Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

A Guy and his Thundering Destiny de Silver Zekrom



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Silver Zekrom - Voir le profil
» Créé le 22/07/2011 à 17:00
» Dernière mise à jour le 24/08/2017 à 17:16

» Mots-clés :   Action   Aventure   Humour   Présence de personnages du jeu vidéo

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
XIV - La Ligue Pokémon Mondiale match 1 : THUNDERING destiny
Mes chers amis ! Quel plaisir de vous retrouver enfin !

- Ouais, bah cherche pas trop, t'es juste là pour montrer de quoi t'es capable.

Oui ! Je ferais donc de mon mieux pour vous présentez ce formidable tournoi ! Nous retrouvons donc Chris et ses amis dans leur fantastique aventure !

- Et alors ?

Quoi ?

- Bah... C'est comme ça que tu fais ton entrée ?

Eh bien... La dernière fois, on m'a gueulé dessus pour ne pas que je mette de musique d'intro...

- Ouais, m'enfin là quand même, les chapitres qui vont suivre vont être épiques, alors ça mérite bien qu'on enjolive l'événement non ?

Oui, vous avez raison. On met quoi ?

- Je sais pas, un truc qui sent le suspens, la magie !

Ça ?

- Euh... C'est quoi ÇA ?

Bah, c'est le premier truc que j'ai trouvé...

- Mais, C'EST QUOI ? Un truc qui sent la baston, merde !

Bah justement, j'ai pensé que ça...



[...]



- OH PUTAIN ! ARRÊTE ÇA DIRECT !

Mais... Je trouve que...

- DISCUTE PAS !! STOPPE MOI ÇA !

Je trouve pas le bouton stop... Mais je te dis que...

- ARRÊTE ÇA ! IMMÉDIATEMENT ! C'EST UN FUCKING ORDRE ! ON VA TOUS CREVER SI ÇA CONTINUE !

Ok, ok ! Mais faut mettre une autre musique pour l'arrêter...

- BAH MAIS EN UNE AUTRE ! VITE ! ET DE LA BASTON, DE L'HÉROÏSME, DU ROCK ! MERDE !

Euh... Voilà, la musique s'arrête... Euh... Du rock ? Un peu de magie ? Euh...

- Oui, enfin, de l'héro...

Ça ?

- ... C'est quoi encore ?

C'est avec la participation du centre national cinématographique et de la ville d'Angoulême... Et c'est du rock non ?

- Attends, me dis pas que c'est ce que je pense...

Bah, c'est assez rétro, et puis...

- PUTAIN MAIS TU FAIS VRAIMENT CHIER ! PASSE-MOI LES PLATINES ! MOI, JE M'OCCUPE DE CETTE FUCKING MUSIQUE, TOI, TU VAS PRÉSENTER ! BOUGE TON CUL !

Mais je...

- Où sont ces musiques épiques... PUTAIN ! VITE !

*trouve un vieux disque entre les caisses « années 96 » et « X »*

- VOILÀ ! VICTOIRE !

*Mets le disque, l'autre s'arrête*

- VITE ! COMMENCE ! A trois... Un... TROIS !

Hum hum. Effectivement, c'est un peu mieux. Mes chers amis ! Nous retrouvons Chris et ses amis d...

- Oui, ça, tu l'as déjà dit.

Chris, courageux et valeureux comme il est (<= ironie), a défié Solarius en combat ! Suite à des révélations on ne peut plus extraordinaires, il se retrouve à devoir affronter la Ligue Pokémon Mondiale et son Conseil 4, et enfin, peut-être, Solarius, enfin Blue, enfin Régis Chen, enfin Gary motherfucking Oak ! Il vient de sortir de l'ascenseur à l'instant, et...


