Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokamen Rider: Gotta Ride'Em All! de Totor999/Quivering Star



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Totor999/Quivering Star - Voir le profil
» Créé le 05/11/2011 à 18:35
» Dernière mise à jour le 05/11/2011 à 18:35

» Mots-clés :   Action   Aventure   Cross over   Humour   Présence d'armes

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 11: Road Rage
A déjà quelques kilomètres de la métropole sans nom particulier où régnait la fondation Kougami, un groupe de motards filait à toute allure en direction de Futo, dont on arrivait à voir l'énorme éolienne centrale à l'horizon.

L'un des membres du groupe se disait que les kilomètres qui les séparaient déjà n'étaient pas de trop, mais qu'ils n'étaient pas vraiment suffisants non plus, et insistait pour être en tête de peloton et manquait presque de semer ses compagnons. Normalement ça n'aurait pas dû être possible car chaque membre du groupe était censé utiliser le même modèle de moto, mais le plus pressé d'entre eux avait trouvé une alternative peu avant le départ...

-Quelqu'un peut m'expliquer d'où il a sorti cette Harley Davidson ? demanda Eiji en désignant Zen, tout en conduisant son propre Ridevender.
-Si j'ai bien compris, il a eu l'occasion de stocker quelques objets utiles durant ses aventures précédentes, et il les a tous mis dans sa sacoche de dresseur Pokémon. expliqua Kalyzto, assis derrière Tsukasa sur son Ridevender. Là d'où ça vient, ce genre de sac n'a absolument aucune limite de contenu et peut transporter autant de matériel médical qu'on peut s'en payer, une infinité de sphères de haute technologie destinées à réduire des animaux surnaturels à l'état d'énergie pure afin de les entreposer à l'intérieur, ainsi que toutes les pierres, clés et autres objets trouvés par-terre sur lesquels un dresseur tombe durant ses voyages. L'une des pièces d'équipement standard d'un dresseur est la bicyclette, mais Zen a opté pour la Harley...
-Il a aussi son gantelet qui lui permet de se transformer, là-dedans, non ? demanda Tsukasa. Maintenant il est cassé, certes, mais il n'a rien d'autre dans ce style ?
-A part les trois Pokéballs contenant ses Pokémons principaux, je ne sais pas trop. Il possédait des Pokémons légendaires, largement plus puissants, à certains points de ses autres aventures. Mais comme ils sont plus importants d'un point de vue scénaristique que les Pokémons communs, ils sont indépendants de lui et ne font partie de son équipe que lorsqu'on joue des scènes où ils font partie du scénario. Le reste du temps ils vivent leur propre vie à Totorville comme Zen et moi.
-Donc il y a probablement des bestioles semblables aux siennes, mais plus fortes, qui ont été égarées dans d'autres mondes ?
-Ça se peut. Ce serait bien qu'on tombe sur Arceus, c'est en quelque sorte Dieu lui-même. Ou peut-être Palkia, à la limite, il maîtrise les dimensions, peut-être que ça pourrait nous aider vu qu'on a affaire à un déséquilibre entre plusieurs mondes parallèles...
-Moi, je n'y comprends pas grand chose. commenta Eiji. J'espère que ça ne va pas devenir trop compliqué, j'aimerais bien être capable d'aider sans être complètement perdu.

Un bruit semblable à celui d'une explosion attira l'attention du groupe, qui regarda en l'air et aperçut comme une fissure sombre se former au-dessus de la route. A la vitesse à laquelle ils avançaient, ils la dépassèrent la seconde qui suivit, mais ce qui sortit de la faille prit la même route qu'eux et les dépassa à son tour...

La moto de Zen fut déstabilisée par la forme floue bleue qui manqua de la percuter, mais le jeune motard remit son véhicule dans la bonne position d'un coup de guidon sec et nerveux. Son regard se fixa sur le bolide qui l'avait doublé et laissa soudain transparaître toute sa rancune.

