Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 01/01/2012 à 09:14
» Dernière mise à jour le 29/01/2018 à 23:14

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Film 1 : L'âme des mers, Aquatros (8/8)
Quelque chose de terrible allait se produire, Silver le sentait. Il aurait voulu faire quelque chose, comme enlever la sphère du socle, mais le choc du suicide d'Amos et la lumière noire qui surgissait de la sphère le maintint sur place, l'esprit trop engourdi pour réfléchir. Pendant ce temps, la lumière noire avait envahi tout le Temple. Silver sentit qu'on l'agrippait par le col et qu'on le tirait en arrière. Quand il vit qu'il s'agissait de son père, son instinct le poussa à se défendre, mais il arrêta quand un rayon noir de taille exceptionnelle s'échappa du Temple pour le réduire totalement à néant. Un cri, lugubre aux oreilles de Silver, se fit entendre.

Alors, il apparut. Les dessins le représentait d'un blanc nacré, or ici, le poison d'Amos l'avait rendu sombre. Il possédait des ailes majestueuses, dont les minuscules gouttes d'eau qui s'y échappaient scintillaient à la lumière de la lune. Sa longue queue touffue balayait l'air, et ses serres s'ouvraient et se refermaient, comme attendant d'avoir une proie sous laquelle exercer ses pressions. Le bout de son bec était en dents de scie, il avait une crête en haut du cou, un peu comme un aileron de requin.

Aquatros ; le quatrième oiseau légendaire, maître des mers et des océans, devenu un Pokemon Obscur terrifiant. Il rugit en déployant ses ailes, et aussitôt, la mer en dessous de lui sembla entrer dans la même rage qui animait le Pokemon légendaire. Des typhons se créèrent, des vagues d'une hauteur telle qu'elles atteignaient presque le sommet de la falaise où ils se trouvaient. D'un mouvement d'aile, Aquatros dirigea un tourbillon vers Silver et Giovanni.

- Rhinastoc ! S'écria le chef de la Team Rocket.

Le Pokemon de Giovanni arracha un gros morceau de roche sous ses pieds pour une autre attaque Roc-boulet. Il le lança avec une force phénoménale sur le tourbillon d'eau qui venait vers eux. Cela suffit à le faire disparaître, mais Aquatros en appela aussitôt quatre autres. Et Rhinastoc, épuisé par sa dernière attaque qui exigeait un temps de récupération après, ne leur était plus d'aucune utilité. Mais les quatre tourbillons meurtriers furent bloqués avant d'atteindre Silver et le Boss par un double bouclier transparent. Giovanni n'eut pas de mal à en identifier la nature.

- Les Crust...

Mercutio et Galatea étaient arrivés, leurs yeux brillants de l'éclat qui démontrait l'utilisation massive de Flux. La pluie qui s'était mise à tomber semblait s'évaporait à leur contact. Leur cheveux étaient secoués par une puissance invisible, et l'air vibrait autour d'eux. Silver se rendit compte qu'ils étaient en colère. Mercutio regarda Aquatros qui se débattait dans sa noire sauvagerie.

- Heureusement pour lui que cette raclure d'Amos soit mort, sinon il l'aurait vite regretté une fois que je me serait chargé de lui, gronda Mercutio.

- Rendre pareil un Pokemon si beau ; un Pokemon Légendaire... C'est un crime ! s'exclama Galatea avec force.

Aquatros rugit avec force, et une centaine de tourbillons s'élevèrent de la mer soudain déchaînée. Mercutio pouvait lire dans ses yeux, il pouvait atteindre ses pensées obscurcies par le poison d'Amos. Le Pokemon Légendaire tentait vainement de combattre sa soif de destruction ordonnée par le dernier ordre d'Amos, mais même lui ne pouvait pas résister à son changement en Pokemon Obscur.

- Ne t'en fais pas, dit Mercutio. On va t'aider, mon pote.

