Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les Arcanes de l'Aube de Domino



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Domino - Voir le profil
» Créé le 09/11/2010 à 18:45
» Dernière mise à jour le 09/11/2010 à 18:45

» Mots-clés :   Action   Aventure   Présence de poké-humains   Région inventée

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
2-5 : Les insupportables
« Il FAUT en discuter, et maintenant !! »

Les six coéquipiers étaient à table, autour d'un plat de baies farcies. Evelia semblait furieuse.

« Geroro, l'opinion que tu as exprimé sur le ring était désobligeante envers nous et nos opinions personnelles !! »
«  En quoi ?! » s'étonna Geroro.
« Il n'a fait que dire ce qu'il pense… » soupira Flimini.
« Justement, en fait, si je résume bien… Evelia craint le fait que l'expression de l'un soit considérée comme l'opinion de tous ! » posa Chowg.

Evelia hocha la tête.

« Complètement. »
« é_è Tu charries, Evelia, ce n'est pas si grave… »
« Si, parce que personnellement je voue une grande fidélité à ma Nation ! Or Geroro s'est exprimé au nom de notre équipe ! »
« Absolument pas, c'était mon avis, j'ai parlé seulement en mon nom ! »
« En plus tu n'avais pas tort sur le fond. » marmonna Flimini.
« Tu n'es pas objectif, Flimini ! » assura Evelia.
« Comment ça ?! »
« Tu soutiens Geroro quoi qu'il en soit ! Tu écoutes à peine ce qu'il dit, tu diras forcément oui ! »
« C'est pas vrai ! » grommela Flimini.

Vanillaminou avait presque fini le plat, mangeant sans se préoccuper de ce qui se disait. Chowg observait l'écran. L'équipe d'Ixel se battait.

***-***

- Incroyable ! Feuforêve de l'Equipe Fantôme est littéralement acculée par le jeune Patch !!!

L'homme Pachirisu courait autour du terrain en diffusant des arcs électriques. La Feuforêve était submergée par les attaques et s'écroula.

Un Teraclope, une momie avec un œil unique, sauta sur le terrain.

« Ah ouais ? Ah ouais ? Vous allez voir !! »

Trust l'Elecsprint monta à la suite de Patch qui descendit avec ses équipiers.

« Attaque des bandages !!! »

Trust disparut et esquiva les bandelettes, à l'étonnement du fantôme. Trust saisit l'épaule de Teraclope et le choqua brutalement avec l'électricité. Le Pokémon spectre s'écroula.

« A moi !! »

Un Branette, cette fois. Semblable à un homme en noir avec deux marionnettes à chaque bras tout en ayant la bouche en fermeture éclair et une longue capuche noire.

Il fut accueilli par Samurai Lux.

« Feux Follets !!! »

Le Ring s'entoura de flammes bleues.

« Quand je vais te frapper, tu ressentiras la répercussion des flammes sur ton corps et tu te consumeras à jamais ! »

Lux sortit ses deux épées de lumière de leurs fourreaux et les agita face à lui. Branette se retrouva paralysé.

« … Ah !!! AH !!! »

Lux chargea son adversaire et lui infligea de violentes coupures qui le firent s'évanouir avec ses feux. Le public hallucinait.

« Peuh, les précédents ne valaient rien !! »

Un Munja monta sur le terrain. Un homme vide de toute substance, mais autour duquel tournait d'étranges sphères noires.

« Muhahaha ! Moi, je vais vous montrer ce que c'est un vrai combat contre un fantôme !! »

Luperio monta sur le ring. Le Munja s'étonna.

« Un… un membre de la garde de la Nation du Métal ?! »
« En effet. Bravo pour tes connaissances. Admire les miennes. »

Luperio saqua son adversaire d'un violent Pied Brûleur qui l'envoya bouler contre le sol, derrière ses équipiers.

« Pfff… »

Un Polichombr monta sur le ring, visiblement pas très assuré. Lady Laine arriva sur le terrain.

« HELLO TOUT LE MONDE ! »

Elle faisait des bisous au public. Polichombr saisit sa chance et déploya un drap noir.

« Ombre du… »

Lady Laine lui envoya un baiser qui explosa à son visage et le fit s'évanouir sans ménagement. Elle s'en étonna faussement.

« Oups ! Un peu trop fort ! »
« GNNNN !!! EQUIPE FUSION… »

Un énorme Noctunoir, semblable à un bourreau portant une hache énorme, monta sur le ring.

« VOUS ALLEZ PERIR ! JE PENSAIS INTERVENIR EN DERNIER MAIS J'AURAIS DU PASSER LE PREMIER !!! »
« On s'en moque. »

Ixel monta sur le ring.

« Tout ce qui compte, c'est la poursuite de notre rêve. Vous n'êtes que des barrières de paille. »
« Ah oui, vraiment ? Muhooooooo !!! »

Ixel roua son adversaire de coups de poings éclairs. Noctunoir en lâcha sa hache et s'écroula, repoussé hors du ring par Ixel en boxeur hors pair. Palima déclara l'équipe Fusion vainqueur.

***-***

Chowg était pour le moins impressionné.

« Wow ! Vous avez vu cette équipe ?! »
« On discute de choses importantes, Chowg ! Maintenant il faudra faire attention à ce qu'on dit sur le terrain ! »
« S'il n'y a que ça pour te calmer… » soupira Geroro.

Lacroix haussa les épaules tout comme Flimini. Chowg soupira.

« Il y a une équipe drôlement forte, là ! » souffla le Caninos.
« On s'en moque… » soupira Evelia. « On verra sur le terrain. »
« TIENS, TIENS, TIENS !!! »

L'équipe amicale regarda deux Pokémon qui venaient de les approcher : deux femmes, Chaffreux et Chaglam. La Chaffreux était grasse et trapue, dans une robe violette. La Chaglam, grande et maigre, portait une ombrelle. Elles étaient toutes deux terriblement laides.

« Nous sommes Ginette… » commença la Chaffreux.
« … et Batavia Margarine ! » acheva la Chaglam.
« D'après le tableau d'affichage, nous serons adversaires ! » assura Ginette.
« On n'a pas regardé, désolé… » marmonna Evelia.
« On avait faim et on avait des blessures à soigner… » marmonna Flimini.
« Pas tant que ça, d'ailleurs… » s'étonna Chowg.
« ô_ô Vous êtes mère et fille ? Cool ! » sourit Lacroix sans les regarder.
« Hm. Bonsoir. » marmonna Geroro.

Ginette regarda Vanillaminou qui mangeait sans les regarder ou même leur parler, passant les aliments discrètement sous son écharpe.

« Et toi, beau garçon, tu l'ouvres pas ? »

Vanillaminou regarda Ginette de ses grands yeux vides.

« Minou ?! »

Les autres observaient Vanillaminou. Comment allait-il se comporter ?

« Nous sommes toutes deux part de l'équipe Démentielle de la Mort ! Qui réunit les Meilleurs Elémentaires Normaux !! Tu en es, hm ? »

Vanillaminou haussa les épaules.

« Tu es joli comme un cœur, ça nous fera mal de te casser la figure, beau blond ! CRAAAAHAHAHAH ! » s'esclaffa Ginette.
« A plus, les minus ! » ricana Batavia.

Evelia regarda Vanillaminou qui reprit la consommation des baies farcies.

« … alors ? »
« … »
« Vanillaminou… » marmonna Chowg.
« Minou ?! »
« Elles sont fortes, elles sont menaçantes ?! »

Vanillaminou secoua la tête et mangea. Lacroix s'étonna.

« é_è ça va, Vanillaminou ?! Tu n'es pas déprimé ?! »

Vanillaminou regarda Lacroix et secoua la tête, inexpressif.

