Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 18/08/2012 à 10:46
» Dernière mise à jour le 11/06/2015 à 01:46

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XXXV : Le tournoi – Damon VS Reuniclus
_____Symbios et Damon se faisaient face, chacun à un bout du terrain. La première sourit en notant divers tics trahissant le stress du deuxième. Elle ignorait encore que ce n'était pas à cause de l'affrontement. Elle le salua brièvement, il hocha la tête d'un coup sec en guise de réponse. La sirène retentit.

_____D'entrée de jeu, la Pokémon Psy émit une lueur bleutée intense, qui s'étendit autour d'elle. Des lignes blanches se matérialisèrent, créant une cage autour de la zone de combat. Quand la lumière céruléenne se fut assez dispersée pour épouser la forme rectangulaire de la gigantesque prison, celle-ci grésilla un instant et se fondit dans le décor.


_______C'était quoi cette attaque inutile ? Elle s'est annulée toute seule ! se mit à rire Raichu.

_______Tu te goures complètement, idiot, grinça Cresselia en lui donnant une tape au sommet du crâne. Elle n'a pas disparu, elle est toujours là, invisible et impalpable.


_____Le jeune homme esquiva un Luminocanon in extremis en se jetant sur le côté, tout en fouillant frénétiquement dans son sac.


_______C'est la Zone Étrange, expliqua Gardevoir. Elle intervertit la Défense et la Défense Spéciale des Pokémon piégés à l'intérieur. C'est très mauvais pour Damon, ça, et au contraire entièrement bénéfique pour Symbios.

_______Laisse-moi deviner, coupa Rosélia. Les humains n'ayant que peu voire pas du tout d'aptitudes au psychisme, ils ne peuvent compter que sur leurs capacités physiques, pas très élevées non plus. Si les défenses sont inversées... un humain se retrouve avec une Défense à presque zéro, et une Défense Spéciale qu'ils sont quasiment incapables d'utiliser !

_______De plus, je sais que ma collègue résiste mieux face aux attaques spéciales plutôt qu'aux coups, continua sa sœur Psy. Maintenant, c'est le contraire, et comme tu dis si bien, un Homme n'a pas de pouvoirs psychiques. Elle n'a donc pas à s'inquiéter de sa nouvelle faiblesse tandis que les offensives physiques de Damon lui feront l'effet d'une brise.


_____Comme pour confirmer ses dires, le coup de pied sauté qu'il donna à ce moment précis fut bloqué sans effort par le corps gélatineux de son adversaire qui saisit sa jambe pour le lancer derrière elle.

_____Il se réceptionna sur les mains pour enchaîner sur un salto vrillé et finir sur ses deux pieds, cambré en avant pour ne pas perdre l'équilibre alors que la force de l'atterrissage le faisait glisser en arrière.

_____Il se remit droit, observant les deux longues traces laissées par ses chaussures. À quelques centimètres de ses talons se trouvait la limite nord de la surface de lutte.


_____« Un peu plus, j'étais dehors », soupira-t-il intérieurement.


_____Il avait affreusement mal aux genoux et aux coudes. À cause de la distorsion créée par la psychologue, son corps était moins résistant au profit de son esprit. Il avait perdu de la souplesse et de l'endurance. Pire encore, sa conscience étant à l'inverse stimulée, sa deuxième personnalité était déchaînée.


_______Secoue-toi, bon à rien, ou laisse ta place ! Je suis dans une forme olympique, moi, je vais casser la baraque !


_____« Tais-toi, tu m'empêches de me concentrer ! »


_______Tu arrives encore à jouer les acrobates ? s'étonna la créature Multiplié. Cela signifie que tu as un fort pouvoir latent. Peut-être que si tu travaillais sur toi, tu serais capable de l'éveiller... Tu es très intéressant ! Reflet !


_____Des dizaines de copies se dispersèrent sur tout le terrain, affichant toutes le même air confiant. Dans les gradins, la Pokémon lunaire émit un petit grognement.


