Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 06/06/2012 à 10:30
» Dernière mise à jour le 11/06/2015 à 00:00

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S2] Chapitre XXVI : Une accumulation de mystères
Theme Song S2 : Vocaloid [Akiakane] - Flashback



_____Pris dans un oppressant tourbillon de couleurs, le corps entier en proie à une douleur cuisante, il se laissait porter en gémissant. Il était faible et fatigué, comme s'il avait mené un rude combat soldé par une défaite.

_____Toutefois dans son esprit flottait toujours la sensation de bonheur qu'il semblait vouloir rejeter tant bien que mal. Quelque chose entachait cependant ce sentiment qui lui paraissait à présent malsain, abominable.

_____C'est alors que le tunnel multicolore se ternit jusqu'à n'être plus que méandres de nuances grisâtres et se profilant au-dessus de lui, bien visible, une immense fissure qui semblait tout fendre, de la paroi abstraite du cyclone jusqu'à sa quiétude, jusqu'au silence que rien n'avait encore troublé pourtant...




_____Damon se réveilla brusquement et prit tout de suite sa tête entre les mains en gémissant. Un simple sursaut lui avait fait prendre conscience de la terrible migraine qui, il le savait, allait le poursuivre et le harceler au moins toute la matinée si ce n'est plus. Il avait la bouche pâteuse et les feuilles du plafond semblaient danser en cercle.

_____Bien décidé à ne plus faire le moindre geste pour ne pas aggraver son mal de crâne, il pesta quand quelque chose bougea sur son torse. Il baissa les yeux et aperçut comme un globe vert pomme s'agiter un peu avant de s'immobiliser. Il nota la rose de satin accroché dessus : il l'avait gagnée à un stand de tir hier pour Gardevoir. Il reconnut bien entendu le sommet de sa chevelure.


_____« ... Tss, j'aurais bien envie de lui mettre une claque... songea-t-il en ne plaisantant qu'à moitié. Foutue gueule de bois... »


_____Ils étaient tous redescendus du Pic Céleste et avaient décidé de profiter des derniers jours de la Fête des Shaymin. Hier soir était le final, et alors que la demoiselle était saoule, elle l'avait forcé à boire en lui faisant presque avaler le goulot d'une bouteille de Gracida, de la liqueur de Gracidée très forte. Il avait alors été obligé de la raccompagner à la maisonnette alors que lui-même n'avait pas les idées claires.

_____Résultat, ils s'étaient endormis presque instantanément en arrivant, alors qu'ils s'étaient juste écroulés accidentellement sur un des lits. Il frissonna à l'idée de ce qui les attendait à cause de cette bêtise : la tradition veut que ceux qui s'endorment avant l'aube soient jetés dans un bain d'eau glacée au petit matin. Seulement, cela signifie qu'il risque de...

_____Des roulements de tambour dans son cerveau interrompirent douloureusement ses pensées, et ce à cause des mouvements un peu brusques de la jeune femme qui ne cessait de se tourner et de se retourner sur lui en soupirant.


_____« Tu ne trouves pas tes aises ? Sois sans crainte, ce sera bientôt le cadet de tes soucis... », siffla-t-il mentalement en esquissant un sourire sinistre.


_____Le pseudo humain se laissa aller à ses ressentiments : en effet, s'il y avait bien un défaut évident à souligner chez lui, c'était son caractère rancunier. Toute personne l'ayant offensé ne pourrait plus jamais se vanter d'avoir une bonne étoile infaillible : sa vengeance survenait toujours tôt ou tard, car il n'oubliait jamais une humiliation.

_____Cresselia lui avait crié dessus il y a fort longtemps que s'il continuait à se prendre pour un Blindalys elle se débrouillerait pour l'enfermer dans un cocon gluant pour le restant de ses jours. Elle avait hurlé ceci après qu'il ait fait planter son ordinateur tout neuf en représailles du café renversé sur sa cinquantaine de rapports fraîchement écrits.

_____Il en avait des souvenirs avec cette peste qu'il affectionnait pourtant tellement. Les restes d'un lointain passé commun gravés à jamais dans sa mémoire que le temps n'altérerait jamais assez pour qu'il en oublie le moindre détail. Leurs deux destins, croisés, séparés, recroisés, séparés encore, puis finalement liés à nouveau maintenant...