« MAIS REPONDS-MOI ENFIN !!! >_< !! »
« S'il dit qu'elles ne sont pas dangereuses, on n'a rien à craindre… » songea Evelia.
« Quelque chose me dit que Vanillaminou s'en moque plus qu'autre chose… » souffla Flimini.
« Quelque chose me dit à moi qu'on devrait suivre son exemple… » admit Geroro.

***-***

« Des lits !! ^^ »

Lacroix sauta sur son lit. Chowg soupira.

« On doit partager notre chambre, voilà qui est embêtant… »
« Pourquoi ? C'est trop super ! On va pouvoir papoter ! »
« Ah non, je dors, Lacroix ! »
« Maiiiiiiiiiiis !!! T_T »
« Encore que, j'aimerais savoir exactement ce qui t'es arrivé pendant ces six mois… »
« BONNE NUIT ! »

Elle éteignit la lumière et se coucha promptement. Chowg plissa les yeux, pas vraiment étonné. Il se coucha, pensant à l'équipe d'Ixel qui semblait dangereuse.

***-***

Flimini était très silencieux ce soir : Il partage sa chambre avec Evelia.

« Bonne nuit. Tâche d'être en forme demain ! »
« Oui, chef… » soupira le papillon.

***-***

« Tout va bien, Vanillaminou ?! »

L'Insolourdo se préparait à se glisser dans le lit. Il regarda Geroro.

« Oui, Minou ! »
« Tu as été bien silencieux toute la journée, et au repas… »
« Besoin de manger j'avais, Minou. »
« Mais… tu n'as rien fait pourtant, enfin, tu ne t'es pas battu… »
« Pas grave cela est, manger besoin j'avais, Minou. »

Geroro plissa les yeux.

« Tu… Tu sais, Vanillaminou, aucun de nous ne pense que tu es faible, hein ? S'il faut te faire monter sur le terrain, on te fera monter sur le terrain. On sait tous que tu es fort, toi aussi ! »

Vanillaminou hocha la tête.

« Du même niveau discours sur le ring que ton c'est, Minou. »
« … quoi, non ! On pense tous que tu es à la hauteur ! »
« Minou mens tu pour mes sentiments ménager, Minou. Inutile ce qui est, minou. »
« … comment ça ? Tu… tu t'en fiches ou… »

Vanillaminou haussa les épaules.

« Les chefs vous êtes, Minou ! De décision je n'ai le pouvoir pas, Minou ! Ferais et je dites ! Minou ! »
« … Tu n'es pas inférieur, Vanillaminou, hein ? Tu as conscience que tu es notre ami à tous, au même titre qu'Evelia, que Chowg, que Flimini… »
« Pas important cela est pour moi, Minou. Considérations n'ai pas de telles je, Minou. Vous pour de l'estime j'ai, minou, retour je rien n'attends en mais. Minou. »

Geroro hocha la tête.

« Demain, je te promets que tu monteras sur le ring ! »
« Tu veux comme, Minou. Importance cela n'a aucune, Minou. »

Geroro plissa tristement les yeux alors que Vanillaminou se couchait. « Je sens quand même que c'est quand même important pour toi… Même un peu. »

***-***

Palima tourna autour du ring en volant.

« Les deux équipes vont bientôt entrer sur le terrain ! Le match d'aujourd'hui opposera l'équipe Amicale à l'équipe Démentielle de la Mort !! Le public est venu très nombreux suite à l'exploit de l'équipe Amicale de la veille !! »

La clameur du public fit sourire Palima.

- Nous allons accueillir les deux équipes d'ici quelques secondes !

***-***

Dans les coulisses, les six guerriers se préparaient à entrer sur le terrain. Evelia regarda les autres.

« Pas de faux pas, cette fois-ci. »
« Ca dépend, qu'appelles-tu un faux pas ? » souffla Geroro.
« Tu vois ce que je veux dire. »

Geroro leva les yeux au ciel. Lacroix fit demi-tour.

« J'ai soif ! ^^ »
« Lacroix bon sang !! » grommela Evelia.

Lacroix alla jusqu'à une fontaine.

« Ah ! L'eau potable !! Cool !! ^o^ »
« Hello… »

Lacroix sursauta.

« (0_0) AAAAAAH !!! T… Troubaloup ?! »
« Alors comme ça, tu es vivante… »
« … »
« Je t'ai cherchée pendant six mois avec la ferme intention de me venger du coup que tu m'as donné lors de notre dernière rencontre… »
« Ah ça… o_o j'étais énervée, tu es plutôt lourd dans ton genre quand tu veux… »
« Ca n'a plus la moindre importance. J'avais déployé tous mes réseaux. Pendant des semaines je t'ai cherchée sans relâche… C'est comme si tu avais disparu de la surface. »
« … »
« Où étais-tu ?! »

Lacroix regarda Troubaloup, pas impressionnée pour deux sous et ne répondit rien.

« Je vois. L'espionne ne dira rien, hm ? On reste espionne jusqu'au bout. »
« Exactement. »
« Sache que les chefs de l'équipe que vous allez affronter sont dans ma famille. Et que je leur ai donné l'ordre de t'écrabouiller, toi et ton équipe. Une fois que ce sera fait, tu seras à ma merci. »

Lacroix plissa les yeux.

« Eh oui. Actuellement comme la plupart des équipes proposées par une Nation, vous êtes sous protectorat Royal. Je ne peux pas m'en prendre à toi pour l'instant. Mais le moment viendra et je te ferais cracher le morceau sur l'endroit où tu te trouvais pendant ces six mois. »
« Lacroix, tu viens, les portes s'ouvrent ? »

Lacroix se retourna vers Flimini alors que Troubaloup avait disparu.

« Je… J'arrive ! ^^… »
« Bon. »

L'équipe entra sur le terrain, face à l'équipe Démentielle de la Mort. Ginette et Batavia étaient accompagnées d'une sensuelle guerrière Mangriff portant un jean, d'une Ecremeuh assez étrange et d'une Melofée assez gamine.

« Vu d'ici, ils n'ont pas l'air plus terribles que l'Equipe Sensation'Aile… » songea Evelia.
« Ils ne sont que cinq ?! » s'étonna Chowg.
« Ca en fera moins à exploser ! » sourit Geroro.

Flimini regarda Lacroix et Vanillaminou, nettement plus stressés.

Les deux équipes se firent face.

« Bon, euh… Vas-y, écoute… » souffla Ginette en agitant son éventail.

La Mangriff monta sur le terrain. Incroyablement belle, elle regarda l'Equipe Amicale.

« Je n'ai rejoint cette équipe de bras cassés que dans UN SEUL objectif. »

Elle tendit un de ses doigts griffus vers Evelia.

« Toi ! GARCE ! Monte sur scène !! »

Evelia haussa les sourcils et regarda ses coéquipiers.

« Pas d'objections ? »
« Elle est effrayante, vas-y… » marmonna Flimini.
« ô_ô elle porte un string ?! » remarqua Lacroix.
« Vas-y, Evelia, te gêne pas… » marmonna Geroro.
« Elle t'a appelé, vas-y ! » grommela Chowg.

Evelia regarda Vanillaminou qui haussa les épaules. Evelia hocha la tête et monta sur le ring.

« Tu m'en veux ?! »
« Tu as tué mon FRERE ! SETH !! »

Evelia plissa les yeux.

« Je… ne me rappelle pas de tous les cafards que j'ai écrasé. Ma chaussure a une mémoire très limitée… »

Chowg et Flimini frémirent.

« Elle est folle ! » geignit Chowg.
« Elle vont s'entretuer !! » frémit Flimini.