- Il est devenu Obscur, renchérit le Boss. Le seul moyen de le faire redevenir comme avant est de le purifier. Mais il faut pour ça le capturer et passer du temps avec lui. Or, du temps, on en a pas. Le seul moyen de l'arrêter est de le tuer. Sinon, il va engloutir tout Johto dans les flots de sa colère avant que Lugia et les autres Légendaires ne se chargent de lui !

Comme pour lui donner raison, Aquatros étira ses ailes au maximum, et tous sentirent la terrible puissance qu'il invoquait. Mercutio pouvait alors voir - et sentir - une énorme vague au loin qui s'apprêtait à s'écraser sur eux, les engloutissant en même temps qu'une bonne partie de Johto. Un véritable tsunami arrivait.

- Vous devriez évacuer, monsieur, vous et tous les autres, conseilla Mercutio à Giovanni. Remontez dans le Lussocop. On va se charger de lui.

- Je peux vous aider, intervint Silver.

- Crétin, fit Galatea. Tous tes Pokemon sont à moitié morts. Et même si ils étaient en forme, ce combat te dépasserait quand même. Je sens sa puissance avec le Flux, et c'est du lourd.

Aquatros passa à l'attaque. Il envoya sur eux des jets d'eau en forme de pointe à vitesse grand V. Mercutio se servit du Flux pour pousser Giovanni et Silver hors de portée, et Galatea dressa un large bouclier de Flux autour d'eux. Puis les deux Mélénis s'envolèrent, le Flux les amenant jusqu'à Aquatros. Mercutio tira sa fidèle épée, Livédia, mais décida de ne pas l'utiliser, sauf en cas d'extrême nécessité. Aquatros ne méritait pas de mourir. S'il y avait un moyen de l'arrêter sans le tuer, Mercutio le trouverait.

L'oiseau légendaire obscur ouvrit grand son bec et cracha dans leur direction un jet d'eau sombre, presque noire. Mercutio avait en effet entendu dire que les attaques des Pokemon Obscurs étaient aussi différentes. Plus sombres, et plus puissantes. Ceci dit, Mercutio et Galatea l'esquivèrent sans problème. Galatea utilisa une attaque de Troisième Niveau sur le Pokemon. Il fut plus surpris que réellement blessé. Et il devint encore plus en colère, si c'était possible. D'un commun accord mental, Galatea s'occupa de distraire Aquatros en volant près de sa tête et en évitant ses attaques, tandis que Mercutio essayait de s'approcher le plus possible de lui. Il voulait se connecter à son esprit avec le Flux. Voir s'il ne pouvait pas le débarrasser de l'obscurité qui l'envahissait mentalement.

Alors qu'il avait capturé Galatea dans un de ses tourbillons, Mercutio lui fonça dessus, le faisant tomber à la mer et s'accrochant à son long cou. Dès qu'il entra dans l'eau, ce fut comme si toutes les pores de sa peau hurlèrent de douleur. L'eau était glacée, et Mercutio n'avait pas le loisir d'utiliser le Flux pour se réchauffer. Tout ce qu'il arrivait à tirer de lui, c'était pour lutter contre la force titanesque d'Aquatros qui se débattait. Mais même avec le Flux, Mercutio n'allait pas tenir longtemps. L'eau était le domaine d'Aquatros.

Mercutio tenta de se connecter à son esprit avec le Flux. S'il y avait un domaine du Flux dans lequel il dépassait sa sœur jumelle, c'était bien celui-là. Il arrivait à percevoir les pensées et les sentiments les plus profonds des gens et des Pokemon, et parfois, il parvenait à les influencer. Galatea elle n'était même pas capable de percevoir mentalement l'envie de manger d'un Goinfrex. Mais quand Mercutio s'ouvrit à la conscience d'Aquatros, ce fut comme un vent violent et glacial qui l'emportait. L'esprit du Pokemon était un chaos tourbillonnant, empli de rage, de colère et de souffrance. Mercutio ne pourrait rien raisonner de la sorte. Il arrivait à peine à maintenir le contact sans que son esprit ne devienne un légume.

