Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokamen Rider: Gotta Ride'Em All! de Totor999/Quivering Star



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Totor999/Quivering Star - Voir le profil
» Créé le 10/08/2011 à 14:25
» Dernière mise à jour le 12/08/2011 à 19:46

» Mots-clés :   Action   Aventure   Cross over   Humour   Présence d'armes

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 4: On ne peut pas tuer ce qui est déjà mort.
-Bon, votre boss sait que nous venons d'un autre monde, dit Zen à Gotou qui accompagnait le trio dans les couloirs de la Fondation Kougami, je suppose qu'il a aussi deviné qu'on pouvait lui donner un coup de main à propos du problème qu'il était sur le point de nous expliquer avant que son travail n'appelle loin de ses gâteaux.
-C'est ça. répondit simplement Gotou sans regarder Zen.
-Mais comment sait-il cela ? demanda Kalyzto.
-La fondation organise énormément de projets scientifiques très avancés sous couverture, et Kougami a le contrôle total sur tout ça. Il sait probablement plus de choses que ce que tous ses employés réunis savent.
-Ca ne vous inquiète pas ? demanda Tsukasa. J'ai pu voyager dans beaucoup de mondes, et j'ai pu voir pas mal de compagnies douteuses manipuler leurs employés...
-Je suppose qu'il garde beaucoup de secrets hors de notre portée, et on sait très bien qu'il garde un œil sur nous tous en permanence. Mais nous travaillons pour un but noble.
-Qui est ? demanda Zen, peu confiant.
-Sauver le monde.
-Ah.
-De quoi ? demanda Kalyzto.
-Des Greeeds.
-Les quoi ? demanda Tsukasa.
-Tu pourrais pas nous déballer toute l'histoire d'un seul coup, dis ?! s'impatienta Zen.

Gotou se retourna d'un geste vers le trio, leur rappelant au passage qu'il tenait toujours son espèce de shotgun à la fois futuriste et loufoque dans les mains.

-Je ne sais pas encore si je peux vous faire confiance.
-Il faut bien que vous nous expliquiez dans quoi vous nous embarquez, et aussi voir si nous sommes d'accords pour participer... Surtout parce que de quoi qu'il s'agisse, je ne sais pas si je serais bien utile. expliqua Kalyzto, un peu gêné.
-Surtout si tout le monde te prend pour un monstres, t'as effrayé pas mal d'employés dans les couloirs, toute à l'heure. ajouta Zen.
-Vous voyez, c'est ça qui risque de poser problème. Si on veut combattre des monstres alors que l'un de nous en est un aux yeux de la plupart des, on risque de très vite semer la confusion et la panique. expliqua Gotou. En plus, on ne sait pas si il fait partie de la même espèce.
-Donc les Greeds sont des monstres ? demanda Tsukasa.
-Des monstres qui se nourrissent des désirs humains pour devenir plus puissants et éventuellement consumer les humains eux-mêmes. concéda finalement Gotou. Je crois que c'est leur façon d'agir qui a poussé Kougami a s'organiser aussi activement contre eux, mais après...
-Est-ce que des Kamen Riders combattent ces « Greeeds » ? demanda Tsukasa.

Gotou observa Tsukasa en silence pendant quelques secondes.

-Des quoi ?
-Allons, des héros en combinaison de combat, au casque faisant penser à un insecte. Ils se transforment avec une ceinture et exterminent les monstres de leurs mondes respectifs à grand renforts d'armes futuristes, de pouvoir magiques et de coups de pied sauté en pleine tête. Ces derniers temps, ils ont même tendance à avoir beaucoup de transformations aux couleurs couleurs différentes leur donnant des pouvoirs précis...
-Vous connaissez OOO ?! demanda Gotou, surpris.
-Oz ? Comme le magicien ? demanda Zen en prononçant le nom comme il l'avait entendu, sans savoir qu'il s'écrivait OOO, mais il était dur de repérer les fautes écrites à l'oral.
-Non, juste OOO, il s'agit d'un guerrier antique capable d'utiliser ce qu'on appelle les Core Medals pour se transformer de diverses manières et changer de pouvoirs à volonté pendant les combats. Il a combattu les Greeeds il y a 800 ans et a été scellé avec eux. Maintenant, le sceau a été brisé, les Greeeds libérés à nouveau, et c'est un ami à moi du nom de Eiji Hino qui a hérité de ses pouvoirs.
-Alors où est-ce qu'on peut trouver ce Eiji ? demanda Tsukasa d'un air impatient.
-Pourquoi t'es si impatient de rencontrer ton collègue local ? demanda Zen. On essaie déjà de comprendre à quel problème on essaie de nous mêler...
-Justement ! Dans tous les mondes que j'ai traverser, m'allier avec le Rider local me permettait de résoudre la menace et de passer au monde suivant avec de nouveaux pouvoirs dans la poche !
-... Alors je crois que nous sommes mal partis, répondit Gotou, car il a justement disparu à cause du problème en question...

