Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 26/02/2012 à 09:28
» Dernière mise à jour le 06/03/2018 à 00:31

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 93 : Une puissance qui nous dépasse
Galatea avait bien vite trouvé le Dojosuma de Siena, et avait entrepris de le débarrasser du poison comme pour sa sœur. Il était bien mal en point, et Galatea craignit qu'il ne meure durant le processus, mais peu à peu, une flaque de plus en plus grandissante de liquide violet se formait et la respiration de Dojosuma devint de moins en moins laborieuse. Il refit surface et dévisagea Galatea.

- Tu t'en tires, bien, gros balourd, dit-elle. Il reste encore un peu de poison en toi, mais je finirai le travail quand on sera à l'abri. Siena n'est pas tout à fait sauvée, elle non plus. Il faut la rejoindre.

Dojosuma se releva, acquiesça et produisit un son de remerciement. Puis se raidit d'un coup, comme si il avait senti quelque chose. Galatea le sentait elle aussi ; deux présences menaçantes et familières.

- Kenda ne sera pas content quand il apprendra que son poison n'est pas infaillible, déclara Ujianie. Cela ne fera qu'augmenter son désir de vous tuer, vous Mélénis.

- Mmmmm mphmm, ajouta Furen à ses côtés.

- Vous ne voulez pas nous lâcher, un peu ! S'exclama Galatea.

- Alors meurs. Ça ira plus vite pour tout le monde.

Ujianie lui lança trois couteaux effilés entre ses doigts, que Galatea dévia facilement avec le Flux, mais elle sentit un danger derrière elle, à l'instant même ou Furen avait fait un bon si rapide qu'il en était devenu indiscernable. N'ayant pas le temps d'esquiver, Galatea mit toute son énergie dans un Premier Niveau de Flux et dans la création d'un bouclier. Le grand Furen fut repoussé quand il donna son coup, mais Galatea le sentit quand même. La roche brûlante autour d'elle explosa sous l'impact, et Galatea eut le souffle coupé. Mais elle devait vite se reprendre, car d'autres couteaux lancés par Ujianie arrivaient à toute vitesse sur elle.

Ce fut Dojosuma qui la protégea, en repoussant les lames avec ses larges mains. Rares étaient les objets tranchants à pouvoir entamer le cuir dont été faites les immenses mains du Pokemon combat. Puis Furen sauta sur Dojosuma, et tous les deux se livrèrent à un duel de force, comme de la lutte, pour précipiter l'autre dans la coulée de lave. Galatea aurait pu sortir son arme et tirer sur Furen, mais Ujianie ne lui en laissa pas le temps. Elle bondit jusqu'à la jeune Rocket et l'attaqua avec deux grandes lames dans chaque main. Galatea se servit du Flux pour s'envoler, mais apparemment, c'était ce qu'avait anticipé la Shadow Hunter car elle lança une de ses lames vers le ciel, là où Galatea se trouvait.

Cette dernière sentit la morsure de l'acier pénétrer ses entrailles. Elle tangua violement tandis qu'elle était submergée par la douleur, mais elle savait qu'un seul instant d'inattention signifiait la mort face à un adversaire comme Ujianie. Cette dernière profita de son avantage ; elle ne lança pas son autre lame, mais sauta jusqu'à la hauteur de Galatea pour l'attaquer avec. Sans un geste autre qu'un écarquillement des yeux, la jeune Rocket envoya une onde de Flux sur son adversaire qui alla s'écraser sur une paroi rocheuse plus basse. Alors seulement Galatea se posa pour examiner sa blessure. Le couteau s'était enfoncé dans le flanc gauche de son ventre.

Elle ne s'y connaissait pas trop en médecine, mais elle pensait que ce n'était pas mortel ; du moins pour une utilisatrice du Flux. Cela étant, elle avait sans doute un rein en moins, à présent. La douleur la tenaillait, pourtant elle ne retira pas le couteau. Si elle le faisait, ça serait l'hémorragie immédiate, qu'elle doutait de pouvoir contenir. Elle se contenta d'utiliser le Flux pour amoindrir sa douleur et rester alerte. Elle avait eu beaucoup de chance. Quelques centimètres de plus vers le haut, et la Shaters aurait accompli une partie de leur contrat.

