Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokamen Rider: Gotta Ride'Em All! de Totor999/Quivering Star



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Totor999/Quivering Star - Voir le profil
» Créé le 01/01/2012 à 18:14
» Dernière mise à jour le 02/01/2012 à 20:12

» Mots-clés :   Action   Aventure   Cross over   Humour   Présence d'armes

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 15: Sonic Boom
-Qu'est-ce qui vient de se passer ?! s'écria Urataros, revenu à sa forme d'Imagin, en remarquant qu'il était maintenant assis sur une banquette de wagon-restaurant.
-Le DenLiner a été réparé et nous sommes venu vous sauver ! répondit Kougami en surgissant de derrière le comptoir sur lequel était posé un gâteau d'anniversaire aux bougies allumées.
-... Déjà ?! Et vous avez pu le piloter ?!
-Tout à fait, tout ce qu'il nous fallait, c'était la moto présente dans la locomotive ainsi qu'un « Liner Pass », et il y en avait en réserve dans le garde-manger, derrière d'innombrables sacs remplis de riz.
-Le riz pour Owner, probablement... Où sont les autres ? demanda soudain Urataros en regardant autour de lui.
-Notre manœuvre de sauvetage a légèrement manqué de précision, nous avons réussi à les attraper mais je crois qu'ils ont atterri dans d'autres compartiments.

Une porte en bout de voiture s'ouvrit subitement en coulissant, laissant apparaître Gotou et Lucas, recouverts de plumes blanches et l'air mécontents.

-Que vous est-il... voulut demander Urataros, surpris malgré son visage naturellement figé.

Gotou et Lucas furent bousculés par une troisième personne qui fit irruption dans le wagon-restaurant. Un Imagin entièrement blanc et au corps recouvert de motifs d'oiseaux et de plumes blanches.

-Le service dans ce train est honteux ! J'ai fermé les yeux sur les secousses qui ont interrompu ma sieste, mais que les serviteurs entrent dans mon compartiment sans frapper à la porte, c'est impardonnable ! cria l'Imagin sur un ton hautain.
-... Sieg ?! Depuis quand es-tu à bord du DenLiner ?! s'exclama Urataros.
-J'ai été vexé que vous ne m'ayez pas invité lors de votre dernière virée avec OOO, d'après ce que j'ai pu entendre, vous avez même eu le toupet d'utiliser la Climax Form sans moi ! répondit Sieg. Alors j'ai décidé de réclamer mon dû sous la forme d'un pass à vie ! ajouta-t-il en montrant un Pass doré. Une fois que le propriétaire de ce véhicule a daigné m'offrir cette juste compensation, je suis immédiatement monté à bord et me suis installé dans le compartiment de luxe.
-Ce snobinard a réussi à se dégoter un accès permanent au train, ça promet... maugréa Urataros... Mais une seconde... Ça veut dire que tu n'as pas été aspiré hors du train par l'un de ces vortexs ?
-Je n'ai pas de tel souvenir.
-Ce qui signifie que tu es resté dans le train même quand il s'est fait descendre après que j'ai sauvé OOO dans cette dimension noire ?
-Je n'en sais rien, je dormais jusqu'à ce que tout le train soit secoué. Ensuite nous sommes restés à l'arrêt et après un temps, il y a eu des bruits de travaux à l'extérieur. Je me suis rendormi malgré tout ça en me disant que l'on était en train de réparer le problème.
-Ça devait être lorsque mes hommes réparaient le train. nota Kougami.
-Donc, ce type s'est incrusté dans le train, n'a pas levé le petit doigt quand je me décarcassais à le piloter tout seul, quand on s'est fait descendre, et pendant les réparations, et maintenant il vient pleurnicher parce que quelqu'un entre dans sa chambre sans frapper ?! monologua Urataros qui commençait à avoir un tic nerveux.
-Exactement, c'est une véritable hon- voulut protester Sieg, mais le gâteau d'anniversaire qu'il reçut en plein visage le coupa dans ses dires.

Tout le monde sauf la victime se tourna vers Kougami, qui avait lui-même lancé le gâteau et arborait maintenant un grand sourire satisfait.