Tsukasa baissa les bras et la tête, l'air au bord du désespoir.



Dans une forêt aux abords de la ville, bien trop loin d'une quelconque concentration de gens, une bataille terrible faisait rage. Les habitants de la ville avaient déjà pu être les témoins de combats entre un héros multicolore et des monstres humanoïdes capables de manipuler leurs désirs, mais tout ça avait tendance à les dépasser, et l'univers dans lequel il vivaient semblait ne pas donner beaucoup de médiatisation aux attaques de monstres, qui de toutes façons étaient bien assez tôt vaincus par des guerriers en costumes aussi bariolés que leurs pouvoirs étaient puissants...

Mais ce coup-ci, aucun héros ne participait au combat en question...

Katsumi Daido, le mercenaire au couteau, exécutait des acrobaties rarement vues chez un être humain, évitant les coups de griffes de Kazari, les éclairs verts lancés par les antennes d'Uva et les explosions d'eau provoquées par Mezul ; à grand renforts de sauts et de pirouettes...

-Bordel, cesse de bouger comme ça et bats-toi, c'est toi qui nous a provoqué, je te signale ! s'impatienta Uva après que ses lames de poignet aient frappé l'arbre devant lequel Katsumi se tenait un instant plus tôt.
-Cette force que je sens en moi... se dit Katsumi en s'arrêtant de sautiller pour regarder ses propres mains. Elle est encore plus incroyable que celle que j'ai acquis lorsque je suis revenu à la vie la première fois !
-Alors montre-là ! lança Gamel qui s'approcha de Kastumi en frappant ses deux poings recouverts d'une peau blindée l'un contre l'autre.

Katsumi se retourna vers l'être qui avait l'air d'un croisement entre un humain particulièrement costaud, un rhinocéros et un pachyderme ; et à la surprise des Greeeds, le laissa lui asséner un coup de poing monstrueux en pleine tête...

Katsumi resta debout, la tête toujours bien accrochée à ses épaules, juste tordue en arrière dans un angle qui aurait dû signifier qu'il avait la nuque brisée... Mais son cou se redressa en émettant un « crac », et il donna l'impression que rien ne lui était arrivé en premier lieu.

L'homme esquissa un de ces sourires pervers dont il avait le secret, et Gamel recula de quelques pas en se frottant les deux formes noires qui lui servaient d'yeux comme s'il n'arrivait à croire ce qui venait de se passer.

Musique d'ambiance à ouvrir dans un nouvel onglet, histoire de ne pas quitter la fic.

Katsumi fonça soudain tête baissée sur l'homme éléphant, lui rentra dedans au niveau de l'estomac et lui agrippa la taille... Pour ensuite le soulever au-dessus de sa tête comme une vulgaire boîte en carton massive mais vide de contenu, et le lancer vers Mezul qui s'écarta du chemin en se liquéfiant alors que son compagnon gris s'écrasa profondément dans le sol.

Le surhomme observa les résultats de sa propre force avec une lueur d'euphorie maléfique dans les yeux.

Ankh, le Greeed oiseau tendit son bras gauche, toujours pourvu de plumage contrairement au droit, et lança une salve de flammes sur son adversaire.

Katsumi continua de regarder Gamel se relever maladroitement comme s'il trouvait ça amusant, ignorant totalement les flammes qui le recouvraient.

Après quelques secondes d'immolation, il daigna enfin se tourner vers Ankh et marcha lentement vers lui, l'air dérangé et heureux dans sa propre folie, léchant la lame de son couteau qui commençait à chauffer à blanc...

-Il est invincible ?! s'écria Uva, sidéré de ne pas voir la moindre réaction de douleur chez cet humain. Même ses habits ne brûlent pas !
-Il doit bien avoir des limites, on n'a qu'à agir ensemble, pour une fois ! lança Kazari.
-C'est toi qui dit ça ?! lui reprocha l'homme-insecte.
-Faisons ce qu'il dit, ça ne nous coûtera rien, n'est-ce pas ? suggéra Mezul d'un ton sage malgré la situation.

Les cinq Greeeds concentrèrent leurs puissances respectives et envoyèrent tout ce qu'ils avaient sur l'humain qui se trouvait au milieu du cercle approximatif qu'ils formaient, même si Ankh dut prendre de la distance à cause de leur cible qui s'approchait de lui.