_______Attention les yeux...

_Le temps que ses partenaires comprennent qu'elle ne s'adressait pas à eux en particulier, et que c'était loin d'être une mise en garde à prendre à la légère, toutes les illusions s'étaient mises à rayonner comme des soleils. Tout à coup, elles irradièrent tant que c'en devint insoutenable. Tous les spectateurs fermèrent les yeux à s'en fendre les paupières, en vain.
_Quand ils les ouvrirent à nouveau, ils voyaient encore danser devant eux de grosses tâches de couleurs. Seuls les quelques privilégiés ayant une Capacité Spéciale adéquate comme Regard Vif furent épargnés.


_______Tu m'expliques ce qui s'est passé, là ? intervint la femme-médecin en se cachant un œil pour tester l'autre.

_______Une des techniques favorites de Symbios, répondit son amie qui n'osaient même rouvrir les siens tant ils étaient douloureux. Elle utilise Reflet suivi de Flash. Grâce à la vitesse impressionnante conférée par la première capacité, la deuxième agit à plusieurs endroits à la fois, ce qui multiplie sa portée. Impossible d'y échapper. Le sombre crétin a pris encore plus cher que nous, il est au cœur de tout ce cirque. Il va être aveugle pendant un long moment.



_____La luminosité redevint normale, et une clameur de surprise et d'incompréhension s'éleva dans les tribunes. Le garçon n'avait pas du tout été désorienté, loin de là. Il était fermement agrippé à sa rivale, assis à califourchon sur elle en se servant de ses longs bras pour caler ses cuisses, les mains plongées dans la gelée verdâtre la composant afin de saisir son corps lui-même.


_______Comment as-tu pu éviter Flash ? s'exclama-t-elle. Et comment m'as-tu trouvée parmi mes reflets ?

_______Je me suis débrouillé, éluda-t-il.

_______Arf, qu'est-ce que tu vas me faire, maintenant ? Lâche-moi ! s'énerva-t-elle en s'agitant pour essayer de le désarçonner. Mais qu'est-ce que tu fabriques ? Hi hi... Arrête ça ! Arrête ! hu hu hu...


_____Elle partit d'un fou rire plus incontrôlable encore que ses tremblements. Elle fut obligée de se poser à terre, prise de crampes d'estomac. Mais son calvaire n'en finissait pas, car le pseudo Gallame était toujours perché sur elle en train d'agir.


_______Il la chatouille ? Mais... enfin... euh... bredouilla Gardevoir, mi-intriguée, mi-consternée.

_______Bonne idée, se contenta de marmonner son équipière du même Type.


_____« Il la déconcentre, et la faire se tortiller ainsi la fatigue lentement mais sûrement... Avec un peu de chance, il pourrait même réussir à détourner suffisamment longtemps son attention pour arranger ses affaires », songea Évoli, attentif.


_____Soudain, la Zone Étrange réapparut en transparence, pour commencer à s'ébrécher. Elle finit par éclater en dispersant d'innombrables particules bleutées, les lignes blanches entrecroisées formant la cage s'affaissèrent comme des cordages déliés, avant de se vaporiser à leur tour.

_____Dans le même laps de temps, la psychologue était parvenue à se débarrasser de son cavalier indésirable, et pas de la manière la plus douce. Elle avait entamé une attaque Roulade qui lui avait labouré le dos et l'avait obligé à lâcher prise. Il se releva en tapant sa chemise poussiéreuse, portant des traces d'usure.


_____« ... Elle était neuve... », soupira-t-il in petto tout en la déboutonnant.


_____Il allait la retirer quand il remarqua que la Pokémon Psy était en train de le charger comme un véritable Donphan, alors qu'il ne s'agissait que de la deuxième phase de la capacité Roche. Il s'écarta vivement en tenant son vêtement d'une main, lequel passa juste au-dessus du boulet de canon.


_______Olé ! s'était écriée Cresselia en même temps que presque tous les autres spectateurs.


_____L'intéressé allait dire quelque chose quand il dut esquiver le rouleau compresseur pour la troisième fois. Il eut droit de nouveau à l'exclamation typiquement espagnole.


_______Eh, je ne suis pas toréador ! ricana-t-il.

_______Tu veux du tissu rouge plutôt que ta loque noire ? plaisanta la doctoresse qui avait l'ouïe fine et l'avait entendu.


