Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Chroniques des Donjons Mystère, Tome I : Timeout de Sanaito



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Sanaito - Voir le profil
» Créé le 03/12/2011 à 11:22
» Dernière mise à jour le 19/02/2016 à 22:04

» Mots-clés :   Aventure   Drame   Présence de personnages du jeu vidéo   Suspense

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
[S1] Chapitre XIV : La revanche de la perdante
_______Gardevoir, lève-toi, on va partir... Hé, courage, debout...


_____Alors que Damon allait renoncer à se contenter de gentilles secousses à l'épaule, elle ouvrit les yeux. Elle le vit accroupi à ses côtés, la main posée un peu au-dessus de son avant-bras, main qu'elle chassa d'un mouvement sec.

_____Il se releva, elle put enfin constater sa taille dans toute son importance. Déjà qu'en général elle se croyait rétrécir quand elle lui faisait face, là, elle allongée et lui droit comme un "I", elle aurait bien pu faire la hauteur d'une pomme que cela ne changerait rien.


_______Bon, alors, tu te décides à te préparer ? Raichu s'impatiente.


_____Elle mit du temps à comprendre que le départ de chez elle était imminent, ayant été perturbée par un rêve où un gamin à casquette passablement idiot se faisait électrocuter par son Pikachu, mais finissait quand même par gagner les huit badges qu'il convoitait, somme toute il s'était écrasé lamentablement à la Ligue.


_______J'ai cru que j'allais devoir en arriver aux gifles pour que tu émerges. Tu n'as pas assez dormi, comme je le craignais, soupira le jeune homme, pas très reposé non plus.

_______Tais-toi... se contenta de grogner la nymphe, tandis qu'elle s'efforçait de zigzaguer entre ses livres, victime du tournis à cause de la fatigue. J'ai pas besoin de l'aide d'un...


_____Prise d'un vertige plus intense, dû à une baisse de tension soudaine, elle buta dans une pile d'encyclopédie, se sentit partir vers l'avant. S'attendant à tomber, elle ferma instinctivement les yeux, n'ayant pas le temps de ramener ses bras en protection devant elle.

_____Mais aucun choc ne survint. Quelque chose la retenait, ceinturant avec une ferme délicatesse sa taille, un autre soutien lui tenant le poignet, avec cette même solide douceur qui tenait du plus profond paradoxe.

_____Elle eut l'impression d'avoir déjà été confrontée à ces mêmes sensations, alors qu'elle chavirait dans la forêt. Mais tout ce qu'elle avait perçu alors, tout ce qu'elle avait pu en penser, tout était si flou à présent...

_____Elle détendit ses paupières, vit le sol s'éloigner, tandis qu'on la remettait sur les pointes de ses jambes. Son dos fut prudemment plaqué contre une surface tiède, afin qu'elle ne rechute pas. Cette légère chaleur, ces pulsations régulières et sourdes...

_____Réalisant qu'un mur ne pouvait avoir de cœur qui bat, elle remarqua enfin que ce qui l'avait empêché de trébucher n'était autre que le bras de l'humain l'enserrant sous sa corne, tandis qu'il lui tenait la main pour que son buste se redresse et qu'elle reprenne son équilibre.

_____Ses joues s'empourprèrent quand elle saisit pleinement sa position. Appuyée contre son torse nu, elle leva la tête, devint complètement pivoine. Elle hésita à se débattre.

_____Comment devait-elle prendre son habileté pour la rattraper ? Simple réflexe ou aide sincère ? Quelqu'un qui réagit si prestement pour lui épargner un bleu – car ce n'est que ce qu'elle risquait après tout, elle en avait conscience – peut-il être foncièrement mauvais ?

_____S'apercevant de sa gêne, il la relâcha précipitamment, tête basse. Elle s'éloigna, pommettes en feu, ses doutes se transformant en agacement au fur et à mesure qu'elle se disait avoir perdu la raison pour imaginer qu'un criminel de sa trempe pût être autre chose qu'une ordure.

_____Son irritation à ce moment ne lui permit pas de noter que, sous sa longue frange indisciplinée, le teint du garçon, si pâle à l'accoutumée, avait pris des couleurs. Et c'est avec le dessous des yeux encore un peu rosi qu'il rassembla en silence ses dernières affaires et qu'il rejoignit Rosélia et Raichu qui attendaient dehors.



