Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 11/03/2012 à 17:43
» Dernière mise à jour le 10/06/2015 à 18:50

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S1] Chapitre XXI : Conspiration – New directives
_______Maître Suprême, pourquoi nous avoir tous réunis aujourd'hui, avec plusieurs mois d'avance sur la date initiale ? demanda le célèbre voleur Voltali en jouant avec un stylo en équilibre sur son museau.

_______Il est vrai que cela est très inhabituel de votre part, vous qui aimez tout planifier. C'est presque en catastrophe qu'il nous a fallu venir ici, ajouta Mentali, femelle au tempérament sulfureux trempant dans diverses affaires de drogue.

_______Silence ! hurla le Maître.


_____Cela s'adressait autant à ses subordonnés qu'aux voix implorantes qui jusque-là ne cessaient de faire régner une litanie dissonante dans la longue pièce où se tenait la réunion. L'ordre claqua comme un coup de tonnerre, et ce simple mot fit taire les multiples gémissements, ainsi que les deux impudents qui avaient osé prendre la parole. Le Bic du félin électrique tomba à terre.


_______... Je n'apprécie guère vos façons. Je ne vous ai nullement autorisé à vous exprimer de la sorte, sans même attendre mon accord. Le prochain ou la prochaine qui se donne la permission de parler avant moi verra sa langue coupée.


_____N'importe qui ne connaissant pas le Maître aurait ri en l'entendant ainsi réprimander les sept criminels présents à sa table, et ne l'aurait pas pris au sérieux. Heureusement, tous ici étaient prévenus de son caractère peu patient, et rangeaient sagement leur langue au fond de leur gorge, l'endroit où elle était encore le plus en sécurité.


_______Bien. Je préfère ça. Si je vous ai réunis plus tôt, c'est parce qu'un élément perturbateur a modifié mes plans. Voici ledit élément.


_____Le Maître appuya sur un des boutons de sa télécommande, et au-dessus du centre de la table se matérialisa un hologramme. Voltali leva prudemment la patte.


_______Parole accordée, dit sèchement son chef.

_______Il s'agit bien de cette maudite flic, Cresselia ? Cette putain de traîtresse à la cause des voleurs ? grinça le subalterne.

_______Elle-même. Je suis parfaitement conscient de la rancœur que tu éprouves à son égard, et je devine bien que tu vois dans la gêne qu'elle occasionne dans mon projet l'opportunité d'exercer ta vengeance. Tu l'auras, ne t'en fais pas. Mais pas dans l'immédiat, précisa le Maître Suprême avec un sourire narquois.

_______Bien, si c'est ce que vous avez prévu, j'attendrai avant de l'électrocuter.

_______Parfait. Maintenant, je vais vous expliquer les nouveaux paramètres de mon plan. Vous n'aurez pas à discuter, juste à exécuter, comme toujours. Tout d'abord, le rôle de Noctali, puisque tu vas devoir agir dans moins d'une heure.


_____Le chat de l'ombre sourit en prenant connaissance de sa mission.


_______Tes recrues seront-elles à la hauteur alors qu'elles ont si peu de temps pour se préparer ? demanda le Maître, même s'il devinait la réponse de son meilleur sbire.

_______... Bien entendu.


_____Il quitta la pièce après une révérence.


_______Excellent. Maintenant que le plus urgent est réglé, je vais pouvoir à chacun d'entre vous expliquer posément vos différentes tâches. Ne soyez pas étonnés par ce que je vais dire. Après tout, n'ai-je pas jamais échoué jusque-là ?


_____Aucun n'objecta, même si tous savaient que leur chef avait déjà dû essuyer une défaite.


_______... Je lis dans vos yeux que vous êtes sceptiques. Regardez l'image retransmise par cette caméra dans le Pic Céleste.


_____L'image de Cresselia fut remplacée par une autre en trois dimensions du labyrinthe cité. La nymphe lunaire ne tarda pas à y apparaître, furtivement cependant.


