Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 25/08/2012 à 10:34
» Dernière mise à jour le 11/06/2015 à 02:06

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XXXVI : Le tournoi – Probopass VS Raichu
_____Damon était à peine assis dans les tribunes que Gardevoir s'emparait de sa trousse de secours pour en sortir du désinfectant, du coton et des bandages.


_______Si tu voyais ton dos ! La première Roulade de Symbios te l'a bien arrangé, tiens ! râla-elle. Tu devrais faire plus attention à te défendre. Ne bouge pas, tu as des cailloux coincés dans une plaie.

_______J'étais un peu préoccupé par l'avenir, si tu vois ce que je veux dire, gémit-il quand elle retira un gravillon gros comme une lentille niché sous l'omoplate.

_______Hum, raison pour laquelle Fatal-Foudre ne t'a pas surpris, comprit-elle. Attention, ça va piquer.

_______Tu as été cool, fit Raichu sans le regarder, occupé à serrer un des deux minuscules boulons latéraux d'un appareil non identifié, ayant vaguement la forme d'un bébé Qwilfish gonflé, sauf que les pointes étaient bien plus menaçantes.

_______Je ne pensais pas te dire ça un jour, mais j'espère ne pas avoir à t'affronter, lui confia Rosélia en espérant que sa machine n'allait pas devenir soudain incontrôlable, de quelque manière que ce soit.

_______Ouais ouais... marmonna-t-il au hasard, ne l'ayant pas écouté.


_____Le tableau digital afficha les photos des deux prochains adversaires. Avaltout contre Volcaropod.


_______Attention j'arrive ! prévint Évoli en sautant sur les cuisses de l'humain qui poussa un grognement suivi d'un juron plein de poésie.

_______Ne reste pas là s'il te plaît... Le Hâtorbe m'a fait courir à une vitesse improbable et mes muscles ont pris cher... J'ai d'affreuses courbatures... souffla-t-il.

_______D'accord, d'accord... soupira l'enfant en se relevant précautionneusement pour ne pas déclencher l'emploi d'autres injures inspirées.

_______Aïe ! Putain de merde, ça fait un mal de Ponchien*... couina le jeune homme quand il posa sa patte sur le genou. Aïe, fais gaffe !

_______Pardon... s'excusa le chaton en se dépêchant de descendre.

_______Dis donc, tu ne te plains pas autant, en général, remarqua la doctoresse en coupant une longue bande.

_______C'est à cause de la Zone Étrange. Les dégâts que j'ai reçus et les efforts que j'ai fourni le temps qu'elle disparaisse étaient énormes. Ma Défense Spéciale se limitant à ma capacité à tenir tête aux hypnoses basiques, quand c'est devenu l'équivalent de ma Défense...


_____Elle hocha la tête d'un air entendu, puis elle regarda autour d'elle comme si elle cherchait quelque chose. Tout en versant de la pommade dans sa main, elle demanda aux autres :


_______Est-ce que vous savez où est Cresselia ?

_______Elle a dit que tant qu'un de nous ne combat pas, ça ne l'intéresse pas de suivre, répondit la rose en haussant les épaules. Elle est allée faire je ne sais quoi dans son bureau.

_______C'est pas sympa pour ses amis, dit simplement le rongeur qui avait rangé son mystérieux engin et maintenant déroulait une longue bobine de fil. Elle n'a pas envie de voir les autres membres des asgo se battre ?

_______Oh, ce n'est pas son genre, intervint Cotovol en secouant tristement son porte-monnaie vide à cause de son pari perdu. Elle ne s'attarde dans les gradins que pour les membres habituels de son équipe, Nidoking et Feunard, ainsi que pour Absol. Le fait qu'elle décide de rester pour vous aussi est presque un honneur.


_____Elle fut interrompue par l'exclamation de douleur du pseudo Gallame quand la demoiselle psychique appliqua la crème sur la longue estafilade s'étendant de son épaule gauche jusqu'au bas de sa colonne vertébrale.


