Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Une amitié à toute épreuve de Skyla



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Skyla - Voir le profil
» Créé le 10/06/2013 à 22:46
» Dernière mise à jour le 28/09/2014 à 14:31

» Mots-clés :   Fantastique   Présence de personnages de l'animé   Présence de personnages du jeu vidéo   Présence de poké-humains

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 7 : Le village caché
Zahir allait de surprise en surprise depuis qu'il avait trouvé le tunnel menant au lac. Les deux enfants venaient d'arriver au village d'Ilonara. Il se scindait en quatre parties bien distinctes.

Au centre, il y avait le village à proprement parler, soit les domiciles ou les ateliers des Elfes. Du coté ouest s'étalait d'immenses champs et une impressionnante plantation d'arbres et d'arbustes à baies. Au sud, il y avait de grands pâturages pour les troupeaux de Pokémon, essentiellement composé d'Écremeuh, de Tauros, de Wattouat, de Galopa, de Cochignon, de Frison et de Grahyèna, ces derniers servant surtout à garder les troupeaux. Entre les zones sud et ouest, le gamin pouvait apercevoir quelques ruches pour les Apitrini. Il y avait également deux poulaillers pour des Couaneton et quelques Lakmécygne. Tout près, il y avait également un petit lac. Mais la partie la plus intéressante restait le nord. Un temple d'une dimension hallucinante y avait été construit. Il avait près d'une trentaine de mètres de hauteur pour quatre-vingt-dix de longueur et cinquante de largeur. Deux grandes statuts à l'effigie d'Arceus en gardaient l'entrée. Le petit garçon tourna la tête. Près des deux enfants, il y avait également l'entrée d'une mine.

Ilonara plongea sa torche dans un baril d'eau placé à côté de l'ouverture du tunnel, la ressortit et la déposa à terre. Elle prit celle de Zahir et fit de même. Puis, le gamin la suivit vers le centre du village.

Comme le village entier se situait dans le cratère d'un volcan éteint depuis longtemps, et qu'il était environ midi, le village était suffisamment éclairé pour permettre au petit garçon de détailler la jeune Elfe. Il remarqua enfin la couleur inhabituelle de ses yeux. Un vert clair, d'une pureté à en couper le souffle. Le gamin vit aussi les oreilles pointues de sa nouvelle amie.

- Ils ... ils sont jolis tes yeux.

- Merci, lui répondit-elle avec le sourire. Tu remarqueras que tous les Romiko ont les yeux comme moi.

- Ah oui ?

- Oui, chaque race a un trait physique pour les différencier. Pour les miens, c'est la couleur vert clair des yeux.

Dès qu'ils mirent les pieds dans le centre du village, un attroupement se fit autour d'eux. D'abord des jeunes enfants puis des adultes. Une corne sonna, sûrement pour appeler ceux qui étaient aux champs.

- Ilonara, vient ici tout de suite !

La fillette se retourna pour voir ses parents et son petit frère arriver du temple. C'était sa mère qui lui avait donné l'ordre. Elle l'ignora.

- Ilonara, obéis-moi et vient ici !

- Laisse, Jézabelle. Ta fille va sûrement tout nous expliquer.

Celle qui avait dit cela s'avança. Elle était le portrait quasi exacte de la petite prêtresse, hormis que la femme était plus âgée.

- Ilonara, donne la cruche à ta mère et reviens ici pour m'expliquer.

La fillette obéis cette fois-ci. Zahir en profita pour jeter des coups d'œils autour de lui. Il y avait près d'une soixantaine d'Elfes. Comme l'avait expliqué la petite fille, tous avaient la même couleur de yeux. Cependant, la couleur de leurs chevelures différaient. La majorité avait les cheveux bruns ou roux. Chacun était également vêtu à l'ancienne.

Quand la fillette revint au centre du cercle formé par les siens, elle se plaça devant la femme qui avait interrompue sa mère et lui raconta tout. Du moment où elle avait trouvé le gamin se baignant dans le lac sacré jusqu'à son retour au village. Plusieurs parurent indignés de savoir qu'un humain s'était baigné dans leur lac, mais personne ne protesta.