_______Elle est rapide, reconnut Mentali. Elle en est déjà au quart du Donjon.

_______Elle n'est pas si forte, bougonna son collègue de foudre.

_______Cessez vos enfantillages, vous n'avez plus l'âge de vous disputer. Maintenant, j'aimerais attirer votre attention sur ceci...


_____Une zone plus proche du début du Donjon filmée par une autre caméra fut retransmise par la borne 3D.


_______Observez bien le groupe que l'on peut y voir. Étonnant, n'est-ce pas ?

_______... Mais celui qui ferme la marche c'est... un humain !

_______Pas vraiment, chère Givrali. Or je suis satisfait de m'apercevoir que cela t'étonne tant que tu sors de ton mutisme habituel. D'ailleurs, c'est à toi que je vais confier le soin de te charger de lui. Écoute bien ce que je te demande, c'est délicat, juste ce qu'il te faut.


_____La tueuse à gage eut un sourire froid comme seuls les Type Glace savent esquisser. Rictus qui s'effaça quand le Maître lui ordonna de le laisser vivant.



_____Le Pic Céleste n'avait rien d'un Donjon difficile en soi. Il était aisé de se reposer, puisqu'une halte était présente tous les trois, quatre, puis cinq étages. Ces commodités et les nombreux paliers intermédiaires avaient fait de cette montagne une zone marchande de choix, une multitude de boutiques avait poussé un peu partout. La modernité s'était installée aussi.

_____D'ailleurs, c'est ainsi qu'est connu le Donjon Mystère aujourd'hui : comme étant le plus grand centre commercial de la région. Cela désole les anciens qui préfèrent le temps où ils pouvaient observer des vastes contrées indomptables plutôt que des stands de souvenirs.

_____L'archaïque Village Shaymin et sa montagne high-tech. Le paradoxe était flagrant.

_____L'équipe menée par Raichu – ou par Gardevoir, on ne sait pas trop, parce qu'à première vue c'est elle qui donne le plus d'ordres – avait traversé la zone forestière et était entrée dans la partie située dans une grotte dont les dédales n'avaient rien de sorcier.

_____Damon fermait la marche, comme à son habitude. Il ne pouvait aussi s'empêcher de regarder tout autour de lui ; il avait l'étrange sensation d'être épié. Il profita du fait qu'il ait jeté un œil derrière lui pour lancer une Gravalroche sur un Charpenti sauvage qui les suivait, donc qui reçut le projectile en pleine tête et tomba assommé.


_______Eh bien, le Viseur que j'ai acheté est utile, sourit la nymphe psychique en ralentissant pour être à sa hauteur.

_______Tu veux parler de ça ? demanda le jeune homme en sortant ledit Viseur de sa poche. Désolé, mais ça me gêne. Je préfère le mettre quand le Pokémon adverse est vraiment loin ou trop proche d'un allié pour prendre le risque de tirer sans l'avoir de façon sûre dans la ligne de mire.

_______Je vois... murmura-t-elle, un peu déstabilisée.


_____Elle marcha alors dans quelque chose qui irrita les pointes de ses fines jambes.


_______... Ah ! On est sur la bonne piste.


_____Elle montra du doigt la poudre argenté qui recouvrait le sol du couloir qu'ils avaient emprunté. L'humain se pencha et en prit entre son pouce et son index, avant de secouer sa main pour qu'elle retombe en pluie fine au sol.


_______Aucun doute, il s'agit bien de la poussière lunaire de Cresselia, dit-il, confirmant ainsi l'idée tacite de la Pokémon Psy.


_____Mais il ne se remit pas debout. Il resta accroupi, figé, les yeux perdus dans la vue d'un monde hors de son temps.



_____Cresselia avait toujours été admirée pour sa vitesse exceptionnelle malgré son espèce normalement moins rapide et agile. Cette qualité physique dont elle avait parfaitement conscience lui rappelait des souvenirs doux-amers. Un passé qu'elle avait préféré laisser derrière elle mais qui la hantait toujours.

_____La sensation intense de liberté qu'elle éprouvait alors. De peur et d'incertitude, aussi. Le revers de la médaille – si médaille avait lieu d'être.

_____Elle fila dans l'un des boyaux de la grotte, au hasard. Elle eut vaguement l'impression d'être observée, mais ce fut bref.