_____Ils avaient quitté la Forêt de l'Oubli sans difficulté et plutôt rapidement, ils prirent donc la direction du nord-ouest, se dirigeant vers le Mont Corne. Contourner ce Donjon Mystère prendrait moins de temps, c'était certain. Encore fallait-il survivre aux impitoyables assauts dudit Donjon.

_____Zones étranges et imprévisibles, dotées d'une forme spéciale d'intelligence, elles refusent catégoriquement qu'on ne les traverse pas pour se rendre où que ce soit. Quiconque tente d'échapper à l'itinéraire s'expose à diverses attaques de la nature elle-même.

_____Des Pokémon ont malheureusement pu témoigner de l'horrible destin d'un de leurs équipiers qui, las de faire l'effort d'affronter les épreuves de ces lieux énigmatiques, voulait emprunter ce qui s'apparentait à un raccourci permettant d'éviter la Forêt Oran.

_____De gigantesques plantes grimpantes avaient subséquemment surgi des entrailles de la terre, le saisissant, l'étranglant à moitié, puis le rejetant à l'entrée. S'entêtant dans son refus de coopérer, la créature avait réessayé de forcer le passage, jusqu'à ce que les lianes l'étouffent complètement.

_____Suite à cela, on crut les labyrinthes hantés, voire carrément vivants et conscients. Nombre d'explorateurs chevronnés affirmèrent alors avoir déjà vu "l'âme" d'un Donjon.

_____Les idées divergent à ce sujet. Par exemple, au sein même de l'équipe Charme, les avis sont partagés – pour Lockpin, ce serait amusant, Charmina trouve bizarre de se promener dans un être, et Gardevoir est persuadée qu'il est impossible que ce soit vrai. Seule l'équipe Sunset n'avait pas d'opinion particulière à exprimer. Mais cela avait donné matière à sillonner tout le pays.

_____L'ère de l'exploration était donc loin d'être révolue.

_____Arrivés à l'entrée du tortueux chemin alternant les tunnels et les sentiers hors de la montagne, la transformant en véritable gruyère, ils décidèrent de faire une pause pour manger, le soleil approchant du zénith. Rosélia observa le sommet recourbé du mont, déglutit. Sa première épreuve.


_______... Raichu, tu as un Badge, je présume ? demanda quand même Gardevoir, même si elle se doutait de la réponse positive de la souris.

_______Oui, le voilà, fit-elle en le lui montrant. Pourquoi ?

_______Bien. Tu es donc le seul parmi nous à en posséder un. Alors tu seras le meneur, conclut la demoiselle.

_______Mais, je, vous... vous êtes sûrs de pouvoir me faire, enfin, avoir confiance en moi ? Alors que je n'ai que quatorze ans ? s'embrouilla le novice. Je ne suis pas très doué, je suis super maladroit... Pourtant, je m'entraîne depuis plus de deux ans...

_______Eh, tu n'auras pas à nous gérer comme des enfants, t'inquiète, on sait se débrouiller, nous aussi. Tout ce que tu auras à faire, c'est marcher devant, et écouter nos conseils, ricana la nymphe.

_______Humm... acquiesça-t-il en mâchant une bouchée d'un des sandwichs qu'avait préparé Damon avant de réveiller sa "colocataire" – il craignait fort que lui confier la tâche n'entraînât une terrible intoxication alimentaire.


_____Repue après avoir avalé une demi-pomme, Rosélia patientait tranquillement, adossée contre un rocher. Elle fixa le ciel, longuement, pensive. Avait-elle fait le bon choix en fuguant ? Question à laquelle il était trop tôt pour répondre. Mais elle espérait pouvoir y répondre "oui". Et cela semblait bien parti pour.

_____Accompagnée de quatre personnes, elle n'aurait pas à affronter seule les dangers. Elle bénéficiait de la protection dont elle avait besoin. Il n'y avait plus qu'à prouver à tous qu'elle valait mieux qu'eux. Ainsi, il conviendrait qu'elle ferait une parfaite meneuse. Il était déjà certain qu'elle surpassait Raichu, et plus encore l'humain. Restait cette Pokémon Psy...

_____Bon, évidemment, cela se voyait qu'elle allait devoir faire de prodigieux efforts pour la battre. Mais elle avait un plan pour à la fois pouvoir se mesurer à elle, et en plus gagner le respect des deux autres.


_______Hé, ça vous dit un petit combat d'échauffement ? Juste pour ne pas se lancer dans un Donjon sans préparation physique ! s'exclama-t-elle, feintant l'enthousiasme enfantin d'un nouveau jeu.

