Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 23/02/2012 à 15:42
» Dernière mise à jour le 10/06/2015 à 17:51

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S1] Chapitre XX : Opération Pic Céleste
_______Arrête.

_______Cette imbécile nous a frappés !

_______Tu m'as proposé un marché que j'ai accepté. Tu ne devais pas agir sans mon consentement. Tu as trahis ta parole.

_______Toi aussi, première personnalité sans jugeote. Tu n'avais nullement le droit de te rendre. La peine de mort ne m'enchante guère. On peut donc dire qu'on est quittes.

_______Mais tu ranges ce poing.

_______Si tu veux. En revanche, je vais effacer ce qu'il vient de se passer de sa mémoire. À partir du moment où elle t'a vu jouer le fainéant sous l'arbre.

_______Ne mélange pas les Sancoki roses et bleus*. La fainéantise, c'est un défaut – c'est toi. Et laisse-moi reprendre le dessus. Je suis très bien capable de modifier ses souvenirs moi-même.

_____Les yeux de Damon reprirent leur teinte turquoise habituelle. Sa face cachée se tut. Mais il savait qu'elle était toujours vive, surveillant ses faits et gestes. Il lui avait promis de mener la quête des Rouages, jusqu'au bout. Et il savait très bien dans quel but.


_______Je sens bien que ça te déplaît. Mais ce sont les termes de notre contrat. Et de toute façon, tu ne seras plus là pour t'en apercevoir.


_____« Je ne serai plus là non plus pour vérifier si tu rempliras ta part... »


_______Tss, arrête, tu vas me faire culpabiliser...


_____Il ignora la raillerie et se reconcentra sur Cresselia. La pression exercée sur elle ne s'était pas relâchée ; son regard n'exprimait plus rien, pas même sa hargne coutumière. Il entreprit d'explorer sa mémoire. Mais pas trop loin, juste les dernières minutes. Il ne voulait pas tomber accidentellement sur les souvenirs qu'elle avait en commun avec lui il y a des décennies de cela.

_____Contrairement à la nymphe lunaire, il s'y attela avec délicatesse, soucieux de ne pas endommager son esprit, même s'il le savait robuste. Il ne fut pas vraiment surpris de découvrir toute la haine qu'elle avait éprouvée pour lui après avoir parcouru toutes ses pensées.

_____Il passa rapidement ce passage, remontant jusqu'au moment où elle l'avait aperçu sous l'arbre, loupant ainsi un autre sentiment que la colère. Une émotion supplémentaire qui avait dominé l'espace d'un instant dans le subconscient de la demoiselle.

_____Il effaça tout ce qui s'était passé ensuite. Elle ne se rappellerait pas l'avoir vu, donc encore moins les informations récoltées dans sa conscience. En général, on recommande de suggérer au cerveau d'autres souvenirs pour combler le vide. Mais il n'en fit rien. Il se dit qu'au contraire il devait laisser le trou tel quel.

_____Que la jeune femme croit s'être retrouvé ici d'un seul coup alors que la demi-seconde d'avant elle était au beau milieu de l'animation du marché devrait lui faire comprendre qu'on lui a manipulé les songes et donc que s'attaquer à Damon est mauvais, car vraisemblablement déjà fait et soldé par un échec – car il ne lui avait pas retiré cette idée de la tête.

_____Satisfait, il allait libérer Cresselia quand il reporta son attention sur une pensée omniprésente qui le narguait depuis tout à l'heure. Il avait d'abord renoncé à la sonder, refusant de violer d'avantage l'intimité intellectuelle d'une vieille amie. Mais la tentation était trop forte.

_____Il ne fut pas déçu d'avoir cédé.



_______Ouuuh, ma tête... gémit Cresselia en reprenant contrôle d'elle-même. Mais... qu'est-ce que je fous ici ? Alors que j'avais l'intention de...


_____Elle s'aperçut que Damon était face à elle. Il avait finalement décidé de rester présent, en raison de ce qu'il avait découvert dans les pensées de la nymphe.


_______... Je vois. J'ai déjà essayé de fouiller ta conscience et tu m'as fait ma fête, c'est ça ? grinça-t-elle, mécontente de devoir reconnaître son évidente défaite. Je suppose donc que tu tiens vraiment au secret de ton identité – elle insista sur le mot "vraiment".