_____Symbios vira de bord à l'extrême limite du terrain et s'élança de nouveau pour effectuer sa quatrième tentative, plus destructrice encore. Elle laissait d'énormes marques aux endroits où elle labourait la terre pour changer de direction.

_____Son adversaire sortit vivement quelque chose d'un sachet et le posa à ses pieds avant de se jeter sur le côté à la dernière seconde. Il fit plusieurs tonneaux et se ressaisit, satisfait de constater que son corps se portait mieux maintenant que la Défense et la Défense Spéciale étaient revenues à la normale.

_____Il n'était pas le seul à l'avoir senti, bien sûr. Sa rivale en faisait les frais. Elle avait, planté dans sa gelée, le Bâton que le jeune homme avait soigneusement placé à terre avant de lui échapper. Elle ne parvenait pas à le retirer et elle grognait de douleur. Visiblement, elle avait renoncé à exécuter la cinquième et dernière Roulade.


_______Cette fois... cette fois, tu l'auras voulu, gémit-elle en parvenant enfin à arracher le bout de bois pointu. Je ne voulais pas en arriver là mais tu ne me laisses pas trop le choix. Danse Pluie !


_____Le ciel se couvrit en un instant, les gouttes tombèrent. L'averse ne tarda pas à être aussi dense qu'une cascade. Les Magnéti aux quatre coins de la zone de combat, rejoints par une vingtaine d'autres, utilisaient Abri pour préserver les tribunes. Pas tous en même temps, heureusement. Afin d'assurer la durabilité de la protection, ceux au repos et ceux en action échangeaient les rôles toutes les minutes.

_____Il ne pleuvait donc que sur Damon et son opposante. Cette dernière le scruta de haut en bas, avant de s'illuminer.


_______Elle réutilise Flash ? s'étonna Raichu.

_______Non. Ce n'est pas une capacité offensive mais régénérative, nota Rosélia.


_____Effectivement, les ondes dorées courant le long du corps rond de la Pokémon Multiplié effaçaient une grande partie de ses égratignures. Elle acheva son Soin puis défia du regard le jeune homme qui de son côté avait presque la tête dans son sac à dos à force de fouiller à l'intérieur.


_____« Tout est sens dessus-dessous, je n'arrive pas à trouver... ah ! »


_____Il mit dans ses poches deux petites boules cyan dont une qu'il écrasa sans ménagement, ignorant les débris lui coupant la paume et les phalanges. Il les sentit vibrer dans sa main et le brûler.


_____« Je sais ce qu'elle a l'intention de faire. Je n'ai qu'une vingtaine de secondes. »


_____Le mécanisme espéré s'enclencha. Son cœur accéléra, l'adrénaline monta. Il repéra la silhouette indistincte de son ennemie sous les trombes grisâtres d'eau. Serrant dans son poing des Épines de Fer, il s'élança à une vitesse surnaturelle, déterminé à contrecarrer ses plans.

_____S'il échoue, c'est terminé.



_____Symbios respira profondément, ruisselante de pluie. Elle s'apprêtait à utiliser une combinaison très connue mais néanmoins redoutable. Ce pseudo humain s'en montrait bien digne, après tout.


_____« Je ne risque pas de le tuer ? Il est cardiaque, quand même... »


_____Elle se rassura bien vite. Magnézone avait dit à tout le monde qu'il était inutile de se retenir face à lui, qu'il avait discuté avec Gardevoir pour avoir plus de précisions sur son état de santé, et que celle-ci avait assuré que Fatal-Foudre ne valait rien à côté du nombre de volt utilisé lors des expériences de Gallame, donc que ça ne le tuerait pas. Au pire, il garderait le lit pour plusieurs mois...

_____L'asgo en avait pris bonne note. Elle allait se donner à fond, quitte à gaspiller son énergie fraîchement récupérée grâce à Soin. Et encore, elle n'était pas complètement remise.