-Joli tir. commenta platement Gotou.
-Dommage, il avait l'air bon, ce gâteau, il va être plein de plumes, maintenant. ajouta Lucas.
-MAGNIFIQUE ! hurla soudain Kougami en faisant un grand mouvement dramatique. Maintenant que c'est réglé, inquiétons-nous d'affaires plus importantes. ajouta-t-il en prenant soudain un air très sérieux. Le DenLiner marche à nouveau, et d'après les services de surveillance de ma compagnie, des ennemis inconnus sont apparus et se sont alliés avec les Greeeds, et le groupe qui est parti à Futo n'a pas encore donné de nouvelles. Rester séparés présente trop de risques, au vu de la tournure que votre combat à pris. expliqua-t-il en jetant un regard à Gotou et Lucas. Nous allons donc profiter de notre nouveau moyen de transport pour rejoindre le groupe d'OOO en espérant disposer d'assez de moyens et de puissance de feu pour faire face à nos ennemis qui sont clairement en train de s'organiser dans l'ombre. Les rapport me disent que le Docteur Maki, un de mes anciens subordonnés qui s'est allié aux Greeeds, a fait alliance avec ces mystérieux ennemis voyageant grâce aux vortexs. Parmi nos adversaires se trouvent aussi deux Kamen Riders utilisant la technologie des Gaïa Memories originaire de Futo, et l'un des deux est vraisemblablement Eternal, qui aux dernières nouvelles, a été tué par W. Dernière chose, mais pas des moindres, l'individu qui vous a mis hors-combat alors que vous affrontiez les Greeeds était lui-même un Greeed. Probablement celui qu'OOO a mentionné lors de notre discussion à l'hopital. Nous avons donc affaire à des ennemis puissants, nombreux et organisés.
-Comment est-ce que vous savez autant de choses ? s'étonna Lucas.
-La fondation Kougami a un contrôle quasi-total sur la ville, rien ne se passe sans qu'on ne soit au courant. expliqua Gotou. Sans nous, OOO serait seul et désarmé dans son combat contre les Greeeds.
-Bah, de toutes façons, on est pas à ça près question justifications bouche-trous... soupira Lucas. Donc, on est en route vers Futo, là ?
-Exactement ! répondit Kougami. On devrait rapidement arriver à destination.
-En parlant de ça, qui pilote ? demanda Lucas.
-Satonaka. répondit simplement Kougami.
-Ah.
-Vous avez l'air déçu. fit remarquer Gotou.
-Je ne sais pas, bizarrement je m'attendais à ce qu'on me réponde « personne », qu'il y aie un blanc de quelques secondes et qu'on se mette tous à paniquer en même temps tandis que le train fait un piqué droit vers le sol. Mais je dois avoir participé et assisté à un peu trop de fics bourrées de gags tordus.

Le train subit alors une violente secousse qui renversa tout ce qui n'était pas fixé au sol, c'est à dire tout le monde car les meubles étaient effectivement vissés au plancher. Tout le monde sauf Kougami qui ne flancha absolument pas et tourna le regard vers un hublot.

-Ah, je crois que nous sommes attaqués. fit-il remarquer comme si il se plaignait de la pluie.
-Par quoi ?! demanda Urataros en s'appuyant sur la banquette de laquelle il venait de tomber.
-Un autre train temporel, visiblement, il a essayé de nous rentrer dedans et il s'éloigne, il va sûrement tenter une nouvelle charge. expliqua Kougami avec toujours autant de calme.
-J'aurais vraiment dû la fermer. maugréa Lucas, à-terre.
-Pourquoi ? Ce n'est pas ce à quoi vous vous attendiez. répondit Gotou.
-Ouais, mais là d'où je viens, exprimer ses craintes a tendance soit à déclencher ce à quoi on s'attend, soit à nous donner de faux espoirs quelques instants pour ensuite nous balancer une catastrophe différente sur le coin de la figure.
-Serviteurs ! Ce n'est pas le moment de se quereller alors même que nous nous faisons attaquer ! protesta Sieg qui avait toujours de la crème chantilly dans les plumes.
-A toi l'honneur, dans ce cas ! répondit Urataros en lui lançant la ceinture et le passe de Den-O.
-Vous voulez que je me batte ?! s'indigna Sieg en attrapant les deux objets en catastrophe.
-T'es aussi puissant qu'hautain, mais tu ne nous a aidé que trois fois et demi en quatre ans, ça ne va pas t'arracher le bec de te rendre utile !