La Mangriff grogna, un grognement grave, rauque, sourd…

« Je suis Drell, la plus dangereuse guerrière des montagnes !! »
« Montagnes… Oh, c'était lui, Seth ! Il avait tué deux de mes soldats, je ne pouvais pas le laisser vivre ! »

Roseon, Chelarra et Okokobe approuvèrent.

« MEURS !!! »

Drell fonça sur Evelia, toutes griffes dehors. Evelia soupira.

« Hmph… Comme si… »

Tout se passa en un éclair. Drell était face à Geroro, Flimini, Chowg, Vanillaminou et Lacroix. Evelia avait déployé son sabre de lumière.

« … j'allais me laisser impressionner par toi. »

L'équipe Amicale recula, alors que Drell tombait en pièces, littéralement, coupée en deux au niveau du buste. Elle s'effondra en morceaux, morte.

« BWAAAAH !!! » geignit Flimini.
« Oulala… » marmonna Geroro.
« Brrrr… » frissonna Chowg.
« ô_ô La coupure est bien droite ! » admit Lacroix.

Evelia lança un regard glacial à la Ginette qui ricana.

« Tu crois que tu me fais peur ? Tu crois que tu vas pouvoir me faire la même chose ? »
« … Vous n'êtes pas forte. Et effectivement vu la couche de gras, j'aurais du mal à vous faire la même chose ! »

Evelia retourna auprès de ses équipiers alors que Ginette s'énervait.

« Garce de Massko que tu es !! »
« Nettoyage, s'il vous plait ! » implora Palima, dégoûtée.

On vint nettoyer le terrain. Evelia soupira.

« Ca, des adversaires ? Peuh ! On n'en fera qu'une bouchée. Je m'interroge néanmoins… qui est le sixième ?! Bref, dépêchez-vous de les écraser, je veux affronter le dernier. Il doit être plus fort qu'eux. »

L'Ecremeuh monta sur le ring quand le nettoyage fut achevé. En tailleur rose et t-shirt blanc, elle semblait prête à vendre du lait. Elle n'avait vraiment rien de guerrier.

Lacroix prit une grande inspiration et monta sur le ring. Geroro s'étonna.

« … Lacroix ?! »
« Il faut bien que j'y aille à un moment. Je suis prête. »

Palima regarda les deux concurrentes.

« Oh ! Meuh'Da de l'équipe Démentielle de la mort, face à Lacroix de l'Equipe Amicale ! Etonnant de voir ces deux femmes si différentes ! Lacroix est une espionne de la Nation du Métal… »
« O_O BAH VAS-Y CRIE-LE SUR TOUS LES TOITS !!! T_T Génial, maintenant TOUT LE MONDE sait que je suis une espionne !! »
« … face à Meuh'Da qui est une vendeuse itinérante de lait Meuh-Meuh ! »

Meuh'Da sortit une bouteille de lait.

« Le bon lait Meuh-Meuh ! Un bon lait qui plait aux enfants, aux grands et aux parents !! Lait Meuh-Meuh, goutez-en ! »
« Ca a l'air boooon ^^ ! » sourit Lacroix.
« Lacroix, concentre-toi… » grommela Chowg.
« EH CA VA HEIN ! JE SUIS SUR LE TERRAIN JE FAIS CE QUE JE VEUX ! >< ! C'EST MOI LA STAR ! »
« Voici un échantillon, chère future cliente ! »

Meuh'Da lança un berlingot à Lacroix qui l'attrapa.

« Cooooool !!! Du lait, miam miam miam !! ''^o^ »

Elle s'empressa de le boire sous les yeux effarés de Chowg, Flimini et Geroro alors que Vanillaminou regardait ailleurs.

« L… Lacroix !!! » geignit Flimini.
« Mais enfin… » marmonna Geroro.
« Ca tourne au combat publicitaire… » songea Chowg.
« Hmmmmmmmmmmm !!! ÔoÔ C'est SUPER BON !!! ^o^ ! »
« Content que cela vous plaise, cliente potentielle ! » sourit Meuh'Da.
« LACROIX MAIS ENFIN ! C'EST TON ADVERSAIRE ! » grogna Chowg.
« Tu es jaloux parce que moi j'ai eu du bon lait et pas toi ! »
« … Non ! »

Flimini et Geroro regardèrent Chowg, surpris. Evelia somnolait, plus loin derrière.

« … C'est bon, le lait, elle a raison ! » admit Chowg.

Lacroix regarda Meuh'Da qui cracha du lait dans une bouteille vide.

« Encore ? »
« …………………… @o@ oooooh…. B… Beuh… »
« Lacroix… » soupira Flimini.

Lacroix cracha par terre et balança le berlingot.

« Uerk ! Crade ! >o< Répugnant !! »
« Meuh'Da vous remercie d'avoir consommé son lait ! Revenez nous voir ! »
« T… Tu le sors de ta bouche ? C'est ignoble… è_é »
« Meuh'Da vous remercie d'avoir consommé son lait spécial, et maintenant, elle souhaiterait vous faire goûter son beurre ! »

Lacroix se figea, s'imaginant ce que pouvait être le « beurre » de Meuh'Da.

« Mais pourquoi je suis montée sur le ring !! >o< Ce combat est répugnant !! »

Meuh'Da sortit d'on ne sais où un bâton de fer semblable à un long sable. Ou à une longue pique à viande.

« Qu'est-ce que… »

Meuh'Da cracha son lait sur la tige qu'elle fit tourner sur elle-même. L'agitation transforma le lait en beurre.

« Ah, bien sûr, tout s'explique… ê_ê »
« Lacroix bon sang ! » souffla Chowg.
« QUOIIII ? >_< ! »
« Bats-toi un peu ! »
« C'est elle qui fait trainer les choses ! »
« Lacroix, retourne-toi ! » avertit Flimini.
« Me donne pas d'ordres ! C'est lui qui m'invective !! »
« LACROIX ! » crièrent Geroro, Flimini et Chowg.

Lacroix se retourna vers Meuh'Da qui abattit son « épée de beurre » sur elle. Lacroix avait esquivé en sautant grâce aux pouvoirs du Cadavre Exquis.

« Yay ! ^o^ Ca commence vraiment !! »
« Cette fille est folle… » geignit Chowg.

Evelia dormait d'un œil, elle observait le combat en fait.

Meuh'Da agita l'épée qui envoya un cordon de beurre vers Lacroix et lui choppa le pied.

« Gnaaaaaaaaaaah ! Attaque de produits laitiers !!! >o< nonononononon !!! »

Tractée vers l'arrière, Lacroix regarda Meuh'Da dont l'expression faciale n'avait pas changé.

« Elle est flippante… »

Lacroix fut projetée contre le ring. Dans un mouvement effrayant de souplesse et de simplicité, elle agita l'épée de beurre et l'abattit sur Lacroix dans un fracas terrifiant.

« LACROIX ! » crièrent Chowg, Geroro et Flimini.
« Minou ! » geignit Vanillaminou, sortant de sa torpeur.

Meuh'Da restait inexpressive. Elle salua de sa main libre, tenant toujours sa massue.

« Appréciez notre bon beurre des montagnes, il est frais, il est moelleux, il est délicieux… meuh… meuh, meuh, meuh… »

L'épée de beurre s'éleva au dessus du sol, levée par une forme noire. Les griffes s'enfonçaient dans la graisse. Meuh'Da semblait physiquement surprise mais son faciès n'évoquait aucune expression qui laisse penser qu'elle était mise en difficulté.

Chowg, Geroro, Flimini et Vanillaminou se sentirent encerclés par une sombre engeance.

« Qu… Qu'est-ce que c'est ? C'est pesant ! » s'étonna Chowg.
« Une étrange émanation… » songea Flimini.

