Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 16/08/2012 à 15:05
» Dernière mise à jour le 11/06/2015 à 01:23

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XXXIV : Le tournoi – Absol VS Eevee
_____La compétition avait débuté. Les règles dictées par Magnézone étaient très simples : tous les coups sont permis tant qu'il n'y a pas de morts. Toucher terre en dehors des limites disqualifie. Le combat s'achève lorsqu'un des deux participants est knock-out. Le grand vainqueur affrontera le chef des asgo !

_____Il n'y avait déjà plus qu'une soixantaine de participants sur plusieurs centaines. Les invités avaient fait forte impression, surtout Damon que son humanité aurait dû perdre. Pourtant, il était toujours en lice, au même titre que ses amis. Il n'avait pas encore utilisé son Lance-Fléchettes.

_____Raichu, qui avait une confiance nouvelle en lui, était parvenu à se battre sans objets, pour le moment. Mais il sentait que pour les prochains matchs, il devrait dévoiler ses armes secrètes. Il s'étira et sourit. C'est bien la première fois qu'il s'amuse autant dans un domaine qu'il n'affectionne pas !

_____Rosélia et Évoli avaient tous deux prouvé que la taille ne comptait pas tant que ça, ayant vaincu chacun un adversaire plus grand et plus lourd qu'eux. Gardevoir et Cresselia quant à elles n'avaient eu aucun mal à se débarrasser d'un Arbok pour l'une et d'une Shaofouine pour l'autre.

_____Le tableau digital sélectionnant au hasard les deux prochains combattants, installé sur un des murs du bâtiment cernant le terrain comme une arène, faisait défiler les visages en accéléré, avant de ralentir petit à petit. La foule retenait son souffle. Il arrêta enfin son choix. La jeune Absol se mit à bondir d'excitation en se plaçant dans la zone de combat, suivi par le chaton.


_______Tu es vraiment choupi, mais pas de quartiers ! s'exclama-t-elle.

_______... Toute façon, j'aime pas qu'on se retienne face à moi, je suis pas faible ! sourit-il.


_____Le Shérif, qui avait endossé le rôle d'arbitre, signala le début de la rencontre en déclenchant brièvement sa sirène de police.


_______Cette fois, je pense que le gamin ne va pas s'en tirer facilement, confia l'agent 507 à ses partenaires, assis dans les tribunes provisoires. Absol est peut-être une fille exubérante, mais elle prend toujours les défis au sérieux, qu'elle ait un ennemi ou un allié contre elle.


_____Elle se tut pour regarder le duel, imitée par ses quatre équipiers. Depuis les fenêtres donnant sur l'espèce de stade, les perdants observaient également. Pour rien au monde ils ne manqueraient cet évènement annuel, qu'ils soient blessés ou non !



_____Comme Cresselia l'avait prédit, la bataille était rude. La louve s'était spécialisée dans la vitesse et dans l'esquive. Le pauvre chat chromatique ne parvenait pas à suivre le mouvement, et il se faisait lacérer par des Tranche-Nuit surgis de nulle part. Quand il essayait de répliquer, il ne parvenait pas à trouver la vraie Pokémon Ténèbres parmi ses copies disséminées autour de lui par Reflet.

_____Fatigué, il titubait au milieu des Absol illusoires, ayant été frappé à la tête par un Coupe Psycho. Il chuta sur le flanc, voyant danser devant lui de petites étoiles blanches et noires. Il entendit vaguement la femelle s'adresser à lui :


_______Hey, t'étais plus efficace contre Rhinocorne ! Je sais que c'était plus simple parce qu'il est trop bête pour avoir une stratégie et qu'il est nouveau, mais quand même !

_______Mais aïe... gémit la créature, sans bouger. Aïe, aïe, aïe...


_____Secoué de tremblements, Évoli se mit à pleurnicher lamentablement, en répétant son onomatopée de douleur. Il tenta de se relever mais s'affaissa de nouveau.


_______... Euh, tu peux continuer le combat ou pas ? lui demanda l'agente, se sentant un peu coupable face à cette adorable boule de poils souffrante.

_______... Mes pattes... j'ai mal aux pattes... grimaça celle-ci, des perles d'eau grosses comme des petits pois se perdant dans la fourrure de sa figure tordue par ses maux.