Kazari fit un large mouvement de bras devant lui, projetant une bourrasque à un renverser un camion droit devant lui.
Uva tendit ses antennes vers Katsumi, envoyant une salve d'éclairs qui auraient pu faire sauter les plombs de tout un pâté de maison.
Gamel frappa le sol de toutes ses forces d'un de ses pieds pachydermiques, ce qui provoqua une secousse sismique concentrée qui se dirigea vers le bout de sol situé sous l'humain qui avait réussi à se montrer aussi fort que lui.
Mezul écarta sa cape en écailles et tendit un bras droit devant elle pour projeter un jet d'eau à haute pression capable de défoncer des murs et d 'ébouillanter quiconque aurait la malchance d'être touché.
Ankh fit apparaître son unique aile gauche bariolée dans son dos, qui projeta une rafale de plumes géantes et explosant avec autant de force que des grenades droit sur le fou qui se dirigeait vers lui et qui brûlait toujours.

Les cinq attaques élémentaire rencontrèrent le même point, provoquant un véritable cataclysme naturel concentré sur à peine quelques mètres carrés. Des flammes, des bouts de terre et des giclées d'eau bouillante volèrent dans tous les sens.

Une onde choc ardente et électrifiée souffla les Greeds en arrière et abîma les arbres alentours.

Et Katsumi était toujours debout au milieu d'un cratère enfumé.



-C'est pas bientôt fini d'être interrompus alors qu'on est sur le point de nous expliquer ce qui se passe ?! se plaignit Zen an courant avec Kalyzto et Tsukasa qui tentaient de garder le rythme avec la course effrénée de Gotou. Ca doit bien faire trois ou quatre chapitres qu'on est tenus dans le mystère !
-Totor n'est pas là et n'a apparemment aucun contrôle sur ce qui se passe. commenta Kalyzto tout en flottant à la hauteur de Zen. Si ça se trouve, nous sommes dans le monde réel...
-J'ai pas envie de me poser des questions méta-fictionelles en ce moment, alors on ne commencera à s'inquiéter sur le pourquoi du comment une fois qu'on saura ce qui se passe concrètement là où nous nous trouvons ! Et si il voulait bien ralentir, l'autre enfant soldat, là !!!
-Ca a l'air d'être une urgence, ce machin s'est mis à s'agiter et il est parti en trombe en nous disant de le suivre si on voulait. expliqua Tsukasa en tenant ce qui ressemblait à un jouet vaguement apparenté à un gorille qui poussait des cris et faisait tournoyer ses bras.
-Mais comment il sait où aller... ? Ce truc s'est juste énervé... Sans prévenir et lui il cavale... Jusqu'à l'autre bout de la ville... Sans demander de précisions ! se plaignit Zen qui commençait à avoir du mal à courir alors que Gotou prenait du terrain.

Gotou s'arrêta enfin de courir comme un dératé et déposa au sol le lourd sac à dos, à en juger par les nombreux bruits métalliques qui résonnaient à l'intérieur à la moindre secousse; qu'il avait ramassé et emporté avec lui en sortant de la fondation Kougami, et qui ne l'avait au passage nullement ralenti.

Le reste du groupe le rattrapa quelques secondes après, à bout de souffle à part Kalyzto qui s'était contenté de léviter, et qui effraya un peu plus les quelques civils qui l'aperçurent alors qu'ils couraient dans la direction opposée.

-Il y a visiblement un danger dans le coin, mais ton apparence n'aide pas vraiment à faire garder leur calme aux gens... dit Tsukasa au Deoxys d'un air de reproches.
-Passez-moi le Candroid, je vais peut-être avoir besoin de son aide. ordonna Gotou en tendant un bras vers le trio sans les regarder.

Tsukasa regarda le gorille-jouet, qui s'était replié sur lui-même pour prendre la forme d'une fausse canette de soda grise et noire.

-Ce truc pourrait t'être plus utile que nous ?! s'indigna Zen.
-C'est une partie de mon équipement, surtout. répondit Gotou en se retournant légèrement pour lancer un regard sévère à Zen.
-Il fallait le prendre vous-même, dans ce cas. nota Tsukasa. Pas nous laisser le porter pour vous
-Le sac était sans doute déjà assez encombrant, non ? ajouta innocemment Kalyzto.

Tsukasa roula les yeux et lança simplement le Candroid vers Gotou, qui l'attrapa, le fit s'ouvrir et le laissa sauter tout seul à côté du sac qu'il ouvrit rapidement avant de se redresser et d'observer les alentours. Les gens qui fuyaient étaient assez désordonnés et s'éloignaient de la place sur laquelle le groupe était arrivé, mais rien de suspect n'était visible.