-Oh non, tu te mettras pas sur notre route une deuxième fois, connard ! lança Zen, brisant le silence qu'il avait adopté depuis le départ.
-C'était Blast, non ? demanda Kalyzto, légèrement confus.
-Je crois bien. répondit Tsukasa. Tu n'espères quand même pas l'affronter à nouveau ? Lança-t-il à l'adresse de Zen.
-J'ai perdu mon Pokégauntlet et j'espère bien trouver quelqu'un d'autre que Kougami pour le réparer, mais en attendant, j'ai d'autres tours dans ma manche dont j'ai pris le temps de me rappeler ! expliqua Zen. On va voir ce que Kamen Rider Usain Bolt sait faire face à une moto tunée au-delà des lois de la physique !

Zen fit vrombir le moteur de son véhicule, qui se cabra comme un cheval furieux et dont les cylindres laissèrent échapper des flammes,avant de brutalement franchir le mur du son et de partir à la poursuite de Blast, en ne laissant qu'une traînée de flammes dans son sillage.

-C'est nouveau, ça, faut croire qu'il a eu le temps de bricoler sa machine pendant tout ce temps où Totor n'a pas eu besoin de nous... commenta Kalyzto. Vous autre les Riders, vous avez un certain lien avec les motos, d'où votre nom, non ? Vous faites sans doute des choses dans le même genre ?
-J'aimerais bien... soupira Tsukasa d'un air déçu de lui-même. Ma moto habituelle n'a guère plus d'utilité qu'un scooter stylisé, et je ne crois pas que les bécanes que nous avons ici aient quoi que ce soit de spécial à part le fait de se transformer en distributeurs...
-On ne devrait pas essayer de le rattraper pour l'aider, là ? intervint Eiji.
-Je crois qu'on va surtout avoir besoin de nous aider nous-mêmes, messieurs... intervint Kalyzto en regardant en arrière.

Les deux Riders se retournèrent rapidement et aperçurent qu'une horde de créatures étranges s'étaient échappées de la faille toujours présente loin derrière eux, et qu'elles se déplaçaient suffisamment vite, autant à terre que dans les airs ; pour les rattraper rapidement.

-On n'a rien d'assez rapide pour rattraper Zen, et quoi qu'on fasse, on va avoir affaire à eux. expliqua Tsukasa. Essayons de réduire leur nombre tant qu'ils ont encore de la distance à gagner !
-Ça me va, le combat à distance est ma seule spécialité, pour ainsi dire... comment Kalyzto en s'élevant dans les airs. Je pense bien qu'il s'agisse de Pokémons, je connais ces bestioles là d'où je viens, je pourrais vous avertir si j'en aperçois des dangereux dans ce groupe.
-Je n'ai qu'un seul combo à ma disposition, il n'est pas vraiment fait pour le combat à distance ou le à grande vitesse, mais il devrait être assez puissant pour nous faire prendre l'avantage rapidement... annonça Eiji.

Les yeux d'Eiji brillèrent brièvement d'une lueur mauve, et trois médailles sortirent de son torse sans laisser de trous, pour ensuite aller se placer dans les trois fentes de sa ceinture de transformation, et ce sans être gênées par la vitesse à laquelle il roulait.

Le Rider bariolé saisit un objet circulaire accroché à sa hanche et le passa rapidement devant les trois médailles, provoquant un bruit métallique résonnant pour chacune d'elles.

-Henshin ! lança Eiji en tenant l'objet devant sa poitrine.

Trois séries de symboles colorés apparurent autour de lui alors qu'il continuait de foncer à moto, et tournoyèrent autour de lui quelques instants avant de finalement s'arrêter, désignant trois symboles mauves représentant vaguement des créatures sauriennes.

-Ptera ! Tricera ! Tyranno ! ponctua une voix provenant de l'accessoire d'Eiji alors que les trois symboles s'agrandissaient pour ensuite se fusionner et se plaquer sur le torse du motard.

-PU-TO-TYRANNO-SAURUUUUUUS ! chanta l'objet alors qu'Eiji prenait enfin sa forme de Rider dans un florilège de lumières mauves et d'éclats de glace.

Eiji fut entouré d'une croûte de glace l'espace d'un instant, qui se brisa violemment pour révéler sa combinaison blanche et mauve, son casque aux formes pointues et aérodynamiques, sa cape mauve en deux morceaux faisant penser à des ailes, ainsi que ses gantelets et bottes lourdes mauves.