_______... Je t'avais prévenu que ça allait piquer, soupira-t-elle. Bon, étant donné que tu cries comme ça juste pour une coupure nette et propre, il te faudrait un truc à mordre pour les jolis déchirures sur ton côté droit...



_____Repoussant dans un coin les rapports de missions en retard jonchant le sol, Cresselia dévoila la moquette grisâtre recouvrant le plancher. Elle grimaça en se rappelant qu'elle était censée être blanche, et qu'il faudrait donc faire le ménage... un jour. Elle repéra une zone légèrement plus usée que le reste, elle tira dessus, révélant une planche du parquet, elle aussi davantage abîmée. Elle l'arracha avec facilité.

_____C'était une des nombreuses cachettes de Darkrai au temps où elle était obligée de partager son bureau avec lui. Tout le monde sait qu'il y a un peu plus de planques dans chaque pièce chaque année, si bien que le bâtiment se transforme en gruyère par endroit. Mais celles du Pokémon Ténèbres étaient les plus improbables. Sa collègue avait mis des semaines à en trouver une, celle qu'elle vient de mettre à nu, justement.


_____« Quand je pense qu'il m'avait avoué l'avoir faite à la va-vite quand je la lui ai montrée... J'ose pas imaginer où il a encore pu cacher des choses... Faudrait que je lui demande, tiens. »


_____Elle retira un sachet noir refermé par un ruban bleu nuit du trou dans le sol avant de remettre en place le morceau de bois puis de tapis. Elle renversa à nouveau ses dossiers dessus puis quitta les lieux en claquant la porte.


_____« Je me demande pourquoi je lui rends service alors que rien ne m'y oblige et qu'en plus il ne m'a rien demandé. »


_____Elle fixa la bourse avec dégoût. L'odeur et l'énergie s'en dégageant lui étaient presque insupportables. Elle réprima son envie de s'en débarrasser avant d'être arrivée dans les gradins.



_______L'agent 201 Avaltout ZZZT a perdu connaissance, c'est donc ZZZT l'agent 303 Volcaropod qui l'emporte ZZZT.


_____L'image du Pokémon Poison passa en noir et blanc et fut recalée dans un coin du tableau tandis que celle de l'escargot de feu se centrait en grossissant. Le tout fut fondu au noir, puis deux cadres vides apparurent pour faire défiler les autres photos, afin de tirer au sort les prochains adversaires.

_____Cresselia rejoignit à ce moment-là son équipe. Elle détailla Damon pendant cinq bonnes secondes avant de railler :


_______Vous avez profité de mon absence pour intégrer une momie au groupe, bande d'enfoirés !

_______C'est bon, ferme-la... bougonna-t-il en resserrant le bandage autour de sa main, se promettant de ne plus jamais écraser un Orbe dans son poing.

_______Tu as des pansements partout, sur les bras, les jambes, la poitrine, le dos, la tête... lista-t-elle. Eh, Gardevoir, à ce stade, faudrait peut-être vérifier s'il faut en mettre sur son...

_______Oh ! coupa la concernée en notant le sourire en coin de sa collègue. Tu sais très bien que ce genre de remarques m'énerve ! Perverse !

_______Je dis ça pour sa santé, c'est tout... minauda-t-elle innocemment. Faudra peut-être aussi passer de la pommade... en massant énergiquement de haut en b...

_______Arrête de te foutre de moi ! s'emporta la femme-médecin.

_______Du calme, je pensais qu'il fallait t'expliquer, puisque tu n'as pas l'expérience de ce genre de choses... nargua encore la Pokémon de la Lune.


_____« Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter d'être toujours le centre des conversations tordues ? », s'interrogea l'humain en fixant ses ongles.


_______Bon, viens avec moi, dit tout à coup l'espionne en le saisissant par un poignet. Assez plaisanté.

_______Je n'aime pas que tu sois soudain si sérieuse juste après ce que tu as suggéré, avoua-t-il. Notamment en m'attrapant comme ça.


_____Elle ne releva pas et l'entraîna à sa suite vers le bâtiment. Ils croisèrent Rosélia qui était allée chercher un seau de pop-corn plus grand qu'elle. Elle le portait loin au-dessus de sa tête grâce à ses lianes.