-Mais ils fuient quoi, exactement, un monstre invisible ? demanda Kalyzto.
-S'il était invisible, ils ne pourraient pas en avoir peur, à moins qu'il ne les attaque, et du coup on verrait des dégâts ou des blessés. nota Gotou.
-Ils s'éloignent tous de la place mais il n'y a qu'une fontaine... dit Zen.
-L'eau de la fontaine ! s'exclama Tsukasa au moment où le reste du groupe remarqua ce qui n'allait pas.

La grande fontaine au centre de la place était intacte et coulait normalement. Mais son eau était noire comme du jais. Et sa surface bougeait bizarrement.

-Y'a un truc dans la flotte... commenta Zen d'un air ragoûté.

En effet, quelque chose sortit de la surface. Quelque chose à la peau épaisse et chitineuse, doté d'antennes et d'yeux mobile...

-Sors de là, saloperie ! cria Gotou en dégainant son shotgun étrange, accrochant une sorte de chargeur à son sommet pour ensuite le détacher et le replacer en-dessous pour s'en servir comme poignée anti-recul.

Le canon de l'arme projeta une série de disques lumineux provoquant des tintements métalliques et qui explosèrent dans l'eau obscure, projetant l'intrus aquatique hors de son récipient dans une pluie de liquide noirci.

La créature s'écrasa au sol et s'agita maladroitement comme un poisson hors de l'eau avant de se souvenir qu'elle était bipède, et se leva comme un être humain... Mélangé avec un crustacé à la carapace noire et rugueuse armé de pinces massives à la place des bras.

-... C'est quoi, ça un homme scorpion ? demanda Zen.
-Il est un peu dans le même genre que tous les monstres qui sont apparus à Totorville avant qu'on ne soit transportés dans ce monde... commenta Kalyzto.
-Un Kaijin, clairement, un ennemi des Kamen Rider. ajouta Tsukasa.
-C'est un Yummy, un monstre manipulateur de désirs créé par les Greeeds. corrigea Gotou.
-Bah, dans chaque monde, les Kaijins ont des noms et des pouvoirs différents, mais ça reste des monstres anthropomorphes quoi qu'il arrive... fit savoir Tsukasa.
-Puisque ce sont les ennemis des Kamen Riders et que t'en es un, t'attends quoi pour y aller ?! réprimenda Zen.
-... Je voulais d'abord voir ce que Gotou avait en tête.

En guise de réponse, Gotou sortit une ceinture de nulle part et d'un seul geste rapide et précis, plaça la boucle au niveau de son estomac, avec assez d'élan pour que le reste de la ceinture fasse le tour de son abdomen et se referme. Il décrocha une sorte de grosse pièce grise coincée sous deux bandes de cuir sur son gant et l'inséra dans une fente du gadget accroché à l'avant de sa ceinture, pour finalement tourner une molette dorée sur le côté, qui eut pour effet d'ouvrir une sphère en son milieu avec un POP sonore.

-... Qu'es-ce que c'est que cette mise en scène ?! s'exclama Zen qui était dépassé par la complexité de cette manœuvre qui ne semblait pas mener à grand chose.
-On dirait qu'il vient d'accrocher un distributeur à sa taille et qu'il achète une canette ou des biscuits. commenta Kalyzto.
-Ce n'est pas de la nourriture qui va sortir de cette ceinture... affirma Tsukasa.
-Henshin! cria soudain Gotou.

Aussitôt, une grosse sphère holographique entoura Gotou, de plus petites boules vinrent se fixer sur ses bras, ses jambes, son torse et son dos, et une combinaison de combat intégrale et futuriste se matérialisa. Noire et gris métal avec des accent jaunes et vert foncé : des sphères blanches et vertes fixées à divers endroits : un blindage épais au niveau des bras, des jambes et du torse, mais qui laissaient des articulations assez larges pour lui permettre de bouger sans encombre ; et un casque digne de Robocop avec une visière en forme de U dépassant le casque lui-même et entourant une grosse sphère enfoncée au niveau de son crâne.

-Lui aussi, c'est un Kamen Rider. commenta Tsukasa comme si il voyait ça tous les jours mais avait attendu d'être parfaitement sûr avant de se prononcer.
-QUEUWAAAAAAAH ?! s'écria Zen.



Il courait toujours à une vitesse inégalée au travers de la ville. Il n'avait quitté la forêt que quelques secondes plus tôt et était déjà en plein centre ville, évitant les gens et les véhicules en prenant des virages à 90° sans perdre de sa vitesse, qui était malgré tout suffisamment élevée pour créer des bourrasques violentes dans on sillage et n'être vu que comme une forme floue et bleue.

