Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 18/04/2012 à 13:43
» Dernière mise à jour le 10/06/2015 à 23:37

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S1] Chapitre XXV : Conspiration – Escape
_______Dis, Damon... Quand tu étais... Quand tu allais mal... tu as dit... euh... hésita Gardevoir. Enfin, tu sais, quand on perd autant de sang, il arrive qu'on ait des hallucinations, et... Bah, ce n'est pas comme si je t'apprenais quelque chose, mais bon...

_______Viens-en au fait, s'il te plaît... demanda poliment Damon, assis sur le bord de sa couchette en paille.

_______... Tu as prononcé un nom, dit-elle. Joëlle.


_____Il se figea, son expression se durcit. Gardevoir sentit son esprit se voiler de tristesse, comme la fois où elle lui avait demandé ce qui s'était passé à Aubier, alors qu'ils étaient encore chez elle. Elle en déduisit que les deux étaient liés. La boucherie et le prénom.

_____Elle se souvint de l'infirmière qu'elle avait aperçue dans le Centre Pokémon où elle se trouvait. Elle était morte, or contrairement aux autres villageois, elle n'avait pas été massacrée. Tuée d'une simple balle dans la poitrine. Et elle ne portait aucune trace de l'aura noire si caractéristique de l'assassin.

_______Il serait peut-être temps que tu m'expliques... murmura-t-elle en sachant qu'il avait parfaitement deviné de quoi elle parlait.

_______Raconte-lui tout et tu découvriras que bizarrement le prix de la vérité est le même que celui du sang, prévint son côté sombre en appuyant son propos d'un son d'aiguisage de couteaux.


_____« Crevure... »


_______Attention à ne pas trop m'irriter, saloperie de première personnalité. N'oublie pas que ton prix sera le mien...

_______Tu es un assassin...


_____Surpris, il leva les yeux pour voir la nymphe à ses côtés arborer un visage impitoyable. Elle tenait un poignard à la main. Le cœur du jeune homme rata un battement, il crispa les paupières.

_____C'est à ce moment que tout dérapa. Il ressentit la même force étrange et rapide que lorsque le Laser Glace le menaçait. Le cri de la jeune femme fut bref et perçant. Il la regarda.

_____L'arme qui auparavant était braqué sur lui était à présent plantée entre ses deux yeux. Le sang coula le long de sa mèche triangulaire, puis goutta à la pointe et un peu sur les côtés, en souillant le blanc de ses joues et en marquant le relief de son nez et de ses lèvres. L'écarlate de ses yeux se ternit, celui de son liquide vital sembla se renforcer.

_____Elle tomba en avant.



_____Cresselia était restée à la base d'observation des étoiles afin d'observer non pas les étoiles mais les lieux, et aussi pour tenir compagnie à Évoli qui regardait les membres de sa famille d'un air triste, attachés les l'uns aux autres par une chaîne d'incantium trouvée dans une réserve. Ceux-ci le fixaient plutôt avec mépris.


_______Tu n'es vraiment qu'un traître. Je savais que tu étais trop jeune pour avoir le cran de suivre notre chemin, grinça Pyroli. J'aurais dû te roussir le poil dès ta naissance.

_______Pour une fois je suis d'accord avec lui, renchérit Voltali.

_______Calme-toi, notre petit frère n'est même pas capable de comprendre notre idéal, ce n'est pas vraiment de sa faute s'il est naïf et incapable de se débrouiller seul, répliqua Phyllali.

_______Moi en revanche, je suis tout à fait disposée à entendre les raisons qui vous ont poussés à voler les Rouages du Temps.


_____Voltali ricana :


_______Tout ceci est pour mon nouveau Maître, Cresselia. Notre nouveau Maître qui t'écraserait sans aucune difficulté s'il lui en prenait l'envie.

_______J'aimerais bien voir ça, grinça la nymphe.

_______Mieux vaut pas ! s'exclama soudain le Pokémon shiney.

_______Toi, il va falloir qu'on ait une petite discussion, dit-elle. Une fois que j'aurai fait parler ceux-là...

_______Tu penses vraiment qu'on va tout déballer comme ça, toi ? Tu peux aller te coucher ! cria bien fort Aquali.


_____Tout à coup, de multiples voix assourdirent l'espionne. L'enfant s'affaissa à terre et en couchant ses oreilles tremblotantes. La Pokémon Eau lança une Danse Pluie qui lui retomba dessus et lui permit de se liquéfier, elle se recomposa hors de l'emprise des liens. L'absence de la féline laissa suffisamment de mou à la chaîne pour que les autres s'en débarrassent.

