Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 21/04/2013 à 08:43
» Dernière mise à jour le 01/05/2018 à 22:58

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Film 2 : Arboreden et les Fruits de Vie (7/8)
Mercutio n'avait jamais vu un Pokemon aussi grand, et pourtant, il avait comme collègue de travail un gars qui possédait un Titank. Il n'était pas du genre à juger sur la taille ou sur l'apparence, mais en sachant que ce gros balourd était un Pokemon Légendaire et qu'il avait tenu en échec les armées du roi de Kanteon qui à l'époque disposait de Mélénis pour le servir, Mercutio ne préférait pas se frotter à lui en l'état. Un sentiment que devait partager sa sœur, qui avait levé un bouclier de Flux très puissant autour d'eux. Une bonne idée, car Lorkan déclara :

- Arboreden, débarrasse-nous de ses importuns, veux-tu ?

L'antique Pokemon leva un de ses énormes bras et le pointa sur eux. Alors, une terrible onde de choc en sortit, balayant le bouclier de Galatea pourtant solide et les envoya tous voler des lieux plus loin, flottant dans les airs comme des pantins désarticulés. Sans trop savoir comment, Mercutio parvint à attraper sa Pokeball et à rappeler Pegasa dedans, tandis que lui et sa sœur tournoyaient à toute vitesse sans savoir où étaient le haut et le bas, et avec une forte envie de vomir. La chute allait être rude, mais Galatea ne semblait pas décider à retrouver le contrôle de son Flux pour les maintenir en l'air.

Alors qu'ils s'approchaient dangereusement de la cime des arbres, une silhouette imposante bondit de l'un d'entre eux et parvint à réceptionner les deux jeunes Rockets dans ses bras. Des bras et un torse velu, sentit Mercutio, avec une odeur pas des plus agréables. C'était un Monaflemit, un grand et puissant Pokemon Normal, semblable à un gorille, mais avec une forte disposition pour la paresse. Pourtant, celui-là les avait attrapés avec une vivacité étonnante. Mercutio mit un certain temps à récupérer ses esprits après ce vol plané, et le Monaflemit les ramena en bas, devant son dresseur.

- Bien joué, Monaflemit. Tu peux les poser.

Mercutio connaissait cette voix. Il grimaçant en levant les yeux vers le commandant Palmer, qui le regardait de haut et avec froideur, entouré d'une centaine de ses hommes, tous ayant une arme braquée sur eux. Two-Goldguns et le capitaine Meyfros se trouvaient à ses côtés.

- Commandant... tenta Mercutio avant que Palmer ne le coupe.

- Tu peux te dispenser du grade, Rocket. Ils ne valent que si nous sommes dans le même camp, ce qui n'est pas le cas. Je t'avais dit que je te tuerai de mes propres mains si tu me mentais, Gavin Drent. Mais ça devra attendre. Une chance pour toi qu'on ait croisé un de vos copains en vous poursuivant.

Mercutio et Galatea remarquèrent seulement maintenant que le colonel Tuno, ainsi que Goldenger, étaient parmi eux, bien entourés d'armes, eux aussi.

- Vot' colonel, il nous a raconté une bien étrange histoire, gné, fit Two-Goldguns. Et vu comment vous êtes arrivés devant nous, les deux balèzes de la X-Squad, je suppose qu'il a dit la vérité, gné.

- Monsieur, commandant, intervint Meyfros. Il serait bon de se charger de cette affaire nous-mêmes, après seulement avoir exécuté ces Rockets. Ils sont dangereux et recherchés, selon vos dires, monsieur Two-Goldguns.

- Recherché oui, par moi et mes potes. Personne n'a le droit de les tuer si ce n'est l'un d'entre nous, gné. Mais avant, je veux confirmation de ce qu'a raconté Tuno.