_____Le garçon s'aperçut qu'il s'était dissipé, alors il se reconcentra sur sa vendetta. Il laissa les idées obscures et vindictes l'envahir, le visage serein de la nymphette se décomposa bientôt pour laisser place à des grimaces affreuses tandis qu'elle se crispait toute entière en s'essoufflant.

_____Elle se redressa d'un seul coup et immédiatement enchaîna avec un très sonore "putain ma tête !" qui s'entendit de dehors. Elle se tortilla encore un peu en se massant les tempes, puis dévisagea le responsable de son atroce songe – qui d'autre, le hasard ? – avant de se saisir d'un coussin et de le lui aplatir sur le visage.

_____Il se débattit un instant, suffoqua, s'étouffa, puis s'immobilisa peu à peu. La Pokémon Psy jeta l'oreiller à terre et observa sa victime avant de grincer :


_______Tu fais bien le mort.

_______Tu trouves ? ironisa-t-il en s'asseyant sur le bord du matelas. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour que tu me laisses respirer avant que tu ne me tues.

_______C'est très spirituel, railla-t-elle à son tour en essayant de cacher ses joues rouges de s'être aperçue qu'elle avait dormi contre lui. Pourquoi m'as-tu assaillie de cauchemars ?

_______Je me venge, répondit-il. J'étais saoul par ta faute, hier.

_______... Je ne m'en souviens même plus... J'ai hyper mal au crâne... geignit-elle en se rallongeant. Pas toi ?

_______Bien sûr que si. Je vais rejoindre ton lit, puisque tu occupes le mien, ricana-t-il en s'étalant sur la couchette qu'occupait sa coéquipière depuis leur emménagement.

_____La nymphe psychique en devint encore plus pivoine.


_____« Non seulement j'ai dormi avec lui, limite sur lui, mais en plus dans son lit ? Oh misère, il faut que j'arrête l'alcool... »

_Elle se glissa néanmoins sous la couette pour se rendormir quand la porte s'ouvrit à la volée en laissant entrer une bise qui ne manqua pas de congeler les seuls occupants de la cabane. Sur le paillasson, Raichu se tenait fièrement, avec derrière lui un Rhinoféros et un Karaclée. Elle se couvrit jusqu'au nez en rouspétant :


_______Y en a qui veulent dormir dans ce bled !

_______Vous vous êtes endormis avant l'aube, vous savez ce que ça veut dire ? demanda Raichu sans attendre de réponse, des étincelles inquiétantes animant ses prunelles noires. Plouf !

_______Plouf ? Comment ça plouf ? paniqua-t-elle. Non, lâchez-moi !


_____Le Pokémon Roche la porta comme un sac de pommes de terre et alla dehors, suivi par le karatéka au corps d'un puissant bleu qui veillait à ce que Damon avance devant lui. La souris fermait la marche en gloussant.

_____Un grand bassin d'eau où flottaient quelques glaçons avait été installé non loin, et des malchanceux avaient déjà été jetés dedans. Ils ressortaient en grelotant et retournaient vite dans leurs maisons se réchauffer.

_____Malgré la perspective d'être complètement mouillé et frigorifié, le soi-disant Zoroark était rassuré sur un point : la piscine n'était pas profonde. En effet, il nageait aussi bien qu'une ancre de bateau. Il s'inquiétait de cela au réveil.


_______Ne me jetez pas là-dedans, je vais attraper une pneumonie ! s'écria la doctoresse en donnant des coups de poings dans le dos de celui qui la portait, lequel ne sentait rien. Aaaah !


_____Il la jeta dans les airs sans ménagements, elle retomba telle une bombe dans le bain glacial, sous le regard narquois de l'oiselle psychique qui malgré tout ce qu'elle avait bu n'avait pas dormi une seule seconde, et apparemment était habituée aux maux de tête carabinés.

_____Sa collègue émergea enfin en toussant et en se frictionnant les bras avec vigueur au rythme de ses claquements de dents.


_______Elle est bonne, hein ? la nargua la plante qui était elle aussi aux premières loges.


_____Raichu se tenait le ventre, plié en deux, tandis qu'Évoli riait aux éclats en battant l'air de sa queue duveteuse.


_______Gna gna gna... bougonna la concernée. Vous allez voir ce que gloubs !


_____Une vague venait de la submerger un instant, elle crachota en jurant abondamment, puis lança un regard venimeux à l'humain qui, n'ayant pas protesté, avait eu le droit de se jeter lui-même dans la grosse bassine, et avait – par le plus grand des hasards, bien sûr – soulevé cette masse d'eau.