Sieg soupira mais se résolut malgré tout à mettre la ceinture à sa taille qui, dans une explosion de lumière et de plumes, changea d'apparence et s'orna d'un symbole doré en forme d'ailes au niveau de la boucle. Elle produisit une mélodie de harpe pendant quelques secondes et l'Imagin blanc déclencha sa transformation en scannant le passe.

-Henshin! annonça Sieg.
-Wing Form! ajouta la voix de la ceinture.

Une combinaison noire et dorée se matérialisa sur le corps de l'Imagin, plusieurs pièces d'armure apparurent de nulle part et s'assemblèrent sur le torse et le dos de la combinaison pour former un plastron blanc. Un cygne miniature bleu apparut à l'avant du casque puis pivota et se déplia pour se transformer en un masque ressemblant à une paire d'ailes.

-Descendu des cieux, supérieur à tout ! annonça Sieg en faisant un grand mouvement de bras de haut en bas devant lui, alors qu'une brève vague de lumière dorée et de plumes blanches émanait de lui.
-Ouais, ouais, c'est ça. maugréa Lucas. On fait quoi, maintenant ? Que je sache, on est toujours à l'intérieur du train, et on n'a pas vraiment de moyens d'attaquer un ennemi à l'extérieur.
-Je crois que Satonaka a déjà compris comment se servir des armes du Den-Liner. commenta Kougami qui regardait toujours au travers du hublot.

Les autres passagers se redressèrent et vinrent finalement voir à quoi ils avaient affaire : Un long train noir et orange dont la locomotive ressemblait à une tête d'alligator. Il venait d'effectuer un demi-tour et se dirigeait à nouveau sur eux, mais des tirs de DCA, de missiles et de bombes semblaient provenir des autres voitures du Den-Liner et empêchaient l'ennemi de s'approcher, le forçant à faire des manœuvres d'évasion plutôt habiles, venant d'un train volant.

-C'est le train de Gaoh ! s'exclama Urataros. Mais on l'a vaincu il y a longtemps, même le Gaoh-Liner a été complètement détruit !

La porte du compartiment fut soudain projetée hors de son encadrure, faisant sursauter tout le groupe à l'exception de Kougami. Une silhouette fit irruption dans le wagon-restaurant et planta la lame crantée de son épéedans le plancher.

-Vous devriez accepter ce que vous voyez, plutôt que de vous chamailler. commenta Gaoh, dont on pouvait sentir le regard haineux même au travers de son casque de Rider.
-Mais qu'est-ce que- voulut s'exclamer Urataros.
-Je vous ai abordé lors de la première charge. Maintenant, vous crevez.

Le Rider malfaisant retira son épée du sol et se précipita vers le groupe rassemblé près du mur, au point que le bout de son épée ne touche celui-ci en créant une entaille dans son sillage. Tout le monde eut le réflexe de se baisser ou de chercher un moyen de s'éloigner autant que possible, à part Kougami qui garda un air confiant et resta debout juste derrière Sieg. Ce dernier attrapa les morceaux d'armes accrochés à sa ceinture d'un mouvement si rapide que personne ne vit comment il parvint à les assembler pour se confectionner ce qui ressemblait à un boomerang et un tomahawk.

Le Rider blanc et doré fit une pirouette et contra le coup d'épée de son adversaire à l'armure de bronze, produisant un son de métal qui s'entrechoque. Gaoh continua sa course, dépassant Sieg et Kougami, ce qui donnait l'impression qu'il avait frappé dans le vide, ou que sa lame était passée au travers de sa cible sans la toucher.

L'entaille que Gaoh avait créé sur le mur s'arrêtait net au niveau de Sieg et ne reprenait qu'après avoir dépassé Kougami, comme si son épée n'avait plus rien touché sur deux mètres au mépris des lois de la physique.

-Tu commences vraiment à me chauffer les nerfs, tête de plume ! lança Gaoh sans se laisser ralentir par la surprise.

Il se retourna d'un geste vif et précis, dans le but de toucher Kougami qui se tenait juste dans son dos, mais ce dernier fléchit simplement les genoux pour passer sous la lame, et ce au même moment où Sieg lançait son boomerang vers Gaoh.

L'épée frappa un hublot, le brisant net et provoquant une aspiration d'air. Gaoh attrapa le boomerang de sa main libre et le cassa en deux, ou plutôt détacha les deux pièces qui composaient l'arme en voulant la briser.

