Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokamen Rider: Gotta Ride'Em All! de Totor999/Quivering Star



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Totor999/Quivering Star - Voir le profil
» Créé le 15/12/2011 à 17:27
» Dernière mise à jour le 15/12/2011 à 17:39

» Mots-clés :   Action   Aventure   Cross over   Humour   Présence d'armes

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 13: Philip.exe cannot find the page.
-Bordel, pourquoi est-ce que je continue à me laisser emporter dans ces histoires à la con ?! monologua Zen alors qu'il rebroussait chemin sur la route, poussant sa moto endommagée à côté de lui. Depuis ma création, je passe mon temps à traverser des scénarios alambiqués et des bastons exagérées contre des méchants aux motivations vagues et injustifiées. Même sans Totor pour m'infliger cette merde par lui-même, j'arrive à subir quasiment la même chose dans une autre dimension... Quoique, vu que Totor s'est inspiré des Kamen Riders, c'est peut-être normal qu'il se passe des trucs similaires dans leur monde et le mien... Et je commence à avoir la sale impression qu'avec tout cet accent sur l'action et les persos innombrables aux personnalités exagérées, ces derniers se tapent le même problème que ceux de chez moi.

Zen s'arrêta un instant et regarda l'une de ses mains, encore entourée de quelques bandages.

-Et moi en particulier, tiens. reprit-il d'un air las. J'ai aucune raison de participer à ces conneries, autre que le fait que c'est mon boulot. J'ai été créé pour combattre les méchants et gagner contre eux, mais pas avant d'avoir traversé quelques dizaines de chapitres histoire d'avoir un minimum de suspense et de développement...

Il frappa son poing sur le réservoir de sa Harley Davidson, l'air à la fois frustré et déterminé.

-Tu parles d'un développement ! Si au moins ce mégalo de Totor arrivait à se concentrer deux minutes sur ce qu'il écrit plutôt que de perdre ses idées et de balancer des gags et des bastons exagérées à tout bout de champ juste pour donner une illusion de qualité à ses lecteurs attardés, ça marcherait mieux. Et après, quand il tente enfin de donner de la profondeur à ses torchons et à ses personnages, ça part en charabia prétentieux et méta-fictif incompréhensible. Heureusement qu'il nous a donné un minimum d'autonomie, sinon je serais vraiment pathétique, à me prendre aveuglément pour un héros. Là je suis juste un acteur doué pour un seul type de rôle, mais dirigé par un réalisateur/scénariste/chorégraphe trop ambitieux et atteint d'un trouble de déficit attentif... Et dans la situation où je suis, je commence à me dire que j'aimerais bien qu'il se pointe histoire de me donner des directives, aussi insensées soient-elles, histoire d'avoir au moins une idée de ce que je fabrique ici.

Tout en ruminant ses pensées à voix haute, Zen continuait d'avancer en traînant son véhicule à côté de lui, et fut finalement interrompu dans ses radotages par ce qui ressemblait à un match de rugby équestre au milieu de la route.

-... Des Zéblitzs ?! What the fuck, y'a des Pokémons aussi chez les Kamen ?

Ses yeux s'écarquillèrent un instant, comme s'il venait de réaliser quelque chose, puis il reprit une expression aussi lasse que subconsciemment possible.

-Et évidemment, mes boulets de compagnons de voyage sont au milieu de la mêlée, c'est ça ? demanda-t-il à voix haute en observant les zèbres électriques piétiner quelque chose tous ensemble.

L'ensemble des Zéblitzs furent soudain projetés en arrière par un violent souffle glacial qui les congela en plein vol.

L'un deux vola directement vers Zen qui, par pur réflexe, le frappa au vol tel une balle de tennis géante en se servant de sa moto toute entière comme raquette.

Le cheval gelé explosa en une myriade de bouts de glace étrangement dépourvus de sang, qui retombèrent comme de la grêle autour de Zen, avant de s'évaporer en une fine fumée noire et mauve.