* Suite à un problème technique, nous vous remettons sans transition dans l'histoire. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée*



Le soleil nous aveugla, nous qui sortions de trois mètres carrés obscurs. Puis nous fîmes face à notre destin : un stade digne des plus grandes cérémonies, avec des milliers de gradins tout autour, un public en folie, une ambiance de malade. Je m'avance, Drak à mes côtés, tout aussi impressionné que je l'étais par une telle ovation. Bon, il faut dire que globalement, le public était du camp adverse... A propos du camp adverse, une voix dans les haut-parleurs résonna :

- Mesdames et messieurs ! Bienvenue à la Ligue Pokémon Mondiale ! (cris en folie) Nous nous retrouvons pour ce tournoi exceptionnel ! Le challenger d'aujourd'hui se nomme Chris ! Le maître Solarius lui a donné accès à ce tournoi, suite à une provocation irréfléchie du challenger ! (huée) Mais, chers compatriotes, espérons qu'il donne tout de lui-même pour nous offrir un magnifique spectacle ! (cris en folie)

Tout le stress s'évacua d'un coup. Ça y est, c'est le grand moment. Je vais combattre le premier membre du Conseil. Je vais découvrir mon adversaire. Le terrain, qui, comme les Rebelles me l'avaient expliqué, était préparé par le leader de chacun, était très simple. Un terrain comme on en voit souvent, sol sablé, rochers éparpillés. Je m'avançai dans mon camp, à ma place. Les Rebelles et les Eon s'étaient assis dans les gradins justes derrière moi, et m'encourageaient à plein poumons. Julie (peut-être plus ardemment que les autres), Julia, Juliette, Sacha, et Pikachu, qui était sur le garde-corps, et qui m'encourageait sans trop se faire voir. Je les regardai, et leur criai :

- Je suis prêt !

Je me tournai vers le camp adverse :

- Allons-y !

Le speaker reprit :

- Avant de continuer, je vous rappelle que ce combat est diffusé en direct sur SolariusTV ! Et je remercie notre sponsor, Duflex ! Duflex, une protection pour toutes vos envies ! Bref, revenons au tournoi ! On vient de me faire parvenir que le leader était prêt ! Applaudissements, je vous prie !

En face, à l'opposé de l'imposant terrain, un ascenseur arrivait. Le public exécuta les désirs du commentateur. Je me tins prêt, Drak retint son souffle. Le premier membre allait nous apparaître. Les portes s'ouvrirent, et il en sortit doucement, les cheveux blonds au vent, dans sa veste bleue-qui-donne-le-look-trop-classe. Et je le reconnus. Tanguy, le champion de l'arène de Rivamar (à mon époque). Surprenant. Il salua la foule, très sûr de lui :

- Merci, mes amis ! Je ne vous décevrai pas, ne vous inquiétez pas !

Il se tourna vers moi :

- Alors, challenger ? Chris, si je ne m'abuse ? Eh bien, nous allons voir de quoi tu es capable !

J'étais soudain plus confiant, et souris, à son adresse :

- Oh ! Mais tu l'as vu, il y a de cela cinquante quatre ans ! Lorsque tu m'as remis le badge Phare, après que je t'ai vaincu !

Exclamations dans le public. Tanguy ne fut aucunement déstabilisé et me retourna mon sourire, assuré :

- Eh bien ! Quelle surprise ! Un de mes anciens adversaires, qui m'a battu qui plus est ! Tu dois vraiment être à la hauteur, dans ce cas. Mais, cinquante années se sont écoulées depuis ! J'ai progressé, et atteint mon rêve de faire partie d'une Ligue ! Et ce n'est pas pour rien que Blue a reconnu un excellent dresseur en moi...

Je souriais toujours, sarcastique :

- Ton type de prédilection est toujours le type Electrik, non ?

Il resta confiant :

- Effectivement ! Et je vais te...

Je m'esclaffai :

- Oh ! Arrête ton char ! Il suffit que je sorte un Pokémon de type Sol pour te battre !

Il restait toujours aussi sûr de lui, puis, en croisant les bras :

- Et bien, vas-y ! Je t'attends !

- Mais bien sûr ! assurai-je.




[...]




Quand je me rendis compte, que je n'en avais aucun, de fucking Pokémon de type Sol. Chiottes. J'ai perdu une occasion de la fermer, moi. Tanguy souris, impatient :

- Alors ?

Je me défendis, relevant la tête :

- Ouais, bah je m'en branle, d'abord ! Je te battrai sans !