_____L'agente ralentit, ses doubles s'évanouirent. Elle s'approcha de l'enfant, l'air désolée. Elle posa son museau sur son oreille. Dans sa culture, cela signifie qu'elle souhaite lui apporter son aide, ou au moins du réconfort.


_______Le combat ne prendra fin que si l'un de nous perd connaissance. Mais plutôt que de t'assommer alors que tu es incapable de te défendre, tu pourrais déclarer forfait, tout simplement...


_____Elle s'interrompit quand elle vit l'affreux sourire digne d'un démon effacer la moue angélique du félin. Ses larmes se tarirent brusquement et il battit des paupières pour terminer sur un clin d'œil. Autour de lui se matérialisa alors une multitude de cœurs roses et scintillants qui vinrent la frapper. Elle recula en chancelant, son regard vide ne se détournant plus de son mignon petit adversaire, lequel se remit debout avec grâce.


_______Quelle technique de lâche ! grogna Rosélia, qui n'approuvait pas du tout.

_______... Tu peux parler, toi, gronda à son tour Damon, bras croisés.


_____Elle déglutit en se souvenant que, si l'humain ne cherchait pas la bagarre, il ne lui avait pas pour autant pardonné le mauvais tour qu'elle lui avait joué dans le Mont Corne.


_______C'est peut-être de la couardise, mais c'est efficace, grinça la nymphe lunaire. Et puis c'est aussi de la faute à Absol. Si elle avait révisé ses classiques, elle n'aurait pas été piégée de la sorte.

_______C'est sûr que mimer la faiblesse en appuyant son manège par un Croco Larmes, ce n'est pas d'une grande originalité. Mais j'imagine que l'âge d'Évoli est la raison pour laquelle elle ne s'est pas assez méfiée... soupira Gardevoir.

_______Et la voici maintenant sous Attraction, conclut l'humain. La fin est proche.


_____Sur le terrain, pendant leur discussion, le chaton d'argent s'était rapproché de la Pokémon Désastre qui le dévorait littéralement des yeux.


_______Tu m'as proposé de déposer les armes, commença-t-il, mais pourquoi ne le ferais-tu pas à ma place ? S'il te plaît...


_____Il s'assit et plongea ses prunelles dans les siennes, ce qui la fit fondre. Elle se tourna avec lenteur vers Magnézone qui observait, impassible, le ronron de ses moteurs ne trahissant ni tristesse, ni déception.

_____Pourtant, au fond de lui, il était un peu chagriné. Il savait à quel point cette espionne en particulier rêvait de lui faire face, ce pour démontrer qu'elle était tout à fait apte à affronter un Type Acier. Elle en avait marre qu'on prétende qu'elle n'y arriverait pas, sous prétexte qu'elle ne possédait que peu d'attaques efficaces contre le métal.

_____En sentant l'œil rougeoyant de son chef posée sur elle, elle se rappela aussi ce désir de le terrasser et de faire taire les on-dit. Un souvenir perça les brumes de l'amour factice qu'elle portait à son adversaire.

_____Plus jeune, la seule capacité de type Combat qu'elle connaissait était Éclate-Roc, qui est hélas d'une puissance discutable. Un seul être avait daigné lui tendre la main pour lui apprendre quelque chose d'un niveau largement supérieur. Il lui avait ensuite promis de la faire pratiquer après être rentré de sa prochaine mission périlleuse, une sombre histoire de disparitions inexpliquées dans tout Esmeïa. Il n'avait pas tenu parole, loin de là.


_____« ... Où que tu sois, sale traître... »


_____Absol se mordit la babine inférieure jusqu'au sang, refusant de laisser sortir le mot "j'abandonne" tant attendu par l'Évoli shiney. Elle lutta contre l'attirance qu'il exerçait sur elle pour se reclure dans les profondeurs de son esprit afin de reprendre un peu le contrôle de ses sentiments. Ressortir des tréfonds de sa mémoire les enseignements que cette personne lui avait dispensés.


_____« ... j'aimerais que tu saches que... »


_____Crispé, son corps émit des vapeurs chatoyantes, teintées de Terre de Sienne. Des miroitements ocres parcoururent ses muscles bandés, les émanations s'intensifièrent, furieuses comme des flammes prisent dans un vent d'une violence inouïe.