Geroro regarda Vanillaminou qui haussa les épaules.

« Lacroix c'est toujours, Minou. »
« Oh… »

On aperçut en effet Lacroix, debout face à Meuh'Da alors que le Cadavre Exquis soulevait la massue.

« Sale garce de vendeuse de lait et de beurre ! CRAINS MA VENGEANCE !!! »
« Elle en fait beaucoup trop… » geignit Chowg.

Meuh'Da souleva son épée en l'air.

« Milky Way !! »

Le beurre se décomposa en bulles de lait. Lacroix s'étonna mais ne flancha pas.

« Special Lacroix !! »

Lacroix tenait maintenant une grande croix de métal qu'elle agita comme une faux.

« Tu sais, vache avariée… »

Chowg, Vanillaminou, Geroro et Flimini penchèrent la tête. Evelia s'était relevée pour observer le match.

« Je suis une analyste de renom. Je peux percer bien des mystères. En me frottant de près à ton épée motte de beurre et en me faisant prendre par ta corde de beurre, j'ai compris quelque chose de rigolo. Tu ne m'as pas donné ce berlingot innocemment. »

Meuh'Da resta stoïque.

« En absorbant ce lait, même en petite quantité, je devenais un récepteur pour tes attaques à base de produits laitiers. Ton épée avait un poids surréaliste, comme si elle était aimantée à moi. Maintenant je suppose que ces boulettes de beurre vont venir me foncer dessus et m'exploser à la figure ? »

Meuh'Da ne laissa rien transparaître.

« T'ES CHIANTE, ZUT DE FLÛTE !!! >o< REAGIS MA PAROLE !!! »
« Milky Road !! »

Les boulettes de beurre partirent dans tous les sens autour du ring. Lacroix fit tourner sa grande croix noire.

« C'est ton grand jour, Lacroix ! HA !! »

Elle sauta en l'air. Les bulles de beurre la suivirent dans un rayon très concentré.

« ŒIL DU CYCLOPE !!! »

La croix se décomposa en matière noire qui partit d'une traite vers les bulles et les perça toutes jusqu'à atterrir sur le ring. Les coéquipiers de Lacroix étaient surpris.

« Woaw… » s'étonna Flimini.
« Elle en a dans le ventre, la Lacroix ! » s'étonna Chowg.

Lacroix retomba vers Meuh'Da, entourée par une aura noire. Meuh'Da esquiva l'attaque en piqué de Lacroix.

« Du bon lait pour faire passer ça ? »
« J'vais t'en fiche du lait !! »

Lacroix sauta vers Meuh'Da qui cracha des litres de lait très liquide à ses pieds. Quand Lacroix posa un pied dedans, elle se retrouva collée.

« Kyah !! PLAF ! »

Evelia, Geroro, Vanillaminou, Chowg et Flimini n'en revenaient pas qu'elle se soit fait prendre dans un piège si enfantin. Palima volait au dessus du ring.

« Un, deux, trois… »

Lacroix écarquilla les yeux alors que Meuh'Da se frottait les mains. Le Cadavre Exquis sortit de sous la terre pour porter Lacroix au dessus du terrain.

« Six… ah ! »

Lacroix souffla de soulagement.

« Bon, il est temps d'en finir ! »

Meuh'Da prit une inspiration et cracha à plein régime, engluant le Cadavre Exquis. Lacroix regarda son monstre couvert de lait collant.

« C'est répugnant et stupide. Ca marcherait en fait si le Cadavre était un monstre matériel… »

Lacroix effaça le Cadavre et… retomba dans le lait.

« IDIOTE !!! » grommela Chowg.
« CA VA J'AI PAS FAIT EXPRES !!! » grogna Lacroix.

Meuh'Da agrandit les petites cornes sur sa tête et marchait vers Lacroix, prête à l'empaler. Lacroix soupira.

« Uuuuh… Très bien, je pensais juste pouvoir faire durer le combat plus longtemps mais je vais tenir compte tout de suite de ton point faible que j'ai remarqué depuis des lustres… »

En un clin d'œil, Meuh'Da se retrouva transpercée par une main du Cadavre Exquis qui était apparue derrière elle. Les griffes avaient sévèrement blessé la vendeuse à l'abdomen. Geroro, Flimini, Chowg, Vanillaminou et Evelia étaient impressionnés.

« … Ton champ de vision est très réduit. Je l'ai vite compris quand j'ai vu que tu restais relativement statique, sans laisser de point derrière toi où je puisse te prendre à revers. Cependant ton lait est imprégné de ton énergie. C'est comme si tu étais partout où ton lait se trouve. En créant une zone de lait étendu, tu causais ta perte puisque du coup, incidemment, tu augmentais les zones d'action du Cadavre Exquis qui ne peut se déployer que dans la zone entre moi et l'ennemi, plus deux mètres qui constituent ma limite offensive ! J'ai plus de rayon défensif mais ça c'est une autre histoire. Bon vent, vachette ^^ ! »

Lacroix descendit du ring devant ses compères impressionnés alors que l'équipe de nettoyage repassa pour évacuer lait et corps inerte et sanguinolent.

« … Tu étais obligée de la blesser aussi sévèrement ?! » soupira Flimini.
« J'ai pas eu le choix, c'était ça où j'étais morte ! -_- »
« Vraiment ?! » geignit Geroro.
« SCELERATS ! VOUS NOUS PAIEREZ CES PERTES !!! » beugla Ginette.

La Melofée monta sur le ring, semblant parfaitement girlie.

« Salut ! Moi c'est Pukina !! »
« J'y vais ! Vous êtes trop meurtrières, les filles ! »
« Oh l'autre eh ! ^o^ Genre il a jamais tué personne de sa vie ! »

Flimini haussa les épaules.

« Moi j'ai jamais tué personne… »

Evelia, Lacroix et Geroro regardèrent Flimini qui haussa les épaules.

« Je suis restaurateur ! A moins d'empoisonner ce que je sers… »
« Tu pourrais, hm ? ê_ê Avoue que tu as déjà été tenté !! »
« … pas faux, en effet… »

Chowg fit face à Pukina qui commença à danser.

« Yeah ! Yeah ! Je suis Pukina !! Mon Métronome va t'épater avec mes supers attaques sorties de nulle… »

Elle n'eut pas le temps de finir. Chowg lui avait collé un coup de pied retentissant en pleine gueule. La pauvre Melofée alla s'écraser au dessus de la porte des coulisses, loin derrière.

« AAAAAAAAAH ! » grogna Ginette, outragée.
« On n'a pas le temps de jouer avec vous ! Il y a des équipes beaucoup plus intéressantes et plus fortes que vous ! Alors entre la vengeresse psychopathe, la vendeuse de lait et… »

Pukina retomba sur le sol, assommée.

« … ça, là-bas… »
« Il est tellement badass !! ^^ » s'enjoua Lacroix.
« Mais il n'a pas tort. Cette équipe est bizarre. » marmonna Evelia.

Batavia acquiesça et ouvrit son ombrelle.

« J'y vais, maman. Tu permets ? »
« Sûr, la fille. Montre-lui à ce cabot !! »

Batavia monta sur le terrain. Chowg grogna comme un chien. Ce à quoi la femme Chaglam ricana.

« C'est ça, joue-là moi chienchien grognon ! Ni hihi ! Ca ne changera rien à ce qui va arriver : Ta défaite imminente ! »
« On va voir ça !! »

Chowg chargea Batavia qui contra ses multiples coups de son ombrelle fermée. Le chien s'en étonna.