Le speaker reprit :

- Bien ! Présentons les adversaires ! A ma gauche, le challenger, Chris, né à Verchamps ! A ma droite, Tanguy, membre du Conseil 4 de la Ligue Pokémon Mondiale, ancien Champion d'Arène de Rivamar, et de Méanville !

Sidéré, j'étais :

- EXCUSEZ-MOI ?! Euh... De Méanville ? Mais...

Tanguy me sourit, haussant les épaules :

- Eh oui... Cette chère Inezia était vraiment trop pitoyable... Je l'ai provoqué en duel en la convaincant de ma céder sa place si je gagnai... Et, tu devines ce qu'il s'est passé...

Eh ben ça alors. J'étais sur le cul. Il se glorifia :

- Ah oui, apparemment, tu es né de la dernière pluie. Je suis devenu le premier être humain à être champion de deux arènes ! J'ai monté ensuite le niveau de l'arène de Méanville à son maximum... Ce fut ma plus grande fierté. Elle devint une des plus difficiles d'Unys, sans oublier ma chère de Rivamar ! Mais, le temps a changé... Et Solarius m'a reconnu comme un des plus puissants dresseurs Pokémon, et a réalisé mon rêve !

Juliette s'égosilla :

- Te laisse pas intimider ! Tu vas le battre, Chris !

Pour sûr que je l'étais, intimidé... Rafler de la sorte le rôle de Champion d'arène à Inezia... C'est bien un adversaire à la hauteur que j'avais. Je regardai Drak :

- Va dans les tribunes. Tu combattras une autre fois, ok ?

Il acquiesça, montrant qu'il avait une totale confiance ne moi. Ou alors, vu à la vitesse à laquelle il rejoignit les Rebelles, il devait avoir les pétoches. Bon. Tanguy reprit :

- Et je vais faire honneur à ma place de Conseil 4 de la Ligue Pokémon Mondiale !

Je me tournai vers le double Champion d'Arène, et répondis, en prenant un peu plus d'assurance :

- Peu m'importe que tu sois devenu un aussi grand dresseur ! Je ne perdrais pas ! Je t'ai vaincu une fois, je te vaincrai une deuxième fois !

Le speaker démarra :

- Que le combat... COMMENCE !

Tanguy cria :

- Bien ! Luxray, en avant !

Il envoya une Poké Ball, et l'impressionnant Pokémon Brillœil en sortir en rugissant, et arriva sur le terrain en courant à toute vitesse. Bien qu'impressionné, j'envoyai mon premier Pokémon de ce tournoi :

- Ok, Noctali ! A toi de jouer !

Mon Pokémon sortit en hurlant dans un éclair sombre. Il faisait face au félin, qui, lui, était vachement intimidant. Bon, j'en attendais pas moins de sa capacité spéciale, mais bon, voilà, quoi. Noctali l'était, intimidé, et flippai un peu, mais tenait sa position.

- Noctali, Regard Noir ! ordonnai-je.

Les yeux rougeoyant de Noctali fixèrent Luxray, et mon Pokémon Lune fit apparaître d'énormes yeux noirs par illusion, qui encerclaient le Pokémon de Tanguy. Je continuai mon combo :

- Maintenant, Bâillement !

Tanguy réagit :

- Attaque Grondement !

Luxray lança un formidable rugissement, pour se mettre d'autant plus sûr de lui et augmenter son Attaque. Noctali ouvrit la gueule, et en sortit une bulle rose. Elle voltigea sur Luxray, et vint s'éclater sur son visage pendant que celui-ci continuait ses Grondements répétés par son dresseur. Imitant sa stratégie, ou plutôt continuant MA stratégie, je demandai :

- Vas-y ! Malédiction !

Comme dans la déjà connue description de l'attaque, il s'entoura d'une aura rouge, fermant les yeux, et hurlant au ciel. Quand, soudain :

- On va t'enlever toutes ces augmentations ! souffla Tanguy. Luxray, Hurlement !

Le félin rugit, et une onde de choc provoqué par le son de ses puissantes cordes vocales envoya valdinguer Noctali, qui se boostait toujours. Il revint directement dans ma Poké Ball, et Vaututrice sortit automatiquement de la sienne, un peu surprise de ne pas avoir été appelée avant. Tanguy s'en contenta :

- Parfait ! Luxray, Crocs Eclair !