_______Hum, ce n'est pas une mauvaise idée, mais très peu pour moi, souffla le jeune homme en s'allongeant nonchalamment, bras croisés sous sa tête, yeux fermés.

_______Bah, comme je l'ai dit, je ne suis pas fort, il vaut mieux que je garde mes forces, soupira la créature électrique.

_______Et moi, je ne me bats pas en pleine digestion. Ça me donne des points de côté, justifia la damoiselle en repliant tranquillement les jambes pour poser le gros livre de contes sur ses genoux, le garçon ayant accepté de le lui prêter, toutefois en la menaçant plus ou moins de mort en cas de dommages.

_______... Pff, bande de dégonflés... grinça la fleur, frustrée. Vous me croyez trop faible, c'est ça ? Vous me snobez ? Y a pas de quoi, pourtant ! Je suis en mesure de vous battre, figurez-vous !

_______Oh, mais on y croit, Rosélia, ne t'énerve pas, c'est juste qu'on n'a pas envie... sourit-elle, levant les yeux de la première fable sur Artikodin.

_______Mais ! coupa la plante. Que les gars refusent de m'affronter, encore, je m'en fiche, ils n'ont pas le niveau ! Pourquoi défier un débutant, ou plus idiot, un simple humain ? C'est surtout toi que je veux défier, la doctoresse !

_______... Tu me sembles bien présomptueuse, tout à coup, murmura Damon de son beau ténor.


_____Il s'était relevé, paupières plissées, quelque peu vexé par l'emploi du "simple humain". Il s'approcha d'elle et se tint là, mains dans les poches, droit et fier.


_______Si je te parais si facile à battre, me prouver ta force ne devrait te coûter ni trop de temps, ni trop d'énergie... siffla-t-il, décidé à remettre à sa place cette adolescente qui, il en avait la nette impression, se donnait de grands airs à tort.

_______Pff, je sais pas ce que tu crois pouvoir obtenir de ce match à part des bleus et des bosses, railla celle-ci, en effet très sûre d'elle.


_____« Elle devrait se méfier... », songea Gardevoir, soucieuse à la perspective de voir une frêle rose opposée à l'un des plus dangereux hors-la-loi de l'Histoire, même camouflé sous une forme largement plus limitée en puissance.


_____Ils se saluèrent courtoisement et se mirent en position. La place pour un duel ne manquait pas, ils choisirent donc une zone dégagée, avec juste une jeune arbre, trois ou quatre rochers presque aussi grand que le pseudo humain. Raichu, qui avait décidé d'endosser le rôle d'arbitre – pour être aux premières loges d'un combat plutôt singulier –, donna le signal du début de l'affrontement.


_______Je te laisse le premier coup, honneur au futur perdant, se moqua-t-elle.

_______Je n'en ferais rien, attaque donc en première... répliqua-t-il sans amertume apparente, calme et concentré.


_____Elle ne se fit pas prier et lança une de ses lianes avec force et précision, ayant l'intention de le faucher. Mais il sauta gracieusement par-dessus, d'un mouvement souple des jambes.


_______... si tu y parviens, s'entend, termina-t-il, un demi-sourire se dessinant sur ses lèvres.


_____Elle repartit à l'assaut de plus belle, ses Fouet Lianes claquant sur le sol qu'elle martelait, alors qu'à la base, elle avait pour objectif d'atteindre le jeune homme.

_____Or ce dernier esquivait si aisément qu'on aurait pu croire qu'il ne s'agissait que d'une chorégraphie. Ses pas cadencés semblaient anticiper la prochaine offensive, et l'éviter naturellement. La nymphe psychique, qui avait définitivement abandonné sa lecture, suivait avec intérêt la bataille.

_____Changeant de tactique, Rosélia lança Feuillemagik.


_______Tu as beau te déplacer comme si tu possédais l'aptitude Q.I "Roi de l'Esquive"*, tu ne peux échapper à la précision infaillible de cette capacité ! minauda-t-elle.


_____Mais déjà il s'était réfugié derrière un rocher. La majorité des feuilles en heurtant la pierre se fichèrent dedans et perdirent toute force, mais une autre salve végétale brisa le bouclier fissuré du garçon et l'entailla.

_____Roulé en boule et n'ayant présenté que son dos, il se remit debout en retirant sa chemise striée de déchirures horizontales, n'appréciant pas de la sentir coller à sa peau, le sang suintant de ses coupures qu'il ne pouvait voir. Il eut juste le temps de se cambrer brusquement vers l'arrière, renversant la tête pile au moment où une Éco-Sphère allait le frapper en plein visage.