« … ?! Quelle vitesse… »
« N'est-ce pas ! Prêt ? J'attaque ! »

Batavia chargea et frappa Chowg d'une multitude de coups d'ombrelle délivrés avec agilité et grâce. Chowg s'en prenait plein la trogne sans pouvoir riposter. Elle était trop rapide. D'un coup un poil plus fort, Batavia repoussa Chowg vers ses coéquipiers qui s'écartèrent, surpris.

« Ouch ! »
« Suivant ! Je n'ai pas de temps à perdre avec un minable ! »

Chowg se releva et regarda Lacroix qui haussa les épaules, éberluée.

« Ca… Ca c'est passé trop vite ! Ô_Ô ! J'ai rien capté !! »
« Sérieux ? »
« Flimini, tu peux essayer de la paralyser peut-être ? » suggéra Lacroix.
« Pourquoi ne pas envoyer Evelia d'abord ? » songea Flimini.
« Elle n'a vraiment pas l'air forte, je préfère me préserver. Et Vanillaminou n'a pas réagi à sa présence. »

Vanillaminou qui se contentait de regarder Batavia, intrigué.

Flimini monta sur le ring.

« Un papillon ? Peuh ! Ca tourne au ridicule ! Ni hihi ! »

Flimini diffusa le Para Spore devant lui. Batavia ricana et ouvrit son ombrelle pour diffuser la poudre en faisant tournoyer l'objet.

« C'est trop facile ! Niahaha ! »
« Vous avez mal fait de vous présenter à nous hier… » marmonna Flimini.

Il tendit une baie Mepo.

« Don Naturel : Baie Mepo ! »

La baie se mua en une sphère bleue qui partit en l'air et qui projeta vers Batavia une nuée de météores bleus.

« Tu es chou mais… »

Elle arrêta tous les météores avec son parapluie fermé en donnant de rapides coups. Aucun des météores bleus n'atteignit sa cible.

« … M… M… »
« Surpris, hm ? Je suis la guerrière la plus rapide du monde ! Prépare-toi !! YAH ! »

Elle chargea Flimini et le frappa de multiples coups. Le papillon s'effondra, tétanisé par la masse de coups donnés.

« Aaaaaw… » geignit Flimini, tiré par Geroro et Lacroix hors du terrain.
« On fait quoi ?! » soupira Lacroix. « Evelia, tu te sens d'y aller ? »
« Elle est nulle. A part sa vitesse, elle n'a rien. Geroro ou Chowg peuvent la vaincre sans problème… »

Vanillaminou monta sur le terrain.

« Eh ! »
« Mais… »
« Qu'est-ce que… »

Seul Geroro était resté silencieux. Flimini s'assied en se frottant la joue.

« Elle fait mal, la garce. Fais gaffe, Vani ! »

Vanillaminou se tint face à la huguenote. Des rires retentirent dans l'assemblée. Chowg plissa les yeux. Lacroix regarda le public, pas surprise. Evelia semblait s'en moquer.

« Ils ne sont pas tendres… » soupira Geroro.
« Tu es peut-être très séduisant… »

Lacroix secoua la tête. Geroro, Flimini et Chowg la regardèrent.

« Oh ça va… ê_ê, vous le pensez aussi ! »
« … mais je n'aurais aucune pitié ! Tu restes un adversaire ! Ta défaite est imminente ! »

Elle chargea Vanillaminou et tenta de le frapper mais l'Insolourdo utilisa son adresse légendaire pour esquiver chaque coup qu'elle portait pourtant à une vitesse hallucinante. Le silence se fit dans le public. Les Rois et Reines observaient, stupéfaits. Roseon lui-même n'en croyait pas ses yeux. Batavia cessa de frapper et recula, tétanisée.

« N… Non… »
« Minou ! »
« … »
« Minou, Minou ! »

Vanillaminou s'enfonça dans le sol d'une traite sous les yeux stupéfaits de l'assemblée. Geroro, Flimini, Lacroix et Chowg observaient.

Batavia se demanda où Vanillaminou était parti. Elle regarda sa mère, Ginette qui haussa les épaules.

Soudain, Vanillaminou sortit sous elle et la projeta.

« HYAAAAAAAAAAH !!! »
« BATAVIA !! » s'étonna Ginette.
« On aurait dû y penser… » admit Chowg.

Vanillaminou reparut par le trou originel alors que Batavia retomba sur le ring avec l'aide de son ombrelle qui ralentissait sa chute.

« Ni Hihi ! Misérable séducteur de seconde zone !! Tu vas périr, j'te préviens ! »

Vanillaminou s'allongea vers le ciel, à la surprise de Batavia et de ses coéquipiers.

« Mais qu'est-ce que… »
« Que tu pouvais avec ça retomber je me doutais, minou ! »

Vanillaminou allongea un de ses bras aussi élastique que le reste de son corps et attrapa l'ombrelle de Batavia.

« NON ! LACHE… »

Vanillaminou, prenant sa victime par surprise, réussit à lui retirer l'ombrelle des mains.

« NYAAAAAAAAH ! »

Batavia retomba lourdement sur le ring. Vanillaminou reprit sa taille normale.

« Minou bon ! »

L'Insolourdo agita l'ombrelle avec une vitesse folle.

« MINOU !! »

Lacroix, Chowg, Evelia, Geroro et Flimini penchèrent la tête. Vanillaminou hocha la tête.

« De cet objet tu tires vitesse ton incroyable, suppose je, Minou ? »
« … J… J'comprends rien à ce que tu causes !! Maman ! Il m'a volé mon ombrelle !! »
« Reprends-là-lui, gourdasse !! » grogna Ginette

Batavia avança avec une sacrée lenteur vers Vanillaminou, à la surprise de Flimini et Chowg.

« Sérieux ?!! »
« La vache, si on avait su ! » geignit Chowg.

Vanillaminou étendit son bras à une vitesse phénoménale jusqu'à la porte des coulisses loin derrière Ginette et lâcha l'ombrelle.

« Le reprendre tu peux aller, Minou ! »

Tout le monde éclata de rire mais cette fois en voyant Batavia trotter comme au ralenti pour aller récupérer son ombrelle. Ginette s'y pressa également mais grasse comme elle est…

« Vite maman ! »
« Je fais ce que je peux, idiote ! Quelle humiliation !! »
« … neuf, Dix ! Victoire de Vanillaminou !! »

L'Insolourdo leva les bras en l'air alors que les deux chattes étaient bien embarrassées.

« Quelle défaite idiote… » geignit Batavia.
« J'vais leur casser la tête à ces crétins, tu vas voir ! »

Ginette se pressa sur le terrain alors que Vanillaminou était descendu du ring. Geroro était surpris.

« … Bravo, Vanillaminou. »
« Minou merci. »
« Comment tu as… enfin… »
« Entrainement j'ai subi un aussi six mois pendant ces. Pas n'oubliez ça, Minou. »

Tout le monde regarda Vanillaminou, quelque peu d'accord.

« Qualités chacun ses, Minou ! »
« … Tu as raison… »
« Alors, c'est lequel qui se pointe ! J'vais vous écrabouiller comme des soles ! »

Geroro sauta sur le terrain.

« Je suis prêt !! »

Ginette prit une taffe sur sa cigarette.

« Vas-y, maman ! Eclate-les !! »
« Te bile pas ma fille, j'm'en vais te les plumer, ces ostrogoths ! »
« Ce ne sera pas simple… »

Geroro se sentit quelque peu courbaturé. « Ouch… J'ai pas totalement récupéré de mon combat contre Don Senior… »

« C'EST PARTIIII !!! »

Ginette avala de la fumée et sauta dans les airs, non sans agilité, à l'étonnement général.

« QUOI ???? O_O »
« Dingue… » marmonna Flimini.
« Qui l'eut cru… » songea Evelia.