-Des Pokémons obscurs ? s'interrogea-t-il. Qu'est-ce qu'ils foutent là ?
-Tu sais ce qu'ils sont ? demanda OOO, qui était visible maintenant que les Zéblitzs avaient été dispersés, tout en repliant ses ailes dont, dont il s'était servi pour créer le blizzard.
-... Et toi, tu es... ? demanda Zen d'un air incertain au personnage à la combinaison blanche et mauve qui lui faisait face.
-Oh, pardon, c'est moi, Eiji. C'est l'un de mes combos. expliqua OOO en montrant les trois pièces mauves insérées dans sa ceinture.

Zen leva un sourcil en contemplant l'apparence relativement intimidante, comparée à sa forme humaine, du Kamen Rider avec qui il discutait. Difficile à croire qu'un hippie Japonais pouvait se transformer en guerrier aux motifs de dinosaures, armé d'une hache et capable de provoquer des vents glaciaux. Il avait déjà vu pire dans ses propres aventures, et aurait pu assister à des choses encore plus abracadabrantes si Totor avait fait preuve d'un peu plus d'organisation et était parvenu à mettre ses idées sur papier avant d'en perdre le fil toutes les deux minutes. Il ne s'était simplement pas vraiment attendu à ce genre de transformation de la part d'un tel individu.

-Je sais pas, vu ton nom de Rider et ton look habituel, je m'étais attendu à un magicien stoné. fit remarquer Zen.
-On te l'a déjà dit, c'est OOO, ça se prononce Oz, mais ça s'écrit avec trois O. Rien à voir avec le magicien éponyme. intervint Kalyzto qui arriva sur scène en flottant doucement jusqu'au sol encore gelé après l'attaque d'OOO.
-Génial. maugréa Zen en ne dissimulant absolument pas son manque d'intérêt. Maintenant que toutes ces sales bêtes sont K.O. et/ou gelées, on peut continuer notre route ? Plus vite on sera à Futo, plus vite on aura des chances de rallier W à notre cause et de casser la gueule à Blast tous ensemble, histoire d'en finir avec cette histoire...
-Si je peux me permettre, je doute que Blast soit la véritable source du problème. fit remarquer Kalyzto. Certes, il s'est affiché comme étant UN antagoniste dès notre première confrontation avec lui, et il a bien un lien avec Decade, qui lui-même a un lien avec ce qui est arrivé à notre monde... Mais prenons en compte le fait que ces Pokémons obscurs soient sortis du même vortex que lui et nous ayant attaqué, quelque chose de plus gros que Blast seul doit être en train de se passer...

Zen et OOO regardèrent Kalyzto pendant quelques longues et silencieuses secondes.

-Autant je suis bien content d'avoir quelqu'un capable de parler intelligemment dans mon entourage direct, autant j'aime pas trop ta théorie. répondit Zen. Les Pokémons obscurs, en tout cas ceux-là, ont l'air d'être comme ceux des fics de Totor, et ils appartiennent à la 5G. Sauf qu'aucun Pokémon de cette génération n'a été utilisé dans ses fics précédentes...
-A part les Lewsor et les Neitram dans Explorateurs d'une autre dim-
-Oui mais ça c'était un spin-off et ils étaient juste là pour accentuer ta nature extraterrestre en te servant de sbires. interrompit Zen. Là ce sont des Pokémons obscurs, qui étaient utilisés par les méchants dans DP+QJ, et non seulement cette fic ne s'est jamais terminée, mais les Pokémons obscurs ne sont jamais allé plus loin que la 4G. Et maintenant que la fic est abandonnée, plus aucun Pokémon obscur n'a été produit. Et même si ça avait été le cas, il n'y aurait pas de raison qu'ils nous attaquent, les « méchants » qui les créaient ne sont plus que des acteurs au chômage comme moi !
-C'est bien pour ça que je dis qu'il y a peut-être quelque chose de plus gros derrière tout ça, vu qu'on fait quand même face à des Pokémons obscur de la cinquième génération alors qu'ils ne devraient pas nous attaquer et encore moins exister...
-Vous croyez que c'est Blast qui les crée ? demanda OOO.
-Il les a de son côté, ça c'est certain. répondit Kalyzto. Quant à savoir si il les crée ou si il a un quelconque contrôle sur eux, c'est une autre histoire, on ne l'a même pas vu interagir avec eux...
-Alors le mieux serait de continuer notre route histoire de mettre la suite du plan en marche en espérant le choper pour de bon, comme ça ça nous fera des problèmes en moins et peut-être qu'on y verra un peu plus clair ! annonça Zen en enfourchant sa moto.
-Je suppose que c'est le mieux qu'on puisse faire pour le moment... reconnut OOO. Je vais chercher mon RideVender et on part tout de suite. ajouta-t-il en reprenant sa forme humaine et en se dirigeant vers son véhicule, situé à côté d'une zone gelée de la route.