- Vous entendez ça ? Fit Mercutio en se levant. Ce sont les bruits de pas d'Arboreden, qui se dirige vers Heyson avec pour intention de le détruire. La voilà, votre confirmation ! Kelluer nous a dupés. Il ne sert pas la Team Rocket. C'est autant notre ennemi que le vôtre. Alors vous pouvez nous tuer maintenant, comme ce cher Meyfros l'a suggéré, ou on peut s'allier pour empêcher ce malade d'agir !

- Pourquoi voudriez-vous sauver Heyson ? Demanda Palmer d'une voix teinté de soupçons. C'est un village loyaliste, acquit à la cause du gouvernement.

Mercutio secoua la tête.

- Nous ne sommes pas Kelluer. Notre mission n'est pas de nous en prendre à des civils innocents !

- Qu'importe cela ! Cracha Meyfros. C'est de votre faute si Kelluer dispose à présent de tous les orbes ! Vous les lui avez apportés sur un plateau d'argent !

- Et en quoi cette information va se révéler capitale à présent ? Questionna Galatea. La seule chose qui compte est d'arrêter Kelluer.

- Commandant Palmer, insista Mercutio, votre famille se trouve à Heyson...

- Tu crois que ça m'avait échappé ?!

- Alors laissez-nous vous aider à la sauver ! On peut se rendre au village bien plus rapidement que vous, et sans doute qu'Arboreden. Il faut qu'on prévienne les habitants avant qu'il n'arrive, pour que le plus possible puisse évacuer.

Palmer dévisagea longuement Mercutio, comme il le faisait jadis. Il semblait à Mercutio que même sans le Flux, cet homme était capable de pénétrer jusque dans votre cœur et de lire ce qui s'y trouvait.

- Très bien, acquiesça-t-il enfin. On vous laisse partir devant. Avec votre permission, Two-Goldguns ?

- Tu l'as ma couille, gné. Ces gamins Crust sont des gars réglos. Je ne pense pas qu'ils en profitent pour filer, gné. Bien entendu, après ça, je leur colle une de mes balles en or dans le crâne, gné.

Ça ne semblait pas du tout du gout de Meyfros, mais il fut assez intelligent pour se passer de commentaire. Contredire un Shadow Hunter pouvait être dangereux. Mercutio rappela son Pegasa, et Tuno monta en croupe avec lui. Ils reprirent la voie des airs avec à leurs côtés Galatea qui flottait grâce au Flux, et Goldenger qui volait tel le super-héros qu'il n'était pas. Bien sûr, de cette hauteur, ils ne purent pas manquer Arboreden, qui marchait d'un pas lourd vers Heyson. Heureusement, l'immense Pokemon était assez lent. La X-Squad serait au village avant lui. Mais auraient-ils le temps d'évacuer tout le monde avant qu'il ne soit devant eux ? Pas sûr, d'autant qu'Arboreden devait être capable d'envoyer des attaques destructrices à longue portée. Une fois au-dessus d'Heyson, ils constatèrent que tous les habitants étaient dehors. Normal, avec le boucan que faisait Arboreden à chacun de ses pas. Ils ne furent pas vraiment rassurés quand ils virent une fille voler dans les airs sans rien. Mercutio fit atterrir Pegasa, et les enfants de Palmer, Max et Flora, les deux dresseurs protecteurs du village, coururent jusqu'à lui.

- Soldat Gavin, vous savez ce qui se passe ici ? Commença Flora. C'est quoi, cet immense Pokemon qui vient vers nous ? Et où est notre père ?

- C'est qui ce Rocket ? Demanda Max en désignant Tuno, le seul qui portait encore l'uniforme. Qu'est-ce qu'il fait avec vous ?

- Ça sera un peu trop long à expliquer, répondit Mercutio en descendant de son Pokemon. Vous n'avez qu'une chose à savoir : le Pokemon qui arrive n'est pas amical. Il faut faire évacuer tout le monde.

- Où est mon époux ? Demanda Caroline Palmer qui venait d'arriver.

- Il est derrière nous, madame, avec plusieurs hommes. Mais vous ne pouvez pas l'attendre. Vous pouvez vous occuper d'amener tout le monde loin d'ici, et vite ?

