ! Continue de fouiller la surface !

L'Elfe aquatique sauta à l'eau. Elle localisa rapidement Zahir. La fillette remonta.

- Il est coincé dans les joncs, hurla-t-elle à la Romiko.

- Par Arceus ! Il ne peut pas respirer sous l'eau !

- T'inquiète, je vais lui filer un coup de main pour sortir de là !

Maylis replongea. L'un des fabuleux pouvoirs des Elfes Atiko, une fois leurs pouvoirs éveillés, étaient leur incroyable capacité de respiration sous-marine. Mais la fillette savait que le garçon humain ne le pouvait pas. Une fois à la hauteur de Zahir, la jeune Atiko tenta elle aussi d'arracher les plantes qui retenaient le garçon.

*****

De son coté, Zahir avait cessé de se débattre, t'en le souffle lui manquait. Il avait cru voir un ange lorsque Maylis était descendue. Évidement, sa joie fut de courte durée lorsqu'il la vit remonter. Et puis, le jeune homme se dit que c'était fini. Il fit une dernière prière à l'encontre d'Arceus pour qu'Il protège son amie d'enfance, peut importe se qui lui était arrivée. Il eu également une pensée pour Ilonara.

Le jeune garçon se décida, puis respira un bon coup.

- « Mais ... mais ... je peut respirer ... sous l'eau ?!? »

*****

Maylis revint à ce moment-là. Une fois toutes les tiges arrachées, Zahir profita de sa nouvelle capacité pour détailler la jeune fille. L'Elfe Atiko avait le teint foncé ainsi que des cheveux noirs et bouclés. Elle avait entre treize et quinze ans. La jeune fille portait une sorte de combinaison qui reflétait si bien la faible lumière de la surface qu'il était impossible de déterminer sa couleur. Mais lorsque Zahir posa son regard dans celui de Maylis, il compris tout.

Croyant que le jeune homme manquait d'air, la jeune Atiko, ainsi que Barpau, Flobio et Aquali, aidèrent Zahir à remonter. D'autres Elfes aquatiques plongèrent pour leur filez un coup de main. À la surface les attendaient Tikna, la famille d'Ilonara, la jeune prêtresse et quelques Atiko, dont Zephiral.

La chef Romiko s'avança et fut très étonné de revoir le jeune homme en vie, après avoir passer un si long moment sous l'eau. En fait, tous le regardaient étrangement.

- Zahir ? Co ... comment as-tu réussit cet exploit impossible pour un humain ?

- Et bien, si je vous le dit, vous allez trouver ça bizarre ...

- Raconte tout de même, jeune homme, lui demanda gentiment Ziraphina, la chef des Atiko.

Gêné, le jeune garçon raconta sa soire en détails pour mettre son auditoire dans le contexte de sa chute sous-marine. Lorsqu'il arriva au moment où il avait découvert son étrange faculté, Tikna et Ziraphina c'étaient regardé étrangement avant de reposer leurs regards sur Zahir. Elles finirent de l'écouter par politesse, puis la dirigeante du peuple aquatique demanda aux siens de rejoindre la fête qui battait toujours son plein.

- Pour commencer, jeune homme, sache que je retarde tes fiançailles avec Ilonara pour la simple raison que vous êtes tous deux trop jeunes pour cela. Je veux aussi te laisser le temps de réfléchir à ton avenir avant de sceller ton destin au sien, lui dit la dirigeante des Romiko.

- Cependant, il y a une autre chose que tu dois savoir.

- Laquelle, Ziraphina ?

- Tous les milles ans, chaque race d'Elfe choisit l'un de ses membres pour concevoir un enfant demi-Elfe avec un humain ... Pour ce qui est des miens, j'ai choisit un homme du nom de Ishin. Ce jeune Atiko était fort, beau, plein de vie. Il était aussi mon fiancé. Je l'ai choisit pour cette importante mission et Ishin est partit pour Hoenn. Il a choisit une femme du nom de Saliha, à Bourg-en-Vol. Elle lui à donné un garçon, puis Ishin est rentré parmi les siens. Il a rapidement dépérit et désormais, il erre en solitaire dans la mer au sud-est d'Hoenn. Dire qu'il est partit sans m'épouser ... Bref, tout ça pour te dire que tu es son fils, Zahir, la couleur de tes yeux ne dément pas.