Zen s'acharna sur la pédale de sa moto jusqu'à ce que le moteur veuille bien se mettre en marche, tandis que Kalyzto attendait patiemment en regardant le ciel.

-T'en penses quoi de tout ça ? demanda Zen à Kalyzto tandis qu'il faisait pivoter son véhicule pour se mettre dans le bon sens.
-De quoi ?
-De cette histoire dans laquelle on est embarqué. Ça ressemble assez fort à ce que Totor nous fais subir, non ?
-Je ne saurais pas me prononcer là-dessus, mes apparitions dans ses fics n'ont été que très rares jusqu'ici, et je doute que ça s'arrange...
-Tu as quand même regardé les autres, non ?
-Un petit peu. Et je dois admettre voir quelques similarités entre ce qui nous arrive ici et ce qui t'arrive dans les autres fics où tu joues le rôle du héros. Les Kamen Riders sont normalement les héros de leurs propres univers, du peu que j'ai pu apprendre sur eux d'après Totor, mais ceux qu'on a croisé jusqu'ici n'ont pas vraiment eu l'occasion d'avoir un développement conséquent. Par exemple, avec la confusion qui règne et le nombre de personnes que nous croisons, nous ne connaissons rien d'Eiji. Certes, il m'a l'air d'être quelqu'un de bien et de savoir se battre, mais rien ne nous dit vraiment quel genre de héros, ou simplement quel genre de personne il est. Comme les Kamen Riders sont une série télévisée dans le monde réel, je suppose que ceux qui suivent loyalement le déroulement de la série en apprennent assez sur les protagonistes pour les comprendre et les apprécier. Mais ici, nous n'avons pratiquement aucune information sur leur sujet et il y a bien trop de monde et pas assez de temps pour faire attention à chacun...
-Comme dans les fics de Totor, hein ? demanda Zen, mélancolique, sans regarder Kalyzto.
-... Il a mis tellement de suspense sur mon apparition que je ne suis jamais apparu là où je le devais et la seule fois où j'ai eu un rôle visible dans une fic, c'était dans un spin-off très court qui a été à peine remarqué. Quant à toi, tu subis le même problème dans tes fics que tout le monde ici...

Zen se tourna vers l'extraterrestre, lui lançant un regard à la fois triste et curieux.

-Tu passes ton temps à te battre contre des méchants qui n'ont pas vraiment de lien avec toi, à te retrouver dans des situations amusantes pour le public mais éprouvantes pour toi, sans jamais avoir de temps de répit ou de récompense. Et du même coup, on se retrouve avec un héros qui n'a pas vraiment de raison de se battre, de chercher à accomplir sa quête... Ou alors si tu as des motivations personnelles, Totor n'a jamais réussi à les faire connaître au public.
-Il essaie toujours de mettre trop de suspense et de faire poireauter son audience pour un dénouement qui, d'après-lui, est meilleur si on l'attend longtemps. Et au final il laisse tomber parce qu'il ne sait plus où il voulait en venir et le développement épique qu'il avait prévu disparaît à jamais. Je n'ai pas de motivation, Totor devait m'en donner, mais il n'est jamais arrivé au bout de ses idées. Je veux juste qu'on me foute la paix, j'ai été créé pour figurer au premier plan dans des scénarios improbables et les mener jusqu'à leur fin, avec de préférence un bon gros Boss Final en guise d'apothéose. Même si je n'ai jamais vraiment réussir à remplir ce rôle vu que les scénarios auxquels je participais ont été abandonnés, je continue de suivre cette voie même quand Totor n'est pas là pour me commander. Alors maintenant que tout ça est clair, j'aimerais qu'on évite de perdre trop de temps avec ce genre méta-débat et qu'on rushe vers la fin ! annonça Zen en faisant vrombir sa moto.
-C'est toi qui a commencé cette discussion. fit remarquer Kalyzto.
-Je sais, et c'est bien ce qui m'énerve, on dirait que les manies de Totor ont déteint sur moi ! Où est Eiji, qu'on parte d'ici ?!
-Je suis là, et ça fait cinq minutes que j'attends que vous ayez fini de papoter, j'ai besoin d'aide, ici ! répondit la voix d'Eiji derrière Zen.
-Oh, me dites pas qu'il a trouvé un truc pour nous ralen- voulut protester Zen en se retournant.