Mais en se plongeant plus profondément dans l'esprit d'Aquatros, Mercutio entrevit son centre, sa conscience. Elle était en sommeil, obstruée par les racines noires du poison d'Amos. Ceci dit, avant qu'il n'ait pu essayer de s'y plonger, Aquatros le renvoya au-dessus de la mer avec un jet d'eau surpuissant qui la poitrine. Son élan fut stoppé par Galatea avec une poussé de Flux dans le sens inverse. Mercutio fut pris d'une quinte de toux terrible, due à la pression sous-marine, au manque d'air et à l'attaque d'Aquatros.

- Elle est bonne ? Demanda Galatea.

- Un peu fraîche. Tu peux l'occuper un moment, pendant que j'essaie de m'ouvrir à sa conscience ?

- Tu penses que ce sera suffisant ? Vu dans quel état il est, je doute qu'il veuille bien se calmer parce que tu lui demandera...

- Il faudra juste lui demander gentiment.

Aquatros surgit de l'eau, en même temps qu'un énorme tourbillon noir qui n'était sûrement pas une attaque Pokemon connue. Son diamètre était tel qu'il aurait pu engloutir entièrement une ville comme Safrania. Mercutio savait que les Pokemon Légendaires avaient le pouvoir de détruire le monde. Mais ils ne s'en seraient jamais servi. Pas consciemment en tout cas. Ce poison qui transformait en Pokemon Obscur... c'était une arme tout aussi dangereuse pour le monde que la bombe nucléaire. Mercutio ne voulait même pas imaginer ce qui se passerait si un Pokemon transcendant toute existence comme Arceus y était confronté.

Galatea se chargea de Flux et plongea dans l'immense tourbillon. Elle utilisait la puissance du Flux pour tenter de le contenir, mais Mercutio savait qu'elle ne pourrait que le ralentir. Elle lui donnait le temps dont il avait besoin. Maintenant, c'était à lui d'agir. Il s'élança une nouvelle fois vers le cou d'Aquatros. Ce n'était pas facile. Déjà qu'il avait du mal à voler grâce au Flux à l'air libre, là, les vents étaient déchaînés. Surtout qu'Aquatros, qui s'était lassé d'essayer d'attraper Galatea dans son tourbillon géant, lui lançait des boules d'eau si épaisse et à une telle vitesse qu'elles auraient écrasé le moindre de ses os.

Tandis qu'il volait, essayant de coïncider avec la direction des vents changeants, Mercutio avait chargé son épée Livédia de Flux pour détruire les boules d'eau. Mais alors, Aquatros ouvrit grand son bec pour charger une énergie colossale. Mercutio le sentait. Il sentait que sa prochaine attaque serait terrible. Il la reconnaissait avant même qu'elle soit lancée. Cette posture, la couleur de cette énergie qui se concentrait dans le bec d'Aquatros. C'était Hydroblast, la plus puissante des attaques eaux.

Mercutio concentra tout le Flux qu'il pouvait au sommet de son épée, et chargea. Eviter l'attaque n'aurait servi à rien. Il devait la combattre. Au même moment, Galatea revint du tourbillon et lança une puissante attaque de Flux à l'instant ou Aquatros lança son jet d'eau noir et destructeur. L'attaque en dévia une partie, puis Mercutio se lança sur l'Hydroblast, son épée devant.

La pression était tout bonnement insupportable, mais l'idée de Mercutio marchait. La lame de son épée, fortifiée par le Flux, tranchait de part en part le jet d'eau, alors que Mercutio s'approchait de plus en plus de la tête d'Aquatros. Arrivé devant lui, il savait qu'il aurait pu en finir. D'un seul mouvement de Livédia, il aurait pu lui ouvrir la gorge ou simplement lui trancher la tête. Mais à la place, il rangea son épée.