_____« Une dernière inspiration... »


_____Sa préparation terminée, elle se lança. Au cœur de son ventre, un noyau électrique se créa. Il grandit, envahit chacune de ses cellules, suinta comme un liquide fou à l'extérieur de sa gelée. De minuscules éclairs cueillirent des gouttes qui s'évaporèrent.

_____Elle s'apprêtait à relâcher sa puissance vers le ciel quand elle distingua une forme floue dégageant une aura d'un bleu-vert saisissant. Déchirant le rideau des eaux sombres tombées du ciel, Damon courait à une vitesse impossible à atteindre pour un Homme. Elle le suivait à peine des yeux.

_____Au lieu de l'attaquer, il fit plusieurs fois le tour d'elle avant de s'éloigner plus vite encore. Elle avait renoncé à le retenir, d'une part parce qu'elle avait deviné qu'il tirait sa rapidité d'une Hâtorbe, d'autre part parce que, où qu'il aille, la foudre le frapperait.

_____Cependant, au fond d'elle, elle avait la sensation d'avoir perdu d'avance. Pourquoi ? Elle se rappela de ce qu'elle avait lu dans l'œil mi-clos du garçon alors qu'il fonçait vers elle. En bonne psychologue, elle avait décrypté la plupart des sentiments reflétés par son iris écarlate. Et sa mémoire s'étaient mise en branle.


_____« J'ai déjà croisé ce regard auparavant. Très souvent. J'en suis certaine. À qui appartenait-il ? »


_____Elle cessa de se torturer l'esprit et se reconcentra sur sa capacité. Plus tard, les interrogations, plus tard. Là, elle avait un duel à remporter.


_____« ... Mon impression d'être fichue persiste... »



_______On ne voit rien du tout ! se plaignit Évoli.

_______Danse Pluie s'est épaissi, soupira Rosélia. En plus, la flotte ruisselant sur les Abri bouche encore plus la vue. On n'y peut rien.

_______Moi j'arrive à suivre grâce à l'aura... Eh ! Je me disais bien qu'il avait taxé des Orbes ! s'énerva Gardevoir.

_______Il se passe quoi ? Raconte ! s'exclama Raichu en lui tirant sur le bras.

_______Arrête de me démonter l'épaule si tu veux que je t'exp...


_____Elle fut interrompue par une terrifiante colonne d'électricité s'élevant jusqu'au ciel couvert. Des commentaires fusèrent dans les gradins, revenait souvent la phrase "c'est sa technique préférée !". Cresselia bavardait avec Cotovol qui approuvait de temps en temps par un hochement du coton en haut de sa tête.


_______Pari tenu, disait-elle.

_______Quel pari ? demanda le rongeur.

_______J'ai parié mille Pokés que Damon s'en tire et gagne, confia l'agente 507.

_______Franchement, j'aurais dû monter la mise, ricana la Pokémon Plante et Vol à côté d'elle. Tu prends des risques, Cresselia !

_______Non... c'est toi qui en prends, contesta la nymphe lunaire en esquissant un sourire énigmatique.


_____Les nuages noirs s'embrasèrent et la foudre tomba avec violence. Le stade entier s'électrifia, les Magnéti protégèrent les supporters – certains rechargèrent leurs batteries au passage – en renforçant le dôme bleuté qui au départ n'était là que pour l'averse.

_____C'était un spectacle à en couper le souffle. Les éclairs s'enchaînaient, impériaux, se servant des gouttes de pluies pour se propager de toute part. En touchant le sol, ils transformaient les flaques en pièges mortels, telles des mines prêtes à dévorer quiconque poserait le pied sur elles. La terre spongieuse vomissait son excédent d'eau à chaque impact, étendant les zones dangereuses.

_____Au cœur du chaos, son origine, Symbios. Mais au lieu d'être immunisée, puisqu'il s'agit de sa capacité Fatal-Foudre et qu'elle est censée être capable de contrôler pour qu'elle ne se retourne pas contre elle, elle la subissait de plein fouet. Elle recevait de terribles décharges qui semblaient dévier vers elle intentionnellement, comme si elles étaient vivantes.