_____L'agent voulut aller les arrêter, mais les plaintes étaient si perçantes qu'elles lui donnèrent la nausée. Elle vit passer des fumerolles violâtres devant elle, ressemblant étrangement à des silhouettes de Pokémon déformées, dont la bouche immense vomissait des hurlements dissonants.


_____« Des... esprits ? », songea-t-elle.


_____En un instant, tout le brouillard mouvant s'échappa par la fente apparue dans le dôme du toit tandis qu'il s'ouvrait, telle une immense tornade d'une couleur écœurante.

_____Une odeur de chair putréfiée persista dans la salle du télescope, alors que les prisonniers avaient disparus. Évoli demeura inerte. La créature lunaire le secoua. Il murmura d'une voix effrayée :


_______C'était l'œuvre du Maître... Ce sont ses esclaves...



_______Rallonge-toi je te dis ! Tu es tout pâle.


_____La lame et le sang disparurent soudain, et le cadavre tombant sur lui se révéla effectivement être Gardevoir, mais bel et bien vivante, et non pas en pleine chute. En vérité, elle lui appuyait intentionnellement sur le torse afin de le faire basculer sur sa couche en paille.


_______Pourquoi es-tu si tendu ? À croire que tu as vu un mort, plaisanta-t-elle, ne sachant pas à quel point elle était proche de la vérité.


_____Il s'aperçut qu'il était complètement raide, alors il décontracta tous ses muscles, retombant mollement sur son lit de fortune. Une affreuse migraine lui vrillait le crâne, le plafond hérissé de stalactites semblait prendre vie tant les pointes ondulaient devant ses yeux.


_______Laisse tomber pour les explications sur Aubier, d'accord ? Repose-toi. Il est tard de toute façon, les autres dorment depuis un bon moment, je devrais faire pareil, reconnut le médecin.


_____Elle s'allongea entre Pharamp et Raichu, tandis que Rosélia était roulée en boule dans sa chemise noire en lambeaux, toutefois visiblement pas assez pour qu'elle ne lui servît pas de couverture humide, sans doute lavée dans le point d'eau derrière elle.

_____Il repensa à l'effrayante hallucination qu'il venait d'avoir. Il était pourtant suffisamment rétabli pour ne plus délirer...


_______Alors, t'en as pensé quoi ? Réaliste, hein ? C'est tout nouveau, je viens de découvrir que je peux non seulement trafiquer ton ouïe mais aussi ta vue, ton toucher ! En résumé, je peux contrôler tous tes sens. Raison supplémentaire pour ne pas t'opposer à moi.


_____« Tu avais promis de ne pas agir... »


___Je n'ai pas agi. Personne n'est mort ou blessé par ma faute. Ce que je fais dans ta conscience ne sont pas vraiment des actes. Prends plutôt ça comme des rappels à l'ordre. Et de toute façon, qu'est-ce que ça peut changer à ton destin ? Quoi que tu fasses, tu vas disparaître et je vais prendre ta place.

_____« Puisque tu sembles si sûr de toi, pourquoi ne me domines-tu pas maintenant ? Tu sembles en avoir la force. »


_______Crétin. Il m'est bien plus profitable de te laisser gagner gentiment la confiance des autres pour que vous cherchiez les Rouages ensemble plutôt que je me rebelle et doive courir après tout seul avec eux à mes trousses.


_____« Tu as beau te dire fort, en vérité, tu es vraiment lâche. »


_______Je préfère me définir comme étant un opportuniste.


_____Damon reporta son attention sur la lueur turquoise émanant du sac de la nymphette psychique. Cresselia n'avait suffisamment foi qu'en sa collègue de type Psy pour garder le Rouage du Temps récupéré depuis peu. Il n'y avait bien que la créature lunaire pour accorder sa confiance à sa rivale – pour réussir à se faire une meilleure ennemie.



_______Debout, feignasses ! clama Cresselia en arrivant au huitième relai où dormaient le reste de l'équipe.

_______Mmmhhh... gémit Gardevoir en lui tournant le dos. Fiche-moi la paix...


_____Personne d'autre ne semblait l'avoir entendue. La nymphe de la Lune grinça des dents et s'approcha de sa rivale. Elle prit une grande inspiration puis se mit au niveau de ses trois oreilles.