Tsukasa, qui avait préparé sa propre ceinture et était sur le point d'insérer sa carte à l'intérieur, était resté le bras tendu devant lui, ignorant le risque de perdre sa précieuse carte de transformation ; pour observer ce curieux spectacle.

A sa surprise croissante, Eiji se pencha sur le côté et tendit son bras vers le sol malgré la vitesse à laquelle sa moto fonçait, et planta littéralement sa main dans le bitume, forçant par la même occasion sa moto à faire demi-tour autour de l'axe de son bras.

Il retira sa main du sol juste au bon moment pour que son véhicule reparte droit sur la horde de poursuivants, et à la stupéfaction maintenant totale de Tsukasa, il était à présent armé d'une hache.

-Je rêve ou les Riders créés après moi sont de plus en plus délirants ?! commenta Tsukasa en s'arrêtant au milieu de la route.
-J'espère qu'il n'est pas faible face aux attaques électriques, je vois des Zéblitzs en tête de peloton. annonça Kalyzto qui observait attentivement les Pokémons qui allaient à la rencontre d'Eiji, ou plutôt Kamen Rider OOO.

Le Rider mauve et blanc, puisant dans la force antique des dinosaures, et aidé par la vitesse de son véhicule, asséna un coup de hache monstrueux aux Zéblitzs, des Pokémons électriques ressemblant à des licornes zébrées aux rayures ressemblant à des éclairs. Ceux qui se trouvaient directement sur le chemin de sa charge furent tranchés nets par la traînée d'énergie mauve que l'arme créa bien plus loin que sa lame physique.

Kalyzto s'attendit un instant à assister à un spectacle sanglant, mais les créatures touchées, même découpées d'une manière qui avait bien peu de chance de les laisser en vie, se désintégrèrent en une fumée noire sans le moindre signe de chair ou d'organes.

-De l'énergie obscure ? J'ai déjà vu ça dans les fics de Totor. commenta Kalyzto. On dirait que ces Pokémons ne sont que des copies faits à partir d'obscurité concentrée...
-Est-ce que ça les rend dangereux ? Parce que ceux qui ont survécu à ce coup viennent vers nous. répondit Tsukasa.
-Je n'ai jamais eu l'occasion d'affronter des copies obscures, par-contre... soupira Kalyzto avant de lever ses longs bras plats vers les Zéblitzs qui s'approchaient.

Une barrière psychique apparut sur le chemin des chevaux électriques, certains se heurtèrent à elle et tentèrent de la briser à coups de corne électrifiée, mais certains remarquèrent qu'elle n'était pas particulièrement large et entreprirent de la contourner, uniquement pour recevoir des salves de décharges psychiques invisibles à l'œil nu, mais assez fortes pour les étourdir, les renverser et créer des creux dans le sol.

-Ce serait gentil de votre part de vous transformer, je ne suis pas vraiment fait pour l'endurance... fit remarquer Kalyzto, dont le crystal pectoral clignotait de façon irrégulière alors qu'il mitraillait les Zéblitzs aussi bien qu'il le pouvait.
-Oui, oui, ça vient ! rétorqua Tsukasa, irrité. Henshin !

Il inséra sa carte dans le lecteur de cartes au centre de sa ceinture et le referma en appuyant sur les côtés.

-KAMEN RIDE, DECADE ! lança la voix de présentateur télé de la ceinture.

Dix silhouettes transparentes de l'armure de Decade encerclèrent Tsukasa, se concentrèrent sur lui pour la matérialiser, et plusieurs plaques rouges s'échappèrent du joyau au centre du lecteur de cartes pour venir se ficher dans son casque et donner ses couleurs à l'armure toute entière.