_____Dans les gradins, le pseudo Gallame, qui auparavant était un peu ramassé sur lui-même, les coudes sur les genoux et le menton posé sur ses mains, s'était redressé, attentif à la tournure que prenait le match.


_______... je n'ai pas eu besoin de toi pour m'améliorer ! hurla-t-elle enfin.


_____Crier ses pensées lui donna la force nécessaire à sa contre-attaque, la colère dans sa voix ayant balayé les derniers semblants d'affection pour son rival qui l'avait très bien compris et se préparait à esquiver. Les ondes de lumière la couvrant convergèrent vers sa gueule ouverte pour former un globe d'énergie prisonnier entre ses crocs.

_____La sphère crépita, de fins éclairs léchèrent son visage. Alors que tous attendaient en retenant leur souffle qu'elle libère la charge, la louve fit quelque chose auquel personne n'aurait pensé : elle l'avala !




_______C'était quoi, ça ZZZT ? Un éternuement ZZZT ? se moqua un Magnéti en voyant Absol cracher une boule lumineuse de la taille d'une bille, laquelle tomba à terre et disparut en soulevant une petite masse de poussière.

_______Non... c'était censé être... laisse tomber... maugréa-t-elle, déçue par sa prestation.

_______Pardon de t'avoir vexée ZZZT, mais cette remarque m'a échappé ZZZT.


_____Le Pokémon Acier et Électrique s'éloigna, la laissant seule dans le parc d'entraînement et de combat. Elle avisa les gradins sagement pliés dans le hangar à la porte entrouverte. Il y a quelques jours, ils étaient sortis et accueillaient les postérieurs de ses quelques centaines de collègues assistant au tournoi annuel.

_____Une fois de plus, elle n'était guère parvenue à tous les battre pour affronter Magnézone. L'agent 55 Steelix avait eu raison d'elle. Sa pauvre attaque Éclate-Roc, malgré le fait qu'elle soit super efficace contre le métal, n'avait qu'à peine éraflé le front de l'immense serpent.

_____Elle s'assit à même le sol et soupira de dépit. Elle sentit soudain une présence derrière elle, elle tourna la tête, puis salua avec un sourire :


_______B'jour, toi.

_______Bonjour. C'est rare de te voir en plein entraînement si tôt dans la journée, fit remarquer l'agent venu lui tenir compagnie.

_______C'est sûr que je préfère de loin être à la bibliothèque en train de lire des BD ! s'exclama-elle joyeusement. C'est d'ailleurs ce que tu devrais faire, ça te reposerait.

_______Ne t'en fais pas pour moi, je me remets vite, répliqua-t-il.

_______Ce n'est pas ce que me disent tes bleus, tes bandages et ton bras cassé, riposta-t-elle en désignant ce dernier, en écharpe.

_______C'est vrai que Cresselia n'y est pas allée de main morte, reconnut-il en regardant son plâtre. Mais je ne lui ai pas non plus mâché le travail.

_______N'empêche qu'elle t'a battu.


_____Après qu'elle eut dit ça, il lui adressa un clin d'œil complice avant de lever les yeux au ciel. Elle mit un certain temps à comprendre le message qu'il avait voulu faire passer.


_______... Tu l'as laissée te mettre une raclée ? En finale ? Mais pourquoi ?

_______Au départ, je me battais franchement... mais après avoir senti mon radius et mon cubitus se briser, j'ai su que, quand bien même j'aurais gagné, avec une fracture pareille, je n'avais aucune chance de victoire face à Magnézone. Je me suis donc dit qu'il était préférable de laisser sa chance à mon adversaire favorite tant qu'elle avait encore des forces à dépenser...

_______Ton adversaire favorite ? Tu es complètement maso ma parole ! Tu aimes à ce point te prendre des beignes ?


_____L'espion sembla réfléchir avant de répondre d'un ton égal :


_______Faut croire.


_____Sa collègue rit de bon cœur à la plaisanterie, car elle savait bien que c'en était une. Elle se calma peu à peu, puis ajouta :


_______Tu as passé ton tour pour rien, notre patron l'a laminée.

_______Pour rien, façon de parler, hein. J'ai ainsi évité de voir mon autre bras réduit en bouillie. Je suis masochiste, mais pas suicidaire ! ricana-t-il, ce qui fit glousser la Pokémon femelle.