_______Je t'ai dit de te lever ! hurla-t-elle du plus fort qu'elle pouvait.


_____La pauvre demoiselle ne fut pas la seule à avoir la peur de sa vie. Raichu fit un bond à en faire pâlir de jalousie un Spoink, Rosélia se redressa si vite qu'elle s'empêtra dans la chemise. Pharamp tomba de sa couchette en paille. Si Évoli avait eu des griffes aiguisées, il les aurait plantées dans le dos de l'espionne sur lequel il était perché. Seul Damon se retourna en bâillant, sans la moindre réaction de surprise ou d'anxiété.


_______Pas la peine de crier, tu sais, secouer doucement une épaule, c'est suffisant... eut-il même le culot de marmonner en accentuant le mot "doucement".

_______Ta gueule, répliqua-t-elle sèchement. Les putains d'enfoirés de mes deux se sont fait la malle.

_______Je suppose qu'en langage correct ça veut dire que les prisonniers se sont échappés, hum ? grinça l'autre jeune femme.

_______Si tu as compris, à quoi ça sert de traduire ? rouspéta la policière. Bon, je vais plutôt vous expliquer comment ça s'est passé, ça devrait intéresser l'humain...


_____Elle raconta les évènements en ne passant aucun détail, et en insistant bien sur la fumée violâtre. Effectivement, le garçon repensa à sa vision.


_______Il se dégage de cette purée de pois une odeur de viande pourrie, ça ne me dit rien qui vaille. En tout cas, puisque ces choses n'ont pas de consistance, il y avait forcément au moins une personne matérielle quelque part afin d'ouvrir le toit, termina-t-elle.

_______Si ça se trouve, les Pokémon qui nous ont attaqués et enlevés dans le Pic Céleste n'étaient pas que des mercenaires mais des membres à part entière du groupe, et donc ils les ont aidés à s'évader, raisonna la plante.

_______Pas obligé, ils ont peut-être fait ça juste pour toucher la paie qu'ils n'avaient pas encore reçus, et ils sont partis après, contredit la souris. J'ai déjà vu ça dans un film.

_______Bien pensé, reconnut l'agent, même si tu t'inspires des conneries télévisées. Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas fini d'entendre parler de ce maudit groupe, et de leur Maître encore inconnu. En revanche, maintenant, j'aimerais tes explications.

_______O-oui, de toute façon, j'avais déjà dit à Damon que je dirais tout ce que je sais.


_____Le petit enfant chromatique descendit de sa rebelle monture et s'assit par terre, imité par le groupe – sauf Pharamp qui respectait le fait qu'il n'était pas concerné et qui par conséquent s'était rendormi. Il entama son récit :


_______Nous ne sommes pas vraiment riches, et papa ne travaillait ici que pour laver le sol, alors on ne gagnait pas beaucoup. Donc mes frères et sœurs se sont lancés dans des trucs interdits la loi, on commençait à avoir de l'argent. Puis ils rataient des coups, aussi, et y a même Voltali qui a failli faire de la prison à seize ans* à cause d'elle – il désigna Cresselia qui leva les yeux au ciel en se retenant de faire remarquer qu'à cet âge-là il ne serait allé qu'en correctionnelle s'il ne s'était pas enfui.

_____» Sauf qu'un jour ils sont venus me voir en disant qu'ils avaient trouvé un boulot super bien payé et avec beaucoup moins de risques que ce qu'ils font d'habitude, parce que maintenant ils ont un chef surpuissant. Ils m'ont expliqué qu'ils devaient juste surveiller les Rouages du Temps volés, et continuer leurs activités à côté s'ils voulaient, qu'ils avaient maintenant le soutien de leur Maître !

_____» Moi en 2021, je n'avais que quatorze ans**, alors j'avais trop peur de participer à tout ça... Mais maintenant que j'ai dix-huit ans***, j'ai menacé de tout dire aux policiers qui vont souvent au Bar à Jus Spinda... alors Pyroli m'a mis dans le placard...

_______Hum, je vois. Mais pourquoi ne pas nous avoir dit tout de suite qu'il s'agissait des membres de ta famille ? l'interrogea le Pokémon Électrique.