-J'avais pensé que les couleurs de la combinaison d'Eiji étaient peu communes, mais maintenant que je vois à nouveau celles de la vôtre... commenta Kalyzto.
-Avant que tu ne dises quoi que ce soit d'autre, mon armure est MAGENTA, pas rose !
-Le Magenta, c'est du rouge très clair qui ressemble à s'y méprendre à du rose, ou à du fuchsia à la limite. Je vois les couleurs différemment des humains, mais même moi je trouve ces couleurs très proches...
-Contente-toi de canarder ces canassons, tu veux ?! s'indigna Decade tout en faisant démarrer sa moto en direction de la muraille psychique.
-Alors occupez-vous du Guériaigle qui vient de passer au-dessus de ma barrière ! l'avertit Kalyzto.

Decade leva ses yeux à facettes verts vert le ciel et vit un énorme oiseau bleu, blanc et rouge à la tête ornée d'une crinière de plumes faisant penser à la coiffe d'un chef indien ; fendre l'air vers Kalyzto qui était déjà occupé à ralentir les cibles au sol.

-Faut tout faire soi-même, ici ! maugréa Decade en dégainant son arme en mode pistolet et tira une rafale de lasers rouges sur l'oiseau qui perdit de l'altitude, quelques plumes, et passa en catastrophe sous Kalyzto qui s'éleva encore de quelques dizaines de centimètres pour être sûr de l'éviter.

Le Guériaigle reprit son équilibre en plein vol et fit demi-tour pour cette-fois foncer en piqué sur Decade, le regard rempli d'une haine qu'aurait pu exprimer un natif américain de souche face à ce que les américains actuels ont fait à son peuple.

-Ouais, nous non-plus on n'aime pas beaucoup les américains pour ce qu'ils ont fait à Black RX et à nos voisins les Sentaïs... murmura Decade en repérant cet éclat de rancune pure dans le regard de son adversaire volatile.
-FINAL ATTACK RIDE, DE-DE-DE-DECADE ! annonça sa ceinture.

Une file de panneaux holographique jaunes se forma entre Decade et l'oiseau qui fondait sur lui. Il tendit son arme vers les panneaux et tira un large faisceau d'énergie qui les traversa, gagnant en vitesse et en intensité à chacun d'entre eux, et donnant même l'impression de disparaître dans certains d'entre eux et de ressortir du suivant pour recommencer ce tour de passe-passe avec ceux d'après.

Le rayon sortir du dernier panneau et frappa l'oiseau géant dans une explosion de flammes, de plumes et de pixels rouges.

-Bon, les Zéblitzs, maintenant... suggéra Kalyzto, comme essoufflé malgré le fait que son anatomie extraterrestre ne comprenait probablement pas d'organes respiratoires.
-Oh, ce n'est pas toi qui commande, que je sache ?! s'indigna Decade.
-C'est-à-dire qu'ils ont brisé ma barrière... répondit Kalyzto en désignant quelque chose derrière Decade.
-Oh misère... soupira Decade en se retournant vers le concert de bruits de sabots et de tonnerre qu'il entendait derrière-lui.



Plus loin, OOO, toujours sous sa forme « PuToTyra », s'acharnait au milieu de la horde de Pokémons qui l'attaquaient. Un Scobolide, un Pokémon insecte à la carapace épaisse et au corps enroulé sur lui-même tel une roue chitineuse, tenta d'écraser le Rider, qui le bloqua avec ses mains griffues, rayant la carapace et causant des étincelles. L'instant d'après, une queue de dinosaure lui poussa au bas du dos, et il s'en servit pour frapper l'insecte géant et le projeter parmi ses congénères.

A peine débarrassé de son assaillant, une ombre passa à toute vitesse devant lui et le renversa. Elle passa encore plusieurs fois dans des directions différentes tout en le frappant alors qu'il était à terre. Mais la force physique titanesque dont disposait OOO sous sa forme actuelle lui permit de résister aux assauts, et d'un coup de hache bien placé, il intercepta son nouvel adversaire qui se cassa lamentablement la figure un peu plus loin.

Il s'agissait d'un Limaspeed, un autre Pokémon insecte, qui avait suivi un cycle évolutif unique en son genre afin d'adopter une apparence vaguement humanoïde faisant penser à un ninja.