À la fin du récit, l'Elfe porta son regard sur le gamin.

- Tu t'appelles donc Zahir.

- Oui, madame, dit-il le regard tourné vers le sol.

- Regarde-moi.

Le petit garçon releva la tête. Son interlocutrice arqua un sourcil en voyant son visage.

- Qui ... qui a-t-il ?

- Rien je n'ai simplement pas l'habitude de voir un humain. Je m'appelle Tikna, et je suis la chef des Romiko. Je suis aussi la tante d'Ilonara.

Ce fut autour de Zahir d'être étonné.

- Parle-moi un peu de toi.

- Euh ... bah pour commencer j'ai dix ans et je suis né le seizième jour du mois de Victini. Ma mère s'appelle Saliha et je ne connaît pas mon père. Mais maman dit que je lui ressemble. J'ai grandit à Bourg-en-Vol, au sud d'ici. J'ai commencé mon voyage initiatique avec un Gobou durant le mois de Mew.

Il réfléchit un instant et décida de taire l'existence de Luana.

- Je me suis perdu dans les bois. Quand l'hiver est venu, je suis partit vers l'est pour me trouver un endroit où me cacher jusqu'à l'été. Il faisait beau aujourd'hui, alors j'ai voulu explorer le coin et je suis tombé sur un tunnel qui menait à un lac.

- C'est là qu'Ilonara t'as trouvé.

- Oui.

Soudain, son sac qu'il avait posé sur le sol se mit à bouger. Un rayon blanc en sortit et son Évoli se matérialisa.

- Évoli ? Que fais-tu ?

Le Pokémon évolutif ne répondit pas. Il se tourna plutôt vers Tikna et lui sauta dessus. Le museau du Pokémon toucha l'une des pierres qui ornait le collier que portait la jeune femme.

- Évoli !

Le corps du Pokémon évolutif fut enveloppé d'une lumière blanche. Son corps s'allongea. Un anneau de peau se forma autour de son cou, plus large, et une nageoire apparu au bout de sa queue. Trois autres nageoires apparurent sur sa tête. Une petite crête se forma également sur le dos du Pokémon. Quand la lumière s'estompa, Zahir pu voir que la couleur du pelage de son Évoli était passé du brun au bleu.

- Quali, dit le Pokémon en s'ébrouant.

- Tu ... tu es devenu un Aquali, répliqua le gamin, un sourire sur le visage.

- Aqua !

Le petit garçon regarda attentivement le collier de la chef des Romiko.

- Voilà à quoi ça me faisait penser ! Votre collier est fait de pierre eau !

- Ces pierres ont été trouvé dans le lac sacré, oui.

- Li, dit le Pokémon aquatique en frottant sa tête sur la jambe du garçon.

- Bon, nous avons une cérémonie à réaliser. Zahir, suis-moi. Je dois avoir une tunique à ta taille chez moi.

- D'accord.

Alors que tout le monde retournait vaquer à ses occupations, le gamin suivit Tikna.

- Vous êtes sûre d'avoir de quoi à ma taille ?

- Bien sûr. Tu es sensiblement de la même taille que mon fils.

Arrivé chez la jeune femme, cette dernière lui demanda de patienter au salon quelques instants, puis partit vers les chambres. Elle revint trois minutes plus tard avec un vêtement semblable à la robe de la jeune prêtresse, mais de couleur bleu. Zahir prit la tunique longue et Tikna se retourna pour que le gamin se change.

- Dites, on est quel jour aujourd'hui, lui demanda-t-il en enfilant une manche.

- Le vingt-et-unième jour du mois de Célébi, pourquoi ?

- Le ... vingt-et-un ... de Célébi ...

Les larmes lui montèrent aux yeux.

- Joyeux anniversaire, Luana, murmura-t-il doucement.