_____La jeune femme fulmina, courroucée, et plus tard dans la matinée, pendant que les forains démontaient leurs stands, ils racontèrent pour plaisanter à ceux qui n'étaient pas présents que l'on voyait l'eau bouillir autour d'elle cependant qu'elle tentait de noyer le pauvre pseudo renard – le comble, c'est qu'elle y parvenait très largement.



_____Réfugiée sous la couette de son lit, Gardevoir grelottait et claquait des dents en pestant contre toutes les traditions de l'Univers. Damon quant à lui avait retiré tous ses vêtements trempés – il avait pensé à le faire sous sa couverture malgré le fait que ce ne soit pas pratique afin de ne pas incommoder la demoiselle qui, ayant vécu avec les humains, avait la notion de pudeur – et avait opté plutôt pour un jean noir un peu élimé en bas et un débardeur pourpre.

_____Ils veillaient tous deux à ne pas se regarder et quand cela arrivait, il était clair que l'un et l'autre auraient aimé pouvoir s'étriper sans que Cresselia n'intervienne une nouvelle fois. Celle-ci s'amusait beaucoup de cette tension entre eux, et aurait elle aussi souhaité les voir se taper dessus, mais dans la mesure où ils devaient partir dans quelques minutes, elle se disait qu'il était inutile de les laisser se massacrer mutuellement si c'était pour les interrompre encore.


_____« J'ai cru que j'allais me noyer... », songea avec acidité l'humain en se souvenant qu'en effet il s'était senti perdre connaissance et ne devait son salut qu'à la nymphe lunaire qui l'avait sorti de l'eau.


_____Rosélia et Raichu terminaient de rassembler leurs affaires quand la souris remarqua un sachet dans un coin. Il se souvint avoir vu l'autre Pokémon Psy avec un soir. N'osant pas fouiller dedans, il demanda juste :


_______C'est quoi ce sac plastique ?


_____Bien entendu, la propriétaire tiqua :


_______Ah, je l'avais oublié celui-là. T'as qu'à regarder.

_______... Des CT ? Et une CS ! T'as eu ça où ? s'enthousiasma-t-il en les déballant.

_______Gagné après avoir participé à un quiz. C'était le premier prix, annonça-t-elle fièrement.

_______Aéro-Lames, Séduction, Flash, Feu Follet*, Tunnel, Bomb-Beurk et Plongée. Ouah ! Je veux Flash, je veux Flash ! clama-t-il.

_______Eh ! Repose ça espèce de malpoli ! Même si en effet j'ai pris six Capsules Techniques pour qu'on en ait chacun une, tu n'as pas le droit de te servir comme ça ! protesta-t-elle.


_____Rosélia s'approcha des disquettes et les examina avant de dire :


_______Une pour chacun de nous ? Super ! Laquelle est pour moi ? Tu peux nous les donner tout de suite s'il te plaît ?

_______... Bon, d'accord... soupira la demoiselle.


_____Elle tendit les DVD d'apprentissage un par un en fonction de l'équipier qui tendait la main. La plante reçut la capacité Poison, Raichu eut celle qu'il convoitait, l'enfant shiney gagna Tunnel, l'agente hérita de Séduction, et finalement la répartitrice conserva Feu Follet. Le jeune homme fut surpris quand lui aussi en obtint une. L'espionne esquissa un sourire triomphant.


_______Dis-moi ma vieille, si tu ne sais pas quel Pokémon est cet abruti, comment peux-tu savoir quelle CT il peut apprendre ?

_______Je vais te signaler deux choses : de un, j'ai donné à Damon Aéro-Lames, que n'importe qui peut apprendre parce que cette attaque n'a pas de type. Donc je n'ai pas eu besoin de savoir son espèce pour la lui offrir. De deux : tu es plus vieille que moi et de beaucoup, imbécile !

_______... Pour ta première remarque, sache que je le savais, je voulais juste te prendre de court pour que tu ne réfléchisses pas assez et répondes n'importe quoi avant de t'apercevoir que ce n'était justement pas la peine de préciser que tu sais qui il est ! Mais tu devais t'y attendre. Et enfin... c'est moi que tu as traitée d'imbécile ?