Malgré le fait qu'il se trouvait à présent à terre, OOO continua de se faire attaquer par des ombres mouvantes, et tout en cherchant d'où venaient ces nouvelles attaques, vit d'autres Scobolides converger vers lui, ainsi qu'un Brutapode, la forme évoluée des Scobolides, un scolopendre géant à la carapace rouge.

Eiji poussa un grognement sauvage à l'intérieur de son casque et passa son scanner devant les trois médailles contenues dans sa ceinture, créant trois anneaux mauve lumineux sur son passage.

-SCANNING CHARGE ! hurla le scanner.

La queue de T-Rex de OOO refit son apparition, sa cape s'anima pour devenir une véritable paire d'ailes mauves, et deux épines acérées placées sur ses épaules s'allongèrent brusquement pour aller transpercer le Brutapode en pleine tête, projetant des éclats de carapace et d'énergie obscure autour du point d'impact.

Les ailes mauves firent un grand battement, et le sol se gela tout autour de OOO, emprisonnant les Pokémons autour de lui dans des cercueils de glace. Ses deux épines se retirèrent du Brutapode congelé, et d'un grand mouvement rotatif, il réduisit toutes ses victimes à l'état de glaçons avec sa queue.

Les quelques Pokémons à s'être tenus assez loin pour ne pas finir en morceaux eurent le bon réflexe et s'éloignèrent encore un peu plus à la vue de leurs congénères en miettes.

Eiji eut l'espace d'un instant l'intention de massacrer les survivants, mais les cris de détresse de Tsukasa lui parvinrent à l'oreille, et il décolla d'un violent battement d'ailes pour aller rejoindre ses alliés aux prises avec les Zéblitzs.



Malgré la distance qui le séparait encore de Futo, Blast était déjà occupé à scanner la ville à la recherche des Chaos Memories qui y avaient été détectées. Au travers de ses yeux à facettes, il pouvait voir l'éolienne géante de la ville comme s'il se tenait juste devant elle, et entendait des bribes de conversation des citoyens qui vaquaient autour du monument...

Ses scanners attirèrent soudain son attention vers quelque chose qui s'approchait derrière-lui. Il avait bien remarqué la présence de trois des adversaires qu'il avait croisé précédemment, ainsi que de Kamen Rider OOO, mais il avait préféré les ignorer en faveur des Chaos Memories, qui étaient après tout l'une des priorités du plan d'Anti...

Mais il ne s'était pas attendu à ce que l'un d'eux soit capable de le rattraper.

-Hé, le marathonien, tu comptais vraiment nous ignorer comme ça ?! lança une voix familière dans son dos. On était prêt à te prendre en STOP !

Blast fit un pas de côté tout en continuant à courir à toute vitesse, évitant de justesse une lame énergétique qui aurait pu le frapper à l'arrière de la tête.

Il tourna la tête et reconnut Zen, à bord d'une Harley Davidson roulant à une vitesse improbable, et armé d'un objet rouge et blanc doté d'une lame composée d'énergie pure.

-Qu'est-ce que... murmura Blast qui garda son regard concentré sur le motard au lieu de regarder vers où sa course effrénée le menait, mais ses scanners indiquaient que la route était libre jusqu'à Futo, donc il n'avait aucune raison de s'inquiéter pour ça.
-Moto tunée par mes soins. répondit Zen. Et ça c'est un Pokégun, une connerie que j'ai gardé d'une autre fic, mais c'est toujours sympa d'avoir une arme bifurquée ! ajouta-t-il alors que la lame d'énergie de son arme disparaissait et qu'il la tendait à présent vers Blast telle une arme à feu.

Blast exécuta une séquence complexe de zig-zags, d'accélérations et de ralentissements brefs pour éviter une salve de tirs incandescents, puis il percuta de lui-même le véhicule de son adversaire, qui manqua de sortir de route.

-Oh, tu veux jouer à ça, Full Throttle ?! répliqua Zen en faisant repasser son arme en mode épée laser.

Zen et Blast s'adonnèrent quelques instants à une joute à grande vitesse, se fonçant l'un sur l'autre et se repoussant mutuellement à grands échanges de coups de lame énergétique et de charges à corps perdu.