Alors que les yeux d'Aquatros brillaient sous l'effet combiné de la peur et de la colère, la surprise prit le dessus. Ce court instant permit à Mercutio de se reconnecter mentalement à l'esprit d'Aquatros. Il vit les défenses du poison XD soudain affaiblies par ce moment de surprise qui allait bien au-delà de la rage provoquée par le poison. Mercutio entra dans la conscience d'Aquatros, cette sphère couleur or entourée de racines noires. Il y trouva ce qu'il voulait ; l'essence même du Pokemon, son âme, qui luttait pour reprendre le dessus face à la folie qu'Amos avait fait naître.

- Tu es plus fort que cette chose, lui dit Mercutio. Entends ma voix. Sens la chaleur du Flux. Rouvre-toi à la lumière et à la raison.

Aquatros l'entendit. Il sentait le Flux de Mercutio qui tentait de le débarrasser des effluves de l'Obscur. Il s'ouvrit un peu plus à l'humain, son esprit emplit de curiosité.

- Oui. Je suis ton ami. Tu sens mes pensées, n'est-ce pas ? Accroche-toi à elles.

Alors, un lien se fit entre la conscience de Mercutio et d'Aquatros, comme un fil dorée indestructible qui perça les ténèbres qui entouraient l'esprit d'Aquatros. Mercutio sut que c'était le moment, alors que le Pokemon et lui avait leurs esprits si liés qu'ils étaient devenus comme indissociables. Il transféra tout le Flux qu'il put par ce lien subconscient. Il transmit à Aquatros sa lumière, sa chaleur, sa sérénité, son amour pour ce monde. Il y eu une explosion de lumière dans l'esprit du Pokemon, qui balaya totalement l'obscurité engendrait par le poison XD.

Aquatros lui-même changea. Son plumage sombre redevint du blanc nacré magnifique et brillant qu'il aurait dû être. Les vents se calmèrent, la mer cessa de s'agiter furieusement. Et l'immense tourbillon d'Aquatros mourut dans les flots. Se libérant de l'esprit d'Aquatros, Mercutio revint à son corps. Il se trouvait face au visage du Pokemon Légendaire, ses yeux dans les siens. Il y lut une lueur de reconnaissance. Mercutio lui caressa le haut de son bec.

- Un Pokemon comme toi ne devrait pas avoir à souffrir des idioties des humains, dit le jeune Rocket. Vas retrouver tes frères maintenant, et reprends la place qui t'est due en tant que quatrième oiseau légendaire, et maître des mers et océans.

Aquatros poussa alors un long cri, beau, hypnotique et chaleureux, qui sembla éclairer la mer d'une lueur dorée. Puis il y plongea dedans, revenant chez lui après un sommeil millénaire. Galatea remonta à la hauteur de son frère, ses cheveux d'ordinaires si bien coiffés en désordre après cette baignade.

- Sacré Pokemon ! Tu ne voulais pas le capturer, au fait ?

Mercutio secoua la tête, sans cesser de regarder l'endroit où Aquatros avait plongé.

- Je rêve toujours de posséder un Pokemon tel que lui. Mais si j'avais profité de sa transformation en Pokemon Obscur de mon lien avec le Flux pour le capturer, ça n'aurait pas été... bien. Une capture, c'est un lien entre un dresseur et un Pokemon qui n'a rien à voir avec le Flux. C'est un combat Pokemon contre Pokemon, où le Pokemon visé devra prendre conscience du talent du dresseur qui dirige ses propres Pokemon contre lui. Et pour l'instant, aucun de mes Pokemon n'aurait fait le poids contre Aquatros. Et puis... ce Pokemon est resté endormi des milliers d'années. Je pense qu'il a le droit de revoir le monde, en étant libre...

Galatea s'essuya ses cheveux trempés, l'air pensive.

- Oui, tu as sans doute raison. Mais ce n'est pas vraiment un mode de pensée Rocket ça.

Mercutio haussa les épaules avec un sourire insolant.

- Un uniforme ne fait pas la personne qui le porte.


***


Quand Mercutio et Galatea retournèrent dans le Lussocop, ils furent accueillis par pas mal d'applaudissements, de Lusso et de son équipage.

- La vache ! S'exclama le capitaine. Ça c'était du combat où je ne m'y connais pas ! Bien joué, les jeunots ! Vous avez encore une fois sauvé le monde, préservé l'honneur et la gloire de la Team Rocket, etc etc...