_______... Que va-t-on faire de la Capsule Secrète ? nota le pseudo humain. À moins d'être une bizarrerie de la nature, aucun d'entre nous ne peut s'en servir.


_____« Tu viens de me vendre une information sur ton identité, andouille. C'est donc une certitude, je peux éliminer tous ceux qui savent utiliser Plongée. Déjà qu'il ne sait pas nager... pensa Cresselia. Il ne faut pas que j'oublie qu'il a résisté à mon Psyko dans le Mont Corne... Type Ténèbres ou défense spéciale élevée au point de transparaître sous sa forme actuelle ? Parce que je dois avouer que je n'y suis pas allée fort pour tenter de le soulever, et que je n'ai pas insisté... »


_______Et c'est quoi le dernier disque que tu as mis à l'écart ? Celui sans étiquette ? questionna le Pokémon Électrique.

_______Il a un disfonctionnement, il paraît. Je l'ai récupéré seulement parce que la boîte est assez grosse et pourrait m'être utile. J'ai juste oublié de jeter ce truc qui bogue, répondit la concernée en haussant les épaules.


_____Le jeune homme, très intrigué, observa la disquette teintée de violet. Il leva un sourcil, surpris, avant d'affirmer :


_______C'est un CD Douteux, ce serait bien de le garder.

_______Quoi ?... C'est vrai que maintenant que tu le dis... Mais ça m'étonne, il est plutôt rare qu'un CD devienne un tel objet en s'abîmant. Cependant, je ne vois pas à quoi il nous servirait. On devrait le revendre, suggéra-t-elle.

_______Tu déconnes ? Tu n'es pas au courant des nombreux secrets planant autour de ça ? intervint la créature de la Lune. Il a raison l'autre : gardons-le.

_______Qu'est-ce que ça a de passionnant ? grogna la rose, sceptique.

_______À part les Porygon 2 qui évoluent avec, la plupart de ceux qui ont écouté l'enregistrement corrompu a été très perturbée, voire est devenue folle, expliqua Damon avec une forte lueur d'intérêt animant sa pupille visible.

_______Et c'est la perspective de devenir cinglé qui t'excite comme ça ? Tête de banane ne peut pas tomber plus bas, mais toi, tu veux foutre en l'air ta raison... soupira la nymphette en lui lançant le CD Douteux.


_____« Ma raison est déjà foutue en l'air », soupira-t-il intérieurement.


_______Hum ? Tu disais quelque chose ? maugréa sa seconde personnalité qui n'avait pas tort de se sentir visée.

_______Tête de banane te dit "merde", fenouil sur pilotis, grinça celle qui s'était reconnue, ignorante du conflit mental, évidemment.

_______Au fait, à propos d'objet bizarre, regardez ce qu'une étrange voyante m'a donné hier... Elle m'a dit de les remettre aux deux Légendaires qui m'accompagnent. Je suppose que c'est Cresselia et Damon, puisqu'il se prétend Zoroark... raisonna la fleur.


_____« Même si je trouve étrange que sa clairvoyance se fasse avoir par une fausse identité. Et si c'en était vraiment un ? », se dit-elle.

_____« Si cette diseuse de bonne aventure est une charlatan, ça n'a pas d'intérêt. En revanche, si elle possède vraiment un don, alors je peux tout de suite mettre l'humain dans le panier très réduit des Légendes... », se réjouit la policière.


_____En vérité, elle était déjà quasiment certaine d'avoir le fin mot de cette histoire. Mais on ne se base pas sur des intuitions dans une enquête. Ce qu'il faut, ce sont des preuves irréfutables.


_____« Qui sait, peut-être que je me trompe... »


_____Elle fixa le garçon qui soupesait un collier plutôt singulier en forme de pyramide, d'une fascinante couleur or, dans lequel flottaient de minuscules points dégageant une lumière ambrée.


_____« ... Pourvu que je me trompe... »


_____Mais il y avait peu de chances, tout simplement de par le fait qu'il maîtrise le Cri Dimensionnel. Son cœur se serra, ses lèvres se pincèrent. Il eut d'ailleurs une absence momentanée, rapide. Une vision ? Pourquoi n'en fait-il part à personne ?