_______Bon, fini de jouer, fillette. Ayant une défense médiocre, je préfèrerais éviter les blessures au maximum. Je dois donc clore le combat. Navré de devoir gâcher ton plaisir si vite, ironisa-t-il, se redressant.

_______Tu ne serais pas en train de t'y croire un peu trop, là ? J'ai dû t'endommager le cerveau...


_____Elle allongea et fendit l'air de son appendice droit, visant directement la joue. Elle ne perçut pas la main qui s'y était porté à l'avance et sa liane fut bloquée dans son poing. Nullement inquiétée, elle enchaîna directement avec sa deuxième. Sauf que cette fois, elle voulut le berner et l'abaissa brusquement pour atteindre les côtes.


_______... parce que tu ne gagneras...


_____Sa tromperie échoua, elle se retrouva piégée. Comment avait-il pu l'arrêter à mains nues ? Elle eut la réponse à sa question en constatant le liquide chaud et vermeil qui coulait le long de ses fouets avant de goutter pour être absorbé par le sol sec et dur sous leurs pieds. Il était allé jusqu'à se blesser sciemment.

_____Sa bouche s'affina et s'étira davantage.


_______... jamais ? dit-il en essayant de deviner la fin de la phrase de la Pokémon Plante.


_____Avant qu'elle n'ait pu se débattre ou lancer Toxik pour que la brûlure du poison l'oblige à la libérer, il tira violemment sur les lianes, les fit tournoyer au-dessus de lui comme un lasso, entraînant la petite fleur dans un manège infernal. Il lâcha brusquement le tout, et la vitesse de rotation l'envoya s'écraser contre un autre rocher. Elle retomba lourdement à terre – ou du moins, autant que le permet un poids d'à peine deux kilos.

_____Ne la voyant plus bouger, Raichu voulut la déclarer K.O, mais elle frémit et se releva. Mais à sa façon de tituber, on voyait qu'elle était totalement confuse. Damon n'eut qu'à l'enrouler dans sa propre corde végétale, exercer une traction vers lui pour qu'elle tourne comme toupie, et la voici refaisant connaissance avec la poussière, hors combat cette fois.

_____Elle avait perdu.




_____« Je me suis fait ratatiner par un humain... »


_____N'ayant pas digéré sa cuisante défaite, Rosélia traînait, outrée, surtout humiliée. Malgré la demande polie de Gardevoir, elle avait catégoriquement refusé d'utiliser Aromathérapi pour guérir les entailles du vainqueur – lequel n'avait rien demandé –, ce qui lui avait attiré des reproches.

_____La traitant d'égocentrique bornée, la nymphe n'avait cessé de pester en bandant les blessures de Damon, énervée de devoir gâcher du matériel de soin pour des saignements bénins. Celui-ci n'avait pipé mot depuis la fin du combat, le regard vague, perdu dans ses pensées. Il suivait mécaniquement la fleur qui ne cessait de lui jeter des regards de travers.

_____La demoiselle psychique sur ses talons, Raichu consultait sans arrêt sa boussole, nerveux. En général tout seul, il ne ressentait pas la honte en se plantant aussi lamentablement qu'il était capable de le faire. Mais là, il était observé, ce qui le mettait mal à l'aise. Il se sentait si empoté...


_______Il ne faut pas trop s'attarder, nous ne sommes encore qu'au deuxième étage, ça va se corser, fit la jeune femme en souriant.

_______Ah, euh, oui, je sais... bredouilla le novice. Hum...


_____Il regarda encore l'itinéraire qu'il avait décidé de suivre, sur l'étrange carte utilisée dans les Donjons. Il s'agissait plutôt d'une espèce de feuille translucide assez épaisse et résistante, mais souple, enroulable à volonté. La matière dont elle était faite analysait les ondes particulières de ces zones distordues et les décryptait pour au final fournir un plan détaillé de l'étage.

_____Mais sa portée étant faible, il fallait se déplacer dans les couloirs pour le compléter, et espérer tomber sur l'escalier avant d'avoir tout parcouru ; histoire de ne pas perdre trop de temps et d'énergie...


_______Bah, prenons tout droit, ce passage n'a pas encore été emprunté. Pourvu que ce soit le bon... pria la souris.

_______Je te suis, ne t'en fais pas. C'est du hasard, après tout, rappela la Pokémon en haussant les épaules, peu soucieuse.