_____Et plus incroyable encore, un coin du terrain était complètement asséché, cerné de vapeur. Au milieu était le jeune homme, accroupi sur la pointe de ses pieds, les mains en protection sur la tête ; la position à adopter en cas d'orage*. Ses cheveux qui auparavant étaient plaqués sur son visage humide étaient à présent secs, tout comme son pantalon qui collait à ses jambes il y a peu. Sous sa chaussure, les débris bleuâtres d'une sphère.

_____Il sourit en voyant que le soleil réapparaissait. Il avait réussi. Il avait échappé à une attaque normalement inévitable par temps pluvieux. Il était debout. Son adversaire était au sol, paralysée. Elle posait sur lui un regard chargé d'incompréhension, avant de remarquer tout autour d'elle des objets brillants. Des Épines de Fer disposées en cercle. Elle en était le centre.


_______Il m'a tourné autour tout à l'heure pour les planter... L'obscurité me les a cachées... Et le métal a attiré l'électricité sur moi... comprit-elle.

_______Exact. Pour plus de sécurité, je me suis éloigné au maximum de toi et j'ai détruit une Vaporisorbe pour créer une zone que Danse Pluie ne pourrait provisoirement pas atteindre, précisa l'humain en s'asseyant en tailleur à ses côtés, peu soucieux de la boue. Cela ne me garantissait pas une protection totale contre la foudre, mais l'air conduisant moins bien que l'eau, autant ne pas être mouillé...

_______... Tu es malin, admit-elle. Mais pour avoir l'idée de dévier le Fatal-Foudre avant même que je ne le lance, tu devais avoir prévu que je l'utiliserais. Comment as-tu fait pour deviner ça aussi rapidement et, mieux encore, pour agir en conséquence ?

_______... Cette combinaison est très connue, non ? Dès l'instant où il commence à pleuvoir, on peut deviner la suite... marmonna-t-il, évasif.


_____« Il fuit ma question... ses yeux se portent vers le haut, légèrement sur sa droite, et il mord l'intérieur de sa lèvre avec son incisive. Ces tics... je les ai vu tant de fois... », songea-t-elle amèrement, tandis que le pièces du puzzle s'assemblaient.


_______Je suis incapable du moindre mouvement. Je n'ai plus la force nécessaire à un Soin. Il faut que je sois inconsciente pour que tu gagnes. Alors assomme-moi, dit-elle dans un souffle.

_______Puisque tu es en mesure de parler, tu pourrais aussi déclarer forfait, fit remarquer son rival.

_______Abandonner ? Ce n'est pas digne d'un asgo.

_______En me demandant d'en finir, c'est pourtant ce que tu as fait.


_____La créature psychique se tut. L'ancien agent secret se releva, balança son sac sur une épaule, sa chemise dépassant de la fermeture éclair qui n'avait pas été tirée jusqu'au bout.


_______Il y a deux types d'abandon dans un match, reprit-il. Demander à être achevé, c'est de la lâcheté. Reconnaître sa défaite, c'est de la sagesse. Je te laisse le choix.

_______... Je pense qu'il n'y a pas à débattre... rit-elle en toussant un peu.



_____Symbios, comme tous les blessés, avait demandé à Leuphorie de rapprocher son lit de la fenêtre pour qu'elle puisse assister aux combats. Elle ne quittait plus du regard Damon.


_______Il y a deux types d'abandon dans un match. Demander à être achevé, c'est de la lâcheté. Reconnaître sa défaite, c'est de la sagesse, répéta-t-elle à voix haute, sachant que sa camarade de chambre l'entendrait.

_______Tu l'avais entendu me gronder ? s'étonna justement celle-ci. Il m'avait fait la morale ce jour-là, quand j'ai baissé les pattes devant Lançargot à cause de son double-Type me mettant dans l'embarras... Tu n'étais pas loin, mais j'ignorais que tu avais écouté... Et avec ta mémoire d'éléphant, tu t'es rappelé par cœur cette phrase...

_______... Non. Je ne m'en souvenais que vaguement, et je trouvais d'ailleurs dommage d'avoir à moitié oublié une citation pareille.