Weiss, devant sa mère, était stupéfait, mais également inquiet. « Geroro manque d'énergie… Je savais que j'aurais dû aller les soigner entre les deux tours ! Les médecins qu'ils ont ici ne valent certainement pas mes pouvoirs… »

Le jeune Togepi plissa les yeux. « Je vais devoir aller à leur rencontre une fois de plus… Et ça me fait peur, si ça se trouve ils me détestent parce que je suis le fils de ma mère ! Quelle plaie tout ça ! »

Ginette s'écrasa dans le ring, esquivée de justesse par Geroro.

« C'est quoi cette attaque ?! »
« Crahaha ! Mon Plaquage est une arme terrible, Hm ? »
« … Si on veut… »
« Tu préfères ça, peut-être ?! Griffes de Chat Maléfique !! »

Elle croisa les bras et les décroisa soudainement, atteignant Geroro de plein fouet.

« Hng… »
« Et je peux faire ça comme je veux !! YAH ! YA ! YAYAYAYAYA !!! »

Geroro était lardé de coups.

« Tout en me maintenant à distance par rapport à ta dangereuse Vendetta !! Crahaha !!! »
« Bien joué maman ! »
« Prépare-toi à morfler ! J'vais te dérouiller la tronche, mais comme c'est pas permis !! »
« On va voir… »
« Hm ? »

Geroro balança ses dards venin par le biais de ses cheveux. Ginette s'en protégea comme elle put.

« Gnaaaaah ! Monstre !! »
« Chacun son truc. Vous permettez ? »

Geroro se mit dans une posture particulière, comme si son corps était en torsion. Ginette s'étonna mais sentit l'ouverture.

« Muhooo ! Super Plaquage !! »

Ginette s'envola et retomba vers Geroro qui tourna sur lui-même. Il s'arrêta, tendant une main plate vers Ginette et projetant sur elle une onde de choc radicale.

« WAAAAAAAH !!! »

La grosse femme Chaffreux se retrouva projetée à l'autre bout du ring. Geroro la chargea et la frappa d'un Direct Toxik dans le ventre.

« OURF ! »

Geroro s'étonna. Sa main était coincée dans la graisse contractée de son ennemi.

« Crahahaa !!! Meurs !! »

Ginette infligea une violente beigne à Geroro qui se retrouva repoussé.

« Elle est plutôt forte… » s'étonna Chowg.
« On ne dirait pas, en effet, au premier coup d'œil… » admit Flimini.
« Les apparences sont souvent trompeuses… » sourit Evelia en regardant Vanillaminou.

Geroro regarda Ginette qui éclata de rire.

« Crahaha ! Comment veux-tu me battre ? Tes attaques physiques n'ont aucun effet sur moi ! »

Geroro plissa les yeux et regarda vers Vanillaminou.

« Je dois réfléchir… Sa fille tirait sa puissance de son ombrelle… Alors la mère… »

Ginette chargea Geroro, les griffes en avant.

« Je vais te transpercer !! »

Geroro bondit au bon moment et se retrouva sur le dos de Ginette.

« AH ! »

Geroro frappa d'un Direct Toxik et brisa le nœud du corset de Ginette. Lequel se défit et laissa Ginette à terre, obèse.

« Noooooooooon ! Non ma belle ligne !! »
« ………… »
« Trois, quatre, cinq, six… »
« SALE CRAPAUD ! COMMENT OSES-TU ATTENTER A MA SILHOUETTE ? »
« … bah… je… »
« Dix ! Geroro remporte la confrontation !! »
« NAAAAAAAAAAAN !!! » geignit Ginette alors que Batavia montait sur le terrain pour la faire rouler en dehors du ring.
« T'en fais pas, maman. Papa va se charger d'eux. »

Geroro haussa un sourcil.

« Papa ?! »

Batavia regarda Geroro.

« Mon père va vous exterminer ! Il est aussi fort que les Rois et Reines eux-mêmes ! »
« … Vraiment ?! »

Un grondement sourd terrifiant se fit entendre. Chowg, Vanillaminou, Flimini, Lacroix, Evelia et Geroro regardèrent vers la grande porte des coulisses qui s'ouvrirent. Un titanesque homme en costard rose en sortit.

« O-O Nom d'un… »
« Ouah… » geignit Chowg.
« Minou… Minou… Minou… »

Evelia et Flimini regardèrent Vanillaminou qui tremblotait.

Le gigantesque homme-Coudlangue se leva de toute sa hauteur sur le terrain.

« Uououoh ! Moi le grand Philémon Margarine ! Huhuhu ! Vous les idiots Equipe Amicale ? Moi écraser vous comme crêpes suzettes… aaaaaaaaaaarhhhhh !!! »

Il se mit à baver. La créature était horriblement obèse et grande. Evelia plissa les yeux.

« Je… ne suis pas certaine de vouloir me battre, là, en fait… »

Geroro resta sur le terrain alors que Philémon s'avançait, tout porcin qu'il était, se trainant. Sa chevelure rose formait une bouclette au sommet de son crâne. Il avait au moins quinze mentons et un tout petit nez. Ses bras étaient eux-mêmes assez petits et courtauds comparés à son corps.

Le géant monta sur le ring alors que sa femme et sa fille s'étaient éloignés. Lacroix chuchota à Flimini.

« Mais comment elle a pu faire des enfants avec CA ???? »
« Chuuuut si ça se trouve il a une très bonne ouïe !! » geignit Flimini.

Philémon observa Geroro qui se mit en garde.

« Bon… Je suis prêt… »

Philémon regarda les Rois et Reines des Nations.

« Quand moi en finir avec eux, moi en finir avec vous ! »

Les Rois et Reines ne semblaient pas plus impressionnés que ça. Yadovitch sembla songeur.

« Margarine… Margarine, ce nom me rappelle quelque chose… »
« Il me semble que Philémon Margarine prétendait il y a longtemps au titre de Roi d'une éventuelle Nation Normale… » marmonna Tubby.

Yadovitch, Clepsydre, Roseon, Weiss et les Majestés écoutaient le petit Caratroc.

« Vous avez entendu parler de la révolte du Beurre ? Elle a touché la population des élémentaires Glace il y a des siècles. Le peuple normal, notamment les Excelangue et Coudlangue voulaient utiliser les élémentaires de Glace pour s'emparer des élémentaires Dragon et les dresser contre le reste du monde. Cette tentative a échoué quand la deuxième Reine de la Nation de l'Eau, la grande Milobellus Gynsyu a accueilli dragons et glacés au sein de la Nation de l'Eau, créant le plus grand pacte de paix jamais mis en place dans notre monde. »

Delhydra hocha la tête, intéressée.

« Je ne savais pas tout ça ! Pourquoi on ne nous l'apprend pas à l'école ? »
« C'est… au programme dès le plus jeune âge… » marmonna Yadovitch.
« J'écoutais pas, trop ennuyeux… » soupira la Reine.
« Ca n'explique pas qui est Philémon Margarine… » souffla Weiss.
« Lui ? C'était un des tirailleurs de la charge contre les élémentaires de Glace. Il n'était qu'un jeune Excelangue à l'époque, joufflu et à la langue bien pendue. Notamment connu pour avoir dirigé nombre de guérillas urbaines… Mais j'ignorais qu'il était à présent un Coudlangue avec une telle stature… »
« Veux-tu cesser d'informer les autres Nations ? Es-tu donc un traitre ?! » grommela Bonhaggar.

Tubby haussa les épaules.

« Certaines informations méritent d'être partagées. Surtout quand elles sont d'ordre historiques. »
« Si le savoir est si important que tu le dis, tu ne devrais pas le partager comme ça ! Mais au contraire le garder pour le bien de la Nation de la Terre ! »

Tubby acquiesça.