_______Vous allez où comme ça, aussi vite ? demanda-t-elle.

_______Je crois qu'elle a l'intention de me violer, lança tout naturellement le garçon qui avait du mal à garder le rythme que lui imposait l'oiselle.


_____Ils disparurent derrière la porte du siège des asgo, la Pokémon Plante fila retrouver ses compagnons, perplexe.


_______Vous avez parlé de quoi pendant mon absence ?

_______De rien de particulier, lança immédiatement Gardevoir. Pourquoi ?

_______Comme ça... répondit la fleur, dubitative. Eh, je crois qu'on ne va pas tarder à savoir qui va combattre, maintenant, ça ralentit ! Pitié, faites que ce ne soit pas moi, j'ai des pop-corn à grignoter...

_______Passe-m'en, s'te plaît ! s'exclama Raichu qui avait tiqué en sentant l'odeur du sucre.


_____L'adolescente grimaça, n'ayant pas du tout envie de partager. Elle observa l'écran géant et un grand sourire illumina son visage.


_______Eh non, pas possible, tu dois aller te friter avec un Tarinorme, là.

_______Ah ?... Ah ouais, c'est mon tour ! J'y vais ! Vous allez voir, je vais cartonner !


_____Le rongeur descendit tranquillement les marches menant au terrain puis se plaça à une extrémité de celui-ci. Il salua de loin l'agent contre qui il allait devoir se mesurer, qui affaiblit un peu sa lévitation pour descendre, puis remonter, un peu comme une révérence.

_____Magnézone donna le signal. Avant que la souris ait pu esquisser le moindre mouvement, la boussole géante s'abattit sur le sol en causant un violent Séisme.


_______Ouch, il n'y va pas par quatre chemins ! gémit la Pokémon Psy en croisant les bras sous sa corne.

_______En effet, Tarinorme est un vrai bourrin. Son but est toujours d'infliger le plus de dégâts en un minimum de temps, expliqua Cotovol. Mais il n'est pas très futé... Je pense qu'il n'a même pas fait exprès d'utiliser une capacité super efficace contre ce Raichu...

_______Il va se faire rétamer, c'est pas possible... soupira la fleur en mâchant son maïs soufflé.



_____Cresselia emmena de force Damon dans un des rares angles morts des caméras. Les espions se doivent de connaître ces zones hors des champs de surveillance, dans le cas improbable où le Q.G serait pris et qu'ils devraient se planquer. Elle vérifia qu'ils étaient bien seuls, même s'il était peu probable que quelqu'un traînât dans les couloirs au risque de manquer les combats.


_______Je suis allée dans mon bureau récupérer quelque chose qui t'appartient tout à l'heure, marmonna-t-elle en lui tendant le sachet noir qu'elle avait mis dans son sac d'exploratrice.

_______Ma Poudrobscure ? s'étonna-t-il. Ça ne te ressemble pas de m'aider.

_______Tu me fais pitié à toujours finir blessé à la moindre petite baston, grogna-t-elle. Un de ses jours, tu aurais fini par perdre l'usage de quelque chose. Puisqu'au travers de ton corps humain, ton Type Ténèbres semble subsister, je me suis dit que ta poudre agirait peut-être sur ton organisme...

_______On verra bien si ma Défense et ma Défense Spéciale s'améliorent... Merci, dit-il en souriant légèrement.


_____Elle pinça les lèvres en esquivant ses prunelles azur. Allait-elle vraiment rendre service sans rien demander en retour ? Il était sûr que son initiative avait fait plutôt plaisir à son ex-associé, toutefois, obtenir quelque chose en échange, ce serait si tentant, même si ça le décevrait une fois encore...


_______Inutile de me remercier. Je ne fais jamais rien pour rien figure-toi, lança-t-elle finalement.


_____Comme elle l'avait pressenti, l'expression du jeune homme s'assombrit, il grinça tandis que ses paupières se plissaient :


_______Je m'étais pourtant promis de ne pas croire aux miracles.

_______Depuis le temps tu devrais savoir que je ne suis pas une bonne samaritaine, sombre imbécile, siffla l'oiselle en le fixant cette fois droit dans les yeux.