_______Mais... pourtant, tu viens de me la sortir au mot près...


_____La créature psychique poussa un profond soupir et se rallongea avec difficulté, par encore complètement guérie de sa paralysie. Elle avait choisi de dire clairement à l'arbitre Magnézone qu'elle laissait tomber le duel.


_______Absol... j'avais demandé à l'humain de m'assommer. Il m'a proposé de me rendre à la place, commença-t-elle.

_______Ah ouais ! coupa la louve. C'est ça qui t'a donné le déclic pour te souvenir de la phra...

_______Non ! interrompit sèchement sa collègue, avant de reprendre su un ton plus doux. C'est lui qui a dit la phrase. Ce cobaye... ce n'est pas un Gallame.


_____Les poils de l'agent 524 se dressèrent. Elle eut un petit rire compulsif avant de bredouiller :


_______Tu me fais une blague, n'est-ce pas ?

_______Quand il était en train de me chatouiller, j'ai voulu m'en débarrasser en le faisant léviter avec Psyko. Ça a échoué, un peu comme ça échoue en ce moment sur toi.

_______Je me disais bien que j'avais l'impression d'être attaquée, là... Attends, tu veux dire qu'il oppose une totale résistance aux capacités Psy ? Comme moi avec mon Type Ténèbres ?

_______De plus, il se comporte comme lui se comporterait dans les mêmes situations. Je le sais, j'ai eu le temps d'analyser. Et enfin, une dernière preuve... il a prédit ma stratégie.

_______... Prédit... Prédit dans quel sens ?

_______Dans le sens où il possède le Cri Dimensionnel ! Il s'est déclenché quand il était sur mon dos ! Je n'avais pas compris pourquoi il avait soudain arrêté de faire des chatouilles, alors je me suis contentée d'en profiter pour l'éjecter. Mais maintenant c'est clair qu'il avait une absence.

_______Tu affirmes donc que Damon est...


_____La Pokémon des ombres observa la porte pour s'assurer qu'elle était fermée et qu'on ne les épiait pas – s'espionner entre espions, ça arrive, pour plaisanter en général... - puis chuchota :


_______... Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ?

_______Tu es chiante avec tes références douteuses aux films humains ! rouspéta la psychologue. Je ne te parle pas d'un type avec une baguette magique mais de Darkrai, bon sang ! C'est autrement plus important ! Cresselia et les quatre autres le couvrent, comment expliques-tu ça ? Il faut que je parle au patron. Je vais appeler l'infirmière Nanméouïe pour qu'elle aille le chercher pendant l'entracte. Ça me fera un peu d'exercice...


_____Elle lévita avec lenteur jusqu'à la sortie de la pièce et emprunta le couloir pour se rendre au bureau des médecins, heureusement pour elle pas très loin. Absol profita du fait qu'elle était seule pour grincer :


_______Plus important ? S'occuper du cas d'un criminel en position de faiblesse à cause de son corps humain, et en plus coincé au milieu du Q.G des agents gouvernementaux, c'est plus important que de se soucier d'un assassin semi-reptilien capable de t'anéantir avec un bout de bois en prononçant tout bêtement "Avada Kedavra" ? Faudrait qu'elle revoie l'ordre de ses priorités !... Non mais, sérieusement, si on n'a plus le droit de rigoler pour se détendre...


_____Elle chercha le jeune homme dans la foule, le repéra. Il se faisait emporter à l'écart par l'oiselle de la Lune qui lui tenait fermement le poignet.


_____« Je connais Cresselia, se dit-elle. Je sais qu'elle ne ferait pas quelque chose d'aussi grave que couvrir Darkrai sans raison. Et puis, si Symbios a dit que le Cri Dimensionnel s'était déclenché, elle n'a en revanche pas pensé à ce que ça sous-entend. »



_____*Accroupi pour ne pas attirer la foudre, mains sur la tête pour mieux se rouler en boule afin que rien ne dépasse, pointe des pieds serrés pour éviter d'être à la fois sur une zone du sol chargée positivement et une autre chargée négativement, auquel cas ce serait un peu comme si on vous avait branché à une prise géante. C'est pour ça que le réflexe de se coucher par terre n'est pas génial...