Pendant ce temps, Dojosuma et Furen, toujours en prises l'un sur l'autre, n'avaient pas bougé d'un millimètre. Aucun ne semblait vouloir céder, et Galatea prit conscience de la toute puissance physique de Furen s'il pouvait rivaliser avec un Pokemon combat de l'ampleur de Dojosuma, le roi du dojo ! Galatea profita des quelques secondes de répit le temps qu'Ujianie ne revienne au combat pour appeler son Pyroli et son Galladiateur. Un peu d'aide en plus ne serait pas de refus, sur ce coup-ci. Elle espérait que Mercutio et Tuno s'en sortaient mieux de leur côté, ce qui était loin d'être évident si ils avaient aussi sur eux des Shadow Hunters.


***


Mercutio s'auto-projeta une faible onde de Flux pour se secouer et récupérer ses esprits après l'attaque électrique de D-Luxray. Il n'y était pas allé de mains mortes, le bougre. Eryl et le colonel Tuno étaient évanouis. Seul le Flux était parvenu à maintenir Mercutio conscient. Ea aussi était debout, tirant parti de sa résistance plante contre la foudre. Quant à Zeff, naturellement, il était déjà debout, quoi qu'un peu vacillant. Il avait un grand sourire sur son visage et pointait sa pistolame sur le Pokemon Méchas.

- Alors voilà un des fameux Pokemon Méchas ? J'adore ton look. Dommage que je doive te réduire en tiges métalliques, tu aurais fait un malheur dans mon équipe !

- Pauvre humain, dit D-Luxray. Nous ne sommes pas comme ces faibles Pokemon soumis que vous enfermez dans des balles. Jamais un Pokemon Méchas ne se fera capturer par vous. Nous vous sommes immensément supérieurs.

- Vous n'êtes que des machines, répliqua Mercutio en se relevant. Si vous existez, ce n'est que grâce au génie humain !

D-Luxray produisit un son métallique entre l'aboiement et le grincement, qui pouvait être assimilé à un rire.

- Le génie humain ? Quelle blague ! Notre existence même est un déni de votre soit disant génie. Et sachez qu'en ce qui concerne moi et mes frères, nous sommes le fruit de l'intelligence supérieure de notre maître et créateur, le grand D-Deoxys. Il est parvenu à trouver une source d'énergie qui permettrait la construction de plusieurs autres frères à grande échelle. Et pour cela, nous avons besoin de ce trio de Pokemon. D'ailleurs, il me semble que c'est mon jour de chance. Je comptais capturer Eï en venant ici, et voilà que je tombe également sur Ea. Mon maître sera ravi, et m'élèvera en tant que son fidèle second dans sa future armée qui purgera cette planète de vous, humains et Pokemon, êtres vivants identiques dans la médiocrité !

- Tu délires, cracha Mercutio.

- J'approuve, acquiesça Zeff en faisant danser sa pistolame entre ses mains. La chaleur du coin a fait surchauffer tes circuits, vieux. C'est pas demain la veille que notre monde appartiendra à des mécaniques dans votre genre.

Puis, sans autre forme de procès, il tira six fois sur D-Luxray. Six balles qui explosèrent carrément, comme des grenades, à l'impact. Mercutio songea aux balles explosives de Two-Goldguns. Ceci dit, quand la fumée se dissipa, D-Luxray n'avait pas été endommagé le moins du monde. Loin d'être découragé pour autant, Zeff, avec son imprudence coutumière, se précipita sur le Pokemon Méchas et mit toute la force de ses deux bras dans un énorme coup latéral du tranchant de sa lame. Elle ne coupa pas un millimètre de la peau métallisée de D-Luxray.

- Ridicule, grogna le Pokemon Méchas en ouvrant sa gueule d'acier.

Un rayon de teinte jaune s'apprêtait à en sortir, mais Zeff, au lieu de s'écarter, enfonçant d'abord sa pistolame de tout son long dans la gueule du Pokemon Méchas. Mercutio cru que Zeff avait réussi à lui causer des dommages quand D-Luxray se mit à tituber en émettant des sons électroniques étranges, mais il n'en fut rien. Le rayon partit quand même, se perdant dans le lac de lave en provoquant une gigantesque éclaboussure. Mercutio dut utiliser le Flux pour créer un bouclier repoussant la lave tout autour d'eux. Zeff était intact, mais très en colère. Le bout de sa pistolame avait fondu.

- Saloperie de tas de ferraille détraquée ! Grogna-t-il à l'adresse de D-Luxray. C'était la seule chose de bien qu'il me restait de mon petit séjour dans l'empire de cette folle !

- T'acharne pas, le calma Mercutio. Tu vois bien que tu ne pourras pas entamer sa carapace avec ta grosse lime à ongle. Ces saletés sont très résistantes. Pour le dernier, on a dû retourner sa propre attaque contre lui avec une attaque Voile Miroir, et encore il n'en avait pas eu assez !