_____Cresselia reçut le pendentif qui lui était destiné. Les deux coéquipiers se dévisagèrent, en arrivèrent aux mêmes conclusions. Ils annoncèrent en chœur :


_______Ce sont des Pièces Mystère.

_______Et à quoi ça sert ? les interrogea Évoli, qui jusque-là observait tout en silence, s'amusant avec un Wattouat de poussière**.

_______Ah ben ça justement, mystère, ricana la nymphe lunaire.

_______On le saura bien tôt ou tard, marmonna Damon en le passant autour du cou. Et si on songeait à partir, maintenant ?


_____Il ramassa son sac en y rangeant ses habits suffisamment secs, puis celui contenant les munitions. Il enfila ensuite un gilet noir à capuche. Les autres aussi prirent leurs affaires. Gardevoir replia proprement sa couverture et sortit la première, suivie par les autres.

_____C'est alors qu'un Shaymin sous forme céleste les interpella, l'air fortement inquiet :


_______Hé, vous ! Vous êtes au courant de ce qui se passe ?

_______Il y a quelque chose à savoir ? se contenta de répondre le faux Zoroark.

_______Le temps s'est arrêté dans le Mont Corne ! C'est la catastrophe ! Ce sont ceux qui ont réussi à fuir qui nous ont prévenus ! Maintenant que le Donjon est stable et qu'il a repris son activité de façon bizarre, des fouilles ont été lancées et nous avons déjà retrouvé une équipe entière figée ! Faut être très prudents, compris ?


_____Il s'éclipsa sans demander son reste, allant prévenir d'autres explorateurs. Les équipiers, abasourdis, se concertèrent discrètement :


_______C'est terrible, il va falloir qu'on se dépêche de retrouver les quatre autres Rouages ! C'est notre objectif à présent ! gémit l'adolescente en mordillant un pétale fané.

_______Je suis d'accord ! Il n'y a plus à hésiter, ou il sera trop tard ! Mais on n'a pas le moindre indice sur leurs localisations ! rappela Raichu. T'as pas une idée, Évoli ?

_______Non... murmura l'intéressé sur un ton d'excuse. En fait, une précaution avait été prise par Dialga sur les Rouages. Dès l'instant où ils sont retirés de leur tour, un jour après, ils se téléportent au hasard ! Ma famille n'en a retrouvé qu'un seul... celui que nous avons. Je... j'avais oublié de vous le dire !

_______Ce n'est pas grave. C'est même une plutôt bonne nouvelle. Cela signifie qu'ils ne sont pas plus avancés que nous, qu'ils ont même du retard, positiva l'humain.

_______Et il est temps de le creuser davantage, affirma l'agent secrète. Avant de nous rendre où que ce soit, j'aimerais qu'on aille chercher un objet qui nous sera d'une très grande utilité...

_______Et qu'est-ce que c'est ? demanda l'autre Pokémon Psy.

_______... Un gadget... Direction le Q.G des forces spéciales du gouvernement ! s'exclama l'espionne.

_______Tu parles d'une réponse... CD Douteux, colliers, déchéance du Mont Corne, Rouages, ennemis, bla bla bla... Les mystères s'accumulent !



_____Si ses coéquipiers étaient tous enthousiastes d'arriver au quartier général des espions au service de la région, Damon, lui, était plutôt contrarié. Il n'avait pas envie de retourner dans cet établissement où il avait passé tant de temps déjà. Tous les souvenirs heureux qu'il en gardait étaient devenus les amers regrets d'un passé lointain et inaccessible.

_____Il craignait de revoir tous ceux qu'il avait côtoyés autrefois. Il appréhendait de croiser leurs regards familiers et qu'ils y voient trop clair – qu'ils le reconnaissent. Il voulait garder d'eux l'image des rares amis qu'il n'eût jamais eus. Il avait peur d'apercevoir dans leurs yeux la déception et la haine qu'ils devaient lui vouer à présent.

_____Et surtout, surtout, il ne voulait en aucun cas se retrouver face à Magnézone : il ne manquerait pas de lire en lui comme dans un livre ouvert. Ce serait la fin de tout.

_____En voyant le bâtiment, perdu au milieu des montagnes avoisinant le Mont Labeur, exactement au nord du Village Shaymin, apparaître derrière un virage, il grimaça avant de songer ironiquement :


_____« Votre ancien collègue est de retour. »



_____*Feu Follet est une CT récupérée chez les humains. Elle n'existait pas sur l'île à l'origine.

_____**Un mouton de poussière.