Le félin bondit sur sa proie, qui vient tout juste de se rendre compte qu'elle était en grand danger. Je réagis :

- Charge-Os !

Elle brandit un os de sa parure, et l'envoya telle une professionnelle de lancer olympique en direction de Luxray, crocs acérés électrisants sortis. L'os lui arriva en pleine gueule, le déstabilisa, et il s'écrasa sur Vaututrice. Après quelques tourneboulés et des positions cocasses, les Pokémon se remirent sur leurs pattes, et Vaututrice parvint à récupérer l'os lancé. Tanguy redemanda :

- Relance Crocs Eclair, maintenant !

Luxray, vif comme l'éclair, se rua sur Vostour, qui n'eut pas le temps de réagir. Il lui asséna une redoutable morsure électrifiée, super efficace qui plus est. Vaututrice fut mal en point, mais résista courageusement. Il fallait qu'elle soit hors de portée.

- Vite ! Envole-toi !

Suivant mes ordres, elle étira ses ailes et prit rapidement de l'altitude. Quand, enfin, Luxray, qui commençait à somnoler, tomba de sommeil. Je demandai immédiatement :

- Parfait ! Charge-Os, à pleine puissance !

Vaututrice brandit son os fétiche, et l'envoya sur Luxray à répétition, en le rattrapant au vol à chaque fois. Tanguy ne semblait point déstabilisé, il ne faisait rien. Enfin, il ne pouvait rien faire, niark niark niark. Il devait prier silencieusement que son Luxray se réveille, mais non. Il ne se réveillait pas. Tant mieux, cela dit, hein, on va pas s'en plaindre. Il ronflait comme un petit chaton qui se prenait des os dans la figure. Une fois que je jugeai que Luxray était bien amoché, je décidai :

- Profites-en ! Atterrissage !

Vostour s'exécuta donc ; elle atterrit, se recouvrant de plumes. Quand, Tanguy cria :

- ENFIN ! VAS-Y ! CROCS ECLAIR !

Luxray se remit soudain sur ses pattes, bondit sur Vaututrice, surprise, et la mordit violemment. Vaututrice ne résista pas cette fois (faut pas déconner, hein) et tomba K.O. sur le sol, ailes déployées. Tanguy attendait en fait juste le moment que Vaututrice soit à portée, pour contre-attaquer ensuite. Luxray devait s'être réveillé depuis un moment, mais feintait pour me laisser croire qu'il dormait toujours et tenter une attaque comme Atterrissage. Pas con, ce Tanguy. Le public acclama le champion d'arène(s), qui les remerciait vivement. Luxray, lui aussi, profitait de son moment de gloire en gonflant le torse. Je rappelai Vaututrice en la félicitant, et me rendis compte qu'effectivement, ce n'étaient pas des noob, dans cette Ligue Pokémon Mondiale. Mais les Rebelles, derrière moi, continuaient de m'encourager, savant que je pouvais y arriver :

- Vas-y, Chris ! Te laisse pas abattre !

Je souris. Ils avaient raison, le match était loin d'être terminé. Je renvoyai mon Pokémon :

- Noctali ! Tu l'as commencé, alors tu vas le finir ! Mets-le-moi K.O. !

Noctali revint dans le match, bien décidé cette fois à en finir avec Luxray. Tanguy reprit :

- Tiens ! Le revoilà ! Bon, eh bien... Crocs Eclair, Luxray !

Il commença à courir vers mon Pokémon, et j'ordonnai de nouveau :

- Bâillement !

Noctali refit bâiller Luxray à s'en décrocher la mâchoire, et puis se prit Crocs Eclair, toujours aussi redoutables. Il se prit pas mal de dégâts, mais Luxray était de plus en plus fatigué. Je réagis :

- Représailles, maintenant !

Brillœil venant de finir son attaque, Noctali n'eut aucun mal à le toucher, et lui asséna un terrible coup de queue ténébreux. Venant de se prendre une attaque, Représailles était excellent, et affaiblit encore plus Luxray. Tiens, justement, avec l'injure en fond sonore de Tanguy, il se rendormit, tel un gros chaton. Je jubilai :

- Ah Ha ! Malédiction, Malédiction, Malédiction !

