Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Seulement Nous ... de Yuki • BakaMonogatari



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Yuki • BakaMonogatari - Voir le profil
» Créé le 21/03/2010 à 12:49
» Dernière mise à jour le 25/04/2010 à 12:32

» Mots-clés :   Drame   Humour   Présence de personnages du manga   Romance

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
L'Horloge
Chapitre 1: L'Horloge.

Un an s'est écoulé depuis ce jour ...

« - Je prie pour que cette personne sache un jour à quel point vous l'aimiez... »

Satoshi est revenu vivre au Kanto. Il habite désormais avec Shigeru et travaille en tant que son assistant sur le terrain et sur ses recherches. Ils habitent sur la route 01 entre le Bourg-Palette et Jadielle car Shigeru est aussi champion d'arène en plus d'être un scientifique. Cela l'arrangeait, il pouvait sans difficulté faire la navette entre ces deux point.

- Satoshi ! Le petit déjeuner est servi! Cria Shigeru en montant dans la chambre de son ami qui était encore en train de dormir.
- Hummm ... Encore cinq minutes s'il te plait... murmura-t-il en s'enroulant sous sa couette.
- Alala ... Satoshi, je t'avais dit d'aller dormir. Tu n'as pas encore l'habitude de travailler jusqu'à cinq heures du matin sans être mort de fatigue après, dit-il en râlant.
- ...
- ALLEZ DU NERF!! cria-t-il en commençant à arracher les couches de coussins et la couverture.

Alors qu'il était sur le point de sortir son ami du lit, Satoshi le prit dans ses bras et l'entraina avec lui.


- Sato ... !? dit-il surprit.
- Juste... cinq minutes... s'il te plait... Zzzzzzz...

Il était vraiment fatigué... On avait beau lui dire de ne pas se surmener, Il n'écoutait jamais rien. Mais en le voyant dans cet état, il ne put se résoudre à l'arracher des bras de Morphée...
Pendant de longues minutes il contemplait son visage endormi. Il ressemblait à un enfant, sa peau était douce et claire et ses cheveux tombaient sur sa petite frimousse assoupie et sa respiration avait un côté sensuel. Un rêve ... ? Shigeru le pensait. Il avait à côté de lui un ange.


Il ne voulut pas gâcher ce moment d'intimité...


...

- Je suis vraiment désolé Shigeru-san! A cause de moi, vous allez être en retard... dit-il en servant une tasse de thé à son ami.
- Ce n'est rien, mais tu devrais m'écouter quand je te dis de dormir, lui répondit Shigeru en prenant la tasse.
- O ... oui excusez moi... dit-il en essayant de cacher sa gêne derrière le plateau qu'il avait entre ses mains.

Shigeru remarqua que son ami était très gêné. Il avait cette habitude de toujours s'excuser pour tout et pour rien. Et cette petite manie attendrissait toujours autant Shigeru à chaque fois.

- Pourquoi t'excuses-tu à chaque fois ... ? lui demanda-t-il après avoir pris une gorgée de son thé.
- Hein ? C'est que euh ... bafouilla-t-il.

Houuuu-Houuuuu ! Il s'agissait de l'horloge HootHoot qui était sur le mur de la salle à manger. C'était une petite horloge traditionnelle en bois avec un pendule.

- Ah zut déjà dix heures ... Bon j'y vais. Satoshi, aujourd'hui reste à la maison te reposer. J'irai au Mont Argent tout seul. Ittekimasu!*
- Shigeru-san !
- Hum? dit-il en se retournant.
- Itterasshai.**

Shigeru répondit avec son sourire qui le caractérisait tant. Il fit un signe de la main et ferma la porte derrière lui.

Satoshi était maintenant seul à la maison. Bien que Shigeru lui avait recommandé de se reposer toute la journée, il commença à faire le ménage. Après avoir fini de nettoyer la cuisine, le salon, la salle à manger, il commença à s'attaquer à la chambre de Shigeru. Il entra timidement et vit un spectacle terrible ... Une chambre dans un état apocalyptique: Un monticule de linge sale jonchait le sol, des chemises par-ci par-là étaient accrochées et pour couronner le tout : des sous-vêtements trainaient partout par terre. Satoshi ne pensait pas que son ami qui incarnait la perfection même pouvait être si désordonné. A présent il avait compris pourquoi Shigeru ne voulait pas qu'il rentre dans sa chambre ...

- Olala ... Regardez moi ce bazar, dit il en se rendant compte de ce qu'il allait faire.

Il pris le panier à linge sale et l'aspirateur et nettoya la chambre de fond en comble. Et après deux heures de combat acharné contre l'armée de linge sale et les raid des chemises, il finit par vaincre le désordre.

Après ce combat titanesque, il alla se reposer dans la salle à manger. Avec une chemise sale de Shigeru qu'il avait pris pour l'emmener au lave linge.

Tic tac tic tac tic tac ...

- ... C'est le tic tac de l'horloge ...

Tic tac tic tac tic tac ...

- Je ne l'avais pas remarqué quand Shigeru-san était là dans la maison ...

Satoshi mit sa tête entre ses bras et s'affala sur la table. Il avait la chemise sale de Shigeru entre ses mains. Il ne put s'empêcher de humer l'odeur imprégnée dans cette chemise sale. Cette odeur rassurait Satoshi à chaque fois. Il se rappela du jour où Shigeru lui avait offert l'écharpe quand ils étaient à Frimapic un an auparavant :

« -Tiens couvre-toi, sinon tu vas attraper froid.» Et il lui enroula l'écharpe autour du cou.

Tic tac tic tac tic tac ...

- Quel silence ... J'ai l'impression d'être revenu dans le passé ... Lorsque ... je ne connaissais pas Shigeru-san ... dit-il, en humant la chemise qu'il avait entre les mains.

La journée passait lentement. C'était toujours différent quand Shigeru n'était pas là. La notion de temps semblait disparaître. Satoshi ferma les yeux et s'assoupit sur la table. Il était treize heures environ...

...

Tout à coup, une voix familière vint le sortir de son sommeil.

- Tadaima*** !! dit la voix.

Satoshi regarda l'heure sur l'horloge. Il était déjà vingt heures. Il avait dormi pendant plus de six heures! Il se leva et courut vers le couloir d'entrée où Shigeru se déchaussait et se jeta à son cou manquant de le faire tomber.

- Sa ... Satoshi !?
- Okaerinasai**** Shigeru-san ! dit-il en souriant, heureux que son ami soit rentré.

La temps n'a pas d'emprise sur l'amour lorsque celui-ci est sincère...

------------

Définitions:
Ittekimasu* (JP) : Au revoir (Pour la personne qui part)
Itterasshai** (JP): Au revoir (Pour la personne qui reste)
Tadaima*** (JP) : Je suis rentré (Pour la personne qui est partie)
Okaeri(nasai)**** (JP): Bon retour