Kougami se redressa face à Gaoh, tenant dans ses mains un gâteau au citron venu de nulle part.

-HAPPY BIRTHDAY !!! hurla-t-il avant de flanquer la pièce montée dans le visage du Rider.

Tout le monde dans le wagon eut l'impression que le temps s'était arrêté l'espace d'un instant histoire de leur permettre d'être abasourdis, avant que tout ne se remette en marche et que Kougami ne fasse un bond pour s'éloigner de l'épéiste furieux, qui n'eut même pas l'occasion de toucher au gâteau écrasé contre son casque que celui-ci lui explosa au visage tel une grenade pâtissière, le projetant dans une banquette.

-Euh... Quoi ? demanda Lucas, qui n'était pas vraiment sûr de vouloir croire à ce qui se passait.
-Gâteau explosif. répondit simplement Kougami.
-J'avais deviné, merci. Mais sérieusement... Quoi ? demanda à nouveau Lucas, toujours aussi incrédule sinon plus.
-Mon petit Gotou, le bouton sous le comptoir ! ordonna Kougami à son subordonné qui était justement allé se cacher derrière le comptoir et était sur le point d'insérer une Cell Medal dans sa ceinture pour venir en renfort à Sieg.

Gotou ne comprit pas très bien le sens de cet ordre, mais se dit qu'au point où en étaient les choses, il devait bien y en avoir un, de sens. Il jeta un rapide coup d'oeil autour de lui et repéra un bouton rouge sous la réserve de paquets de sucre, sur lequel il appuya.

La banquette dans laquelle Gaoh s'était écrasé se déroba comme une trappe en-dessous de lui, le larguant hors du train et vers une chute de plusieurs centaines de mètres.

-VOUS VOUS FOUTEZ DE ME GUEUUUUUUUULEEEEEEE ?!?! hurla ce dernier dont la voix pouvait encore être entendu même après que la banquette piégée ne se remette en place.
-J'aurais pas dit mieux. répliqua Lucas. Non mais sérieusement, QUOI ?
-Je comprends votre confusion, répondit Gotou en se relevant de derrière le comptoir, mais on a déjà perdu trop de temps à se chamailler en pleine attaque. Le train de ce type est toujours en train de nous tourner autour ! annonça-t-il en désignant le hublot cassé juste au moment où on pouvait y apercevoir le GaohLiner faisait un piqué pour réceptionner son propriétaire.
-On a déjà eu beaucoup de mal à se débarrasser de lui lors de notre dernière rencontre, ajouta Urataros, et on a eu besoin de tous les compartiments du DenLiner et du ZeroLiner combinés pour détruire son train diabolique. Il est déjà revenu d'entre les morts on ne sait comment, il va revenir à la charge très rapidement !
-Un miracle bien placé ne serait pas de refus, dans ce cas... murmura Lucas.

Soudain, à l'extérieur, un vortex dimensionnel apparut dans le ciel dans un bruit semblable à celui d'une tornade dans laquelle de nombreux objets en verre se brisaient les uns contre les autres. Le ZeroLiner surgit du vortex, transportant une créature massive sur le toit de son deuxième wagon, et qui avait l'air de le déstabiliser au vu des mouvements brinquebalants du véhicule volant. Même la créature avait l'air particulièrement stressée

-... J'en demandais pas autant, mais merci quand même. dit Lucas sans s'adresser à qui que ce soit en particulier.



Le Revolgarry fut violemment projeté en arrière par un coup de pied de la part de Blast, et s'écrasa sur le barrage policier. Ryu avait pu s'écarter à temps, mais se retourna immédiatement vers le carnage, inquiet du sort de ses collègues...

Heureusement, sans que personne n'aie vraiment eu le temps de l'apercevoir, une forme sombre s'était échappée du véhicule en plein vol et s'était servie d'une série de lassos éthérées pour attraper les victimes potentielles du crash avant qu'elles ne deviennent des victimes tout court.

Plume se réceptionna quelques mètres à côté de Ryu, son corps émettant une aura noire qui s'était métamorphosée en une myriade de tentacules qui tenaient plusieurs policiers, ainsi que Stray.

