Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Seulement Nous ... de Yuki • BakaMonogatari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Yuki • BakaMonogatari - Voir le profil
» Créé le 06/07/2010 à 13:08
» Dernière mise à jour le 06/07/2010 à 16:15

» Mots-clés :   Drame   Humour   Présence de personnages du manga   Romance

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Une promesse

- Plus tard, dans quelques années, promets moi de ne jamais m'oublier... Parce que moi, je ne t'oublierai jamais.
- ... ... ...

__
-Un ... rêve ... ? Pourquoi ... Je parlais seul ?

____________________________


« Je veux partager votre souffrance, je veux alléger le poids de cette douleur... »

____________________________

Il faisait froid et il pleuvait. C'était un Dimanche... L'hiver approchait c'était évident.


-L'électricité ne reviendra pas avant quelques instants je pense, dit Shigeru en s'asseyant à la table avec un verre de chocolat chaud.

Satoshi, penseur, regardait la pluie glisser sur la fenêtre et n'entendit pas son ami s'asseoir.


-Satoshi ? Ça va? Tu as l'air malade.
-Non ce n'est pas ça... J'ai juste un peu mal dormi.

Il avait en réalité un rhume, mais il ne voulut pas inquiéter son ami et préféra garder secret son état de santé.

...
Le silence s'installa, seul le clapotis de la pluie et les tic tac de l'horloge résonnaient dans ce vide. La salle, qui n'était pas éclairée à cause de l'absence d'électricité, était plongée dans l'obscurité. Les deux amis buvaient leur boisson chaude ensemble, mais Shigeru sentait bien que Satoshi était préoccupé par quelque chose: il avait toujours cette manie de regarder fixement quelque part quand il réfléchissait.

- Shigeru-san ... Vous vous souvenez de ce jour là ...?
- De quel jour parles-tu ? demanda Shigeru en regardant Satoshi.
- C'était il y a maintenant presque deux ans, lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois à Frimapic. Le soir du festival des Neiges*. Ce soir là vous m'avez dit que vous aviez un être cher.


Shigeru se souvenait de ce soir là, ce soir où il avait versé ces larmes.

« ... Oui ... J'en avais une. Cette personne représentait tout pour moi. »

- Oui ... Ce fameux soir à Frimapic...
- Je voudrais savoir ... Si vous souffrez encore de son absence. A-t-elle disparue ?

Shigeru, un peu surpris par cette question inattendue, ne répondit pas immédiatement. Mais voyant l'insistance de son ami, il céda:

-Tu sais, je pense que... une souffrance venant d'une blessure aussi profonde dans le cœur ne peut pas disparaître complètement. Au fil du temps elle s'apaise, mais quoi que l'on fasse, elle sera toujours là en moi pour me rappeler ces instants passés.
- ... ... ...
- Quoi que je dise, quoi que je fasse, cette personne ne reviendra pas auprès de moi. Et pourtant, malgré tout ce temps, je ne peux m'empêcher d'espérer qu'elle se souvienne de la promesse que nous nous sommes faite il y a longtemps.

Satoshi prit conscience que son ami souffrait toujours autant de l'absence de cette personne. Comment soulager ce lourd fardeau ? Seul, il ne savait pas comme s'y prendre.

- Pourquoi ne pleurez-vous donc jamais en pensant à elle...? demanda Satoshi.
- ... ... ... Je pense que j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en pensant à cette personne.
- C... Comment fait-on disparaître ce genre de douleur Shigeru-san...?
- Elle ne disparaît pas...
- ...
- Mais le seul remède qui permet d'atténuer ce genre de souffrance ... C'est l'amour ...
- L'amour... ?

Satoshi était au bord des larmes tant les paroles de son ami étaient touchantes et profondes. Il souffrait réellement plus qu'il ne l'imaginait. Il sentit la chaleur monter à sa tête et le faire rougir. Sa respiration se fit de plus en plus difficile. Que lui arrivait-il ?

-Satoshi, tu es sûr que ça va ?
-O ... Oui je vais bien, ne vous inquiétez pas Shigeru-san, dit-il en haletant légèrement.

Shigeru posa sa main sur le front de Satoshi et constata qu'il avait une très forte fièvre.

-Mais tu as une fièvre de cheval Satoshi !
-Ce... Ce n'est rien... J'ai dû attraper froid...
-Je vais te raccompagner dans ton lit. Tu dois te reposer sinon ta fièvre risque d'empirer.
-Non... Je peux y aller seul.

Mais à peine s'était-il levé qu'il manqua de tomber par terre. Heureusement, Shigeru avait anticipé ce cas de figure et le rattrapa.

-Satoshi ... Pourquoi es-tu aussi têtu ? ...

Mais il n'eut pas de réponse. Son ami s'était évanouit. Shigeru le prit dans ses bras, l'emmena dans sa chambre et l'allongea sur le lit.

Il regarda le visage de son ami rougi par la chaleur. Et vit au coin de son œil perler une larme qu'il essuya de sa main. D'un coup, une irrépressible envie de l'enlacer semblait l'obliger à se pencher vers lui.




Mais il prit conscience de ce qu'il allait faire et se redressa. Mais au moment où il allait quitter la pièce, Satoshi se mit à parler dans son sommeil:

- Je... ferai en sorte de devenir votre remède... Et je vous promets de... ne jamais... vous oublier... Shigeru-san...

Shigeru, après avoir entendu ses paroles, sortit de la chambre et se laissa glisser contre la porte.

- Idiot...


____________________
"C'était il y a maintenant presque deux ans, lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois à Frimapic. Le soir du festival des Neiges" : Chapitre IV : Près de toi, loin de Moi du projet « Près de toi, loin de Moi ». Les faits se sont déroulés il y a environ un an et demi.