Madame Palmer n'hésita pas longtemps. Une femme à la hauteur de son mari.

- Je peux faire ça. Soyez prudent.

Elle commença à réunir tout le monde. Mercutio et les autres passèrent quelques stratégies en revue pour accueillir Arboreden et Kelluer.

- Il faut tenir jusqu'à que les renforts arrivent, fit Mercutio. Galatea, tu peux créer un gros bouclier qui englobe la ville ?

- Sans doute, mais je ne pourrai rien faire d'autre. Et puis, vu la puissance du bonhomme, mon bouclier ne tiendra même pas la première attaque.

- C'est juste au cas où. On ne devrait pas lui laisser le temps d'en lancer une sur la ville. On devra compter sur nos Pokemon pour le retenir. Colonel ?

Tuno hocha la tête.

- Arboreden, selon nos sources, est de type Roche et Plante. Le Galladiateur de Galatea devrait l'embêter un moment s'il s'en prend à ses pieds rapidement. Ton Mortali pourra nous servir avec son Laser-Glace. Galatea, tu pourrais aussi appeler ton Tentacrime. Même sans eau, il pourra ligoter Arboreden avec ses tentacules géants.

- Et moi, ne m'oubliez pas, pour sûr, intervint Goldenger. Je suis aussi de type Combat, et la roche fait du craignage du combat, pour sûr !

- C'est ça, s'amusa Galatea. Tu pourras lui voler devant les yeux et le distraire en lui expliquant comment tu es trop un héros.

- Et nous ?

Mercutio se retourna. Max et Flora étaient toujours là.

- Vous, vous feriez mieux d'aider votre mère à évacuer les habitants.

- On a des Pokemon aussi, protesta Max. Ils sont puissants, et nous ne sommes pas des débutants. Vous aurez besoin de tout ce que vous avez sous la main contre cette chose non ?

- Nous sommes les protecteurs du village, ajouta Flora. Avec ou sans ses habitants dedans, nous devons le protéger.

Tuno regarda Mercutio d'un air interrogateur. Ce dernier n'était pas trop chaud à l'idée d'impliquer dans cette bataille les enfants de Palmer. Le commandant l'étriperait vivant si jamais il leur arrivait quelque chose. Mais ils avaient raison ; contre ce qui arrivait, ils ne pouvaient pas faire les difficile. Aussi Mercutio hocha-t-il la tête.

- Très bien jeunes gens, fit Tuno. Dites-moi ce que vous avez comme Pokemon ?

Flora lui fit la liste des siens, qui comprenaient de beaux spécimens qui pourraient bien les aider contre Arboreden, comme un Braségali, un Tortank et surtout un Givrali. Mais Max se contenta de dévisager Tuno d'un air soupçonneux.

- On peut savoir pourquoi c'est un Rocket qui commande ici ?

- Si tu veux participer, tu devras hélas traiter avec moi, répondit calmement Tuno. Je peux t'assurer que j'ai le même objectif que toi : défendre cette ville.

- Si vous le dites... Mais il est hors de question que je me batte aux côtés d'un Rocket, et encore moins que je lui fasse la liste de mes Pokemon, riposta le garçon, l'air buté. Je n'ai pas besoin de tactiques communes, je peux me débrouiller seul.

Et sur ce, il partit devant, ses Pokeball en main, comme pour faire face seul à Arboreden.

- Max, espèce de crétin ! Siffla sa sœur. Si le soldat Gavin est avec eux, on peut leur faire confiance, j'en suis sûre !

Mercutio se sentit touché que Flora lui accorde tant de crédit, mais elle ignorait toujours sa réelle allégeance. Et il valait mieux qu'elle l'ignore pour l'instant.

- Ce n'est pas grave, l'assura Tuno. J'ai au moins le plaisir de votre charmante compagnie, belle demoiselle, et je suis sûr que...