-Bon sang, il faut vraiment que vous vous mettiez dans le chemin ?! s'écria-t-elle. Vous avez un Kamen Rider face à vous, c'est pas avec des flingues automatiques que vous allez lui faire mal. Alors partez loin d'ici et laissez les combattants dotés de super-pouvoirs se charger des méchants !

Ses tentacules d'ombre déposèrent tout le monde au sol et disparurent pour se rassembler en une aura d'obscurité concentrée qui faisait vibrer l'air autour de la jeune fille, qui paraissait particulièrement menaçante malgré sa tenue et son physique innocent.

Elle partit comme une fusée, laissant une traînée d'énergie noire dans on sillage ; droit vers Blast qui, malgré sa vitesse et ses réflexes, ne s'attendait pas du tout à cette attaque et encaissa une charge à corps perdu qui l'emmena jusque au travers d'un mur.

Ryu, W et Akiko, qui étaient restés sur les lieux alors que les policiers prenaient la fuite ; n'avaient toujours pas trouvé comment réagir à tout ça et se contentaient de regarder la scène, abasourdis.

-Bah alors, tous vos potes ont pris le large, qu'est-ce que vous attendez pour les suivre ? demanda Stray au policier en cuir rouge.
-Ne... Ne me posez pas de questions ! s'indigna Ryu en se retournant vers la rouquine. C'est vous qui devriez vous écarter ! ajouta-t-il en sortant une Gaïa Memory rouge de son veston.
-Accel ! cria l'objet lorsque Ryu appuya sur le bouton à sa base.

Il inséra la Memory dans une ceinture qui venait d'apparaître à sa taille, et qui ressemblait étrangement à un guidon de moto. Il tourna l'une des poignées et l'objet se mit à émettre un bruit de moteur que l'on fait gronder de plus en plus fort.

Une armure rouge, dont le blindage ressemblait plutôt à de la carrosserie, se matérialisa autour de Ryu, l'étrange visière bleue de son casque s'alluma tel un phare et il dégaina une épée massive de nulle part.

-C'est le moment de faire une percée. annonça Kamen Rider Accel tout en se dirigeant vers W, et en ouvrant un compartiment à la base de son arme pour y insérer une Memory grise.
-Engine ! ponctua la Memory.

W remarqua que son collègue venait de se transformer, et déposa finalement Akiko au sol, avant de descendre de sa moto et d'échanger sa Luna Memory pour la Cyclone, lui donnant son apparence typique verte et noire affublée d'un foulard argenté qui flottait dramatiquement derrière-lui.

Plume bondit hors des décombres du mur qu'elle avait pulvérisé et atterrit à côté de W, qui la regarda un instant d'un air plutôt surpris mais qui n'était évidemment pas visible par les personnes extérieures.

Blast ne tarda pas à sortir lui-aussi de sous les morceaux de mur effondré. Il était recouvert de poussière et de gravats mais ne semblait pas avoir subi de dégâts notables. Il resta parfaitement droit et stoïque lorsqu'il vit qu'il faisait face à deux Kamen Riders et à la fille à l'apparence faussement frêle qui venait de l'attaquer par surprise.

-Décidément, quoi que je fasse, j'aurais toujours des Riders et des habitants de Totorville dans mon chemin... commenta-t-il d'un air las alors que ses yeux verts s'allumaient.
-Tu sais que je viens de Totorville ?! demanda Plume.
-Mon maître sait tout sur vous. Malheureusement, il a l'air de tenir à ce que vous restiez en vie tout comme la plupart des Kamen Riders. Mais ça ne m'empêchera pas de vous mettre une raclée bien méritée. J'ai rencontré quelques une de vos compagnons récemment, et ils ont réussi à me mettre en échec, mais je suis plus fort qu'avant et vous n'avez aucun Mary Sue pour vous aider. Vous pouvez déjà vous considérer comme capturés.

Blast fit un démarrage au quart de tour et fonça droit sur W. Il s'arrêta juste devant lui, prêt à lui asséner un coup de pied rotatif.

-W. Menace prioritaire. Commenta-t-il.

Il exécuta son attaque, que le double Rider reçut de plein fouet, ce qui le projeta sur le côté et lui fit faire quelques tonneaux au sol.

Du tac au tac, Accel abattit sa lourde épée en direction du crâne du Rider sonique, tandis que Plume créa une sphère d'énergie obscure entre ses mains pour la projeter dans son dos.