-Laisse tomber, tu n'as rien à voir dans ce conflit, tout ce que tu y trouveras en t'y mêlant, c'est la disparition totale de ton être ! lança Blast.
-Faudra me rentrer dedans plus fort que ça pour me faire disparaître, c'est déjà un miracle que j'existe encore alors que je ne suis même pas dans la tête de celui qui m'a imaginé ! rétorqua Zen en appuyant son arme sur sa hanche pour enfoncer le bouton qui se trouvait sur le côté.

-PUISSANCE MAX ! lança une voix robotique venant de l'arme, qui s'entoura d'arcs électriques rouges et blancs alors que Zen la tendait à nouveau vers son adversaire.
-LASER, MAXIMUM DRIVE ! cria la Chaos Memory bleu ciel que Blast avait activé par réflexe.

L'arme de Zen tira une boule de feu exagérément grosse comparée à con canon, et les yeux de Blast tirèrent deux faisceaux d'énergie qui partirent à sa rencontre, créant une violente explosion au milieu de la route.

Blast sortit du nuage de fumée et de débris et continua sa course vers Futo, alors que Zen fut projeté sur l'herbe à l'écart de la route.

-Trouillard... murmura Zen, face contre terre.

L'instant d'après, sa moto, toujours intacte, lui tomba dessus dans un bruit de métal et de craquement d'os.

-Je sais pas pourquoi, mais je l'ai sentie venir, celle-là... ajouta Zen, dissimulant habilement sa douleur sous un ton las.



-Bon, en résumé, on avait eu l'occasion de capturer deux Riders importants, et à chaque fois, ils se sont fait sauver par un train temporel ? demanda Ohja à Gaoh.

Gaoh mordit dans l'énorme sandwich qu'il tenait et entreprit de répondre à son collègue.

-F'est pour fa que ve vais me farver de furveiller les valentours dans mon propfre train une fois que vaurais récupféré affez de puiffanfe. expliqua-t-il sans pour autant paraître moins intimidant que d'habitude.
-T'as aussi un train qui vole ? demanda Ohja.

Gaoh avala.

-Le plus puissant de tous les trains temporels. Mais comme je l'ai dit, il faut que je me renforce encore un petit peu pour pouvoir l'appeler et le contrôler. Tous les Riders au service d'Anti regagnent leur force d'antan petit à petit, notre chef a assez de ressources pour nous améliorer lui-même, mais il est plus concentré sur Eternal en ce-moment.
-Ouais, moi je suis déjà content de pouvoir tenir quelques minutes hors de mon armure, mais j'aimerais pouvoir appeler mon monstre de contrat... Je me demande si il s'agira de Venosnaker ou de Genocider, vu qu'apparemment le déséquilibre dimensionnel qu'Anti est en train de causer déforme la continuité des mondes de Riders...
-VICTOIRE !!! lança une voix enthousiaste mais sinistre.

Ohja sursauta sur son siège et se tourna vers Anti, qui venait d'entrer dans la salle de réunion, et faisait face aux deux Riders installés à la table centrale. Katsumi et l'homme à la marionnette entrèrent dans la salle à leur tour, ce dernier mettant Ohja mal à l'aise.

-Qu'est-ce qu'il se passe ? On a enfin réussi à accomplir quelque chose à part traîner dans cette dimension noire ? lança Ohja en tentant de garder sa crédibilité.
-Les expériences qu'Anti et moi-même avons tenté se sont révélées satisfaisantes. répondit l'homme à la marionnette en s'adressant à cette dernière, perchée sur son bras gauche. Les Core Medals peuvent être utilisées pour renforcer la nouvelle version de l'Eternal Memory. Ajouta-t'il de son ton toujours aussi monotone tout en tendant les deux Core Medals jaunes qu'il tenait dans sa main droite.

Katsumi inséra la Eternal Memory dans sa ceinture et se transforma en Kamen Rider Eternal. Il était toujours sous sa forme Red Flare, dépourvue de cape, d'arme ou de quoi que ce soit de vraiment unique, mais il tendit les mains devant lui et créa une violente bourrasque qui aurait pu mettre la pièce entière sens dessus dessous si tous les meubles n'étaient pas mystérieusement et solidement soudés au sol. Seul Ohja tomba de son siège alors que Gaoh éprouva quelques difficultés à ne pas laisser tomber son sandwich.