_______Qu'est-ce que tu veux ? répliqua-t-il sèchement.

_______Que Gardevoir et toi arrêtiez votre petit manège agaçant, répondit-elle plus froidement encore.

_______Pardon ? s'exclama-t-il, interloqué.

_______Ce que tu peux être benêt, parfois ! s'énerva-t-elle. Tu lui plais, elle te plaît, ne me contredit pas je ne suis pas aveugle.


_____Le garçon s'empourpra violemment puis serra les poings en avouant :


_______Je ne nie pas qu'elle m'intéresse un peu, mais je n'ai pas l'intention d'entreprendre quoi que ce soit avec elle. Ce serait une nouvelle erreur...


_____La Pokémon Psy garda dans un coin de sa mémoire la dernière phrase et ajouta :


_______Toi non, mais elle, tôt ou tard, oui. Je ne veux pas de ça dans l'équipe. Ça empêche de réfléchir correctement et ça fait souvent agir de façon stupide.

_______Elle envers moi ? Tu n'es pas sérieuse ! ricana-t-il sans pour autant être d'humeur à plaisanter. Elle ne peut pas aimer la personne que je suis.

_______Elle ne te considère plus du tout comme un criminel, sombre idiot. Tu es apparemment amnésique sur toute la période noire, ce qui fait que tu es redevenu le gentil petit con que je connais. Elle le sait et souhaite que ça dure. De plus, elle a côtoyé trop longtemps les humains, ça n'a pas arrangé son cas, loin de là, souffla-t-elle. Elle est influencée par ta beauté. Je suis suffisamment renseignée pour savoir quels sont les critères physiques que tu remplis ou non. Tu entres facilement dans la catégorie "à avoir dans son lit".


_____Il ouvrit la bouche, puis la referma sans avoir formulé le moindre mot. Évidemment qu'il avait remarqué que la nymphette était moins méfiante. Mais il n'avait pas l'impression qu'elle le traitait différemment par rapport aux membres femelles des A.S.G.O au temps où il y travaillait. Il le lui fit remarquer, il obtint une réponse acide :


_______Je te signale que tu n'as pas attendu d'être utilisé comme cobaye pour avoir du sex-appeal. Tu charmes inconsciemment la moitié de ton entourage, c'est irritant.

_______Tu ne trouvais pas ça si irritant quand tu te servais de moi en mission comme monnaie d'échange contre certains renseignements... riposta-t-il.

_______Bref, coupa-t-elle, ne voulant pas aborder ce sujet où elle serait immanquablement en tort. Je ne veux rien de plus qu'une entente professionnelle entre vous deux, les Lovdisc**...

_______Tu n'aurais pas essayé de le noyer, le Lovdisc***, à l'instant ? râla-t-il en notant qu'elle ne l'avait pas laissé développer son idée.

_______Rah mais ta gueule, laisse-moi parler ! s'emporta-t-elle. Je t'interdis les contacts d'ordre affectif avec elle. Je ne tolérerai même pas une main compatissante sur l'épaule, que ce soit toi ou elle qui fasse ce geste.

_______Tss. Je ferais comme tu m'as dit, c'est bon, fit-il en fronçant les sourcils.

_______Tu as intérêt. N'oublie pas que j'ai des droits sur toi. Tu m'appartiens, et je te signale que ce n'est pas contre ton gré. Tu me dois obéissance sur nombre de points, rappela-t-elle.


_____Le pseudo humain se détourna d'elle, repartant vers les tribunes. Il murmura, plus pour lui-même que pour l'agente :


_______... Je m'en souviens.


_____La créature lunaire s'en alla à son tour. Ni elle ni son coéquipier n'avaient remarqué Symbios dissimulée sous l'escalier qui était non loin d'eux, avec toute la discrétion digne d'une asgo. Au départ, elle se rendait à l'infirmerie de cet étage, puisqu'elle n'avait trouvé aucun médecin au bureau du dessus. Elle avait alors entendu les voix des deux personnes et s'était cachée pour suivre clandestinement leur conversation.