Blast arrêta la lame en plaçant son avant-bras dans sa trajectoire, et dévia le projectile d'énergie d'un revers de sa main libre, puis enchaîna par un coup de genou incroyablement rapide dans le ventre d'Accel, créant un « KLONG » sec et une gerbe d'étincelles. L'épée du Rider rouge lui échappa des mains et son adversaire la saisit pour le frapper en pleine tête avec le plat de la lame. Le Rider bleu jeta l'arme sur le côté alors qu'Accel s'écroulait, puis dévia un autre tir obscur de Plume en shootant dedans comme dans un ballon de foot. Il fonça droit sur la jeune fille et tenta de lui asséner une série de coups à la vitesse de l'éclair, mais à sa stupeur ainsi qu'à celle des données qui s'affichaient dans son casque ; elle se montra bien plus rapide que prévu et parvint à les esquiver pour ensuite passer entre ses jambes avec plus de souplesse qu'un serpent.

Elle plaqua ses deux mains dans le dos de son adversaire et créa une décharge obscure à bout portant, provoquant une forte explosion noire qui projeta le Rider en avant, droit vers W qui commençait à se rétablir.

Le Rider double-face réagit instantanément en faisant un mouvement digne des plus grands break-dancers, envoyant son pied au visage de Blast et déviant son vol plané.

Le Rider bleu toucha finalement le sol et glissa sur le bitume en se freinant avec ses mains, qui laissèrent des sillons derrière elles. Il se redressa juste à temps pour faire face à W qui lui fonçait dessus et se mit à tournoyer sur lui-même tout en tentant de lui asséner des coups de pied de plus en plus rapide grâce à son mouvement continu. Il tournait si vite qu'une tornade commençait à se créer autour de lui. Blast dut reculer tout en esquivant les attaques pendant quelques instants, avant de trouver le bon moment pour rendre sa technique à son adversaire.

Le Rider bleu se mit soudainement à tournoyer sur lui-même à son tour, il n'essayait pas de rendre les coups mais sa rotation inverse à celle de W semblait dévier les coups. Les deux Riders continuèrent à faire les toupies l'un près de l'autre jusqu'à ce qu'une tornade verte et bleue ne se manifeste autour d'eux.

-Trial ! cria une voix derrière Plume, qui observait le duel cataclysmique.

Elle se retourna et vit Accel, qui s'était relevé, et venait de remplacer la Accel Memory de sa ceinture par une nouvelle Memory bleue et surmontée d'un étrange appareil semblable à un chronomètre.

Trois lumières s'allumèrent les unes après les autres sur la Memory, telles les feux au départ d'une course de voiture, et l'armure rouge du Rider laissa place à une version bleue et plus légère d'elle-même. Sa visière maintenant orange s'alluma et il chargea à la vitesse d'un bolide droit vers la tornade. Il traversa le tourbillon comme un mur en papier et ressortit de l'autre côté, en plein pugilat avec Blast, tandis que W tombait par-terre, déstabilisé par la disparition soudaine de son adversaire.

-On va voir si tu peux tenir le rythme, ce coup-ci ! hurla Ryu, dont la colère pouvait se voir malgré son casque intégral.
-Je rêve où tu me copies ?! s'écria Blast tandis qu'il s'évertuait à esquiver les bloquer les coups ultra-rapides de son adversaire, qui lui ressemblait un peu trop à son goût.
-On dirait qu'Accel vient de trouver de quoi combattre l'ennemi d'égal à égal. commenta Philip.
-Allez, on le tenait bien, jusque là ! protesta Shotaro. On n'avait pas besoin de coup de main !
-Il va avoir besoin d'un peu d'aide, je suis pas contre les combats à la loyale, mais il faudrait qu'on profite qu'il tienne ce type dans les cordes pour attaquer avec tout ce qu'on a ! commenta Plume en rejoignant W et en lui tirant le bras pour l'aider à se relever.
-Si on veut prendre l'avantage, ça aurait été plus malin qu'il prenne son arme avec lui ! ajouta la voix de Stray, un peu plus loin. Putain qu'est-ce que c'est lourd !

Plume et W se tournèrent vers la jeune femme qui avait ramassé l'épée d'Accel, probablement dans le but de la lui rendre, mais qui au final la traînait péniblement derrière-elle comme si elle pesait des tonnes, au point de laisser un sillon derrière elle.