Son regard s'arrêta sur Eiji, accroupi près d'une forme humanoïde recouverte d'une couche de glace.

-Je g-g-gêle par-t-t-terre et v-v-vous parlez ph-ph-philo ? C'est sym-sym-sympa, mer-c-c-ci... protesta Decade, dont les yeux à facettes verts recouverts de givre fixaient Zen.
-Le prend pas mal, mais personnellement, j'avais oublié ton existence. répondit Zen en toute sincérité.
-C'est de ma faute, j'y suis allé un peu trop fort avec mon attaque... ajouta Eiji d'un air coupable. La glace que je crée est fine mais vraiment solide, je ne sais pas trop comment le sortir de là sans le blesser.
-J'ai de quoi la faire fondre. répondit Zen en dégainant son Pokégun et en affichant un sourire en coin.



-Alors, ces recherches ? demanda Stray en entrant dans le hangar secret où Plume, Shotaro et Philip se trouvaient.
-Toujours rien, il nous faudrait des mots-clé en plus... suggéra Shotaro en observant Philip qui était toujours en transe.
-On lui a donné lesquels, jusqu'ici ? demanda Plume.
-Gaïa Memory, Drill, Pokémon, et Minotaupe. répondit Philip sans ouvrir les yeux.

Ca faisait déjà un bon quart d'heure que Philip était debout devant ses tableaux blancs, les bras écartés et les yeux fermés, entouré d'un faible halo de lumière mystérieuse. Dans sa tête, il se trouvait dans un espace blanc parsemé d'une infinité d'étagères contenant des livres de toutes tailles et couleurs, et ces derniers avaient diminué en nombre à chaque fois que les personnes autour de lui lui suggéraient un nouveau terme à ajouter à ses recherches. Malheureusement, seul le premier mot-clé avait diminué le nombre des livres, et les trois suivants n'avaient eu aucun effet. Le but de la manœuvre était de faire une recherche aussi précise que possible afin d'éliminer tous les livres sauf celui qui parle EXACTEMENT de ce que l'on veut savoir.

Cette compétence surnaturelle avait permis à Shotaro et Philip de mener des enquêtes et de découvrir des détails et des preuves jugées hors de portée sur les nombreux Dopants qu'ils avaient pu affronter en tant que Kamen Rider W. Les Dopants étant habituellement des humains ayant obtenu une Gaïa Memory leur permettant de se transformer en monstre doté de super-pouvoirs, trouver toutes les informations possibles sur l'identité réelle d'un Dopant ou la nature exacte de ses pouvoirs pouvait faire toute la différence.

Mais ce coup-ci, la bibliothèque intérieure de Philip n'avait apparemment aucune documentation ni sur les Pokémons, ni sur la Drill Memory, chose impensable car le pouvoir de Philip était lié aux Gaïa Memories et il possédait donc toutes les infos à leur sujet, à condition de trouver assez de mots-clé pour les trouver dans sa librairie intérieure. Par-dessus tout, Shotaro et lui avaient définitivement arrêté leur production en anéantissant l'organisation qui les distribuait, quelques unes étaient encore dans la nature, mais il n'était pas censé y en avoir de nouvelles...