« Vous vous rappelez de la devise de la Nation de la Terre, je présume ? »
« GWOOOOOH ! COMMENT OSES-TU METTRE EN DOUTE… »
« 'S'étendre, prendre, apprendre sans se rendre'. Le savoir est part de notre Nation. »
« Non, c'est la guerre. S'étendre par la guerre, prendre par la guerre, apprendre par la guerre. Sans jamais se rendre ! »
« C'est une différence de conception, Seigneur Bonhaggar. » marmonna indifféremment Tubby.

Geroro sauta à l'assaut. Philémon leva la tête et déploya une longue et fine langue.

« Bero-Bero-Zut ! »

La langue s'abattit sur Geroro et l'écrasa au sol.

« M… Mais… »

Les autres observaient Geroro, plaqué au sol, alors que l'arbitre, fidèle au règlement, donnait le décompte puisque Geroro était plaqué au sol.

« Hng !! »
« Geroro !! » s'étonna Flimini.
« Huit, neuf, dix ! Victoire de Philémon ! »

Les autres se regardèrent, incrédules. Palima regarda l'Equipe Amicale.

« Seuls Lacroix, Vanillaminou et Evelia peuvent grimper sur le ring. Chowg et Flimini ont été mis KO par Batavia ! »

Le groupe se regarda alors que Philémon se recoiffait… avec sa langue. Ce qui ne manqua pas de dégoûter le public.

Lacroix monta sur le ring.

« Salut ! ^^ »

Même sort. Ecrasée sous la langue de Philémon. Mais Lacroix a un avantage. Le Cadavre Exquis prit sa place sous la langue ennemie.

Une fois hors de l'emprise de la langue, Lacroix se trouva bien embêtée.

« ……….. »
« Lacroix ! Attaque ! » souffla Geroro.
« Idiot ! Toute mon énergie passe dans la création d'une présence sous sa langue ! Ca n'est pas si simple… »

Lacroix ne pouvait rien faire du tout. Elle regarda Philémon en se grattant l'arrière de la tête.

« C'est gênant… »

Philémon soupira, relâcha le Cadavre Exquis…

« ^o^ Cool cool cool ! Allez… »

… et se prit la langue en pleine trogne, se retrouvant projetée hors du ring.

« NYAAAAAAAAAAH !!! >o< !! »
« ……….. »
« Rassurez-moi, c'est le combat qui est ridicule ou c'est Lacroix qui rend tout ce qu'elle touche complètement ridicule ? » souffla Evelia.
« … Les deux ! » résuma Geroro.
« Un ! Deux ! »
« Oh non ! Je dois remonter sur le ring !!! »

Mais Lacroix dut se heurter à la langue de Philémon qui l'attendait. Lacroix esquiva l'appendice.

« … six, sept…. »
« YAHAAA ! LACROIX SUPER-SAUT ! »

Lacroix sauta dans les airs avec ses jambes fusionnées avec celles du Cadavre Exquis. Ce qui arrêta le décompte.

« Lacroix, un, grosse guimauve… »

Eh non, puisque Lacroix se retrouva écrasée sous la langue qui cette fois, savait où frapper, puisqu'en l'air Lacroix ne pouvait pas esquiver.

« Aaaaaargngnnnn… »
« Dix ! Philémon remporte aussi cette manche ! »
« Elle a duré plus longtemps que moi… » geignit Geroro, dépité.
« C'est tout ce qui t'importe ? On va perdre ! » souffla Flimini.
« … »

Geroro regarda Vanillaminou qui semblait très relax. Evelia monta sur le ring alors que Lacroix revenait vers ses camarades.

« Il est trop fort ! »
« J'en ai l'impression… » marmonna Chowg.

Evelia regarda Philémon qui ricana.

« Moi écraser toi comme les autres. »
« Je ne pense pas. Je suis la plus rapide de cette équipe. »

Philémon sortit sa langue. Evelia disparut et réapparut derrière Philémon.

« C'est facile de te contourner ! »

C'est alors qu'il arriva la chose la plus bête qui soit : Philémon se contenta de s'effondrer sur Evelia en tombant en arrière. Geroro, Lacroix, Chowg et Flimini se retinrent de rire. Philémon tira la langue, s'accrocha à un rebord de gradins et se releva par effet tracteur. Evelia était complètement sonnée. Elle dépassa les dix secondes règlementaires pour se relever.

« C… Evelia a perdu ! » s'étonna Geroro.
« De la façon la plus… idiote qui soit… » admit Chowg.
« u_u Piiiitoyable… » soupira Lacroix.
« Tu as perdu aussi… » marmonna Flimini.

Evelia arriva en titubant vers ses camarades qui la regardèrent alors qu'elle s'assied à terre, furieuse. Chowg et Lacroix esquissèrent un petit rire nerveux, mais Evelia les calma tout de suite en utilisant sa Lame Feuille. Ils cessèrent, en effet.

« Pas… un… bruit hors de vos bouches. Clair ? »
« Clair ! » geignit Chowg.
« @_@ »

Vanillaminou grimpa sur le ring. Philémon Margarine le regarda.

« Normal ? Elémentaire normal affronter moi ? »
« Minou. »
« Uououoh… A une époque, moi lutter pour que toi avoir droit d'exister… Toi te rebeller contre moi qui m'être battu pour toi auparavant ? »

Vanillaminou haussa les épaules.

« Importance aucune ça n'a tout ça, Minou. Perdre, gagner, moque de tout je me ça, Minou. D'objectif n'avons pas nous, Minou. Pour un idéal vous battez vous nous aucun pour ! Minou. Présence ici simplement notre due est faveur reines à une des, Minou. »
« Toi savoir te battre ? »
« Voir tu veux, Minou ? »

L'Equipe Amicale pencha la tête. « Vanillaminou va se battre ?! »

Philémon déploya sa langue et tenta d'écraser Vanillaminou qui s'échappa dans un tunnel. On entendit un « Bonk » sonore, puis Vanillaminou ressortit.

« Tu es par en dessous trop comme ça lourd je ne t'avoir peux pas… Minou ! »
« Uououoh ! Toi chatouiller moi ! »
« Vanillaminou, courage ! Tu as appris des choses avec les Moines de la Nation du Feu !! » cria Chowg.
« Il a raison… »

Tous regardèrent Geroro.

« Nous avons été stressés et stupides. Nous n'avons pas à avoir peur de perdre, nous ne sommes pas ici pour gagner mais pour gagner du temps et mener une enquête. Vanillaminou ne l'a pas oublié et il se concentre sur cet objectif. Et il a raison. Sa décontraction va peut-être nous permettre de sortir de ce tournoi avec dignité… »

La langue de Philémon tenta de frapper Vanillaminou qui esquiva toutes les tentatives de la langue. Philémon la rétracta. Vanillaminou observait son adversaire qui l'observait.

« Toi pas avoir envie de vivre dans nation normale ? »
« Heureux comme je suis ça ! Minou ! »
« 0o0 OH MON DIEU POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE J'AI COMPRIS CE QU'IL A DIT !!! » cria Lacroix.

Tout le monde la regarda. Flimini regarda Evelia.

« Définitivement deuxième solution… »
« N'est-ce pas… » soupira Evelia.
« Et après tu te plains de moi ! » grommela Geroro.

Philémon ressortit la langue.

« Moi avoir deviné ton point faible. »
« Minou ? »

Philémon frappa Vanillaminou d'un coup de langue donné… au ras du sol, vers les pieds de Vanillaminou qui… fut obligé de sauter pour esquiver. Cependant, dans les airs, Vanillaminou…

« Mi…nouuuu…. »

… semblait particulièrement amorphe.