- Pas le temps pour le flirt, colonel, l'arrêta Galatea. Le gros plein de soupe arrive. Il faut y aller !

Galatea avait raison. Les bruits de pas d'Arboreden étaient maintenant très proches, et les maisons commençaient à trembler. Galatea leva son bouclier de Flux tandis que les différents Pokemon étaient libérés, restant dans l'enceinte du bouclier mais prêts à faire pleuvoir leurs attaques spéciales dès qu'Arboreden serait à porter. Les deux Pokemon combats, Braségali et Galladiateur, partirent devant, avec Mercutio chevauchant Pegasa. Galatea lui avait remis la Pokeball de Tentacrime, pour qu'il puisse lancer le calmar géant directement sur Arboreden.

Ce dernier commença à lancer quelques rayons d'énergie sur Pegasa, qui parvint à les éviter sans mal à cette distance. Mais plus il se rapprochait, plus ça devenait compliqué. Du moins jusqu'à que le duo Galladiateur et Brasegali ne commence à s'en prendre à ses deux jambes avec leurs attaques combat que craignait Arboreden. Le Pokemon géant s'intéressa donc aux mouches qui l'importunaient en bas, tentant de les attraper avec ses gestes lents. C'était le moment pour Mercutio.

- Fonce sur lui, ordonna-t-il à son Pokemon.

- Çaaaaaaa roule, mon frère !

Mercutio vit, sur la tête d'Arboreden, Kelluer et ses hommes qui l'observaient d'un air amusé, comme s'ils trouvaient la résistance de Mercutio tout à fait risible. Pegasa cracha un torrent de flammes, qui s'écrasa contre ce qui semblait être un Mur Lumière qui recouvrait l'ensemble du corps d'Arboreden. Très embêtant ça. Le plan de Mercutio était de détruire les Fruits de Vie, qui semblaient être la source du pouvoir d'Arboreden. Mais s'il ne pouvait pas utiliser d'attaque spéciale, ça allait être compliqué. Il ne se voyait pas sauter de Pegasa, son épée à la main, pour partir à l'assaut d'une tête qui devait bien faire cent fois la sienne.

Un puissant coup de Galladiateur mit Arboreden à genoux sur une jambe. Les hommes de Kelluer, pour défendre le Pokemon Légendaire, envoyèrent sur Galladiateur et Braségali leurs Rocutant et Disciroc. Eux aussi étant de type roche, ils craignaient le combat, mais pouvaient aussi faire mal à Galladiateur et Braségali, puis étaient bien plus nombreux. Le combat qui en découla au pied d'Arboreden permit à ce dernier de se remettre debout, et, furieux, il joignit ses immenses mains pour tirer un rayon d'énergie pure qui fila droit vers le village.

Le bouclier de Flux de Galatea encaissa, mais n'allait certainement pas tenir longtemps, et le rayon continuait. C'est alors que quelque chose se plaça entre le village et le rayon, et qui bloqua entièrement l'attaque d'Arboreden. Un Pokemon rouge, dont les bras épais et aplatis formaient un puissant bouclier. Mercutio avait déjà vu ce Pokemon sur des banques de données, mais jamais en vrai, ou alors en Pokemon Méchas. Et pour cause : c'était un Pokemon extraterrestre, qui n'avait que très peu de représentants sur Terre. Le Pokemon ADN aux quatre formes, Deoxys ! Et le plus surprenant, c'était que Max Palmer se tenait sur lui. Mercutio commençait à saisir comment ce gamin avait fini premier à la Ligue Pokemon d'Hoenn.

Deoxys passa de sa forme défense à sa forme vitesse, puis fonça vers Arboreden, si vite que Mercutio n'eut le temps de voir qu'une seule traînée rouge. Puis quand il fut devant Arboreden, Deoxys passa en forme attaque, puis utilisa sa plus puissante capacité, et accessoirement la meilleure attaque psy : Psycho Boost. La sphère psychique se confronta au Mur Lumière d'Arboreden un moment, jusqu'à qu'elle ne disparaisse, absorbée par la protection. Toutefois, elle ne fut pas sans effet. Mercutio pouvait voir que le Mur Lumière d'Arboreden était désormais plus fin, plus instable.