_______Vous auriez sûrement pensé que j'étais en train de mentir pour vous attirer dans un piège. Parce qu'en fait, je ne cherchais pas mon père. Il... est mort depuis longtemps déjà...


_____Ses oreilles s'affaissèrent sur son visage, il baissa les yeux. Cresselia ne fut pas affectée par son accès de tristesse et enchaîna sur une nouvelle question :


_______Que peux-tu nous dire sur le brouillard ?

_______Il obéit au moindre de ses ordres, et peut faire disparaître des gens ! s'exclama-t-il. Je ne sais pas ce qu'ils deviennent, mais je ne me souviens pas en avoir revu un seul après avoir été pris dans la fumée.

_______Et nous, pourquoi n'avons-nous pas disparu ? s'étonna-t-elle.

_______Le Maître se sert aussi de ses esclaves pour aveugler les gens afin de fuir... expliqua-t-il. C'est ce qu'il a fait pour mes frères et sœurs...



_______Bien, la première partie du plan du Maître est achevée. Nous allons passer à la seconde phase qui est plus calme, mais primordiale. Encore mes félicitations aux agents 16, 17, 18, 19 et 20 aux ordres de Phyllali pour avoir si vite profité de la diversion pour ouvrir le toit. Et évidemment nos remerciements au Maître pour son indirecte contribution.


_____Noctali désigna le tourbillon de fumée violâtre s'engouffrant dans le petit sac apporté par numéro 16, en hurlant sa complainte glaciale avant d'avoir complètement disparu dans la besace qui n'avait pas changé de forme et n'était pas plus lourde qu'à l'origine.

_____Il la confia à l'une de ses Delcatty et s'éloigna de son côté, accompagné par Aquali et ses sbires. Les autres évolutions d'Évoli firent de même, formant des groupes de deux – sauf Givrali qui partit seule –, chacun escorté par sa propre équipe de cinq membres, et tous bien décidés à accomplir leur mission, frustrés d'avoir dû laisser gagner un groupe d'explorateurs aussi ridicule.


_____« Je sais qu'il s'agissait des directives du Maître, mais c'était terriblement humiliant, songea le félin des ombres. Bien que certains parmi nous auraient perdu leur combat même en se donnant au maximum... »


_______Quel est notre objectif, patron ? demanda numéro 31 qui courait à ses côtés.

_______Allons, quelle question idiote, ricana le Pokémon Ténèbres. Nous sommes des pros de la prise d'otage, non ? Alors notre objectif, c'est de prendre en otage.

_______Votre réponse est très vague. Qui devons-nous prendre en otage ?

_______Ça, ce sera à Aquali de nous le dire, une fois qu'elle aura piraté certaines données...


_____Pendant ce temps, Voltali et Pyroli se dirigeaient vers la Grotte Égide.


_______Raaaah, ça m'énerve ! Ce que je dois faire, c'est même pas drôle ! Je n'ai rien à faire exploser ! Je suis un terroriste, pas un mécanicien ! tempêta ce dernier.

_______Calme-toi, idiot, et arrête de te plaindre ! Tu es le seul à avoir les compétences requises à la construction du déclencheur du dispositif mis en place par Givrali, rappela son collègue.

_______Si je puis me permettre une remarque, chef, connaissant votre grande sœur, cet appareil promet tout de même d'être intéressant, intervint l'agent Mangriff numéro 8, sous les ordres du félin de feu.

_______Oui, il y aura sûrement une explosion de rouge... ricana le Pokémon foudre.

_______Humpf, grogna la créature des flammes. Ça n'empêche pas que moi, mon rôle se cantonne à de la fabrication. J'essayerai de demander au Maître le droit d'appuyer moi-même sur le bouton d'enclenchement. Ce sera une maigre consolation. En plus, ça ne fera même pas "boum" !


_____À l'opposé de la destination des frères, ayant pour objectif d'atteindre l'île des Hommes, les dix subalternes se demandaient ce que leurs deux patronnes, une fraudeuse et une dealeuse, allaient bien devoir faire là-bas. Et aussi pourquoi elles avaient besoin de l'aide d'un des membres de la garde personnelle du Maître.