_______... Pas tant que ça. Tu n'as pas entendu les bruits qui courent ? Je suis un Zoroark – un peu dérangé, paraît-il –, tenta le jeune homme.

_______Je n'écoute jamais les rumeurs, elles sont très souvent fausses. Et pourquoi aurais-tu refusé de te retransformer, dans ce cas ?... Ça se lit sur ton visage que j'ai marqué un point, sourit-elle, satisfaite de voir qu'elle avait gagné du terrain.

_______Hum, fit-il, contrarié. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Cependant, il y a quelque chose qui a attiré mon attention dans ta mémoire.

_______Tu as osé y mettre ton pif ? ¡ Bastardo !**

_______Je n'ai fait que ce que tu avais l'intention de me faire, rappela-t-il, omettant volontairement de préciser qu'elle était largement parvenue à ses fins avant l'intervention de son mauvais côté.

_______Rhaaa ! Dis-moi tout de suite ce que tu as découvert !

_______... Alors comme ça, en prétextant accepter le congé que te proposait depuis longtemps le Shérif Magnézone, tu avais en réalité l'intention d'aller en secret perquisitionner la base d'observation des étoiles installée au sommet du Pic Céleste ?

_______Ouais ! Ça te pose un problème ? Tu vas peut-être appeler les flics ? Essaie, pour voir ! Tu n'as aucune preuve, à part ta bonne foi !

_______Ce n'était pas mon intention. Surtout que tes raisons sont valables. Toutefois, ma bonne foi, comme tu dis, aura tout de même du poids face à Magnézone. Tu n'en es pas à ta première entorse au règlement, hum ? Il pourrait très bien se dire que ma seule parole en trahit une nouvelle. Alors en échange de mon silence sur cette histoire pas très nette, je souhaite t'accompagner au centre d'observation.

_______... Ok. Tu viens avec moi à la base, et tu la fermes sur le fait que je n'ai pas de mandat de perquisition. Mais pourquoi tu veux venir ?


_____Damon eut un sourire vaguement mauvais tandis que sa partie sombre s'impatientait, répondant même à sa place :


_______Quelle question ! Pour les Rouages que tu penses trouver là-haut, idiote !


_____La Pokémon Psy courroucée allait lui cracher une réplique cinglante à la figure quand elle se ravisa : quelque chose la dérangeait chez ce pseudo humain. C'est elle ou ses plumes viennent de frémir alors qu'il l'a frôlée en la contournant pour sortir de cette ruelle étroite ?

_____Elle garda ce détail en tête et tempêta :


_______Tu regretteras de m'avoir insultée, connard ! Y a que moi qui ai le droit de faire ça ! Si tu n'es pas devant le sentier à treize heures, je me casse sans toi, tu n'auras plus qu'à courir pour me rattraper !


_____Il s'éloigna sans ajouter mot. La demoiselle soupira. Elle regarda son plumage désormais agitée par le seul souffle du vent. Mais pas d'erreur possible ; il y avait eu pendant un instant une forte concentration de pouvoir démoniaque chez cet individu de plus en plus louche : les Lun'ailes des Cresselia ne se trompent jamais.

_____Elle finira bien par découvrir qui se cache sous cette enveloppe humaine qu'elle déteste tant.



_____Gardevoir ne traînait pas. Elle n'avait pas dit quelle tâche elle s'était auto-confiée, mais elle était éprouvante : trouver tout ce qu'elle n'avait pas demandé à ses équipiers, c'était difficile ! Parmi tous les objets susceptibles d'aider dans les explorations, dur d'en prendre un maximum sans dépasser son budget – pourtant énorme !

_____Mais finalement, elle était satisfaite. Elle pensait avoir suffisamment de ressources pour assurer à toute l'équipe une solide sécurité matérielle. Elle se rendit au point de rendez-vous, mise de bonne humeur par la sensation d'un devoir bien accompli.

_____Son bien-être s'estompa légèrement quand elle remarqua Damon sortir d'une ruelle, puis, quelques instants plus tard, Cresselia, l'air fortement contrariée, qui plus est. Allons bon, que s'était-il passé encore ?