Noctali enchaîna les boosts, puis, après trois augmentations placées au moment où Luxray était dans le Dream World, j'ordonnai :

- IKE ! Représailles !

Puis Noctali acheva Luxray d'un terrible coup, et le félin tomba (ENFIN) K.O. sous l'annonce du speaker. Stupéfaction dans le public, sauf chez le GSICFDR, où la joie était immense :

- Chris, Chris, t'es le plus fort ! Chris, Chris, tu vaincras encore !

Je jubilai, et Noctali ne cachait pas son contentement non plus. Tanguy nous calma :

- Je vois ! Effectivement, tu es un bon dresseur. Mais ce n'est pas fini ! Mygavolt, à toi !

Il envoya une Filet Ball dans les airs, et l'insecte jaune aux multiples pattes velues apparut. Nous restions dans notre position de combat, et, avant que je n'ai pu ordonner quoi que se soit :

- Change-Eclair !

Et merde. Le Pokémon Araclectrik créa une sphère jaune pleine d'étincelles, et l'envoya vers Noctali.

- Esquive !

Bon. La moitié de son corps esquiva, l'autre moitié se prit Change-Eclair. Mygavolt revint ensuite dans sa Ball tout aussi rapidement qu'il était arrivé, et Tanguy envoya un autre Pokémon :

- Elekable ! A toi !

Il ordonna aussi tôt :

- Casse-Brique !

L'imposant Pokémon se jeta sur Noctali, encore à terre, la main illuminée d'une lueur blanche. Noctali se prit l'attaque, mais résista (bénies soit les Malédictions). J'ordonnai :

- Représailles !

Tanguy, tout aussi rapide :

- Casse-Brique, encore une fois !

Noctali bondit, faisant reluire son appendice caudal d'ombre, et Elekable abaissant son bras tout de blanc éclairé vers Lune. Noctali contra l'attaque avec la sienne, mais lui, étant en l'air, tomba à terre. Tanguy ne se fit pas prier :

- POING ECLAIR !

Son Pokémon Foudrélec leva son poing au ciel en le remplissant d'électricité, et l'asséna sur mon Noctali, au sol. Il se le prit donc BIEN DANS LA GUEULE. Je sens que ça va devenir une habitude, avec moi.

- Noctali est K.O. !

Je rappelai mon Pokémon en le remerciant, et envoyai le suivant en ne laissant pas le temps à Tanguy de faire une remarque désobligeante :

- Gardevoir, vas-y ! Psyko, direct !

Je ne voulais que cet abruti réplique, que voulez-vous. Elle sortit gracieusement de sa capsule, et, en me signalant que tout allait bien se passer, elle s'entoura d'une lueur bleue et fit léviter Elekable dans les airs. Le Pokémon ne pouvait plus bouger, ne faisait que gesticuler pour s'en sortir. En vain. Tanguy jura, et je répondis :

- Alors, c'est tout ce que tu peux faire ? Gardevoir, balance-le !

Elle l'envoya chier violemment contre le sol, et Elekable mangea la poussière. Je continuai :

- Exploforce !

Elle créa la maintenant connue sphère orangée entre ses paumes, et l'envoya sur Elekable, toujours au sol. Tanguy réagit cette fois :

- Contre moi ça ! Poing Eclair !

Il leva le bras, et balança Poing Eclair sur la boule de puissance qui lui arrivait droit dessus. Il puncha dedans (le verbe est assez explicite je pense), et Exploforce fut renvoyé à l'adversaire.

- Téléport, vite !

Elle se téléporta donc au moment ou Exploforce revenait à l'envoyeur. Mais... Si Gardevoir est devant moi, et qu'elle vient d'esquiver une attaque, ça veut dire que... Et merde. Exploforce fusa en ma direction, et j'eus tout juste le temps de me baisser. Bon, Latios n'en eut pas le temps, et Exploforce vint s'écraser dans les tribunes, à sa place. Je verrais cela après, si vous voulez bien.

- Gardevoir ! Vœu !