- Ah, tu parles de D-Grandbull, intervint D-Luxray. C'est donc toi qui l'a détruit ? Un bel exploit pour un humain inférieur, mais sache que la faiblesse de D-Grandbull était évidente. Son niveau et le mien ne sont en aucun cas comparables.

Comme pour le prouver, il envoya une autre énorme décharge électrique qui envahit chaque centimètre carré de la grotte. Mercutio savait qu'il ne pourrait pas la stopper ; du moins pas entièrement. Il n'avait pas de problème créer un bouclier contre des matières solides ou liquides, mais quelque chose d'immatériel comme la foudre était autre chose. Mais il n'eut pas besoin d'essayer. Une énorme racine jaillit du sol et s'éleva jusqu'au sommet de la grotte, attirant la foudre comme un paratonnerre. Mercutio et Zeff furent surpris de constater qu'Ea en était le responsable. Il avait une expression sur son visage qui lui était pas courante ; un air à la fois déterminé et en colère.

- Toi fais mal à Eryl ! Toi pas continuer faire mal amis de moi ! Toi pas me prendre, ni copains Eï et Eü ! Nous empêcher toi !

- Tu n'es rien, Pokemon, gronda D-Luxray. Juste bon à produire la Floremystic qui nous permettra, combinée aux deux autres puissances, de créer plus de Pokemon Méchas.

Un torrent de flammes fusa vers le Pokemon Méchas, qui ne fit même pas un geste pour l'arrêter ou l'éviter.

- Toi non plus, tu n'es rien, ajouta-t-il à Eï qui venait de se placer aux côtés d'Ea. Vous avez beau être uniques et doués de création de matières uniques, vos pouvoirs et votre puissance sont risibles. C'est d'ailleurs pour cela que vous avez été abandonnés, jadis.

- Tu parles trop ! S'exclama Mercutio en rassemblant une puissante attaque de Troisième Niveau entre ses mains et en l'envoyant contre D-Luxray.

Le Pokemon Méchas amena sa foudre contre l'attaque de Flux. Les deux puissances se percutèrent sans qu'aucune n'ait le dessus sur l'autre. Alors, Zeff surgit par derrière et découpa la queue au bout étoilé de D-Luxray. Il grogna et désarçonna Zeff, qui manqua tomber dans la lave si son Scalproie ne l'eut pas retenu. Eï et Ea rassemblèrent leurs attaques spéciales pour attaquer. Pendant que D-Luxray était occupé, Mercutio se permit de prendre une Pokeball à Eryl et Tuno qui gisaient encore inconscients, et envoya leurs Pokemon au combat. Siderella s'occupa de placer des Murs Lumières autour d'eux pour les protéger de la foudre de D-Luxray, tandis que Crimenombre attaquait à toute vitesse sous sa forme mafieux avec une grande quantité de Ball-Ombre et d'attaques Ténèbres.

Un mur de foudre entoura D-Luxray, bloquant chaque attaque. Puis le mur se divisa en grandes flèches qui visèrent chacune un adversaire. Pas grand monde ne put les repousser avec d'autres attaques, encore moins les éviter, mais le Mur Lumière de Siderella réduisit grandement la puissance de la foudre, de telle sorte que tout le monde put l'encaisser sans trop de dommages. Siderella, par ailleurs, avait utilisé la même tactique que contre D-Grandbull et lançait une attaque Voile Miroir qui avait redirigé la propre attaque de D-Luxray sur lui-même. Ce qui donna une idée d'action à Mercutio. Il tira son épée Livédia et fit croitre le Flux à l'intérieur de sa lame. Puis il se tourna vers les Pokemon présents.

- Les gars, donnez-moi un peu de votre puissance. Lancez une de vos attaques spéciales sur l'épée !

Eï lui donna son feu, Ea sa puissance végétale, Crimenombre une de ses attaques Ball-Ombre, et Siderella sa puissance psychique. Quand l'épée, dont le Flux en elle parvenait à supporter et à fusionner ces diverses sources de puissance, eut atteint un degré d'intensité de luminosité satisfaisante, Mercutio s'adressa à Siderella en particulier.

- Tu peux m'entourer de Voile Miroir et m'envoyer sur le robot à toute vitesse avec tes pouvoirs psy ?