_____Elle avait compris globalement de quoi ils parlaient, et était surprise de constater qu'ils se disputaient de la même manière qu'autrefois, comme s'il ne s'était rien passé. Pire encore : Cresselia faisait toujours sa possessive.


_____« Il faut vraiment que je cause au patron », se dit la psychologue en longeant doucement le mur du couloir.


_______Tu fous quoi ? Je m'inquiétais du temps que tu mettais alors je suis allée voir là-haut et j'ai trouvé personne, j'ai donc supposé que tu étais descendue voir s'il n'y avait pas Nanméouïe, Leuphorie ou Écrémeuh en bas, intervint soudain Absol en la rejoignant au petit trot avant de se caler sur sa vitesse – très lente.

_______Je viens de surprendre une discussion entre... commença sa collègue.

_______"Damon" – on sentait les guillemets dans sa voix – et Cresselia, j'imagine. Je les ai vus entrer depuis la fenêtre de notre chambre.

_______Il faut qu'on parvienne à convaincre Magnézone de nous écouter avant la fin du tournoi. Qu'il délègue sa place d'arbitre le temps qu'on lui parle s'il le faut.



_____Quand Cresselia et Damon rejoignirent les autres dans les tribunes, le match entre Raichu et Tarinorme était bien avancé, et tournait hélas en la faveur de ce dernier. Ses terribles Séisme à répétition, entrecoupés seulement par quelques autres attaques, avait affaibli le rongeur qui en plus avait un mal fou à riposter ; le temps de se relever après avoir subi le tremblement de terre, le Pokémon Roche et Acier enchaînait sur une nouvelle vague sismique.

_____Aussi étrange que cela puisse paraître, les rares fois où son petit opposant orange parvenait à se remettre debout avant la prochaine secousse, au lieu de charger l'ennemi, il se contentait de cumuler les Hâte et les Vive-Attaque autour de lui. Une fois, il avait même eu l'audace de passer sous l'agent des asgo qui s'était ensuite écrasé comme une masse sans réussir à le plaquer.


_______Je n'arrive pas à comprendre à quoi il joue. Il se fatigue pour rien, c'est bête ! soupira Rosélia qui avait délaissé son seau de pop-corn encore rempli aux trois quarts.

_______Il court à une vitesse prodigieuse, impossible de le voir se déplacer d'un point à un autre. C'est encore plus impressionnant que moi, reconnut l'humain. Il va avoir des courbatures pires que les miennes quand ses muscles vont refroidir.

_______Vous avez vu que son sac est beaucoup moins gros qu'avant ? remarqua Évoli.


_____Effectivement, la besace du jeune explorateur était presque à plat contre lui. Il fit un grand sourire et s'écria, l'air soulagé :


_______Ouf, enfin terminé ! Faudra que je pense à simplifier mon système, moi.

_______Cette fois, je vais en finir ! Séisme ! coupa l'autre combattant en inclinant différemment ses mini-nez pour s'abattre au sol tel une énorme météorite.

_______Tonnerre ! lança en même temps l'adolescent.

_______... Mais il ne la dirige même pas vers son adversaire ! protesta Gardevoir. En plus, il manque de puissance d'Attaque Spéciale...


_____Il avait planté son appendice dans la terre un peu craquelée devant lui, puis diffusé son énergie. C'est alors qu'il se passa quelque chose d'incroyable : au lieu d'absorber l'électricité, le terrain la renvoya par toutes les fissures existantes. Elles étaient minuscules, de la taille... de la tranche de l'éclair du bout de la queue de la créature de foudre !


_______Il a creusé un quadrillage sur toute la surface de combat ! s'exclama la rose, épatée.

_______Ça n'explique pas comment sa capacité Éclair se propage pile dedans, nota Cresselia.

_______... La bobine de fil qui avait sorti pendant que tu n'étais pas là ! Du cuivre ! tiqua l'autre nymphe psychique. Il a dû le dérouler derrière lui, dans les sillons !