-Ça ne marche pas du tout. annonça Philip en rouvrant les yeux. Je me demande si ça n'a pas un lien avec le fait que vous veniez d'un autre monde... ajouta-t-il en direction de Plume et Stray.
-Hé là, on n'a rien à voir avec votre clé USB ! protesta Stray tout jetant un regard à la Drill Memory posée sur la table.
-Les Kamen Riders sont connus dans notre monde en tant que série télévisée, et le dirigeant de notre ville est un grand fan de cette franchise, peut-être qu'il a imaginé ses propres Gaïa Memories et l'une d'elles est arrivée jusqu'ici suite à tout ce bazar inter-dimensionnel... théorisa Plume.
-Il est capable de faire ça ?! s'étonna Philip.
-Probablement pas en vrai, notre monde se situe dans l'imagination d'un humain normal, et le dirigeant dont je vous parle n'est que l'avatar imaginaire de ce même humain. Mais bon, vu que c'est directement avec son imaginaire que les dimensions se sont mélangées, tout ce à quoi il a pu penser a des chances d'atterrir dans ce monde ou chez d'autres Kamen Riders...
-Et ce serait Decade qui aurait causé tout ça... marmonna Philip. Je ne peux rien étudier sur les autres mondes, mais je trouve quand même ça bizarre que votre monde se trouve mêlé aux affaires Decade. Normalement, quand il est concerné, seuls les mondes des autres Kamen Riders ont des problèmes, au vu de nos quelques rencontres avec lui, alors pourquoi est-ce que l'esprit d'un humain normal d'un monde dépourvu de Riders se retrouverait pris là-dedans ?
-Il n'y a pas de Kamen Riders dans votre monde ? demanda Shotaro à tout hasard.
-Pas aux dernières nouvelles. répondit Stray. On a quelques zigotos qui utilisent des babioles futuristes pour se transformer et combattre des méchants, mais à moins de faire dans le plagiat inavoué, ce ne sont pas des Riders... En plus, ils n'ont pas une tête de mouche quand ils deviennent des super-héros.
-Et puis ce ne sont que des rôles qu'ils jouent, ce ne sont pas vraiment des héros et notre monde ne se fait pas régulièrement attaquer par...

Une sonnerie retentit soudain de la poche de Shotaro, qui en sortit un téléphone portable pliant aux airs de jouet, mais auquel il répondit avec le plus grand sérieux :

-Allô ? Terui ?! Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Une attaque aux abords de la ville ? Très bien, on te rejoint là-bas ! annonça-t-il en raccrochant et en se descendant les escaliers pour se diriger vers la moto noire et verte de W.
-La police a repéré un Dopant ? demanda Philip en le suivant.
-Ouais, et je me demande si ça ne va pas avoir un lien avec les événements récents.
-On devrait venir avec vous, dans ce cas. fit remarquer Plume en descendant les escaliers à son tour.
-Les demoiselles devraient rester en séc- voulut répondre Shotaro d'un air galant, mais Plume venait juste d'apparaître devant lui alors qu'elle était encore en haut des escaliers une milliseconde plus tôt.
-On sait parfaitement se débrouiller toutes seules quand il y a un problème. rétorqua Plume dont les cheveux flottaient légèrement alors qu'une aura sombre l'entourait.
-Oui, bon, il faut pas exagérer non plus. intervint Stray en descendant pour la rejoindre. Toi tu as tes pouvoirs obscurs, mais moi je n'ai ni super-pouvoirs, ni armes de destruction massive portable. Je peux très bien casser la figure à une demi-douzaine de racailles, mais si on s'attaque à des monstres, même en latex, il va me falloir un peu plus que de la muscu et des arts martiaux. ajouta-t-elle en montrant ses biceps travaillés mais qui ne gâchaient pas sa féminité.
-Envoie tes Pokémons, alors. suggéra Plume.
-... J'ai l'air de les avoir sur moi ?
-... Tu ne les utilise que lorsque tu joues dans une fic, hein ?
-C'est pas comme si je les utilisais tant que ça même à ces moments-là, hein... Et puis j'ai pas l'impression que tu aies pris les tiens non plus, ou alors t'es douée pour cacher une demi-douzaine de Pokéballs sous ta petite robe d'été.
-Tant pis, on y va comme ça, alors. conclut Plume en tirant Stray par le bras.
-Je suppose que je- voulut dire Shotaro
-Non, tu n'as pas le choix. l'interrompit Plume. Maintenant transforme-toi et fais démarrer cet engin. ordonna-t-elle en se plaçant derrière la moto.