_____« Quelqu'un vient de me critiquer... », pensa-t-elle après avoir éternué*.


_____Elle stoppa soudain sa course, alerte. Son arrêt brutal dispersa de la poudre lunaire autour d'elle. Elle sentait des présences hostiles. Une Maison de Monstres ? Non, elle aurait eu des frissons dans le dos, et ça n'avait pas été le cas. Cette méfiance était l'œuvre de son instinct d'espionne.


_______Montrez-vous. Je vous sais quelque part à m'épier.

_______... Hu hu. Je savais bien qu'on n'avait pas eu assez de temps pour être parfaitement indétectables, fit une voix féminine.

_______Silence, numéro 32. On ne t'avait pas demandé de l'ouvrir. Maintenant, elle a eu la confirmation qu'on la guettait, grinça une autre, plus sévère.


_____La nymphe de la Lune leva la tête et aperçut, agrippées aux stalactites du plafond, quatre Delcatty qui la fixaient avec insolence.


_______Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ? siffla-t-elle.

_______Nous ? Rien... pas tant que numéro 34 ne t'aura rien fait... répondit mystérieusement la troisième d'entre elle.

_______Quoi ? s'exclama l'agent du gouvernement.


_____Elle n'eut que le temps de sentir une violente douleur au flanc, puis un choc au niveau de la nuque. Elle perdit connaissance et tomba lourdement au sol, sa poussière parsema les alentours.


_______Bon timing les filles, félicita la féline à la voix dure. Ramenons-la au Q.G. Psyko.


_____Elles filèrent dans les couloirs à une vitesse tout aussi remarquable que celle de la Pokémon Psy dont le corps les suivait docilement, porté par la lévitation.



_____Damon revint à la réalité pour s'apercevoir qu'il était nez-à-museau avec Raichu. Surpris, il eut alors un mouvement de recul et étant accroupi, il perdit l'équilibre, retombant lourdement sur son postérieur.


_______Raconte ! T'as vu quoi ? s'enthousiasma la souris, indifférente à la chute en arrière de l'humain.

_______Idiot, laisse-lui le temps de respirer ! grogna Rosélia.

_______Cresselia a été enlevée ici-même par un groupe de cinq Delcatty femelles, annonça le jeune homme à brûle-pourpoint.

_______Que... Ça va pas de dire ça de but en blanc ? hurla Gardevoir qui avait sur le coup manqué de s'étouffer.

_______Empoisonnée, enlevée... elle va tout nous faire, soupira la fleur. Et là je ne suis pas héroïne d'office.

_______Vous croyez que... que les kidnappeurs sont encore là ? gémit le Pokémon Électrique.

_______Il est impossible de revenir ici en si peu de temps, assura le garçon en se relevant. Les traces sont encore récentes, si ça se trouve, les ravisseuses ne sont même pas encore arrivées au Q.G dont elles ont parlé. Sûrement la base d'observation des étoiles. Ce qui signifie que Cresselia avait raison ; on n'essaie pas d'empêcher quelqu'un de venir voir ses activités quand elles sont en règle.

_______On risque donc de subir pareil ! s'alarma la créature de foudre.

_______Mais non, puisque Damon a dit que les criminelles ne peuvent pas être de retour ! sourit la rose, rassurée par ce dernier point.

_______À moins que d'autres vous aient attendus ! les interrompit une voix perçante.


_____Damon fut le premier à se retourner, donc à esquiver l'offensive – une Ball'Ombre – qui le visait au niveau du sternum d'un pas de côté. Hélas, se fut Gardevoir qui la prit à sa place, en pleine tête. Une telle attaque aurait déjà réussi à étourdir un Type avantagé, alors contre un Type Psy qui est plus faible, l'effet fut immédiat. La nymphette s'écroula, K.O.

_____Le pseudo humain s'aperçut bien trop vite qu'il était seul. Et face à plus fort que lui ne l'était sous sa forme actuelle. Ses deux autres équipiers étaient eux aussi hors-combat, mais toujours conscient. Il ne pouvait donc pas se retransformer sans leur révéler son identité.