Le Pokemon d'Eryl acquiesça. Mercutio se sentit entouré de ce voile rose, et soulevé du sol. Il utilisa lui-même le Second Niveau, comme s'il voulait voler, pour donner encore plus de poussée à son élan, puis brandit son épée enchantée devant lui. D-Luxray, qui en découlait alors avec Zeff et Scalproie, ne le vit arriver que lorsqu'il entendit le cri de Mercutio. Il tenta de l'intercepter avec ses éclairs, mais ne parvint qu'à se blesser lui-même quand ils rebondirent sur le Voile Miroir de Mercutio.

- Bouffe ça, saleté de machine ! Hurla Mercutio en lui plantant son épée dans le dos.

Il eut la satisfaction de voir l'épée s'enfoncer assez profondément. Puis il relâcha le Flux de Livédia pour que les puissances fusionnés se libèrent instantanément. Le corps mécanique de D-Luxray fut secoué de plusieurs explosions, et il chancela. Mais ses yeux lumineux brillaient toujours de leur lueur jaune artificielle.

- Intéressant, admit le Pokemon Méchas. Tu es inventif et doté de grandes capacités, humain. Je t'ai sous-estimé, en effet. Mais tu m'as raté. Tu n'as fait qu'entamer mon armure et quelques un de mes circuits secondaires. Tant que ma source d'énergie sera en moi et opérationnelle, je ne pourrai pas être détruit.

Mercutio fronça les sourcils. Il le savait. Il savait qu'il ne pourrait pas battre cette chose en essayant de la détruire de l'extérieur. Il savait où viser. Et il avait pensé toucher le cristal jaune qu'il arrachait du corps de D-Grandbull. Mais apparemment, il se situait à un autre endroit pour D-Luxray. Le Pokemon Méchas fit pleuvoir sa foudre sur les compagnons de Mercutio, qui cette fois tombèrent tous à terre, le Mur Lumière de Siderella ayant pris fin. Mercutio, toujours accroché à son épée plantée dans la carlingue de D-Luxray, ne put faire un geste quand le Pokemon Méchas se débarrassa de lui, et l'écrasa sous sa patte mécanique et griffu. Le jeune homme sentit sa poitrine être comprimée, et les griffes tranchantes s'enfoncer dans son thorax. Il retint un hurlement de douleur.

- Ressens cette souffrance, humain, lui dit D-Luxray. Savoure-la au plus profond de toi, car c'est l'une des rares choses que vous possédez et pas nous, les Pokemon Méchas. La douleur nous est étrangère. De même que toutes ces émotions inutiles et illogiques qui vous habitent. Ressens-en quelques-unes, pendant que je lacèrerai ton corps. Plonge-toi dans les affres de la peur et du désespoir, humain !

Puis il leva son autre patte de devant, très haut au-dessus du visage de Mercutio, s'apprêtant à lui prêter un gros coup. Mercutio ferma instinctivement les yeux, mais au bout de quelque secondes, rien ne vint. Il entendit un son, comme quelque chose qu'on découpait, puis le cri de protestation et de surprise de D-Luxray. Mercutio rouvrit les yeux, pour voir avec stupeur que le Pokemon Méchas avait eu la patte qu'il s'apprêtait à lui écraser au visage tranchée.

- Qui es-tu ?! Hurla D-Luxray. Comment as-tu pu me blesser ainsi ?!

Mercutio tourna la tête, pour voir la silhouette de Trefens de la Shaters, qui rangeait doucement son katana dans son fourreau. Il y avait à ses côtés la fille à l'ours en peluche et le gars aux couteaux empoisonnés. Trefens dévisagea D-Luxray avec une indifférence teintée d'une touche de vague curiosité.

- Je n'ai pas pour habitude de me présenter à un robot, dit-il. Je ne sais pas trop ce qu'il se passe ici, ni ce que tu es exactement, et de toute façon, je m'en moque. Mais le gars que tu t'apprêtais à tuer est l'une de nos cibles. La Shaters ne permet pas qu'on élimine ses propres contrats. Ceux qui doivent le tuer, c'est nous.

- Sale humain inférieur ! Je vais te faire ravaler ton arrogance !

Mercutio remercia mentalement sa bonne étoile. Si les Shadow Hunters et D-Luxray pouvaient s'entretuer, ils auraient le temps de filer d'ici avec Eï. Mais il fut assez désenchanté. Le combat ne dura qu'à peine une seconde. Lorsque D-Luxray chargea sur Trefens, ce dernier sortit son katana... et le rangea immédiatement après. Mercutio n'avait pas vu le coup. Mais D-Luxray grinça, puis s'écroula par terre, son corps métallique proprement tranché en deux, tandis que ses yeux s'éteignaient.