- MOUHAHA ! Que ce fut un labeur formidablement bien mené, mes miens amis ! Lança à la cantonade Djosan.

À côté de lui, le colonel Tuno hocha la tête, fier de ses hommes. Le Boss en personne alla les féliciter.

- Vous avez fait du bon travail, lieutenants Crust. J'aurais préféré que l'on capture ce Pokemon, certes, mais maintenant, nous savons qu'il existe. Nous aurons tout le temps pour cela. Et Amos ne m'embêtera plus.

- Vous êtes au courent, monsieur, qu'Amos ne travaillait pas pour lui-même ? L'informa Mercutio. Il n'a pas arrêté de citer « son maître ».

- Oui, Amos n'est pas assez intelligent ou courageux pour oser me trahir lui-même. Il avait quelqu'un au-dessus de lui, peut-être quelqu'un d'encore plus gradé dans la Team Rocket. Mais nous trouverons. L'Agent 002 enquête déjà sur cette affaire. Mais tout cela nous a fait oublier la première mission de ce détachement.

Son regard s'arrêta sur son fils, près du hublot, qui était en train de les observer d'un air à la fois suspicieux, méprisant et admiratif. Sa main s'approcha de sa ceinture de Pokeball.

- Je ne me laisserais pas attraper, dit-il, même avec tous tes gars avec toi.

- Oula oula, calmos gamin, intervint Lusso Tender. Pas de baston sur le pont de mon vaisseau !

- Pourquoi toute cette haine à mon égard, mon fils ? Questionna Giovanni.

- T'es bien culotté de me poser la question !

- Je n'ai certes pas été un père très présent ni très aimant, mais tu n'as jamais manqué de rien. Enfin, pendant le court moment de ta vie où tu étais encore à ma charge.

- Tu m'as abandonné quand Masque de Glace m'a enlevé ! S'écria Silver. Tu n'as jamais tenté de me retrouver ! Tu te fichais bien de moi !

- C'est faux. J'ai engagé énormément de ressources pour te retrouver quand tu as disparu. Le colonel Tuno ici présent, qui faisait encore partie des Renseignements à l'époque, pourra en témoigner. Mais Masque de Glace est parvenu à te maintenir loin de mes yeux. J'ai échoué sur ce point, c'est vrai, mais je ne t'ai pas abandonné. Jamais je n'abandonnerais un de mes enfants.

Mercutio fut étrangement gêné de cette mise au point familiale du Boss en plein milieu d'un pont bondé, alors que tous les autres semblaient captivés.

- Maman, elle, elle m'a retrouvé, souligna Silver. Elle est restée avec moi, elle est devenue Enfant Masqué uniquement pour me protéger !

- Oui, et c'était idiot, dit Giovanni sans l'ombre d'une émotion. Si Ariane s'était confiée à moi, si elle m'avait dit où tu te trouvais et qui te retenait prisonnier, tu aurais été libéré du Masque bien plus tôt. Mais non, elle n'en a rien fait, car elle avait fini par me trahir pour Masque de Glace, et elle ne voulait pas que tu reviennes auprès de moi. Elle te voulait pour elle toute seule. Tout comme elle aurait voulu que tu la rejoignes, elle et Amos, pour me combattre avec son nouveau maître.

Silver était prêt à frapper son père.

- NE DIS PAS DU MAL D'ELLE ! Maman... est la seule personne qui se soit jamais soucié de moi ! Elle m'a sauvé cette nuit ! Et toi, tu la méprisais...

- Je ne la méprisais pas, coupa Giovanni. Elle était très jeune à l'époque, une belle et jeune sbire très compétente. Ce fut plus de la passion que de l'amour entre nous deux, c'est vrai, et ça n'a pas duré longtemps. Mais je la respectait énormément. C'était une femme forte et courageuse, et, bien qu'elle m'ait trahi par deux fois, une femme qui respectait ses convictions. Je suis désolé qu'elle soit morte. Mais je la connaissais assez bien pour dire qu'elle n'aurait pas pu continuer à vivre si son fils unique était mort sous ses yeux, sans qu'elle ait tenté quoi que ce soit pour le sauver.