Elle joignit ses mains, et regarda le ciel. Tanguy en profita :

- Poing Eclair !

Elekable, remit sur ses pattes, se rua sur le Pokémon Etreinte, et lui foutu se foutu coup de poing chargé d'électricité. Elle fut envoyée à plusieurs mètres, mais s'en remit. Tanguy continua :

- Poing Eclair, encore !

Elekable revint direct à la charge.

- Téléport !

Gardevoir s'exécuta, et se téléporta à l'autre bout du stade.

- Attaque Psyko !

- NON ! Elekable, Coud'Jus !

Gardevoir commençait à le soulever qu'Elekable chargea un puissant courant dans ses deux queues, et lui envoya une vague de milliers de volt avant d'être enfin happé par Psyko. Mais l'attaque se dirigeai vers Gardevoir, et elle se la prit de plein fouet. Elle fut éjectée, et arrêta net son attaque Psyko, ne pouvant la continuer. Elle se releva difficilement, des étincelles jaillissant de son enveloppe corporelle, mais ne perdant pas de vue Foudrélec, qui venait de retoucher terre. Tanguy fut satisfait :

- Paralysée ! Tant mieux ! Ça lui apprendra à se frotter à un tel adversaire.

Pauvre innocent. Gardevoir hurla soudain, et une lumière rouge enveloppa soudain Elekable, qui se crispa en gémissant. Puis elle se dissipa, laissant Elekable avec la paralysie qui lui a été retournée.

- Synchro de Gardevoir emmerde les emmerdeurs ! criai-je. Maintenant, Téléport à côté d'Elekable !

Un flash illumina sa place, et elle réapparut aux côtés d'Elekable, qui était paralysé, et, malchanceux pour ce coup, ne pouvait plus bouger. J'ordonnai :

- Combattons l'électricité par l'électricité ! Attrape-moi ses queues !

Elle me regarda, surprise :

- Je te demande pardon ?! Je sais que t'es mécontent après mon séjour improvisé à la Pension, mais là... Et en plus, j'ai pas trois mains !

- ...Haha. Ok. Je rigole. Wow. Humour. GG.

- Pardon, je sais pas ce qui m'a pris, sourit-elle. Je lui prend ses queues, alors, hihi.

- OUI. S'IL-TE-PLAÎT.

Elle rit encore à sa propre blague (arf), et remplit mes indications. Tanguy ordonna du tac au tac, étonné et amusé :

- Idiot ! C'est son moyen conducteur ! Coud'Jus !

Il chargea l'électricité dans son corps, la conduit dans ses appendices caudaux qui s'illuminèrent donc, témoignant de l'incroyable courant qui y passait. Parfait !

- Maintenant, fous-lui ses queues sur la tête ! Accroche-toi !

Elle s'exécuta rapidement, et planta les câbles qui partaient du bas du dos de Foudrélec sur son crâne. Le courant traversa, elle se prit les milliers de volt, mais, avec la différence de capacité entre ses queues et son corps, Elekable se crispa soudain, et tomba à terre. Gardevoir, elle, valdingua jusqu'à mes pieds, K.O. Elekable crépitait de partout, avait des étincelles qui jaillissait de son corps et gémissait. Il tomba enfin à terre, K.O. également. Tanguy resta sur le cul :

- Mais ?! Que ?!

J'étais fier de mon coup :

- Un court-circuit, mon cher ami ! Un court-circuit !

Tanguy rageait, moi, je jubilai. Je remerciai Gardevoir en la rappelant, lui en fit de même, en parlant un peu dans sa barbe. Le speaker s'explosait les cordes vocales :

- C'est INCROYABLE, CE MATCH, mesdames et messieurs ! Mais Tanguy a toujours l'avantage du nombre, à deux Pokémon contre un !

Le leader sourit :

- Bien ! Tu ne m'auras pas encore une fois à ce petit jeu ! Mygavolt, go !

Il renvoya Araclectrik au combat, moi, je priai pour que mon dernier Pokémon m'amène à la victoire :

- Lançargot ! A toi de jouer !