- Il me semble avoir senti une très légère résistance quand je l'ai découpé, fit Trefens sur le ton de la conversation. Cette chose n'était pas faite en un métal ordinaire.

Mercutio observa la carcasse inactive de D-Luxray, tranchée en un instant, sans que Mercutio n'eut vu ou entendu quoi que ce soit, et sans que Trefens n'utilise le Flux. Jusqu'où s'arrêtait cette puissance surhumaine ? Même Zeff en resta coi.

- Merde alors... Il faut que je me lève... Il faut que j'affronte à tous prix ce gars-là !

- Ah, voilà le contrat manquant, ricana Kenda. Zeff Feurning, à la réputation si sulfureuse dans la Team Rocket. J'avais hâte de te rencontrer.

- J'aurais peut-être dit pareil, si je te connaissais, répondit Zeff. Mais c'est pas grave. Le plus important, c'est que tu saches qui je suis, pour que tu puisses mettre un nom à celui qui va t'ôter la vie.

Kenda éclata de son rire si bruyant et désagréable.

- Décidément, vous êtes impayables, vous autres de la X-Squad ! La gamine au fouet avait dit plus ou moins la même chose. À l'heure qu'il est, elle doit être morte.

Cette phrase fit l'effet d'une bombe à Mercutio. Il se releva prestement, sans remarquer que le colonel Tuno et Eryl émergeaient peu à peu de leur inconscience.

- Tu mens ! Sale pourriture, tu mens !

Kenda haussa les épaules, sans se départir de son sourire odieux.

- Oh, je suis désolé. Elle était ta sœur, non ? Quel manque de finesse et de tact de ma part ! D'autant que la pauvre a dû beaucoup souffrir avant d'être soulagée du fardeau de la vie...

Mercutio était prêt à exploser. Le pire, c'était qu'il ne pouvait pas vérifier les dires de Kenda. Il ne partageait pas de lien de Flux avec Siena, contrairement avec Galatea. Il était sûr qu'elle était en vie, mais il ne pouvait rien affirmer concernant Siena. Mais Siena, mourir au combat... c'était quelque chose d'impensable. Elle était, de bien des façons, la plus forte d'entre eux, bien qu'ayant pas le Flux. Au mépris de tous risques, il emmagasina du Flux entre ses mains et dans son épée pour effacer cet affreux sourire sur le visage de salaud de Kenda.

Sa colère, sa crainte pour Siena, nourrissait son pouvoir, et l'air se mit à vibrer autour de lui. Mais ce fut Zeff qui attaqua le premier Kenda. Le grand Rocket chargea sur lui avec sa pistolame, son visage convulsé en une marque de fureur et de haine que Mercutio ne lui avait encore jamais vu jusqu'alors. Même Kenda fut surpris, ayant concentré son attention sur Mercutio. Le Shadow Hunter dut faire un grand écart désordonné pour éviter de se faire à son tour tranché en deux. Son sourire avait disparu, remplacé par celui de Trefens.

- Tu t'es laissé surprendre, Kenda. Ces gens ne sont pas à sous-estimer.

- J'ai tellement l'habitude que tout le monde tente de fuir face à moi, que sa réaction débile m'a désorienté un moment, grommela sombrement le Shadow Hunter.

- C'est cela. Bon, chargeons-nous d'eux rapidement, et nous irons terminer ensuite celle qui se trouve en surface, si les autres ne s'en sont pas chargés.

- Et cette gamine ? Demanda Kenda avec espoir en désignant Eryl du pousse.

La jeune fille venait de reprendre totalement conscience, et semblait un peu perdue en voyant D-Luxray en morceaux et ces trois gars en noirs menaçants devant eux.

- Elle ne fait pas partie de la Team Rocket, répondit Trefens. Toutefois, le secret est notre marque. Il ne faut pas qu'elle témoigne de ce qu'il s'est passé ici. Elle doit mourir.

Il y avait une sincère pitié dans sa voix quand il dit cela. De toute évidence, ça ne lui plaisait pas, mais le boulot passait avant tout.

- Chouette, chouette, glapit Kenda. J'ai pas eu l'occasion de voir l'autre gamine crever. Je vais me rattraper avec celle-ci...

- Viens donc plutôt me voir, mon pote, s'exclama Zeff en revenant à l'assaut.

Mais Lilura et son gros ours en peluche qu'elle tenait se plaça entre eux deux.