_____Le jeune homme se dirigea tranquillement vers la nymphette qui croisa les bras sous sa corne.


_______Eh ben, tu as fait quoi pour la mettre dans cet état ?

_______... Je me suis montré peu coopératif, je te passe les détails. Mais cet après-midi, je dois absolument grimper le Pic Céleste. Je vous prierais donc de tous m'attendre.

_______T'attendre ? Et puis quoi encore ? Les deux autres, je ne sais pas, mais moi, je viens avec toi ! Qu'est-ce que tu magouilles avec la reine des emmerdeuses ? Entends par-là Cresselia, bien sûr.


_____Il lui expliqua rapidement l'histoire de la base d'observation des étoiles et de la supposée présence des Rouages du Temps dans ses locaux.


_______... Oh !


_____Elle ne put rien ajouter de plus, tant sa surprise était grande. Selon cette folle, mais néanmoins excellente espionne pour le gouvernement, les objets si nécessaires à la survie de leur monde seraient presque sous leurs nez, à peine cachés, juste conservés dans un bâtiment quelconque ?

_____Quelconque, mais pas tant que ça, en réalité. Il est vrai que l'accès à cet établissement est très restreint, et plus encore depuis 2021...


_______... Mon dieu, la base a été entièrement fermée au public peu après le vol des Rouages ! s'écria-t-elle. Mais puisque c'était déjà un lieu très privé et respectable, personne n'y a prêté attention, d'autant plus que les employés ou le propriétaire ne semblent pas du tout impliqués dans une affaire de ce genre ! Et puisque leurs recherches sont d'une excellente qualité, il semble évident qu'il est impossible de se consacrer à des activités criminelles en même temps, cela dégraderait la pertinence de leurs résultats !

_______Tout à fait, confirma l'humain. Pourtant, il ne faut pas oublier que là-haut sont réunis les meilleurs astronomes que l'on puisse trouver à Esmeïa. Il leur est très possible de se consacrer à des projets douteux en même temps que de fournir un travail acharné dans leur véritable domaine. La vraie raison de l'abandon de la procédure d'enquête chez eux est plutôt l'argent. Mauvais plan que de se mettre une société puissante à dos. De plus que si elle engageait un avocat, la bataille serait rude et coûteuse, sans assurance de victoire.

_______Hum, pas faux. Les Pokémon sont parfois comme les humains – obnubilés par l'argent et le pouvoir. Cette histoire m'intéresse décidément beaucoup. Je confirme mon envie de vous suivre.


_____Ils se turent, apercevant Rosélia et Raichu. Ceux-ci semblaient chargés. Et pour cause : ils avaient dépensés tout l'argent mis à leur disposition.


_______Bon, nous sommes tous là, on dirait. Tant mieux, parce qu'il y a un petit changement de programme ! s'exclama innocemment la Pokémon Psy.

_______Hein ? Comment ça ? ne trouva qu'à dire la souris.


_____La demoiselle leur narra la quasi-totalité des dires du garçon, car elle omit volontairement de préciser que Cresselia n'avait pas de mandat ; allons, l'aide de deux Pokémon étant la bienvenue, inutile de les inquiéter avec des problèmes de procédure...


_______Wouah ! Ça, c'est un changement de programme qui me plaît ! Troquer un banal voyage pour Bourg-Trésor contre une mission d'importance planétaire qui nous assurera la gloire éternelle une fois réussie, ça devrait se faire plus souvent ! plaisanta la plante. Je suis partante !

_______Euh, m-moi aussi ! T-toute façon, je vais pas repartir t-tout seul, autant que je serve un tout p-petit peu... bégaya la créature de foudre, un peu effrayée, mais aussi boostée par l'idée que même une faible participation pouvait lui apporter le respect des autres.

_______Parfait. Nous devrons donc être tous à treize heures devant le sentier du Donjon, précisa Damon.

_______Bon, interrompit Gardevoir, cette histoire étant réglée, passons maintenant à ce qu'on devait rassembler...


_____La fleur montra ses achats la première. Six Grosses Pommes, quatre Géantes, et même une Dorée. Le Pokémon Électrique fut un peu déçu d'apprendre qu'il y avait rupture de stock du côté des Pommes Parfaites.