_____Enfin, humant l'air afin de retrouver la trace de l'humain qui la fascine et accessoirement de son équipe, la féline du froid regarda ses trois nouveaux alliés provisoires, prêtés par le Maître. Elle plissa les yeux. Pourvu qu'elle n'ait pas à leur verser un salaire à eux aussi. De toute façon, ils ne lui tiendraient pas longtemps compagnie, ils retourneraient bien vite auprès de leur supérieur d'origine.

_____La complexe perfidie du plan de celui-ci lui arracha un demi-sourire. Patience, le droit de les mettre à mort arriverait bien assez tôt. De jolies statues de glace en perspective.



_______Tu es sûr que tu n'as plus besoin de repos ? demanda encore Gardevoir.

_______Tu sais, ce n'est pas en me posant trois fois la question en un quart d'heure que ma réponse va changer, s'amusa Damon. Pourquoi t'en fais-tu autant pour moi ? Si je puis me permettre, ça ne te ressemble pas du tout.

_______C'est que j'ai trahi ma parole, celle qui m'interdit de faire quoi que ce soit te mettant en danger... Je suis blessée dans mon honneur... soupira-t-elle en se laissant tomber sur un des lits en paille.


_____L'humain se leva et après une hésitation, s'assit à côté d'elle. Elle ne broncha pas, visiblement honteuse. Il reprit la parole :


_______Tu étais dans une impasse. Soit tu attaquais et me blessais, soit tu refusais d'attaquer et c'est Noctali qui me blessait au terme de Coup d'Main. Dans chacun des cas tu commettais un écart. Cependant, tu as suivi la voie que je t'avais ordonné d'emprunter. Ainsi, ce n'est plus toi la coupable de mes blessures mais moi-même, ne penses-tu pas ? Tu passes de fautive à simple instrument. Parce qu'autant ne pas faire d'euphémisme : je me suis servi de toi.


_____Elle ne s'énerva pas, contrairement à ses attentes. Elle se contenta d'esquisser un sourire un peu amer, mais surtout soulagé.


_______Ton raisonnement se tient, je crois que tu m'as convaincue.


_____Elle observa les autres équipiers rassembler leurs affaires en vue de redescendre au Village Shaymin, Cresselia placer jalousement le Rouage dans le double-fond de son sac et le petit Évoli sympathiser avec Raichu. L'enfant les avait suppliés de l'accepter au sein de leur quête. Personne ne s'y était opposé. Malgré son jeune âge, quelque chose en lui faisait songer aux adultes.

_____Quand elle regarda à sa droite, le garçon n'y était plus. Il était en train d'enfiler une chemise neuve tout en remerciant Rosélia pour l'attaque Aromathérapi qui l'avait définitivement rétabli et lui avait épargné plusieurs jours de repos, en échange de la porter jusqu'en bas du Pic Céleste.

_____Il avait déjà exprimé sa gratitude à Cresselia pour la Danse Lune, mais elle lui avait approximativement dit d'aller se faire voir – car évidemment, la vulgarité avait entaché ses phrases, et il serait déplacé de répéter avec exactitude ce qu'elle lui avait hurlé dessus, n'est-ce pas ?

_____Elle le fixa encore, pensive, repensant à ses dernières paroles. Comment devait-elle les interpréter ? N'était-ce que la première fois qu'il se jouait d'elle ? Même amnésique, pouvait-elle lui faire confiance ? D'ailleurs, avait-il vraiment tout oublié ? Ou était-ce une ruse pour qu'elle baisse sa garde ?


_____« ... Darkrai... le Pokémon qui tire les ficelles dans l'ombre... »


_____"Je me suis servi de toi."


_____« ... et qui s'en vante au grand jour... »


_____Elle serra les poings en le fixant intensément.


_______J'ai décidé de t'accorder ma confiance, Damon. Ne fais pas de mon choix un regret, marmonna-t-elle.

_______Tu disais ? fit le concerné, qui avait vaguement entendu son prénom.


_____Elle se détendit, ses lèvres s'étirèrent, et elle répéta, mais en édulcorant de beaucoup le sérieux de sa phrase, pour que les personnes extérieures à la conversation n'y vissent qu'une plaisanterie. Elle savait très bien que le jeune homme était à même de comprendre que ce n'était pas que de l'humour.



_____*Équivaut à huit ans pour un humain. Dans ma fanfic, les Évoli et leurs évolutions ont un espérance de vie de deux cents ans.

_____**Sept ans

_____***Neuf ans.