-Dites, professeur Maki, intervint Katsumi avec un air d'anticipation tout en reprenant sa forme humaine ; vous avez des médailles mauves sur vous, non ? Je pourrais m'en servir aussi ?
-Docteur Maki. corrigea l'homme à la marionnette. Et les médailles que je possède sont très puissantes et instables, elles ne sont pas comme celles des autres Greeeds, nous ne savons pas si c'est une bonne idée de les utiliser sur votre Gaïa Memory, et je me dois de les garder avec moi.
-Ah... soupira Katsumi d'un air déçu, comme un enfant à qui on refuse quelque chose pour des raisons face auxquelles il est incapable de protester. Et César, c'est un Greeed, non ? Il a des médailles noires en lui, c'est bien ça ? demanda-t-il aussitôt à Anti.
-Il est encore fragile, un peu comme tous les Riders que j'ai ramené à la vie. répondit Anti. Le séparer de ses Core Medals pourrait avoir de mauvais effets pour le moment. La meilleure chose que l'on peut faire si on souhaite utiliser les Core Medals pour te renforcer, serait de trouver les autres Greeeds et de les ramener ici pour faire des expériences sur leurs médailles. Plus on en a, mieux ce sera, même si les deux qu'on a récupérées sont très puissantes, on ne doit pas leur prendre trop d'énergie, et on ne doit pas priver les Greeeds de leur propre énergie non plus...
-Donc on retourne dans le monde d'OOO et on ramène ces cinq gaillards ici ? Pas de problèmes, ouvrez-nous le portail, je les amènerais ici en brochette sur mon poignard ! suggéra Katsumi d'un air excité en dégainant son arme.
-Je ne vois pas d'objection à ce que vous fassiez une sortie, fit remarquer Maki, mais il vaudrait mieux que je vous accompagne. En effet, les Greeeds me voient comme une sorte de chef, et je peux les convaincre de venir ici sans utiliser la force.
-Pourquoi vous n'avez pas fait ça plus tôt ? intervint Ohja en sortant de derrière la table.
-Pour être honnête, j'ai été invité ici seul et par surprise. J'ai simplement pris le temps d'étudier ce qu'Anti avait à me proposer avant de réfléchir à ce qui devait advenir des Greeeds. Maintenant, j'estime que c'est le bon moment pour aller les chercher. Si vous voulez bien, maître Anti... dit-il en saluant l'intéressé, même s'il parlait toujours en direction de sa poupée.

Anti tendit un bras sur le côté et fit instantanément apparaître une fissure dimensionnelle dans laquelle Maki se faufila calmement, rapidement suivi par Katsumi qui avait l'air d'un Pitbull pressé de faire de l'exercice.

L'homme au visage ombré ne s'attarda pas plus longtemps et se retira à son tour en traversant le sol comme un fantôme.

-... Etudier ce qu'Anti avait à lui proposer ?! murmura Ohja. On ne sait déjà pas ce que ce type cherche à faire alors qu'on est censés bosser pour lui !
-Fais preuve de patience. Tu as déjà été ramené à la vie par ses soins. Quoi qu'il cherche à faire, ça devrait être mieux que d'être mort. Ou être littéralement effacé du temps, comme je l'étais...
-C'est sûr que vu comme ça... Mais ça a intérêt à être une bonne surprise, pour nous la cacher comme ça. Il a bien parlé de nous offrir nos petits paradis personnels en récompense, mais on n'a aucun indice sur son but à lui ! Les méchants qui roulent d'autres méchants dans la farine, c'est assez fréquents, là d'où je viens !
-Ceux qui ont scénarisé la continuité de ton monde l'ont voulu ainsi... répondit Gaoh.
-Mon monde et le tien ont été scénarisés par la même personne... rétorqua Ohja comme s'il rappelait un fait évident.

Gaoh laissa tomber son sandwich à cause de la confusion méta-fictionelle qu'il ressentait soudainement.

A suivre...

BONUS

Kamen Rider OOO PuToTyra Combo