-Donne-moi ça, toi ! intervint Plume en lui retirant l'arme des mains.

Elle se retourna vers les deux Riders bleus ultra-rapides et fonça dans leur direction, tenant l'épée d'Accel d'une seule main. Elle fit un bond de panthère en direction de Blast, tandis qu'un miracle local empêchait que sa petite robe d'été ne se soulève en pleine acrobatie.

Accel vit l'aide arriver et s'éloigna légèrement de Blast au moment même où Plume abattait l'épée sur lui, ne lui laissant aucunement le temps d'échapper au coup qui entailla son dos en une pluie d'étincelles.

Blast tituba en avant, la garde baissée par la douleur et la surprise, ce qui permit à Accel de finalement lui asséner un coup de genou sauté au visage, et d'enchaîner par une série de coups de poings invisibles à l'œil nu. Il acheva son assaut d'un puissant direct du droit en plein ventre. Blast se retrouva plié en avant et temporairement immobilisé.

-Maintenant ! Balancez tout ce que vous avez ! ordonna Plume en brandissant l'épée et en chargeant son énergie obscure dans la lame.

Les deux Riders s'exécutèrent. W retira sa Joker Memory de son emplacement et l'inséra dans un compartiment du côté droit de sa ceinture et frappa du plat de la main sur un bouton situé juste en-dessous.

-Joker, Maximum Drive ! cria la Memory noire alors qu'une tempête se manifestait autour de W, le faisant léviter de plus en plus haut dans les airs.

Accel retira la Trial Memory de sa ceinture, appuya sur un bouton situé sur le côté de sa partie chronomètre et la jeta haut dans les airs alors qu'un compte à-rebours s'affichait dessus. Il chargea à nouveau Blast et se mit à lui asséner des dizaines de coups de poings et de pieds à une telle vitesse qu'il en devenait flou. Blast avait l'air d'un punching-ball sur lequel un boxeur professionnel s'acharnerait en accéléré. Il arrêta soudainement de frapper pour rattraper la Trial Memory qui retomba, et arrêta le compte-à-rebours qui était arrivé à 99.

Plume profita de l'ouverture pour passer devant Blast et lui asséner un coup d'épée, rendu plus puissant par l'énergie obscure ; au niveau de son abdomen, créant une nouvelle entaille sur son armure de laquelle s'échappaient des étincelles et de la vapeur sombre.

L'instant d'après, W, qui flottait maintenant haut dans les airs, fondit en piqué vers Blast, pieds en avant.

-JOKER EXTREME !!! crièrent Shotaro et Philip à l'unisson.

Les deux moitiés de W se séparèrent en plein vol et percutèrent Blast l'une après l'autre, se réunissant au point d'impact. Blast fut propulsé en arrière et s'écrasa violemment une bonne vingtaine de mètres plus loin, tandis que de plus en plus d'étincelles et d'arcs électriques s'échappaient de son armure maintenant gravement endommagée. Il parvint malgré tout à se relever péniblement alors qu'il semblait au bord de l'explosion, et fixa ses adversaires de ses yeux à facettes qui clignotaient de manière irrégulière.

-Maintenant, compte tes pêchés ! annonça W en tendant un doigt accusateur vers Blast.
-Le désespoir t'attends à la ligne d'arrivée ! ajouta Accel.
-Mais tu vas crever, connard ?! termina Plume.

Blast consentit enfin à exploser, et ce si fort que les deux Riders, Plume et Stray en tombèrent à la renverse à cause de l'onde de choc.

Le silence régna quelques instants alors que tout le monde se relevait en observant attentivement le cratère encore en feu.

-C'est bon, on l'a- voulut dire Shotaro.
-Non. répondit la voix de Blast depuis le cratère.
-QUOI ?! hurla Stray.

Le Rider bleu sortit des flammes, son armure était dans un état pitoyable, il tenait difficilement debout, se traînait plus qu'il ne marchait, et l'un de ses yeux était cassé et laissait voir une partie de son véritable visage à l'intérieur du casque.

-Vous n'avez aucune idée d'à quel point les Chaos Memories sont puissantes. ajouta-t-il alors que son œil gauche doré fixait ses adversaires au travers du trou de son casque.

A suivre.

BONUS:

Sieg/Kamen Rider Den-O Wing Form:



Kamen Rider Accel:



Kamen Rider Accel Trial: