Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Seulement Nous ... de Yuki • BakaMonogatari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Yuki • BakaMonogatari - Voir le profil
» Créé le 28/03/2010 à 22:15
» Dernière mise à jour le 04/04/2010 à 21:38

» Mots-clés :   Drame   Humour   Présence de personnages du manga   Romance

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
La source (*)
"Leurs cris résonnèrent dans les entrailles de la terre ..."

- Hum ... Ma tête ... J'ai dû me cogner.

Satoshi était un peu dans les vapes. Il venait de faire une sacrée chute. Une fois complètement conscient, il se souvint que Shigeru était tombé avec lui.

- AH !! s'écria t-il en tentant de se lever.

Mais alors qu'il voulait se relever, il ne put le faire. Deux bras le serraient très fort d'une étreinte protectrice. C'était Shigeru.

- Shigeru-san! Shigeru-san! Réveillez-vous s'il vous plaît ! cria t-il au bord des larmes. C'est ma faute ! Puis il s'effondra en larmes sur le corps de son ami.
- ... Sa ... Sato ... shi, tu me fais mal ...
- SHIGERU !? Dieu merci vous n'avez rien !

Satoshi aida son ami à se relever et le fit s'asseoir contre un des murs. Satoshi avait toujours sur lui une petite boite de soins. Il soigna les blessures et éraflures de Shigeru.

- Au fait Shigeru-san, savez vous où nous sommes ? Il fait une chaleur ... On se croirait en enfer ...
- D'après la chaleur ... Nous sommes aux sources chaudes naturelles de l'île... AÏE !!
- Oups ! Désolé Shigeru-san !... Apparemment vous vous êtes démis l'épaule ... Serrez les dents, ça risque d'être affreusement douloureux.
- J'en ai vu d'autre Satoshi ... Tu penses réussir à la remettre en place ?

A peine avait-t-il fini sa phrase que Satoshi lui remboita l'épaule, lui arrachant un terrible cri de douleur:

- AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!! ...
- Et voilà, votre épaule est comme neuve Shigeru-san ! dit-il fier de lui. Essayez de la bouger pour voir si nous devons mettre une minerve.
- Je pense que... ça ira. J'arrive à bouger le bras normalement.
- Il faudra que vous vous reposiez pendant une heure ou deux. Le temps que la douleur s'en aille et que vous puissiez bouger normalement...
- Rha c'est trop bête ...
- Quoi donc? demanda Satoshi.
- Cette source chaude... Je voulais t'y emmener après qu'on ait fini l'observation du Mont Braisé... Mais maintenant qu'on est dedans ma surprise est gâchée ...
- Shigeru-san ...
- Mais rien ne nous empêche d'en profiter maintenant non? dit t-il en souriant. De toute façon nous repartons dans une heure n'est-ce pas...

Satoshi voulait absolument se baigner dans ces sources chaudes. Mais l'idée de paraître dans le plus simple appareil face à son ami lui semblait inimaginable, il serait beaucoup trop gêné.

- Shigeru-san ... J ... je vais à la source là bas. Reposez-vous bien pour l'instant ...

Une fois bien à l'abri du regard de son ami, il se déshabilla. Son T-shirt était collé à sa peau transpirante. Il se senti comme libéré une fois tous ses habits enlevés. Il prit une petite serviette qu'il mit autour de la taille, et plongea dans l'eau chaude et relaxante de la sourde. Il ne put s'empêcher une fois dans l'eau de pousser un soupir de relaxation. Malgré la température ambiante étouffante, l'eau était parfaite, il se sentit revigoré. Alors qu'il pensait être seul, il entendit un clapotis dans les eaux calmes. Il ne vit rien à cause de l'épaisse vapeur, mais en regardant bien et en prenant en compte la situation actuelle, il ne pouvait s'agir que d'une seule personne : Shigeru !

Il sentit le sang lui monter à la tête et ses joues s'empourprer. Et dans un réflexe incontrôlé plongea son corps dans l'eau ne laissant que sa tête émergé.
- Satoshi ça va? Tu es tout rouge, l'eau doit être trop chaude. Sort de là avant de t'évanouir à cause de la chaleur.
- NON NON NON NON ça va ne vous inquiétez pas ! ... Mais et vous !? Votre épaule risque de se déboiter!
- Ah ne t'inquiète pas pour ça. Je vais déjà mieux. Profitons plutôt du cadre pour nous détendre. Hein Satoshi ? dit-il en lui adressant un sourire.

Le jeune homme, pas insensible à ce sourire si charmant, ne répondit qu'en détournant les yeux d'un air gêné. Il ne savait pas pourquoi il réagissait comme ça à chaque fois qu'il voyait ce trait se dessiner sur le visage de Shigeru.

Mais alors qu'il était perdu dans ses pensées, il sentit son ami bouger et se précipiter vers lui. Il prit Satoshi, le plaqua contre une paroi et se colla à son corps dénudé. Le jeune homme dans la rapidité de l'action ne comprit d'abord rien. Mais une fois qu'il eut saisi la situation, il commença à pousser des cris:

- Que ! QUE FAITES VOUS SHIGERU-SAN !?
- Chut ... Chuchota t-il dans l'oreille de son ami.

La voix de Shigeru résonnait dans son oreille. Ce chuchotement semblait le caresser et sous ses émotions, il poussa un soupir plein de sensualité. Il sentait son corps contre celui de Shigeru. Ainsi que son souffle sur son cou.

- Han ... Shigeru ... Que ...
- Chut Satoshi ... Ne dis plus un mot ...

Satoshi ferma les yeux et sentit son cœur battre comme jamais.

- C'est bon ... Ils sont partis.
- Hein? dit-il étonné.
- Des sbires de la team Rocket. Ils viennent de passer tu ne les as pas entendu ?
- Mais comment ? Je n'ai rien entendu moi !
- Le crissement du sable.

Satoshi se souvint alors du sable crissant. Shigeru avait entendu le bruit particulier de ce sable.

- Satoshi, prépare tes affaires, on part tout de suite. Le fait que la Team Rocket soit là ne présage rien de bon ...

...