Le Pokémon Chevalier sortit de sa Compèt'Ball, lances en avant, paré pour son premier combat avec moi. Tanguy ordonna, dés l'entrée de mon Pokémon :

- Change-Eclair !

Il commence à m'emmerder.

- ABRI !

Lançargot créa un bouclier protecteur, et la boule d'étincelle vint s'écraser en plein dessus. Mais, que nenni, Mygavolt revint aussitôt dans les poches de Tanguy, et il envoya son dernier Pokémon inconnu :

- Tu prends tes précautions, c'est bien ! Mais celui-ci te mettras K.O. ! Je compte sur toi, Motisma !

Il envoya une Super Ball, et le Pokémon Plasma en sortit. Mais... Pas dans sa forme naturelle... DAMNIT ! Cette forme rectangulaire... Cette couleur rouge prédominante... Ce connard l'a foutu en forme chaleur ! Y en a qu'on que ça à foutre, d'enfourner leur Pokémon, je vous jure !

- Mon Motisma va te cramer ton Lançargot ! rit-il. Maintenant, Surchauffe !

Le micro-onde lévitant ouvrit la portière, et un monumental torrent de flammes trois fois plus gros que mon Pokémon lui fonça droit dessus.

- Esquive !

Lançargot, dans toute sa forme, vola sur le côté, et évita l'attaque de justesse.

- Bien ! Attaque Danse-Lames !

Il s'entoura d'une aura rougeoyante en criant, les lances levées au ciel, et en tournant sur lui-même. Bon, après tout, y aurait le mot « Danse » dans l'attaque, non ? Tanguy en profita :

- Tonnerre !

Motisma chargea sa puissance électrique, et envoya des éclairs vers Lançargot, qui continuait à se booster. Il se prit le Tonnerre de Motisma, mais s'en remit vite :

- Attaque Mégacorne ! criai-je.

Lançargot fonça lances droites devant démultipliées et argentées vers le Pokémon Plasma. Tanguy riposta :

- Change-Eclair !

PUTAIN IL COMMENCE A ME FAIRE CHIER AVEC CETTE ATTAQUE DE MERDE ! Bon, Lançargot se prit cette-fois ci Change-Eclair, et s'écrasa au sol. Micro-onde revint vers Tanguy, et ce dernier envoya Mygavolt.

- Courage, Lançargot ! Attaque Mégacorne, encore une fois !

Tanguy faisait chier, mais VRAIMENT chier :

- Change-Eclair !

Mygavolt créa la tristement célèbre saloperie de sphère d'étincelles, et l'envoya vers Lançargot, qui fonçait à tout défoncer, lances redoutables en première ligne. Mygavolt revint une nouvelle fois dans les poches de Tanguy, et Motisma réapparut.

- Continue ! T'inquiète ! encourageai-je.

Il arriva vers Change-Eclair, et explosa littéralement la sphère électrique. Tanguy, qui pensait que Lançargot allait se faire toucher, n'avait pas réagit, donc son Motisma attendait comme un con derrière. Et, une fois le problème de cette fucking attaque réglé, Plasma se prit Mégacorne en pleine face. Il a souffert, parce qu'après une Danse-Lames, ça fait bien mal, même quand ce n'est pas très efficace, croyez-moi. Il se remit à léviter avec ses dernières forces, et Tanguy hurla :

- Finissons-en ! SURCHAUFFE !

Motisma ouvrit la portière, et recréa le gargantuesque torrent de flammes qui traça droit vers mon Pokémon, qui se le prit de plein fouet. Lançargot voltigea jusqu'à mes pieds, et ne se relevait pas. SHIT. Plus personne criait. Je ne pouvais pas...

- Allez... Allez... Lançargot, je t'en supplie ! Tu ne peux pas perdre sans n'en avoir battu aucun !

Il ne bougeait pas. Tanguy commençait à ce féliciter, quand je criai :

- TU VAUX MIEUX QUE ÇA !

Il ne se relevait toujours pas, couvert de traces noires par le feu. Le speaker annonça :

- Lançargot est K. ...

Quand, comme ravivé, Lançargot se releva soudain, et fonça tête baissée comme une flèche et entouré d'une lumière bleue vers Motisma. Personne ne put réagir, et Motisma se prit Lançargot de plein fouet. Micro-onde valdingua, et tomba K.O.