« Il lui arrive quoi ? » s'étonna Flimini.
« Il semble que l'aptitude physique qu'il possède, consistant à lui faire esquiver toute forme d'offensive, est uniquement due au fait que ses pieds sont fixes au sol. Maintenant que j'y pense, je ne l'ai jamais vu reculer avec ses pieds pour esquiver ses attaques… » songea Evelia.
« C'est pour ça qu'il attendait les pauses de Batavia pour se déplacer… » songea Flimini.
« Exactement. »

Philémon frappa d'un rapide coup de langue dans le ventre de Vanillaminou et leva la langue au dessus du sol. Vanillaminou se retrouva suspendu dans les airs, les mains au bout de la langue adverse, flottant comme du papier.

« Ca, c'est étonnant… » marmonna Geroro.

Philémon ricana.

« Toi léger, toi peu de choses. Toi élémentaire normal, mais toi pas comprendre moi… »
« Je pense - sauf ton respect que je te dois en tant que Co-élémentaire - qu'en termes de compréhension, je te dépasse un tantinet. Minou. »

L'équipe amicale fit une brochette de têtes plus ébahies les unes que les autres.

« Il… »
« Parle… »
« Normalement ?! »
« (O___O) »
« Je rêve… » s'étonna Evelia.

Philémon lui-même s'étonna. Une nuée de sphère se forma devant Vanillaminou, au dessus de la langue de Philémon.

« Puissance Cachée !! MINOU ! »

Les sphères suivirent le trajet de la langue et explosèrent au visage de Philémon.

« Woooooooooh !!! »
« Oooooh ! » s'écria le public.
« Super !! » s'étonna Weiss.
« Dingue !! Il l'a touché !! » s'étonna Geroro.
« Tu fais encore une fixette sur le fait que tu aies perdu si vite ? » s'étonna Lacroix.

Vanillaminou lâcha la langue et flotta jusque sur le ring. Ce faisant, il se remit debout.

« Va ça, adversaire Minou ? »

Geroro, Chowg, Flimini, Lacroix et Evelia étaient un peu paumés.

« Quand il fait Puissance cachée, il parle normalement… » marmonna Flimini.
« Mais quand il cesse il retrouve son langage charabia… » ajouta Geroro.
« T_T C'est trop compliquééééé »

Philémon regarda Vanillaminou.

« Toi utiliser forces spéciales ? »
« Peuple particulier je suis issu d'un, Minou. »
« On va en savoir plus sur lui !! » s'étonna Evelia.
« … ne te ça regarde mais pas. »

Evelia, Chowg, Flimini et Geroro baissèrent la tête, dépités.

« é_è J'en ai marre de décrypter ce qu'il dit moi ! J'abandonne ! »

Philémon grommela.

« Bien, bien, bien… Moi tuer toi ! »
« Marche ça, Minou ! »

Philémon balança les bras de droite à gauche. Vanillaminou plissa les yeux alors que la terre tremblait. La langue du géant partit droit vers Vanillaminou et le frappa à de multiples reprises.

« Toi pas si fort… »
« Minou ! »
« Vanillaminou ! » geignit Geroro.

Philémon fit cesser le Séisme et regarda Vanillaminou qui cessa de vibrer.

« Toi content ? »

Vanillaminou s'entoura d'une aura lumineuse très légèrement bleutée. Chowg, Geroro et Evelia s'étonnèrent.

« Cette lumière… »
« C'est… »
« Atterrissage ! » s'étonna Flimini. « Non, Vanillaminou connait une telle attaque ?!! »
« Epatant… » marmonna Evelia.
« MUOOOOOOOOH !!! MOI TUER TOI !!!! »

La langue de Philémon se déploya. Vanillaminou ne put l'esquiver et s'éleva avec elle alors que Philémon comptait envoyer un sévère coup dans l'abdomen de Vanillaminou.

Lacroix et Flimini haussèrent les sourcils, stupéfaits.

« C… C'est impossible ?! »
« COOL ! *o* »

Les pieds de Vanillaminou étaient toujours collés au sol à l'exact endroit où il se trouvait. En haut, Vanillaminou se tenait à la langue qui l'emportait.

« Minou… Il est temps pour toi de mordre la poussière… »

Evelia sourit. Philémon grommela et tenta de plonger le buste de Vanillaminou dans le sol derrière ses camarades.

C'est alors que toute la langue de Philémon Margarine se retrouva couverte de sphères lumineuses. Une Puissance Cachée menée à pleine puissance.

« ………..G… M… Moi… M… »
« Minou ? »

Philémon plissa les yeux. Vanillaminou lâcha la langue et repartit comme un élastique jusqu'à ses jambes alors que la légion de sphères alla exploser au visage de son adversaire, chacune suivant exactement le chemin de la langue du géant Coudlangue. Philémon s'effondra mais en plus fit une roulade arrière. Il s'écrasa, ventre à terre, hors du ring, incapable de se relever et le visage brûlé par les explosions.

« Ggggg… »
« CHERIBIBI ! » geignit Ginette qui s'était décalée sur le côté avec sa fille.
« PAPAH ! » pleurait Batavia.
« Victoire de l'équipe Amicale sur cette manche !! » cria Palima.

L'équipe acclama son nouveau champion. Vanillaminou se retourna vers ses camarades, tout content.

« Minou Je assuré pense que j'ai ! Minou ! »
« C'était TROP cool ! ^o^ »
« On a bien fait de compter sur toi ! » sourit Geroro.

Vanillaminou regarda Geroro.

« Vraiment, minou ? »
« Bien sûr ! Tu crois quoi, qu'on ne t'aurait jamais demandé d'aller sur le terrain ? » marmonna Chowg.

Les autres se regardèrent. Vanillaminou agita la main.

« Inutiles moi considérations sont pareilles de avec, minou… naïfs ne pas soyez, minou, amis nous sommes, compétiteurs stupides bornés des et pas, minou ! »

Tout le monde mit un moment à décrypter et hocha la tête.

« Plus en de me battre peur j'ai, minou ! »

Les autres plissèrent les yeux, abasourdis.

***

En rentrant en coulisses, le groupe fut intercepté par Roseon.

« Hello, Dears… J'ai un message de la part des reines ! »

Evelia acquiesça.

« Allez devant. »
« On peut pas écouter ? » marmonna Flimini.
« Ca n'a any importance. » assura Roseon. « Les Reines vous remercient pour avoir defeated Philémon Margarine. C'était quelqu'un de fort embarrassing pour les hautes instances. Cette humiliation devrait lui servir de leçon. »

Tous hochèrent la tête.

« Cependant there is a group qu'elles vous demandent de surveiller de très près. Le groupe mixte entre élémentaires du peuple électrique et soldat élémentaire Métal. »

Chowg frappa du poing dans sa main.

« J'en étais sûr !! »
« Ils cachent quelque chose. La Reine ne semble avoir aucun contrôle ni même intérêt pour eux. C'est very Suspect. »
« Très bien. » assura Evelia.

Roseon disparut dans un nuage de pétales de rose, à l'étonnement des autres.

« Bon. On sait ce qui nous reste à faire ! » acquiesça Evelia.
« Quoi, quoi ? » sourit Lacroix.

Evelia la regarda avec un sourire vicieux.

« …………QUOI MAIS NON ! »
« C'est toi, l'espionne ! »
« Oui mais… Je ne vais pas espionner… un soldat de ma Nation… »
« Il s'agit du commandant Luperio ! »

Tout le monde se tourna vers Weiss. Le jeune garçon blond dans sa salopette approcha de l'équipe Amicale.

« Je vous dirais tout ce que je sais ! »