- SUPER BEEBEAR ATTACK DYNAMITE CHAMPION PUNCH !

Zeff, surpris, put éviter le premier poing fusé, mais pas le second, qui le toucha au visage et l'envoya à terre. Son Scalproie, en représailles, bondit sur la fille de la Shaters, ses bras acérés prêt à taillader la chair. Il fut contré par Trefens et son katana qui l'avaient intercepté au vol. Kenda lança un de ses couteaux empoisonnés sur Eryl. Mercutio le dévia avec le Flux, puis attrapa Kenda avec le Second Niveau, lui bloquant ses bras le long de son corps.

- Tu me dis ce que tu as fait à ma sœur, ou tu te prépares à aller vérifier la chaleur de la lave ? Lui demanda-t-il.

- Oh ? Belle menace, joliment prononcée, admit le Shadow Hunters, pas le moins du monde inquiet malgré sa paralysie.

Il sourit, et aussitôt, une fléchette sortit de sa botte droite. Mercutio, prévenu une milliseconde à l'avance par son sens du danger découlant du Flux, parvint à l'esquiver, mais cela brisa sa concentration de prise et Kenda parvint à se libérer. Il tendit le bras, et un autre projectile sortit de sa manche. Il s'agissait de multiples petites aiguilles, probablement empoisonnées. Mercutio s'immergea dans un bouclier de Flux pour se protéger. Il dut renoncer à réutiliser le Second Niveau sur Kenda quand Trefens, qui en avait apparemment terminé avec Scalproie, vint à sa rencontre. Pendant ce temps, Zeff et Tuno luttaient toujours contre Lilura. Eryl envoya son Siderella aider Mercutio. Ea et Eï firent front, eux aussi. Kenda eut un soupir méprisant.

- Quand est-ce que les Rockets cesseront de se cacher derrière leurs Pokemon pour se défendre ? Quelle impuissance, quelle faiblesse, de compter sur les autres... Mais soit. Vous ne serez que plus nombreux à périr. Je n'ai rien contre.


***


Tandis qu'il laissait ses pensées électroniques dériver vers son futur, ses projets de gloires et sa domination, au centre de la salle de commande de sa base, D-Deoxys perçut quelque chose qui perturba sa méditation. Il avait à nouveau perdu le contact avec un de ses fidèles Pokemon Méchas. D-Deoxys étant constamment relié avec eux par un réseau illimité dans l'espace, il sentit la disparition de son serviteur comme s'il se trouvait juste à côté.

- D-Luxray... Ainsi toi aussi, tu as échoué envers moi ?

Voilà qui était dérangeant, très dérangeant. Que quelqu'un soit capable de vaincre non pas un mais deux de ses Pokemon Méchas était un danger pour la suite de ses plans. Heureusement, D-Luxray avait été plus consciencieux que D-Grandbull, et il avait constamment tenu au courant son maître des avancées de sa mission. Aussi D-Deoxys savait où il se trouvait quand il avait été détruit. Il ne connaissait pas l'identité de son vainqueur, mais il pouvait facilement la théoriser. D-Luxray lui avait fait savoir que D-Grandbull avait été détruit par des membres de la Team Rocket dotés de pouvoirs qui eux aussi en avaient après Eï.

D-Deoxys avait su rapidement mettre un nom sur ces enquiquineurs. La fameuse X-Squad, et ces deux Mélénis, Mercutio et Galatea Crust. Ceux qui avaient battus cet imbécile de Trutos et sa Team Cisaille en lui reprenant Ea avant que Trutos n'est pu le remettre à D-Deoxys. Ceux qui avait vaincus Vriffus en empêchant le Vortex du Chaos de fonctionner, ce qui aurait purgé la planète de ces imbéciles d'êtres vivants et laissé le champ libre aux Pokemon Méchas pour en faire leur domaine. D-Noctali se présenta devant lui, lui aussi ayant senti la fin de D-Luxray.

- Voulez-vous que je m'en occupe, maître ? Proposa-t-il. Ce sera fait rapidement.

D-Deoxys était conscient que D-Noctali était bien plus puissant que D-Luxray. Lui et D-Mentali étaient les plus fidèles et les plus forts Pokemon Méchas de D-Deoxys, et maintenant les derniers qu'il lui restait avant qu'il n'en crée d'autres quand il aurait Eï, Ea et Eü entre ses mains.

- Non, répondit D-Deoxys. Je vais y aller personnellement. Cette X-Squad se met constamment en travers de ma route. Il était temps que cela cesse.