- Motisma est K.O. ! hurla le speaker.

Public en folie. Lançargot, tête baissée, regardait l'ennemi droit devant lui dans le genre « I come back » à la Rambo, et moi, je sautais sur place, heureux d'avoir un tel chevronné de mon côté. Tanguy rageait :

- Merde, à la fin ! M'en branle, il m'en reste un ! EN PLEINE FORME ! MYGAVOLT, FINIS-MOI CE LANÇARGOT !

Il renvoya pour la énième fois Araclectrik, et ordonna :

- Coud'J...

- CONTRE PLEINE PUISSANCE, ENCORE UNE FOIS !

Lançargot, déjà pas loin du camp adverse, se jeta en hurlant tout de bleu brillant sur Mygavolt qui valdingua vers Tanguy. Le leader se prit son Pokémon en ayant juste le temps de dire « Et merde... », et ils tombèrent à terre.

- MYGAVOLT ET TANGUY SONT K.O. ! LA VICTOIRE REVIENT DONC AU CHALLENGER, CHRIS !

Victoire. J'avais vaincu. Formidable ovation dans le public, et croyez moi, je crois que j'ai gagné de nouveaux membres dans le GSICFDR. Fantastique ! J'ai finalement gagné mon premier combat depuis longtemps, qui plus est à la Ligue Pokémon Mondiale ! Je courus vers Lançargot, traversant le terrain comme un malade, dans les cris des spectateurs et plus particulièrement des mes supporters. Je me jetai sur lui, heureux comme je ne l'ai jamais été :

- Bravo ! T'as été super ! T'es super ! Grâce à toi ! T'es vraiment le meilleur !

Lançargot baissa la tête, et, bien qu'affaibli par le combat et méritant tous les honneurs, resta humble, se contentant bien des compliments qu'il recevait. Je jubilai. C'était super, que dire de plus ? Je courus, toujours aussi joyeux, lui me suivant, dans les tribunes des Rebelles. C'est Drak qui me félicita en premier, en me sautant dessus et en me faisant tomber encore une fois, partageant la joie que je ressentais. Puis Julie s'approcha, et, en m'aidant à me relever :

- T'as été super ! Franchement ! me dit-elle en me faisant un clin d'œil en souriant.

Juliette et Julia la suivirent :

- C'était magnifique ! Quel combat !

Sacha me félicita également :

- Eh bien, tu vois ! Tu es un excellent dresseur ! Le coup du court-circuit, c'était bien joué !

Latias me couvrit d'éloges ensuite, puis Latios arriva :

- Ouais... Faut reconnaître que c'était pas mal... Mais, la prochaine fois, si tu pourrais éviter de toucher les spectateurs, ce serait pas mal, hein ?

Je lui fis un grand sourire, en m'excusant et en promettant que cela ne sera plus. Puis Lançargot et moi furent à moitié agressé par des centaines de personnes qui descendaient des gradins, des journalistes et des fans qui nous posaient des tonnes de questions et nous faisaient des tonnes de félicitations. Nous étions pris de court, nous n'étions pas habitués à ça. Ça me faisait bizarre de me retrouver soudain sous les projecteurs, et plus dans la situation de perdant. Enfin, c'est pas une raison pour être aussi collant qu'ils étaient. Les Rebelles m'aidèrent à sortir de cette masse de gens en furie, et nous prîmes l'ascenseur, direction le Centre Pokémon. Les portes se refermèrent sur le stade qui se vidait petit à petit, et la tonne de personnes voulant en savoir plus sur moi. Derrière les explications des Rebelles qui me disaient que le deuxième match sera dans une heure, je songeai à ce match. Ce premier match de la Ligue Pokémon Mondiale, contre Tanguy, qui s'est finalement fini sur une victoire pour moi. Je me demandais quel pourrait être mon prochain adversaire, quel match vais-je devoir mener. Et surtout, vais-je pouvoir vaincre Solarius ? Tout cela me paraissait un petit peu plus possible maintenant, mais je ne devais pas m'endormir sur mes lauriers. La compétition était loin d'être finie.