Silver ne retenait pas les larmes, et Mercutio fut surpris de voir le visage du Boss tressaillir un instant. Mais juste un instant. Il retrouva bien vite son masque froid et sans émotion visible.

- Je ne te demande pas de m'aimer, Kurt. Juste de ne pas me haïr. Tu n'es pas d'accord avec mes principes et mes projets, soit. Je ne te demanderais pas de rejoindre la Team comme la plupart de tes demi-frères et demi-sœurs. Juste de cesser de te mettre en travers de son chemin. Je n'apprécierais pas de devoir combattre mon propre fils. Pourtant... tu as des dons incroyables avec les Pokemon. Si tu nous rejoignais, tu pourrais intégrer la X-Squad sans problème, par exemple.

Mercutio se retint de manifester son désaccord à grands cris de protestation. Zeff, c'était déjà une chose, mais alors ce type là... En revanche, Galatea, à en juger par l'expression de son visage, devait espérer que Silver les rejoindrait. Mais après un court instant de silence, Silver, apparemment calmé, secoua la tête.

- Jamais plus je ne porterai le R rouge, que ce soit celui de Masque de Glace ou le tien. Je déteste ce que tu fais avec les Pokemon, et je me fiche de tes arguments. Mais avant, je considérais que tous ceux de la Rocket n'étaient que des ordures de la pire espèce comme toi. Ça ne me dérangeait donc pas de les combattre et parfois de les tuer. Mais je me suis rendu compte que j'avais tort sur ce point. Vous n'êtes pas tous pareils.

Il ne croisa pas le regard de Mercutio ou de quelqu'un d'autre de la X-Squad, mais personne n'en avait besoin pour savoir de qui il parlait.

- Je n'arrêterai pas de te combattre, toi et ta Team, poursuivit Silver, parce que je pense que c'est juste. Mais plus jamais je ne tuerai un seul Rocket. Ma mère portait le R rouge, pourtant elle avait un fils et elle m'aimait. Je me dit que ça peut-être pareil pour d'autres Rockets. Mais je ne cesserai pas d'être ton ennemi, sache-le. Alors si tu veux m'arrêter, c'est maintenant. Tu n'auras pas d'autre occasion.

Tout le monde, Mercutio comprit, s'attendait à ce que Giovanni donne l'ordre de capturer Silver, mais il surprit tout le monde en disant.

- Bon, je suppose que ça aurait pu être pire. En souvenir de ta mère, je vais te laisser filer aujourd'hui. Mais souviens-toi bien que tous les ennemis de la Team Rocket finiront à genoux devant moi, mon fils.

- Tu peux attendre ce jour... le vieux, dit Silver avec un léger sourire.

Ils déposèrent Silver à Alda lorsqu'ils survolèrent la ville, en lui laissant le soin de raconter aux villageois ce qui s'était passé concernant Aquatros. Mais avant de descendre, Silver fit une chose étrange : il s'arrêta devant Galatea et lui tendit la main.

- Tu m'as sauvé quand j'étais prisonnier dans le vaisseau d'Amos, dit le jeune homme. Bien que tu sois une Rocket, je m'en souviendrai.

Rouge jusqu'à la racine de ses cheveux, Galatea lui serra la main en tremblant. Quand Silver fut descendu, Tuno se tourna vers Mercutio.

- Et la femme qu'on a combattu ? Celle avec les pouvoirs bizarres ? Qui c'était ?

- J'en sais rien, avoua Mercutio. Elle est partie peu après l'arrivée du Boss. Apparemment, elle sert le même maître que celui d'Amos. Une chose est sûre : j'ignore d'où lui viennent ses pouvoirs et quelles limites ils ont, mais il est clair qu'elle est bien plus puissante que Galatea ou moi ; que même nous deux réunis. Si ce n'est qu'une servante, j'ose pas imaginer qui doit être le maître...