Mercutio profita du fait qu'Arboreden tentait toujours d'attraper Deoxys pour donner le signal aux Pokemon de derrière, à savoir ses propres Mortali et Eü, le Givrali et le Tortank de Flora, ainsi que les Crimenombre et Lakmécygne de Tuno. Tous lancèrent alors leurs attaques spéciales en un point convergeant au centre d'Arboreden. Pegasa y ajouta son attaque Lance-flamme, pour qu'enfin le Mur Lumière cède totalement, et que les attaques n'atteignent le corps d'Arboreden. Remarquant que sa protection était brisée, le Pokemon Légendaire tendit le bras pour lancer une onde de choc vers les Pokemon attaquants. Elle se heurta au bouclier de Flux de Galatea, qui tint le coup. Au moment où Arboreden s'apprêtait à lancer un autre de ses rayons, Mercutio jeta la Pokeball de Tentacrime.

Le calmar géant ne tarda pas à s'enrouler autour d'Arboreden, l'immobilisant peu à peu, et déséquilibrant les hommes qui se trouvaient dessus. D'ailleurs, ils durent trouver que la plaisanterie avait assez duré, et commencèrent à se servir de leurs armes. Mercutio, qui sans Flux ni protection d'aucune sorte, était vulnérable aux balles, ordonna à Pegasa de vite se replier derrière le bouclier de Flux de Galatea. Max Palmer n'en fit rien, toujours sur le dos de son Deoxys, en train d'attaquer Arboreden et les hommes de Kelluer avec une puissance et une rapidité extraordinaires.

Les hommes de Kueller avaient plusieurs choses à gérer. La plus importante d'entre-elles étaient pour le moment Tentacrime qui menaçait de renverser Arboreden, et eux avec. Sauf que s'il était probable que le Pokemon Légendaire n'ait rien, il n'en serait sûrement pas pareil pour eux, surtout s'ils finissaient écrasés sous le Verger de l'Eden. Aussi déversèrent-ils leurs chargeurs sur Tentacrime, de même qu'ils ordonnèrent à leurs Pokemon de pierre de l'attaquer.

Mais Arboreden s'en sortit tout seul. Apparement sur un ordre de Kelluer, Arboreden leva les bras. Aussitôt, le sol se fendit en plusieurs points, où de multiples arbres poussèrent en vitesse accélérée, certains s'enroulant autour de Tentacrime. Mercutio put voir la lumière verte qu'ils dégageaient, comme celle d'une attaque Vampigraine quand elle aspirait l'énergie de sa victime. Nul doute que Tentacrime devait être dans pareille situation. Mercutio devait le rappeler dans sa Pokeball, mais quitter le bouclier se révèlerait très dangereux. Ça signifiait subir les tirs des hommes de Kelluer, ainsi que les rayons d'Arboreden, qui, après avoir retrouvé l'équilibre, remettait ça. À ses pieds, Braségali et Galladiateur gisaient, hors de combat, mais non sans avoir terrassé plusieurs des Rocutant et Disciroc de l'ennemi. La situation semblait de plus en plus avoir un gout de caca, selon Mercutio.

Mais alors, le jeune homme sentit comme une éclaircie dans son esprit. Quelque chose venait de s'y allumer, comme une lumière familière éteinte depuis quelque temps, mais que Mercutio n'avait jamais vraiment oubliée. Le Flux était de retour. Ou du moins, il commencer à revenir à lui. Mercutio le sentait, bien qu'il ne puisse encore l'empoigner pleinement. Sans doute serait-il capable d'utiliser le Premier Niveau, mais guère plus pour le moment. C'était quand même mieux que rien. Irvffus lui avait dit qu'après avoir utilisé le Septième Niveau pour la première fois, un Mélénis mettait en moyenne deux mois pour retrouver l'usage du Flux. Il avait fait un peu mieux que la moyenne.

