Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Une autre étoile de Cyrlight



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Cyrlight - Voir le profil
» Créé le 11/07/2013 à 16:09
» Dernière mise à jour le 22/04/2017 à 22:09

» Mots-clés :   Sinnoh   Slice of life

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 4 : Secret
Tendrement, Cynthia serra son livre contre son ventre. Ses magnifiques prunelles d'argent se troublèrent de larmes. Elle avait perdu deux êtres chers, ce jour là, pourtant elle avait gagné tant d'autres choses depuis lors qu'elle ne pouvait pas crier à l'injustice. La vie lui avait pris ses parents, mais la sienne s'était ensuite transformée en rêve.

Elle posa l'ouvrage sur l'étagère, à sa place habituelle, avant d'aller ouvrir la fenêtre afin s'asseoir sur la bordure, bien qu'elle soit à plusieurs mètres du sol. Elle laissa pendre ses longues jambes dans le vide et bascula légèrement la tête vers l'arrière pour contempler le ciel au-dessus de Célestia.

La nuit était claire. Il n'y avait aucun nuage pour venir cacher la vision nocturne de la galaxie en perpétuelle mouvement. Elle pouvait même apercevoir Vénus, un peu à droite, qui scintillait comme nulle autre dans l'éther à la couleur de l'encre. Diverses constellations, qu'elle aurait pu toutes nommer si elle le désirait, illuminaient l'univers. Chaque astre n'était qu'un grain de poussière à l'échelle de l'infini, pourtant tous brillaient de la plus ardente des lumières.

Tout comme elle, elle n'était qu'une humaine, une humaine parmi tant d'autres. Cependant, elle avait vu son vœu s'exaucer. Au fil des années, elle était devenue une légende, ainsi qu'elle le souhaitait. Désormais, on la surnommait l'étoile de Sinnoh, elle, le Maître à la tête de toute la région.

Tout le monde connaissait son nom, son rôle, sa posture. Tout le monde l'adorait, l'adulait. Elle était une véritable idole chez les plus jeunes, et inspirait un immense respect chez les plus vieux. Tous semblaient reconnaissants du travail qu'elle accomplissait ici afin de leur rendre la vie plus sûre et plus agréable.

Elle esquissa un sourire en levant à nouveau les yeux vers le ciel. Oui, ici-bas, elle était une étoile. Une légende. Tout comme Arceus, elle régnait sur ses sujets, mais toujours avec bravoure, honnêteté et compassion. Elle n'abusait pas de son pouvoir, au contraire, elle le mettait au service de la population, car elle savait que sans elle, elle n'en serait certainement pas là à ce jour.

Ses grands-parents l'avaient poussée de l'avant durant toute son adolescence, lui permettant ainsi de saisir le bon wagon lorsqu'il s'était présentée à elle, celui qui l'amena des années auparavant à combattre la Ligue de l'époque et à en devenir la meneuse, puis à instaurer une nouvelle Elite des Quatre.

Elle remplaçait un homme égoïste et dur, qui n'aimait le pouvoir qu'à cause des privilèges qu'il lui apportait. Ses acolytes et lui-même étaient des êtres corrompus, qui se souciaient comme d'une guigne du bien-être de la population. Elle avait mis fin à cela. Elle avait ramené la paix dans une région qui pourtant semblait alors incapable de retrouver la foi en son autorité.

Depuis cette date marquée au fer blanc dans l'histoire de Sinnoh, elle n'avait jamais failli à sa tâche. Elle était au rendez-vous lorsque cela s'avérait nécessaire, et en dépit de tout le travail qui l'accablait, elle n'en oubliait jamais à qui elle devait tout cela. Sans sa famille, elle ne serait pas devenue celle qu'elle était à présent, et sans le peuple de sa région, elle aurait probablement abandonné depuis longtemps, quand son rôle paraissait trop lourd à porter pour elle.

Tout ce qu'elle faisait, elle le faisait pour eux. Elle les aimait. Elle était rattachée à eux par une promesse, invisible et muette, mais pas moins présente en son cœur. La rompre aurait été comme les trahir, or elle ne pourrait jamais s'y résoudre. On comptait sur elle, et elle savait l'espoir qu'elle apportait dans la vie des gens. Sinnoh vivait son âge d'or depuis qu'elle se trouvait à sa tête.

Cynthia étendit la main en direction de la pleine lune, mais referma ses doigts longilignes sur le vide. Avait-elle pensé pouvoir l'atteindre ? Elles se contemplaient, se jaugeaient en silence, deux beautés secrètes qui guidaient les âmes esseulés vers la lumière. C'était la première fois, en cet instant, qu'elle se sentait aussi proche d'elle.

Ce frôlement voulu était néanmoins impossible, et elle en avait parfaitement conscience. Elle laissa mollement son bras retomber le long de son corps avant de sourire. L'astre céleste lui ressemblait tellement, au final. Chacun les connaissait, les regardait briller et les admirait pour leur magnificence autant que pour la place qu'ils occupaient dans l'univers. Rien ne les différenciait vraiment.

La jeune femme adressa un clin d'œil à la sphère étincelante, ses longs cils frôlant la douce peau de sa joue. Cela ne servait à rien, pourtant pendant une seconde, elle eut l'impression d'être sa complice, sa confidente. Elle croyait partager un secret avec elle, même si elle ignorait lequel.

Soudain, alors qu'elle s'apprêtait à repasser les jambes du bon côté, autrement dit à l'intérieur de sa chambre, une traînée lumineuse fila à toute allure juste devant ses yeux, pour traverser le ciel dans une nuée de paillette. Le phénomène n'était pas sans rappeler ce qui s'était produit des années auparavant. Encore une étoile filante... ou était-ce autre chose ?

Cynthia ne se contentait pas de son rôle de Maître de Sinnoh, sans quoi sa tâche serait considérablement allégée à comparer de ce qu'elle était réellement. Elle œuvrait également en collaboration avec les plus prestigieuses universités de la région, pour lesquelles elle écrivait divers mémoires, tous aussi complets les uns que les autres. Elle ne se contentait pas d'être jolie et forte : c'était aussi une autorité dans son domaine de prédilection.

Après des années d'études et de recherches acharnées, elle en savait quasiment plus que quiconque sur les mythes et les légendes de la région qu'elle avait à sa charge, ainsi que ceux concernant le reste de l'univers. Elle ne devait rougir devant personne de ses connaissances, pas même devant le plus brillant des intellectuels de son ère, car cette culture qu'elle avait engrangée depuis son enfance était impressionnante.

Elle lui avait également permis de comprendre, sans l'aide de nul autre que ses propres réflexions, des mystères qui demeuraient encore inexplicables aux yeux du monde. Aujourd'hui, désormais, le regard fixé sur l'immense trait coloré qui disparaissait entre les étoiles, elle était en mesure de dire de quoi il en retournait véritablement, même si tout ce temps durant, elle avait préféré garder cette information pour elle seule. La partager avec quelqu'un aurait été à ses yeux trahir ce qu'elle interprétait comme étant un secret, ou pire, le briser.

Elle souffla sur la mèche de cheveux blonds qui retombait devant son œil argenté, dont la teinte rappelait étrangement celle de la pleine lune face à elle, pour mieux observer ce phénomène si rare. Tandis qu'elle esquissait un sourire discret, mais empli de gratitude, en direction du ciel qu'elle contemplait presque béatement, elle murmura dans un souffle de vent :

- Merci Jirachi.