_____Le boyau qu'ils avaient choisi d'emprunter formait un coude, ils disparurent dans le virage. Rosélia, qui les avait vus, allait prendre la même direction quand l'humain derrière elle lui demanda, sortant de son mutisme :


_______Sais-tu où sont Raichu et Gardevoir ? Je n'ai pas fait attention à eux...


_____Presque immédiatement, une idée malsaine germa dans l'esprit de la rose (désolée pour le mauvais jeu de mots). Elle s'arrêta et se retourna en lui décochant son sourire le plus innocent, ce que l'autre ne manqua pas de remarquer, même s'il se tut.


_______Bien sûr. Au carrefour, ils ont pris à droite, assura faussement l'adolescente. Je file leur dire de ralentir.


_____Et elle courut aussitôt les rejoindre, sortant du champ de vision restreint du garçon, à cause de l'obscurité. Sauf qu'évidemment, elle s'engagea dans le bon conduit, et qu'elle n'avait pas du tout l'intention de revenir sur ses pas. Elle espérait bien qu'il se perde. C'était une vengeance bien méritée, selon elle. Une mauvaise plaisanterie en vérité.

_____Très mauvaise.

_____Or, Damon n'était pas dupe. Aussi, au croisement, il ignora la voie de droite, hésita entre les deux dernières s'offrant à lui. Il se décida.

_____Il alla à gauche, arriva dans une grande salle, esquiva de justesse un piège Téléport en sautant de côté.

_____Pour atterrir dans un deuxième.



_______Mmmh...


_____Damon se releva péniblement, la tête lui tourna. Il frotta ses paumes couvertes de graviers, passa la main dans ses cheveux, faisant voler de la poussière et tomber des particules de terre sèche. Il se tapota les épaules, les vêtements. Décidément, sa chemise avait souffert, elle n'était plus bonne qu'à jeter. Son pantalon commençait aussi à montrer des traces d'usure.


_____« ... Maudits pièges, sous cette forme, je suis bien incapable de les esquiver convenablement... », se dit-il.


_____En plein centre d'une des cavernes de l'étage, il regarda autour de lui. Bien sûr, il était tout à fait incapable de savoir où il se trouvait. Et l'élan de son bond pour ne pas tomber sur la première mine de téléportation l'avait fait trébucher quand il avait soudain changé de salle. Il s'était cogné la tête et avait perdu ses repères.

_____Impossible donc de se souvenir s'il s'était déjà trouvé ici avec les autres. Il jura contre Rosélia, qu'il ne pouvait présentement plus supporter. Il y avait quelque chose de corrompu en elle. Un égoïsme dévorant.

_____Méditant cela, il entreprit de prendre le chemin le plus proche de lui, c'est-à-dire tout droit. À peine eut-il voulut faire un pas qu'un terrible frisson glacé lui parcouru l'échine, du bassin à la nuque. Il écarquilla les yeux, stupéfait : il s'agissait d'un résidus de son aptitude Q.I "Éviteur de Maisons"** !

_____Un doute le saisit, et il leva la tête brusquement, pour constater les dizaines de points rouges tapissant le plafond haut et irrégulier. Il esquiva in extremis une gerbe visqueuse, qu'il identifia comme étant de la toile de Migalos. Elle descendit aussitôt, lui barra le passage, ses congénères l'encerclant elles aussi, accompagnés de Parasect, de Natu, ou encore de Charmillon.

_____Le jeune homme se mit en position de défense, grommelant :


_______Manquait plus que ça, une Maison de Monstres...



_____*Les aptitudes Q.I sont des facultés particulières qui se développent avec de l'entraînement et en mangeant des Gelées. Il y en a de toutes sortes, très utiles dans les Donjons. "Roi de l'Esquive" permet, comme son nom l'indique, d'éviter bien plus aisément les attaques, les objets lancés, etc. Cependant, cela ne peut rien contre les attaques de précision infaillible. Rosélia faisait la remarque à Damon de façon ironique, mais celui-ci étant un Darkrai à l'origine, il est très probable qu'il ait vraiment cette faculté.

_____**"Éviteur de Maisons" signale par un frisson glacé remontant le long de la colonne vertébrale les Maisons de Monstres à l'entrée des salles, afin de prévenir la personne qu'il ne faut pas entrer. Damon s'étant trouvé dans la salle immédiatement, il a ressenti le frissonnement juste avant de faire un pas. Mais il n'y pouvait pas grand-chose, de toute manière, il était déjà en plein dedans...