- Tu peux brûler tout ce bazar ? Demanda-t-il à Pegasa en indiquant la forêt vierge qui continuait de pousser sur ordre d'Arboreden.

- Ce ne sont pas des arbres normaux, mon frère, répondit le Pokemon. On dirait de la roche qui a pris une forme végétale. Vraiment très chelou, cette attaque...

Quoi que ce fût, ça continuait à avancer droit sur le village, qui allait vite ressembler à la Forêt-Monde du Continent Perdu à ce rythme-là. Les arbres montaient si haut que Pegasa dut faire plusieurs embardées aériennes pour les éviter.

- Va droit sur Arboreden ! Ordonna Mercutio.

- Plan merdique. On va se faire buter.

- Il faut rappeler Tentacrime, sinon il va y passer, expliqua Mercutio. Puis on ne pourra arrêter Arboreden en restant à distance. C'est Kelluer qui le contrôle. Si on se le fait, Arboreden devrait s'arrêter. Ou alors, il faut détruire ses orbes. En tous cas, il faut qu'on soit devant !

- T'as plus le Flux, je te rappelle, mon frère. Tu veux faire quoi face à ça ?

- T'occupes et avance ! Place-moi au-dessus de lui !

Pegasa marmonna un commentaire déplacé sur ces fichus humains à tête-creuse si pressés de mourir, mais obtempéra tout de même. Bien sûr, quand Pegasa se donna en spectacle au-dessus d'Arboreden, les hommes de Kelluer délaissèrent Tentacrime pour le viser lui. Mercutio en profita pour rappeler le Pokemon de sa sœur dans sa Pokeball. Puis c'est à instant que l'armée du gouvernement arriva. Tous les hommes de Palmer et leurs Pokemon, plus trois rafales, ouvrèrent un feu nourri sur Arboreden. Une des balles toucha même un de ses six Fruits de Vie. Mercutio pensa que c'était une heureuse coïncidence, rien de plus, car à cette distance, personne ne pouvait viser si bien. Il cessa de le penser quand deux autres balles vinrent faire exploser l'orbe déjà endommagé.

Ce n'était pas un heureux hasard. C'était Two-Goldguns, et sa visée surnaturelle. Arboreden rugit de souffrance à la destruction de son orbe, et protégea les autres en mettant une de ses larges mains devant eux. Tous les hommes de Kelluer et leurs Pokemon étaient descendus d'Arboreden pour faire face aux soldats du gouvernement dans une bataille endiablée. Seul restait Kelluer sur la tête du Verger de l'Eden. Mercutio sauta de Pegasa en plein vol, pour atterrir directement sur la tête d'Arboreden, non loin de Kelluer. Grâce au Premier Niveau, le seul qu'il arrivait à invoquer pour l'instant, ses jambes supportèrent la chute.

- Je vois... fit Kelluer. Tu as récupéré ton Flux ?

- Pas entièrement, mais assez pour t'étaler, toi et tes ambitions ! Finissons-en, Lorkan l'Immortel !

Etrangement, Kelluer eut comme un sourire nostalgique.

- Oui, ce n'est qu'ainsi que ça peut se finir. Avant de mourir, mon père a maudit Elohius et ses descendants. Il a prophétisé mon action future. Quoi de mieux pour conclure qu'un combat final entre les fils de ceux qui se sont jadis affrontés au même endroit ?

Mercutio fronça les sourcils.

- Alors tu savais que je suis le fils d'Elohius ?

- Difficile de ne pas le deviner, après avoir vu le Dieu de Lumière en personne. Tu lui ressembles beaucoup. Vas-tu suivre son exemple en déjouant une nouvelle fois les plans de Gasbaroth ? Ou alors la malédiction de mon père prendra-t-elle effet, et pourrai-je ainsi le venger ? Laissons parler le destin, Mélénis !