_____Ayant déjà amorcé sa descente brutale, la boussole géante ne put faire autrement qu'encaisser les violentes décharges. Elle grogna de douleur, à moitié paralysée, en remontant doucement, suffisamment haut pour que les langues fourchues de Tonnerre ne l'atteignent plus.

_____Raichu ne se démonta pas, au contraire, il se mit carrément à rire. Il cessa son mouvement Électrique, le courant circulant dans les canaux fut coupé. La lumière émise, si intense qu'elle empêchait de distinguer correctement les deux participants, s'estompa. Un murmure surpris parcouru l'assistance.

_____De petites boules hérissées de pointes abominablement brillantes s'étaient accrochées sous Tarinorme, enfoncées dans le métal en le lézardant. Elles scintillaient dangereusement.


_______Mais c'est quoi ces trucs ? tempêta-t-il en se secouant pour s'en débarrasser, sans succès.

_______Pour faire court, mes Électropics étaient posés gentiment en dessous de toi, tu les as écrabouillés mais ils sont résistants et ne te lâcheront pas facilement. Ils étaient en contact avec le fil de cuivre alors ils ont chargé leurs batteries et ils sont programmés pour tout lâcher dans moins de deux secondes maintenant. Voilà ! conclut l'inventeur.


_____À ce moment précis, ses créations firent ce pourquoi elles avaient été conçues et foudroyèrent le gros Pokémon magnétique. Les petites unités voletant normalement placidement près de lui s'affolèrent, il tomba lourdement sur un côté, hagard. Il ne fit pas mine de vouloir ou même de pouvoir se relever. Il s'était évanoui les yeux ouverts.


_______L'agent 299 Tarinorme ZZZT a perdu connaissance, c'est donc ZZZT l'invité Raichu qui l'emporte ZZZT, confirma l'arbitre en activant les gyrophares de l'aimant côté vainqueur.


_____Dans les gradins, Sablaireau était plutôt satisfait par les prouesses de la souris en électronique. Il songea, de bonne humeur :


_____« Il a suivi mes conseils finalement, malgré le fait que cela représentait encore plus de travail. Il a accepté de faire pour ses "Électropics" une structure interne en incantium pour la résistance aux capacités, le reste en titane, sauf les extrémités qui sont de véritables diamants qu'il a dû tailler avec un microscope, afin de percer même le métal de Tarinorme... »


_______Encore un combat et c'est la pause ! rappela quelqu'un.

_______Les participants ne sont plus très nombreux, et j'en suis toujours ! s'enthousiasma un autre.

_______Je vais aller voir Mélodelfe à l'infirmerie après, prévint-on quelque part.

_______Attends, tais-toi, regarde le tableau... firent plusieurs asgo.


_____L'écran prit plaisir une fois de plus à tenir le public en haleine, peut-être même plus longtemps que d'habitude, comme s'il savait qu'ensuite il devrait patienter avant de reprendre son travail.

_____Finalement, son verdict fut rendu, et pas des moindres : le blaireau était appelé à se battre contre l'énervante, l'arrogante, l'effroyable agent 507 Cresselia. Qui fit craquer sa nuque pour l'occasion en esquissant un rictus cruel.



_____*Équivalent de l'expression "un mal de chien", bien sûr. Je sais qu'à ce stade ce n'était pas la peine de traduire, mais on ne sait jamais, vu l'atrophie du cerveau de certains...

_____**Les tourtereaux. Oui, les tourtereaux sont des oiseaux et les Lovdisc des poissons, mais ça fait quoi ? Les Lovdisc sont en forme de cœur, il n'y a pas plus adapté pour parler de deux amoureux, non ?
_***Signifie "essayer de noyer le poisson". Le Pokémon utilisé dans l'expression change en fonction de la région et des cultures. Un Pokémon poisson dira tout simplement "n'essaie pas de me noyer". Là, Damon a joué sur les mots de Cresselia en réutilisant le Lovdisc. Sinon, il aurait dit "Écayon", car il vient de Sinnoh.