_______N'empêche, vous êtes tous les deux très forts...


_____Elle se rembrunit, ce que son allié ne manqua pas de remarquer.


_______Tu es contrariée d'avoir perdu une nouvelle fois contre un Type Acier, n'est-ce pas ? devina-t-il.

_______Moui... Si je n'arrive même pas à battre Steelix, comment ferais-je contre le big boss ? Il me ratatinerait en deux temps trois mouvements, souffla-t-elle.

_______Je vois. Il est vrai qu'Éclate-Roc n'est pas la meilleure attaque qui soit...

_______J'essaie quelque chose depuis tout à l'heure... mais ça ne marche pas...

_______... Montre-moi.

_______Tu vas te moquer ! Tout le monde se moque. Y a même un Magnéti qui a appelé ça un éternuement.

_______Je vais faire une remarque pas très sympathique pour lui, mais tu sais, dans son cas, le jour où il évoluera en Magnéton, ça lui sera vraiment très bénéfique. Il aura plusieurs "cerveaux" pour penser à s'empêcher de dire des idioties. Allez, lance-toi, tu sais bien que je ne suis pas du genre à tourner les autres en ridicule.


_____La louve se laissa convaincre et réitéra sa petite balle brillante qui se dissipa au sol de la même manière que la précédente. Si comme il l'avait dit, son ami ne riait pas, il était en revanche assez perplexe. Elle bougonna :


_______Lamentable, avoue.

_______Il est vrai que j'ai eu peine à deviner de quel mouvement il s'agit, biaisa-t-il, mal à l'aise.

_______Pff...

_______... Tu ne t'y prends pas de la bonne manière. Tu ne concentres pas ton énergie correctement. C'est sans doute parce que tu es encore une adolescente et que ton corps évolue.

_______Tu veux dire que je n'y arriverai pas ? Merci de m'encourager, c'est cool...

_______Je... je n'ai pas dit ça.


_____Absol regarda son associé avec intérêt tout en le narguant :


_______C'est rare de t'entendre avoir une hésitation.

_______Je pensais t'avoir froissée, et comme en général c'est toi la plus enjouée des asgo, te rendre triste est presque un crime, railla-t-il. Je suis ravi de voir que je n'ai pas entamé ton moral.

_______Pas plus qu'il ne l'est déjà du moins, tempéra-t-elle.

_______... Hum... je maîtrise la capacité que tu es en train d'apprendre, tu sais ? Alors je pourrais peut-être te conseiller...


_____Elle lui sauta dessus subitement en appuyant ses pattes de devant sur ses épaules :


_______Instruis-moi, ô Dieu tout puissant !

_______Quand tu m'auras rendu ma liberté de mouvement, on commence.

_______... Tu me laisses t'appeler Dieu sans réagir, toi ?

_______Ça me change des "sombre crétin/abruti/etc." de l'agent 507.



_____Absol tremblait si fort que ses crocs claquaient. Elle avait développé cette technique il y a très peu de temps, elle n'était pas complètement au point. Elle comptait ne l'utiliser que contre Magnézone, mais elle avait compris que sous-estimer son petit adversaire était une grave erreur.

_____L'énergie lui incendiait l'estomac comme si elle avait avalé de la lave en fusion. Elle sentait les regards inquiets posés sur elle. S'apercevant qu'elle était en train de se déconcentrer, elle ignora le monde extérieur pour ne plus penser qu'à son ventre brûlant et douloureux.

_____Alors elle réussit ce qu'elle entreprenait. La sphère contenue à l'intérieur d'elle-même se dissout et envahit la totalité de son corps, suintant par les pores de sa peau. Dans un cri déchirant qui obligea les Pokémon ayant l'ouïe sensible à se boucher les oreilles – dont Gardevoir qui eut du mal avec ses trois paires –, elle relâcha la pression au maximum.

_____Autour d'elle s'étendit une immense vague de puissance pure, impossible à esquiver car elle formait un dôme qui ne cessait de croître. Elle frappa tout le monde en soulevant une immense masse de sable et de gravillons.