_______Oh... alors notre chef avait raison, il y a bien un humain redoutable dans cette équipe minable, ricana l'un des Persian qui les avaient attaqués.

_______Ouais, il a esquivé ma meilleure Ball'Ombre comme si je lui avais lancé une vulgaire attaque spéciale sans intérêt, rouspéta un autre.

_______À cinq contre un, il est foutu, de toute façon, souffla un troisième.

_______Surtout que le cinquième vient de bondir en silence derrière lui pour le mordre à l'épaule afin de lui envoyer un Croc Éclair d'une puissance qui va l'assommer, nota bêtement le quatrième.

_______Numéro 25, putain ! Tu pouvais pas la fermer ?


_____Prévenue, la cible esquiva en se baissant et attrapa la patte de l'assaillant surpris alors qu'il lui passait au-dessus de la tête. Il fut envoyé sur ses acolytes qui l'évitèrent tous sauf un qui soit avait décidé de servir d'amortisseur, soit n'avait juste pas eu le temps de s'écarter – ce qui était plus probable.

_____Les trois autres se jetèrent tous ensemble sur lui, l'un bondissant, le suivant fonçant droit sur le ventre, le dernier visant ses jambes. Celui du haut s'affaissa sur le poing levé de son adversaire qui le repoussa sur le dos de celui qui avait l'intention d'utiliser Coup d'Boule dans son estomac. Cela le ralentit mais ne l'arrêta pas jusqu'à ce qu'un coup de talon entre les deux yeux ne l'oblige à s'effondrer au sol après avoir reculé en faisant deux ou trois tonneaux.

_____Le troisième ne put mordre à temps la cheville de l'ennemi car il sauta avec aisance au moment où la mâchoire du félin se refermait, grâce à l'impulsion donnée dans la terre au moment où il reposait le pied avec lequel il avait mis knock-out le chat précédent. Le Pokémon Normal passa en dessous de lui et se prit dans le derrière la jambe brusquement tendue de Damon alors qu'il redescendait. Après plusieurs roulé-boulé, il tomba inconscient avec pour dernière pensée la honte d'avoir été terrassé par un coup de pied au cul.

_____Celui qui avait eu droit à un atterrissage moins rude grâce à son maladroit congénère recula prudemment, tête basse, queue entre les pattes.


_______... Je... je laisse tomber...

_______Tant mieux. Dis-moi ce que vous avez fait de Cresselia.

_______Tu me comprends ?

_______Ne pose pas de questions et réponds à la mienne !

_______Nan mais quand je disais que je me rendais, je déconnais, mec.


_____Le jeune homme réalisait juste le sens de cette phrase quand le sol éclata sous ses pieds pour laisser place à une colonne de glace qui l'emprisonna avant même qu'il ait pu tomber dans le gouffre qui s'était étendu, à présent comblé par le bloc gelé.

_____L'action avait été imprévisible et immédiate. Une expression étonnée était restée figée sur son visage. Son corps était immobilisé dans un début de mouvement défensif.

_____Un peu plus loin, un autre trou se forma, moins grand, ne laissant sortir que Givrali, dont le regard glaçant balaya ses cinq sbires qui se remettaient tant bien que mal. Elle n'avait pas besoin de parler pour leur faire comprendre qu'elle était extrêmement déçue par leur prestation. Elle ne s'avançait pas en se disant que le spectacle avait été lamentable.

_____Ses yeux luirent légèrement et la prison du vaincu se fendit à sa base, s'élevant par télékinésie et frôlant la voûte de la grotte. Les autres corps furent aussi soulevés par Psyko. Raichu et Rosélia proprement assommés.

_____Tant pis pour ce qui aurait dû être une représentation splendide. La mission avait tout de même été remplie. Ne restait que la seconde partie à exécuter. Rien de difficile. Après tout, comme disait le Maître, les œuvres délicates étaient de son ressort.



_____*Au Japon, éternuer signifie que quelque part, quelqu'un parle de vous, surtout pour vous critiquer en général. En France, on parle plutôt des oreilles qui sifflent.