_____Ensuite, elle avait pensé aux baies : des Maron, Fraive, Ceriz, Oran, et Pécha – enfin ! –, quatre de chaque. Elle avait réussi à négocier un prix d'ami pour deux Sitrus ainsi qu'une Willia qui, introuvable dans la région, avait dû être importée.

_____Pour les graines, quatre de résurrection, deux de pétrification, une de téléportation à l'escalier et six d'explosion. Il lui restait alors suffisamment pour s'autoriser l'achat de Gelées et de seulement trois Max Élixirs ; l'humain n'en avait certainement pas besoin.

_____Ce fut au tour de Raichu : une cinquantaine de Gravalroches, un sachet de quatre-vingt-dix-neuf Bâtons, soixante Épines de Fer et autant de Racaillasses, trente et quelques Pics d'Argent, une quinzaine d'Épines d'Or étincelantes, et cinq Fossiles Rares enveloppés de papier bulle. Il paraissait fier de ses trouvailles, et il n'avait pas tort.

_____Le pseudo Zoroark avait obtenu dix Détectorbes à moitié prix de la part d'une vendeuse. Cela fit grincer des dents la nymphe psychique. Peut-être n'aurait-elle pas dû proposer de faire courir la rumeur du pauvre renard endeuillé, nombreuses sont les filles que les mâles sensibles font rougir...

_____Elle secoua la tête. Serait-elle jalouse ? Elle ?... Même pas en rêve !

_____À part cette promotion, il avait aussi acheté trois Téléporbes, une Vaporisorbe, quatre Hâtorbes, deux Lumiorbes et une Fulgurorbe.


_______Pas mal, admit-elle. Moi, j'ai acheté un Viseur, un Insomniscope, un Anti-Adhésif, un Voile Esquive, deux Boîtes Chaîne, et quelques CT que j'ai envoyé à la Réserve Kangourex via la Statue. D'ailleurs, il va falloir faire pareil avec la majorité de nos nouveaux objets, parce qu'on n'arrivera jamais à nous trimballer tout ça.


_____C'est ainsi qu'ils ne gardèrent que le minimum, car le Pic Céleste comporte de nombreux paliers intermédiaires pas très éloignés les uns des autres, donc inutile de se charger puisqu'il y a une Statue Kangourex à disposition à chaque fois.

_____Tous furent d'accord pour laisser Damon manier les munitions pour pallier à son absence de capacités dû à son humanité. Il s'équipa donc du Viseur, et son sac ne contint plus que des armes, en plus de ses affaires initiales. Ils finirent de se répartir les biens dans leurs besaces respectives puis, les treize heures approchant, se rendirent au point de rendez-vous.

_____Cresselia, qui n'attendait que le jeune homme, écarquilla les yeux en constatant la venue de toute l'équipe.


_______Mais... j'ai pas envie de me traîner toute la smala ! On était d'accord pour que tu viennes seul ! vociféra-t-elle.


_____Il leva les yeux au ciel, tout à fait conscient que cette condition n'avait jamais été imposée.


_______Tu vas devoir faire avec la smala, sale harpie, grimaça l'autre Pokémon Psy.

_______Ou alors, je fais avec personne ! J'me casse ! Démerdez-vous ! pesta la nymphe lunaire.


_____Elle s'élança avec rapidité et élégance le long du sentier, plantant là le petit groupe.


_______Ouh qu'elle m'énerve ! De toute façon, on est autant au courant qu'elle pour la base d'observation, alors on n'a qu'à y aller aussi, et tâcher de récupérer les Rouages avant elle ! Ça lui apprendra, à cette andouille et sa peau de banane sur la tronche !


_____Gardevoir prit la tête sans cesser de proférer des jurons à l'encontre de "l'andouille", ce qui fit doucement rire les autres tandis qu'ils lui emboîtaient le pas.



_____*Équivalent de l'expression "ne mélange pas les torchons et les serviettes". Tous ceux qui connaissent les versions Diamant/Perle/Platine savent qu'à l'état sauvage, les Sancoki roses ne vivent qu'à l'ouest du Mont Couronné et les Sancoki bleus qu'à l'est, sans jamais se rassembler.

_____**Bâtard ! (espagnol)