Shotaro se résolut à obéir, jeta un regard à Philip, qui répondit en sortant une Gaïa Memory verte de sa poche. Shotaro prit une Memory noire dans sa veste ainsi que la ceinture de W, qu'il accrocha à sa taille. Une réplique parfaite de la ceinture se matérialisa sur Philip, et les deux collègues appuyèrent sur les boutons de leurs Memories respectives.

-CYCLONE ! cria la Memory verte de Philip.
-JOKER ! répondit la Memory noire de Shotaro.
-Henshin ! dirent Shotaro et Philip en choeur.

Le jeune homme au feutre tendit son bras droit vers la gauche tandis que son compagnon faisait exactement l'inverse, ce dernier inséra sa Memory verte dans le port droit de sa ceinture, qui disparut aussitôt pour se rematérialiser dans celle de Shotaro, qui à son tour inséra sa propre Memory dans l'autre emplacement avant de pousser les deux Memories sur les côtés comme des leviers.

-CYCLONE, JOKER ! hurla la ceinture, dont la boucle avait maintenant une forme ressemblant vaguement à un W.

Une tourbillon d'éclairs et de fragments d'énergie verts et noirs tourbillonnèrent autour de Shotaro, faisant peu à peu apparaître son armure sur son corps, tandis que Philip tombait sur le côté et s'écrasait, inconscient, sur le canapé.

Après cette chorégraphie, W était enfin complet dans toute sa splendeur bicolore, et enfourcha sa moto. Le cockpit du Revolgarry se reforma avec lui et les deux jeunes femmes à l'intérieur, puis l'engin à huit roues partit à toute allure dans le tunnel qui lui faisait face.



-Chef, mettez-vous à l'abri ! cria un jeune homme vêtu d'un veston en cuir rouge tout en se mettant devant une jeune femme pour la protéger.

Celle qui venait de se faire appeler « chef » n'avait pas vraiment l'air d'être la dirigeante de qui ou quoi que ce soit, elle avait tout au plus l'air d'une jeune japonaise tout ce qu'il y a de plus normal, queue de cheval tirée en arrière et vêtements à la mode à l'appui. Elle n'eut pas l'air satisfaite du titre qu'on lui donnait, mais elle se résolut malgré tout à s'écarter du danger.

Le motard en rouge s'avança pour se mettre à la hauteur des policiers qui observaient la situation,accroupis derrière les capots de leurs voitures.

-Inspecteur Terui, les Kamen Riders ne sont pas censés être des types sympas ?! lança un homme aux cheveux gominés qui tenait un gratte-dos bleu en main, alors que tous ses collègues étaient armés de pistolets
-On a déjà eu des problèmes avec Eternal il y a quelques temps, ça ne m'étonnerait pas que celui-là soit du même genre... répondit le jeune homme en rouge, qui était apparemment le supérieur direct de tous les policiers présents sur les lieux.

L'inspecteur se risqua à jeter un coup d'œil par-dessus le capot de la voiture derrière laquelle il s'abritait, et put observer le Kamen Rider bleu marcher lentement vers le barrage policier.
Quelques instants plus tôt, il était arrivé de nulle part en courant à une vitesse folle, et de nombreux passants et objets avaient été projeté dans toutes les directions à cause de l'onde de choc qu'il avait provoquée en s'arrêtant net, comme si sa propre vitesse avait continué son chemin droit devant lui.

-Qu'est-ce qui le retient de nous rentrer dedans à toute vitesse ? s'interrogea Terui.
-Kamen Rider Accel. lança soudain Blast qui continuait de marcher vers le barrage. Vous figurez sur notre liste de menaces potentielles, mais j'ai pour ordre de vous laisser en vie. Restez hors de ma route et ne tentez pas de vous transformer, je suis assez rapide pour vous neutraliser avant même que vous ne mettiez votre ceinture.

Terui parut soudain stupéfait. Il était justement en train de réfléchir à comment s'éloigner de ses collègues pour se transformer et garder son identité secrète, mais l'ennemi savait visiblement qui il était qu'il se trouvait là.

-Il parle du Kamen Rider rouge ? demanda l'homme au gratte-dos .
-Je suppose... mentit Terui en souhaitant soudain que ses vêtements soient moins rouges.
-Hé, mais qu'est-ce qu'elle fabrique ?! s'écria un policier un peu plus loin.