***


Licia Spionie, revenue dans la base de son maître, baissa la tête devant le regard de l'Agent 002.

- Je dois vous féliciter, maître, dit-elle. Tout s'est déroulé selon vos prévisions.

- C'est parce que c'était en soi très prévisible, répondit l'Agent. Amos a été pour moi le parfait petit pion.

- Vous vous êtes servi de lui pour qu'il cause du grabuge dans la Team Rocket, et qu'il attire le regard de Giovanni, résuma Licia. Puis vous avez révélé tous ses plans à Giovanni, pour raffermir la confiance qu'il vous porte.

- Oui, Giovanni est lui aussi d'une prévisibilité touchante. Il ne voit pas où se trouve le véritable danger, et c'est pour cela qu'il sera destiné à tomber, et que je serai celui qui prendra sa place.

Licia releva la tête, et avec un sourire charmeur, croisa les yeux - le vrai comme celui cybernétique - de l'Agent 002.

- Cela ne fait aucun doute, maître Zelan. Toutefois, maintenant que le Boss et la X-Squad m'ont vue, il serait dangereux que je paraisse à vos côtés, n'est-ce pas ?

L'Agent 002, de son vrai nom Zelan, s'approcha et prit le menton de Licia. Celle-ci avait une vue parfaite sur son visage. Un beau visage, jeune, charmant, aux cheveux noirs brillants et soyeux. Mais un visage aussi irrémédiablement marqué par une fine cicatrice sur toute sa face droite, et par un œil cybernétique gris métallique avec un centre rougeoyant.

- Laisse tomber le maître quand on est que tous les deux, Licia, la réprimanda-t-elle. Nous sommes plus intimes que ça, n'est-ce pas ?

Zelan posa ses lèvres sur les siennes quelques instants, en un baiser délicat, avant de s'écarter et de reprendre.

- Et pourquoi tu t'inquiètes à l'idée de te montrer ? Tu as une capacité de discrétion hors du commun, non ? Tu as fait du beau travail avec Amos. Cet idiot ne s'est même pas rendu compte que tu influençais ses pensées. Qu'en est-il d'Aquatros ?

- Je crains qu'il n'ait été purifié. Il aura rejoint ses frères, et il nous sera quasiment impossible de le récupérer maintenant, hélas.

Zelan haussa les épaules.

- C'est dommage, mais sûrement pas problématique. Il aurait pu nous être utile, j'en conviens, mais ce ne seront plus les Pokemon Légendaires qui manqueront, bientôt. J'avoue que je n'avais pas prévu l'intervention de la X-Squad dans cette affaire. Comment les as-tu trouvés, Les Crust ?

- Leurs Flux sont très puissants, comme vous l'avez deviné, mais guère développés. Je ne pense pas qu'il représenteront un danger pour vous pour le moment.

- Et Siena ?

Licia haussa les épaules.

- C'est une humaine sans le moindre pouvoir. Elle n'a aucune importance.

- Je crois que tu la sous-estimes un peu trop, très chère, sourit Zelan. Elle n'a pas le Flux, en effet, mais elle a un tout autre pouvoir, tout aussi effrayant.

Licia attendit, mais Zelan n'était apparemment pas disposé à en dire plus. Il contemplait d'un air amoureux un prisme en or exposé sur l'une de ses étagères. Quand on l'interrogeait à ce sujet, Zelan répondait qu'il s'agissait d'une sculpture antique d'une grande valeur, à titre purement décorative. C'était à demi-vrai. C'était bien une sculpture antique, mais son but était tout autre que celui d'égayer un bureau.

- Le temps viendra très bientôt où tu me serviras, ma belle clé, murmura 002. Tu seras l'instrument de ma gloire...

Puis Zelan quitta son bureau, sans un regard pour sa secrétaire. Licia resta un moment dans le bureau, immobile, puis secoua la tête en levant les yeux au ciel.

- Décidément, les humains sont vraiment stupides...






**********

Image d'Aquatros :