_____Heureusement pour les spectateurs, plusieurs créatures placées à chaque angle de la zone de combat avaient érigé un Mur Lumière très solide pour que la déferlante ne franchisse pas les limites.

_____Ils ne reçurent donc aucun dégât, mis à part le souffle violent transportant le lot de poussière qui irrita les yeux comme un Jet de Sable. Damon prit en pleine tête une pauvre Cotovol qui s'était envolée. Il la coinça entre lui et Raichu tandis qu'elle se confondait en excuses.

_____Tout en massant son front ou était apparu une rougeur, il essaya de distinguer quelque chose dans le nuage d'un beige sale envahissant le terrain. Peine perdue.


_______Je crois que j'ai un acouphène... gémit la nymphette à ses côtés.

_______Vous croyez qu'Évoli s'en est tiré ? demanda la souris sans espérer de réponse.

_______S'il est encore debout, je m'engage à dessiner une moustache avec des bouclettes et à prendre la photo, annonça Cresselia.

_______Je demande à voir, rit Rosélia en l'imaginant maquillée de la sorte. Marqueur indélébile, t'es cap ?

_______Ok, j'ai ça dans mon bureau, quelque part.


_____Comme la vue se dégageait, ils se turent et observèrent. D'abord apparut la louve, essoufflée, la langue pendante. Elle avait visiblement du mal à se tenir sur ses quatre pattes.

_____Puis ensuite, au lieu d'apercevoir le chaton à terre, inconscient, ce fut une coupole translucide et bleu horizon luisant au soleil qui accapara l'attention de tous. En dessous, le félin paraissait en pleine forme, le regard vif. Son attaque Abri se volatilisa et un grand sourire illumina son visage innocent.


_____« J'ai bien fait de renoncer à Tunnel pour me protéger, parce que sinon, j'aurais été atteint même dans mon trou ! », se dit-il, très satisfait.


_______Oh... Tu es doué, très doué... et moi... j'ai présumé de mes forces... haleta sa rivale avant de s'écrouler sur le côté, terrassée par le contrecoup qu'elle ne pensait pas si terrible.

_______L'agent 524 Absol ZZZT a perdu connaissance, c'est donc ZZZT l'invité Évoli qui l'emporte ZZZT, déclara solennellement le Shérif en faisant clignoter son aimant du côté du jeune garçon qui sautilla dans tous les sens.


_____Il remonta dans les tribunes pour bondir sur la doctoresse qui ne manqua pas de le câliner en le félicitant. Il dévisagea le soi-disant Gallame qui ne lâchait plus des yeux la perdante.

_____Celle-ci était emportée à l'intérieur du bâtiment par les infirmières Leuphorie et Nanméouïe, car pour l'occasion, tous les médecins étaient de service. Il passa une main dans ses cheveux, puis songea, mélancolique :


_____« C'était une très belle et très originale version d'Exploforce. Tu as suivi mes conseils pour créer la sphère et tu as inventé le reste. Dommage que ça t'ait perdue, au final... »


_____Il s'étira, fatigué de rester assis sans bouger. Il repensa à ce qu'elle avait hurlé pour se défaire entièrement d'Attraction.


_____« ... En effet Absol, tu n'as pas eu besoin de moi pour t'améliorer. »


_______Regarde le tableau, Damon, c'est à toi, là ! le secouèrent ses camarades en pointant l'écran.


_____Sa photo était affichée côte à côte avec celle de Symbios, la psychologue. Il s'inquiéta gravement. Non pas par crainte de ne pas être à la hauteur, mais surtout parce que si quelqu'un après son ancien chef était capable de deviner qui il était vraiment, c'était elle.

_____Difficile de ne pas être démasqué quand on voit son comportement analysé en long, en large et en travers. Plus encore quand on sait qu'elle avait fait un portrait psychologique complet de lui avant de confirmer qu'il était digne de devenir un agent du gouvernement. Elle savait tout de lui et avait une mémoire inégalable.

_____Elle tiquerait. Forcément.


_____« ... Et comment vais-je expliquer ma résistance face au psychisme, moi ? Putain, dans quelle merde me suis-je fourré ?... Je jure beaucoup, c'est mauvais signe. »