Terui et l'homme au gratte-dos se tournèrent à nouveau vers le Rider bleu, et virent une civile s'approcher de lui d'un air déterminé et d'un pas rapide... Et lui asséner un coup de pantoufle sur le casque.

Il s'agissait de la même jeune femme à laquelle Terui avait dit de se cacher quelques instants plus tôt.

Blast resta immobile quelques secondes, alors que la pantoufle verte avec laquelle on venait de le frapper était empalée sur l'une des pointes à l'arrière de sa tête.

Il se tourna lentement vers la jeune femme, jusqu'à ce que ses yeux à facettes verts soient braqués sur elle et s'illuminent brièvement

-Narumi Akiko. Menace nulle. commenta Blast sur un ton monotone.
-Ah... Je... Je vais m'en aller, alors... murmura Akiko en perdant brusquement son expression décidée.
-Élimination prioritaire. ajouta Blast dont les yeux s'allumèrent à nouveau.

L'expression d'Akiko se décomposa brutalement alors que le Rider tendait une main vers son visage, tout en activant une Gaïa Memory de l'autre.

-LAZER, MAXIMUM DRIVE !
-CHEF !!! hurla Terui en bondissant par-dessus le capot de la voiture.

La main de Blast tira un faisceau d'énergie vers sa cible, mais cette dernière fut brusquement emmenée hors de son champ de vision suite à un bruit de moteur et au passage de quelque chose de jaune.

Le rayon frappa le sol, laissant un cratère dans le bitume, et Blast suivit rapidement du regard ce qui venait de faucher Akiko sous ses yeux. W venait de surgir à bord de sa moto, sa moitié droite était devenue jaune, et son bras droit avait acquis des propriétés élastiques, ce qui lui avait permis d'attraper Akiko de loin façon lasso.

-Mais qu'est-ce que vous fabriquez, les gars ?! Déposez-moi ! s'indigna Akiko qui s'agitait alors que le bras élastique de W la tenait au-dessus du sol.
-On vous a sauvé la vie, chef. répondit Philip, au contrôle de la moitié droite de W.
-Il faudrait vraiment que tu arrêtes de t'en prendre aux méchants avec rien de plus qu'une pantoufle... ajouta Shotaro.
-W ! lança Blast qui n'avait bougé de sa place. Accel et toi avez de la chance de ne pas être sur ma liste d'éliminations, mais ça ne m'empêchera pas de vous neutraliser ! Annonça-t-il tout en se préparant à charger.
-Neutralise d'abord ça. rétorqua Shotaro, alors que la moitié noire de W qu'ils contrôlait montrait quelque chose du doigt derrière Blast.

Le Rider bleu pensa un instant qu'il s'agissait d'une ruse démodée pour détourner son attention, mais les informations qui s'affichaient à l'intérieur de son casque lui indiquèrent que quelque chose de gros se passait dans son dos.

Il se retourna d'un bloc et se retrouva face-à-face avec le Revolgarry qui lui fonçait dessus.

Il plaça ses mains devant lui dans l'espoir de bloquer le véhicule massif, qui le percuta et l'emmena dans sa course... Puis ralentit progressivement jusqu'à l'arrêt total, malgré ses roues qui continuaient de tourner sur place.

Blast était toujours devant le véhicule, et était réellement parvenu à l'arrêter par la seule force de ses bras. La Blast Memory et la Lazer Memory brillaient vivement à sa ceinture.

-Je vois que les améliorations que m'a offert ma première Chaos Memory se sont synchronisée avec mon armure. commenta Blast d'un air satisfait. Avec les cinq autres Chaos Memory détectées dans le secteur, je devrais rapidement pouvoir faire face à n'importe quel Rider... ajouta-t-il tout en jetant un regard à W, dont les deux esprits synchronisés observaient la scène, stupéfaits.
-J'avais pas entendu parler de çaaaaaa ! s'écria Akiko, toujours tenue dans les airs.

A suivre...

BONUS:

Ryu Terui



Akiko Narumi



Mikio Jinno (le type au gratte-dos :D)