Les données qui défilaient dans la visière de son casque lui donnaient des images vidéos de ce qui entourait sa cible. Il voyait un Yummy de type arthropode, une fontaine à l'eau assombrie, deux humains dont un Kamen Rider en civil à éliminer au plus vite, un type de monstre qui ne correspondait à rien dans ses données, et un Kamen Rider transformé appartenant à ce monde, mais qui n'était pas une menace majeure.

Le Kamen Rider transformé était le seul à se battre activement contre le Yummy, un Candroid gorille lui lançait des Cell Medals grises depuis un sac posé au sol, et il les insérait dans sa ceinture pour matérialiser des armes secondaires telles qu'un bras-foreuse ou une puissante pince dont il se servait pour frapper le Yummy, qui laissait échapper plus de Cell Medals à chaque coup reçu.

Mais il n'avait plus le temps d'observer le combat diffusé devant ses yeux car il allait bientôt atteindre les lieux.

-CATERPILLAR LEG ! cria la voix robotique de la ceinture de Gotou après qu'il ait une nouvelle fois inséré une pièce dedans et tourné la molette.

Les sphères accrochées à ses jambes s'ouvrirent et libérèrent des morceaux de machine bien trop nombreux pour être contenus dans des espaces aussi petits, et qui s'assemblèrent autour de ses jambes pour former de lourdes bottes dotée de chenilles semblables à celles d'un tank.

La foreuse que Gotou avait fait apparaître de la même manière au bout de son bras se mit à tourner à toute vitesse, et les chenilles le firent foncer à fond de train vers le Yummy qui commençait à perdre des bouts de carapace à cause des coups de pince mécanique qu'il avait reçu auparavant.

Mais au moment où Gotou était sur le point de forer du crustacé, une forme bleue passa à toute vitesse au travers du monstre, provoquant une puissante explosion de flammes, de morceaux de chitine et de pièces grises.

Gotou fut soufflé en arrière et eut du mal à se relever à cause des immenses bottes à chenilles qui ornaient ses pieds et des deux appareils de démolition qu'il portait tels des gants.

Le trio de visiteurs dimensionnels tournèrent tous la tête vers la gauche pour suivre du regard la forme bleue qui avait volé le frag de Gotou, et aperçurent ce qui, d'après l'idée qu'ils se faisaent du concept ; ressemblait à un Kamen Rider à la combinaison bleue et au dos orné de piques droites et aiguisées qui lui donnaient une impression de vitesse même lorsqu'il ne bougeait pas comme à ce moment-même.

Le nouveau venu tendit un bras au-dessus de lui pour attraper une grosse pierre précieuse bleu ciel qui tomba parmi la pluie de pièces grises, et l'inséra dans un creux prévu exprès pour sa forme au milieu de son torse.

Le corps du Rider bleu fut parcourut d'une énergie intense, et sa combinaison sembla gagner quelques détails supplémentaires, comme des protections métalliques bleues foncées plus épaisses au niveau des bras, des jambes et du torse ; et étrangement, ses pieds se recolorèrent en rouge et blanc.

La pierre se désintégra pour laisser place à une clé USB de la même couleur que la pierre, qui flotta doucement devant le Rider, qui n'hésita pas à l'attraper et à l'insérer dans une prise verticale prévue à cet effet sur le côté de sa ceinture.

-LASER ! cria une voix de stentor sortant de la clé une fois branchée.
-Une sur sept. commenta le Rider d'une voix morne.
-Aussi un Rider ? demanda Zen à tout hasard.
-Certainement. Je ne l'ai encore jamais vu, tout comme Gotou, mais il utilise la même technologie que Kamen Rider W. expliqua Tsukasa en regardant la clé USB bleu marquée d'un B insérée dans sa ceinture, et la nouvelle, bleue ciel et marquée d'un L qu'il venait d'acquérir.
-Kamen Rider Decade. dit le Rider bleu en se tournant vers Tsukasa. Niveau de menace : 4. ajouta-t-il sur un ton robotique.
-Sur une échelle de combien, si je puis me permettre ? demanda Tsukasa, l'air vexé.
-Priorité d'élimination : Absolue. termina le Rider bleu.
-Wait, what ?! s'écria Zen.
-Mais qui êtes- vous, de toutes façons ? demanda Kalyzto qui parvenait une fois de plus à rester relativement calme.
-Kamen Rider... Blast. répondit lentement le Rider bleu, dont les yeux verts s'allumèrent tels des phares en se fixant sur Tsukasa.

A suivre...

BONUS:

Gotou/Kamen Rider Birth